Night.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Sorties: Star Trek: Glorious Wolf / Sorties: Dread Mac Farlane / Sorties: Shai-la du Sith / Sorties: Les Chroniques de Katura / Sorties: Salazar Slytherin / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

206 connectés actuellement

28899764 visiteurs
depuis l'ouverture

4348 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

New RPG Maker

RPG Maker Détente

Le Comptoir Du clickeur

RPG Fusion

Offgame

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Messages postés par ²
Nombre de messages référencés sur Oniromancie (non supprimés): 2786

Aller à la page: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

Posté dans Forum - Japan Expo 2008. Euh 2009 pardon ! Eh merde...

² - posté le 09/07/2009 à 12:14:07. (7275 messages postés)

Citation:

Y avait bien les lapins crétins...



On parle du public ou d'un jeu Ubisoft couci-couci ?
Quoiqu'il en soit, comic-con et japon expo en même temps au même endroit, c'est zarbe.

Ko!N

Posté dans Forum - Japan Expo 2008. Euh 2009 pardon ! Eh merde...

² - posté le 09/07/2009 à 12:00:59. (7275 messages postés)

Japon expo soit, mais il m'a semblé voir passé des photos de dark vador, yoda et des storm troopers.

C'est japonais ça ??

Ko!N

Posté dans Articles personnels - Poudlard Motus

² - posté le 08/07/2009 à 09:21:50. (7275 messages postés)

si on suivait cette règle au pied de la lettre, la moitié des messages du forum sauteraient direct.


Par contre je suis pas certain que sauter par dessus un feu fait partie des activités courantes de l'auteur du sujet. Il y en a qui font vraiment feu de tous bois par ici....

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 08/07/2009 à 00:45:20. (7275 messages postés)

sur terre, aux dernières nouvelles.
Le kilométrage ne m'intimide pas vraiment.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 07/07/2009 à 22:49:22. (7275 messages postés)

Quel optimisme^^

On est rôdés depuis le temps et il n'y a aucune clause d'exclusivité. On continue à chasser séparément ou à deux et on se partage les proies...

le projet jeu ne sera jamais remis sur pieds.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 07/07/2009 à 22:20:35. (7275 messages postés)

Non, j'ai tout retiré avec une certaine précipitation de fauxdercheland. Il doit me rester une copie quequ'part...

A TITRE D'INFO UNIQUEMENT

====================================================================================

procédons par ordre.
Il était question un temps de situer les tribulations des personnages sur le Disque-Monde de Pratchett. Bien que la chose eût été possible (après enquête approfondie), j'ai quand même fini par choisir le monde conçu en cas d'impossibilité d'exploiter même très partiellement l'environnement d'un de mes écrivains favoris. Plus original, tout aussi plat et... unique. Du Disque je conserve toutefois quelques bons easter eggs, la Mort est toujours de la partie...


image

Quel est ce monde très très bizarre ?!

Le monde de kaliban n'a pas de nom. On le considère comme un monde, on le désigne en tant que tel mais personne n'a jamais éprouvé le besoin de lui donner un nom plus imaginatif. Pourtant à bien le considérer il n'est pas permis de douter que son créateur lui n'en manquait pas, d'imagination.
On sait l'Univers suffisemment vaste pour contenir tout et n'importe quoi, et l'existence d'un tel monde prouve bien que les Dieux aussi ont de l'humour et que l'Univers n'est pas contre de laisser passer de temps en temps une petite plaisanterie.
Du point de vue d'un de ses habitants, ce monde est tout ce qu'il y a plus d'ordinaire : trois lunes, un planétoïde central entouré d'une ceinture d'idéogrammes complexes de la taille d'un continent chacun, un petit soleil dont les levers et couchers font le tour complet de l'horizon durant les quatre cent jours de deux années, une gamme de climats variée et tous relativement supportable, et surtout beaucoup d'espace. C'est un endroit agréable à vivre et à explorer, que demander de plus en fin de compte ?
mais d'un point de vue extérieur, les choses sont radicalement différentes : ce monde est proprement découpé en îles, mais pas dans le sens "terre émergée au milieu d'un océan". Des îles gigantesques, des fragments géométriques de monde soigneusement disposés selon un anneau double orbitant lentement autour de la lune ceinte d'idéogrammes complexes. Vu de dessus, on pourrait imaginer que le créateur s'est inspiré d'un enfant qui s'est amusé à découper la carte d'un autre monde puis en a redisposé les bouts à sa convenance, en cercle dans le cas qui nous intéresse.
Il faut évidemment admettre que certains aménagements ont dû être consentis par rapport à certaines lois les plus élémentaires de l'Univers. Un tel monde ne peut logiquement pas exister, il s'effondrerait rapidement en son centre pour former une planète plus conventionnelle. Mais les lois de la gravité locale semblent suffisemment complaisantes pour que les habitants du "dessus" parlent des habitants du "dessous" aussi ordinairement s'estimeraient européens et australiens. Dis maman, les habitants de l'autre côté ont la tête en bas ? Dans un sens, oui.
La circulation entre les différentes îles est assurée par un système efficace de portails disposés en nombre suffisant et aux endroits les plus appropriés, mais il est à préciser toutefois que seules neuf îles réparties sur les deux côtés sont accessibles en permanence. Les portails étant parfaitement autonomes, il est impossible de se rendre sur d'autres îles et par conséquent tout le monde ignore ce qui peut bien s'y trouver, si il y a des gens qui vivent dessus ou autre chose.

image

ceci est une représentation vaguement tridimensionnelle du monde en question. Image un peu grande certes mais quand ça me chante, j'en fais aussi mon fond d'écran. Cette représentation est incomplète toutefois, il manque encore certains éléments que je me garde pour l'instant de figurer. Tout pour garder un maximum de mystères.

Conception de ce monde :

Les deux anneaux totalisent un ensemble de 48 grandes îles et 8 ilôts opposés, orbitant autour d'un planétoïde central presque entièrement recouvert d'eau. Les trois lunes sont en orbite concentrique sur un plan perpendiculaire à celui des anneaux, et le soleil dispose d'une orbite plus éloignée et perpendiculaire aux deux premiers plans. Diamètre du système bi annulaire : environs 49500 kilomètres (la terre en fait 12000 et des brouettes).

Une année de révolution complète dure exactement 400 jours et se découpe en 8 saisons, l'orbite solaire étant fixe. On peut donc imaginer qu'on ne changerait d'années qu'un 31 décembre sur 2 dans une telle configuration...
Durant ces 400 jours, les levers et couchers de soleil font le tour complet de l'horizon, les adages du genre "le soleil se lève toujours sens direct -à l'est-" n'ont pas bien grande valeur. Il se lève toujours partout en fait.

Un tel environnement ne dispose évidemment pas de pôle proprement dits, les boussoles et cartes sont annotées et repérées d'une façon un peu particulière :

image


les grands mystères du monde... en vrac :

-La dérive des continents fonctionne sur les îles. personne n'a pu estimer de quelle façon était entretenue la chaleur interne des îles.
-Les îles dont délimitées par une bordure que ni rien ni personne ne peut franchir. La vue est particulièrement impressionnante en plongée, mais ne résoud pas davantage l'énigme de cette barrière.
-Nul ne sait ce que signifie la ceinture de glyphes géants autour du planétoïde central. Une observation au télescope révèle un vaste océan parsemé de rares terres émergées qux allures rocheuses et désertes, mais la distance est trop grande pour en être certain.
Nul sauf Maître Kou mais chut, c'est un secret^^

brève approche de l'histoire en général..

L'histoire du monde est ancienne et riche en événements les plus divers. Des empires se sont créés, des civilisations sont nées, ont grandi puis ont disparu comme le fait n'importe quel être vivant. Certains ont eu plus de longévité, d'autres se sont auto détruites dans des conflits généralisés, bref les cinq derniers millénaires n'ont pas énormément de secrets pour qui s'intéresse à l'histoire. Mais il en reste suffisemment pour espérer occupper les archéologues de tous poils pendant quelques bons siècles encore, même réduit à une poignée d'îles disponibles, le monde est particulièrement vaste.

Toutefois, aussi insolite soit-il, ce monde n'a pas fait irruption comme ça dans le tissus de la réalité sur un simple coup de dés d'un dieu farceur. Son histoire remonte sûrement beaucoup plus loin dans le temps mais qui désire s'intéresser à ce genre de passé lointain se heurte à une sorte de barrière virtuelle quasiment infranchissable : en remontant son cours, l'histoire semble s'arrêter brusquement à moins cinq millénaires. Quelquechose a dû se produire pour qu'aucune ruine, aucun texte, aucune histoire même populaire ne fasse état de ce qu'il y aurait pu avoir avant.
La Voix de Claire (la bible de la religion en ce plat monde) décrit bien avec beaucoup d'imagination, de versets et de paraboles la chute très très brutale d'un vaste empire, le peuple Ori, et impose cet événement comme genèse du monde tel qu'il est. Mais de ces Ori ou de l'état de leur monde, rien. Les textes sont plutôt avares en descriptions, ils se contentent d'évoquer des nations et des grandes villes de façon très évasive, ceux qui les ont écrit ont plutôt mis l'accent sur la desctruction et ses enseignements, c'est plus vendeur.
Il est intéressant de noter que les temples bleu qu'on trouve un peu partout dans le monde ont été attibués aux éventuels survivants de cet empire qui auraient occuppé le monde pendant une courte période avant de disparaître pour de bon, sans avoir eu le temps de terminer l'un ou l'autre temple. Ce n'est pas prouvé, l'histoire de ces grands monuments ainsi que des premiers siècles de l'ère actuelle sont très mal connus et de toutes façons on ne vient au temple que pour deux raisons : prier ou visiter les tours (tarifs réduit certains jours). La religion perçoit très mal les tentatives de recherche plus approfondie sur son patrimoine le plus précieux, des fois qu'on tombe sur quelquechose qui la rende complètement infondée.

De nombreux pans de cette longue histoire resteront dans l'ombre, d'autres seront évoqués avec plus ou moins de détails, le présent projet est un jeu et non une encyclopédie historique. Mais il y aura largement de quoi ne pas se sentir trop perdu, du moins sur le plan historique.

Brève approche des jeux politiques en vigueur...

La géopolitique actuelle du monde est relativement stable. Pas de guerre en cours, les îles et leurs continents sont découpés en diverses provinces et l'ensemble est administré avec plus ou moins de réussite par une monarchie informelle pour chaque île dont les palais se trouvent, par exemple, à Fort Rando. Chaque province dispose de son indépendance et de son gouvernement mais toutes doivent affairer avec le régime central, une solution apparemment très efficace pour éradiquer sinon grandement diminuer les velléités de sécession.
Le Roi Insulaire actuel gouverne son monde comme tout "bon" Roi peut le faire : avec un minimum d'autorité pour qu'on oublie pas qui gouverne. Il part du principe qu'une civilisation trop libre finit par s'embourber dans son propre confort, se divise par des jeux politiques complexes et à force d'avachissement, finit par régresser. Velmont IV ne souhaite pas cela. Pour lui, la cohésion et la progression de son peuple passe parfois par quelques tours de vis. On lui a donné la voix, il ne s'est pas privé de la prendre. Quelques maisons incendiées de temps en temps voire un village, quelques nobles devenus trop obséquieux ou ambitieux trainés en justice sur la place publique, il n'y a rien de mieux pour s'assurer les craintes, pardon les faveurs d'un peuple. Velmont IV est un bon roi. Définitivement.

============================================================================

Un scénario à départs multiples.

impossible de dire comment tout a commencé. Il se pourrait très bien que le début de l'histoire se retrouve bien après son dénouement, voire en même temps mais pas au même endroit. On l'aura compris, le présent fil rouge circule aussi bien dans l'espace que le temps.


Comme beaucoup d'histoires, celle-ci commence par des actes de désobéissance. Pas aux mêmes endroits, pas en même temps. Des actes pour tout dire très anodins mais la causalité peut avoir des effets insoupçonnables, surtout quand on joue un peu trop avec les lois du pantalon du temps. D'anciens interdits ont été bafoués. Des interdits remontant probablement au-delà de la limite historique des cinq millénaires, à une époque indéterminable ou il se passait des choses tout aussi indéterminables. Du moins selon ceux qui s'accrochent à la théorie, de préférence le plus loin possible des temples.

Peut-être que des civilisations ont réussi à progresser bien plus loin que l'actuelle. peut-être ont-elle vu naître, la créativité n'a plus de limites quand il est question de se battre, des Choses qu'il aurait peut-être mieux vallu ne pas utiliser, ne pas assembler voire même ne pas inventer. Les hommes oublient leur passé par convenance, les mondes et le temps eux s'en souviennent. Et cela a été inventé. Du moins peut-être. Tout comme ce peut-être redondant qui s'applique également à la conséquence de cette invention. Dans un million de réalités l'histoire se serait peut-être arrêtée là, dans un autre million de réalités l'invention n'aurait peut-être pas fonctionné, et dans un autre million de réalités encore elle aurait fonctionné et l'histoire suivrait un cours totalement différend. Mais dans cette réalité il s'est passé autre chose.

probablement.

La mémoire des hommes a perdu ce quelquechose depuis longtemps. le temps va se charger de le lui rappeler.

====//====

Première histoire...
les gens qui disparaissent, il y en a tous les jours. On en parle plus ou moins selon la notoriété de l'individu, mais à force de répétition cela tient plus souvent en quelques lignes dans les pages locales d'un canard, voire un portrait affiche dans quelque lieu suffisemment passant pour ne pas être oublié trop vite.
En revanche les gens qui apparaissent, ça c'est nettement moins courant. Et des gens qui apparaissent en ayant l'air aussi paniqués que perdus et s'exprimant dans une langue indéfinissable avant de tomber malade, ça relève du cas d'école.
Pourtant c'est bien ce qui se produit depuis quelques mois maintenant. De façon totalement aléatoire et très sporadique certes, mais cette affaire qui n'a d'abord attiré que très peu la curiosité commence à contaminer certains magazines traitant du paranormal. Car si l'on excepte ceux mis en quarantaine et donc sujets de diverses attentions de services spécialisés, d'autres en revanche ont plus ou moins trouvé refuge et, faute de pouvoir se faire comprendre par les mots, ont opté pour le dessin. Et le dernier numéro du Messager Stellaire qui trône sur la table de chevet de Fred montre, en seconde page, une reproduction de dessin évoquant une sorte d'anneau géométrique entourant un cercle, annoté de pictogrammes compliqués et d'une croix appliquée apparemment avec une certaine insistance.
Fred Quatrecoins. Un individu excellant dans l'art d'être anodin. Un titi parisien tout ce qu'il y a de plus authentique dont l'espace de vie se limite le plus souvent à la ville et certaines de ses grandes banlieues. Un personnage plutôt précieux, pas très grand ni très massif. Mais suffisemment gueule d'amour et bien entretenu pour assurer un certains succès quand il est question de se trouver un partenaire pour une occasion allant d'une brève passade au record pour l'instant inégalé d'une semaine de folies.
Il habite seul dans un simple mansardé refait à neuf dans la partie juive du Marais. A proximité donc d'une autre portion du même quartier vaguement revendiquée mais très fréquentée par ses semblables. Des garçons sensibles ou, en trois lettres : gay. En dehors des trépidations d'un mode de vie agité et haut en couleurs, Fred montre un certain intérêt pour l'histoire ancienne qu'il étudie depuis quelques années et a un petit faible pour tout ce qui touche au paranormal, mais sans atteindre le degré de la paranoïa. Mine de rien, Nous avons déjà une conséquence et un intervenant. Voici maintenant une cause probable :
Aujourd'hui, un grand musée a inauguré une exposition temporaire. Les dernières trouvailles d'un site de fouilles quelquepart en haute égypte, quasiment à la frontière sud du pays. Des objets divers, deux sarcophages (momies incluses), quelques bijoux et un... truc exposés dans une salle spécialement réservée. Aujourd'hui c'est dimanche, il n'y a pas cours et une tradition personnelle le pousse à aller s'instruire sur le monde plutôt que d'aller s'instruire sur l'anatomie de son prochain.
Les bijoux scintillent, l'or brille, les momies grimacent autant que leurs coffres présentent un visage plus accueillant pour leur voyage vers l'Eternité. Un Anubis en marbre noir grand comme deux hommes veille près de l'entrée d'un regard suffisemment lourd pour ancrer un pétrolier en pleine tempête, et le truc est là. Au centre de la salle et de toutes les attentions, dans une vitrine cubique bien épaisse. Une petite place pour voir de près.
C'est une bête plaque de métal sombre. Une cinquantaine de centimètres de côté, à peu près cinq d'épaisseur, quelques motifs géométriques simples en relief prononcé dessus et diverses encoches sur les côtés. tel qu'el ce ne serait qu'un vulgaire bout de métal, tout au plus la pièce manquante d'un puzzle de goût discutable. Mais cela a été retrouvé en haute Egypte dans un endroit sacré, avec des objets sacrés et des momies sacrées, il doit donc avoir quelquechose de sacré aussi. Un écriteau reprend vaguement ce descriptif sans apporter plus de précisions, pas même une supposition correcte.
Un texte en italique au bas de l'écriteau précise qu'il n'y a aucun lien avec une éventuelle porte des étoiles et qu'aucun objet aussi saugrenu n'a été trouvé sur le site. Les portes des étoiles, c'est de la science-fiction.
Intéressant, mais plutôt court. Fred est moyennement satisfait, il se pense en sortant que d'autres objets seront peut-être trouvés en suivant et agrandiront un peu cette collection. Pour couronner le tout, il constate que sa montre a pris deux heures de retard, la pile doit être vide.
Sauf que toutes les montres de tous ceux ayant visité l'exposition ont aussi pris deux heures de retard en moyenne, et personne n'a vraiment fait attention à la petite horloge au dessus d'une porte de secours dont l'aiguille des secondes tourne à peine plus vite que celle des heures en temps normal, quand elle ne se met pas à tourner dans l'autre sens. Quelqu'un ou quelquechose est en train de voler du temps...


Seconde histoire :
Ici, tout est noir et silencieux depuis probablement des millénaires. Une obscurité si parfaite qu'on y verrait plus clair en fermant les yeux, un silence si absolu que respirer normalement ferait autant de vacarme qu'un avion de chasse au décollage, et un air immobile qui sent le vieux et la poussière, qui sent comme si personne ne l'avait respiré depuis des lustres.
Et puis un déclic, quelquechose qui se met en mouvement en produisant un son de frottement métallique. Un son qui n'a rien d'extraordinaire sauf que dans un tel environnement, il résonne d'abord comme un claquement de tonnerre à bout portant. Puis un autre bruit semblable un peu plus loin, puis un autre encore. Quelquechose de scintillant apparaît et commence à courir le long de rails métalliques rivés au sol, répendant une douce clarté bleu vert qui révèle progressivement ce qui semble bien être un tombeau, voire des catacombes grand luxe.
Il est difficile de concevoir ou d'envisager une telle possibilité, mais à considérer l'agitation progressive qui s'empare des lieux, on a l'impression de quelquechose qui émerge d'un long sommeil et s'étire en réaménageant toute sa structure. Des murs deviennent sols, des couloirs se déplacent, appliquer le critère "vie" à l'ensemble ne paraît pas aussi incongru que cela.
Puis un semblant de calme revient. les murs cessent de se déplacer mais un léger grondement persiste en continu. C'est bien un tombeau. Il y a des sarcophages massifs, des stèles et surtout une armée de statues peu engageante, tout en griffes, crocs, ailes repliées, armure complexe et surtout des regards fixes, perçants comme des vrilles. Un lieu ou il vaut peut-être mieux refléchir à deux fois avant de se lancer dans toute forme d'opération de pillage ou même d'étude scientifique.
Quelquepart dans ce dédale entortillé dans plus de dimensions que les trois habituelles, il y a une salle différente. le métal y est bleu et huit colonnes de matière lumineuse encadrent un sarcophage qui semble d'or pur ou d'orichalque jaune à forte proportion aurifère. Peut-être est-ce là le tombeau d'un personnage important, un grand roi ou un prêtre influent. Mais voici que, sans prévenir, le couvercle se sépare et s'ouvre, révélant...
... non, pas de squelette ni de momie décrépite par le poids des siècles, mais un jeune homme apparemment dans la force de l'âge et pourvu d'une chevelure au bleu encore plus intense que le métal composant la salle. D'ailleurs il n'est pas mort, le voici qui ouvre les yeux et, après un bref regard semi-circulaire, bondit adroitement hors de son sarcophage.
Mais se rend très vite compte qu'il ne dispose pas davantage de souvenirs que de vêtements.
Qu'à cela ne tienne, mû par une conscience qui semble particulièrement bavarde, il explore brièvement la salle, s'arrête plus longuement devant une sorte de stèle cristalline recouverte d'idéogrammes qu'il semble comprendre, puis se dirige vers la seule sortie existante. Quelquechose en lui a fait qu'il a été réveillé. Il a un devoir à accomplir, un message à porter, c'est comme marqué au fer rouge dans son subconscient. Il ne sait pas vraiment de quoi il en retourne mais il le fait instinctivement, comme si il n'avait pas le choix.
Oh et juste avant de sortir, il retourne au sarcophage, prié avec insistance par sa conscience de passer les quelques habits qu'une bonne âme y a déposé.

Troisième histoire :
Geymond est une petite ville située dans la région sens direct/centre de la province insulaire de Gaylan. Une cité plutôt calme ou l'on vient principalement pour le marché campagnard qui s'y tient tous les trois jours. Une cité ancienne dont le passé ne diffère pas beaucoup des autres cités anciennes, elle a été plusieurs fois détruite et reconstruite sur ses propres ruines, au point que le niveau des maisons a fini par rejoindre celui du temple qui se trouvait jadis au sommet d'une petite formation rocheuse.
Mais dans l'une des plus anciennes strates de ruines de Geymond, il y a une de ces fameuses portes dorées réputées inviolables depuis tant de siècles. En tout cas jusqu'à ce jour.
Un défi que se lance parfois la jeunesse citadine est de descendre dans les souterrains de la ville, traverser les catacombes et atteindre cette porte pour aller serrer la... serre de l'une des deux statues effrayantes qui gardent la porte. Un cap-pas cap des plus classiques sauf que cette fois, la porte était ouverte, en grand. Et le défi n'incluant pas une surdose d'inconscience supplémentaire, il n'était pas question de franchir cette porte surtout que quelques mètres plus loin, surtout que d'autres statues tout aussi peu engageantes étaient postées pas très loin et leurs yeux, cette fois, brillaient d'un éclat malsain.
L'information a très vite remonté jusqu'à la surface et aux oreilles de madame le maire en la personne de Beretta Sinclair. Qui n'a pas trop tardé à faire le chemin en sens inverse et constater par elle-même de quoi il en retournait.
Bon les statues de l'autre côté sont effectivement encore plus impressionnantes, mais ce ne sont que des statues après tout. Cela ressemble à une sorte de temple, ou de catacombes embourgeoisées tout en métal ouvragé, éclairage soigné et bien entendu idéogrammes parfaitement incompréhensibles là ou il y en avait. Une structure apparemment très ancienne et fort bien conservée, à la bonne heure. Mais un temple, ou un tombeau dont les murs et même probablement certaines salles bougent de façon à ce que le visiteur se retrouve très vite contraint de ressortir par la seule porte d'entrée sans avoir réellement fait demi-tout, c'est autrement plus intriguant.
Il faut un archéologue. Voire dans le cas présent un archéologue qui s'intéresse plus particulièrement aux choses pouvant être plus anciennes que la limite des cinq millénaires, et qui bien entendu n'aie pas trop peur des statues au regard d'un kilowatt disposées dans des structures antiques inconnues. Et si possible un peu rêveur, un personnage trop à cheval sur les principes pourrait avoir un jugement faussé parce que la religion a décrété que l'histoire a commencé il y a cinq mille ans avec l'anéantissement d'un peuple profane et que cet anéantissement doit aussi être pris comme avertissement pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Oui mais voilà : quelles erreurs ?
Et quelques heures plus tard, un coursier postal emportait une lettre fermée du sceau de la ville, invitant expressément et dans les délais les plus brefs un certain Gustave Claque.

======================================================================

Notions de gameplay (très succintes, certaines choses sont établies, d'autres non.)

Dans un sens large, il y aura moins de combats que la moyenne. Il y a donc de fortes chances que le système de combats soit très proche de celui de base, avec un affichage un peu différend car je ne comprendrais jamais comment des personnages peuvent cogner leurs ennemis en tournant le dos et parfois en prenant une pose très décontractée. Les ennemis seront en principe visibles, pas de combat aléatoire. Du moins pas sous la forme habituelle, rien n'interdit au décor de vous sauter dessus.
Second point important : il y a deux façons de finir un combat : tout ce qui est bête sauvage, animaux que l'on rencontre habituellement partout dans le monde ne sera pas mis à mort. La faune est fragile, après tout les animaux sont supposés penser et agir comme tel avec de simples questions de territoire ou de casse-croûte, selon l'instinct que la Nature leur a donné. Une fois vaincus ils seront donc toujours présents mais en cas de nouvelle rencontre, n'attaqueront plus. en revanche pour d'autres genres d'ennemis, humains ou... Choses, le Faucheur a déjà sa liste et les sabliers sont préparés sur le bureau. Cela dit une exploitation raisonnée des capacités du système de base peut aussi amener à des imprévus, voire des négociations ou des demandes de grâce. Honnêtes ou fourbes histoire de gagner un tour...
Il est à préciser aussi que l'expérience ne se gagne pas en combattant. On ne montera pas de niveau en partant à la chasse aux monstres, faire du levelling à outrance est autant une perte de temps que de suivi du rythme de l'histoire. Monter en niveau se fait par l'action et l'exploration, c'est beaucoup plus valorisant.
Il ne sera pas non plus question d'une grande collection de quêtes en tous genres, obligatoires ou non. L'aventure est relativement linéaire, agrémentée de quelques écarts pour la forme. Il faut savoir rester logique d'une certaine façon : le monde tourne, il ne s'arrêtera pas de tourner ou les astéroïdes n'attendront pas en l'air le temps de trouver la dentine d'un monstre légendaire au fin fond d'un temple à neuf dimensions.
L'écart paye. Les collectionneurs devraient en avoir pour leurs comptes si le système prévu fonctionne entièrement, outre les objets clé il y aura aussi d'autres joyeusetés à découvrir un peu partout, dont une qui mène directement à une autre grande condition du jeu :
les choses de la vie. Parce que là les personnages n'ont absolument pas fait voeu de chasteté même le temps de remplir leur mission. Il faut savoir se détendre un peu, c'est bon pour le karma. Une des collections n'est donc ni plus ni moins qu'un tableau de chasse réparti sur le monde entier, saurez-vous coucher avec tous ces personnages pour gagner... quelquechose ?
Côté systèmes, la simplicité est également de mise : pas de menus tarabiscotés dans lesquels on perd du temps à équiper chaque doigt des personnages ou changer la couleur du fond, pas de boites de message dégoulinantes de décorations, la sobriété a cet avantage de rendre les texte beaucoup plus évidents et faciles à lire...

image
Aperçu test du menu toujours en l'état depuis sa création. Il devrait y avoir quelques changements graphiques mais la base sera à peu près la même.

================================================================

Equipe de bras cassés...
>A noter que le jeu se parcours au travers de personnages un peu différends des canons du RPG : l'histoire se suit surtout au travers de personnages ouvertement gays, avec tous les avantages et inconvénients qui vont avec ce détail. Il n'est pas question de caricature comme on en voit souvent et partout, mais d'un concept qui place les choses de façon tout à fait naturelle. Une certaine ouverture d'esprit est donc recommandée pour ne pas se faire avoir par ignorance.

image

origines : Village de Ravel, côte sens direct/centre de la province insulaire de Gaylan.
Vieillitude : La petite trentaine
Hauteur : Le mètre soixante quinze
Capacités : Particulièrement agile avec un bâton de combat ou d'exercice, voire un manche à balai.
très épicé et changeant. souvent de bon poil et farceur, fort heureusement. A parfois tendance à oublier ses obligations du momment quand un autre garçon lui a tapé dans l'oeil ou lui en fait (ce qui arrive plus souvent)
déteste la magie et, pire, souffre d'une crainte morbide de la foudre. Pourtant on lui a déjà dit qu'il avait l'étrange capacité d'absorber certains sorts de façon aléatoire.
Ah ben oui, forcément, saïk selon cet état de faits et les normes locales...

Si il fallait condenser au maximum la description de ce personnage beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît, elle tiendrait probablement en deux mots : belle plante. Aaron dispose d'une carosserie plutôt élancée et soignée dans ses finitions, un arrière-train que d'aucun considèrent avec ou sans sarcasme comme le second monument historique de Rivage, et un regard vairon particulièrement perçant qu'il est difficile de soutenir sans céder au message qu'il aura bien voulu faire passer avec. cela dit, Aaron n'est ni très grand, ni très massif, ni très fort. On lui reconnaît plutôt une grande agilité et un art insolent de savoir utiliser le peu de forces dont il dispose, il y a fort à parier qu'il tient cela des enseignements de l'honorable Maître Kou, un client régulier doublé d'un grand sage originaire d'une autre Ile qui voyage beaucoup mais revient très souvent à Rivage et le petit village proche de Gero ou il possède un pied-à-terre. On prétend que le lien qu'il entretient avec Aaron passe surtout par l'étrange tache de naissance qui orne le dos des garçons Sinclair depuis des siècles, ainsi que d'autres enseignements beaucoup plus mystérieux qu'un art du combat au bâton d'exercice.
Actuellement Aaron possède les Six petits Démons, un troquet juste derrière le temple. très touristique le jour, follement saïk la nuit. Ce qui n'est pas forcément du goût de tout le monde, en particulier des instances religieuses locales qui voient en cette condition une abominable perversion de la nature humaine. Cette façon de vivre entre l'insouciance de sa jeunesse finissant doucement et la défiance envers la moralité lui plaît beaucoup. Il juge que cela relève un peu la saveur d'une existence qu'il se plaît à comparer comme on comparerait, selon l'un des enseignements de Maître Kou, une vaste et morne plaine à un riant paysage montagneux et varié. Mais il oublie toujours, ou il fait semblant d'oublier que Maître Kou lui a prédit un jour une montagne bien plus haute que toutes les autres à franchir, si haute que son sommet se perdrait dans une brume d'incertitudes et de grands dangers... et qu'il n'aurait pas d'autres choix que de l'atteindre.

image
Origines : Ville portuaire de Hafen Vigo, bord du grand lac inferieur Elmo, centre de la province de Vigo.
Vieillitude : Vingt cinq ans
Altitude : Deux mètres vingt trois
Aptitudes : Part du principe qu'une bonne paire de baffes vigéenne suffit le plus souvent, mais il est suffisemment taillé pour manier les terribles glaives brise-tout des anciens conquérants vigéens.
Placide, même outrancièrement calme dans toutes les circonstances et franchement vu le gabarit, il vaudrait mieux que cela ne change pas.
Coin magie : Quelques connaissances dans les sorts de soin ou à base de foudre
Au fait : Saïk aussi et, comme le droit provincial l'y autorise, marié.

Olaf reste très fidèle à sa description et celle d'un vigéen ayant un peu trop forcé sur la soupe pendant son enfance : un colosse taillé à la hache, blond au regard vert intense, mais un caractère curieusement discret et tranquille. Les vigéens sont de solides gaillard, gros mangeurs et fort heureusement réputés pour leur bonne humeur presque maladive qui contraste heureusement avec leurs terrifiants ancêtres guerriers qui en leur temps avaient conquis les trois quarts de l'Ile avant de subir la première défaite.
Il mène une existence tout aussi paisible que son caractère, une partie de l'année à pêcher sur le grand lac Elmo, une autre à bûcheronner dans les épaisses forêts de la grande plaine Elmo, et une dernière à parfois servir de guide de montagne dans les contreforts du grand massif de la Sentinelle, centre géographique de la province et plus haut sommet de l'Ile. Le plus souvent accompagné de Svagd, fils unique des aubergiste de Gloot et accessoirement son mari.


image

Origines : Née à Rivage mais vit à Fort Rando
jeunitude : Vingt deux ans
Hauteur : Le petit mètre soixante six
Aptitudes : Contrairement aux apparences et au cliché exigeant que la seule fille d'une équipe soit magicienne, Zelda est plutôt une bonne bretteuse, du moins en tant qu'activité sportive. Cela fait longtemps qu'on ne règle plus ses problèmes à coups d'estoc dans les rues de Fort Rando, du moins plus de façon quotidienne et au grand jour.
Oh! : Nulle en magie.

Au vu des trois autres, on pourra se risquer à la qualifier de "frustrée", quoi que la situation ne manque pas de certains avantages, notemment la tranquilité.
Zelda mène une existence en phase avec son âge et ses affinités. Elle est pour ainsi dire exclusivement répartie selon une équation savante : Les mecs [(Etudes littéraires+Les mecs)/(les séances de shopping>Les mecs-soirées chemise de nuit²)]:Les mecs X {virées au Triangle*}=Les mecs. Un emploi du temps typique de la jeune fille urbaine plutôt libérée. Question logique : que vient-elle faire dans cette histoire ? Eh bien la curiosité l'a tout simplement amenée à suivre pour une fois son père, assistant d'un certain Gustave Claque, visiter les sous-sol de la lointaine ville de Geymond. On parle souvent de ses catacombes, des fois qu'il y ait un truc intéressant à y ramasser pour décorer sa chambre à tendance que nos convetions qualifieraient sous certains aspects de "gothique".

image

Origines : Paris. Et n'a quasiment jamais quitté Paris.
Vieillitude : Vingt six ans
Hauteur : Le mètre soixante douze
Aptitudes : Les notions de combat de Fred se limitent le plus souvent à attrapper la première chose qui puis passe sous la main et à s'en servir soit d'arme de contact, soit de projectile. Sans trop regarder, et les résultats affichent un taux de réussite remarquable.
Parchemins&sorts : La magie n'existe pas dans notre monde, ça se saurait sinon...

Eh bien pour changer, il est... ah non, en fait il n'y a que l'intitulé qui change : gay.
Outre la brève description de l'individu déjà faite plus haut, on pourra se poser la même question existencielle que pour Zelda : mais que fait-il donc dans cette histoire ?
la réponse serait du genre : mais que fait donc l'histoire avec lui ??
Elle joue. Elle déplace son pion de case en case sur l'échiquier de son existence, sauf qu'il est écrit "autre réalité" sur la case suivante et que ce n'était peut-être pas prévu au départ. Un sale coup de Dame Probabilité sans doutes.
Mais ce voyage indésirable pourrait se révéler bien plus enrichissant et fructueux qu'au premier abord, après tout on trouve des coïncidences heureuses ou amusantes absolument partout dans le multivers...

====================================================================

aha, bien qu'il n'existe que de rares personnages test et aucun screen de combat, le décor existant court déjà sur quelques centaines de maps en cours de coordination et rectification de l'harmonie graphique. Le pixel art remplace presque tout le toshoppage, c'est choli mais ça prend un peu de temps.
De plus des zones nouvelles sont ajoutées et d'autres qui étaient en souffrance faute de ressource sont terminées.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image
Le jeu dispose de sa propre police créée spécialement pour l'occasion. Un test rapide de fonctionnalité, ça marche^^

=========================================

certains lieux sont légèrement différents de ces screens. Les ressources actuelles sont complètes maintenant. Ou presque.

viendez pas me sortir des reprise de projet ou d'autres conneries du genre, même avec un peu plus de recul maintenant, je ne pourrais pas assurer un suivi correct, quatre ou cinq ans supplémentaires c'est pas envisageable, sauf si quelqu'un est capable de reprendre la continuité avec le même mapping, le même état d'esprit (crucial pour comprendre le scénario) et sachant que je ne m'en occuperais que très peu.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 07/07/2009 à 22:08:00. (7275 messages postés)

il n'y a pas de présentation du projet ici.
Si il y en a encore, je sais plus où.

ca me fait penser que j'ai toujours autant la flemme d'ouvrir la galerie d'images...

Ko!N

Posté dans Articles personnels - Poudlard Motus

² - posté le 05/07/2009 à 21:42:17. (7275 messages postés)

bah on dira que c'est le caillou qui t'auras fait la morale, de façon cuisante. Un accident c'est souvent con, faudrait même songer à établir une échelle de connerie pour les accidents comme on évalue la douleur chez ceux qui les encaissent.

Il y a sûrement des choses plus agréables à sauter qu'un feu. Enfin choses... jme suis bien fait comprendu ?!:D

Ko!N

Posté dans Articles personnels - Poudlard Motus

² - posté le 04/07/2009 à 19:31:17. (7275 messages postés)

ben oui c'est comme ça. On est jeune, on s'imbibe, on fait le cacou et ça termine en drame, ou presque. Et après on se découvre un entourage plein d'affection, bisous partout, courbettes, fleurs, merci tout plein, grands dieux que la vie est belle et toussa toussa. La compassion ne m'est pas étrangère mais j'eusse été le père d'un djeunz qui m'aurait fait le même coup que l'idée de lui coller une bonne paire de baffes en plus du sermon ne m'aurait pas parue si déplacée et inconvenante. Fallait pas, maintenant ça sent l'andouille grillée.
Il ne reste donc plus qu'à espérer que les cicatrices ne seront pas trop visibles, parce que généralement même avec des greffes, il n'y a rien de plus difficile à effacer complètement.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 04/07/2009 à 09:01:25. (7275 messages postés)

c'est mieux, mais regarde bien les bordures. Il n'en manquerait pas quelques bouts, en particulier en bas ?

ça vaut aussi pour les autotiles de bordures qui vont avec le 'ros chipset d'intérieurs civils.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 03/07/2009 à 20:03:08. (7275 messages postés)

Citation:

si le bonheur c est de te lever travailler et avoir mal au cul


Moi pas comprendre ce que toi écrire. Moi pas avoir bonne mise à jour mon interpréteur RGSStordu interne.
Oun plutôt moi espérer pas avoir mal compris ce que toi écrire.

>Immendueki : c'est pas un chêne mais un enclumier. Enfin dans le cadre de l'univers propre au jeu... enfin texte...

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 03/07/2009 à 18:21:44. (7275 messages postés)

Pas de mini jeu. pas de jeu. Pas de projet de jeu.
RPGmaker désinstallé. Je nage dans le bonheur en ce momment.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 02/07/2009 à 22:33:03. (7275 messages postés)

Citation:

Tsss... Je viens de passer une grosse heure à décortiquer le projet... et franchement je t'en veux. T'es malade. Abandonner ? Pourquoi ? Si j'ai bien lu ton premier post, tu t'étais fixé des limites de temps, mais dans quel but ?



le premier message est pourtant assez clair. Les raisons se sont multipliées ces dernières semaines et la principale est évoquée dans la mesure du raisonnable. Plutôt que de repousser continuellement un projet qui n'avançait plus qu'au rythme d'une map par semaine, il a bien fallu se résoudre à tenir un conseil de guerre international (Fred qui a ses participations est toujours en Californie, on l'attend d'ici un mois que je lui prête un peu mon... non, rien.) pour finalement arrêter le projet de la façon la plus adaptée, contentant le plus de monde possible même si j'avoue une certaine difficulté à y arriver (et c'est lui qui m'en a le mieux convaincu).

je vais quand même pas devoir me justifier tous les qutre matins, ou bien ?!

au fait on viendra pas au FJV.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 02/07/2009 à 20:01:41. (7275 messages postés)

Tu sais ce qu'il te dit, le vieux débris ?!

jeune petit con...

et apprenez donc à mapper mieux que ça, pour l'instant je n'ai rien vu qui rende justice aux ressources offertes.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 01/07/2009 à 19:36:05. (7275 messages postés)

>tantine : je dispose de la version légale de RM mais sur l'ancien ordi, tournant toujours sous XP. Et comme elle est monoposte...

je suis passé du côté absurde de la Force. Nul n'est parfait en ce très bas monde.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 01/07/2009 à 18:22:45. (7275 messages postés)

Je connais très mal oblivion, je n'y a jamais joué...

par contre les annales du disque-monde n'ont pas beaucoup de secrets, jles ai toutes jusqu'à jeux de nains...

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 30/06/2009 à 20:13:08. (7275 messages postés)

il est impossible de reprendre le jeu en l'état, sauf si on connaît le scénar au poil. Ca n'aurait aucun sens.

Citation:

Les ressources peut être mais les 408 maps.
A moins que quelqu'un décide de faire un jeu... dans ton jeu.



il y a plus de maps, presque 650. Mais la différence correspond à ce que je tiens à conserver pour moi seul.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 30/06/2009 à 15:45:17. (7275 messages postés)

Citation:

Non, le monsieur met à disposition la version la plus actuelle de Kaliban parce qu'il va reprendre le jeu avec les graphismes du début, plus sobres, moins compliqués et moins longs à développer, parce que sinon ça lui demandera trop de travail pour espérer finir le jeu, parce qu'il n'a plus autant de temps à consacrer au projet, parce qu'il a un nouveau chéri.



Nein. N'étant plus certain de pouvoir finir le projet correctement et dans un délai décent, il valait mieux utiliser cette pirouette pour ne pas perdre l'ouvrage qui continuera à exister avec l'utilisation des autres. ce qui a été enlevé de l'archive disponible : le système complet des menus et ses ressources ainsi que le dernier quart des maps (avec leurs ressources aussi), les musiques et certainement d'autres bidules préprogrammés, si vous vouliez les énigmes tordues qui vont avec, va falloir les retrouver ou en faire d'autres.
Dont on ne découvrira jamais toutes les maps, fufufufu...


La porte des étoiles incrustée est prodigieusement immonde. Quand je disais que ça risquait d'être intéressant... et on ne met pas un DHD en plein passage du vortex, sinon il ne s'ouvrira qu'une seule fois.

les toriis ont leur utilité. Un seul est actif, même si il ne répond pas franchement à la question du "à quoiqu'ça sert donc ?!".

Citation:

Quel gâchis quand même, alors que t'avais fait le plus chiant.
Dans un jeu faut avancer progressivement sur tous les fronts, sinon y'a rien qui sort


c'est pas du gachis vu qu'il y a quelquechose à se mettre sous la dent.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 29/06/2009 à 22:03:23. (7275 messages postés)

le projet n'est pas mort ni avorté, il retourne à sa forme première. Et l'open source reste une initiative indiquée pour ne rien perdre de ce qui a été fait.

par contre je ne remettrais pas une seconde fois l'archive en ligne, avis aux étourdis.

Ko!N

Posté dans Forum - [XP-open source] Kaliban... fini ?!

² - posté le 29/06/2009 à 21:43:34. (7275 messages postés)

Grande nouvelle qu'il faut prendre avec des pincettes toutefois : le présent sujet joue surtout sur les mots, dans le sens où le projet RPG est bel est bien terminé, mais pas en tant que jeu complet. Mauvaise nouvelle éventuelle donc pour d'aussi éventuels futurs joueurs qui auraient bien aimé voir de quoi il en retourne in game, excellente nouvelle par contre vu que l'archive ici présente est une version certes neutralisée mais pas inutile du projet.

http://www.megaupload.com/?d=Q2NMGLXC
Ce lien est mort depuis le temps...

https://www.rpg-maker.fr/ressources/packs/kaliban_tilesets_and_maps.rar
Mais on peut toujours essayer celui-ci !!

Mon emploi du temps déjà bien chargé s'est tout dernièrement alourdi de 85 Kg de petit ami, un risque encouru quand traîne un vieux copain de lycée au raoût annuel des garçons sensibles et qu'on sait pas encore exactement quoi faire les cinquante prochaines années...
Ca fait donc un peu trop pour consacrer un temps décent à la création de jeu et des ressources qui vont avec. Ou je continuais au risque de finir ce putain de jeu commencé il y a 5 ans d'ici quelques mois voire plus, ou le projet reprenait sa forme initiale mais en conservant toutes les pièces et enrichissements apportés au background, ce qui rendra la réécriture d'autant plus facile.

Plus de contraintes, plus de temps pour refaire enfin parler Mojoworld, Terragen, XenoDreams et les autres logs de peinture numérique fractale un peu oubliés ces derniers mois. Riern que ça.

Pour la scène, la grandiose scène du making francophone que j'affectionne de la même façon que Mannah enfant (avec une grosse masse, mouhahahahaha!!!!), faut pas se réjouir de me voir disparaître trop vite. Open source veut dire ressources accessibles, des ressources qui en ont fait baver quelques-uns qui se reconnaîtront sans peine. Mais aussi des ressources complexes et parfois dures à utiliser. Je risque donc de bien rire avec les futurs screens de certains, même si le projet aura pour seule utilité d'en indiquer la meilleure convenance.

Faudrait juste éviter les commentaires crétins concernant les projets avortés pour cause de disque dur soudé/formaté/volé/grillé/virussé/transformé en grenouille/autre. La principale raison est déjà énoncée et pour les mécontents et autres éternels râleurs ou blasés, c'est pareil, pouêt.

Que le présent sujet soit ou non déplacé par la suite relève également du possible, vu que c'est pas évident de choisir la bonne section (quand même pas une bribe ??!!). Mais quelques questions sensées, des chèques, des numéros de carte bleue, des ex-votos ou des actes de dévotion éternelle sont bien entendu acceptés ici.

les ressources sont disponibles. Faites fumer vos XP.

Ko!N

Posté dans Forum - Aëdemphia

² - posté le 29/06/2009 à 20:48:03. (7275 messages postés)

si ça se trouve c'est déjà prévu dans les dialogues mais Nonor ne nous dira pas tout.

Faut savoir préserver quelques surprises, découvertes et petits secrets qui rendront le jeu attrayant.

Ko!N

Posté dans Forum - [C++] Ocean's Keeper

² - posté le 29/06/2009 à 16:36:55. (7275 messages postés)

ne pas être sur la trajectoire ça vaut pour tous les shoots ou presque. mais quand les trajectoires deviennent trop serrées vu la taille du vaisseau, c'est plus trop fair play.

enfin on a vu pire.

Ko!N

Posté dans Forum - Aëdemphia

² - posté le 29/06/2009 à 13:12:46. (7275 messages postés)

on se fiche pas mal de savoir si l'imprimerie de masse existe ou non en ces mondes imaginaires. après tout à son apogée la grande bibliothèque d'Alexandrie contenait un bon demi-million d'ouvrages tous manuscrits (estimations les plus plausibles), ça laisse donc une marge.
Alors un simple scriptorium sera amplement suffisant, voire même le seul fait d'en mentionner l'existence ici ou là... la question reste intéressante pour les plus pointilleux mais surabondance de détails nuit plus que bénéficie au jeu.
Les intérieurs sont mieux, même si c'était déjà assez difficile de faire mieux dans certains cas. Des arches en bois, doubles ou non pourquoi pas. le plus souvent ça décore mais ça peut aussi servir à raidir les ossatures. Par contre elles ont l'air bien basses, attention aux bosses...

Un seul et unique défaut : l'escalier qui termine droit dans un mur à l'étage (dernier intérieur). Un décroché pour dissimuler, par exemple, un placard ou l'accès à la cave ?

Ko!N

Posté dans Forum - [C++] Ocean's Keeper

² - posté le 29/06/2009 à 09:28:45. (7275 messages postés)

Rien à redire.

Mais quand on a un vaisseau de bonne taille, il faut penser à réduire sa hitbox, sinon on ne peut plus faire aucune acrobatie entre les tirs plus resserrés, parfois on se demande pourquoi le vaisseau a fait boum...

Ko!N

Posté dans Forum - Projets, maps et screenshots

² - posté le 28/06/2009 à 23:40:28. (7275 messages postés)

haureusement qu'il se pose lui-même des limites, sinon à force de rajouter et rajouter et rajouter des détails pour faire encore et encore et encore plus réaliste/crédible/custom, on en sortirait plus avec tous ces bidules. Sans parler de la lisibilité des maps...

un peu de personnalisation ne fait jamais de mal c'est un fait mais attention au dosage, sinon c'est indigeste.

Autant que ces travaux en mettent plein les yeux, ça fait plaisir.

Ko!N

Posté dans Forum - [MMF2] Luor

² - posté le 21/06/2009 à 22:13:19. (7275 messages postés)

le laser vise, sinon ce serait trop facile. Par contre il se déplace moins vite et ne tire pas en continu...

Ko!N

Posté dans Forum - [MMF2] Luor

² - posté le 20/06/2009 à 19:37:06. (7275 messages postés)

on passe du niveau squirrel au niveau easy apparemment. Need, need, need !!!!!

Pour le dernier boss, il faut éviter de trop bouger, même tout à la fin quand il n'est vulnérable que de front. Le vaisseau est gros, la hitbox petite... finir le jeu avec une vie oui, c'est possible^^

Ko!N

Posté dans Forum - Vos bricolages

² - posté le 19/06/2009 à 19:12:57. (7275 messages postés)

faut espérer que c'est pas le même principe pour les LED-TV...

Ko!N

Posté dans Forum - Projets, maps et screenshots

² - posté le 19/06/2009 à 19:10:35. (7275 messages postés)

il a écrit "barrières pas finies".


image

Ko!N

Posté dans News - La Team Rédacteur de retour!

² - posté le 03/06/2009 à 18:26:14. (7275 messages postés)

Citation:

PS : pour les curieux, je ne suis qu'à moitié gené par mon abscence dans cette news, c'est pas comme si j'avais pas l'habitude , mais quand meme, juste un screen de neo sanctuary et rien de castlevania...



ça va du côté des chevilles ?
Faut prévoir la coquille d'oeuf ?!

image

La new ne sort quasiment pas des limites oniriques, faute de place. Et puis ? ce sera mieux la prochaine fois... à supposer que les nouveaux rédacteurs honorent les délais^^

Ko!N

Posté dans News - La Team Rédacteur de retour!

² - posté le 01/06/2009 à 20:00:42. (7275 messages postés)

J'incluias l'interview, pouisque c'en est apparemment un, dans l'utilité de la dernière partie.

pour le reste rien que du bon, une seule faute : avec les citations envolées de la team Rocket, ils ont oublié de figurer les travaux pokémonesques de Gif... etonni nan ?

Ko!N

Posté dans News - La Team Rédacteur de retour!

² - posté le 01/06/2009 à 18:29:51. (7275 messages postés)

la dernière partie sert à quoi ?

Ko!N

Posté dans Screen de la semaine - Twin Worlds

² - posté le 01/06/2009 à 10:15:15. (7275 messages postés)

Sans la présence de ce bien joli screen, j'aurais certainement mis le screen de gif en premier. A titre d'encouragement, pour une fois que quelqu'un ne fait pas juste que recopier bêtement le mapping d'un PokéJeu. Pixellisé d'accord mais bien construit.

Ko!N

Posté dans Screen de la semaine - ORIGINS - Melody Dia Valentine

² - posté le 27/05/2009 à 22:40:09. (7275 messages postés)

Citation:

Je suppose que ça m'est destiné



failed. Tu as mal supposé, ce n'est pas suppositoire. mes rares dessins ne sont pas des chantres d'exactitude non plus, ce sont des théières sans armes en plus. Les cruchasses, il n'y en avait même pas dans la liste des participants pour ce screen.

Ko!N

Posté dans Screen de la semaine - ORIGINS - Melody Dia Valentine

² - posté le 26/05/2009 à 11:09:20. (7275 messages postés)

Citation:

Oerba Dia Vanille


ah c'est pas Dia Positive ?


bah le jury semble ne pas avoir voté qu'avec les yeux cette fois.
Le port vu de loin aurait été premier si ça n'avait tenu qu'à moi. Je suis moins porté sur les personnages de tous poils qui posent en théière (pour les chanceux) ou en cruchasses (pour les maladroits), qu'ils aient ou non des ailes dans le dos et portent ou non des armes impossibles.

Ko!N

Posté dans News - Monos News Oniro.

² - posté le 26/05/2009 à 09:41:51. (7275 messages postés)

Monos s'est mis un peu en retrait, il l'a annoncé.
Par contre les soi-disants rédacteurs peuvent se mettre un sac en papier sur la tête.

Ko!N

Posté dans Forum - Gold Fever

² - posté le 16/05/2009 à 10:51:12. (7275 messages postés)

très mieux comme ça.

Change plus rien.

Ko!N

Posté dans Screen de la semaine - Projet Supaten

² - posté le 14/05/2009 à 09:20:22. (7275 messages postés)

pourtant ça devrait s'appliquer de la même façon à tout le monde.
Et dans la logique, ce serait donc le screen de Ora qui aurait dû apparaître en page d'accueil.

Ko!N

Posté dans Forum - Gold Fever

² - posté le 14/05/2009 à 09:05:54. (7275 messages postés)

Citation:

On va pas laisser au joueur le droit de choisir tout et n'importe quoi.



à la base le joueur s'en fout un peu du fond des maps. Il se contente de ce qu'il a à l'écran, enfin en principe, et si ça lui plaît pas... ben ça lui plaît pas. Le maker par contre, c'est une autre histoire. Laissez-lui ce genre de choix et il ne tardera pas à reprocher ou suggérer un fond supplémentaire pieds de poule, un en jacquard, un avec des étoiles, etc etc etc... pour faire plus koustom et plus réaliste.

Ben voyons.

le quadrillage est très bien, ya baste.

Ko!N

Posté dans Screen de la semaine - Projet Supaten

² - posté le 13/05/2009 à 09:22:13. (7275 messages postés)

Citation:

mortis a raison sur les pixels:le pixel,c'est la vie.comme la cellule pour nous,le lactose pour le lait,les produits chimiques pour la sauce secrete du macdo...bref c'est ce qui fait le charme du jeu video 2D,du custom,du sylvanor,du...enfin bref vous avez compris ou je veux en venir.



oui, à appeler les monsieurs en blouse blanche.

Ko!N

Aller à la page: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers