Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Sorties: Les Chroniques de Katura - TAO (...) / Projet: Nouvelle version de Evershade (...) / Sorties: Les Chroniques de Katura - TAO (...) / Sorties: Star Trek: Glorious Wolf / Jeux: Pillar Town / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

468 connectés actuellement

30166460 visiteurs
depuis l'ouverture

9321 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

RPG Fusion

Eclipso

Alex d'Or

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Jeux commerciaux > Vos jeux vidéo du moment

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389

Reprise du message précédent:

Kody - posté le 01/06/2024 à 13:42:15 (2352 messages postés)

❤ 0

Ok du coup c'est vraiment fou comme projet.


Suite du sujet:

anthonyP - posté le 01/06/2024 à 15:08:19 (892 messages postés) -

❤ 0

En tout cas j'insiste si vous me lisez et que je critique un jeu : Ne le prenez pas personnellement :) je ne m'attaque pas aux personnes mais focalise bien ma critique du jeu. Donc si vous aimez un jeu je ne vais pas vous dire d'avoir honte d'y jouer parce que je trouve qu'il y à des trucs qui me déçoivent dedans.

Kyalie a dit:

anthonyP a dit:


Ya vraiment une volonté commerciale derrière plus que de vraiment parler de handicap "Achetez notre jeu, on parle de handicap nous sommes des gens biens".



Dans ce cas-là, tu fais jamais aucun jeu ou aucune oeuvre qui traite d'une problématique traumatisante. Je veux dire, à la poubelle Silent Hill (qui est beaucoup moins "appliqué" que Hellblade dans son exercice, sans trop extrapoler), pas de discours sur la masculinité toxique dans God of War: Ragnarök, sur le pardon dans TLOU2, etc.
Ce n'est pas parce qu'il y a de l'argent derrière que ça ne peut être sincère. J'ai un peu l'impression de lire l'argument "c'est trop commerciaaaal" qu'on appliquait ado à la musique 'mainstream' ^^

Dans le 1er jeu, le handicap de Senua n'est pas un prétexte, un simple background, ça fait partie intégrante des événements, de tout ce qui se passe dans le jeu. Ce n'est pas un vague ressort scénaristique, y a un vrai discours sur la maltraitance, sur l'acceptation de soi, les traumatismes.
Le 2 se foire (je trouve qu'il aurait été plus judicieux de mettre l'accent sur les regards extérieurs posés sur Senua par son nouvel entourage) - mais pas le premier.



Désolé mais le sujet du handicap est tellement peu évoqué et utilisé dans les jeux vidéo mainstream pour écrire un scénario que forcément je trouve qu'on à d'autant plus intérêt à être exigeant quand un gros jeu comme ça à les prétentions d'évoquer ces sujets. ; o )

Je n'ai pas dit qu'il fallait mettre à la poubelle Silent Hill ou d'autres jeux qui tentent de parler de prêt ou de loin de ça je dit juste que le peu de jeux qui tentent cet exercice le font difficilement pour aller jusqu'au bout de la critique et vont toujours faire des raccourcis pour rester le plus "politiquement correct".

Il y beaucoup d'enjeux politiques liés au handicap : Manque de moyens ,personnel, dans les hôpitaux, "politiques" d'austérité qui excluent volontairement les handicapés et leur met plus de bâtons dans les roues qu'une personne qui à un parcours plus classique, Salaires très bas dans les organismes pour travailleurs handicapé "Sous le seuil de pauvreté ". Tout un tas de mécanismes hors de la personne qu'elle subie malgré elle. Où affronter le handicap et être muni de "bonne volonté " ne suffit pas toujours.

C'est justement ce qu'on peut reprocher à ce genre de jeux : Se cacher derrière un univers de fantasy fictif / ou post Apo / ou d'horreur pour dépolitiser la question du handicap en faisant un scénario qui se contente de faire ce qu'on appelle "de la psychologie de comptoir" ya pas pire pour parler du handicap et en plus ça perpétue pleins de clichés qu' on peu parfois subir plus que les autres en temps que reconnu handicapé.

C'est à dire : individualiser le problème du handicap au seul individu et ne jamais évoquer les problèmes politiques qui font que beaucoup de gens pètent les plombs. Des gens qui par exemple avaient un parcours tout à fait normal et qui à cause des pressions au travail, mauvaises conditions de travail, violences subis à l'école durant l'enfance, dans leur famille etc.. finissent pas tomber dans ces travers parce qu'on ne donne pas les moyens à l'école et les hôpitaux pour assurer un cadre sécurisant ce qui des fois empire des situations rendues déjà difficiles pour la personne.

Qu'est ce que ça y changera au propos sur le handicap que ce jeu soit beau, tourne sur Unreal57
et possèdent une durée de vie de 50 heures ?

En plus le fameux " C'est rien c'est juste dans ta tête :

Spoiler (cliquez pour afficher)



Nemau a dit:

AnthonyP :

Moi aussi je l'ai connue et la connais encore parfois, la souffrance dont tu parles, pour autant je ne vois pas pourquoi tu prends aussi mal ce jeu, que tu n'as pas fait par ailleurs (moi non plus). Pourquoi ce serait un problème de parler du handicap, psy ou autre, à travers un jeu vidéo ? Et même quand c'est mal fait, en quoi ça prouve que ça ne part pas d'une bonne intention ? Et puis, peut-être que ce parti pris inclusif est juste là pour vendre plus de jeux, mais peut-être pas, on n'en sait rien.



Je ne reproche pas la sincérité des développeurs ou l'envie de créer un jeu qui traite de ces sujets, mais c'est juste que je sais que ce sera souvent et malheureusement pour tomber dans de la simplification comme j'ai expliqué plus haut = o )

Et puis la sincérité n'excuse pas tout pour donner un exemple : Quelqu'un qui à un parcours handicapé pourrait très bien adhérer que "la" réussite personnel qui lui à permis de vaincre "enfin" son handicap c'est de créer sa Startup et de devenir rentier, gagner beaucoup d'argent, perpétuer le mythe capitaliste. Ou créer son jeu est gagner beaucoup d'argent avec son jeu racontant comment il à vaincu son handicap on faisant un jeu. Et du coup sa simple réussite personnel en montant son projet représenterait "La seule solution pour vaincre un handicap ? ". Sa sincérité ne veux pas dire qu'il n'est pas aliéné et qu'il n'entretiens pas une aliénation au travail et / ou au capitalisme en faisant lui même à son tour de la psychologie de comptoir dans le scénario de ses jeux.

Donc si en plus sa vision est de faire un jeu sur le handicap forcément son biais même en étant sincère restera de toujours voir la réussite du protagoniste ou héroine de son jeu comme un perso qui à affronté son handicap sans critiquer le système autour qui en partie la rendu malade. Et je veux dire pourquoi on peux rester bloqué à ce genre de façon d'écrire des scénarios pour donner l'impression d'être subversif pendant encore longtemps et que ça n'émancipe pas les gens qui joueront au jeu pour leur faire vraiment comprendre les enjeux autour des problèmes de handicap et d'exploitation des travailleurs handicapés en entreprise.

En plus le handicap serait le terrain parfait pour créer un jeu qui critique la politique et l'aliénation au travail dans des conditions indignes, de parler d'exploitation au travail etc...Et comment les gens tombent plus facilement dans des crises existentiels à cause de ces aliénations.

Bien sur je simplifie un handicap n'est pas lié qu'à ça mais de mon parcours je sais que l'aliénation au travail, la peur pour l' avenir, exigences sociales sont quelque chose d'extrêmement puissant psychologiquement pour pousser les gens dans des parcours à reconnaissance handicapé, parce que ça les confortes dans une vision individualiste de leur problème sans voir le patron qui leur marchera sur les pieds.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Mes illustrations à : https://www.artstation.com/anthony-philippeau Les musiques que je compose pour mes projets de jeu vidéo : https://soundcloud.com/octonhy


Kyalie - posté le 01/06/2024 à 17:04:19 (3161 messages postés)

❤ 0

Pour le coup, Hellblade 1 est bien plus dans un contexte historique que fictif (et c'est pour ça que je suis assez remontée contre le 2): un village picte anéanti par des vikings.

Il est assez clair que l'aventure de Senua en Hellheim pour récupérer son fiancé est juste une façon pour elle de nier la réalité.
Et pour le coup c'est bien fait, c'est non seulement quelqu'un qui souffre de base de schizophrénie (hallucinations visuelles et auditives) mais en plus a subi de la maltraitance à cause de cela et d'autres choses encore (je veux pas trop spoiler) pour EN PLUS retrouver son bien-aimé écartelé après que le village a subi le raid.
Et je ne me souviens plus de tout dans le 1, mais elle subit aussi des crises d'angoisse, des spirales d’autodépréciation dans le 2, dont je trouve personnellement le point déclencheur mal amené mais le fonctionnement assez juste (quand j'essayais de décrire ce que je ressentais à mon ex, je lui disais que je "coulais en moi-même"). Et le tout est cohérent.

En gros, c'est quelqu'un qui vit un handicap à une époque où souvent ce genre de problématique est confondue avec sorcellerie et surnaturel. Fondamentalement, il n'y a aucune preuve qu'il y ait le moindre élément surnaturel dans Hellblade 1.
Et toute maladie mentale n'est pas nécessairement le fruit du capitalisme moderne.

C'est un jeu d'horreur mais c'est une horreur bien humaine, comme on pourrait parler de l'horreur des tranchées ou de guerre civile.
Hier j'écoutais un reportage sur un pasteur évangélique à Pantin qui avait fait du détournement de l'argent de ses fidèles. Le fils d'une des fidèles expliquait que sa mère avait sombré dans une forme de fondamentalisme et s'était raccrochée à ce pasteur à cause des traumatismes qu'elle avait subis. La guerre au Congo qu'elle avait dû fuir et le décès d'une amie proche pendant le COVID dont elle n'avait pu faire le deuil correctement du fait de toutes les restrictions. Et c'est plutôt sur cette ligne qu'on est avec Hellblade, ce mélange de foi, de superstition et de phénomène d'emprise dans un contexte particulièrement difficile (pour la petite histoire, même après sa condamnation, les fidèles du pasteur étaient tant dans le déni qu'ils s'étaient persuadés qu'il avait été innocenté).

Bref, on voit que tu n'as pas joué au jeu, car pas mal de tes critiques sont assez infondées, particulièrement sur la métaphore de la guérison. Mais pour vraiment répondre à tes critiques dans le détail, il faudrait que je spoile le jeu totalement.


Créacoda - posté le 01/06/2024 à 17:08:40 (1459 messages postés) -

❤ 0

Bah tu peux le spoiler en utilisant la balise non? Perso, je n'y jouerai pas au jeu et je trouve la conversation bien plus intéressante sur le thème.


anthonyP - posté le 02/06/2024 à 17:36:43 (892 messages postés) -

❤ 0

Kyalie a dit:


Bref, on voit que tu n'as pas joué au jeu, car pas mal de tes critiques sont assez infondées, particulièrement sur la métaphore de la guérison. Mais pour vraiment répondre à tes critiques dans le détail, il faudrait que je spoile le jeu totalement.




C'est pas très sympa de me dire que toutes mes explications sont infondées. X ) Plus que de parler vraiment spécifiquement de ton jeu je parlais plutôt des difficultés à écrire vraiment un scénario qui dénonce les violences institutionnelles qui rajoutent encore plus de batons dans les roues aux handicapées "dans notre société actuelle pas celle du jeu avec sa chasse aux sorcière".

Et bien évidement que dans le scénario de ton jeu il doit y avoir une critique de la société derrière , Et tu n'a pas lu ce que je disais sur mon message : J'ai expliqué que le fais de choisir de parler de religion, et de trauma personnel du personnage et de comment ce personnage affronte ce trauma permet de ne "pas parler des problèmes politiques que subissent les handicapés".

Sarkozy à fait voter une loi en 2007 pour enfermer les handicapés dans leur chambre en hôpital de nuit "Ce que j'ai subit et qui était très dure à vivre". Les lois passées par les politiques ne sont pas critiquées et ne seront jamais critiquées dans les jeux vidéos qui restent malheureusement toujours du divertissement.

Un univers "fictif" est hyper facile pour parler uniquement de symptômes et de sensations subies par le malade et non pas de comment cette société actuel Irl fait subir des choses aux handicapés avec les lois qui sont passés par des gens qui travaillent pour les lobbies et grands patrons qui eux s'en fichent des handicapés justement et donc organisent une société de chacun pour soit extrêmement violente.

Parler de violences, ou de minorité qui subi une violence ne critique pas les lois qui sont passés pour détruire les acquis des handicapés c'est ça dont je voulais parler.

En ne parlant que de symptôme et de la méchante société moyen ageuse sous fond de magie et de religion qui rend les gens très peu empathiques avec la chasse au sorcière on ne parle pas de cette société actuelle là qu'on à en face de nous actuellement.
Désolé mais ce sujet est trop chronophage et quand j'ai trop d'affect sur un sujet comme ça j'ai du mal à m'arrêter. Du coup je m'arrête là.

En tout cas je ne voulais pas dire que le scénario du jeu que tu as apprécié est nulle ou qu'il n'y à rien d'intéressant à en tirer je disais juste que j'ai du mal à croire que ce genre de jeux réussiras vraiment à éveiller les consciences, rendre vraiment les gens plus empathiques et plus bien veillant, plus conscient des violence institutionnelles "actuelles" pour leur faire faire voter pour les bon représentants qui mèneront vraiment des politiques humaines et progressistes == > Pas des salaires à moins du seuil de pauvreté (moins de 1000 euros environs) qui est actuellement fait pour les travailleurs handicapés en Esat sous cette air capitaliste violente.

Mes illustrations à : https://www.artstation.com/anthony-philippeau Les musiques que je compose pour mes projets de jeu vidéo : https://soundcloud.com/octonhy


Kyalie - posté le 03/06/2024 à 10:37:13 (3161 messages postés)

❤ 2

Désolée, je suis restée sur Hellblade, parce que c'est de ça qu'on parlait à la base.
Et non effectivement il n'est pas question d'institutions ici.

Mais en même temps, je ne connais pas d'oeuvre tous médias confondus qui fasse ça ; j'en parlais en ce qui concerne l'écologie dans un autre topic, personnellement j'ai pas vraiment foi en l'art pour "éveiller les esprits", en tout cas pas sur tous les sujets.
En fait, tu fais plutôt un procès à l'art en général (ou l'industrie du divertissement ce qui est un peu kif kif bourricot).
Car le souci de l'art, c'est qu'il faut aussi que l'oeuvre soit engageante ; difficile de traiter d'un sujet où justement le spectateur ou joueur ne peut rien faire, est coincé dans la situation impuissante qui serait le reflet de la réalité. Et malheureusement, il faut très souvent simplifier les choses, grossir le trait pour que ça rentre dans une oeuvre, et si le protagoniste arrivait réellement à changer les choses, tu trouverais probablement ça irréaliste (à juste titre). Il faut que la situation évolue, progresse dans une histoire qu'on raconte, un status quo n'est pas vraiment acceptable ; et souvent, ça va rarement au-delà du "thriller", où le spectateur/joueur essaie de faire la part entre fiction et réalité, et une fois la question résolue il est "satisfait" (je pense à Silent Hill 2 ou Shutter Island, et à un autre film relativement récent que j'aimerais citer mais ce serait le spoiler ^^).

Mais la posture de Hellblade n'est pas simplement de dire "regardez ce que vit cette personne, voilà son histoire"; s'il est question d'expliquer d'où ça vient, on comprend aussi comment c'est géré par l'entourage et comment on ne force pas une guérison, ni même qu'il faille nécessairement guérir (d'ailleurs le making-of est très clair à ce sujet).
L'idée c'est justement d'approcher la question de la santé mentale d'un point de vue bienveillant plutôt que médical ou "solutionniste".
Et ça s'inscrit dans un courant global sur l'acceptation des troubles mentaux, sur les questions d'autisme, de troubles de l'humeur etc. (même si je sais que tu parles de troubles psychiatriques plus lourds). Dans mon ancienne boîte, on avait une journée dédiée à la santé mentale, et un collègue nous avait expliqué sa cyclothymie.
Et c'est important et ça a de l'impact ; dans mon cas, ça m'a frappée que ce témoignage vienne de quelqu'un avec pas mal de responsabilités (directeur artistique).

Mais même si je comprends ta colère vis-à-vis de la prise en charge et de sa violence, ta frustration vis-à-vis de l'absence de ce sujet en art, c'est un autre sujet.
Je ne trouve pas pour autant moins pertinent de traiter de la maladie mentale dans sa dimension plus intime, car au bout du compte, le cœur de la question ce sont bien les individus. Il faut bien être capable de comprendre et d'empathiser avec les gens qui ont ce genre de symptômes pour aussi comprendre et se révolter d'à quel point les institutions actuelles les maltraitent.


Falco - posté le 03/06/2024 à 11:37:38 (19610 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

Je viens de terminer Resident Evil Rebirth, sur Gamecube. Un des épisodes favoris des fans, que je n'avais jamais fais avant, ni même l'année dernière dans ma quête de finir tous les Resident Evil.

Ca a été... compliqué, mitigé, sur la fin j'avais VRAIMENT hâte d'en finir et j'ai faillis abandonner plus d'une fois.
Je vais commencer par les qualités, parce qu'il en a quand même beaucoup !
Déjà le jeu est magnifique, mais ca sera une surprise pour personne, le jeu est réputé pour ça. Graphiquement ca a une gen d'avance, c'est vraiment fou.
Ensuite le level design est quand même sympa, on prends du plaisir à naviguer dans le manoir et avancer.
Et puis toute l'ambiance sonore est vraiment parfaite, les musiques ou les effets sonores, ça nous immerge vraiment dans le truc.

Voilà, ensuite les points négatifs, et là on tape dans le dur.
Le pire pour moi ca a été les allers retours. Liés à beaucoup de choses, la taille de l'inventaire ultra réduite, le fait de pas pouvoir jeter certains objets, les énigmes qui te demandent de revenir à des endroits 20000 fois, c'est juste un enfer.
Combien de fois j'ai faillis abandonner parce que je n'avais plus de place dans mon inventaire pour récupérer un objet clef du jeu, et qu'il fallait refaire TOUT LE PTIN DE TOUR DU JEU pour trouver un coffre.
C'est terriblement frustrant, et c'est ultra fréquent. Et encore, j'ai utilisé une soluce la plus part du temps, pas parce que le jeu est compliqué (même si y'a des énigmes difficiles à deviner) mais surtout parce que j'en pouvais plus de faire des allers retours.

Ensuite le jeu est d'une lenteur terrible, que ça soit les déplacements, se tourner, récupérer des choses, bordel on se fait vraiment chier. Donc couplé au point précédent, imaginez la torture du truc.

Voilà donc en sommes, je reconnais que c'est un bon jeu, probablement qu'il est meilleur si on y a joué à l'époque, parce que là il a quand même vraiment mal vieillis.
J'ai vu des rumeurs d'un remake à la même sauce que le 2 et le 3, là ca sera day one pour moi clairement.

Je pars maintenant sur RE:0, j'y avais un peu joué à l'époque je l'avais trouvé sympa.

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


Falco - posté le 21/06/2024 à 12:45:04 (19610 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

Resident Evil 0.
A peu près les mêmes qualités et défaut que le 1er, sauf que cette fois j'y ai joué sur PC dans sa version HD.
Les avantages, le jeu est plus beau, mais a contrario pas de save state, j'ai donc abandonné le jeu à un moment, un passage ou un personnage n'a plus de vie et doit passer plusieurs monstres, je peux juste rien faire, et ça me gave de redémarrer ma save et perdre 5 minutes à réessayer à chaque fois.
A part ça l'érgonomie des touches c'est un enfer, même après 5-h de jeu c'est toujours compliqué...

Dommage parce que sur le reste, je pense que je le préfère au premier, même si la mécanique des objets à gérer est toujours chiante.
Les décors sont vraiment chouettes, et avoir deux persos est une bonne idée.
Je le referais peut être un jour, mais dans l'immédiat, je trouve vraiment que les vieux RE ont assez vieillis, leur remake les sauves grandement donc j'espère qu'ils referont la même chose pour le 1er et 0.

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


Kenetec - posté le 21/06/2024 à 19:39:04 (13025 messages postés)

❤ 0

~°~

RE 0 il parait que c'est un peu le vilain petit canard de cette époque des RE.
Je l'ai jamais fait, il a pas bonne réputation en tout cas. :p




Dernière fournée des jeux du moment, on commence par Animal Well.



Voilà un jeu terriblement malin, inventif, et passionnant. <3
J'étais pourtant assez dubitatif les 2 premières heures : petit pixel art, petites phases de plates formes, petites énigmes : on a déjà vu ça 100 fois.

Mais le jeu déploie tout son génie à mesure que l'on progresse. Sa grande force c'est son level design et sa map.
Sérieusement c'est peut être l'un des jeux avec le meilleur level design 2D que j'ai pu voir. Incroyable.
Chaque salle est minutieusement conçue, compliquée juste ce qu'il faut, le jeu se renouvelle sans cesse, on s'ennuie jamais, tout est tellement bien construit.

Plus on avance, plus c'est génial, et la """fin""" du jeu vient révéler une nouvelle couche de gameplay qui ne fait que mettre en valeur la qualité de la map du jeu.
C'est bourré de secrets et trucs vraiment perchés, ce qui lui donne une aura vraiment spéciale (difficile de finir à 100% sans soluce, ça fait partie des rares défauts).

Nan vraiment c'est un jeu brillant par bien des aspects. Qui ne paye pas de mine avec son style graphique et sonore minimaliste, son absence de scénario, mais qui risque de marquer longtemps malgré tout.

Gros coup de cœur. :)




Du coup comme j'avais pris 1 mois de PS+ pour faire Animal Well, j'en ai profité pour faire Ghostrunner 2, qui faisait partie des jeux du mois.



J'avais bien aimé le premier, mais pas au point de me ruer sur le deuxième dès sa sortie.
Grosse erreur tant que cet épisode gomme les défauts du premier, notamment sa difficulté qui était parfois bien pétée.

Comme Animal Well le jeu brille par son level design et son rythme ultra bien maitrisé.
C'est beaucoup moins frustrant et rageant que le premier, la progression est très fluide et c'est un bonheur de progresser dans les niveaux.

L'ajout d'une moto et de niveaux un peu ouvert vient aussi apporter de la diversité niveau gameplay + visuel

Je l'ai fini en mode normal et là je me le refais en mode hardcore, c'est un vrai kiff à jouer. :sourire2
Je rêve d'un Cyberpunk 2077-2 avec l'univers/écriture/mise en scène de CD Projekt Red et le gameplay de ce jeu, combo parfait. :p

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Sylvanor - posté le 23/06/2024 à 00:12:10 (24693 messages postés) - webmaster

❤ 2

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Ca traîne depuis des années sur mes étagères, j'ai fait la trilogie des Uncharted remasterisée pour PS4. Je n'avais jamais joué à un Uncharted avant.

Uncharted 1:

image

Ca a beaucoup vieilli. C'est pas très beau. Les environnements sont peu variés. Le jeu est sympa mais pas dingue. Je trouve les énigmes à faire avec le carnet un peu lourdes. Les séquences d'escalades son un peu hasardeuses aussi. Les séquences aux flingues restent plutôt cools. C'était pas mal, ça plante les bases de la série et les persos (qui sont sympa) mais bon pas dingue.

Uncharted 2:

image

Gros changements dans Uncharted 2. C'est vachement plus beau, ça a beaucoup mieux vieilli visuellement. Les décors sont bien plus variés, l'action aussi. Le scénar est sympa à suivre avec un bon méchant. Il y a des séquences vraiment super cools comme l'attaque de l'hélico, cet épisode plante les bases des moments hyper spectaculaires qu'on a par la suite.
Les énigmes sont moins lourdes à faire.
Par contre y a trop de moments où on ne sait pas du tout quoi faire, c'est indevinable et on fait les cent pas jusqu'à ce qu'apparaisse la possibilité de voir un "indice" qui nous dit ce que le jeu attend qu'on fasse. Ca c'est super agaçant (même si ce système d'indices est à mon avis une très bonne idée). Il aurait fallu rendre le décor/les trucs à faire plus lisibles pour qu'on puisse les deviner, ce qui sera fait dans les épisodes suivants.
Ah, il y a des séquences d'infiltration et comme dans tous les jeux qui en comportent elles sont nulles à chier, on se fait repérer par des ennemis super loin impossibles à voir, des fois on comprend même pas ce qui se passe, c'est injouable, ça donne envie de fracasser sa manette contre les murs. Complètement raté (comme d'habitude).
Les séquences d'escalade sont mieux maîtrisées on se rate beaucoup moins.
J'ai bien aimé l'ambiance orientale dans laquelle baigne une bonne partie du jeu.
Le rythme est excellent, on change souvent d'environnements, y a plein de rebondissements, de surprises, on s'ennuie jamais, sauf les moments où on sait pas quoi faire dont je parlais plus haut.

Uncharted 3:

image

Bon là ça franchit encore un gap. C'est super beau on a l'impression de voir un jeu PS4 à pas mal de moments. On cherche beaucoup moins ce qu'il faut faire.
Y a plein de scènes assez folles comme le passage où on monte dans l'avion avec une jeep qui roule dessous. Très très impressionnant.
Par contre l'IA des ennemis est super agressive et y a des tonnes de séquences ULTRA frustrantes avec des ennemis qui sortent de n'importe où, on est encerclés dans des petits espaces, on crève sans rien pouvoir faire à moins d'avoir parfaitement prévu d'où tous les ennemis allaient sortir et encore. Ca c'est absolument horripilant, injuste, nul. Ca arrive souvent en plus.
Y a plusieurs passages comme ça, dans la partie où on va sur le bateau du mec qui retient Sully prisonnier, à s'arracher les cheveux (dont un avec une partie infiltration totalement ratée, comme on pouvait s'en douter).
Il y a aussi ces ennemis sacs à pv qui font des dégâts de fou et rendent les séquences où ils apparaissent assez imbuvables.

Une idée sympa, renvoyer les grenades (hélas pas reprise dans le 4) fait son apparition mais y a des ratés, des fois ça se cogne dans le mur devant nous (alors qu'on ne peut pas choisir l'orientation du lancer-retour) et on se la prend dans la figure. Hum... Assez agaçant.

Un peu trop de passages où le jeu nous force à marcher tout lentement, c'est chiant quand on veut fouiller le décor pour trouver les trésors cachés. Bon c'est du détail.

Malgré tout le jeu est excellent.
L'histoire est très cool à suivre les persos sont sympa, il se passe plein de trucs, on a des tonnes de décors différents...
C'est mon préféré. Malgré mes critiques je dirais que globalement je l'ai adoré.

J'ai enchaîné en prenant le 4 en occasion sur le coincoin.

Uncharted 4:

image

La première claque, c'est les graphismes, wow le 3 était super beau mais alors là quand on sort du 3 c'est assez fou. J'ai bien fait de les faire dans l'ordre.
Par contre on est à genre 10 fps sur certaines séquences, c'est saccadé, enfin même à 30 moi je peux pas, et j'ai détesté de tout mon coeur la PS4 pour sa limitation en fps.
Du coup j'ai pris le patch PS5 à 10€ (c'est quand même un beau foutage de gueule ce patch payant mais tant pis), pour pouvoir profiter de ce jeu sans subir ce framerate ingrat.

Bon ce Uncharted 4 c'est clairement le jeu le plus ambitieux, le plus long aussi.
Mais c'est pas mon préféré.
Il est assez différent dans son approche, il y a plus de phases d'escalade que de phases de tir, c'est un peu bizarre. Elles sont super hein ces phases d'escalade mais jusque là c'était secondaire. On a l'apport de la corde et du python qui les rendent plus variées. Franchement super bien, mieux que du Assassin's Creed, mieux que du Jusant. Mieux que du Horizon évidemment.

Les fusillades sont sympa mais on a encore ce côté imprévisible du 3 qui fait que le succès pour tuer 100 ennemis sans mourir me paraît impossible à avoir lors d'une première partie.
Les mecs sacs à pv qui nous foncent dessus avec des fusils de chasse par exemple, eux je les ai vraiment haïs de tout mon coeur, ils cassent le jeu.
Et même si on se fait pas buter, il y a trop de moments en dehors des bastons où on peut pas deviner ce que le jeu attend de nous et on meurt de manière idiote. Ça c'est énervant.
Je pense à cette séquence vers la fin avec un tank qui nous fonce dessus, on a un lance-roquette, on peut se cacher et lui tirer dessus mais en fait le jeu veut qu'on fuie, et ça on ne le sait pas car le jeu nous a habitués à détruire les tanks au lance-roquette donc on tire, on se cache... Et à un moment donné même avec toute sa vie on se fait tuer de manière inexplicable en un coup. Il fallait fuir.
Y a aussi une séquence sous l'eau où faut trouver la sortie, bon aux premiers essais impossible on crève par manque d'oxygène (y en a une aussi comme ça dans le 3 totalement ubuesque où j'ai crevé genre 15 fois avant de trouver où il fallait aller).

Sinon y a des environnements plus ouverts mais je suis pas trop fan de ça. Pour moi ça casse un peu le rythme et en plus quand on arrive aux points clefs le scénario avance, pas de retour en arrière possible et on a l'impression d'avoir raté mille trucs, bref j'ai trouvé que c'était pas une super idée, plus de frustration qu'autre chose.
Un peu trop de documents à lire aussi, ça aide pas non plus pour le rythme.

On a toujours des séquences assez folles, mention spéciale à la course poursuite en voiture dans la ville tropicale (je sais plus où c'est), sûrement un des moments les plus dingues que j'ai eus de toute ma vie de joueur. En plus pour le coup ici l'environnement à peu près ouvert rend le truc encore plus fou on se sent libre de passer par les petites ruelles qu'on veut et le jeu tient la route dans ces parcours improvisés. Incroyable, totalement incroyable ce passage.
Il y en a d'autres mais je pense que le 3 a plus de moments fous que le 4.

Un bon point, il y a des phases d'infiltration/discrétion facultatives (on peut y aller comme un bourrin) et... Elles sont réussies! Enfin! On arrive à peu près à voir les ennemis, généralement on se fait pas détecter n'importe comment par un mec à l'autre bout de la map (même si ça arrive), bref c'est jouable, ça s'arrête pas comme un couperet si on se fait voir et on est bien récompensé si on se réussit.

Sinon l'histoire est cool et clôture la saga, au début j'aimais pas trop la structure classique "je mens à Elena ma femme pour pas lui dire que je pars à l'aventure mais c'est pour la bonne cause je sauve mon frère et puis on se doute qu'Elena va le savoir et elle va se mettre en colère" bon ça c'est un peu nul. Mais passée je dirais la première moitié du jeu ça va ça repart sur de bons rails.
Je suis amoureux d'Elena maintenant.

Les environnements sont variés mais moins que le 3, une fois arrivés dans la jungle on n'en sort plus.
Persos attachants et final très bon. Les méchants sont bien aussi.
Le jeu est ultra beau, malgré de petits détails un peu datés. Dans l'ensemble j'ai eu l'impression de jouer à un jeu actuel. Ca devait être dans le haut du panier pour un jeu PS4. Dans l'ensemble les jeux PS4 ont bien vieilli et maintenant on peut y jouer avec un framerate normal.

Un peu trop long un peu mou par moments. J'aurais préféré que le rythme restât celui du 2 et du 3.

Voilà.
Me reste le dernier à faire, Lost Legacy.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Sylvanor - posté le 27/06/2024 à 21:14:47 (24693 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Bon ben j'ai fait Uncharted Lost Legacy.

image

C'était pas mal sans plus.
J'ai aimé: le fait qu'on change de persos principaux, cette fois on dirige Chloé (perso secondaire du 2, une sorte de mercenaire) et on est aux côtés de Nadine, une des méchantes du 4. C'est bien.
J'ai adoré le premier chapitre dans les rues indiennes, spectaculaire et nouvelle ambiance. L'idée de faire ça en Inde est sympa.

Globalement le rythme est pas mal, un peu plus dense que le 4, le jeu est très court aussi (7 à 10h en fouillant bien).. L'IA des ennemis est ok, les fusillades sont pas injouables si on sait pas exactement d'où popent les ennemis comme c'était le cas dans le 3 surtout et ça arrivait dans le 4 plus rarement. Par contre dans les phases autres genre escalade y a quelques ratés où on sait pas ce que veut le jeu et on perd c'est un peu chiant.

J'ai aimé le fait qu'on ait une zone ouverte au chapitre 4 ça change on avait jamais eu ça, avec une quête annexe donnant un accessoire permettant de localiser approximativement les trésors sans les offrir sur un plateau d'argent, sympa.

J'ai aimé le gameplay d'infiltration/discrétion, déjà réussi dans le 4, voilà premier jeu de ma vie où je trouve ça bien fait (avec MGS).

Par contre j'ai trouvé les décors un peu banals, malgré le choix de l'Inde, passé le chapitre 1 avec les rues (qui ont vraiment une ambiance folle en pleine attaque terroriste c'était génial), bon retour dans la jungle avec des temples, après 4 Uncharted j'ai une trop forte impression de déjà vu.

Pas aimé les dialogues, Nadine qui était une méchante bien classe dans le 4 devient un perso un peu trop gentil et naïf, même chose pour la mercenaire Chloé appâtée par le gain, y a une ambiance un peu trop "duo de copines en vacances" et des choix de scénarios improbables avec le choix d'arrêter un train par sens du devoir, rendre un objet de valeur à l'Etat plutôt que le vendre au plus offrant... la conversion de nos deux héroïnes s'est faite bien vite, tout devient lisse et sans saveur en plus d'être difficilement crédible.
Mettre des filles en persos principaux c'était cool. Mais en faire ce qu'ils en ont fait, beaucoup moins.

Quelques séquences très cools, celle du train à la fin est très bien, celle du début est formidable, entre les deux c'est bien, très soigné, très bien fait, mais un peu trop de déjà vu après les 4 premiers, ça sort pas assez du lot, les situations ne sont pas assez nouvelles.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Delta - posté le 28/06/2024 à 14:56:12 (1150 messages postés) -

❤ 0

Makeur en progrès

Personne ici ne joue en ce moment au DLC d'Elden ring ?

Personne ici n'a fait Eiyuden Chronicles ? (Me manque juste la fin, j'ai tous les persos).


Nemau - posté le 28/06/2024 à 18:04:30 (52706 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Le DLC d'Elden Ring ils en parlent beaucoup sur le discord mais pas ici. Mais, soi-disant, ils continuent de fréquenter le forum et d'y poster. :sifflote :D :p

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Sylvanor - posté le 28/06/2024 à 19:02:31 (24693 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Je le ferais bien mais j'avais fini le jeu donc déclenché un NG+ et j'ai vraiment pas envie de me retaper tout le jeu pour accéder au DLC. A la limite si on me file une save mais sinon...
Autant me refaire un Souls ou un Bloodborne c'est avec plaisir autant là Elden Ring... Trop long. Les open worlds en ce qui me concerne c'est des expériences "uniques", une fois finis j'ai plus envie de recommencer.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 28/06/2024 à 23:47:26 (52706 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Si ton perso a de bonnes stats et un bon stuff le NG+ devrait être rapide non ?

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Delta - posté le 29/06/2024 à 19:58:38 (1150 messages postés) -

❤ 0

Makeur en progrès

En speed run il y en a qui y accèdent en 30 minutes avec un indigent lvl 1.
En gros t'as pas tout à refaire. Tu go à Caelid tuer Radahn. Tu go tuer Godrictu vas à l'église de la rose tu trouves Varé, soit tu envahis trois persos (peu importe su tu perds ou tu gagnes) soit tu vas tuer Magnus plus long Il vous suffira de vous rendre dans les Ruines Grouille-Sang, au nord du Plateau Altus. En interagissant avec une marque d’invasion située sur la partie nord-est des ruines, vous pourrez envahir le monde de Magnus le Sauvage.

Ainsi, rendez-vous à l’Église de l’inhibition au nord-est de Liurnia, vous y trouverez une servante des doigts morte, assise sur une chaise, à côté de la statue de Marika. Une fois que vous aurez terminé cette étape de la quête, retournez à l’Église de la rose, Varré aura deux récompenses pour vous. N’hésitez pas à interagir plusieurs fois avec lui, il vous récompensera entre deux conversations.

Pour rejoindre rapidement le Palais de Mohgwyn, il vous suffira d’utiliser la Médaille de chevalier pur-sang, précédemment donnée par Varré.

Avec un NG+, battre Godric n'est qu'une formalité, ça te prend en gros quinze minutes d'arriver jusqu'à lui et l'éliminer. Pareil pour radhan. La t'a joué 30 minutes.

Dix minutes pour arriver à Varé. La les trois invasions c'est très rapide mais sinon comme tu as battu dux boss, tu as accès au plateau Altus.

A mon avis en 2 heures max t'as fait le tour et tu peux commencer le dlc.

Et toi Nemau avec ton perso lvl 450 et NG+3 ou 4 quand est ce que tu t'y remets ?


Nemau - posté le 30/06/2024 à 00:58:23 (52706 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Quand j'aurai la thune. :F J'ai des trucs plus importants à acheter avant (comme une nouvelle paire de lunettes 8-)), mais je le ferai bien un jour ou l'autre. ^^ Ça me permettra de rentabiliser davantage mon personnage ouais (et les longues heures de farming d'xp que je me suis tapé :D).

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Sylvanor - posté le 30/06/2024 à 01:54:04 (24693 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Ouais mais Delta moi j'ai fait le jeu qu'une seule fois, à sa sortie, et pour moi tout ce que tu me racontes c'est devenu du chinois, j'ai tout oublié.
Je suis totalement incapable de faire le jeu en vitesse speedrun si j'y rejoue je vais tout refaire quasi à la vitesse de la première fois.
Et un NG+ c'est plus facile au début mais plus compliqué à la fin.
Non là je suis pas chaud...

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Kenetec - posté le 30/06/2024 à 09:54:58 (13025 messages postés)

❤ 0

~°~

@Nonor => T'as enchainé les 5 Uncharted à la suite comme ça ? :p
T'as pas eu une sensation d'overdose/lassitude ?

En tout cas le 4 de mon côté je l'adore.
C'est vrai qu'il est un peu différent des autres, moins foufou, plus "mature", mais je l'ai trouvé passionnant à parcourir du début à la fin.
La relation entre Nathan et ses proches est tellement bien écrite, il y a des décors formidables, pleins de moments marquants (parfois tout simple, cette scène est peut être mon moment préféré du jeu), le rythme est parfait.

Et LA scène d'action en moto est complètement dingue, même encore aujourd'hui.
Puis ça conclut magnifiquement l'histoire de Nathan, ce qui est plutôt courageux dans un monde ou les licences ne veulent jamais vraiment mourir et ou on laisse toujours une place pour une suite. :sourire2






De mon côté j'ai fait Still Wakes The Deep.
C'est un jeu d'horreur/walking-sim à la première personne, très classique dans le fond comme la forme, mais pas déplaisant pour autant.

Le contexte est excellent : ça se passe sur une plateforme pétrolière au large de l'écosse dans les années 70. Un terrain de jeu que je trouve formidable, à se demander pourquoi ça n'a pas été + exploité par d'autres jeux avant en fait.
Avec des personnages ouvriers aux gros accents écossais qui vont bien, la déco années 70 etc.

Grossièrement la plateforme creuse et libère quelque chose et ça part en cacahouètes.

Le jeu est sympa à traverser mais malheureusement sans grande surprise et sans moments vraiment marquants.
Quiconque à jouer à Amnesia ou à ce genre de jeu ne sera pas surpris.
Il lui manque un peu d'identité à ce jeu, une vrai bonne idée de gameplay, un petit truc en plus qui l'aurait démarqué du reste.

Ça reste sympa, mais disons que si je l'avais pas fait dans le GamePass, j'aurais peut être été plus amer au final.






Indika.
Bon j'ai vu pleins de bonnes critiques sur ce jeu, donc là on va dire qu'on rentre dans le registre du subjectif pur, car de mon côté j'ai paaaaaaaas du tout accroché à ce jeu. :F

C'est aussi un walking-sim agrémenté de petites énigmes et phase de gameplay.
On suit Indika, une nonne dans une espèce de Russie alternative (?) qui doit quitter son couvent pour remettre une lettre à quelqu'un. En route elle croise un prisonnier et ils font la route ensemble.

L'ambiance de ce jeu est teeeeeeellement cheloue, l'univers n'a pas beaucoup de sens, c'est vraiment bizarre de bout en bout : les dialogues, la musique, il y a un sentiment de malaise/incohérence tout le long.
Je suis péniblement aller jusqu'au bout (c'est court) mais j'ai vraiment eu beaucoup de mal à accrocher. L'histoire, les situations, les dialogues, les personnages ne m'ont jamais convaincu.

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Knighty - posté le 30/06/2024 à 11:24:04 (269 messages postés)

❤ 0

Kenetec a dit:


Indika.
Bon j'ai vu pleins de bonnes critiques sur ce jeu, donc là on va dire qu'on rentre dans le registre du subjectif pur, car de mon côté j'ai paaaaaaaas du tout accroché à ce jeu. :F



Je suis vraiment surpris de voir passer ce jeu ici xD

Indika, j'en ai entendu parler par un mec complètement torché dans un Meetup de développeurs de jeux indés, et comme il me le décrivait (donc avec 5 bières dans le pif) ça avait l'air particulièrement cursed. J'étais persuadé que c'était une de ces bizzarerie issue des tréfonds de Steam dont personne avait entendu parler xD

---------

De mon côté, après mon début de Marathon sur la série Yakuza durant lequel j'ai enchainé en quelques mois Infinite Wealth (excellent), puis Yakuza 0 (absolument génial), puis Yakuza Kiwami 1 (sympathique sans plus), puis Yakuza Kiwami 2 (excellent), j'ai fait une petite pause pour me mettre sur le fameux DLC d'Elden Ring. Je suis arrivé à ce que j'ai compris être le boss final hier soir.

Et bon, c'est génial, le nouveau royaume a exploré est magnifique et y a plein de nouveaux trucs qui me plaisent beaucoup, mais je suis un poil mitigé sur le nouveau système de progression et surtout j'ai une très nette impression qu'ils ont atteint un plafond dans ce qu'ils peuvent demander aux joueurs niveaux challenge avec certains boss.

Sans déconner le boss final me donne l'impression d'affronter le IBIS de Armored Core 6, mais à pied avec une épée et un bouclier xD Je pense que mon temps de jeu durant lequel j'ai affronté les boss doit faire entre un tier et la moitié de mon temps de jeu sur le DLC... même si pour certains, c'est moi qui suis une tête de con et qui ait pas voulu invoquer ma Mimic.

Je ferai ptetre un avis plus développé quand j'aurai réussi à faire tomber le boss final, donc probablement d'ici quelques semaines xD


Kenetec - posté le 30/06/2024 à 13:31:53 (13025 messages postés)

❤ 0

~°~

Citation:

Je suis vraiment surpris de voir passer ce jeu ici xD


Il a eu une bonne couverture médiatique.

Enfin en tout cas je l'ai vu sur Gamekult, Origami, Silence On Joue ou JV Le Mag.

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


trotter - posté le 13/07/2024 à 08:43:53 (10637 messages postés)

❤ 1

Un mod "Fallout Van Buren" pour Fallout 2 pour Sylvanor, vient d'avoir une grosse màj :
https://www.patreon.com/posts/107567864

Citation:

mod gratuit et conversion totale appelé Fallout Yesterday pour Fallout 2. Ce mod, initialement disponible sur Patreon, a maintenant droit à une version complète sur Nexus Mods dans le cadre d'une mise à jour massive. Celle-ci introduit plus de 100 nouveaux objets et armes, ainsi que de nombreuses quêtes dans des lieux tels que le barrage Hoover, un endroit notable également présent dans Fallout: New Vegas.



https://www.nexusmods.com/fallout2/mods/91?tab=description
https://www.patreon.com/posts/107567864

Le début du jeu est en noir et blanc mais c'est normal apparemment.


Nemau - posté le 13/07/2024 à 17:29:36 (52706 messages postés) - honor -

❤ 1

The Inconstant Gardener

Citation:

Je suis vraiment surpris de voir passer ce jeu ici xD


Tu ne connais pas la rule 172 ? => Si c'est un jeu vidéo, Kenetec y a joué.

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Tyroine - posté le 17/07/2024 à 20:39:48 (10314 messages postés)

❤ 0

Gaga de son chachat

Bon l'heure est grave... J'ai eu la flemme d'écrire le compte-rendu de 5 jeux terminés et maintenant je dois tout écrire de mémoire :F Vous allez donc m'accompagner dans cet océan de mots vains et désordonnés pour essayer de mettre des mots sur ces expériences passées. Pavé césar, tout ça... Je vais essayer de faire plus court que d'habitude je pense sinon je vais jamais m'en sortir  XD

Edit : Bon bah j'ai pas réussi :F



Si on m'avait dit que je mettrais 90 heures dans Palworld, je vous aurais probablement ri au nez... Et pourtant, c'est ce qui s'est passé. Pour être parfaitement transparent : j'en avais strictement rien à foutre du jeu, pour moi ça ressemblait de loin à un espèce de troll game probablement pourri qui essayait de surfer sur Pokémon en mode craft / survie avec des guns juste pour... choquer les gens, et se faire repérer ?

Vint un soir un pote avec qui on joue souvent à des jeux de craft / survie / construction... et il m'a proposé premier degré de l'acheter à la sortie mdr.

Donc bon je l'ai acheté par fatalisme en me disant que de toute façon on allait le refund, et... bah merde alors, c'était pas si mal :F voire même plutôt bien.

Les +

+ C'est littéralement Pokémon Arceus mélangé à ARK. L'aspect Arceus se traduit par le fait qu'on puisse attraper et lancer ses créatures à la volée et elles se payent même le luxe de se battre en temps réel, pas au tour par tour... ce qui est assez marrant à regarder. Il y a évidemment toute la composante capture / collection de monstres qui est gratifiante, d'autant plus que les designs (même si beaucoup sont plagiés / à peine modifiés) sont assez réussis.

+ Ca se joue donc pas trop mal à base de lancer ses pokéboules dans la gueule des Palmons pour les capturer, les faire se castagner pour en capturer davantage, y'a un système de leveling du personnage à la Ark qui heu... sert pas à grand chose si ce n'est survivre aux coups malheureux qu'on pourrait prendre, porter plus de trucs...

Là où le jeu sort du lot, c'est que chaque Palmon a sa propre fonction avec parfois des capacités uniques plutôt cools comme pouvoir les monter pour se déplacer plus vite, voler... Dans un open-world franchement immense, c'est très utile.

Le vrai coup de génie de Palworld, c'est qu'il apporte un vrai plus au genre du "craft / farm en masse", puisque les créatures elles-mêmes vont s'occuper de récupérer en masse les ressources pour vous, le tout dans une cohérence de "vie de village" à laquelle je m'attendais pas et qui est rafraichissante.

Si je construis des plantations, les Palmons de type herbe vont semer des graines, les Palmons eau vont arroser ces plantations, les Palmons avec des mains peuvent eux même apporter les objets dans vos coffres, les Palmons feu vont alimenter vos fours pour faire fondre des minerais, on peut balancer des Palmons qui ont de la fourrure ou qui ressemblent à des vaches pour qu'ils pâturent et puissent lâcher des objets...

Non vraiment, le coeur du jeu, c'est ça. J'avoue que j'ai été énormément surpris et emballé de voir toute cette petite vie s'organiser pour m'aider à alléger l'aspect craft / farm généralement très lourd dans les jeux du genre.

+ Du coup la boucle de gameplay c'est principalement ça, mais aussi chaque créature a un niveau d'efficacité différent en fonction de ses tâches, donc ça devient aussi assez intéressant de trier les Palmons de son camp et d'y attribuer les meilleurs.

En dehors de ça l'exploration est plutôt sympathique, y'a pas grand chose à proprement parler si ce n'est trouver de nouveaux Palmons dans de nouvelles régions (assez diversifiées visuellement), ramasser des statuettes qui vont augmenter vos stats passives de capture par exemple... quelques villages "fonction" avec des marchands d'objets ou de Palmons, mais surtout des mini-boss un peu partout sur la carte qui offrent un certain challenge.

Le level design est un peu pété dans le sens où on peut aller où on veut dès qu'on a une monture volante, mais c'est contre-balancé par la gestion des températures à l'instar des deux derniers Zelda, ce qui fait qu'on va devoir xp pour débloquer les crafts pour résister au froid et à la chaleur pour explorer ces zones-là.


Les -

- Bon j'ai tenu aussi longtemps parce que j'aime bien construire et que c'était notre rdv à deux avec mon pote pendant quelques temps, mais en soi la boucle de gameplay trouve vite ses limites, ça dépend de votre sensibilité à la formule de collection de créatures... mais ça manque de vraies villes avec de vrais pnj, de vrais dialogues, des trucs différents à faire... mais je doute que ça soit ce que vise le jeu. C'est vraiment Arceus fusionne avec Ark et... bah démerdez vous avec ça. C'est déjà pas mal.

Même si les Palmons nous épargnent le farm lourd de ressources, le jeu finit quand même par tomber dans un farm intensif... ne serait-ce que par le leveling qui finit par prendre DIX PLOMBES pour atteindre le end game ou pour farm les minerais qui ne peuvent pas être automatisés (enfin en partie si mais on ira plus vite soi même) pour des crafts toujours plus exigeants en minerais. D'autant plus qu'il faut aussi régulièrement farm pour craft ses balles de capture, bon au final... c'est un jeu de farm quoi, vous êtes là pour ça aussi.

- Le pathfinding des Palmons dans le camp donne souvent envie de se taper la tête contre les murs, s'ils aiment pas un escalier ou qu'un toit est un poil trop bas... on a un peu l'impression de devoir adapter l'établissement à différents handicaps... :F

- Visuellement c'est quand même assez disgracieux, c'est pas très beau et les créatures et les décors s'intègrent pas super bien. Mais c'est déjà beaucoup plus beau que Pokémon Arceus, donc après tout... :flaco




C'était une surprise rafraîchissante mais à l'instar de Valheim, les devs ont loupé le coche. Je me doute qu'ils s'en foutent vu qu'ils ont du s'en mettre plein les fouilles, mais les mises à jour arrivent trop lentement, ils se concentrent surtout sur la correction de bugs, du coup bon le phénomène est passé et je suis pas certain d'avoir envie de me replonger là dedans, si c'est pour que la boucle soit la même mais et de juste débloquer une nouvelle île... Ca ira. J'ai déjà largement rentabilisé mon temps et mon argent.






J'avais jamais joué à Resident Evil 4 de ma vie, mais après Dead Space remake (plutôt cool mais perfectible et qui rallonge un peu trop l'expérience d'origine) j'ai eu envie de continuer sur ma lancée survival action-horror.

J'ai passé 23h dessus, ce qui est une durée de vie assez parfaite, ni trop courte ni trop longue. J'ai globalement passé un super moment sur ce jeu, ça pourtant pourtant très mal parce qu'après Dead Space Remake j'ai eu du mal avec la lourdeur de RE4R (qui est déjà beaucoup moins lourd que le jeu d'origine et le Dead Space d'origine), mais y'a clairement eu un temps d'adaptation où j'ai fini par prendre la main.

En fait c'est simple, jouer à la manette m'insupportait en terme de visée, et passer au clavier / souris a été salvateur pour mon appréciation du jeu.

Les +

+ Bon une fois qu'on l'a en main, le gameplay est finalement terriblement efficace. Viser les jambes d'un zombie et le déséquilibrer, lui courir dessus et lui tataner la gueule, faire volte face et se défendre d'un coup avec une parade au couteau ou une esquive bien sentie, faire des têtes avec le sniper, lancer des grenades... en fin de partie c'est simple, le jeu est assez défoulant et on se sent en supériorité quand on connait tous les types d'ennemi et comment les combattre.

image

Il y a surtout beaucoup de variété dans les situations, le jeu est déjà super bien rythmé mais en plus on fait rarement la même chose. La séquence de défense de la cabane est une de mes préférées comme beaucoup de monde je suppose, la petite exploration optionnelle avec le bateau est gratifiante et le level-design vraiment sympa et bien agencé en terme d'allers - retours. J'avais du mal au début parce que j'avais le sentiment de manquer plein d'objets, mais on apprend à accepter qu'on peut pas toujours tout loot et qu'en réalité le jeu prévoit de nous faire repasser plus tard.

Je me servais assez timidement de la parade au couteau, puis vint le combat contre Krauser. Et là, ça a été une révélation.

J'ai tellement kiffé le combat que je me suis pris d'une soudaine folie de vouloir no-hit knife only le boss pour prolonger le plaisir  XD et pouvoir flex en vidéo.


Bah voilà c'est ma petite fierté mdr. Alors ok c'est pas en difficile mais c'était pas de la tarte pour autant, ça m'a pris plus d'1h. Et pour parler vite fait de la difficulté, j'ai trouvé le mode normal parfaitement balancé, donc pas grand chose à redire là dessus.

+ Visuellement c'est quand même très beau (même si je suis pas fan de pas mal de choix de designs), ça se voit qu'ils sont rôdés avec le REengine. Je dois dire que tout comme Dead Space Remake, c'est la gestion de l'obscurité qui est assez bluffante en HDR, ce genre de jeu c'est vraiment fait pour y jouer en HDR, ça rajoute une balance des couleurs et des noirs profonds super immersive.

+ Je reviendrai plus bas sur tout ce qui touche à la narration, mais j'avoue que la petite relation évolutive entre Leon - Ashley est assez attachante, elle a l'air d'être moins une greluche en détresse que dans le jeu d'origine, ils essayent souvent de la rendre utile, d'avoir un petit truc à dire... ça me semble assez bienvenu, même si elle n'échappe pas pour autant au syndrome du perso féminin kidnappé toutes les 2h. :F


Les -

- Bon je sais que plein de monde n'a pas de problème avec ça, mais RE4.. C'est quand même très, TRES nanardesque. Je sais que les gens ont l'air de prendre ça à la rigolade, mais moi perso ça me fait rouler des yeux très fort et j'ai du mal avec le ton de l'aventure. Les punchlines de Leon semblent assez hors propos, les méchants sont ultra kitsch, les dialogues sont ultra clichés notamment Ricardo qui parle de senorita à sauver en mélangeant anglais et espagnol tous les deux mots, c'est assez horripilant.

Puis ils se donnent un genre assez heu... décalé, enfin bref oui RE c'est de la série B / Z mais je trouve que c'était un peu moins la fanfare dans RE2 par exemple.

Après c'est assumé, c'est pas étonnant de savoir que Devil May Cry était à la base le proto de RE4, parce que c'est typiquement la même ambiance... sauf que ça marche mieux avec l'univers de DmC, je trouve.

- Je trouve que les affrontements perdent en intérêt et en charme quand on arrive dans la dernière section du jeu avec des zombies soldats en armure avec des gilets pare-balle, des lance roquettes et des boucliers... Alors oui je suppose que c'est dans la continuité du jeu, que ce sont les escouades militaires de Krauser, m'enfin quand même. On passe de cette formidable ambiance de village espagnol rempli de fanatiques assoiffés de sang au château gothique clairement réimmiscent de ce que deviendra Devil May Cry à des entrepôts remplis de soldats zombies...

Là, ma suspension d'incrédulité consentie a déjà un peu plus de mal, et puis ça devient quand même un peu trop action et plus assez horreur.

- Je suis pas un grand fan du visage de Leon depuis RE2 mais même dans celui-ci, on perd en stylisation ce qu'on gagne en pseudo-réalisme, il est moins classe. Y'avait quand même quelque chose d'unique dans ces modèles d'époque PS2 / Gamecube où on ne pouvait pas atteindre le photoréalisme, les chara designs étaient de fait plus impactant, c'est dommage. Le constat est un peu semblable pour l'ensemble des personnages, surtout Ramon Salazar qui fait moins "gamin" prisonnier de l'immortalité que dans l'original (de ce que j'en ai vu).



Bon je m'attendais à pas accrocher plus que ça, mais au final j'ai passé un super moment sur RE4R, surtout côté gameplay une fois qu'on le maîtrise super bien. C'est jouissif, viscéral, les ambiances sont cools (sauf un peu la fin), la plupart des premiers boss sont sympa avec des mécaniques un peu uniques... les boss de fin par contre sont soit trop chiant (le gamin là), soit trop simples (le boss final).






J'ai aussi défendu la démocratie pendant 72 heures à la sortie de Helldivers 2.

Quel jeu putain... quel jeu ! Ca manquait ce genre d'expérience multi PVE.

J'avais déjà joué au premier y'a quelques années en coop canapé dans mon salon avec des potes, c'était déjà très drôle. Le fait qu'il y ait du friendly-fire partout ce qui rend le largage de mitrailleuses automatiques assez drôle (à couvert!!!), la mécanique des QTE pour appeler des stratagèmes qui est aussi stressante que satisfaisante pour occire des centaines de bestioles directement inspirées de Starship Trooper...

Tout était déjà là, et pourtant... le simple fait de passer d'une vue de dessus à une vue à la troisième personnage métamorphose complètement l'expérience. En terme d'immersion comme en terme de gameplay, de fun, de frustrations aussi mais surtout de situations désespérées, épiques et drôles.

Les +

+ Putain que c'est beau. Les atmosphères, les effets atmosphériques, volumétriques, les lumières... C'est vraiment super coloré et globalement magnifique, on en prend plein la gueule. C'est surtout bourré de petits détails qui font toute la différence. Quand on fait appel aux stratagèmes, on voit les capsules être propulsées depuis nos vaisseaux dans la stratosphère et faire leur chemin jusqu'à nous. Quand on active des tourelles anti-aériennes comme objectif, elles tirent VRAIMENT sur les vaisseaux ennemis des Automatons (la faction robot) qui viennent en renforts pour nous pourrir la vie.

Le ciel est constamment animé de vaisseaux qui se tirent dessus, depuis le pont de notre propre vaisseau HUB on peut voir plein d'autres vaisseaux se battre depuis l'espace, quand on change de planète la transition se fait en temps réel depuis le pont du vaisseau, on voit l'espace se tordre, les vaisseaux apparaître... On est constamment dans une "guerre en cours", c'est immersif et vraiment bien fait.

Les explosions en temps réel sont aussi assez incroyables, y'a rien de plus kiffant que d'exploser une base ennemie et courir en regardant une explosion nucléaire juste derrière soi, voir nos stratagèmes envoyer des lasers orbitales sur les ennemis c'est fou en terme d'ambiance, ou encore des ennemis titanesques percés par la lumière rouge d'une planète s'approcher de soi, traverser des brumes épaisses, voir des tornades de feu tourbillonner dans le ciel et potentiellement vous faire cramer, des pluies de météorites mortelles... La tradition des screenshots en pagaille sera probablement plus parlante que 1000 mots, alors v'la un petit spoiler pour vous :

Spoiler (cliquez pour afficher)



+ Le gameplay en lui même est assez classique entre courir, sauter et se mettre à plat ventre, tirer avec des modes alternatifs... et c'est à peu près tout de base. Sauf que justement, le choix des stratagèmes pour chaque mission est limité, ce qui va nous offrir des options défenses ou offensives, des armes qui s'utilisent plus efficacement à deux, il faut aussi une petite synergie de groupe avec des armes capables d'ouvrir plus facilement les carapaces des gros insectes qui sont plutôt redoutables... il y a un choix assez conséquent, tout ne se vaut pas mais ça laisse de quoi experimenter.

Le fait que chaque ennemi ait son petit point faible offre justement des petites variétés stratégiques bien cools.

Mais ce qui fait surtout le succès de Helldivers 2... Ben c'est son moteur physique. C'est simple, vous pouvez autant enchaîner des actions badass que des actions répétées à la Pierre Richard où vous arrivez à rien, les ennemis vous humilient, vos propres équipiers vous tirent dessus sans faire exprès  XD C'est souvent très drôle, même si ça devient parfois très, très frustrant quand on on pousse la difficulté des missions. Des fois on a l'impression de rien pouvoir faire et que les ennemis sont trop nombreux et que nos armes suffisent pas toujours.

Il faut une bonne cohésion d'équipe pour se sortir de ce genre de situation, c'est pas donné à tout le monde :F

image

image

image

image

+ La musique super patriotique et héroïque du lancement de mission quand on est dans sa capsule au côté de celles de son équipe ne cessera jamais de me hype pour le démarrage de la mission :F


Les -

- J'ai pas beaucoup de négatif à accorder au jeu, mais déjà le magasin d'équipement qui fonctionne sous forme de game-pass... bah ça ressemble à rien, j'imagine bien que Sony a du insister pour qu'ils mettent ça en avant. C'est beaucoup de cosmétique un peu osef (même si ça fait toujours plaisir d'avoir une armure classe), les armes se débloquent assez péniblement et souvent on reste sur les mêmes parce qu'on voit trop peu de différence. De ce côté-là, j'ai l'impression que la variété et l'efficacité des armes est franchement à bosser, je pense d'ailleurs que ça a souvent fait jaser la communauté, mais bon on peut pas vraiment se fier à une commu qui fait que râler quand on arme favorite vient d'être nerf.

Il y a probablement aussi le fait qu'une fois qu'on a débloqué tous les stratagèmes, le gameplay semble s'arrêter d'évoluer et que ça manque sévèrement de mise à jour de contenu à cet égard. L'ajout des mecha a été un petit vent de fraicheur, mon attend fortement les véhicules pour rendre les missions plus drôles, et un peu moins redondantes en terme de traversée à pied. Peut-être que ça déséquilibrerait trop les missions, je sais pas mais je crois que c'est prévu d'arriver, je reprendrai le jeu à ce moment-là.

- Pas vraiment de leur faute mais le jeu a souffert éthiquement à cause des décisions foireuses de Sony qui voulait obliger même les joueurs PC à passer par le PSN pour pouvoir jouer au jeu. Oui sauf que y'a plein de pays où le PSN n'est pas autorisé de ce que j'ai compris, ça a fait un sacré drama et je crois qu'ils ont fini par reculer mais je suis pas sûr de l'actualité.

Il y a aussi le débat sur l'équilibrage des armes, une part de la communauté semble trouver ça normal, une autre part trouve que les devs trouvent toujours le moyen de "supprimer le fun" dès qu'une arme est un peu au dessus du lot.

J'ai pas assez joué pour statuer sur ça, m'enfin. Le pic de popularité du jeu a évidemment chuté, mais il a duré quand même super longtemps, et c'est pas parce que c'est plus "le jeu du mois" que le jeu est mort.




Helldivers 2 c'était super fun, ça l'est probablement toujours mais j'attends vraiment que les véhicules dynamisent la traversée des maps, rebattent un peu les cartes. J'aurais aussi pu parler de l'aspect cool où un maître du jeu a été designé pour lui même influencer la guerre en rajoutant des ennemis sur certaines planètes ou à contrario en aidant les joueurs en leur donnant des stratagèmes gratuits... C'est une approche assez fraîche du game as a service où les joueurs ont un vrai impact sur le déroulement de la guerre en prenant d'assaut massivement certains systèmes. Ca trouve un peu ses limites narrativement mais il en faut pas plus.

J'ajouterais aussi pour finir qu'en terme de communication, le studio enchaîne les coups de génie. Plutôt que de tout dévoiler d'un coup, ils ajoutent en tsum-tsum des indices qui vont faire parler massivement la commu sur les réseaux, c'est super malin. Genre un joueur qui a pris un clip de lumières blanches dans le ciel dans une mission où il n'y a que des insectes, teasant l'arrivée d'une probable troisième faction (ceux qui ont fait le 1 savent), où les fameuses missions où les devs lâchaient des mecha dans le décor alors qu'ils n'étaient pas encore disponibles.






J'ai bouclé Dragon's Dogma 2 en 48h, et le moins que je puisse dire c'est que c'est un jeu assez clivant.

J'ai sincèrement pensé et espéré qu'il ait sa place comme jeu de l'année, mais franchement même si ça reste un jeu solide, la douche froide du potentiel gâché me fait encore grelotter. L'excellent côtoie le médiocre et c'est difficile de recommander ce jeu à 100% sans parler de tous ses défauts qui entachent l'expérience et ce qui aurait pu être un jeu incroyable.

Les +

+ Commençons par l'évidence : le jeu est aussi fun à jouer que le premier, si ce n'est davantage. Les classes sont vraiment différentes en terme de feeling, c'est toujours aussi jouissif d'envoyer valdinguer des gobelins dans des tornades ou éjecter 5 mètres plus loin n'importe quel adversaire à taille humaine avec une flèche bien placée. Le moteur physique offre des affrontements assez cools où les ennemis titanesques se retrouvent congelés en plein combat avec un gros sort de glace bien placé, prendre feu, on peut par exemple faire tomber les cyclopes en attrapant et poussant leurs pieds quand ils sont déséquilibrés, grimper sur n'importe quel grand monstre pour viser ses points faibles, bref... En somme, tout ce qu'on faisait déjà dans le premier jeu, mais peut-être en mieux. C'est une nuance difficile à tracer et qui reviendra souvent dans les points positifs comme négatifs.

image

+ En terme de panoramas, de lumières en extérieur, d'animations de monstres et d'effets pyrotechniques, on va pas tortiller du cul le jeu est superbe.

image

A l'instar du premier le créateur de personnages permet beaucoup de souplesse. J'ai bien aimé faire un homme-chat roux pour rester simple et classe :

image

Mais je suis surtout assez satisfait de ma réplique de Furiosa, mon pion principal qui a débuté en tant qu'archère :

image

+ L'exploration est quand même largement récompensée, il y a des coffres, des grottes et des points d'intérêt naturels un peu partout. De nombreuses routes différentes pour arriver à un même endroit, des pentes, des ponts, des souterrains... Bref, un des paris des développeurs c'était de faire de sorte que la marche à pied ne soit jamais chiante, et c'est en parti réussi... Du moins au départ. Mais ça reste quand même super cool de crapahuter un peu partout pour dézinguer du stremon à foison et ramasser des machins et des bidules. On s'emmerde beaucoup moins que dans le premier opus.

+ Le système de pions a été un peu amélioré par rapport au premier jeu. C'est moins insupportable de les entendre jacter à tout va, ils sont un peu plus utiles, toujours dans la limite du système parce que bon parfois c'est la cour des miracles... Mais quand ça se passe bien c'est marrant, si tu tombes de haut ils peuvent te rattraper, les guerriers peuvent t'inviter à sauter sur leur bouclier pour décoller et attraper un grand ennemi au vol, etc... Ils interagissent un peu plus entre eux et commenter ce que tu fais aussi même si les répliques finissent par tourner en rond.


Les -

- Oui le jeu est beau et bien animé, mais que ça soit au détriment de l'optimisation qui est plus que bancale... c'est navrant. Le REengine était jusque-là un gage d'optimisation aux petits oignons, mais faut croire que c'était pas prévu pour un open-world de cette envergure. Le plus gros problème survient surtout dans la capitale où il y a des CENTAINES de pnj qui ne servent vraiment à rien à part pour créer un semblant de vie, ce que maîtrisait déjà heu... Assassin's Creed premier du nom. Sauf que là les pnj ont tendance à despawn et respawn tous les 10 mètres ce qui fait que le jeu calcule constamment des trucs, c'est débile.

- La DA est quand même globalement trop sage et peu inspirée. On reste dans le parti pris réaliste avec assez peu de fantaisie en terme de décors, très médiéval classico classique... Alors moi j'aime bien quand même mais ça manque de folie et surtout... Bah c'est assumé mais ouais putain, on a franchement l'impression de jouer au premier jeu. C'est certes plus beau mais on est pas ultra dépaysé pour autant, ça ressemble plus à un soft reboot qu'une suite à proprement parler, et ce à bien des égards dont...

- Le scénario qui réussit L'EXPLOIT d'être encore plus pourri que le premier, c'est fou. Le lore est pas si inintéressant mais l'exécution est tellement sommaire et balancée par dessus la jambe que c'est difficile d'en avoir quoi que ce soit à foutre. Je trouve même que le premier s'en sortait quasi mieux alors que c'était déjà assez médiore. Peu de rebondissements, les dialogues sont pauvres et il n'y a absolument aucun pnj fort en terme d'écriture ou de caractérisation, c'est pas mal le néant. Le fait que notre perso ne parle pas renforce d'ailleurs ce côté assez nanard avec des sourires hors contexte ou des hochements de tête sans personnalité.

Pourtant ils semblaient vouloir faire un effort sur la narration mais non y'a rien à faire, c'est cliché, creux et ça n'aboutit souvent à rien.

Il y a un twist de scénario post-game assez conséquent et pour le coup, qui porte pas mal ses couilles.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Sauf que ce qui aurait pu être une purée idée de génie tombe aussi à plat puisque ça prend juste quelques heures pour faire le tour de ce contenu, les boss end game se ressemblent tous, ça manque vraiment de variété et on se sent pas spécialement récompensé. C'est simple, on dirait que le jeu garde ses cartes pour refaire le coup de l'extension du premier jeu qui dévoilait son plein potentiel avec Dark Arisen, dans un immense donjon au lvl design bien bossé avec un bestiaire varié et intéressant.

En l'état, je trouve que DD2 redescend vachement en intérêt au bout de 20-30h quand on a fini se s'amuser avec les classes, le gameplay et l'exploration... qui autant sur les petits trajets est grisante, autant on va jamais vraiment nulle part en explorant à l'aveugle. Pourquoi ? Parce qu'on est encore sur un système de script de quêtes où si tu trouves la capitale elfe cachée par exemple, ben... le jeu s'en tape vu que t'as pas pris LA quête de l'elfe qui se balade dans la capitale humaine, et puis fallait l'accompagner tout du long... Du coup tu te retrouves comme un abruti dans un endroit stylé qui ne te sert à rien..

Et ça en terme de cohérence c'est quand même pas terrible.

- Itsuno il est bien gentil avec sa vision... mais n'est pas Miyazaki qui veut.

Mec, tes idées sont rincées, il va falloir l'accepter au bout d'un moment.

Refuser de faciliter la vie aux joueurs en limitant le voyage rapide pour privilégier la marche à pied d'un univers rempli... je comprends l'idée. Mais désolé, comme pour le premier, ça ne prend pas. Enfin au début si, mais ça ne dure pas. Tout simplement parce que l'explo finit par être un peu redondante dans le sens qu'elle n'amène jamais à aucune finalité, t'es obligé de prendre des quêtes et les suivre depuis le début, un peu sur des rails...

Du coup oui il y a des pierres de tp et elles sont rares, pourquoi pas.

Mais POURQUOI limiter les pierres de tp principales des villes ? Il y a une pierre de tp dans la capitale humaine... et heu c'est tout pendant plus de la moitié du jeu. J'ai trouvé la capitale elfe, mais y'a pas de tp, sérieusement? Et si j'ai pas de pierre sur moi ? Bah c'est simple je me retape tout le trajet.

C'est aussi un peu justifié par la présence de la charrette qui sert de voyage rapide qui peut être interrompu par des combats aléatoires, ok sur le papier pourquoi pas, sauf que voilà comment c'est chiant, t'es obligé d'attendre la journée parce qu'elles partent pas la nuit, et la plupart du temps t'es même pas interrompu sur le chemin, donc c'est pas si intéressant. Merci les mods qui permettent de pimenter le tout, mais en l'état c'est bof.

La jauge d'endurance quand on court hors combat... PUTAIN mais vous avez rien appris du premier jeu ? D'Elden Ring qui s'est mis à la page ?

Y'avait déjà un mod dans le premier pour avoir endu infinie quand on se balade hors combat, ben là pareil j'ai tenu 10h et j'en ai eu plein le dos d'être essoufflé toutes les 20 secondes, j'ai remis un mod. Que tu assumes le fait de ne pas mettre de monture ok j'entends bien, que tu veuilles limiter le voyage rapide pour privilégier l'aventure des petits chemins, j'entends bien...

Mais quand t'as déjà fait 4-5 fois le même putain de chemin parce que t'as pas trouvé de nouvelle pierre et qu'en plus ton personnage fait une crise d'asthme au bout de 20 secondes, bordel c'est juste CHIANT.

Un truc qui m'a fait hurler aussi, c'est qu'il y a la sauvegarde principale... et une sauvegarde "d'auberge". Sauf qu'au lancement du jeu c'était mal traduit, y'avait écrit "sauvegarde rapide", sauf que c'est une sauvegarde unique qui te fait repartir depuis la dernière auberge dans laquelle tu as dormi. Il y a un système de campement dans le jeu qui te permet de passer la nuit dans la nature... POURQUOI c'est pas une mécanique de sauvegarde rapide ? Pourquoi tu veux me forcer à sauvegarder dans une auberge alors que tu m'incites paradoxalement à continuer d'explorer dans la nature en campant ?

Du coup je vous la donne en 1000, j'ai perdu 5h de jeu dès le départ parce que j'ai rechargé la save d'auberge sans faire exprès, save qui s'auto-actualise instantanément vu que le jeu a ce parti pris à la Dark Souls où chaque action est sauvegardée pour "assumer" son expérience de jeu.

Ca m'a bien foutu les boules, et perso je trouve ce système nul à chier. On devrait pouvoir save en campant, merde.


Dragon's Dogma 2 c'est une expérience assez étrange où tout est là pour être le jeu de l'année, que ça soit une tuerie et concrètement manette en main en plein combat bah c'est de la balle. Mais plus tu joues, plus tu vois (très rapidement) les limites de la proposition, et au final c'est un peu ce qu'on avait peur de voir : un DD1.5, qui change trop peu, qui ose trop peu. Peut-être qu'ils ont pas eu le budget nécessaire je sais pas, j'aimerais quand même que ça soit un succès commercial pour financer un vrai DD3 qui soit une VRAIE suite qui propose autre chose de plus ambitieux. Mais là... Bah c'est assez faiblard comme nouvelle proposition. En plus le combat contre le dragon principal était déjà plus épique et mis en scène dans le premier, c'est un comble.

Encore une fois on se retrouve sur le dos du bordel pendant 5mn où on peut pas tomber, où le dragon raconte sa vie pendant 1h. C'est anti-climatique et assez décevant, le moteur du jeu permet des merveilles de gameplay émergent mais au moment où ils pouvaient t'en mettre plein les yeux, on se fait chier à ramper sur le dos du dragon en lisant ses dialogues. ZzZzZ... Virez moi Itsuno svp.






Premier degré, c'est un des meilleurs Souls-like qui existe sur le marché  XD

Tous les codes des Souls sont là, mis à la sauce jeu à ambiance N64, très RARE dans l'âme, avec de l'humour à la Banjo & Kazooie, c'est visuellement très mignon avec quelques moments de grâce çà et là, la durée de vie est correcte (14h pour un jeu avec cette ambiance-là, je trouve que c'est parfait parce qu'il propose quand même une formule très connue et peu évolutive même s'il y a des idées sympa).

Les +

+ Bah visuellement, ça le fait. On est dans cette ambiance un peu loufoque qui fait très N64 (en plus beau attention), les designs sont drôles et bien pensés tout autour du lore de l'océan et de la pollution, il y a une ville HUB assez vivante et sympa à parcourir, les biomes sont variés et les boss sont globalement assez marrants voire impressionnants en restant dans la thématique poissons et crustacés.

image

+ J'attendais pas du tout le jeu là-dessus, mais à l'inverse d'un Souls le jeu est très bavard... Et en français en tout cas, c'est très bien localisé. Il y a des jeux de mots dans tous les sens, l'humour fait assez mouche et globalement bon c'est pas ultra recherché mais la thématique du capitalisme et de la pollution marche bien avec l'univers. Les persos sont assez attachants, leur chara design est super. Krill le héros est assez agaçant par contre parce qu'il a pas du tout envie d'être là jusqu'à la fin du jeu, quelle chialeuse ce bernard.

image

+ Plein de petites idées sympa de gameplay çà et là font pardonner le côté un peu pataud et délibérément lent des combats, un peu façon DS1. On peut prendre des tas d'objets comme coquille de défense et chacun de ces objets a une capacité passive attribuée qui offre un peu de variété... même si au final, beaucoup sont des c/c c d'autres objets, mais la variété reste présente et c'est toujours rigolo de prendre une balle de tennis et de rouler avec pour s'éloigner des ennemis ou plateformer.

Y'a un système de talismans directement inspiré de Hollow Knight qui apporte une profondeur de builds franchement bienvenue, un arbre de talent qui débloque au fur à mesure les capacités du perso qui va pouvoir contrer, faire des gardes parfaites etc... On peut aussi harponner les petits ennemis comme les gros avec un mini-jeu rapide pour les renverser et profiter de l'occasion pour porter des coups, ça apporte une petite dynamique en plus.

En bref on commence avec un kit de mouvement assez basique et bateau (hihi) mais le fait qu'on débloque des mouvements tout du long permet de maintenir l'intérêt jusqu'à la fin, sachant qu'on finit en 13-15h, c'est largement suffisant pour ne pas s'ennuyer.

+ Le lvl-design est franchement top entre Souls-like classique avec une grosse emphase sur la plateforme époque N64. C'est frais (sous l'océan...) du coup, on a pas l'impression de jouer qu'à un clone de Dark Souls avec un skin de crabe, y'a une vraie proposition un, peu unique pour le genre et franchement, il m'a fait super bonne impression. J'ai passé un super moment.


Les -

- Les doublages (qui restent rares) sont globalement assez amateurs, pas exécrables maiiiiis pas terribles quoi. C'est dommage j'aurais préféré pas de voix du tout, ça fait trop peu pro et ça jure avec l'équilibre du reste du jeu qui réussit quasiment tout.

- Moi j'aimais beaucoup le ton parodique et peu sérieux du jeu, j'aurais préféré qu'ils s'y tiennent jusqu'au bout mais c'est là qu'ils ont pas su se détacher de la copie carbone de l'esprit Dark Souls, avec une histoire un peu pétée d'élu, de fin du monde de l'océan (alors c'est cohérent hein) où l'âme de l'océan est en colère, ça se veut suPeR sOmBrE donc heu fatalement c'est un peu edgy, trop sérieux soudainement, un peu hors propos avec l'ambiance plutôt RARE, on essaye trop de cocher toutes les cases du scénario de FROMSOFT et donc ça perd en personnalité, l'humour réussissait mieux au titre.

Mais c'est juste mon avis perso, ça reste réussi pour ce que ça propose mais j'ai trouvé ce choix assez dommage.




Sans rire, c'est un de mes Souls-like preféré. C'est rigolo, c'est frais on a l'impression de jouer à un Souls-like mêlé à du plateforming avec de l'humour époque RARE sur N64, l'univers visuel est très réussi... On se prend franchement au jeu. Le jeu ne rate pas grand chose, allez-y sans vous prendre la tête et je pense que vous serez surpris de la qualité du jeu même si évidemment le gameplay manque de précision et peut-être assez capricieux sur les timings ou les patterns des boss, mais franchement le jeu est peu punitif et te fait recommencer les boss à l'entrée, c'est pas tant un problème.

Crabe Souls, c'est donc validé !

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389

Index du forum > Jeux commerciaux > Vos jeux vidéo du moment

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers