[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Les forums - Véganisme et antispécisme

Oniromancie: Les forums - Véganisme et antispécisme


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Tutos: [VX Ace] Arbre de compétences / Jeux: Superstar Hero / News: Le samedi, c'est best of des (...) / Jeux: Tales of Lhaluna / News: Le samedi, c'est best of des (...) /

Chat  (55 connectés)

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

116 connectés actuellement

9977576 visiteurs
depuis l'ouverture

395 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

Blog of Chaos17

BloGecko

ConsoleFun

Au hasard

Alex d'Or

Le bazar à Omega

RPG Maker - La Communauté

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




forums

Index du forum > Débats > Véganisme et antispécisme

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71

Reprise du message précédent:

Åvygeil - posté le 15/12/2018 à 19:39:37. (2497 messages postés)

Rien de nouveau, c'est un point que j'ai soulevé il y a 3 mois...
Et auquel les vegans (enfin surtout Doude, le seul un peu brillant dans le lot) n'ont rien trouvé de mieux à répondre que "il faudrait trouver un moyen éthique d'avoir des animaux dans notre agriculture mais sans les exploiter".
Ce qui est en fait impossible sans changer la définition végane de l'exploitation animale.

Mais ça fait plaisir de voir une vidéo qui développe sur une heure ce que je n'ai fait qu'aborder.
Et ça fait également plaisir de voir une critique de Jihem Doe qui montre qu'il est totalement ignorant de ce qu'il raconte (ex : les parcs naturels qui auraient des barrières et dans lesquels les animaux ne seraient donc pas en liberté) et complètement illégitime dans ces accusations.
Accuser des gens qui vivent dans la nature en récupérant l'eau de pluie de "bourgeois bons qu'à consommer", c'est pas crédible quand on est un parisien qui travaillait dans la pub, c'est à dire un des rouages petit bourgeois de la société de consommation.
Ce qui explique également son agressivité : comme toute personne "dans l'erreur" qui d'un coup "voit la lumière", il cherche à être plus vertueux que les vertueux pour compenser ses années de mécréance.

Citation:

ça tacle méchamment Analgenocide


Ça par contre, je ne vois pas où ?


Suite du sujet:

trotter - posté le 15/12/2018 à 19:43:29. (8365 messages postés)

Notons que c'est l'argument que donnait Åvygeil il y a quelques mois comme quoi on dit pas que des conneries sur oniro :
http://www.rpg-maker.fr/index.php?page=forum&id=23823&deb=60&ancre=1142192#rech


Aaah fuck : D


Ici :
https://youtu.be/6X4UEawXu-Q?t=287

A moins que "Moisi" soit un pseudo ?


Åvygeil - posté le 15/12/2018 à 19:58:46. (2497 messages postés)

Citation:

Ici :
https://youtu.be/6X4UEawXu-Q?t=287

Ah moins que ça soit un pseudo ?


Oui, "Moisi" (pas sûr de l'orthographe), c'est le vrai pseudo du mec qui tient la chaîne "AnalGenocide" X)


Verehn - posté le 15/12/2018 à 22:38:51. (8117 messages postés) - honor

vhehrhehn

Ah, voilà une vidéo qui est constructive. :)
Bon, comme vous l'avez soulevé l'argument n'est pas nouveau, mais pourtant il reste assez frais dans l'abondance d'arguments passables, ou pire, et/ou déjà traités mille fois. Je fais une réponse pavé en tant que "non vegan qui a réduit sa consommation de viande". (Précision: j'ai écouté la vidéo sans regarder les images.)

On va évacuer deux points qui fâchent.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Bref: ça fait plaisir de voir une vidéo qui soulève les bonnes questions. C'est trop rare, et c'est notamment pour ça que LinksTheSun a parlé de sa découverte, petit à petit, que les anti-vegans avaient des arguments en fin de compte plus faibles.
Le véganisme nous apporte une réflexion sur ce qu'on mange et à quelles conditions (quels sacrifices), portée à l'attention de tous. Malgré les dérives et les dramas que tout ça cause, je suis content que la question soit sur plus de lèvres.

Citation:

"sauf que j'en tue beaucoup moins, les animaux d'élevage vont consommer beaucoup plus de végétaux - qui nécessiteront eux aussi des pesticides etc - que tu ne pourrais en manger directement"
=> Donc là elle nous fait la même chose que JihemDoe à savoir qu'elle présente les choses comme si on avait le choix uniquement entre deux modèles

Un exemple de trucs légèrement sournois dans la forme. Pourquoi exposer un présumé adversaire en personne, quand on n'est pas dans l'opposition (elle dit toujours vrai selon lui, mais...) mais dans l'alternative, l'ajout ou l'amélioration ? C'est inutilement compétiteur et personnel, ça oppose et donc ça fait moins d'adhérents à la nouvelle thèse.

Je suis intéressé par ce qui est proposé dans la vidéo parce que l'écologie est la priorité pour moi dans la question, et en bonus je trouve aussi toutes les avancées en matière de bien-être animal bonnes à prendre, ce qui peut arriver en élevant les animaux en extérieur, avec de la verdure, et avec plus d'idées que d'en faire de simples stocks de viande à abattre très jeunes (je suppose que ça ne serait pas tout blanc non plus sur ce point, mais disons-le).

On devra tôt ou tard vérifier en pratique, massivement avec les grands acteurs occidentaux et tous leurs mauvais travers, nos meilleures pistes (perso je ne balaye pas de modèle particulier en faveur de celui-ci, ça serait prétendre que je dispose d'assez d'infos et que je peux prévoir les autres alternatives/hybrides potentiels). (EDIT post Fistan:) J'aimerais voir des gouvernements qui mettent ostensiblement l'écologie au coeur de leurs préoccupations, et ne continueraient pas, accessoirement, à placer tous les maux sur le dos de Monsieur Tout-le-Monde (et de ses contraintes en carburant pour aller au boulot, puisque c'est d'actualité) en oubliant bien de penser infrastructure, industries, législation, science, société... Problème: l'écologie ça ne donne pas beaucoup de voix aux élections. :pense

Eldrao ~ PakuPaku ~ Winged Light ~ Ruin ~ Ma galerie ~ LTDAD ~ Don de graphismes plateforme 2D


Fistan - posté le 16/12/2018 à 01:02:01. (6136 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Citation:

Il faut des politiques responsables qui prennent en compte l'urgence, et ne(...)


Je veux juste rebondir là dessus parce que c'est un terme qui sort souvent dans les questions d'écologie (donc au delà de la problématique dite "vegan" ci avant abordée).

C'est pas que je pense que parler d'urgence soit faux (au contraire, je m'inquiète pour le futur de mes nièces et neveux, comme beaucoup de monde), mais je pense important de voir que ce n'est pas un bon moteur.
Ici Verehn (et d'autres, ailleurs), tu associe la notion d'urgence avec la notion de travail de fond. Ce n'est pas ça, travailler sur l'urgence. Urgence, cela signifie danger, cela signifie action immédiate sur les effets pour stabiliser une situation. Dans l'urgence, on ne s'occupe pas des causes - c'est quelque chose que la notion même d'urgence rend impossible. Par essence, dans l'urgence, on ne réfléchis pas, on a pas le temps. On fait comme on peut avec ce qu'on a.

Un exemple concret, une maison qui s'effondre en Normandie. C'est une situation d'urgence, des gens vivent dedans. On commence par quoi : on consolide la maison, ou on légifère sur l'attribution des permis de construire pour que les gens arrêtent de construire sur des marnières ?
Ben on est dans l'urgence, donc déjà on consolide la maison et on rempli ladite marnière histoire que ça tombe sur la tête de quelqu'un. Après, quand on ne sera plus dans l'urgence, on va commencer à légiférer pour attaquer le problème de fond (ie. construire n'importe où). Et ptêt même qu'entre les deux on va anticiper et s'occuper de dépister les maisons déjà construites n'importe où avant de vraiment s'occuper comme il faudrait des celles qui ne le sont pas encore (construites).
Ça paraît dingue mais même en politique il y a des règles de priorité (sauf peut être quand ton pays à des fonds illimités, j'imagine).


J'insiste là dessus parce que ça fait plus de 20ans qu'on parle régulièrement "d'urgence" écologique en appelant à corps et à cris des actions "politiques" de fond et en accusant après les élus de se contenter de faire du damage control... alors qu'en fait, si on admet la notion d'urgence, c'est normal. Ce que je cherche à montrer c'est que parler d'urgence parasite ces réflexions en favorisant les actions immédiates, souvent inefficaces et inadaptées à long terme, par rapport aux actions de fond.

Agir sur les causes de nos problèmes écologiques, c'est d'abord admettre qu'on ne s'occupe pas de ce qu'on a sous le nez, mais de ce qu'on cherche à obtenir dans une génération. Et donc que, oui, ça peut être pire bien avant que ça ne s'améliore.





(nb. ce qui ne veut pas dire qu'il n'est pas nécessaire de s'occuper de l'urgence, au demeurant... mais qu'il est malvenu d'aller dire à qui s'occupe de l'urgence que "c'est pas assez")


Verehn - posté le 16/12/2018 à 01:55:55. (8117 messages postés) - honor

vhehrhehn

Je l'utilise justement parce que c'est une expression courante, et que j'essaye d'utiliser les bonnes expressions quand j'écris. X) Je n'ai réellement aucun souci avec ce que tu racontes. Pour moi le terme d'urgence a autant de valeurs différentes. Si tu l'utilises par rapport à l'écologie, tu le fais "tout bien considéré" et donc tu ne préconises pas de mettre la charrue avant les bœufs (sauf indications supplémentaires). Faisons au mieux, mais en tout cas faisons significatif.
Comme Aurélien Barraud le disait il y a deux semaines, on ne combat pas une crise planétaire par des mesures d’ajustement.

Tu me dis que c'est de la mauvaise comm, et probablement que ça te fait tiquer à chaque fois, j'en prends note: j'ai édité ma phrase. ;)

Eldrao ~ PakuPaku ~ Winged Light ~ Ruin ~ Ma galerie ~ LTDAD ~ Don de graphismes plateforme 2D


Fistan - posté le 16/12/2018 à 02:32:42. (6136 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Wow, soit j'ai été méchant sans le vouloir soit je t'ai fait peur, mais dans les deux cas je m'en excuse mon bon Verehn ^^"


Je voulais pas parler d'une question de com' (même si effectivement c'est un peu ce que je me retrouve à faire, tu as raison), simplement partager ce que je perçois comme une difficulté dans le fond de la réflexion écologique, et il se trouve juste que c'est t phrase qui m'a permis de me mettre le doigt dessus.

Entendons nous bien, ce dont je parle j'en suis le premier coupable. Moi même, je sais pas si j'attends de mes élus qu'ils traitent l'urgence écologique elle même ou ses causes. Au final c'est vrai que c'est souvent décevant la façon dont s'est fait, mais est-ce que quelque part mes attentes ne sont pas en partie la raison de l'échec des éventuelles politiques écolo ? J'attends des mesures de fond qui auraient des effets immédiat pour résorber la dérive présente en même temps qu'en corriger l'origine. Est-ce vraiment possible ?

Si tu veux c'est plus une question ouverte ma réflexion. Concrètement, quand je constate l'existence d'une mer de plastique dans le Pacifique, est ce que je dois attendre de mes élus que
A ils traitent activement ce problème (ie qu'ils nettoient la mer)
ou
B ils mettent en place ce qu'il faut pour que ce problème ne se renouvelle pas

Considérant sur une telle question qu'il y a urgence, spontanément je me dis "ben A, déjà, hein", comme tu le dis mettre les boeufs devant la charrue. Mais ce soir je me demande justement si c'est pas cette notion d'urgence qui parasite. Est-ce que la pertinence ne serait pas de se dire que justement, on va laisser qui de droit régler B de telle sorte que quand on fonctionnera bien (ou au minimum mieux) on consacre notre énergie collective à A ? Est-ce que donner la priorité à A n'est pas un cercle vicieux dans lequel on va se retrouver coincés au A parce qu'à chaque fois qu'on aura finit à traiter les d'un problème on va s'en trouver un autre ???

J'sais pas si je suis clair (j'en doute). Disons simplement que je me demandais si le simple fait qu'on parle d'urgence écologique n'est pas en partie responsable du fait qu'on ne fasse que s'y enfoncer depuis des années. Est-ce qu'on ne se met pas un pression qui nous empêche (collectivement, je veux dire), de solutionner à la source.
C'est un peu comme quand tu cours comme un dingue pour attraper un train que tu sais que tu vas rater tout en essayant de réfléchir à ce que tu vas faire une fois sur le quai. Je me demande si ça serait pas plus simple d'arrêter de courir et d'aller directement au train d'après... parce que j'ai l'impression d'aller de quai en quai en ratant à chaque fois mon train.


Et j'ai pas la réponse à ces questions, à vrai dire. Parce que ça me choquerait un peu si un politique me disait "on va laisser la merde de côté on gèrera ça plus tard", je suis obligé de me l'avouer.


Doude - posté le 17/12/2018 à 09:10:59. (2681 messages postés) - roi

In HDO I trust

Juste un petit truc, sur le fait que le véganisme n'est pas tenable, va disparaître, etc.

Comme évoqué précédemment, il se pourrait en effet qu'on soit obligés d'avoir des animaux pour nourrir l'humanité (et encore... je doute un peu car récemment inscrit sur un groupe "Permaculture végane" sur Facebook, j'ai vu passer quantités d'infos et d'articles semblant indiquer qu'il y a beaucouuuup à faire - ou à essayer - avant de penser définitivement à la mort du véganisme dans sa définition actuelle = 0 animaux exploités. Mais n'étant pas expert du truc, ni même amateur éclairé, je ne sais pas ce qu'il y a à prendre ou à laisser) (2e parenthèse : après, peut-on encore parler d'exploitation animale si on laisse des animaux en liberté et qu'on "profite" de ce qu'ils peuvent nous apporter sans interférer avec leur vie... - mais est-ce possible ? bon bref. Il me semble en tout cas que d'un côté comme de l'autre (végane ou non-végane) on assène un peu trop de certitudes sur ce strict aspect de la viabilité à long terme du véganisme).

MAIS un point important à soulever est que, si le véganisme dans sa définition la plus "pure" s'avérait effectivement inapplicable, il n'en est rien pour l'antispécisme qui se pose comme un constat absolu, vrai tout le temps, indépendamment de notre réalité, indépendamment du contexte. C'est à dire que, sans vouloir relancer trop le gros débat sur la morale, prenons bien le temps de considérer que la "mort annoncée" du véganisme ne peut être discutée que dans un monde spéciste où l'humain va primer sur les autres espèces.

Encore une fois, je peux me satisfaire d'un monde non végane si nous avons tous fait le constat amer, et reconnu comme amer, que notre survie passe bel et bien par de la souffrance infligée à d'autres espèces. Si nous continuons à faire des enfants, à nous développer, alors le critère de l'impact sur autrui (toutes espèces confondues) doit être archi-prioritaire et nous devons tout faire, matériellement, intellectuellement, financièrement, pour que cet impact soit proche de 0.
Est-ce bien ce monde, où l'humain est conscient qu'il ne devrait philosophiquement pas primer sur d'autres espèces et agit en conséquence, que les non-véganes répondant aux véganes entrevoient ? J'en doute fortement. J'espère que ça changera !

www.noirsymphonique.fr


Maelstorm - posté le 18/12/2018 à 17:31:25. (3897 messages postés) - roi

Une chance sur un million

Bon, je comprends pas tout ce qu'a écrit Doude, il s'explique de façon trop létrée pour ma petite caboche, mais a te lire j'ai vraiment l'impression que pour toi pour sauver les animaux il ne faut plus vivre avec et les laisser dans une nature non touchée ( je me trompe sûrement, je m'en excuse ).
Pourquoi vivre avec des animaux est incompatible avec le mode de vie végan ? vivre avec c'est oppresser ?
Si je vis avec ma compagne et qu'elle fait la vaisselle, alors c'est une forme d'oppression ?
Si j'ai deux chèvres dans mon jardin qui broutent les mauvaises herbes en échange d'un toit c'est de l'exploitation animale ?

Gloire au grand Banhammer !|power lvl :2 449,69 | Dynablade | MegaMike | Etre fou n'est pas obligatoire pour maker, mais ça aide| ne cliquez pas ici| My cabbages !! |


Doude - posté le 18/12/2018 à 18:17:01. (2681 messages postés) - roi

In HDO I trust

Citation:

Si j'ai deux chèvres dans mon jardin qui broutent les mauvaises herbes en échange d'un toit c'est de l'exploitation animale ?



Non non, on est d'accord :-)
Il y a d'ailleurs des véganes qui ont des refuges et vivent au plus proche des animaux. Perso, je préfère voir les animaux sauvages. Le contexte de la domestication pose trop de questions.

Sinon, on peut parler d'exploitation dès lors que tu utilises un animal contre sa volonté. Que tu le forces à faire des trucs. Que tu fais naître volontairement des bébés pour t'en servir, d'une façon ou d'une autre. Car on ne fait pas le "cadeau de la vie" à un animal en le faisant naître. Rien ne dit que cet animal sera heureux, même avec un toit et de la nourriture à volonté et des soins. Forcer un animal à la docilité par la violence, ou sélectionner des individus pour qu'il produise à outrance de la laine ou du lait, et que cet animal soit du coup dépendant de l'humain, ce n'est pas de la réciprocité heureuse.

Le soucis, sur le fait de vivre avec les animaux, c'est qu'on va très souvent faire plus de mal que de bien, même avec les meilleurs intentions. Par exemple, les oiseaux de nos jardins. Plein de gens leur donne de la nourriture à volonté, même à la belle saison ou en automne (d'ailleurs l'ironie c'est que les boules de graisse c'est du produit animal, mais passons) et les oiseaux s'y habituent ; ils en deviennent dépendants et ne savent plus trouver de la nourriture eux-mêmes. Et là on parle de juste vouloir aider des animaux, sans rien attendre d'eux. Alors, dans un contexte où l'on va espérer un "retour sur investissement" de la part des animaux que l'on nourrit / soigne ? Quasi certain qu'on risque de se planter.

www.noirsymphonique.fr


Nemau - posté le 18/12/2018 à 18:22:18. (34284 messages postés) - admin

The inconstant gardener

Mael > je pense qu'il parle au sens général : par exemple quand on construit une maison on tue les animaux qui vivaient dans le sol à cet endroit. Idem quand on cultive un champ. Même en vivant tout nu dans la forêt, on devrait couper des arbres pour faire des feus pour survivre à l'hiver, et donc tuer -ou nuire dans tous les cas- aux animaux qui vivaient dans ces arbres.

Edit : ah bin owned. image (<= need ce smiley sur Oniro)

Citation:

Si je vis avec ma compagne et qu'elle fait la vaisselle, alors c'est une forme d'oppression ?
Si j'ai deux chèvres dans mon jardin qui broutent les mauvaises herbes en échange d'un toit c'est de l'exploitation animale ?

Notez comment dans l'argumentation HuLijin est rangée au même niveau que les chèvres. =>[] (oui je sais ma remarque est spéciste c'est pas bien X))

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Le Famas


Saka - posté le 18/12/2018 à 18:37:45. (14129 messages postés) - modero

Réalisateur de chez Lidl

Citation:

image (<= need ce smiley sur Oniro)

On en a déjà assez chouré au FAMAS je pense X)

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka peut faire des ronds avec une équerre. | Père Clochard | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | Saka fait pleurer les oignons. | Viens jouer au Chat-bite ! | Quand Saka commande un steak, le steak obéit. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ


Nemau - posté le 18/12/2018 à 18:42:21. (34284 messages postés) - admin

The inconstant gardener

L'inverse est vrai aussi. Donc ce serait juste un échange réglo. :sifflote

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Le Famas


NanakyTim - posté le 19/12/2018 à 14:29:38. (23053 messages postés) - staff

Leader Bocaliste Floodeur Légendaire

Spoiler (cliquez pour afficher)

image

Héros ou Fléau ? Devenez le Roi de Quineroy ! ~ Plongez dans l'univers sombre du Darkans ! ~ Dimens Reis... Allez y faire un tour. ~ Rangez votre chambre ! ~ Avez-vous peur du noir ? ~ Sauvez le futur, en allant dans le passé: BOCALATOR...


Nemau - posté le 19/12/2018 à 16:45:18. (34284 messages postés) - admin

The inconstant gardener

Fistan avait dit "concerné", pas "consterné". ^^ Là, du coup, l'expression ne colle pas avec le drapeau blanc.

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Le Famas


NanakyTim - posté le 19/12/2018 à 16:47:38. (23053 messages postés) - staff

Leader Bocaliste Floodeur Légendaire

Ah, je voyais ça comme un "j'abandonne l'idée de te répondre car t'es trop con" :clown

Du coup je vois pas trop ce que ce serait une expression "concerné" :pense

Héros ou Fléau ? Devenez le Roi de Quineroy ! ~ Plongez dans l'univers sombre du Darkans ! ~ Dimens Reis... Allez y faire un tour. ~ Rangez votre chambre ! ~ Avez-vous peur du noir ? ~ Sauvez le futur, en allant dans le passé: BOCALATOR...


Fistan - posté le 20/12/2018 à 00:53:13. (6136 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Nemau a dit:

Même en vivant tout nu dans la forêt, on devrait couper des arbres pour faire des feus pour survivre à l'hiver, et donc tuer -ou nuire dans tous les cas- aux animaux qui vivaient dans ces arbres.


Non, tout nu dans la forêt tu mourrais parce qu'on est pas faits pour :F

Mais plus sérieusement tu ne nuirait pas plus aux autres animaux que les autres animaux ne se nuisent entre eux les uns les autres, et par extension qu'ils ne te nuiraient à toi (l'écureuil va piquer tes noisettes, l'oiseau manger tes baies, le renard chopper ton lapin, l'ours chopper ton saumon, le tigre te chopper, etc.). La Vie (ou "être un être vivant dans un milieu", si tu préfères), c'est une compétition et pour s'en sortir chaque animal occupe sa petite niche (et, ce qui ne devrait pas étonner dans un système compétitif, tu as parfois des perdants).

Quand tu vas prélever un arbre mort pour faire ton feu, tu vas effectivement déranger quelques insectes ou encore des champignons, c'est vrai. D'un autre côté, ton feu laisse des restes qui font nourrir d'autres êtres, animaux comme végétaux. De plus, ton toi "tout nu dans la forêt" va aussi laisser régulièrement des déchets organiques qui font le bonheur des uns et des autres. Et n'oublions que l'Homme est une proie, donc tu risque de finir dans l'assiette d'un carnivore.
Tout ce petit monde fonctionne ensemble, et même si dans le détail ça donne l'impression que certains nuisent à d'autres, toutes les espèces vont y trouver leur compte.

Au demeurant, "quand on construit une maison on tue les animaux qui vivaient dans le sol à cet endroit.", il serait plus rigoureux de remarquer que si ces actions éliminent l'habitat de certains animaux, elles créent aussi celui d'autres animaux.



Anyhow, ça ne démontre rien, c'est juste histoire de remarquer à quel point notre univers peut être perçu comme totalement amoral :F


Citation:

Sinon, on peut parler d'exploitation dès lors que tu utilises un animal contre sa volonté. Que tu le forces à faire des trucs. Que tu fais naître volontairement des bébés pour t'en servir, d'une façon ou d'une autre. Car on ne fait pas le "cadeau de la vie" à un animal en le faisant naître. Rien ne dit que cet animal sera heureux, même avec un toit et de la nourriture à volonté et des soins.


J'imagine que ce n'est pas le but ni l'objet, mais je ne peux m’empêcher de remarquer à quel point ces remarques semblent dire "faire des enfants c'est MAL". Peut être l'artefact d'une formulation simple ?


Doude - posté le 20/12/2018 à 07:15:15. (2681 messages postés) - roi

In HDO I trust

Citation:

J'imagine que ce n'est pas le but ni l'objet, mais je ne peux m’empêcher de remarquer à quel point ces remarques semblent dire "faire des enfants c'est MAL". Peut être l'artefact d'une formulation simple ?



Non non, nous sommes entièrement d'accord sur ce point ! Et c'est paradoxal pour moi vu que j'ai 2 enfants, mais j'ai en tête l'idée que je dois me dévouer corps et âme pour eux pour compenser (en gros) le fait qu'ils n'ont pas choisi de vivre et que cette vie comportera de la souffrance.

www.noirsymphonique.fr


Doude - posté le 22/01/2019 à 12:06:34. (2681 messages postés) - roi

In HDO I trust

Gros docu (à base d'interviews) très bien fait, qui reprend un peu toutes les bases :



www.noirsymphonique.fr


Cuddle - posté le 22/01/2019 à 14:31:33. (1379 messages postés) - modero

Furfag en couple avec Excel

https://www.politique-animaux.fr
Un site bien. Pour les jam bons.

Un jeu avec un gaychat.


NanakyTim - posté le 22/01/2019 à 14:33:06. (23053 messages postés) - staff

Leader Bocaliste Floodeur Légendaire

Homo :pfr

Héros ou Fléau ? Devenez le Roi de Quineroy ! ~ Plongez dans l'univers sombre du Darkans ! ~ Dimens Reis... Allez y faire un tour. ~ Rangez votre chambre ! ~ Avez-vous peur du noir ? ~ Sauvez le futur, en allant dans le passé: BOCALATOR...


Fistan - posté le 22/01/2019 à 15:31:33. (6136 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Doude a dit:

Gros docu (à base d'interviews) très bien fait, qui reprend un peu toutes les bases :


Ce serait sans doute mieux fait si on ne commencait à pas à passer en accéléré au bout de 2minutes, si on ne baillait pas à la 5ème et si il y avait quelque chose qui ressemble à un fil explicite.

C'est bien des interviews. C'est mieux quand on sait pourquoi et comment les interviewés sont sélectionnés. C'est aussi mieux quand elles répondent à des questions.


Pour rappel, l'attention moyenne d'un adulte qui ne fait rien c'est 10minutes, devant une vidéo à la demande c'est même moins. Si tu ne capte pas ton auditoire tout de suite, c'est mort. Si tu blablate pendant 1h, c'est mort.
C'est peut être très bien fait quand tu partages leurs idées et que tu aimes t'entendre dire ces choses, je ne sais pas. Mais si le but c'est d'expliciter quelque chose, désolé, c'est ni fait ni à faire :/

Et accessoirement, la réalisation façon "les intervenant parlent directement à celui qui regarde" c'est très agressif, pour ne pas dire franchement manipulateur. Comme le titre très "putaclique", d'ailleurs, si j'ose dire.


Nemau - posté le 22/01/2019 à 16:57:36. (34284 messages postés) - admin

The inconstant gardener

Bref, tu critiques la forme là, pas le fond.

Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Le Famas


Fistan - posté le 22/01/2019 à 17:33:53. (6136 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Je pense que je questionne surtout la pertinence de ressusciter le terreau stérile que semble être ce topic par une vidéo inefficace, honnêtement.


Mais effectivement, j'ai rien commenté sur le fond. Pourquoi, j'aurais dû ?


Doude - posté le 23/01/2019 à 11:45:56. (2681 messages postés) - roi

In HDO I trust

Bah Fistan, je vois pas pourquoi tu t'enflammes comme ça ?
Le rythme est tout ce qu'il y a de plus normal, les invités parlent tous très bien, déroulent un discours cohérent qui aborde au fur et à mesure les divers aspects du sujet. C'est rare de trouver une seule vidéo qui va aborder tous les aspects du véganisme, et ce de façon plutôt pédago sans culpabilisation ni images dures à supporter. Après, j'entends bien que tu n'y trouves pas ton compte vu qu'on a déjà exploré assez loin le sujet ici, je la poste davantage pour celui qui voudra la partager à des fins d'information (ça touchera très bien ceux ayant commencé leur chemin vers le véganisme). J'ai jamais prétendu relancer le topic ou le débat avec.

Sinon, +1 pour le site Politique Animaux, ça fait plaisir de voir du vert partout chez la France Insoumise.

www.noirsymphonique.fr


Fistan - posté le 23/01/2019 à 13:15:59. (6136 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Je m'enflamme pas, je donne juste mon avis. Et comme je suis français, je ne le donne que quand il est négatif... on change pas sa culture si facilement ;(



Le discours est peut être cohérent si tu sais d'où il part, et où il va. Si tu n'as PAS ces prérequis, comme moi, alors ce discours paraît être sans queue ni tête. Personnellement, je ne comprends ni d'où il part, ni où il arrive (oui j'ai été écouter les 10 dernières minutes).
Pas d'introduction, pas de conclusion. Pas de plan visible. Il n'y aucun dialogue. Comment tu veux que quelqu'un qui ne connaisse pas déjà tout le bazar puisse suivre ? Désolé d'avoir décroché vers 12:10 hein ^^"

Et la petite vidéo avec l'enfant au début, si c'est pas pour culpabiliser, je sais pas ce qu'il te faut. L'image est on ne peut plus claire si on s'attarde deux secondes sur la symbolique invoquée - à savoir l'innocence de l'enfant face à l'arbitraire règle de l'adulte, qui lui est imposée de façon immatérielle (l'adulte n'étant présent qu'en voix).

Autant je suis d'accord qu'il y a toujours une dose de manipulation, consciente ou pas, dans un documentaire, et plus encore dans un exposé partial (ce qui est le cas ici, et ce n'est pas un problème), mais il faut se poser des limites. Une séquence comme celle là, d'autant plus sans contexte (enfin rien dans la vidéo n'en a, mais sur cette séquence c'est pire), ne sert à rien dans le discours qui suit - si encore le premier intervenant s'appuyait dessus, je dis pas.



Désolé Doude cette vidéo à mes yeux n'est ni pédagogique ni explicative. Le spectateur est prié de se plonger dans son fauteuil et de suivre sans poser de question. C'est à sens unique : ça parle et tu absorbes. On ne te présente rien, on ne t'explique rien, tu es sensé entendre et suivre, mais pas te poser trop de questions.
Et encore, les intervenants ne parlent même pas au spectateur, ils regardent clairement quelqu'un hors champ ; ce n'est même pas personnel (ce qui pourrait déjà être plus intéressant, et plus efficace).


Je le reconnais, y'a au moins 50minutes de la vidéo je ne sais pas ce qu'ils disent dedans. En réalité même si j'avais écouté je n'en saurais rien, je serais mort d'ennui avant. J'ai essayé de prendre des endroits au pif, à gauche à droite, à chaque fois je suis tombé sur un dialogue monocorde.


Je ne doute pas que le contenu de cette vidéo soit parfaitement documenté et dise tout ce qu'il y a à dire, je te fais confiance là dessus. Sur le plan technique elle a l'air très propre, honnêtement c'est un aspect qui me dépasse également, je ne serais pas foutu d'en monter la moitié. Mais si son but est d'expliquer ou même ne serais-ce que de transmettre ce contenu, bhé je trouve qu'elle échoue, c'est tout.

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71

Index du forum > Débats > Véganisme et antispécisme

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Palmarès | Livre d'or | Recherche
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis