Night.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Sorties: Star Trek: Glorious Wolf / Jeux: Pillar Town / Sorties: Dread Mac Farlane - Complet / Sorties: "Dread Mac Farlane", (...) / Tutos: Checklist de la composition (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

478 connectés actuellement

29699180 visiteurs
depuis l'ouverture

2281 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

RPG Maker Détente

RPG Fusion

ConsoleFun

Planète Glutko

Tashiroworld

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Culture générale > Club Cinéma - 9 au 15 juin : Shin Godzilla (Kody)

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Reprise du message précédent:

Kenetec - posté le 21/03/2023 à 09:44:05 (13013 messages postés)

❤ 0

~°~

J'ai oublié de poster ma triquite de Batman.

J'ai trouvé ça sympathique, sans plus.
En fait c'était l'équivalent d'un épisode du dessin animé de quand on était môme, mais en version d'une heure quoi.

C'est avant tout destiné à un jeune public, donc de mon côté je n'arrive plus à apprécier ce genre de contenus en fait.
Je sais qu'il y a des adultes qui arrivent à s'éclater devant Totally Spies ou Avatar le Maitre de l'Air par exemple.
Mais pour part c'est plus possible, ça me parle plus.

Niveau animation c'était assez pauvre en effet, rien de fou, je pense pas qu'il y avait des budgets énormes pour ce genre d'OAV.
Concernant le "twist", je l'avais vu venir à des kilomètres, le reste est un peu convenu.
Malgré tout c'était intéressant de voir un Batman potentiellement heureux, devant faire le choix entre une vie de famille et une vie de justicier.

Citation:

En VF il y a Richard Darbois et Pierre Hatet.


Nan en plus c'est pas eux donc je suis vite repassé en VO.



@Kody => Faut regarder quelle version de ton truc là ? :F

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Suite du sujet:

Kody - posté le 21/03/2023 à 11:52:27 (2338 messages postés)

❤ 0

Kenetec a dit:

@Kody => Faut regarder quelle version de ton truc là ? :F

Solaris d'Andrei Tarkovski. La version de 2h45. Si vous trouvez-pas, envoyez-moi un mp.


Nemau - posté le 21/03/2023 à 13:38:15 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Citation:

Nan en plus c'est pas eux donc je suis vite repassé en VO.


Pourtant j'avais vérifié sur Wikipédia. T'es sûr de ne pas être tombé sur la VQ ?

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Kenetec - posté le 21/03/2023 à 13:48:43 (13013 messages postés)

❤ 0

~°~

Ah possible.
En tout cas sur Amazon c'était pas les doubleurs habituels.

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Kenetec - posté le 25/03/2023 à 00:39:41 (13013 messages postés)

❤ 0

~°~

Solaris

Quel enfer. Quelle horreur. Mais qu'est ce que c'est que ce film sérieusement ... ? :doute5
Un des pires trucs que j'ai vu de ma vie. C'était littéralement infect. :grah1

La quintessence de ce cinéma branlette, qui adore se regarder le nombril et faire croire qu'il est plus malin que les autres, qu'on retrouve tous les ans au festival de Cannes.

Je vois absolument rien à sauver.
C'est d'une lenteur abominable, d'un ennui total, assommant
C'est austère, c'est triste. Y'a pas une musique, aucune ambiance. Tout est sans âme.

Hormis quelques rares plans qui sortent du lot, esthétiquement c'est quelconque. Les décors n'ont rien de fou. Les costumes sont moches.
Les acteurs n'ont aucune expressivité. Ils ne dégagent rien, ils ont l'air de se faire chier royalement et de ne pas savoir ce qu'ils font là (hormis la fille).

Je sais pas exactement si c'est dû au fait que les Russes n'avaient pas accès à la culture occidentale et n'avaient donc aucun point de comparaison ? (Je sais pas si c'est exact)
Mais bon dieu mais comment peut-on comparer "2001 l'Odyssée de l'Espace" (sorti 4 ans avant !) à ça ?

Je vous voir venir, c'est pas une question de "ne pas aimer les films lents".
Un de mes films préférés c'est "Il était une fois dans l'Ouest". Je pense que c'est pas ce qu'on peut appeler ça un film frénétique.
Mais il y a un différence entre un Sergio Leone qui sait raconter une histoire captivante et poser son atmosphère avec de vrai beaux plans, décors, en adéquation avec la musique.
Et ça.

La première partie avant qu'il aille dans la station dure 45 minutes. 10 aurait suffit.
Le reste n'est qu’enchaînement de scènes pénibles, bien trop longue pour ne pas dire grand chose.

Et puis globalement rien ne semble avoir de sens dans cet univers. Ils n'expliquent rien, on ne voit rien sur leur niveau de technologie, sur leur gouvernement, sur leur société.
La station semble être l'un projets de recherche les plus important de leur monde , un peu comme notre ISS actuel quoi.
Pourtant personne ne les contacte depuis la terre ? Personne ne leur demande de rapport quotidien ? Tout le monde s'en fout que la station parte à vau-l'eau ?

En vrac y'a un nain qui sort subrepticement du laboratoire d'un des spationautes, Kris n'a aucune réaction, ballek.
Y'a sa copine morte depuis 10 ans qui débarque soudainement sous ses yeux ? Osef, c'est normal. Allez on bèze comme à l'époque ?

Tout le monde a l'air tellement à l'ouest dans ce film.
Ils ont découvert une forme de vie extra terrestre totalement folle et incompréhensible.
Et les mecs déblatèrent des phrases de première L option philo' autour d'une table.
Au secours.

Sans oublier les passages "foutage de gueule" absolu ... Il y a une scène de 5 minutes ... sur une voiture qui roule dans Tokyo ...
... 5 PUTAIN-DE-MINUTES ... Sans musique, sans dialogues, sans rien. :goutte
Le pire c'est qu'il récidive plus tard ... 3 minutes complètes pour filmer un pauvre tableau ...
Mais quelle blague. :hum

Enfin bref, nan vraiment c'était horrible.
STP Kody, plus jamais ça. :F

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Nemau - posté le 25/03/2023 à 14:49:08 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Je n'ai jamais vu le film, mais quand même : ne songes-tu pas à l'éventualité que tu n'aies pas les codes pour apprécier le film ?

Citation:

Mais bon dieu mais comment peut-on comparer "2001 l'Odyssée de l'Espace" (sorti 4 ans avant !) à ça ?


Tu aimes 2001 ? Beaucoup considèrent que c'est du "cinéma branlette".

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Sylvanor - posté le 25/03/2023 à 16:50:43 (24628 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Je l'ai vu aussi.

Effectivement le début de 45 minutes avant le départ est beaucoup, beaucoup trop long, c'est à se demander ce qu'ils ont fumé pour que ça dure autant. Ce n'est ni très utile, ni très intéressant, ni très esthétique.
Après le côté contemplatif du plan de 5 minutes des voitures à Tokyo honnêtement ça m'a pas fait bondir. J'y ai vu une sorte de mélange poétique et naturaliste d'un trajet vers l'espace.

Ensuite une fois arrivé à Solaris, le film devient nettement meilleur.
Bon ça reste super lent, mais j'ai beaucoup accroché au décor de la base spatiale, avec sa lumière envoûtante provenant des immenses hublots blancs et ses longs couloirs.
Bon on sent que le budget est resserré, les effets spéciaux sont pas terribles. Mais c'est beau.
Les vues de la surface de Solaris sont assez magnifiques, malheureusement elles sont toujours "exclusives" dans le sens où on ne les voit jamais à travers les hublots ou mélangées à des éléments plus figuratifs du décor, certainement à cause des limites des effets spéciaux de l'époque, c'est dommage.

Le propos est sympa, avec ces entités impossibles à appréhender, qui prennent la forme de ce que notre esprit aura projeté sur eux. Contrairement à beaucoup de films de SF où ça aurait été présenté comme un danger, ou bien un truc scientifique incroyable, ici on a une approche plus romantique et contemplative. Le héros revoit son épouse décédée et revit avec elle un amour étrange, puisqu'il sait qu'elle n'est pas sa réelle épouse, mais il s'en contente et décide de ne plus quitter la station. Mince c'est super cool ça.

La bande son je ne peux pas laisser Kenetec dire qu'elle est naze, elle est ultra bien. Il y a un travail excellent sur le son, avec des ambiances électroniques sombres, légèrement psychédéliques, et ça donne une identité et une ambiance très fortes au film. Les longs travellings sont aussi souvent très beaux.

La nana a de plus une présence assez magnétique, avec ses cheveux et son costume façon un peu renaissance, ça passe super bien et ça crée un joli contraste, et puis elle a un visage auquel je ne suis pas insensible. Les tête à têtes entre Kris Kelvin et elle donnent lieu à des séquences parfois assez hypnotiques.

En dehors de ça c'est vrai que les conversations avec les autres mecs de la station sont pas dingues, et la fin non plus.
Y a aussi ces passages avec filtre bleu on comprend pas trop pourquoi, c'est tarte, c'est quoi l'idée?

Plutôt marqué par ce visionnage j'ai ensuite décidé de regarder le remake de Soderbergh de 2002 avec George Clooney.
C'est intéressant de voir les deux films à la suite.
Le remake est très contemplatif aussi et ne trahit pas le premier film, par contre l'histoire d'amour y est plus présente (il n'y a quasi plus que ça en fait), avec un peu trop de pathos à mon goût. La photo est superbe, la bande son aussi, mais visuellement la base a moins de cachet que celle du film de Tarkovski.
Il y a des différences aussi dans les personnages (on a supprimé Sartorius, rajouté un nouveau perso appelé Gordon, une femme qui s'oppose au héros), la fin est différente aussi et je pense que je l'ai trouvée meilleure dans le remake.

Dans le remake on voit plus le gamin, qui n'apparaît en effet que pendant un plan du film de Tarkovski. En supposant que ce soit le même personnage, dans le remake on nous explique que c'est le "fils" de Gibarian (en fait, pas son vrai fils mais un visiteur comme la femme du héros).

Bon bref pour revenir au film de Tarkovski c'était trop long oui, il y a des trucs ratés oui, mais c'était beau quand même et je suis content de l'avoir vu.

Citation:

Enfin bref, nan vraiment c'était horrible.
STP Kody, plus jamais ça. :F



De la confiture aux cochons. :D
"Il était une fois dans l'ouest" comme référence de films lents, bof quand même.

La meilleure version de Solaris, bien sûr:



Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 25/03/2023 à 17:32:02 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Et puis tu changes la première lettre t'as un très bon jeu RM. =>[]

J'ai vu le remake il y a quelques années, je l'ai plutôt bien apprécié sur le moment mais il ne m'a pas laissé un souvenir marquant.


Vous avez-vu ? On parle de huis-clos spatial et je n'ai même pas parlé d'Alien et merde, perdu.

Citation:

"Il était une fois dans l'ouest" comme référence de films lents, bof quand même.


Il était une fois dans l'ouest (j'ai bien aimé ce film moi aussi ^^) est plus long que lent je dirais. Au niveau du rythme il a simplement celui des films de cet époque, qui est un peu plus lent que celui de beaucoup de films d'aujourd'hui. Bon et rien à voir mais ce film a la meilleure entrée de personnage dans un plan de l'histoire. :') (les dix premières secondes de la vidéo)

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Adalia - posté le 26/03/2023 à 23:50:44 (3448 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

Je rejoins Keke perso.. J'dois pas avoir la matière grise nécessaire pour apprécier ce genre de film u_u
J'me suis emmerdée à en mourir. C'est pas le pire à mes yeux de ce qui a été proposé ici, mais c'en est pas loin :<


Kody - posté le 27/03/2023 à 02:21:00 (2338 messages postés)

❤ 1

Vu Solaris :

Kody :
« En voilà un film particulier.

Peut être un des films les plus lents que j’ai pu voir, avec Stalker, du même réalisateur. Lent et précis seraient les termes les plus adaptés pour parler de ce que j’ai vu. Le film fait la part belle à l’exposition de détails TRES nombreux qui satisferont les spectateurs « actifs ».

Déjà le truc qui m’a très vite sauté aux yeux, c’est l’image. Le film à une palette de couleur très nette, avec des plans de perspective très précisément découpés. C’est un effet que j’ai beaucoup aimé et qui se combine bien avec le point qui va suivre : l’utilisation des couleurs. Le film est basé autour d’un code couleur précis qui revient très souvent pendant le film : bleu, jaune-orange, gris. On retrouve beaucoup le bleu pendant les scènes contemplatives et sur Solaris, le jaune pendant les séquences où l’on voit l’océan et l’influence plus directe sur les personnages. Le gris était plus présent pendant les séquences en rapport avec le sommeil, le rêve.

Le découpage des séquences est parfois hypnotique, voir malaisant. Notamment avec cette scène avec Kris et Snaut qui discute et on a droit à un plan séquence avec la caméra qui tourne sur un axe, et les personnages qui disparaissent du champ pour réapparaître au mauvais endroit de la pièce, ou encore les couloirs blancs de la stations avec une courbure étrange et les genre de piliers tout de travers. J’imagine que c’est pour montrer le côté irréel et désorientant. En tout cas je pour moi ça a très bien marché.

Et après on a l’écriture. On est sur du Tarkovski très inspiré par le texte de Stanislaw Lem, l’auteur du roman original. Ça se ressent assez vite à la fois sur les thèmes abordés, mais aussi sur la manière dont ils sont introduits et le développement des dialogues. Beaucoup de questionnement sur la réalité, sur la joie de vivre, sur le vrai, le faux, le rationalisme contre le romantisme. Les personnages ont pas mal d'évolution: Hari qui prend peu à peu conscience de sa condition et qui la fait tomber dans la dépression. Kris qui commence sceptique mais qui perd complètement pied non seulement à cause du contact de sa femme perdue, mais qui est aussi hanté, traumatisé par la mort de ses proches (sa mère joue une plus importante dans plusieurs flash backs). Snaut qui fait un peu office d’illuminé de service mais qui finalement est le plus pragmatique du lot. Les dialogues ont beaucoup de non-dit. Les personnages disent rarement le fond de leur pensée, paraphrase beaucoup ou laisse des questions en suspens. Là-dedans j’ai beaucoup reconnu le style de l’auteur du roman. C’est assez déroutant parce qu’il y a beaucoup d’éléments qui sont laissés à interprétation. On ne connait pas les intentions de l’océan de Solaris, on ne sait pas si l’expérience de Sartorius portera ses fruits et si la station sera toujours habitée, on ne sait même pas si tout est réel.

La fin est intéressante et encore une fois, assez ouverte sur son sens. Est-ce que Kris est rentré sur terre et l’homme sur l’ilot est une copie créée par Solaris (comme les copies décrites par Burton au début du film) ? Est-ce qu’il est resté pour fuir sa vie malheureuse et se bercer des illusions de l’océan ? A-t-il connu le même sort que Gibarian, dont le personnage principale parle de sa mort comme un acte de honte pour avoir décidé de fuir la réalité ?

En passant, je noterai la présence de quelques rares musiques électroniques dans certains moments sans dialogues. Je trouve qu’elles aident bien à l’ambiance. Cependant je pense que j’aurais pas dit non à un peu plus de bruits d’ambiance au lieu de vide sonore total quand personne ne parle.

Il en reste un film long (à la limite de ce que je peux supporter) avec une direction artistique de son époque, avec un futur finalement assez proche de la réalité, une base scientifique à l’abandon depuis des années, où se mêlent la technologie d’époque et le luxe soviétique, avec sa salle de réunion/bibliothèque, ses tableaux, ces scientifiques qui se paradent en habits d'apparat déchirés. Je vais commencer à croire que tous les films de Tarkovski sont une allégorie de la décrépitude de la fin de l’URSS :F. »

La review de Cheshire devra attendre un peu pour cause de takoyaki pas cuits.

edit: Oublie pas nonor c'est ton tour maintenant !


Sylvanor - posté le 27/03/2023 à 17:02:40 (24628 messages postés) - webmaster

❤ 1

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Ah c'est déjà à moi!

Alors voici ma proposition pour cette semaine:

Le daim, par Quentin Dupieux

image

Je me suis pas mal retrouvé dans la critique de Kody de Solaris.
Mais j'ai pas eu l'impression d'une fin ouverte? Pour moi c'était clair que Kris rentrait sur Terre non? J'ai peut-être mal décodé. Tu parles d'un plan où on le voit encore sur la station, ça ne me dit rien. Si c'est le cas ça me plaît bien plus, comme fin.
Je suis d'accord que la palette de couleurs sur Solaris est remarquable. Par contre pour moi la photo est assez fadasse sur Terre.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Kody - posté le 27/03/2023 à 18:58:47 (2338 messages postés)

❤ 0

Sylvanor a dit:

Je me suis pas mal retrouvé dans la critique de Kody de Solaris.
Mais j'ai pas eu l'impression d'une fin ouverte? Pour moi c'était clair que Kris rentrait sur Terre non? J'ai peut-être mal décodé. Tu parles d'un plan où on le voit encore sur la station, ça ne me dit rien. Si c'est le cas ça me plaît bien plus, comme fin.


Dans la version que j'ai vu, on le voit retourner chez son père, sauf qu'en fait il s'agit d'un ilot flottant au milieu de l'océan de Solaris, comme ceux décrit par le pilote Burton dans son enregistrement au début du film.

Sylvanor a dit:

Je suis d'accord que la palette de couleurs sur Solaris est remarquable. Par contre pour moi la photo est assez fadasse sur Terre.

Ah je suis pas d'accord, y a de super plans même sur Terre, avec de très jolies couleurs. On croirait presque voir des peintures de l'ère romantique.

image

image


Sylvanor - posté le 27/03/2023 à 20:03:26 (24628 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Aaah oui d'accord, c'est donc ça ce plan final, j'avais pris ça pour une espèce de fragment de souvenir j'avais pas trop compris (faut dire que le montage est tellement techniquement hasardeux...). Ok donc si c'est bien ça, c'est cohérent, on a l'espèce de jet d'eau bizarre dans la maison, la musique (trop bien la musique) étrange de quand on est sur Solaris... Eh ouais en fait il est resté, il est sur Solaris, baigné dans l'océan et dans ses illusion.
Du coup excellente la fin.

Citation:

Ah je suis pas d'accord, y a de super plans même sur terre, avec de très jolies couleurs. On croirait presque voir des peintures de l'ère romantiques



Oui c'est vrai! C'était d'ailleurs mes premières bonnes impressions pour le film.
Mais je dirais que ça se dégrade quand ils commencent à parler dans la baraque et qu'ils retournent dans le jardin, où il fait alors plein soleil.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 28/03/2023 à 00:25:37 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Je n'ai pas vu le Solaris de Tarkovski, mais je tenais à dire que le post de Kody c'est comme ça que j'aime qu'on me parle de cinéma. <3

Citation:

Le daim, par Quentin Dupieux


Ce film. :')

Voici ce que j'en avais dit après avoir tenté de le regarder :

Citation:

J'ai aussi regardé le premier quart d'heure de Le Daim, du même réalisateur, j'ai arrêté tellement ça ressemblait à une caricature de film français (couleurs désaturées, ambiance déprimante, grosses longueurs, il ne se passe quasiment rien, personnages malaisants...).


Doude a eu exactement la même réaction que moi (arrêt après vingt minutes et suppression du film), pourtant je ne l'avais pas influencé car on a regardé le film à la même période et sans en parler à l'autre tout de suite après.

Dommage j'avais bien aimé Mandibules, du même réalisateur.

Kenetec va adorer. :F

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Sylvanor - posté le 28/03/2023 à 00:46:32 (24628 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Je n'ai aucun respect pour les gens qui ne regardent pas les films en entier. 8-)
Doude et toi n'êtes simplement pas de vrais esthètes!

En plus Quentin Dupieux n'est pas un réalisateur comme les autres et parler de caricature de film français... C'est juste n'avoir rien compris (ni à Dupieux ni au cinéma français) enfin bon. C'est sûr qu'en 20 minutes... Laisse tomber.
Mandibules c'est très bien oui, j'ai beaucoup ri, un peu dans la veine de Dikkenek. Mais je préfère quand Dupieux va plus dans l'étrange, par exemple avec Réalité, où on est presque dans une ambiance à la David Lynch.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Nemau - posté le 28/03/2023 à 01:07:53 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Si tu me dis que le film est génial quand on le regarde en entier, je suis tout disposé à te croire. Par contre, si tu me dis que les 20 premières minutes sont censées nous donner envie de regarder la suite, là il faudra m'expliquer en quoi. ^^

Mais, à l'image de ce que j'ai dit à Kenetec : peut-être que le film est génial et qu'il me manque des connaissances pour comprendre pourquoi.

Citation:

Je n'ai aucun respect pour les gens qui ne regardent pas les films en entier. 8-)

Ça ne nous arrive quasiment jamais ! x) En plus, moi je n'ai "que" 130 Go d'internet par mois, bon la plupart du temps ça suffit largement mais à ~2Go le film (en moyenne) je les rentabilise mes downloads, en général. Mais là, non, vraiment. x)

Citation:

parler de caricature de film français

Je parle de ce cliché des films lents, déprimants, etc. que se tape à tort ou à raison le cinéma français. Ces premières minutes y correspondent totalement.

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


Falco - posté le 28/03/2023 à 09:17:37 (19586 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

Citation:

Dommage j'avais bien aimé Mandibules, du même réalisateur.



Et moi je crois que ca a été le pire film que j'ai vu de toute ma vie :p
Comme quoi... :F
J'ai trouvé que le duo d'acteur jouait mal, que le film et les dialogues étaient mal écrit, le personnage d'Adèle Exarchopoulos absolument insupportable et a la limite du tolérable.
C'est simple, j'avais la forte impression que le film avait été écrit en 30 minutes, et tourné dans la journée même. Horrible.

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


Kenetec - posté le 28/03/2023 à 11:06:26 (13013 messages postés)

❤ 0

~°~

De Dupieux j'ai vu que Steak, qui était turbo chelou, donc je suis mentalement préparé pour celui là. :F

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Kody - posté le 30/03/2023 à 00:15:32 (2338 messages postés)

❤ 0

Critique de Solaris par Cheshire:

"Il est important de noter que ce film est une réponse soviétique à 2001 l'odyssée de l'espace.
Je n'ai pas vraiment d'avis sur ce film car je n'ai pas pu "l'apprécier". En effet, les filtres successifs m'ont donné des migraines à me taper la tête contre les murs et donc j'ai du découper le film en plusieurs morceaux.
Après, de ce que j'ai regardé l'utilisation des filtres est intéressant. Le film aussi nous force à se concentrer car des éléments apparaissent et disparaissent souvent (ce qui augmente les maux de tête).
L'histoire est fantasque. Elle nous interroge sur la notion de regrets et la possibilité de les oublier ainsi que d'oublier la peine qu'il procure.
Mais aussi la possibilité de se créer des illusions pour oublier ou rendre cette peine plus légère."


trotter - posté le 02/04/2023 à 10:54:26 (10569 messages postés)

❤ 0

Le daim, j'ai mangé la sucrerie mais pas vu l'adaptation en film.


Falco - posté le 02/04/2023 à 11:34:55 (19586 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

Tu t'es planté de topic :F

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


trotter - posté le 02/04/2023 à 11:45:34 (10569 messages postés)

❤ 0

Ah euh voilà, édité.


Kenetec - posté le 02/04/2023 à 18:42:13 (13013 messages postés)

❤ 0

~°~

Le Daim

image

Bon c'est du Dupieux.
A mi-chemin entre le génie et la fumisterie. :F

Anachronique, surréaliste, beaucoup de non-sens, d'absurde, de premier, second, troisième degré.

C'était pas inintéressant en soit, j'ai pas passé un mauvais moment, mais j'avoue que tout ça me laisse fortement circonspect et que je sais pas quoi retenir de tout ça.
Y'a sûrement des gens qui adoreront analyser tout ça, mais c'est pas trop mon truc.

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Kody - posté le 03/04/2023 à 00:17:16 (2338 messages postés)

❤ 0

Vu Le Daim :

Kody :
« Hahahha mais c’était quoi ce film. J’ai beaucoup aimé. Très étrange, très intéressant. Des personnages timbrés (et pas que le personnage principal) et une intrigue qui nous réserve toujours des surprises. On découvre assez vite un schéma qui se répète (pendant le visionnage j’avais appelé ça l’Exodia du cuir :F), un perso principal avec une ceinture noire de bullshido, on a un fusil de Chekov assez visible assez tôt dans le film, mais ça ne retire rien au scénario loufoque et à ça résolution qui pose quelques questions sur la véritable nature du daim.

J’ai beaucoup aimé la direction d’acteurs. George a l’air de sortir d’une autre époque avant même de commencer à porter son manteau. Les moments où le daim lui « parle » sont faits de manière assez simple, pas du tout de manière exagérée. Les autres personnages font un travail tout aussi satisfaisant. C’est assez naturel, avec un parlé, un accent avec lequel je ne suis pas très familier (nord des Alpes?). Mention spéciale au gamin qui l’ouvre pas du film et qui se fait yeet une pierre dans la gueule sans raison valable.

Visuellement ça casse pas trois pattes à un canard (La photographie montagneuse est jolie mais c’est à peu près tout) mais y a de l’idée dans la mise en scène. Les dialogues avec le daim, les scènes filmées et visionnées par l’espèce de vieux lecteur de cassette. Il y a des scènes complètement lunaires qui sont sublimées par le montage et la composition ingénieuse. Mention spéciale à la scène où George va récupérer son alliance sur le type qui s’est tiré une balle. Le personnage cache le cadavre un moment puis quand il se déplace on découvre ce que le personnage caché, c’était très bien fait. C’est qu’un seul moment parmi tant d’autres. Vraiment j’aime beaucoup les différentes idées de montages dans ce film.

Donc euh voilà, je ne connaissais pas Quentin Dupieux et c’est une super découverte. Ça m’a donné envie de voir ses autres films. Merci Nonor. »

Cheshire :
« Le daim. Un Film comme les fait Quentin Dupieux. Assez absurde même si il est assez captivant. On voit bien dans la seconde partie du film que les plombs du personnage ont sautés. Type de plan filmé comme si c'était le personnage de George qui filmait.
Après la vraie question est : est-ce que le Daim a brainwashé George ou celui-ci avait déjà une araignée au plafond?
Mais surtout comment George a t il atteint un tel niveau de bullshiterie ? »


Adalia - posté le 03/04/2023 à 01:49:49 (3448 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

C'était sympathique. Assez chelou, j'avoue avoir du mal à comprendre quel est le propos du film. Efficace sans être transcendant à tous les niveaux


Nemau - posté le 03/04/2023 à 14:29:33 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Bon bin ça a l'air de confirmer que le premier quart d'heure n'est pas représentatif du film. Si j'avais su j'aurais peut-être regardé la suite.

Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Index du forum > Culture générale > Club Cinéma - 9 au 15 juin : Shin Godzilla (Kody)

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers