[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Les forums - Véganisme et antispécisme

Oniromancie: Les forums - Véganisme et antispécisme


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Astuces
Making-of


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Sorties: Dragon Quest - Le monde d'Arks (...) / News: Cinq nouveaux conseils (...) / Situation du site web Oniromancie / News: Vote du public aux Alex d'Or ! / OST: Retranchement /

Chat  

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

90 connectés actuellement

10066209 visiteurs
depuis l'ouverture

8 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

Blog of Chaos17

BloGecko

ConsoleFun

Au hasard

BloGecko

Le Temple de Valor

Le Studio du Chat Vert

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




forums

Index du forum > Débats > Véganisme et antispécisme

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72

Reprise du message précédent:

Åvygeil - posté le 23/07/2018 à 20:29:57. (2497 messages postés)

Citation:

Qu'est-ce qui nous empêche de changer de pratique à ce sujet ?


1) La disparition des anciens animaux d'élevage qui ne peuvent survivre sans l'homme.
2) L'insuffisance de la "production" des animaux sauvages.
3) Allez à la chasse à la bouse est hasardeux, quand on ne sait pas exactement où sont les animaux... On ne peut pas compter là-dessus pour l'agriculture.


Suite du sujet:

Doude - posté le 24/07/2018 à 09:21:34. (2693 messages postés) - roi

In HDO I trust

N'y a t-il pas une sorte d'élevage (réellement) respectueux des animaux à inventer, permettant de récupérer les bouses mais en les laissant les plus tranquilles possible, en soignant les maladies, etc. ? En sélectionnant des races les plus rustiques-résistantes-robustes possible (et pas les vaches dites laitières bourrées de problèmes). Pas d'insémination artificielle, pas de veaux enlevés à leurs mères, etc. Si les engrais, encore une fois, s'avèrent indispensables. Ce système permettrait même de manger (un petit peu) de viande : les animaux morts de vieillesse. x)

www.noirsymphonique.fr


Åvygeil - posté le 24/07/2018 à 23:50:43. (2497 messages postés)

Déjà qu'avoir un animal de compagnie est un débat chez les vegans, ta proposition de remettre en place des élevages d'animaux "éthiques" va provoquer un ras de marée...


Fistan - posté le 25/07/2018 à 00:31:53. (6150 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Doude a dit:


N'y a t-il pas une sorte d'élevage (réellement) respectueux des animaux à inventer, permettant de récupérer les bouses mais en les laissant les plus tranquilles possible, en soignant les maladies, etc. ? En sélectionnant des races les plus rustiques-résistantes-robustes possible (et pas les vaches dites laitières bourrées de problèmes). Pas d'insémination artificielle, pas de veaux enlevés à leurs mères, etc. Si les engrais, encore une fois, s'avèrent indispensables. Ce système permettrait même de manger (un petit peu) de viande : les animaux morts de vieillesse. x)


La notion même d'élevage implique un contrôle de la reproduction, et donc des individus (de même quand tu fait appel à la notion de sélection). C'est par définition incompatible avec ce que tu as décrit pendant plusieurs pages comme étant respectueux des animaux. Maintenant si il possible d'élargir le champ des possibles en distordant la géométrie de cette morale de laquelle vous insistez (ce que je vais admettre pour faire simple) qu'elle est universelle, eh bien je ne vois pas trop la différence entre ce que tu décris et ce qui se passe dans un élevage modeste.

J'ai un peu l'impression que tu cherches une réinvention de la roue là quand même.



Par contre je n'ai vu nulle part que l'exploitation de l'homme par l'homme était interdite à un vegan, il peut y avoir une forme d'élevage à inventer de ce côté, du coup. Ça ne marche que si on considère que l'Homme ne peut pas être ramené au reste du règne animal... du coup ça nous laisse une chance \o/


Adalia - posté le 25/07/2018 à 00:45:51. (2462 messages postés)

Mrrouw~

Fistan a dit:

Par contre je n'ai vu nulle part que l'exploitation de l'homme par l'homme était interdite à un vegan

Ça peut sembler con, mais je pense que c'est quand même un choix de mots importants : il n'y a pas d'interdits spécifiques aux personnes véganes. Le véganisme n'est pas une secte, mais un courant politiquo-philosophiquo-éthico-écolo-moral. Il s'agit donc essentiellement de boycotts, de refus de participer, de tentative de mieux, pas d'interdits.
Btw je trouverais ça très illogique que des personnes véganes soient pour l'exploitation humaine (mais ça existe très sûrement malheureusement), cela dit il est bien plus facile d'éviter (pas parfaitement mais quand même très bien) l'exploitation des animaux non-humains que des êtres humains..

Gendertux | Unique en son genre | Cowspiracy | Le Jugement | Véganement


Fistan - posté le 25/07/2018 à 01:23:27. (6150 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

A partir du moment où tu sais qu'une technique existe et que tu fais le choix de ne pas t'en servir, c'est bel et bien que tu te l'interdis. Si demain je me décide à arrêter le sucre, je vais me poser un interdit sur tout les aliments sucrés.

On passe nos vies à s'interdire des choses en réalité, je ne vois pas ce qui peux poser problème dans cette formulation honnêtement ^^"

evidement, le "vegan" dans la phrase était simplement un raccourci pour "quelqu'un qui se retrouve dans les idées collectivement regroupées sous l'appellation courante "vegan" et s'efforce de les appliquer, tout en revendiquant son appartenance à ce mouvement pour l'adoption du mot "vegan" pour se décrire lui même". Je trouvais plus simple et court d'écrire "vegan", du coup :F



Sinon, bah, indirectement au moins c'est un mouvement favorable à l'exploitation de l'Homme, qui devient de facto la seule force vivante sur laquelle il soit encore raisonnable d'exercer une contrainte.


Doude - posté le 25/07/2018 à 09:10:56. (2693 messages postés) - roi

In HDO I trust

Citation:

ta proposition de remettre en place des élevages d'animaux "éthiques" va provoquer un ras de marée...



(réponse aussi pour Fistan) : c'est parce que je connais pas d'autres mots pour désigner le fait de "s'occuper" d'animaux juste en les laissant complètement en paix et simplement en veillant à ce qu'ils aient tout ce qu'il faut. Ce serait quasiment comme de les laisser à l'état sauvage mais dans des zones délimitées (pour pas partir à la chasse à la bouse) et en intervenant ponctuellement pour soigner un malade, chose que l'on ne fait pas pour les animaux sauvages.
Tout ceci est une expérience de pensée. Si l'on me dit que l'engrais animal est vital pour nourrir les humains, je mets dans la balance :
1) la souffrance générée par la famine sur des millions d'humains VS 2) l'invention d'un système (pour pas redire élevage) permettant d'avoir de l'engrais animal. Je compare les souffrances générées dans les 2 cas, en pur utilitariste que je suis.

Citation:

je ne vois pas trop la différence entre ce que tu décris et ce qui se passe dans un élevage modeste.



> Insémination des femelles
> Veaux retirés à leurs mères
> Les femelles dressées pour être dociles (licol etc.)
> Vaches tuées jeunes - enlevées de leur famille
> Vaches parquées à l'intérieur pendant X mois
> Souffrance et peur à l'abattoir
> Problèmes de santé liés à la race de vache dites laitières

Ma morale n'est pas à géométrie variable Fistan... comme expliqué sur plusieurs pages, je chercher à minimiser la souffrance globale. But dont on se rapproche avec le véganisme.

Citation:

Sinon, bah, indirectement au moins c'est un mouvement favorable à l'exploitation de l'Homme



Je comprends pas comment tu arrives à cette conclusion. L'exploitation signifie "contre le gré de la personne (exploitée)". La morale végane est le respect de tout individu, quelle que soit son espèce, donc c'est fondamentalement incompatible.

www.noirsymphonique.fr


HuLijin - posté le 25/07/2018 à 17:06:29. (692 messages postés)

Yeoun, mage-archère-louve

Attention, pavé !
Et pas forcément très bien construit, j'espère que ça ira quand même pour la compréhension. Sinon, suis toute ouïe aux questions.

Citation:

c'est parce que je connais pas d'autres mots pour désigner le fait de "s'occuper" d'animaux juste en les laissant complètement en paix et simplement en veillant à ce qu'ils aient tout ce qu'il faut. Ce serait quasiment comme de les laisser à l'état sauvage mais dans des zones délimitées (pour pas partir à la chasse à la bouse) et en intervenant ponctuellement pour soigner un malade, chose que l'on ne fait pas pour les animaux sauvages.



As-tu déjà mis les pieds dans plusieurs fermes de plusieurs régions de France ?
En toute honnêteté, hein. Plus je te lis et plus je me dis que t'es un citadin qui a une vision très déformée de la réalité agricole OU que t'es resté sur un modèle précis d'agriculture sans aller voir ailleurs. Je peux pas te jeter la pierre, entre les fermes familiales (clos-masures) près de là où j'habitais et ce que je vois à la télé ou relayé un peu partout sur Internet, ou tout bêtement dans les "fermes" d'une certaine région française que j'ai visitées, il y a un monde. Les fermes que tu décris existent. Après, faut pas se contenter de laisser tes bestioles vadrouiller, un mouton non tondu passera pas très très bien l'été par exemple. C'est au cas par cas selon les espèces.

Pour le coup des vaches laitières, je sais pas. Je sais que si on leur laisse leur veau, elles régulent d'elles-mêmes leur production (parfois avec des ratés, comme chez les humaines) et du coup y aurait moyen de récupérer du lait excédentaire, mais clairement pas dans les proportions actuelles. Après, j'aime pas le lait, donc si on se passait de vaches laitières, je m'en porterais bien mieux, mais j'ai pas le recul nécessaire pour voir ce que leur disparition entrainerait comme conséquences fâcheuses, ou si les conséquences fâcheuses seraient négligeables par rapport aux avantages.

Pour la viande, techniquement, rien n'empèche de manger de la viande humaine prise sur une mémé ou un pépé décédés de vieillesse. On le fait pas, certes parce que c'est tabou, mais aussi parce que la vieille viande, c'est impropre à la consommation (déjà, on peut mourir d'une maladie mais sans l'avoir diagnostiquée, on dira que l'on est mort de vieillesse, ensuite les tissus subissent des transformations - mes cours remontent, mais en gros la structure des muscles s'altère et on se retrouve à devoir manger plus de cellules structurantes qu'autre chose - et enfin, l'organisme stocke tout un tas de saloperies, plus vite qu'il les élimine, donc tu vas t'empoisonner). Ce sera pareil pour un animal domestiqué.
On peut aussi se demander si on peut manger de la viande venant d'un cadavre suite à un accident. Dans ce cas il y a intérêt d'être rapide et de savoir précisément de quoi l'individu est mort (l'accident peut être une conséquence après tout). C'est pas viable en pratique.

Citation:

Je comprends pas comment tu arrives à cette conclusion. L'exploitation signifie "contre le gré de la personne (exploitée)". La morale végane est le respect de tout individu, quelle que soit son espèce, donc c'est fondamentalement incompatible.

Tu vas pas trouver beaucoup de vocations pour certains métiers. T'en trouveras, mais y en aura-t-il assez ? Qui voudra se dévouer pour les tâches ingrates et/ou peu lucratives alors qu'il serait bien plus confortable de faire autre chose ? C'est pas pour rien qu'on préfère hacher des nichées entières plutôt que d'engager des faucheurs qui feraient attention aux animaux. Faut les trouver les types qui accepteraient d'avoir le salaire que se fait un agriculteur avec sa machine, divisé par le nombre d'hommes et de jours à faire exactement la même tâche que la machine, hors limitation des dégâts sur la faune locale.
Je dis pas que c'est impossible. Des communautés comme ça existent, mais toi-même qui es végan, tu nous a dit que c'était trop extrême pour toi de vivre comme ça. Tu serais exploité dans cette situation.


Edit :

Citation:

en intervenant ponctuellement pour soigner un malade, chose que l'on ne fait pas pour les animaux sauvages.

Là aussi mes cours remontent, mais si, ça se fait de soigner des animaux "sauvages". Je me souviens d'une vaste campagne de vaccination fut un temps dans la Beauce. Les PNR et surtout les parcs nationaux ont leurs lots d'observateurs qui interviennent ponctuellement. Les populations sauvages sont très surveillées chez nous.
Après, c'est sûr que chaque écureuil ne va pas être traqué.
Le but final est bien de protéger l'homme, ne nous voilons pas la face. Mais c'est exactement pareil dans ton expérience de pensée. Tu soignes l'animal non pas parce que tu te préoccupes de son bien-être, mais parce que tu perdrais ta machine à caca. Sinon, tu ne lui imposerais pas des limites pour vadrouiller si ton but ultime n'était pas le fumier.

M.V.


Fistan - posté le 25/07/2018 à 17:32:17. (6150 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Ah ben merci Mei qui m'évite d'avoir à taper une réponse <3

@Doude : par "élevage modeste" je faisais référence aux modèles exposés par Mei, et à d'autres (la relation traditionnelle des populations sames et évènes avec le renne, par exemple). Mais je trouvais pas le mot, j'aurais dû préférer "non surproductif" peut être. My bad ;)

Oh, et justement, j'ai pas dit qu'elle était à géométrie variable, cette morale (et je ne souviens pas non plus avoir parlé de la tienne spécifiquement) du coup tout va bien.


@Mei : à ma connaissance on exploite déjà du lait de cette manière (les salers ne produisent qu'avec leur veau), mais au delà de ça j'en sais guère plus. Enfin c'est pas le rendement des hollandaises et autre milka, ça, c'est net.


Doude - posté le 25/07/2018 à 18:05:07. (2693 messages postés) - roi

In HDO I trust

Citation:

Plus je te lis et plus je me dis que t'es un citadin qui a une vision très déformée de la réalité agricole



J'habite en plein Charolais, en pleine campagne. Mais je ne me fie pas à ma maigre expérience personnelle ; je me fie au discours des petits éleveurs ici et là qui décrivent (avec fierté) leur métier sans voir où la souffrance se cache dans leur façon de faire. Si j'essaye de voir les problèmes de l'élevage, je ne le fais pas en pensant à l'industrialisation (ce que tout le monde condamne) mais justement en imaginant quel élevage peut-être le plus éthique possible et pourtant quand même pose de nombreux problèmes de souffrance animale.

Citation:

Les fermes que tu décris existent.



C'est à dire des fermes où l'on ne tue pas ? Où l'on ne prend pas les veaux ? Où on laisse les animaux à l'extérieur toute l'année ? Où l'on ne les dresse pas ? Mais quel serait l'intérêt d'une pareille ferme ? Quel intérêt économique ? Déjà que les fermes "standards" tiennent péniblement en étant noyées de subventions, là on parle de zéro intérêt économique. Un éleveur a des animaux pour en tirer un profit économique. Mon idée d'animaux laissés tranquilles, ce serait une pure perte économique, mais avec l'intérêt de l'engrais donc existerait uniquement avec les subventions.

Citation:

du coup y aurait moyen de récupérer du lait excédentaire, mais clairement pas dans les proportions actuelles.



Ça implique toujours de se pointer devant la vache et lui prendre son lait sans son accord... A part en dressant, via la force/contrainte, ça ne me semble pas réalisable, et de toute façon pour un gain minime.

Pour la viande des animaux vieux/malades, je suis d'accord avec toi.

Citation:

Tu vas pas trouver beaucoup de vocations pour certains métiers. T'en trouveras, mais y en aura-t-il assez ? Qui voudra se dévouer pour les tâches ingrates et/ou peu lucratives alors qu'il serait bien plus confortable de faire autre chose ?



Pas sûr de bien comprendre... tu veux dire qu'il existe des tâches ingrates, et donc que ceux qui les font sont forcément exploités ? Perso, je ne peux imaginer une société 100% végane que dans un cadre hors-capitalisme et qui aurait révolutionné sa vision du travail. Quid de payer double/triple les tâches ingrates ? Quid d'une rotation des tâches (hop, éboueur 1 jour par mois, à tour de rôle), etc. Je serai ravi de faire un peu de travail manuel même jugé ingrat, si ce n'était pas un CDI à temps complet payé une misère. Pourrait-on parler d'exploitation dans ce cas de figure ? On peut pas imaginer la révolution éthique du véganisme sans une révolution éthique humaine l'accompagnant.

Citation:

mais si, ça se fait de soigner des animaux "sauvages"



C'est vrai, d'ailleurs je défend un interventionnisme en milieux sauvages pour réduire la souffrance de certaines populations quand on sait bien l'anticiper.

Citation:

Tu soignes l'animal non pas parce que tu te préoccupes de son bien-être, mais parce que tu perdrais ta machine à caca.



Mais complètement. Si ce n'était pas la finalité, ces animaux n'existeraient pas (toujours dans mon expérience de pensée). Encore une fois, je raisonne de façon utilitariste en pesant les retombées en terme de souffrances globales. Et j'accorde aussi qu'il y a un fond de spécisme dans ma réflexion : si on laisse l'humanité s'éteindre (mettons avec une politique de limitation des naissances), ça simplifierait bien les choses.

www.noirsymphonique.fr


HuLijin - posté le 26/07/2018 à 04:04:52. (692 messages postés)

Yeoun, mage-archère-louve

Globalement on est d'accord (ou un peu moins) sur pas mal de choses, je vais donc juste revenir sur le cas de la vache qui produit trop de lait.

Imagine que ta fille tombe, se blesse et que si elle n'est pas guérie rapidement, sa blessure lui cause des complications. Imagine qu'elle ne peut pas se soigner seule et qu'il faudra passer par un tiers (toi, ou un spécialiste de la santé). Même si ta fille ne veut pas, tu feras tout ce qu'il faut pour la soigner.
Pour une vache qui souffre et qui n'a que ses sabots pour se soigner, qui ne peut donc pas grand chose par elle-même, tu as exactement le même problème. Il faudra passer par un tiers, peu importe les envies de ta vache.

Pour le reste, je sais pas. J'ai fait ma part de recherches, j'ai trouvé. T'as fait la tienne aussi, vu que t'es pour le veganisme, et t'as pas trouvé. Ben il y en a un qui a eu plus de chances que l'autre.
Pour l'exploitation : je suis partie de ta définition : quiconque fait quelque chose contre son gré est exploité (et quiconque fait quelque chose de bon coeur n'est pas exploité, même si ce qu'il fait, son voisin considère que c'est de l'exploitation). L'argent n'est pas une solution universelle au niveau des individus, mais ça c'est mon opinion.

M.V.


Doude - posté le 26/07/2018 à 08:56:02. (2693 messages postés) - roi

In HDO I trust

Je ne comprends pas l'analogie avec la blessure. Un animal sauvage qui souffre, si tu t'approches pour le soigner, va pas vouloir se laisser faire et tu vas le "forcer", le maintenir, etc. pour son bien : nous sommes d'accord. Maintenant, quel rapport avec le lait que tu prends à une vache ? En quoi ça lui rend service qu'un individu d'une autre espèce vienne lui tripoter le pis ? En réalité, si une vache accepte cela, c'est qu'elle a été domestiquée (dressée dès l'enfance), et que, étant une race sélectionnée pour sur-produire, à qui l'on a enlevé le veau qui était censé boire son lait, ça lui fait du bien. Même cas pour les moutons "laineux".

Citation:

L'argent n'est pas une solution universelle au niveau des individus



Non, bien sûr, c'est l'une des différentes pistes parmi plusieurs. Notre société valorise les métiers intellectuels et dévalorise les autres, on peut imaginer autre chose.

www.noirsymphonique.fr


HuLijin - posté le 26/07/2018 à 10:57:30. (692 messages postés)

Yeoun, mage-archère-louve

Je parle d'un cas de surplus de production de lait, après avoir donné du lait aux veaux. Un truc qui arrive à tous les mammifères, qu'est pas limité aux humaines, et qui n'a rien à voir avec la sélection génétique. Certes, t'es un homme, et certes, ta compagne n'a peut-être pas été touchée par ce problème. Mais ça arrive, et aux vaches aussi, et ça fait mal.
Je me place dans ce cas précis depuis le tout début de mon intervention (cf le mot excédentaire).

Citation:

Notre société valorise les métiers intellectuels

Ha ha ! Si seulement... Elle valorise certaines voies d'apprentissage et les diplômes. Ça s'arrête là. Ensuite, tous les corps de métier vont être plus ou moins dénigrés selon les strates de la société que tu cotoies.
Fin ça se barre en hors-sujet, là.

M.V.


Doude - posté le 26/07/2018 à 14:24:07. (2693 messages postés) - roi

In HDO I trust

Citation:

Je parle d'un cas de surplus de production de lait, après avoir donné du lait aux veaux.



D'accord, c'est plus explicite ainsi. Ma réponse ne différera pas beaucoup : cas rare, production très faible... mais bon c'est toujours envisageable, certes. Autant que manger un animal mort prématurément et d'une cause autre que la maladie.

www.noirsymphonique.fr


trotter - posté le 01/08/2018 à 15:56:47. (8430 messages postés)

https://www.francetvinfo.fr/societe/veganisme/stop-specisme-le-monument-dedie-aux-pigeons-voyageurs-de-lille-a-ete-vandalise_2875785.html#xtor=AL-54-%5Barticle

Monument dédié aux pigeons voyageurs vandalisé :
image

C'est sûrement une méthode pour faire parler de leur combat mais bon faudrait être un gros con pour tomber dans le panneau...


Nemau - posté le 01/08/2018 à 20:35:51. (34842 messages postés) - honor

The inconstant gardener

RotS > histoire de faire avancer un peu notre éternel désaccord : je suis utilitariste. Voilà. ^^

Citation:

Depuis plusieurs mois, des boucheries et des restaurants ont été vandalisés dans la ville au non de "l'anti-spécisme".

"anti-spécisme" écrit avec des guillemets, genre le concept nouveau et bizarre qui fait peur t'sais.

C'est très bien que ce monument ait été vandalisé.

Citation:

Le monument dédié aux pigeons voyageurs, érigé à l'entrée de la Citadelle, a été vandalisé. Si c’est par des militants de la cause animale qui pensent qu’on les a tués pour les manger avec des petits pois, il faut qu’ils revoient leurs livres d’histoire. #Spécisme #Vegan

Woh, on tient un champion.

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko


Roi of the Suisse - posté le 01/08/2018 à 21:59:43. (21449 messages postés) - staff

La BA du jour : on va défendre les opprimés s'ils sentent pas trop mauvais

Nemau a dit:

RotS > histoire de faire avancer un peu notre éternel désaccord : je suis utilitariste. Voilà. ^^


Es-tu une star ? | Kujira no Hara : télécharger, topic du jeu | Polaris 03 : télécharger, topic du jeu | Planète Glutko


Nemau - posté le 01/08/2018 à 22:23:59. (34842 messages postés) - honor

The inconstant gardener

xD

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko


Åvygeil - posté le 01/08/2018 à 23:22:24. (2497 messages postés)

Citation:

C'est très bien que ce monument ait été vandalisé.


Donc en fait, un monument qui rend hommage aux pigeons voyageurs morts pendant la guerre, c'est mal ?
Pourtant la reconnaissance du sacrifice des pigeons, au même titre celui des hommes, c'est anti-spéciste non ?
Faut-il également vandaliser les monuments aux morts ?


Doude - posté le 02/08/2018 à 10:01:31. (2693 messages postés) - roi

In HDO I trust

Y'a deux types de monuments aux morts.
Ceux pro-guerre : "gloire à nos camarades tombés au combat pour la France"
Ceux anti-guerre (rares en France... mais y'en a un à Lezoux d'ailleurs Nemau !) : "Pleurons les victimes de la guerre, et ceux qui ont combattu pour l'abolir"

Donc, pour savoir si le monument est spéciste, il faut savoir quelle est l'inscription qu'il porte.

Sinon, sur le geste en soi, bah perso je pense que les gens retiendront le vandalisme et pas le message. Une action jugée "violente" (dans le sens de la dégradation de biens matériels) me semble utile si :
- Elle montre que le risque pris par le militant est grand et donc que ledit militant est prêt à se mettre en danger (judiciairement par exemple) pour sa cause, donc que sa cause est importante à ses yeux ;
- Elle induit un coût significatif pour tel acteur du système spéciste (sauf qu'avec les assurances... ça doit souvent pas servir à grand chose).

www.noirsymphonique.fr


Roi of the Suisse - posté le 02/08/2018 à 21:39:12. (21449 messages postés) - staff

La BA du jour : on va défendre les opprimés s'ils sentent pas trop mauvais

Nemau a dit:

RotS > histoire de faire avancer un peu notre éternel désaccord : je suis utilitariste. Voilà. ^^

L'éthique est arbitraire, subjective, personnelle, illogique, irrationnelle, non factuelle MAIS POURTANT elle est importante et on ne saurait construire une société souhaitable sans elle.

Es-tu une star ? | Kujira no Hara : télécharger, topic du jeu | Polaris 03 : télécharger, topic du jeu | Planète Glutko


Nemau - posté le 02/08/2018 à 21:44:43. (34842 messages postés) - honor

The inconstant gardener

Citation:

L'éthique est arbitraire, subjective, personnelle, illogique, irrationnelle, non factuelle


C'est pas ça l'utilitarisme. Enfin je crois pas.

Quoi qu'il en soit notre débat sera dans une impasse tant que tu sous-estimeras mes capacités de raisonnement. Tu penses que je suis du niveau de "tuer c'est pas bien parce que c'est mal point !".

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko


Roi of the Suisse - posté le 02/08/2018 à 22:20:13. (21449 messages postés) - staff

La BA du jour : on va défendre les opprimés s'ils sentent pas trop mauvais

Je ne sous-estime pas tes capacités, je pense que tu te trompes sur un point très précis (penser qu'il y a une morale absolue). Ça arrive à tout le monde de se tromper. Les plus grands esprits de l'humanité se sont trompés sur cette question également, par exemple parce qu'ils étaient biaisés par leurs convictions religieuses.

Je suis végétarien aux 2/3 : je ne mange pas de viande/poisson le matin et le soir. En fait, je consomme de la viande uniquement lorsque je suis en société, quand on m'en prépare (si le plat au repas de famille est un bœuf de 2 ans ou de 4 ans, je ne fais pas de scandale). Quand j'ai le choix, je privilégie le poisson et la volaille, qui sont moins polluants à produire et moins sentients.
Je le fais avant tout pour des raisons écologiques, et je suis conscient d'autre part que mon aversion pour la souffrance animale n'a rien de rationnel et que ce n'est que le fruit de l'évolution (les espèces miséricordieuses prolifèrent davantage).
Contre l'aversion à la souffrance animale, il y a deux voies : 1) manger moins (ou plus du tout) de viande sentiente, et 2) le déni. Pour celui chez qui le déni (ou l'ignorance) fonctionne bien, tant mieux ! Les autres, comme toi et moi, chez qui le déni ne suffit pas, doivent adapter leur régime alimentaire pour écarter le dégoût.
Je n'aurais absolument aucun problème à vivre dans une société 100% végane. Mais telle n'est pas la société, et les plats végétariens/végans dans les restaurants sont souvent négligés, rares, ou inexistants. Je me régale 1000 fois plus chez moi avec un plat végétarien qu'au restaurant avec un plat carné.

Es-tu une star ? | Kujira no Hara : télécharger, topic du jeu | Polaris 03 : télécharger, topic du jeu | Planète Glutko


Nemau - posté le 02/08/2018 à 22:30:51. (34842 messages postés) - honor

The inconstant gardener

Citation:

(penser qu'il y a une morale absolue)

Voilà, tu t'arrêtes à ça alors que la morale n'est que la conséquence logique de mon idée de base (que tu ne comprends pas n'entends pas).

Tu sous-estimes mes capacités, définitivement. L'autre jour au tél j'ai eu une discussion avec Doude qui pense exactement comme toi pour la notion de morale mais c'était cool car lui comprends exactement mon point de vue, à défaut de le partager.

Je dirais bien que le problème vient peut-être de moi qui n'aurais jamais su t'expliquer correctement mon point de vue mais, là pour le coup non, c'est vraiment toi qui me sous-estimes. :p

Citation:

qu'ils étaient biaisés par leurs convictions religieuses.

Je suis biaisé en toute amitié par quoi moi, du coup ?


Citation:

je suis conscient d'autre part que mon aversion pour la souffrance animale n'a rien de rationnel

La souffrance est quelque chose de vécu négativement par les animaux, humains ou non. Ce n'est pas une opinion subjective c'est un fait, c'est empirique, c'est quelque chose qui dépasse le cadre des débats sur le pourquoi du comment de l'univers etc., bref, quelque chose que l'on ne peut pas mettre de côté (enfin, bien sûr on le peut, mais on devient irrationnel en le faisant). Dans l'absolu, la souffrance, physique ou psychologique, peut être mesurée, quantifiée, même si c'est très compliqué dans la pratique. L'utilitarisme est un pur calcul logique, rationnel : lorsqu'il y a conflit d'intérêt entre deux êtres sentients, un être sentient et un groupe d'êtres sentients, ou deux groupes d'êtres sentients, c'est l'intérêt évitant le plus de souffrance qui doit l'emporter.

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko


Roi of the Suisse - posté le 02/08/2018 à 22:45:59. (21449 messages postés) - staff

La BA du jour : on va défendre les opprimés s'ils sentent pas trop mauvais

Nemau a dit:

Citation:

(penser qu'il y a une morale absolue)

Voilà, tu t'arrêtes à ça alors que la morale n'est que la conséquence logique de mon idée de base (que tu ne comprends pas n'entends pas).

Si tu arrives à une conclusion fausse ("il existe une morale absolue"), c'est que soit ta prémisse est fausse (quelle qu'elle soit), soit que le raisonnement qui t'y amène est faux.

J'aimerais que tu exposes ton raisonnement le plus proprement possible (presque mathématiquement), ou que tu m'envoies un lien vers quelqu'un qui explique très bien ce raisonnement. J'ai l'impression que je n'ai jamais été en contact avec ce raisonnement.


À la question "Est-il souhaitable que la société se véganise ?", on répondra peut-être tous les deux "oui", mais à la question "Est-ce à cause d'une morale absolue ?", on divergera.

Nemau a dit:

La souffrance est quelque chose de vécu négativement par les animaux, humains ou non. Ce n'est pas une opinion subjective c'est un fait, c'est empirique, c'est quelque chose qui dépasse le cadre des débats sur le pourquoi du comment de l'univers etc., bref, quelque chose que l'on ne peut pas mettre de côté (enfin, bien sûr on le peut, mais on devient irrationnel en le faisant). Dans l'absolu, la souffrance, physique ou psychologique, peut être mesurée, quantifiée, même si c'est très compliqué dans la pratique. L'utilitarisme est un pur calcul logique, rationnel : lorsqu'il y a conflit d'intérêt entre deux êtres sentients, un être sentient et un groupe d'êtres sentients, ou deux groupes d'êtres sentients, c'est l'intérêt évitant le plus de souffrance qui doit l'emporter.

- La souffrance est vécue négativement => oui, c'est un fait (c'est même tautologique : souffrance = vécu négatif)
- La souffrance est quantifiable, au moins approximativement => oui, des pinailleurs pourraient pinailler inutilement, mais oui
- L'utilitarisme chercher à réduire la souffrance => oui, par définition

La seule chose qu'on peut conclure de tout cela c'est qu'une personne utilitariste va rechercher la minimisation de la souffrance animale (tant que cela n'implique pas une autre souffrance plus grande à côté), mais une personne non utilitariste n'aura pas forcément le même comportement.
L'adhésion à la doctrine utilitariste et sa pratique ne sont malheureusement pas universelles. L'utilitarisme, c'est comme le communisme, ou le capitalisme. C'est une doctrine. Et il lui existe des doctrines concurrentes. Il n'y a pas de "meilleure doctrine" dans l'absolu. Les doctrines se jugent les unes les autres. Dans le cadre de la doctrine utilitariste, la meilleure doctrine est... la doctrine utilitariste.
Dire "je pense qu'il faut être végan car je suis utilitariste" c'est comme dire "je pense que Dieu existe car je suis chrétien". C'est correct, mais pas universel.

L'utilitarisme n'est d'ailleurs pas la seule doctrine qui peut mener au véganisme, l'égoïsme le peut également : "si la société se véganise, alors la vie sur Terre sera meilleure pour tous (pour des raisons écologiques) et donc pour moi".
De la même façon, un égoïste pourra être féministe : "la vie sur Terre sera meilleure pour tous si les femmes sont libres et instruites (car elles produiront de la technologie, de l'art et du savoir), et donc pour moi aussi".
Je pratique un égoïsme positif. Finalement, ça dépend de ton alignement dans le tableau à 9 cases.

Es-tu une star ? | Kujira no Hara : télécharger, topic du jeu | Polaris 03 : télécharger, topic du jeu | Planète Glutko


Nemau - posté le 02/08/2018 à 23:14:25. (34842 messages postés) - honor

The inconstant gardener

Qu'on s'entende bien : je ne présente pas mon adhésion à l'idéologie utilitariste comme un argument, je cherchais juste à te faire comprendre un peu mieux quelle est mon opinion sur ce sujet.

Citation:

J'ai l'impression que je n'ai jamais été en contact avec ce raisonnement.

Je suis presque sûr de t'avoir déjà exposé mes idées à ce sujet. Je crois t'avoir déjà parlé de ce que j'appelais "l'empathie rationnelle", j'ai d'ailleurs arrêté d'utiliser cette appellation car tu restais bloqué sur le terme "empathie", qui dans son usage habituel désigne effectivement quelque chose de tout sauf rationnel.


Citation:

il existe une morale absolue


=> Il existe une priorisation rationnelle des intérêts. Cette priorisation est basée sur la souffrance (physique et psychologique) car c'est la seule chose d'objectivement constatable.

Deux choses qui je l'espère te permettront d'arrêter une bonne fois pour toute de comparer mon avis sur ce sujet à la morale chrétienne par exemple :

- Imaginons que la majorité des habitants d'un pays soient pour le droit de tuer librement, il n'est dès lors pas immoral de tuer dans ce pays (en admettant que la minorité préférant le droit de vivre au droit de tuer s'est vu accorder le temps et les moyens de quitter le pays).

- Lorsqu'il n'y a pas de conflit d'intérêt aucune notion de morale ne peut entrer en jeu. Si j'ai envie de manger mon caca en me tripotant devant des photos de chat ce n'est pas immoral car ce que je fais n'est délétère pour personne.


Quant à la question "pourquoi suivre cette priorisation rationnelle des intérêts", je vais être à court de formulation car on atteint le stade où les choses ne s'argumentent pas, elles se constatent (en peu comme si on me demandait d'argumenter pourquoi 1+1=2). A partir du moment où je constate que la souffrance est quelque chose de négatif (que ce soit la mienne ou celle des autres) je ne vois pas comment il est rationnellement défendable de ne pas chercher à éviter la souffrance le plus possible.

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72

Index du forum > Débats > Véganisme et antispécisme

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Communauté: Accueil | News | Forum | Flash-news | Sorties | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Articles perso | Screen de la semaine | Palmarès | Livre d'or | Recherche | Interviews | OST | L'Annuaire | Divers
Apprendre: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis