Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Jeux: Guardians Scouts / Jeux: Ketsuro / Tutos: Réaliser un Platformer avec (...) / Tutos: Réaliser un Platformer avec (...) / Scripts: Quest System / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

123 connectés actuellement

11238722 visiteurs
depuis l'ouverture

98 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Le Temple de Valor

Le Comptoir Du clickeur

New RPG Maker

RPG Maker VX

Eclipso

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Débats > Topic général des dra... des débats

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136

Reprise du message précédent:

NovaProxima - posté le 26/10/2019 à 15:13:22 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

bis repetita


Suite du sujet:

Adalia - posté le 26/10/2019 à 15:33:05 (2982 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Nemau a dit:

La notion de préjudice est intrinsèquement liée à a notion de souffrance, physique ou psychologique. Dire d'une chose qu'elle est préjudiciable alors qu'elle ne génère de souffrance chez personne, ça n'a aucun sens.

Citation:

Préjudice : Atteinte portée aux droits, aux intérêts, au bien-être de quelqu'un, du fait d'un tiers

Pour le coup, je pense que la définition correspond plutôt bien à l'idée que se fait la majorité des gens ? Auquel cas, même si personne n'en souffre, il y a quand même préjudice.

Nemau a dit:

La vie d'une personne n'a pas de valeur en elle-même, en revanche il est important que les êtres sentients souffrent le moins possible.

J'arrive pas à comprendre quel principe fait qu'il faut accorder de la valeur à la souffrance et pas à la vie ? J'aurais tendance à penser que si on s'en fout de la vie, autant s'en foutre de la souffrance avec.


NovaProxima - posté le 26/10/2019 à 16:20:44 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

J'arrive pas à comprendre quel principe fait qu'il faut accorder de la souffrance à la souffrance et pas à la vie ? J'aurais tendance à penser que si on s'en fout de la vie, autant s'en foutre de la souffrance avec.


De souvenir (nemau tu me corrigera si je me trompe), l'argument était "tous les êtres font tout pour éviter la souffrance et ses dérivées".

(Des contre-exemples ont été apportés, mais nemau les a mis sous l'tapis. Et depuis ça tourne en rond)


trotter - posté le 26/10/2019 à 18:15:23 (9559 messages postés)

❤ 0

Citation:

La vie d'une personne n'a pas de valeur en elle-même, en revanche il est important que les êtres sentients souffrent le moins possible.


C'est à dire maximiser leur bonheur non ? Si tu tues l'ermite à 30 ans alors qu'il aurait pu vivre jusqu'à 60 ans en étant heureux, ça te gène pas ?


Nemau - posté le 26/10/2019 à 19:08:45 (46755 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

J'arrive pas à comprendre quel principe fait qu'il faut accorder de la valeur à la souffrance et pas à la vie ? J'aurais tendance à penser que si on s'en fout de la vie, autant s'en foutre de la souffrance avec.

Le simple fait d'être en vie est dissociable du concept de souffrance.

Citation:

Des contre-exemples ont été apportés, mais nemau les a mis sous l'tapis. Et depuis ça tourne en rond

D'accord.

"Les contre-exemples de Nova ne fonctionnent pas."

Voilà. On peut aller de l'avant.

Citation:

C'est à dire maximiser leur bonheur non ? Si tu tues l'ermite à 30 ans alors qu'il aurait pu vivre jusqu'à 60 ans en étant heureux, ça te gène pas ?

Le bonheur est un état, pas une chose que l'on peut produire, stocker... Dès lors, la question du bonheur (de la non-souffrance) ne se pose que si la personne est en vie. Dans la question qui nous intéresse, quand une personne est décédée peu importe ce qu'elle aurait vécu (en mal ou en bien), elle est décédée, point, elle n'est plus à plaindre ni rien.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


NovaProxima - posté le 26/10/2019 à 19:49:56 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

J'attends que tu expliques comment "l'absence de souffrance et ses dérivées est l’objectif ultime de chaque être sentiant", quand il y a tant de situation dans lesquels on accepte/on s'inflige volontairement une souffrance physique ou mentale.
-rester vivant (ou même simplement, ne pas risquer de mourir)
-avoir d'enfant (pour les femmes :))
-défendre/protéger une cause / un individu
-ouvrir ce satané pot de cornichon !!!
-débattre sur un forum (car certaines personnes peuvent être blessé tres tres fort par des mots)
-s'éclater se bouton blanc que nous seul voyons
-se priver de ses PUTAINS DE CORNICHON DE MERDE QUI DONNE DES APHTES MAIS KI SONT TRO BON
-etc.


Citation:

"Les contre-exemples de Nova ne fonctionnent pas."


Parce que .... ?

EDIT :
en fait Trotter, j'irais même plus loin dans le questionnement.
Est ce que la souffrance a éviter est la souffrance totale moyenne ? La souffrance totale additionnée ? La médiane des souffrances ?
La valeur de souffrance d'un individu non vivant est-elle égal à 0 et fait baisser la moyenne ?
La valeur de souffrance d'un individu est est calculé selon la moyenne de sa vie ou selon le moment présent ? (là tu sembles dire que c'est selon le moment présent nemau, c'est ça ?)
Est ce qu'il peut y avoir de la souffrance négative (le bonheur) qui irait en dessous de zero ?
Le bonheur et la souffrance sont ils distinct ou sont ils deux cotés d'une même échelle ?


Parce que selon les réponses, plein d'évaluation différente sont possible :
La souffrance s'additionne
->une situation avec 6 milliards d'être humain à 1pts de souffrance serait pire que 6 000 avec 1000 de souffrance.

La souffrance est une moyenne
->une situation avec 1000 personnes à 0 de souffrance et 100 autres à 100 est meilleure que 1000 personnes à 10 chacun.

La souffrance d'un mort est valable à 0
->une situation avec 0 personnes en vie est meilleur qu'une infinité de personnes à 1 de souffrance

etc.


trotter - posté le 26/10/2019 à 19:51:09 (9559 messages postés)

❤ 0

C'est la vie qui permet l'expérience de ce bonheur ? Imaginons que suite à une apocalypse il n'y ait plus qu'un couple de vivant sur terre et qu'ils font des enfants (produisent de la vie)... Est-ce que tu trouverais ça souhaitable car ainsi, il y davantage de bonheur ?


Nemau - posté le 26/10/2019 à 20:24:46 (46755 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

il y a tant de situation dans lesquels on accepte/on s'inflige volontairement une souffrance physique ou mentale.

Pour éviter une souffrance plus grande.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


NovaProxima - posté le 26/10/2019 à 20:33:24 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

Pour éviter une souffrance plus grande.


Donc comment cela se fait que les êtres vivants ne préfèrent pas éviter une souffrance plus grande en se donnant la mort si comme tu le défends :
1-le but d'un être vivant est d'éviter toute souffrance
2-Etre mort n'est pas une souffrance
(((3-Peu importe ce qui aurait pu être à l'avenir))) => accessoirement

J'attends également que tu nous dises quelle est la valeur de souffrance qui compte pour savoir quelle situation est préférable à une autre stp.


Nemau - posté le 26/10/2019 à 21:33:19 (46755 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

Donc comment cela se fait que les êtres vivants ne préfèrent pas éviter une souffrance plus grande en se donnant la mort si comme tu le défends :
1-le but d'un être vivant est d'éviter toute souffrance
2-Etre mort n'est pas une souffrance
(((3-Peu importe ce qui aurait pu être à l'avenir))) => accessoirement

Parce que l'être humain n'est pas un être purement rationel, et que donc nous craignons notre mort. C'est plus fort que nous. Nous la craignons comme nous craindrions une terrible maladie, car notre esprit n'arrive pas à pleinement se faire à l'idée qu'une fois que nous sommes mort nous ne sommes plus en état de regretter quoi que ce soit, de souffrir physiquement ou psychologiquement de quoi que ce soit.

Citation:

J'attends également que tu nous dises quelle est la valeur de souffrance qui compte pour savoir quelle situation est préférable à une autre stp.

Je ne comprends pas de quoi tu parles. Tu me parles de "valeur de souffrance", tu attends du coup un nombre de ma part ? Un pourcentage ?



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


NovaProxima - posté le 26/10/2019 à 21:59:35 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

Parce que l'être humain n'est pas un être purement rationel, et que donc nous craignons notre mort. C'est plus fort que nous. Nous la craignons comme nous craindrions une terrible maladie, car notre esprit n'arrive pas à pleinement se faire à l'idée qu'une fois que nous sommes mort nous ne sommes plus en état de regretter quoi que ce soit, de souffrir physiquement ou psychologiquement de quoi que ce soit.


Donc malgré des exemples démontrant que tes observations sont fausses (çàd : les êtres sentiant cherchent à éviter la souffrance), tu t'entêtes dans ta conclusion basée sur ces fausses observations.
La réponse "si si c'est le but, mais en fait c'est parce qu'on est pas rationnel" est bien pauvre.
L'observation sur laquelle tu bases ta conclusion est fausse, soutenir que la conclusion est tout de même vrai c'est fait preuve de "foi" et non plus de "logique".

Le but de tout être vivant est de s'alimenter
"Ah mais pourquoi y a des gens qui font des grèves de la faim et en meurent parfois ?"
-C'est parce qu'ils sont pas raisonnable.

Le but de tout être vivant est de ne pas avoir peur
"Ah mais pourtant il y a des gens qui ..."
-C'est parce qu'ils sont pas raisonnable.

Le but de tout être vivant est de se reproduire
"Ah mais ...."
-C'est parce qu'ils ...

Ce que tu appel "but" n'est qu'un mécanisme parmi tant d'autres (l'alimentation, la peur, la procréation, ...).


Citation:

Je ne comprends pas de quoi tu parles. Tu me parles de "valeur de souffrance", tu attends du coup un nombre de ma part ? Un pourcentage ?


Pour comparer 2 situations, comment comptabilises tu "la souffrance" ?
Est ce que la souffrance a éviter est la souffrance totale moyenne ? La souffrance totale additionnée ? La médiane des souffrances ?
La valeur de souffrance d'un individu non vivant est-elle égal à 0 ou NULL ? (en gros, a t-elle une influence sur la moyenne?)
La valeur de souffrance d'un individu est elle calculée selon la moyenne de sa vie ou selon le moment présent ? (là tu sembles dire que c'est selon le moment présent, c'est ça ?)
Est ce qu'il peut y avoir de la souffrance négative (le bonheur) qui irait en dessous de zero ?
Le bonheur et la souffrance sont ils deux valeurs distincts ou sont ils les valeurs positive et négative d'une même échelle ?

Parce que selon les réponses, plein d'évaluation différente sont possible :
La souffrance s'additionne
Conséquence ->une situation avec 6 milliards d'être humain à 1pts de souffrance serait pire que 6 000 avec 1000 de souffrance.

La souffrance est une moyenne
Conséquence ->une situation avec 1000 personnes à 0 de souffrance+ 100 autres à 100 de souffrance est meilleure que 1000 personnes à 10 chacun.

La souffrance d'un mort est valable à 0
Conséquence ->une situation avec 0 personnes en vie est meilleur qu'une infinité de personnes à 1 de souffrance

etc.


Nemau - posté le 26/10/2019 à 23:46:10 (46755 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

Donc malgré des exemples démontrant que tes observations sont fausses

De quels exemples parles-tu ? Pour l'exemple concernant le fait de préférer souffrir plutôt que de mourir, je viens justement de t'expliquer que du point de vue d'un être humain mourir représente (la plupart du temps) la souffrance ultime. Donc, là encore, l'être humain cherche le moins de souffrance possible.

Pour reprendre ta présentation des choses :

- Le but de tout être humain est de souffrir le moins possible.
- "Ah mais dans ce cas pourquoi certains préfèrent souffrir plutôt que de mourir ?"
- C'est parce que selon eux le concept de la mort représente de la souffrance plus terrible encore.

Ils se trompent mais ici ça n'a aucune importance. Il y a des gens qui refusent de s'acheter un smartphone par peur des soi-disant effets néfastes des ondes électromagnétiques : ils ont tort de croire que c'est dangereux, pour autant ils se privent de smartphones (pourtant bien pratiques) afin d'éviter ce qu'ils estiment être une nuisance plus grande que le préjudice de vivre sans smartphone. Bref, que les gens agissent de façon rationelle ou non ça ne contredit pas mon idée qu'ils agissent pour éviter de la souffrance.

Citation:

Le bonheur et la souffrance sont ils deux valeurs distincts ou sont ils les valeurs positive et négative d'une même échelle ?

Même échelle. Remplace "souffrance/bonheur/etc." par "degré de satisfaction globale", si ça te permet d'y voir plus clair. Et ce degré est la moyenne de la perception (un peu ou beaucoup positive ou négative) par la personne de tous les aspects de sa vie.

Citation:

La souffrance s'additionne

Oui. Deux personnes souffrant chacune à un niveau A me paraît être une situation évidemment moins bonne qu'une seule personne souffrant à ce même niveau A.

Citation:

La souffrance est une moyenne

Ça dépend, une moyenne de quoi ? Après, puisque le bonheur/souffrance peut théoriquement être un nombre sur une échelle, oui on peut faire des moyennes. Par exemple, la moyenne à un instant T du bonheur/souffrance de tous les gens vivant sur Terre. Mais il faut que cette moyenne ait un intérêt.

Citation:

La souffrance d'un mort est valable à 0

Oui.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


Kenetec - posté le 27/10/2019 à 11:34:34 (12406 messages postés)

❤ 0

Citation:

"l'absence de souffrance et ses dérivées est l’objectif ultime de chaque être sentient"



Citation:

Le but de tout être vivant est de se reproduire
"Ah mais ...."
-C'est parce qu'ils ...

Ce que tu appel "but" n'est qu'un mécanisme parmi tant d'autres (l'alimentation, la peur, la procréation, ...).


Oui, je partage cette analyse.

Car à la base, le but de tout être vivant (qu'il soit sentient ou non) c'est de se reproduire et d'assurer la survie de son espèce. :pense
Si il peut le faire avec le moins de souffrance possible, c'est mieux.
Mais ce n'est qu'un paramètre parmi tant d'autres.

(My bad si t'as déjà répond à ça Nemau/Doude)

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


mamie - posté le 27/10/2019 à 12:58:32 (3119 messages postés)

❤ 0

Je vois pas trop comment on peut mettre des intentions derrière le mode de survie des ê vivants. C'est purement mécanique, si ils ne se reproduisent pas ils disparaissent, donc il n'existe pas(/plus) d'ê vivants qui ne se reproduisent pas.
Mais ça n'est pas parce que les ê vivants se reproduisent systématiquement que c'est un but.
Traduire des conséquences de la théorie de l'évolution en "buts", en "objectifs", ça n'a aucun sens.
C'est comme si je te disais que le but des paons c'est d'avoir des grandes plumes. Ça n'est pas un but, c'est juste une conséquence logique d'un modèle d'évolution.
C'est aussi insensé que de dire que la note "La" est bleue, ce sont des choses qui n'ont rien à voir et qui ne sont pas comparables ; et par conséquent ça n'a aucun sens d'associer ces deux notions (reproduction et but).


Nemau - posté le 27/10/2019 à 13:14:11 (46755 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

+1 Mamie.

Kenetec > le simple fait qu'il y ait des gens qui ne veulent pas avoir d'enfant contredit ton propos.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


Kenetec - posté le 27/10/2019 à 13:44:40 (12406 messages postés)

❤ 0

Citation:

Je vois pas trop comment on peut mettre des intentions derrière le mode de survie des ê vivants. C'est purement mécanique,


C'est aussi mécanique que boire, manger, dormir, ou que tout ce que font les animaux.
Ou tu fais la distinction alors ?

Citation:

Traduire des conséquences de la théorie de l'évolution en "buts", en "objectifs", ça n'a aucun sens.


C'est quoi alors le but d'un être vivant (hors humain) si tu retires toutes les fonctions primaires comme se nourrir, dormir ou se reproduire ?

Citation:

Kenetec > le simple fait qu'il y ait des gens qui ne veulent pas avoir d'enfant contredit ton propos.


Ça s'applique uniquement aux êtres humains.

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


trotter - posté le 27/10/2019 à 14:43:19 (9559 messages postés)

❤ 0

Nemau a dit:


Citation:

Le bonheur et la souffrance sont ils deux valeurs distincts ou sont ils les valeurs positive et négative d'une même échelle ?

Même échelle. Remplace "souffrance/bonheur/etc." par "degré de satisfaction globale", si ça te permet d'y voir plus clair. Et ce degré est la moyenne de la perception (un peu ou beaucoup positive ou négative) par la personne de tous les aspects de sa vie.

Citation:

La souffrance s'additionne


Oui. Deux personnes souffrant chacune à un niveau A me paraît être une situation évidemment moins bonne qu'une seule personne souffrant à ce même niveau A.




Donc plus y a d'êtres vivants qui font l'expérience du bonheur, mieux c'est ?
Donc ton ermite, il pourra potentiellement plus tard décider de trouver une femme et faire 5 enfants, donc ajouter au "degré de satisfaction globale". Donc faut pas le tuer.


mamie - posté le 27/10/2019 à 15:10:01 (3119 messages postés)

❤ 0

Citation:

C'est aussi mécanique que boire, manger, dormir, ou que tout ce que font les animaux.
Ou tu fais la distinction alors ?


On ne peut pas dire que le but d'une bactérie c'est quelque chose. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire.
On peut dire que le but d'une personne donnée c'est de se reproduire, oui, si c'est quelque chose qu'elle cherche à accomplir.

Mais moi ce que je comprends dans ce que tu dis, c'est "X vit dans le but de se reproduire" ou "une plante vit dans le but de se reproduire". Je pense que concrètement, une plante vit juste parce qu'elle vit. Son fonctionnement est orienté vers la reproduction, ça n'en fait pas une volonté ni un but.
Je trouve ça absurde d'essayer de donner une volonté à des choses qui sont dus à des hasards mécaniques et logiques.

Citation:

C'est quoi alors le but d'un être vivant (hors humain) si tu retires toutes les fonctions primaires comme se nourrir, dormir ou se reproduire ?


Mais la question "Quel est le but d'un champignon ?", elle n'a aucun sens. Si tu poses des questions fucked up, tu vas avoir des réponses toutes tordues.


NovaProxima - posté le 27/10/2019 à 15:11:00 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Kenetec a dit:

Oui, je partage cette analyse.


Je pense que tu m'a mal compris Kenetec.
Ce que tu as cité n'est qu'un exemple parmi 2 autres montrant que la justification "ils ne sont pas rationnels" est pauvre car peut s'adapter pour justifier tout et n'importe quoi.
Je ne pense pas que se nourrir soit un but, ni la reproduction, ni la peur, ni l'évitement de la souffrance, ... je pense que ce sont simplement des comportements qui mis ensembles ont pour effet d'allonger la survie d'une espèce dans le temps, de façon mecanique.

Nemau a dit:

+1 Mamie.


Hum, il me semble que mamie va dans le meme sens que moi, çàd : il n'y a pas de but.
Et que cela va contre ton propos, çàd : le but est d'éviter la souffrance.

Nemau a dit:

Kenetec > le simple fait qu'il y ait des gens qui ne veulent pas avoir d'enfant contredit ton propos.


Parce que ce sont des gens qui ne sont pas rationnels.


Nemau a dit:

Oui. Deux personnes souffrant chacune à un niveau A me paraît être une situation évidemment moins bonne qu'une seule personne souffrant à ce même niveau A.


Conséquence ->une situation avec 6 milliards d'être humain à 1 de souffrance serait pire que 6 000 avec 1000 de souffrance.

Kenetec a dit:

C'est quoi alors le but d'un être vivant (hors humain) si tu retires toutes les fonctions primaires comme se nourrir, dormir ou se reproduire ?


Perso, j'dirais qu'il n'y en a pas.
La vie c'est comme un JV sandbox, à chacun de définir l'objectif ^^


mamie - posté le 27/10/2019 à 15:43:44 (3119 messages postés)

❤ 0

Citation:

Le but est d'éviter la souffrance


C'est surtout une mauvaise formulation, posé comme ça, je trouve.
C'est plutôt que les animaux ont intérêt à fuir la souffrance. Il est question de leurs intérêts, pas de leur "but".


Kenetec - posté le 27/10/2019 à 21:02:32 (12406 messages postés)

❤ 0

Citation:

Hum, il me semble que mamie va dans le meme sens que moi, çàd : il n'y a pas de but.


Citation:

Perso, j'dirais qu'il n'y en a pas.


C'est un peu déprimant comme vision du monde. X)
Ça voudrait que dire que rien n'a de sens dans la nature ?

Citation:

Je trouve ça absurde d'essayer de donner une volonté à des choses qui sont dus à des hasards mécaniques et logiques.


Écoute, moi je trouve pas ça absurde.

Ça permet d'apporter un peu d'ordre et de sens dans le fonctionnement du monde.
De mieux comprendre pourquoi les êtres vivants agissent de telle ou telle manière, disposent de certains attributs et pas d'autres etc.

Après avec les plantes tu t'éloignes du sujet, car ce sont des être non sentient, qui ne souffre pas (si j'ai bien compris le principe).

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


NovaProxima - posté le 27/10/2019 à 21:43:49 (3674 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

C'est un peu déprimant comme vision du monde. X)


Un peu, mais pas vraiment.
Je pense que mon analogie avec un sandbox est pertinente. Si tu te trouves pas de but dans ta vie, tu vas te faire chier, mais si tu t'en fixe un, ça devient plus intéressant.


Sylvanor - posté le 27/10/2019 à 21:45:31 (22922 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Ça permet d'apporter un peu d'ordre et de sens dans le fonctionnement du monde.
De mieux comprendre pourquoi les êtres vivants agissent de telle ou telle manière, disposent de certains attributs et pas d'autres etc.



C'est pratique, certes. Mais ce n'est pas parce que c'est pratique, que c'est juste.

Parler de but, cela signifie décrire une intentionnalité.
Les bactéries ont-elles une intentionnalité? La nature en a-t-elle une?
Pour avoir une intentionnalité, n'est-il pas nécessaire d'avoir une forme de conscience?
Dire, par exemple, qu'une bactérie a pour but de se reproduire me semble problématique. Les bactéries se reproduisent et semblent le faire de manière automatique, naturellement. Il est vrai que cela leur permet de perdurer. Mais cela ne signifie pas qu'elles ont ceci pour but, dans le sens où personne ne s'est dit en créant les bactéries qu'elles serviraient à ça, et que les bactéries elles-mêmes n'ont jamais pris de décision dans ce sens.
C'est un problème qui me semble fréquent lorsqu'on décrit la nature, y compris d'un point de vue darwiniste/évolutionniste: par exemple "les poissons ont des nageoires pour nager", ben non, il se trouve que les poissons sans nageoires n'ont pas perduré, et que les poissons ayant des nageoires en ont fait usage et se sont reproduits. Mais personne ne s'est dit un matin "allez les gars, on va filer aux poissons des nageoires pour qu'ils puissent nager parce que là ça craint". Même chose pour la fourrure des animaux des régions froides, etc, vous voyez l'idée. De manière générale, il est problématique de prêter une intentionnalité à des phénomènes naturels.

Je ne vois pas en quoi c'est déprimant qu'il n'y ait pas de but?
Cela dit, même si c'est déprimant... On peut pas décréter ce qui nous arrange.

En quelque sorte, ça me fait penser à Sartre que j'ai lu récemment et qui amène ce type de réflexion dans son existentialisme par rapport à l'humanité: sans Dieu, nous perdons la morale universelle, nous perdons le but de l'existence, il ne nous reste plus rien. Mais c'est désormais à nous de tout inventer et de définir l'homme tel que nous voulons qu'il soit (en gros). On peut le voir précisément comme quelque chose d'assez optimiste (c'est en tous cas ce que lui défend).
Ta position ressemble un peu à celle qu'il critique d'ailleurs dans son bouquin, celle des athées qui font "comme si" c'est-à-dire qui consiste à admettre la non existence de Dieu, mais à maintenir les mêmes positions que celles des déistes, parce qu'elles sont en effet bien pratiques.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


mamie - posté le 27/10/2019 à 22:12:33 (3119 messages postés)

❤ 0

Bon, je me suis fait devancer par Sylvanor qui dit bien mieux les choses que moi X)


Kenetec - posté le 27/10/2019 à 22:24:41 (12406 messages postés)

❤ 0

Citation:

Parler de but, cela signifie décrire une intentionnalité.
Les bactéries ont-elles une intentionnalité? La nature en a-t-elle une?


Pour moi oui : transmettre son patrimoine génétique > faire évoluer son espèce pour qu'elle s'adapte le mieux à son environnement (après des millions de transmissions successives) > Perpétuer la vie sur Terre.

(Vie qui semble finalement assez rare dans l'univers, par rapport à sa taille)

Citation:

On peut pas décréter ce qui nous arrange.


Citation:

celle des athées qui font "comme si"


J'ai pas l'impression que ça soit mon cas. :pense
Ce que je décris (transmission des gènes, évolution continue) ce sont de simples constations que les scientifiques ont faites au cours de l'histoire.

Il n'y a pas de croyances religieuses/déiste ou d'idéologie là dedans.

Citation:

Je ne vois pas en quoi c'est déprimant qu'il n'y ait pas de but?


Pour info je parle de "but", pour la Terre uniquement (perpétuer la vie).
Pour les galaxies, l'univers en expansion etc, (à part la Terre et les éventuelles planètes qui abriteraient de la vie) il ne semble pas y en avoir pour le moment.

Si on en trouve un un jour, tant mieux, sinon tant pis, j'accepte qu'il n'y ait aucun sens à tout ce bordel. :p

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Fistan - posté le 27/10/2019 à 23:21:15 (6239 messages postés) - honor

❤ 0

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Citation:

Dire, par exemple, qu'une bactérie a pour but de se reproduire me semble problématique.


En vérité ça a aussi peu de sens de parler de but pour une bactérie que pour un humain. Si la bactérie a un fonctionnement mécanique, c'est le cas en vérité de tout être vivant. D'un certain point de vue le "but" que se fixe un humain par sa conscience n'est jamais qu'une définition a posteriori de mécanismes qui l'animent au même titre que la bactérie.

Mais si c'est notion de "but" qui pose tout le problème, permettez moi de simplement reformuler le postulat de Kenetec :
"une forme de vie a pour finalité de se perpétuer"

Voilà qui me semble éliminer cette intention qui vous gêne, sans changer le fond de la chose.

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136

Index du forum > Débats > Topic général des dra... des débats


repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Ressources | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers