Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Astuces
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Hébergés


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Sorties: The Grand mother... / Jeux: Theia - The Crimson Eclipse / Astuces: Halos lumineux mobiles en (...) / Jeux: Super Mario Portal / Tutos: Squelette narratif /

Chat  

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

57 connectés actuellement

10596517 visiteurs
depuis l'ouverture

1304 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires





Au hasard

Eclipso

Tashiroworld

Le Comptoir Du clickeur

Level Up!

Le Studio du Chat Vert

Les deux derniers

Hellsoft

Planète Glutko

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire




forums

Index du forum > Jeux commerciaux > Discussion générale (vos jeux vidéo du moment)

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308

Reprise du message précédent:

AzRa - posté le 15/05/2020 à 12:03:17 ( messages postés)

❤ 0

Hold my beer

Un jour ma libraire, une femme sage, m'a dit qu íl fallait lire de tout et que juste vouloir lire des histoires de cowboys ou de ninjas parce qu'on aimait le thème c'était le bon moyen pour passer à côté de grandes oeuvres et en lire des nulles à la place (et je vérifie cette philosophie à chaque fois que je vois un film de fantômes/zombies à chier ou que je continue à jouer à tous les FF qui sortent alors que je vais de déception en déception depuis FFX-2 :bocal).

GTA5 c'est le genre de jeu vachement abouti dont c'est un peu dommage de s'arrêter à ce qu'on y vole des voitures et non des chevaux et qu'on y braque des banques au lieu d'assiéger des chateaux, mais chacun fait ce qu'il veut :cotcot.


Suite du sujet:

Kenetec - posté le 15/05/2020 à 12:35:27 ( messages postés)

❤ 1

En fait pour moi il y a plusieurs "niveaux de lecture" pour apprécier GTA.

Le premier niveau c'est celui "bourrin" : tu voles des voitures, tu fais des courses poursuites avec les flics, tu mets le chaos dans la ville, tu t'amuses avec les mods, les cheat codes, ou avec tes potes sur GTA Online.
C'est celui qui m'a fait aimé la série quand j'étais gamin et que je me moquais du scénario et de ce que ça racontait.

Le deuxième niveau, c'est celui du scénario, des personnages, des missions principales, et de tout ce que ça dit de notre monde moderne.
Les GTA ce sont des jeux ultra satiriques, punk, qui se moquent de tous le monde, de tous les camps, de tous les partis.
Et c'est absolument génial car c'est hyper bien écrit et interprété.
C'est ce qui se fait de mieux dans le monde du JV pour moi.
Le mode histoire du 5 est incroyable.

Et je dirais que le troisième niveau, c'est celui de la "narration environnementale" : les pubs affichés sur les panneaux dans le jeu, les conversations des passants, les radios avec leurs jingles, le speech des animateurs etc.
Un niveau de lecture moins accessible car non traduit en Français. Mais quand tu connais un peu l'Anglais, c'est vraiment hilarant car là encore ils se moquent de toutes les dérives de notre société, enfin surtout la société américaine en fait.

Donc au final ce sont des jeux assez "universels", ou chacun peut y trouver son compte du moment ou, on va dire, tu as plus de 14-15 ans.
T'as des gens qui ont jamais touché au solo et font que du Online.
D'autre, l'opposé complet.


AzRa - posté le 15/05/2020 à 21:56:26 ( messages postés)

❤ 0

Hold my beer

Je viens de passer la soirée sur Skype à jouer à Keep Talking and Nobody Explodes. Ça se joue minimum à deux et je pense que la meilleure façon d'y jouer c'est exactement à deux (sur steam les vidéos montrent 3 personnes avec le manuel et un démineur mais c'est trop, je pense). C'est un espèce de jeu de société plateau mais en version PC.

Les deux joueurs ont chacun un écran différent. L'un des deux est devant la bombe mais n'a aucune idée de comment la désamorcer, et l'autre a le manuel pour différents types de bombes devant lui mais il ne voit pas à laquelle il a affaire, et du coup ils doivent communiquer ensemble pour la désamorcer morceau par morceau.

Un exemple de bombe :
image

Et les instructions pour désamorcer par exemple la partie en bas à gauche avec le bouton rouge "abort" (y doit y avoir une version française mais on a fait en anglais) :

Citation:

If the button is blue and the button says "Abort", hold the button and refer to "Releasing a Held Button".
If there is more than 1 battery on the bomb and the button says "Detonate", press and immediately release the button.
If the button is white and there is a lit indicator with label CAR, hold the button and refer to "Releasing a Held Button".
If there are more than 2 batteries on the bomb and there is a lit indicator with label FRK, press and immediately release the button.
If the button is yellow, hold the button and refer to "Releasing a Held Button".
If the button is red and the button says "Hold", press and immediately release the button.
If none of the above apply, hold the button and refer to "Releasing a Held Button".
Releasing a Held Button
If you start holding the button down, a colored strip will light up on the right side of the module. Based on its color, you must release the button at a specific point in time:

Blue strip: release when the countdown timer has a 4 in any position.
White strip: release when the countdown timer has a 1 in any position.
Yellow strip: release when the countdown timer has a 5 in any position.
Any other color strip: release when the countdown timer has a 1 in any position.


Et il faut désamorcer chaque morceau un à un, dans un temps limité, l'un sans voir la bombe et l'autre sans voir les instructions.

Des barres. Sérieux, toute une soirée occupée et on attend la suivante :p.


sriden - posté le 18/05/2020 à 01:36:32 ( messages postés) - roi

❤ 0

Forced to the road, and the long, bitter night.

C'est quoi les trucs transparents sur les côtés ? Il y avait pas ça sur les let's play rigolos que j'avais vus. :surpris3

Citation:

la Russie révolutionnaire du début XXe, avec une ambiance hivernale enneigée, ça ça dépoterait.


Je dirais même plus, ça déporterait.

Manque plus qu'un mash-up vikings + zombies.
Non, ne me dites rien.. ça a déjà été fait, pas vrai ? :batm

 


Adalia - posté le 18/05/2020 à 01:48:56 ( messages postés)

❤ 0

Mrrouw~

sriden a dit:

C'est quoi les trucs transparents sur les côtés ? Il y avait pas ça sur les let's play rigolos que j'avais vus. :surpris3

Des manettes de VR


Tyroine - posté le 21/05/2020 à 16:17:35 ( messages postés)

❤ 0

Narcissique psychopathe

Vu que ça parlait des musiques de Rayman y'a quelques pages, parlons un peu de Christophe Héral :






Edit :





Risen fini en 40 heures sur PC.

Un jeu que j'ai essayé plusieurs fois au fil des années sans jamais accrocher. Il y a plus de 10 ans déjà j'avais téléchargé la démo, probablement sur JVC. A l'époque je trouvais ça intéressant... L'intro sur la plage de l'île sous une pluie battante, loot du bric et du broc pour se défendre contre la faune locale, des combats incroyablement rigides mais fonctionnels et quelques frayeurs dans une petite ruine infestée de mites géantes dégôlasses. Je sais plus trop où la démo s'arrêtait, mais j'ai fini par acheter le jeu bien des années plus tard et j'étais pas encore très tolérant sur des jeux qui vieillissent... mal. Et pourtant en s'armant de la même tolérance que quand j'ai enfin réussi à aborder Morrowind, on découvre un très bon jeu.

Si vous n'êtes pas familier du style Pyrhana Bytes, ce jeu n'est probablement pas pour vous. Risen était supposé succéder à la sortie des Gothic (dont le 3 était une catastrophe d'optimisation, mal fini à cause des éditeurs qui ont sabordé le studio de développement...) avec plus ou moins de brio. En parcourant les différentes reviews j'ai fini par me rendre compte que Risen 1 avait une bonne popularité parmi les fans hardcores, même s'il est souvent comparé à un Gothic 2 qui est le saint Graal du RPG de Pyrhana Bytes. Je dois encore le faire celui-là... Mais en tout cas pour avoir joué à Gothic 3, je confirme qu'on se sent parfaitement bien dans un jeu PB.


Les +

+
L'exploration est le gros point fort des jeux Pyrhana Bytes et Risen 1 n'en fait pas exception. Les premières heures sont très douloureuses du fait qu'il faille batailler et enchaîner des quêtes pour enfin avoir la moindre armure ou la moindre arme décente, mais c'est cette progression très lente finalement qui fait le sel du jeu et procure un sentiment d'accomplissement quand on acquiert enfin ses premiers équipements. L'île en elle-même est très bien construite, suffisamment grande avec pas mal de verticalité, des grottes à foison, des coffres et des surprises cachés derrière des fourrés, des destinations accessibles seulement via un sort de lévitation pour survoler un précipice... on ne s'ennuie jamais vraiment et on finit toujours par trouver quelque chose qui nous enrichira ou nous servira dans le futur.


+ Graphiquement je trouve que le jeu a encore un charme fou, vous verrez mes screenshots tout en bas de ce post. Les effets sont très réussis que ça soit la pluie, l'écume de l'eau frappant les digues du port ou les rochers d'une plage, j'aime les couleurs du lever ou du coucher du soleil, tout l'écran s'illumine quand un éclair craque dans le ciel, la végétation est omni-présente et bien animée, clairement Risen n'est pas avare en verdure surtout quand cette dernière fait partie intégrante du game-design de l'exploration du jeu puisqu'il faut parfois couper au travers pour tomber sur des surprises diverses.


+ Si l'écriture des quêtes reste plutôt banale et jamais très originale, ces dernières s'imbriquent parfaitement dans l'évolution du jeu puisqu'on débute comme étant considéré comme le plus insignifiant des bouseux pour finir limite à la tête de l'île. C'est une très longue progression qui devient grisante au fur à mesure qu'on évolue dans l'échelle sociale, en prenant soin de choisir son camp entre deux factions bien distinctes (chacune avec quelques variantes politiques). Si au début je galérais dans le jeu en cherchant simplement à explorer au feeling pendant des heures, j'ai fini par me rendre compte qu'il fallait aborder le jeu autrement en complétant toutes les quêtes d'une première zone pour faire avancer le schmilblik. Et quand on arrive enfin au bout des tâches ingrates et qu'on te permet d'avancer, le sentiment de satisfaction est bien là. Surtout que le jeu est malin, parce que...


+ Le jeu ne te handicape pas de t'éloigner d'un camp ou d'une ville pour aller explorer, bien au contraire. J'ai trouvé Risen très bien fait à ce niveau-là : j'ai parlé à quelques pnj puis j'ai décidé de me barrer et de continuer à explorer les alentours. Pendant des heures. Puis je suis revenu au camp de rebelles et j'ai décidé de finalement parler à tout le monde pour prendre des quêtes. Et bien il s'est avéré que plus de la moitié des quêtes que j'étais en train de prendre... étaient déjà complètes grâce à mon exploration. Ici un garde qui me demande de retrouver son collègue, sauf que j'ai déjà loot le cadavre de ce dernier et donc j'ai cette option de dialogue supplémentaire débloquée, va me trouver tel objet... je l'ai déjà trouvé. Etc etc... et ça fait du bien qu'un jeu te laisse le choix de jouer comme tu le souhaites et ne bride pas ta progression par de vils scripts à la con t'obligeant à retourner dans une grotte déjà faite par exemple. Mais ça on y reviendra...


+ La musique est très bonne... Bon voilà j'ai pas grand argument à donner. Beaucoup de thèmes sont accompagnés d'une guitare sèche qui sied parfaitement à l'ambiance de l'île. C'est beau, c'est envoûtant, c'est chill...


+ Le système de RPG est plutôt intéressant, dans la même veine que les Gothic. Les mobs ne respawn pas pour t'empêcher de farm comme un gogole (sauf à un changement de chapitre) et tous tes points de compétence sont inutilisables tant que tu n'as pas parlé à un maître d'apprentissage. Il te faudra alors dépenser tes points pour augmenter tes stats ou/et apprendre une nouvelle compétence ou un métier (pour forger des armes, créer des potions ou des sorts)... avec en plus de l'or. Et oui c'est un véritable choix en fonction de tes ressources et de l'orientation que tu souhaites donner à ton personnage. Par contre après plus de la moitié du jeu ce choix devient risible puisque tu finis par rouler sur toute la faune et engranger des points en pagaille, tellement que je savais plus quoi en foutre. Mais pour la majorité de l'évolution du jeu, c'est un choix intéressant.


+ La faune / le bestiaire est assez diversifiée et oppressante. Comme dans un Gothic, quand tu te retrouves face à plus d'un adversaire, c'est la panique. Tu vas passer beaucoup de temps à fuir ou essayer d'arnaquer le jeu en ramenant les ennemis dans un camp pour te faire aider par les pnj. Mais la plupart du temps, tu seras seul face à une meute de loups impitoyables, des sangliers ou même des gobelins agaçants qui sautent de partout et te balancent des cuillères à la gueule pendant que ses potes t'attaquent. Ils sont très drôles. Mais ça fait partie d'une frustration de début de jeu "difficile" qui repoussera la plupart des joueurs pas très patients.


+ La VF est de très bonne facture, dans la droite lignée des jeux de l'époque Bioware comme Mass Effect ou Dragon Age. Fun fact d'ailleurs, le personnage principal est doublé par le même comédien de doublage qui fait... Sheppard dans Mass Effect. Et l'Inquisiteur est doublé par Benoît Allemane <3


Les -

- La segmentation en chapitres qui n'a pas trop d'intérêt. Le gros argument du jeu c'est l'exploration de l'île et les quêtes. Le problème c'est qu'à la fin du chapitre 1 j'avais exploré 90% de l'île, je savais même pas qu'il y avait plusieurs chapitres pour faire avancer l'histoire, je pensais que tout se faisait en direct. Le chapitre 2 passe encore puisqu'il fait avancer les situations politiques des factions, mais le chapitre 3 est juste un gros donjon d'1h ou 2 un peu poussif, et le dernier chapitre est une catastrophe puisqu'il te demande de retourner dans 5 putain de donjons que tu as DÉJÀ explorés de fond en comble mais dans lesquels il y avait un portail magique infranchissable que tu peux désormais franchir. J'avais dit dans les points positifs que c'était cool qu'un jeu ne te bloque pas à cause d'un script à la con, mais ce sont les rares occasions qui m'ont frustré quand j'ai été bloqué, et en plus je dois y retourner, la carte ne t'indique pas quels donjons tu as déjà terminés pendant ce chapitre... bref j'ai tourné en rond pendant quelques heures dans un open-world qui n'avait plus aucun autre intérêt pour moi puisque déjà tout visité... Très mauvais choix de rythme.

Et en parlant de rythme, les chapitres 3 et 4 te font enchaîner des successions de vagues de mobs par paquets de 10. C'est simple ce n'est plus un RPG, t'as l'impression de jouer à Serious Sam. Encore sur le principe... je veux bien comprendre. Le jeu compte te faire mettre à profit tout ce que tu as loot tout au long de ton aventure pour te forcer à t'en servir, je veux bien. Mais non. Fallait faire en sorte que je m'en serve PENDANT le jeu (c'est le cas en fait mais tu finis quand même par devenir super-riche et bien équipé), là c'est juste ultra poussif et barbant.


- Le boss de fin est une blague, pire que le plus simple boss d'un Zelda. Tout ce build-up pour finir sur une des pires fins de jeu-vidéo possible : un écran noir avec une voix-off façon fin de jeu SNES/Megadrive (et encore y'avait souvent une image) qui te parle pendant DIX SECONDES pour te dire en gros "bah gg t'as gagné lol". Woaw. Anticlimatique au possible... je pense qu'ils n'avaient aucune idée de comment finir leur jeu. Mais au final... c'est relativement anecdotique. Ça n'enlève pas grand chose au plaisir ressenti tout au long du jeu (sauf dernier quart) : ce qui importe c'est bien le voyage et non pas la destination. Mais j'aurais pas craché sur une destination plus sexy, parce que du coup on s'en fout complètement de notre personnage, son futur, ses aspirations, son background... du début à la fin on sera juste un random qui s'est échoué sur une île sans but précis. Ok.


- On finit par s'habituer au gameplay et apprécier le fait qu'on puisse débloquer de nouvelles compétences comme de nouveaux coups ou des contre-attaques, mais faut pas se voiler la face : ça vieillit très mal, c'est super rigide et frustrant quand on ne sait pas encore aborder plusieurs adversaires, le fait que la caméra se lock sur le premier ennemi et que tu ne puisses pas te battre sans delock casse allègrement les bourses... faut s'y faire. Et on s'y fait. Ou alors on abandonne le jeu en hurlant que "c'est de la merde", ce qui n'est pas entièrement vrai non plus.


Au final je suis content d'avoir fait ce jeu même si la fin est ultra poussive et m'a demandé beaucoup de motivation pour y retourner. Les jeux Pyrhana Bytes sont vraiment à part avec une ambiance unique et une proposition de l'action-RPG franchement atypique et qui prenne pas les joueurs par la main. Quel dommage que les Risen qui aient suivi soient si mal considérés (les graphismes au profit du fond) et que ELEX, leur dernier jeu en date, n'ait absolument pas fait évoluer la formule pour le plaisir des fans hardcore et le malheur des gens normaux :F

Et je finis sur l'habituelle galerie de screens, parce que honnêtement pour un jeu de 2009 je trouve qu'il reste franchement très beau :)

Spoiler (cliquez pour afficher)


Kenetec - posté le 22/05/2020 à 22:26:52 ( messages postés)

❤ 1

J'ai joué à Piku Niku sous les conseils de monsieur Suisse.



C'est un petit jeu d'exploration/puzzle/plateforme fort rigolo.
Très minimaliste dans les graphismes et le gameplay.

Assez simple et court.
Pour moi c'est un jeu idéal à faire en famille avec des jeunes enfants, ou faire jouer à des 8-10 ans je dirais.

C'est drôle, sympa à jouer, et il y a un petit message écolo sympa. :sourire2


mamie - posté le 23/05/2020 à 01:53:49 ( messages postés)

❤ 0

MONEY FOR FREE

Moi j'ai trouvé ça difficile (enfin non)

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308

Index du forum > Jeux commerciaux > Discussion générale (vos jeux vidéo du moment)

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Communauté: Accueil | News | Forum | Flash-news | Sorties | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Articles perso | Screen de la semaine | Palmarès | Livre d'or | Recherche | Interviews | OST | L'Annuaire | Divers
Apprendre: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis