Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Jeux: a-MAZE-ing / Sorties: Les Chroniques de Katura - TAO (...) / Projet: Nouvelle version de Evershade (...) / Sorties: Les Chroniques de Katura - TAO (...) / Sorties: Star Trek: Glorious Wolf / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

475 connectés actuellement

30198457 visiteurs
depuis l'ouverture

104698 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

Level Up!

Zarok

New RPG Maker

Eclipso

Le Temple de Valor

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Culture générale > Club Cinéma - 9 au 15 juin : Shin Godzilla (Kody)

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Reprise du message précédent:

Coda - posté le 11/12/2022 à 14:07:53 (1463 messages postés) -

❤ 0

J’ai retiré Falco également.

Excellent retour Kenetec, j’ai bien aimé ton analyse. Je partage assez ton avis excepté pour la fin, là je te trouve un peu dur par contre.

Et d’ailleurs, c’est ton tour, tu es le suivant dans la liste. Je te laisse le reste de la journée pour soumettre ton film, sinon je passerai à Sylvanor qui m’a déjà donné son film.

@adalia: ton message ne s’affiche pas.


Suite du sujet:

Adalia - posté le 11/12/2022 à 14:10:51 (3452 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

Allez Keke, une petite comédie française de droite là :F


Trotter - posté le 11/12/2022 à 14:23:11 (10641 messages postés)

❤ 0

Test pour sauver le message d'Adalia du néant.

Coucou, ça a marché.


Coda - posté le 11/12/2022 à 14:33:52 (1463 messages postés) -

❤ 0

C’est quoi qui cause le bug au final?


Adalia - posté le 11/12/2022 à 14:57:31 (3452 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

le premier message d'une nouvelle page :/


Sylvanor - posté le 11/12/2022 à 15:02:59 (24695 messages postés) - webmaster

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Kenetec a mis les bons mots sur ce que j'ai ressenti, je suis d'accord avec lui même si je le trouve un peu sévère.
La fin du film semble partir dans un délire différent du début, et ce qui faisait sa singularité, son originalité, l'intérêt de son propos (le quotidien de tueurs à gages) est mis à la trappe pour nous servir un truc de secte horrifique bof bof qui vole pas très haut.
Dommage.
Allez Kenetec balance ton film!

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Kenetec - posté le 11/12/2022 à 16:52:09 (13025 messages postés)

❤ 0

~°~

J'aime beaucoup le cinéma Coréen (même si ça fait un moment que je me suis pas mis à jour sur leurs derniers succès) donc je vous propose de regarder A Bittersweet Life, un film de gangster de ce pays.

Je sais pas si c'est très connu. Coda l'a peut être déjà vu.

Les meilleurs conditions pour découvrir un film c'est d'en savoir le moins possible, donc j'en dis pas plus, c'est le principe de topic un peu. :)

image

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


Coda - posté le 11/12/2022 à 17:19:27 (1463 messages postés) -

❤ 0

Ah ah, oui, je connais effectivement. Je partage ta passion pour les cinéma coréen et je trouve super que tu proposes quelque chose de l'orient. Je l'ai déjà vu quelques fois mais je le reverrai pour cette fois. Ce n'est pas mon film coréeen préféré mais je l'aime beaucoup.


Adalia - posté le 11/12/2022 à 17:33:22 (3452 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

*raye le film coréen de ses idées de films à proposer*
je regarderai sûrement ce soir ou demain


Coda - posté le 11/12/2022 à 18:07:06 (1463 messages postés) -

❤ 0

Ben tu peux proposer un autre film coréen, ce n’est pas grave.

J’ai mis à jour le premier message. Je vous encourage à écrire un paragraphe pour expliquer votre choix, c’est toujours intéressant à lire (pour moi en tout cas)!

Sinon, pour “Kill List”, la secte, c’est la trame de fond. Ok, je suis d’accord que ça aurait pu finir autrement, que ce n’était pas nécessaire. En même temps, on se demande qui est dans le coup. Ça permet certains trucs étranges comme ceux qui remercient Jay avant de se faire massacrer.

Enfin, je sais déjà ce que je proposerai la prochaine fois. J’aimerais bien y aller avec quelque chose qui vient d’autres pays.


Kody - posté le 11/12/2022 à 18:56:29 (2354 messages postés)

❤ 0

Je participe ! Est-ce qu'il y a une durée max pour le film que l'on peut proposer ? :F


Coda - posté le 11/12/2022 à 19:03:21 (1463 messages postés) -

❤ 0

Je t’ajoute. On a pas défini de limite pour la durée, donc normalement tout est permis. Tu serais le prochain, donc.


Kody - posté le 11/12/2022 à 19:46:07 (2354 messages postés)

❤ 0

Yes. Par la même occasion, ce serait sympa d'avoir la liste de film dans le premier message du sujet.


Adalia - posté le 11/12/2022 à 22:02:49 (3452 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

Coda a dit:

Ben tu peux proposer un autre film coréen, ce n’est pas grave.

C'est surtout que s'il y a plusieurs amateurs de films coréens les chances que vous ne l'ayez pas vu sont drastiquement réduites ^^'


Coda - posté le 11/12/2022 à 22:40:56 (1463 messages postés) -

❤ 0

Je t’ajoute. On a pas défini de limite pour la durée, donc normalement tout est permis. Tu serais le prochain, donc.




"A Bittersweet life" est un film coréen (2005) de 119 minutes (1h59) du réalisateur Jee-Woon Kim (qui a également réalisé ''I saw the devil'', un autre excellent film. Si on cherche sur Google, il fait partie de l'un des films considéré comme ''les meilleurs films coréeens''.

La chorégaphie des scènes d'action est intéressante, ça me fait un peu pensé à du Bruce Lee (en un peu plus dosé).

Au niveau des personnages, ce n'est pas le point fort du film. Il n'y a pas beaucoup de profondeur avec beaucoup de stéréotypes (le méchant, le bon) mais ce n'est pas pourquoi on regarde ce genre de film de toute façon.

Ma scène préférée est celle avec le vendeur d'arme, alors qu'il doit assembler son pistolet pour pouvoir tuer en premier. C'est bien pensé.

Sinon, pour la fin:

Spoiler (cliquez pour afficher)




sriden - posté le 12/12/2022 à 00:59:51 (16615 messages postés)

❤ 0

Citation:

alors qu'il doit assembler son pistolet pour pouvoir tuer en premier. C'est bien pensé.


Les films se divisent en deux catégories, ceux qui ont des idées bien pensées, et ceux qui les pompent. Toi tu pompes. =>[]

image
 

Escapade | La 7e porte | Vader Ou La Fin des Haricots | Ketsuro | Polaris 03 | Blog ciné/jv | Mes albums de zyk : Diaphanous Horizons & Retranchements


Kno - posté le 12/12/2022 à 01:18:14 (4232 messages postés) - admin

❤ 0

IV L'Empereur

Hello. Je suis chaud pour participé.

Je viens de regarder Kill List mais il commence à être un peu tard, je suis pas sûr d'arriver à rédiger ma critique ce soir. Ça va si je la poste demain ?

Je suis venu ici pour corriger des bugs et botter des culs, et chez moi ça marche.


Coda - posté le 12/12/2022 à 06:15:03 (1463 messages postés) -

❤ 0

Oui, je ne pense que ça dérange, je t'ajoute alors.


Sylvanor - posté le 12/12/2022 à 21:28:18 (24695 messages postés) - webmaster

❤ 1

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Ok j'ai regardé le film. Voici ma critique (attention y a des spoilers):

J'ai passé un excellent moment.
C'est intéressant parce qu'on enchaine un film de gangsters après un autre film de gangsters et les deux sont totalement différents.
Kill List nous mettait dans le quotidien de tueurs à gages pas sûrs d'eux, qui rechignent à aller au charbon, avec une esthétique très réaliste, presque amateur (pas dans le sens péjoratif mais dans le sens où on pourrait presque imaginer que ça a été filmé par un pote des héros sur les lieux), alors que Bittersweet Life est un film hyper esthétique, avec des lumières, des placements de caméra extrêmement soignés et calculés, de la contemplation, c'est un beau film avec de belles images; quand à son propos, on suit des gangsters zélés avec une action débridée, et tout se focalise là-dessus, le quotidien on s'en fout un peu.

Les plans sont magnifiques, il y a des effets de géométrie et de symétrie qui rappellent Kubrick, des fois les dialogues ou les situations rappellent un peu Tarantino (sans l'humour), il y a des partis pris forts comme ces nombreuses scènes où la caméra suit les personnages derrière leur dos ou devant eux quand ils marchent dans des couloirs, avec cette sensation de planer un peu.
Globalement la première partie est assez contemplative, puis il y a les scènes de baston où ça claque, et les scènes de panique où on perd son équilibre, mais très souvent la caméra reprend une certaine stabilité, on a beaucoup de plans très fixes, même si l'horizon est souvent en oblique, ce qui renforce le côté esthétique du film, comme un suite de grands tableaux bien étudiés.

Je pense que le réalisateur aime tourner de nuit, il y a des jeux de lumière superbes dans les scènes de nuit, des reflets, une plénitude avec de longs plans accompagnés de musiques (très belle bande son) qui fait presque penser à de mini clips.
Le rythme est super travaillé aussi, les scènes avec le réveil, les nuits du héros et ses plans noirs, les moments où la musique se coupe juste avant une mise à mort... Tout le film ou presque m'a fait penser à un clip en fait.

Les bastons sont excellentes, bien violentes, mais là encore c'est pas la violence sale de Kill List, non ici on prend son pied, on sent que ça tape méchamment mais c'est beau, on souffre pas, on se dit ouais cool encore encore!

Mon seul reproche serait plutôt le propos du film: globalement c'est un peu cousu de fil blanc cette histoire, dès le début c'était vu d'avance que le héros allait pas obéir au chef ce qui arrive toujours quand il y a une nana dans l'histoire (bon je pensais qu'il finirait par sortir avec elle je me suis trompé), ensuite il passerait un sale quart d'heure puis se vengerait et à la fin il mourrait parce que bon pas possible quand même de se farcir toute la bande à lui tout seul donc à la fin il bute le méchant et il meurt, soit d'épuisement, soit parce que quelqu'un l'achève.
Boum ça a pas manqué c'est exactement ce qui s'est passé, j'ai l'impression d'avoir vu 3000 fois cette histoire.
Le film est tellement beau, tellement éclatant, hypnotisant par moments que je me sentais prier pour qu'il me surprenne. Je me disais allez, je voudrais un truc cool à la fin: qu'en fait il se fasse pas tuer, il les tue tous et continue sa vie pépère après, ou bien n'importe quoi, qu'il se fasse rembaucher par le chef après avoir buté tous les autres, ou je sais pas moi, surprenez-moi! Mais non, pas de surprise.
Ou même vers le milieu du film, après sa punition, que ça parte dans une direction totalement opposée, que ça soit autre chose que ce à quoi on s'attend, et puis non.

Allez, peut-être le plan final qui amène un peu d'incertitude, quand on le voit castagner tout seul devant la vitre: est-ce un flash back? Est-ce qu'il a survécu et maintenant il est pépère? Est-ce ce dont il est en train de rêver en mourant? Bon, mais c'est juste un plan et je suppose que l'idée c'est plutôt celle du flash back.

Voilà, à part ça vraiment très bien. J'ai bien aimé la scène un peu marrante avec la bande qui parle japonais (je crois?) dans la voiture, seul moment rigolo du film, plutôt bien placé et bien amené, pareil quand ils remontent leur flingue à toute vitesse après le coup de fil de Han pour tirer avant l'autre, très très cool.

J'ai pas trop aimé la scène où le héros se fait poignarder par le chef ennemi dans l'espèce de hangar. J'ai trouvé que ça manquait de crédibilité, il va voir son ennemi qui a voulu le buter et il le laisse approcher on dirait qu'il se méfie pas, pour moi ça passe pas de la part d'un type qui nous est présenté comme un tueur de sang froid ultra balèze, et puis bon c'était pas nécessaire pour la suite de l'histoire de le montrer se faire poignarder.

Je crois que j'ai fait le tour. J'ai bien aimé l'écriture des dialogues, toute en retenue, et en phrases lapidaires, avec des jeux sur les silences, les regards, c'est assez bien senti.
Bref super beau film, réalisation très inspirée avec de beaux partis pris, un super sens du rythme, de belles bastons.

Citation:

C'était qui le mec qui le tue à la fin? Un sbire du marchand d'armes?



Oui à mon avis oui. C'est un rappel de la scène où le mec appelle le marchand d'armes "grand frère" et dit qu'il va débarquer dans une heure, et puis on le voit arriver ensuite. Sinon ces scènes ne serviraient à rien.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Kno - posté le 12/12/2022 à 23:48:03 (4232 messages postés) - admin

❤ 0

IV L'Empereur

Kill List (un peu à la bourre) :

Spoiler (cliquez pour afficher)



Je suis venu ici pour corriger des bugs et botter des culs, et chez moi ça marche.


Coda - posté le 12/12/2022 à 23:55:12 (1463 messages postés) -

❤ 0

Citation:

J'ai pas trop aimé la scène où le héros se fait poignarder par le chef ennemi dans l'espèce de hangar. J'ai trouvé que ça manquait de crédibilité, il va voir son ennemi qui a voulu le buter et il le laisse approcher on dirait qu'il se méfie pas, pour moi ça passe pas de la part d'un type qui nous est présenté comme un tueur de sang froid ultra balèze, et puis bon c'était pas nécessaire pour la suite de l'histoire de le montrer se faire poignarder.



J'ai eu la même réaction, l'élément le moins crédible du film, limite étrange. Il donne rendez-vous au mec et en plus... il avait un flingue. Suffisait de s'approcher l'arme à la main. Après, pourquoi s'approcher de son pire ennemi comme ça? Je sais pas, je garderais mes distances.

Je suis allé lire sur la fin et c'est partagé. Certains croient que tout le film se passe dans l'imaginaire du héros alors que pour d'autres, c'est un flashback avant que ça parte en couille.

Les citations semblent donner l'impression que c'est dans sa tête:
''Master, are the branches moving or is it the wind?''
''That which moves is neither the branches nor the wind, it's your heart and mind.''

Pourquoi avoir écrit ça au tout début du film? Ça pourrait vouloir dire que l'histoire se passe dans la tête du héros (mind). Peut-être que ça fait référence à autre chose.

Aussi, à la fin, le disciple dit au maître qu'il pleur parce qu'il sait que le rêve qu'il a eu ne deviendra jamais une réalité. Le héros rêve de pouvoir buter tout le monde et de rencontrer une femme mais dans les faits, il n'est qu'un serviteur de son maître et ce genre de vie est hors de sa portée. La séance de boxe devant la fenêtre à la fin démontre un peu ce désir de rêver à cette vie de gangster.


Adalia - posté le 13/12/2022 à 09:23:17 (3452 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

Mon avis sur Bittersweet Life rejoint celui de Nonor globalement. Pendant une bonne partie du film, j'ai eu la sensation de voir Pulp Fiction à la coréenne xd
Les combats coréens c'est en général bien supérieur à ce qui se fait ailleurs, je me demande si c'est parce que là-bas tous les mecs savent se battre
Le côté indestructible du héros au bout d'un moment ça m'a vraiment sortie du film par contre. Et j'ai pas capté les élucubrations de la voix off sur le maître et le disciple


Coda - posté le 13/12/2022 à 14:08:32 (1463 messages postés) -

❤ 0

Ah, j’avais zappé ton retour, Kno! Très détaillé, bien écrit.

Citation:

Le côté indestructible du héros au bout d'un moment ça m'a vraiment sortie du film par contre



Dans les films de super-héros ça ne te dérange pas? Je suis juste curieux pourquoi ça t’agace dans ce film mais pas dans les Marvels.

Citation:

J’y ai vu aussi un possible commentaire politique : les membres connus de la sectes font partis des classes supérieur (le « client », un député, un médecin, une RH,… )



Je pense que c’est très, très sensé. L’idée que ce sont ceux au pouvoir qui déterminent les règles du jeu. Quand Gal et Jay vont signer leur contrat, le client dit que Les meurtres sont dans le but de mener à une “restructuration”. Il y a aussi la discussion de l’emploi de la copine de Gal, qui met les gens à la porte. Il y a aussi peut-être une comparaison au monde du travail, ce qu’on doit faire pour survivre. Je ne sais pas! Mais j’aime bien ton interprétation en tout cas, vraiment.




Sinon, je voudrais réorganiser le premier message. Je pensais mettre chaque film puis pour chaque membre la critique donnée.

EDIT: Ok, c'est fait. J'ai viré les émojis et j'ai réorganisé le tout. Les critiques de chacun sont classés en ordre alphabétique sous chaque film, question de les archiver et de permettre à ceux qui débarquent de pouvoir tout lire sans passer au travers de plusieurs pages de conversation.

Est-ce que la personne qui propose son film fait la critique de sa propre proposition?

Pour les futurs prépositions, quand vous me contacter pour me dire votre film ou si vous le proposez ici, svp inclure une image du film (comme l'a fait Kenetec).


Adalia - posté le 13/12/2022 à 15:50:59 (3452 messages postés)

❤ 0

[insert queer propaganda]

Coda a dit:

Dans les films de super-héros ça ne te dérange pas? Je suis juste curieux pourquoi ça t’agace dans ce film mais pas dans les Marvel.

Nan parce que c'est pas la même ambiance, justement là c'était pas un film de SH, c'était beaucoup plus terre à terre. Et quand Iron Man s'est fait poignarder, il a pris moins que Sun-woo dans Bittersweet Life et pourtant ça l'a bien plus calmé x)
Accessoirement, même si je suis fan de Marvel, je peux pas vraiment dire que la tendance soit aux chefs d'œuvres dans le MCU x)


Kody - posté le 13/12/2022 à 17:57:28 (2354 messages postés)

❤ 0

Coda a dit:

Est-ce que la personne qui propose son film fait la critique de sa propre proposition?

Je dirais que oui. En tout cas personnellement, je vais probablement proposer des films que je n'ai pas vu, donc je compte bien donner mon avis sur ma proposition :F.


Kno - posté le 13/12/2022 à 21:18:55 (4232 messages postés) - admin

❤ 0

IV L'Empereur

Bah oui, y'a pas de raison que celui qui propose ne puisse pas participer à l'échange. Et puis comme ça il peut expliquer pourquoi il a choisi le film.

Je suis venu ici pour corriger des bugs et botter des culs, et chez moi ça marche.

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Index du forum > Culture générale > Club Cinéma - 9 au 15 juin : Shin Godzilla (Kody)

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers