Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

News: News de presque été / Sondage: votre navigateur / Jeux: Tetryl Bizarre Adventure: Dragon (...) / Sorties: Clarent Saga: Chronicles / Jeux: WOYO!! / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

124 connectés actuellement

22136829 visiteurs
depuis l'ouverture

98 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Offgame

Eclipso

RPG Fusion

Lumen

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Débats > Véganisme et antispécisme

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114

Reprise du message précédent:

maMIE - posté le 20/09/2019 à 14:25:06 (3450 messages postés) -

❤ 0

Genre avec du riz dans le même plat, comme pour un kari ? Parce que au Japon, évidemment y a toujours un bol de riz avec, quel que soit le plat (sauf si c'est un plat qui se mange tout seul).
En tout cas toutes les photos que je vois, ça ressemble plutôt à une sorte de kari japonais mais sans riz (consistance cassoulet).


Suite du sujet:

AzRa - posté le 20/09/2019 à 14:32:43 (10794 messages postés)

❤ 0

Ça dépend un peu, évidemment. Enfin bon à partir du moment où t'as le riz à côté, à moins que t'aies plusieurs plats et que tu pioches un peu dans l'un puis dans l'autre ça revient un peu au même de mélanger direct avec le riz.
Après, s'il y a plusieurs plats façon ça : https://www.google.com/search?biw=1366&bih=625&tbm=isch&sa=1&ei=mcaEXdlZxpWvvA-Us6zgBQ&q=rechao&oq=rechao&gs_l=img.3..0j0i10i24j0i24j0i10i24.6278.6968..7610...0.0..0.49.225.6......0....1..gws-wiz-img.......0i67.KXPegZivpwc&ved=0ahUKEwiZivH6s9_kAhXGyosBHZQZC1wQ4dUDCAc&uact=5, évidemment c'est une autre histoire. C'est effectivement la configuration habituelle du mapo tofu. Un plat parmi d'autres au milieu d'une table ronde avec plein de gens autour.

Mais oui ok je vois ce que tu veux dire, alors. En général le riz est à côté. Pas toujours mais c'est souvent le cas.


maMIE - posté le 20/09/2019 à 17:19:19 (3450 messages postés) -

❤ 0

chais pas c'est juste els photos que j'ai toruvé

Edit : bon j'en ai fait du coup, et... not as good as expected :/ bon aussi j'avais ni sauce soja, ni épaississant à base d'amidon, donc j'ai remplacé par du maggi et de la farine (que j'ai ajoutée trop tard donc bof)
Enfin c'est pas dé-li-cieux, mais ça reste quand même pas mauvais, plus que mangeable.


Doude - posté le 03/10/2019 à 10:30:01 (2964 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust







https://fr.theepochtimes.com/dauphins-pieges-point-detre-abattus-se-frottent-uns-contre-autres-geste-dadieu-1030377.html?fbclid=IwAR3onNNJVQ82-atcCFRlZ0aLcC3g3goQXiMebqgK349UFWnJkItPLsNSnw8

Dans la baie de Taiji, au Japon, on massacre des dauphins (1700 dauphins par an).
La vidéo montre les derniers gestes du groupe qui sait qu'il va mourir : dauphins qui se frottent les uns aux autres, et matriarche qui tourne autour du groupe.

Réponse @Nonor sur le sujet "un élevage heureux non-industriel serait possible" :

C'est juste impossible. Même un enfant humain, dont on va s'occuper nuit et jour, lui donner tout l'amour du monde, donner un rein s'il faut, se sacrifier pour lui s'il faut, a de très grandes chances en venant au monde de connaître un jour ou l'autre un grand malheur, une grande souffrance.
Tu penses qu'on peut prendre ce risque, pour un animal à qui, même avec les meilleures intentions du monde, on ne va jamais donner tout le soin, la protection, l'amour nécessaire ? Et qu'on va tuer ?
En inséminant des animaux, tu prends le rôle du parent. Tu dois assumer la responsabilité d'un parent.
De toute façon, rien que le fait qu'on prenne un animal d'une famille pour le tuer, ça pose un gros problème. L'impossibilité de l'élevage heureux est une évidence, sauf si un fond de spécisme en nous nous fait dire "bah, c'est que des animaux..." Or ce serait un grave anthropocentrisme que de préjuger des capacités à souffrir physiquement ou moralement pour les autres espèces.
Le végane qui dit que la vache est triste quand on lui prend son enfant, on lui reproche "tu fais de l'anthropomorphisme". Mais n'est-il pas au contraire beaucoup plus prudent que celui qui affirme, quand bien même l'éthologie en est à ses balbutiements, que la vache s'en fout ? (et c'est pas comme si les vaches ne beuglaient pas tant et plus quand on fait ça...)
On ne peut pas séparer un animal du reste de sa famille donc on ne peut pas élever un animal pour le manger.

www.noirsymphonique.fr


Sylvanor - posté le 03/10/2019 à 21:17:43 (23318 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

C'est juste impossible. Même un enfant humain, dont on va s'occuper nuit et jour, lui donner tout l'amour du monde, donner un rein s'il faut, se sacrifier pour lui s'il faut, a de très grandes chances en venant au monde de connaître un jour ou l'autre un grand malheur, une grande souffrance.
Tu penses qu'on peut prendre ce risque, pour un animal à qui, même avec les meilleures intentions du monde, on ne va jamais donner tout le soin, la protection, l'amour nécessaire ? Et qu'on va tuer ?



Parce que dans la nature il n'y a jamais de peine, jamais de souffrance?
C'est pas tendre non plus la nature. Est-ce que dans la nature les parents veillent au petit grain à tous les chagrins et besoins de leurs enfants? Et si oui pendant combien de temps? Je ne pense pas qu'il incombe à l'éleveur d'en faire autant.
Donc oui je pense qu'un élevage peut accorder une vie plus tendre aux animaux que la loi de la jungle, ou sans avoir une telle ambition, une vie qui ne soit pas pire que celle de la forêt. Même s'il n'est pas parfait, même si les animaux ne sont pas 100% au top du bonheur toute leur vie, ce qui évidemment est impossible.
Le fait de tuer l'animal à la fin ne change pas la manière dont on le traite.

Citation:

Le végane qui dit que la vache est triste quand on lui prend son enfant, on lui reproche "tu fais de l'anthropomorphisme". Mais n'est-il pas au contraire beaucoup plus prudent que celui qui affirme, quand bien même l'éthologie en est à ses balbutiements, que la vache s'en fout ? (et c'est pas comme si les vaches ne beuglaient pas tant et plus quand on fait ça...)
On ne peut pas séparer un animal du reste de sa famille donc on ne peut pas élever un animal pour le manger.



Je ne connais pas assez le sujet: tout de même pourquoi s'en tenir à des suppositions, aujourd'hui on devrait savoir si tel animal est heureux ou malheureux ou s'en fiche quand on lui enlève ses petits, non? Je suppose que des scientifiques se sont posés la question.
Enfin la "vie de famille" est très différente selon les espèces donc en fonction de l'allure de cette vie de famille ça peut sembler logique d'estimer que le rapport entre parents et enfants est différent de celui qu'on trouve au sein de l'espèce humaine. Là par exemple je pense aux tortues de mer qui pondent des centaines d'oeufs, et la plupart des petits vont mourir dans les premiers instants.
C'est effectivement de l'anthropocentrisme de considérer par défaut que l'animal se comporte comme l'homme. Mais j'admets volontiers que présumer de son attachement pour ses petits relève en revanche de la prudence.

Reste à voir ce que les scientifiques en pensent, et si c'est valable sur la durée: les animaux grandissent vite et il me semble que l'animal devenu adulte perd rapidement le contact avec ses parents. A ce moment-là il y a de fortes chances de supposer - il convient de le vérifier - que le préjudice est nul.

Je précise ici que j'admets pour prérequis à la discussion que nous avons le devoir de veiller au bien-être des animaux que nous allons manger (ou à leur famille), ce qui peut être discuté aussi.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 03/10/2019 à 21:26:13 (48847 messages postés) - admin -

❤ 0

The inconstant gardener

Citation:

Parce que dans la nature il n'y a jamais de peine, jamais de souffrance?
C'est pas tendre non plus la nature. Est-ce que dans la nature les parents veillent au petit grain à tous les chagrins et besoins de leurs enfants? Et si oui pendant combien de temps? Je ne pense pas qu'il incombe à l'éleveur d'en faire autant.
Donc oui je pense qu'un élevage peut accorder une vie plus tendre aux animaux que la loi de la jungle, ou sans avoir une telle ambition, une vie qui ne soit pas pire que celle de la forêt. Même s'il n'est pas parfait, même si les animaux ne sont pas 100% au top du bonheur toute leur vie, ce qui évidemment est impossible.
Le fait de tuer l'animal à la fin ne change pas la manière dont on le traite.

Pourquoi prendre la nature comme référence ? Je ne pense pas que le sort d'un animal d'élevage doive être estimé en fonction du sort d'autres animaux. "Mieux que [...]" n'est pas forcément synonyme de "bien".



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!


Sylvanor - posté le 03/10/2019 à 21:39:39 (23318 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Parce que nous n'avons pas le *devoir* d'améliorer la condition de vie des animaux.
Sans nous ils vivraient dans la forêt. Pourquoi devrait-on faire mieux? Qu'on s'efforce de faire aussi bien parce qu'ils nous rendent service c'est au fond bien légitime, ça compense (retour au statu quo). Mais mieux? On n'est pas leurs larbins.
Si la logique est de dire que nous devons les payer en échange du lait qu'ils donnent (par exemple), ils bénéficient en quelque sorte aussi de soins qui protègent leur santé, ils sont à l'abri des prédateurs et je sais que dans certaines fermes les animaux ont une récompense lorsqu'on les trait, ça se fait près de chez moi, du coup ils ont l'air de bien aimer et se montrent très volontaires. Je pense que le contrat est plutôt ok (tant que les conditions générales de l'élevage sont convenables par ailleurs, bien sûr).

Donc le référentiel c'est bien la forêt: sans l'homme, les animaux y vivraient tous. Pour s'assurer de la non altération de la condition animale par l'homme, c'est elle qui doit servir de comparaison.
Si l'homme fait aussi bien, alors c'est ok. Si l'homme fait mieux, on se trouve déjà dans un comportement bénéfique.
De toute façon si demain le monde entier était végan, les animaux vivraient dans la forêt, non? Ils ne seraient plus entre les mains de l'homme.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Doude - posté le 03/10/2019 à 21:50:55 (2964 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Nonor, tu compares la vie d'un animal d'élevage à celle qu'il aurait dans la nature, alors que cet animal n'aurait jamais existé sans la volonté de l'humain. Il faut vraiment qu'on s'entende sur ce point car c'est fondamental.

Par ailleurs :

Citation:

Parce que nous n'avons pas le *devoir* d'améliorer la condition de vie des animaux.



Bien sûr que si. Allez, analogie bourrine : le réfugié syrien, arrivé en France, que je recueille chez moi. J'ai le droit d'en faire mon esclave ? De le nourrir 1 fois tous les 2 jours ? Chez lui en Syrie, il risquerait la vie à chaque seconde ! Il ne mangerait qu'un jour sur 3 ! En quoi ais-je le devoir sacré d'améliorer sa condition ? Parce que c'est un autre humain (c'est à dire que je partage X% de son ADN ?)

Encore ici, la référence au cadre "naturel" est complètement artificielle. Seule compte une situation réelle : je fais naître un animal, j'en ais la responsabilité pleine et entière. Cet animal n'est pas un animal sauvage (et d'ailleurs, je suis pour l'interventionnisme en milieux sauvages donc même là, y'aurait matière à beaucoup discuter héhé !).

Pour le reste, l'éthologie découvre chaque jour à quel point les animaux font preuve d'intelligence sociale, de sentiments, d'émotions (même les poissons !). Si la science va dans un sens à l'heure actuelle, c'est dans celui de la sensibilité des animaux.

Le soucis c'est que pour l'instant, on confie aux éleveurs, aux abattoirs, le seul soin de juger de l'état des animaux. Juge et partie, quoi. D'ailleurs, c'est un peu HS mais tu savais que la vidéo surveillance dans les abattoirs a été proposée... sur la base du volontariat ? (gigantesque farce).

www.noirsymphonique.fr


Roi of the Suisse - posté le 03/10/2019 à 21:59:52 (27357 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

C'est vrai qu'on entend souvent l'argument "oui mais dans la jungle ta vache elle se ferait dévorer par un vélociraptor au bout de 10 secondes, donc finalement l'élevage en batterie c'est pas si grave oh eh hin bon" :lol
:s Et on peut être gêné pour répondre à cet argument, puisqu'on est très réceptif à ce mythe de la nature comme référentiel philosophique. C'est un référentiel fréquent dans les expériences de pensée : "que serait l'homme sauvage, celui qui a grandi dans la jungle, qui n'a pas été corrompu par la société ?" etc.
Mais quand on y réfléchit bien c'est absurde de comparer la situation réelle à une situation hypothétique naze et de dire que finalement la situation réelle est souhaitable, parce qu'à ce compte, tout est justifiable par un pire hypothétique.
Seul compte le devoir, comme tu l'as très bien dit. :biere

Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Sylvanor - posté le 03/10/2019 à 22:41:52 (23318 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

J'ai le droit d'en faire mon esclave ? De le nourrir 1 fois tous les 2 jours ? Chez lui en Syrie, il risquerait la vie à chaque seconde ! Il ne mangerait qu'un jour sur 3 ! En quoi ais-je le devoir sacré d'améliorer sa condition ? Parce que c'est un autre humain (c'est à dire que je partage X% de son ADN ?)



La comparaison ne fonctionne pas parce qu'en indiquant que tu en fais ton esclave, cela signifie qu'il travaille pour toi et le travail est régi par des règles.
Certes, sa condition est meilleure c'est indiscutable et en ce sens tu as rempli le devoir dont je parlais, mais en ne le rémunérant pas à la hauteur de son travail tu manques à un autre de tes devoirs et génères une nouvelle injustice, de manière parallèle à la première forme de justice que tu as créée. Ce n'est donc pas si simple, et tu es quand même coupable de quelque chose, ce qui correspond au sentiment de malaise qu'on a face à une telle situation.

Pour reprendre l'analogie avec la forêt dont je parlais, si j'accueille le réfugié syrien dans une petite pièce voire même dans le cagibi au fond du jardin, et je lui donne pas à manger il doit se débrouiller, ben... Ok c'est pas terrible, mais j'aurais déjà fait quelque chose pour lui.
Eh! J'ai pas de réfugié syrien chez moi en ce moment, pour de vrai, et je pense pas que ce soit le cas de grand monde ici. Ce serait déjà plus vertueux que de les laisser sous les bombes, je maintiens.

On peut donc articuler le débat autour de la question: faut-il rétribuer le "travail" animal (production d'oeufs, de lait, etc), et si oui comment? Puisqu'on se doute bien que ce ne sera pas sous forme d'un salaire.

Citation:

Seule compte une situation réelle : je fais naître un animal, j'en ais la responsabilité pleine et entière.



Je suis d'accord pour endosser cette responsabilité, du moins dès lors que nous avons forcé les animaux à s'accoupler, car dans le cas contraire ton énoncé nous fait passer pour l'équivalent des parents ce qui n'est pas le cas.
Cependant, veiller à ce que cet animal ait une vie convenable n'est pas la même chose que veiller à toutes ses peines tous ses chagrins et à son bonheur indiscutable. Nous ne sommes pas des parents, et même un parent n'a selon moi pas ce devoir, qui est impossible à assurer puisqu'il est un absolu.

Citation:

Le soucis c'est que pour l'instant, on confie aux éleveurs, aux abattoirs, le seul soin de juger de l'état des animaux. Juge et partie, quoi. D'ailleurs, c'est un peu HS mais tu savais que la vidéo surveillance dans les abattoirs a été proposée... sur la base du volontariat ? (gigantesque farce).



Oui c'est un problème, je savais pour l'anecdote et je partage ton sentiment d'horreur.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Doude - posté le 03/10/2019 à 23:02:47 (2964 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Citation:

On peut donc articuler le débat autour de la question: faut-il rétribuer le "travail" animal (production d'oeufs, de lait, etc), et si oui comment? Puisqu'on se doute bien que ce ne sera pas sous forme d'un salaire.



Brrrr on dirait du Jocelyne Porcher ou du Paul Ariès :D
Le travail implique un consentement. C'est de l'esclavagisme, le mot que tu cherches. On peut toujours ensuite imaginer l'animal revenant vers l'abri que lui a créé l'humain, consentir ; mais ça ce serait le cas uniquement pour des animaux dressés depuis tout petits, habitués à l'humain de façon artificielle... domestiqués quoi. La domestication des animaux, c'est de l'esclavagisme inscrit jusque dans leurs gênes via la sélection. Je peux dresser un humain de la même façon (mon enfant par ex) à être un esclave, avec son "consentement".

Citation:

Je suis d'accord pour endosser cette responsabilité, du moins dès lors que nous avons forcé les animaux à s'accoupler,



Faire naître, c'est un des piliers de la domestication d'un animal. Si tu recueillais un animal sauvage, il en serait tout autrement. Imaginons un homme vivant seul, vivant de peu. Une poule sauvage frappe à la porte. Il l'accueille, la nourrit et en échange elle "aiderait" cette nouvelle communauté créée en pondant des œufs. Là, je veux bien parler de travail et d'échange mutuel. Mais pas dans le cas de l'insémination artificielle (ou même naturelle, quand on fait aller "le taureau à la vache", comme on dit).

Citation:

Cependant, veiller à ce que cet animal ait une vie convenable n'est pas la même chose que veiller à toutes ses peines tous ses chagrins et à son bonheur indiscutable. Nous ne sommes pas des parents, et même un parent n'a selon moi pas ce devoir, qui est impossible à assurer puisqu'il est un absolu.



1) Si c'est par ta volonté qu'un animal est né, tu es comme son parent (désolé d'insister). Un parent a sa responsabilité du fait qu'il a voulu l'enfant, pas qu'il est lié par le sang de façon magique. L'espèce n'est pas ici un critère pertinent (et à mon sens... tout comme la couleur de la peau, ça n'est jamais un critère pertinent).

2) Pour moi un parent a ce devoir. La limite, c'est ses capacités réelles, mais ça c'est "de facto" ; on n'a pas à le prendre en compte dans le raisonnement. Pour le dire autrement, ce n'est pas parce qu'en pratique, un certain nombre d'obstacles vont gêner à l'accomplissement de ce but, que le parent ne doit pas viser la perfection.

www.noirsymphonique.fr


NovaProxima - posté le 04/10/2019 à 01:18:35 (3710 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

Allez, analogie bourrine : le réfugié syrien, arrivé en France, que je recueille chez moi. J'ai le droit d'en faire mon esclave ? De le nourrir 1 fois tous les 2 jours ?


Ca dépends, tu lui fait manger de la viande ? Parce que si il est carnivore, il peut bien se priver d'un repas sur deux si ça peux sauver des animaux qui ne finiront pas dans son assiette, non ?

D'ailleurs, pourquoi sauver ce syrien et pas une vache/une poule/... ? Parce que tu partages X% de son ADN ?


Doude - posté le 04/10/2019 à 09:06:32 (2964 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Citation:

Ca dépends, tu lui fait manger de la viande ? Parce que si il est carnivore, il peut bien se priver d'un repas sur deux si ça peux sauver des animaux qui ne finiront pas dans son assiette, non ?



1) Omnivore pas carnivore
2) Il peut manger à tous les repas, des plats végétaliens. C'est quoi ce faux dilemme ?

Citation:

D'ailleurs, pourquoi sauver ce syrien et pas une vache/une poule/... ? Parce que tu partages X% de son ADN ?



Ben il faut sauver les deux. Tu te doutes bien de ma position sur les sujet. J'ai pris cette expérience de pensée pour que Nonor comprenne ma logique via une analogie humaniste et non animaliste.

www.noirsymphonique.fr


Roi of the Suisse - posté le 04/10/2019 à 09:27:07 (27357 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Faut-il donner de la viande au réfugié Syrien ?
Ça c'est un autre problème similaire au suivant : faut-il nourrir son animal de compagnie avec de la viande ? :clown

Ceux qui entendent qu'on peut nourrir un animal avec des croquettes végétales font mine d'être scandalisés, mais ils ne savent peut-être pas qu'en vérité même les croquettes à la viande ne contiennent jamais plus de 3% de viande, et ces 3% sont des cartilages broyés etc. bref des déchets de viande trouvés en sortie de l'industrie de la viande à destination des humains.
Les 97% restants c'est du végétal :zorro

NovaProxima a dit:

D'ailleurs, pourquoi sauver ce syrien et pas une vache/une poule/... ? Parce que tu partages X% de son ADN ?

Il donne un exemple et tu lui demandes pourquoi il n'a pas choisi un autre exemple ? :F
Tu parles pour parler là :tirlalangue2

Ou alors c'est encore un faux dilemme ?



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


NovaProxima - posté le 04/10/2019 à 11:00:18 (3710 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

2) Il peut manger à tous les repas, des plats végétaliens. C'est quoi ce faux dilemme ?


Il y une chance sur neuf qu'il soit musulman, du coup tu le force a s'adapter à ton alimentation ?
Tu l'empêche de manger hallal et d'égorger le mouton dans la baignoire lors de l'Aïd ?

Citation:

Il donne un exemple et tu lui demandes pourquoi il n'a pas choisi un autre exemple ? :F
Tu parles pour parler là :tirlalangue2


Non non, c'est simplement insister sur la phrase d'ody dans un post précédent "Parce que tu partages X% de son ADN?" et ce qu'elle implique.
Il a donné une réponse cohérent avec ses principes, donc ça me va j'ai rien à y redire.


Doude - posté le 04/10/2019 à 12:17:51 (2964 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Citation:

Il y une chance sur neuf qu'il soit musulman, du coup tu le force a s'adapter à ton alimentation ?
Tu l'empêche de manger hallal et d'égorger le mouton dans la baignoire lors de l'Aïd ?



Manger végétalien ne va pas aller à l'encontre de sa religion ou de ses valeurs.
C'est multi-confessionnel le végétalisme, et même un paquet d'allergiques y trouvent leur compte. Raison pour laquelle on aimerait des options végétaliennes dans toutes les cantines (saviez-vous qu'actuellement, la loi impose qu'un repas servi en cantine contienne des protéines animales ?).

www.noirsymphonique.fr


NovaProxima - posté le 04/10/2019 à 12:58:26 (3710 messages postés)

❤ 0

Neo_Sephiroth

Citation:

En souvenir de cette dévotion d'Ibrahim à son Dieu, les familles musulmanes sacrifient un animal (le mouton qui a six mois ou la chèvre qui a deux ans ou le bovin qui a deux ans et qui est entré dans la troisième année lunaire ou le chameau qui a complété cinq ans) selon les règles en vigueur. Notamment, le musulman doit se comporter au mieux avec l'animal, Mahomet ayant dit : « Certes Allah a prescrit l'excellence dans toute chose. Ainsi lorsque vous tuez, tuez de manière parfaite et si vous égorgez, égorgez de manière parfaite. Que l'un de vous aiguise son couteau et qu'il apaise la bête qu'il égorge » . Il faut manger la viande du sacrifice, en garder et en offrir aux pauvres, proches, voisins, collègues, etc.


Donc si, manger végétalien va aller à l'encontre de sa religion et de ses valeurs.


Citation:

Selon le juriste musulman Ibn Qayyim al-Jawziyya : « L’immolation au moment approprié vaut mieux que l’offre en aumône du prix de l’animal à sacrifier ou même de plus d'argent. Ceci s’applique aux sacrifices prévus dans le pèlerinage et à celui de la fête du Sacrifice. Car l’effusion de sang est visée puisqu’elle constitue un acte de rapprochement à Allah lié à la prière, comme on le voit dans ces propos du Très Haut : « Accomplis la prière pour ton Seigneur et sacrifie pour lui. » (Le Coran, « Le Kauther », CVIII , 2, (ar) الكوثر ).

Deux fatwas de la Commission Permanente des Recherches Scientifiques Islamiques et de l'Iftâ24 confirment que le don d'argent ou l'achat de viande ne remplace pas le sacrifice.

Selon le théologien contemporain Cheikh Ibn Uthaymin, il est déconseillé de faire sacrifier pour soi une bête à l'étranger : « Le fait de donner de l'argent pour que l'on pratique le sacrifice pour la personne dans un autre pays est certes contraire à la sunna. En effet la sunna est que la personne pratique le sacrifice dans sa maison pour lui et sa famille, ils en profitent alors, ils mangent de sa viande et remercient Allah pour ce bienfait. Par contre, le fait de déplacer le sacrifice vers d'autres pays fait perdre beaucoup de bienfaits, parmi eux : le fait que les rites apparents de l'islam ne sont plus présents dans le pays ; la personne ne prononcera pas le nom d'Allah lorsqu'elle va égorger sa bête, or ceci fait partie des meilleures actions ; la personne ne pourra pas manger de la viande issue du sacrifice, alors que ceci est très important ; la personne ne peut pas être sure que la viande de son sacrifice a été bien distribuée ; la personne ne peut pas savoir si son sacrifice a bien été pratiqué dans le temps qui lui est imparti ; la personne ne sait pas précisément quand sa bête sera sacrifiée et donc il ne peut pas savoir à quel moment il lui est possible de nouveau de couper ses ongles et ses poils ; etc.»



Je répètes donc ma question, tu le force à renier une partie de sa culture ou acceptes-tu qu'il égorge un animal sous ton toit (qui est également le sien puisque tu l'héberges) ?



Citation:

saviez-vous qu'actuellement, la loi impose qu'un repas servi en cantine contienne des protéines animales ?


Non.
Je pense que cette loi a été faite parce que l'on a considéré que des protéines animales étaient bonnes pour la santé et préférable à des petites cellule de complément alimentaire. Y a peut être/probablement des lobby de la viande derrière. Et puis dans le détail, faudrait également voir la quantité par rapport à ce qui est sain/recommandé pour la santé.
Et toi, pourquoi penses tu que cette loi a été adoptée ?
J'ai l'impression, dis moi si je me trompe, que ça te gène qu'une institution prenne une décision pour les enfants qui ne va pas dans le sens de ce que tu penses être bon.
Mais à partir du moment où tu confie à une institution l'alimentation de ton enfant, je trouve osé de se plaindre "je ne lui aurait pas fait manger ça à la maison", sauf alimentation non saine.
Ca me fait un peu penser à ces parents anti-vax "mon enfant, mes choix" refusant qu'une institution applique ce qu'elle pense être "pour le bien de l'enfant".
La loi pense que c'est bien pour l'enfant de manger de la proteine animale => on en met dans les assiettes des enfants nourri par une institution. La logique ne me semble pas idiote.
Après on peut discuter du fait que l'état se trompe et que des protéines animales ne sont pas nécessaire, en conséquence de quoi, il n'est pas necessaire d'inclure systématiquement des proteines. Mais là ça devient une discussion de nutritionniste.

Après


Roi of the Suisse - posté le 04/10/2019 à 13:25:09 (27357 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Citation:

tu le force à renier une partie de sa culture ou acceptes-tu qu'il égorge un animal

Chacun aura son avis, mais je pense que dans ce cas, la bonne chose à faire est de lui expliquer en quoi adhérer à une religion constitue une grossière erreur de raisonnement :F

Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Thanos - posté le 04/10/2019 à 13:56:15 (9067 messages postés)

❤ 0

kthbye

Citation:

Chacun aura son avis, mais je pense que dans ce cas, la bonne chose à faire est de lui expliquer en quoi adhérer à une religion constitue une grossière erreur de raisonnement.



Certes. Puis de courir très vite pour sauver sa peau. :F


Doude - posté le 04/10/2019 à 18:31:37 (2964 messages postés)

❤ 0

In HDO I trust

Citation:

Donc si, manger végétalien va aller à l'encontre de sa religion et de ses valeurs.



Tu sais qu'il existe des musulmans véganes ? Qui promeut un repas végé même pour l'Aïd. Mais du reste, peu importe. Imaginons une religion que je ne connaisse pas et qui dise que pour aller au paradis, il faut manger de la viande à chaque repas. Bah écoute ? Il refuserait mon aide et sur le plan éthique, je n'aurai rien à me reprocher. Où cherches-tu à en venir avec tout ça ?

Sur la loi dans les cantines : j'aime bien comment tu dis "non" alors que j'ai assorti cette info d'absolument aucun commentaire. Tu penses donc que cette loi n'existe pas ?

Citation:

l'on a considéré que des protéines animales étaient bonnes pour la santé et préférable à des petites cellule de complément alimentaire



Avec un menu équilibré on a pas besoin de complémentation.
Cette loi existe sans doute pour plusieurs raisons :
- Culturellement, le mythe de la protéine animale comme nécessaire est très ancré
- Pression des lobbys, oui, il a été montré qu'ils étaient très influents jusque dans le domaine de l'Education Nationale.
- L'alimentation végétale, permettant une bonne santé, est méconnue.

Citation:

que ça te gène qu'une institution prenne une décision pour les enfants qui ne va pas dans le sens de ce que tu penses être bon.



Mais... évidemment que ça me gêne. xD Tu te rends compte de l'évidence que tu écris ?
Aux Emirats Arabes Unis, une femme n'a pas le droit de conduire. J'ai l'impression que ça te gènes qu'une institution prenne une décision pour les femmes qui ne va pas dans le sens de ce que tu penses être bon.

Citation:

Mais à partir du moment où tu confie à une institution l'alimentation de ton enfant, je trouve osé de se plaindre "je ne lui aurait pas fait manger ça à la maison", sauf alimentation non saine.



Mais.... mec. Je suis là à expliquer que je veux une révolution du rapport aux animaux et la fin de l'exploitation animale, et tu juges de ma part "osé" de me plaindre qu'ils mettent de l'animal à tous les repas, comme si je me plaignais qu'ils proposaient des bananes alors que mon enfant préfère les pommes. C'est pas du tout une question du "bien pour mon enfant", c'est une question du "bien pour les animaux". Je ne confie pas "librement" mon enfant à la cantine... c'est juste impossible parfois de faire autrement, j'y suis forcé. La plupart des cantines n'acceptent même pas un panier-repas tout prêt en dehors d'un Plan d'Accès Individualisé ou pour motif religieux ! Donc, si t'es musulman t'as le droit à pas avoir de cochon dans ton assiette, mais pour un motif éthique tout le monde s'en fout... avoue qu'il y a un problème ?

Citation:

Ca me fait un peu penser à ces parents anti-vax



Oui sauf que les anti-vax ont la science contre eux. J'ai la science (neuro-sciences / éthologie) avec moi.
Du reste, bien sûr, les cantines sont en accord avec les mentalités actuelles et donc la loi qui est le produit de ces mentalités, c'est évident. Réclamer un repas végé permet de faire avancer la cause animale, et on y vient petit à petit, les cantines sont de plus en plus nombreuses à proposer l'option. Et bientôt une loi devrait passer, obligeant une option végétarienne a être proposée (sauf que, y'aura toujours l'obligation d'avoir des protéines animales dedans).

www.noirsymphonique.fr


Adalia - posté le 04/10/2019 à 23:54:52 (3103 messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

Doude a dit:

Avec un menu équilibré on a pas besoin de complémentation.

Faux archi-faux, il est nécessaire de se complémenter au minimum en B12 lorsque l'on est végétalien, et c'est recommandé pour les végétariens également. Prétendre le contraire est dangereux.


mamie - posté le 05/10/2019 à 00:04:27 (3450 messages postés) -

❤ 0

Est-ce que quelqu'un ici a déjà mangé/préparé de la peau de tofu et aurait des conseils de préparation ? J'en ai acheté de la séchée à Paris Store, et vu que j'en ai pas beaucoup, je voudrais que ça soit fab' quand je la cuisine (peau de tofu, aussi appelée "bean curd sheet" ou "bean curd skin" en anglais, yuba en japonais & chinois)


AzRa - posté le 05/10/2019 à 06:03:26 (10794 messages postés)

❤ 0

Déjà mangé, jamais préparé, mais ça se dit 豆腐皮 (doufupi) ou juste 豆皮 (doupi) en chinois. Pas yuba en tout cas.


trotter - posté le 05/10/2019 à 10:26:32 (9739 messages postés) -

❤ 0

On parle souvent de la B12 mais l'OMEGA 3 DHA ?


Citation:

Le DHA, un acide gras de la famille oméga-3, protège le cerveau et permettrait de prévenir les démences



Citation:

Les ALA sont majoritairement présents dans les végétaux, et les aliments riches en DHA sont dans les aliments marins...la conversion des oméga 3 ALA en DHA est infime




mamie - posté le 05/10/2019 à 19:30:38 (3450 messages postés) -

❤ 0

Ah ok, j'avoue que je m'étais basé sur google translate pour traduire du japonais vers le chinois, mais bon je pense que c'est pas l'outil le + fiable x) Il a du se contenter de réécrire yuba en chinois

trotter > perso ce que j'avais vu c'est que le corps était capable de convertir les oméga 3 à chaîne courte (=ALA) en oméga 3 à chaîne longue (=DHA et un autre truc) si le ratio oméga3/oméga 6 est d'environ 30/70. (ce qui doit légèrement varier en fonction des gens)
En tout cas, quand il est écrit "préviendrait" au conditionnel, souvent ça veut dire que c'est des on dit qui ont aucun appui scientifique.
Tu cites quel article en fait ?


trotter - posté le 05/10/2019 à 19:41:28 (9739 messages postés) -

❤ 0

Ce sont 2 articles différents sur des sites généralistes.

J'ai vu ça dans un reportage d'ARTE, les souris deviennent anxieuses sans omega 3 :
https://youtu.be/htjtwcjVlNw?t=300


Voilà un article plus sérieux si tu veux :
Omega-3 DHA and EPA for cognition, behavior, and mood: clinical findings and structural-functional synergies with cell membrane phospholipids.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4754352/


J'ai une copine en dépression permanente, après avoir vu le reportage et lu "Le charme discret de l'intestin", je me demande si ça vient pas du fait qu'elle bouffe McDo plusieurs fois par semaine et grignote le reste du temps :(

Il faudrait voir si les végétariens sont davantage sujets à dépression/anxiété.

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114

Index du forum > Débats > Véganisme et antispécisme

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers