Night.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Sorties: Star Trek: Glorious Wolf / Jeux: Pillar Town / Sorties: Dread Mac Farlane - Complet / Sorties: "Dread Mac Farlane", (...) / Tutos: Checklist de la composition (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

527 connectés actuellement

29699052 visiteurs
depuis l'ouverture

2153 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

Hellsoft

Leo-Games

RPG Maker VX

Lunae - le bazar d'Emz0

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Concours > [L'histoire de la semaine] Semaine n°10

Aller à la page 1 2 3

Reprise du message précédent:

Saka - posté le 18/06/2018 à 10:35:47 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Plutôt cool cette semaine ! Vus êtes inspirés je suis agréablement surpris :D

Allez, semaine n°3 :

image
Sans tours, in ne peut y avoir d'abus.

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


Suite du sujet:

HuLijin - posté le 18/06/2018 à 11:06:17 (997 messages postés)

❤ 0

Yeoun, mage-archère-louve

C'est l'histoire d'un chevalier qui veut trouver une copine. Il consulte donc son Manuel du Prince Charmant ® (manuel de drague -1.0). Celui-ci lui indique fort obligeamment (d'un coté, c'est un bouquin, ce n'est pas comme s'il avait le choix) de se mettre en quête d'une grande tour gardée par un féroce dragon. Habitée, la tour, de préférence.

Notre brave chevalier s'en va donc à l'aventure et trouve une tour habitée gardée par un dragon. Même qu'elle abrite sans doute une princesse d'une grande beauté parce que sa fenêtre est protégée par d'épais barreaux. C'est le manuel qui le dit !

Tout content, il s'apprête à ouvrir la porte et... se fait sauvagement agresser par un jet de flammes.
Le lendemain, il a prévu son coup, il a ramené une échelle ! Il la pose donc contre la tour et se met à grimper. Le dragon, plutôt joueur, attend qu'il arrive très haut et commence à embraser le bas de l'échelle... Notre pauvre chevalier se fait à nouveau rôtir.
Le surlendemain, il revient à la charge, avec un char d'assaut (son manuel lui ayant fort obligeamment précisé que les poneys blancs, c'est has been) ! Mais notre chevalier étant un novice, il a oblié de prendre le modèle ignifugé... Hop, à nouveau grillé dans sa boite de conserve !

Morale de l'histoire : sans tours, l'aprpenti chevalier n'aurait pas pu être malmené de la sorte... Mais est-ce vraiment la faute des tours ? Ne serait-ce pas plutôt la faute des gens peu scrupuleux qui vendent des conseils de drague foireux sous des noms de livres racoleurs ? Ou celle des benêts qui les lisent et tentent de les appliquer sans réfléchir ?


C'est un peu long... Non en fait ça va.

M.V.


Saka - posté le 18/06/2018 à 11:46:27 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Du haut de sa tour de béton, d'acier et de verre, Jennifer, accroupie contre la fenêtre entendait le bruit de l'ascenseur. Comme tous les jours, il venait pour elle. Elle se rua à la porte mais comme à chaque fois les mesures de sécurité et un blindage quasi parfait rendaient sa fuite impossible. Elle donna quelques coups mais abandonna rapidement. Elle retourna s'asseoir par terre. Elle tendit ses mains droit devant elle, une petite lumière apparut, la structure de la réalité commença à se fissurer, mais lutter contre le système de sécurité de la chambre était impossible. Ici, elle était trop faible. La fissure se referma et elle s'effondra.
Les minutes semblaient une éternité. Forcément, 120 étages, cela faisait un long chemin pour un simple ascenseur. Elle entendit le "ding" et un frisson parcourut tout son corps. Jamais elle n'avait craint un son à ce point. Elle se recroquevilla sur elle-même plus fort encore. Une série de bips, un lourd son métallique, et la porte s'ouvrit.
"J'ai eu une dure journée aujourd'hui. Tu veux bien me consoler ?", dit l'homme répugnant tout en retirant sa cravate.
Jennifer savait que si elle refusait elle subirait le même sort que Barbara et Clara. Pendant que l'homme se déshabillait, elle regarda par la fenêtre. Peut-être... Peut-être que cela vaudrait mieux. Elle tendit la main vers la poignée, mais s'arrêta brusquement. La fenêtre était fermée mais elle sentait tout de même un léger courant d'air. Elle regarda derrière elle, le gros porc avait laissé la porte ouverte. Alors qu'il peinait à retirer son pantalon, Jennifer se rua en direction de la porte, l'homme tenta de l'attraper mais trébucha et s'écroula.
Jennifer pénétra dans le couloir, elle se sentait enfin libre, et ne ressentait plus l'effet du bloqueur. Elle tendit ses mains et une fissure apparut. "Je voudrais... Je voudrais que cette tour soit détruite !" La fissure s'ouvrit et Jennifer se jeta dedans.
Elle se retrouva allongée dans la poussière, au milieu d'un cratère, juste à côté de deux cadavres carbonisés. La faille était toujours ouverte à côté d'elle, on voyait à travers elle le couloir de la tour, et l'homme répugnant en slip qui s'approchait lentement. Elle regarda autour d'elle. Le ciel était rouge, la ville n'était plus qu'un champ de ruines parsemé de cadavres, elle entendit des hurlements au loin, puis un flash lumineux suivi d'un son assourdissant. Un drone de guerre s'approchait rapidement de Jennifer, la brèche émettait une forte lumière, un vrai phare. Le drone la vit et commença à tirer. Jennifer s'approcha de la faille mais s'arrêta juste avant de la franchir. Les tirs du drone se faisaient de plus en plus proches, elle voyait les petites explosions s'approcher, faisant voler la poussière. Au même moment, elle vit l'homme répugnant à travers la faille. Elle versa une larme et la referma.
"Plus jamais." furent ses derniers mots.



Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


brikou - posté le 18/06/2018 à 12:36:16 (282 messages postés)

❤ 0

Elle répondit après une intense et longue réflexion :
- J'en sais rien moi, un far breton ?
Le vieillard fut pris d'un fou-rire :
- Perdu ! C'était ma bite ! Ha ha ha ha ! La conne ! Tu vas aller aux cachots ! Ha ha ha !
La femme, furieuse, l’empoigna par sa longue barbe et le jeta par la fenêtre. Le vieil homme chuta de douze étage, avant de faire un grand plouf dans la mer.
Depuis ce jour, on préféra installer le père Fourras au rez-de-chaussée.

Chromochimi (Arcade / Terminé) ||| La Question (Mini-jeu narratif / Terminé !) ||| Blade Converter (A-RPG ~ Beat them all / En cours !) ||| Des mini-projets Unity !


Saka - posté le 18/06/2018 à 12:46:54 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

:lol

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


Anton_ - posté le 21/06/2018 à 01:23:18 (1524 messages postés)

❤ 0

Au pied de la tour, ils se sont rassemblés...

Les petits hommes, curieux de découverte, avaient repéré depuis des lustres une tour qui se démarquait par sa hauteur. La tour filait tout droit dans le ciel, sans qu'on y puisse observer des extrusions autres que la porte au pied.

Aujourd'hui, un autre va essayer.

Nombreux sont les hommes qui restaient au sol. Mais la piquante curiosité de savoir se qui s'y trouve en poussa quelques uns à s'y élancer.
La tour était jonchée de murs effrités, il était aisé pour les petits hommes de s'aggriper sur n'importe quelle de ces surfaces, tant bien sur les murs que les plafonds. Il y avait aussi des ressources rares que l'on ne pouvait trouver à la surface en grande quantité, les baies en or étant celles que convoitaient tout le monde. Avares ou non, jamais aucun grimpeur n'allait faire demi tour, il leur fallait d'arriver jusqu'au bout.
Des rats et des chiens sentirent la présence des grimpeurs, bien que les chiens passaient leur temps à siester, ils pouvaient se réveiller d'un coup sec pour arracher une jambe d'un croc vif. Quant aux rats, ils passaient leur temps à fouiner dans les reliefs des murs et des plafonds pour y trouver de quoi grignoter.

Passé de nombreux dangers, lave, pihranas, guèpes, plantes... Le grimpeur qui s'en sortait bien avec les quelques objets qu'il avait emmené avec lui a pu s'adapter en utilisant tout ce qui lui passait sous la main. Des objets de valeur étaient parsemés sur son chemin : Une vielle épée qui commençait à rouiller , des gants d'escalade, des bottes de cuir, et des baies explosives.

La confiance commençait à le gagner, et c'est à ce moment que la voix de quelqu'un se fit entendre :
"Hé toi, donne moi tout ce que t'as !"
Dans un éclat de fumée verte, un étrange personnage apparut. On aurait dit un sorcier au vu de sa longue barbe blanche, son chapeau noir à pointe bleue, sa baguette scintillant d'une lumière rouge, et sa capacité à léviter. Son teint était très foncé et ses yeux rouge. Il était trois fois plus grand que le petit homme, mais malgré cela, il montrait un grand intérêt pour ses possessions, et se mit de suite à l'attaque.

Le sorcier prit quelque secondes pour prendre ses repères dans l'environnement dans lequel il s'est téléporté, passé ce petit temps de répit, il commença à bombarder le grimpeur de projectiles. L'homme s'empressait d'éviter les projectiles, qui une fois leur cible ratée détruisaient les fondations les moins solides de la tour. Mais sans se douter de rien, le sorcier continuait de tirer, ignorant complètement les conséquences. Son attention était rivée sur le petit homme.
Exacerbé de ces assauts constants, l'homme sortit les baies explosives et les jeta sur le sorcier. A sa grande surprise, le sorcier sursauta un instant avant de reprendre son assaut avec encore plus de virulence. Il coupa la trajectoire du grimpeur à court et parvient à le toucher de son projectile final. L'homme voyait ses derniers instants arriver.
En tombant à terre, il était sonné, on pouvait penser qu'un tel éclat de magie détruisant le décor allait forcément ôter directement la vie. Mais ce qui se passa était bien pire : Le sorcier en personne qui venait lui vider les poches pour le laisser dépourvu de toute ressource utile.
Tout ce qu'il avait amassé, tout ce dont il s'était vaillament servi pour avancer dans son ascension... disparus dans les mains d'un sorcier chapardeur.

"Merci, gamin." dit-il après son méfait, puis il disparut dans le même éclat de fumée verte.

Le petit homme sortit de sa torpeur, il ne comprenait pas pourquoi on le laisserait en vie après ce qu'il vient de se passer. L'effet de cette humiliation cinglante le mettait en colère. Pouvait-il encore continuer sans ressource ?

Colère ou pas, cela n'allait être d'aucune importance dès lors qu'une éclaboussure d'un lac de lave le brula mortellement.

Qui parmi les petits hommes ont pu éviter les méandres d'un si méchant sorcier ? La réponse évidente serait ceux qui ne sont jamais entrés dans la tour... du moins, tant que la curiosité ne les a pas poussés de se jeter à l'intérieur de la tour.

Raetribution | Megamike || tutos : 1 2 || TowerClimb cé bien || Rang Master sur TGM3.


Saka - posté le 25/06/2018 à 01:23:04 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Semaine n°4 :

image
Le progrès humain n'a aucun sens.

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


Rosemonde - posté le 25/06/2018 à 21:10:03 (228 messages postés)

❤ 0

"Défense de cueillir des noisettes sous peine d'amande !"

Ce n’est seulement que lorsqu’elle leva les yeux que les premiers rayons de lunes factices firent leur apparition. Ils caressèrent le visage de la jeune fille qui venait à peine de reprendre conscience. Elle vit d’abord trouble mais ce n’est que quelques secondes plus tard qu’elle perçut, pour une seconde fois de sa vie, une intense lumière qui provenait de sa main serrée. Elle vit au loin, surplombant sa main, l’horizon sans fin, un horizon si noir et si trouble qu’elle se demanda s'il ne valait mieux pas rebrousser chemin. Elle regarda autour d’elle l’immensité de l’artificielle forêt et ne sut alors qu’à ce moment qu’elle était perdue, elle ouvrit sa main où résidait la luciole. Elle lui demanda le simple ordre de la raccompagner d’où elle venait, de lui indiquer un simple chemin à prendre. À peine sa phrase terminée que l’engin s’envola et s’engouffra dans l’interminable horizon. C’est alors que la jeune fille comprit que le progrès humain n’avait aucun sens.

(Quand tu relis les règles et que tu remarques que ton histoire a rien a voir avec l'image du thème :F )


NanakyTim - posté le 25/06/2018 à 21:18:59 (23817 messages postés)

❤ 0

Leader Bocaliste Floodeur Légendaire

Avant, j'aimais m'allonger dans l'herbe tout nu et regarder les nuages, mais des fois il pleuvait et j'attrapais froid, alors on a inventé les abris.
Avant, je m'allongeais tout nu dans notre grotte, mais des fois Gérard me regardait avec un air lubrique en astiquant son gourdin, alors on a inventé les vêtements.
Avant, je cueillais des fruits dans les arbres pour me nourrir, mais des fois ils étaient pourris et plein de scolopendres, alors on a inventé l'agriculture.
Avant, je vivais seul ou en petit groupe, mais des fois on se faisait attaquer par des prédateurs, alors on a inventé les villes.
Avant, je marchais des jours pour aller d'une ville à l'autre, mais des fois ça me donnait des crampes et des ampoules, alors on a inventé les véhicules.
Maintenant, il y a des gens qui sont prêts à marcher des jours pour rejoindre un endroit où ils peuvent librement cueillir des fruits dans les arbres en petit groupe puis s'allonger dans l'herbe tout nus et regarder les nuages.

Héros ou Fléau ? Devenez le Roi de Quineroy ! ~ Plongez dans l'univers sombre du Darkans ! ~ Dimens Reis... Allez y faire un tour. ~ Rangez votre chambre ! ~ Avez-vous peur du noir ? ~ Sauvez le futur, en allant dans le passé: BOCALATOR...


Roi of the Suisse - posté le 26/06/2018 à 08:40:43 (29900 messages postés) - honor -

❤ 0

Chanter l'hyperchleuasme

Dans le premier post dans le spoiler de la 3e semaine, je crois qu'il manque le thème :doute2



L'essentialisme c'est quand ta voiture a un moteur essence. | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Saka - posté le 26/06/2018 à 10:44:51 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Ah diable

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


brikou - posté le 30/06/2018 à 12:26:01 (282 messages postés)

❤ 0

Jean-Marc, son beanie, ses lunettes de hipster, et sa moustache taillée chez Edouard, avaient décidé de fuir cette société grégaire au concept ringard. Jean-Marc opérait son retour aux sources, loin de cette civilisation insensée nourrie au capitalisme et au gluten. Il profitait de la vie, dans sa cabane coupée du monde, au milieu de la campagne sauvage, dégustant un délicieux bouillon de champignons bios. Le matin même, au coeur de la nature, il avait trouvé un trésor : un merveilleux coin à trompettes de la mort.

Chromochimi (Arcade / Terminé) ||| La Question (Mini-jeu narratif / Terminé !) ||| Blade Converter (A-RPG ~ Beat them all / En cours !) ||| Des mini-projets Unity !


Chafoin - posté le 05/07/2018 à 14:17:03 (1893 messages postés) - modero

❤ 0

The unholy cat

Semaine n°5

image

La vie humaine n'est qu'une longue publicité pour le hasard.

Un jeu avec une chatte.


La Machine Infernal - posté le 08/07/2018 à 14:52:39 (172 messages postés)

❤ 0

Je suis tombé la dessus en passant. Ça ma 'inspiré et j'ai pondu ça. Voila.

De toute sa vie, il n'a fait que se battre. Se battre pour ses idées, se battre pour sa liberté, pour l'avenir qu'il avait choisi. Mais de sa vie, que restait-il ? En réalité, son combat avait été vain. Durant toute son existence il s'était laissé emmener par le hasard de la vie. Suivant son cœur, son instinct, suivant son propre code, il avait fait ce qu'aucun être humain n'avait réussi jusque la. Pendant un temps, on l’avait vénéré pour ses actions. Le monde entier l'avait reconnu comme le héro qui allait sauver le monde de lui même. Mais au final, la réalité l'avait rattrapé.

Maintenant, alors qu'il est assis au bord de la falaise, constatant ce qu'il reste du monde qu'il avait juré de protéger, il sait alors que le hasard l'a rattrapé et que l'histoire se souviendrait de lui comme celui qui n'avait été que l'agent, la vitrine, l’exécuteur d'une réalité aléatoire que personne ne pourrait jamais dompter. Et pendant un instant, il considéra cela comme un bienfait car peut être que les générations futures se souviendraient de lui tel qu'il était vraiment, et feraient le choix, comme lui, de suivre la vie plutôt que la mort.


Saka - posté le 13/07/2018 à 11:19:38 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Diana n'en pouvait plus de faire la moue devant un appareil photo. Pour quoi était-ce déjà ? Un parfum. Bah voyons. Elle ne connaissait même pas son odeur et pourtant posait seins nus et recouverte de paillettes pour lui. "Et moi qui voulais faire du trek..." souffla-t-elle discrètement à Luc, son maquilleur et meilleur ami.
"Je crois que ce sera mon dernier shooting, après ça je me casse en Asie du sud, j'ai vu une pub pour un super trek au Cambodge.
- Au Cambodge ? Qu'est-ce qu'il y a à faire là-bas ?
- Rien à battre, je veux plus voir de studio de ma vie. En rentrant je trouverai un autre endroit où aller. C'est pas comme si je manquais de pognon maintenant que ma tête est placardée partout.
"
Une cinquantaine de photos plus tard, Diana se doucha et se rhabilla. Elle récupéra son chèque et sortit. A l'extérieur du studio se déroulait un tournage. Un film ? Diana s'approcha par curiosité, elle vit Josh Hughes, un célèbre acteur de film d'action, près d'une moto, devant d'un faux immeuble en carton construit pour l'occasion.
"Moteur !" Toute l'équipe de tournage se mit en branle, le caméraman adressa un signe de pouce au réalisateur. Josh Hughes mit son casque et enfourcha la moto. "Action !" Le faux immeuble explosa. Josh Hughes descendit de sa moto tout en enlevant son casque, qu'il jeta au sol. Il s'approcha de la caméra et sortit de son sac une bouteille de boisson énergisante. "Power glouglou, la boisson de ceux qui n'ont peur de rien."
Déçue, Diana s'éloigna. De retour chez elle, elle se mit sur son ordinateur et retrouva l'annonce qu'elle avait vue un peu plus tôt pour un trek au Cambodge. Il y avait beaucoup de texte qu'elle ne prit pas le temps de lire tant elle était pressée et fatiguée, elle trouva le numéro et téléphona. L'avion était le lendemain matin, elle se dépêcha de préparer ses affaires.
Arrivée à Phnom Penh, elle fit la connaissance de ses camarades de trek. Aucun d'eux n'avait l'air habitué à ce type d'aventure, et certains avaient avec eux d'étranges malles métalliques. Ils prirent un bus qui les emmena dans les rizières. Ils marchèrent un moment, puis, arrivés au milieu des rizières, un membre du groupe fit signe à tout le monde de s'arrêter. "Là ce sera parfait." Les autres membres du groupe ouvrirent leurs grosses malles et en sortirent du matériel photo professionnel. Le chef fit signe à Diana. "Allez la petite blonde, à poil, les riz pops vont pas se vendre tous seuls."



Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


brikou - posté le 13/07/2018 à 14:02:03 (282 messages postés)

❤ 0

Au lever du soleil, son règne serait fini.
Le vieux roi était debout, au bord de la gigantesque falaise. Sa mort serait bientôt offerte en spectacle au peuple. En contrebas, les sujets et les paysans étaient réunis. La foule bruyante qui pue et conspue. Et le traître se tenait là, assis sur le sommet le plus proche. Le jeune prince fou, blond et arrogant, fils de la princesse et de son frère, elle-même fille du roi et de sa sœur. Depuis son plus jeune âge, la cour taisait ses troubles mentaux et sa cruauté monstrueuse envers ses domestiques. Désormais, il était à la tête du royaume des montagnes.

Le matin commençait à dessiner les ombres des pics sur la vallée. Le jeune prince sourit à son grand-père. Il cria : "À mort !"
Sa majesté, en pleurs, sentit la pointe de l'épée du bourreau dans son dos. Alors qu'il allait sauter, il pensa : "Mais quelle publicité pour la diversité génétique !"

Chromochimi (Arcade / Terminé) ||| La Question (Mini-jeu narratif / Terminé !) ||| Blade Converter (A-RPG ~ Beat them all / En cours !) ||| Des mini-projets Unity !


Kenetec - posté le 13/07/2018 à 18:07:32 (13013 messages postés)

❤ 0

~°~

"La vie n'est qu'une longue publicité pour l'imprévu"

Le semi-remorque fonçait sur lui à toute allure. Le choc était inévitable. A cette vitesse ses chances de survie frôlaient le 0.

Quelques secondes dans la vie qui semblèrent durer des heures pour Paul. Il se revit adolescent, la guitare à la main. Il se revit en train de jouer dans son groupe de Rock. Il revit ses parents le sermonner de trouver un métier raisonnable et de dire adieu à sa passion. Il revit la rencontre à l'université avec Anna, la femme de sa vie. Il revit toutes les folles promesses d’aventures qu’un jeune couple peut avoir.

Puis il revit le poids des responsabilités de la vie d’adulte et la routine qui s’installe. Il revit la lassitude, la fatigue, l’ennui d'un travail sans âme. Il revit le reniement des débuts puis l’acception fataliste des années suivantes.

Le camion continua sa course folle et passa à 10 centimètres du visage de Paul, avant de finir sa glissade sur le sol humide contre les rambardes de sécurités.
Il était indemne.

Paul resta tétanisé, les yeux grands ouverts pendant de longues minutes. Il ne pouvait plus bouger. Tandis que le public commençait à s’affoler tout autour, lui restait pantois, comme foudroyer par l’évènement.

Après de longues minutes de stupeur, il finit par reprendre ses esprits et rentra chez lui. Il ne remit plus jamais les pieds à son travail.
Son ancienne vie avait pris fin dans cette rue, au moment ou la mort avait décider de lui laisser une seconde chance.

Désormais, plus rien ne serait jamais comme avant.

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)


trotter - posté le 15/07/2018 à 14:54:54 (10569 messages postés)

❤ 0

Ca a été inspiré par le thème de la semaine + du Philip K.Dick + une copine qui a eu l'idée des sondes.

Citation:

I.
Un sixième sens réveilla Richard avant que sa femme n'écrase par erreur la Sonde qu'il avait négligemment laissé tomber par terre hier soir.

"Attention à la Sonde !", lui cria-t-il.
-Tu n'as pas dormi avec, hier soir ?", répondit-elle vaguement inquiète. "Tu as réussi à dormir quand même ?"

Un peu déboussolé, il ne prit pas la peine de répondre tout de suite. Son premier geste fut d'allumer puis de brancher la Sonde sur son bras droit. Elle émit un petit ronronnement rassurant.

"J'étais trop crevé.", lui dit-il avec un regard amoureux. L'écran, à son bras, brillait : rose.

Puis rose-rouge. Il se leva, vaguement énervé, et se commença à s'habiller. Sa femme était à la cuisine, juste en face, en train de faire chauffer de l'eau.

"Tu as une réunion ce matin c'est ça chéri ?, lui lança-t-elle.
-Oui, je prendrais le café au boulot. Ne t'embête pas."

Si tôt le matin, le train n'était pas complètement plein et Richard put ainsi se trouver une place à côté d'un gros type chauve en costume. Bizarrement, son aspect bonhomme, inoffensif, presque maternel le rassura. Il réussit à dormir un peu sur le trajet.

A son arrivée, le soleil était levé. Les rues luisaient de la pluie nocturne. En passant devant le bâtiment, il vit par la fenêtre que l'accueil était déjà pris d'assaut et remercia le ciel de ne pas être aux guichets cette semaine. Il passa par la porte de derrière.

Etant arrivé plus tôt que d'habitude, le quart d'heure d'attente réglementaire dans le sas se fit avec des collègues qu'il ne connaissait pas. Sa sonde était bleue au moins depuis qu'il avait quitté la gare. Autour de lui, quelques autres bleus, beaucoup de verts, au moins autant de violets. Forcé de patienter, Richard en profita pour prendre un café.

On le laissa enfin passer. Au fil de la matinée, alors que la réunion approchait, sa Sonde passa elle aussi au violet. Il avait besoin de détermination pour mener la séance. Il allait devoir se montrer ferme sur certaines demandes de l'équipe d'approvisionnement. Et il était indispensable d'obtenir une réponse de l'intégration ! Après tout, le lancement était pour demain !

Son chef passa la tête dans son bureau pour lui dire bonjour.
"Jolie couleur, Richard !"

Le violet était pétant.

II.
En fin d'après midi, Richard était à genoux la tête à quelques centimètres de la faïence blanche des toilettes du centre, essayant de faire tomber les longs fils gluants et acides coincés dans sa gorge. Approcher la cuvette froide et un peu jaunâtre l'avait révulsée au début, mais maintenant il avait la tête et les coudes posés dessus. Il resta dans cette position inconfortables quelques minutes, jusqu'à ce que son corps se plaigne de ses articulations douloureuses, du carrelage dur, de l'odeur diffuse d'urine, du goût âcre dans sa bouche et sa gorge évoquant une pile électrique fondue.

Face au miroir, il se rassura. Rien ne se remarquait sur son visage. Il avait réussi son pilotage opérationnel. Des ordres avaient été donnés, des avertissements passés. Il se sentait important. La Sonde était toujours violette, mais tendait un peu vers le marron. Il ne la lâcha pas des yeux. Plus il la regardait, plus elle devenait marron, plus il se sentait malade, plus il la regardait, plus il se sentait malade... Il détacha le câble, tirant l'aiguille hors de son bras. Bravo. Elle se mit à siffler, très fort et très aigu tout d'abord, puis de plus en plus grave et étouffé, comme une baudruche qui se dégonfle. Il se sentit mieux. Même en sachant c'était certainement purement psychologique. Il sortit, marcha en s'appuyant de temps à autre sur les murs comme une personne ivre, déambulant au hasard dans le bâtiment, sans risque de se perdre car les couloirs faisaient un cercle complet. Il ne croisa personne. La plupart des bureaux étaient fermés, mais il pouvait voir du monde derrière certaines portes entrouvertes. Il arriva finalement au bureau de son chef, renversé dans son fauteuil, un sourire béat aux lèvres. Sur son bras, du jaune. Du jaune vif.
Richard se tenait à moitié caché dans l'encadrure de la porte, posé contre le mur du couloir, de telle sorte que son chef ne puisse pas voir sa propre Sonde éteinte.

"Je m'en vais", lui lança-t-il simplement. Son interlocuteur releva la tête, ses yeux essayèrent quelques instants de trouver le bras droit de Richard avant d'abandonner : peu importe sa couleur, après tout, Richard allait partir.
"Bon boulot Richard, je suis passé tout à l'heure et c'était du bon boulot ! Continue comme ça et c'est la promotion Richard !"

Il répondit d'un petit sourire et s'en alla.

Ce ne fut qu'une fois arrivé à la gare qu'il se rendit compte qu'il n'avait pas rebranché sa Sonde. Avec un écran noir, il n'avait absolument aucune chance d'entrer... Dès que l'aiguille fut réinsérée dans sa peau se matérialisa une couleur bleu marron qu'il tenta d'ignorer. Peu importait. Et la couleur le rendait malade. Autant regarder une autre couleur. Il trouva son bonheur dans la foule, une jolie fille arborant une belle couleur rose, et adapta sa marche pour la suivre à courte distance. Ca le requinqua. Malheureusement, elle ne prenait pas le même train.

Cette fois-ci, il ne put pas s'asseoir jusqu'à chez lui.
Dans son petit appartement, le gaz ne fonctionnait pas. Il n'avait rien à préparer au micro-onde et se maudit lui-même car il était justement passé au magasin avant de rentrer et aurait pu ramener quelque chose à manger. Sous la lumière du soir qui filtrait par la petite fenêtre de la cuisine, de la poussière en suspension rendait l'air poisseux et lui donnait l'impression d'étouffer. Par dénuement, il décida de faire tremper des pâtes dans de l'eau froide.
En attendant qu'elles ramollissent, il se traina jusqu'à son canapé et se tortilla pour sortir de son pantalon une petite boite dans un emballage plastique. Il en sorti une capsule qu'il inséra dans sa Sonde. Une capsule rose.

Sa femme rentra, les bras chargés de courses. Il resta couché sur le canapé. Elle le déchaussa, le déshabilla. Il se laissa faire comme un bébé. Il eut même droit à un massage avant le repas. Quelle extase ! C'était de bonnes pâtes à l'eau froide.

III.
Quand Richard se réveilla le lendemain, il remarqua que la Sonde s'était débranchée pendant la nuit, ce qui l'inquiéta vaguement car c'était la deuxième fois de suite. Au moins, cette fois, sa femme n'était pas là.
Parce qu'elle n'avait pas pu le réveiller, il était très en retard. Il la rebrancha sans réfléchir, pris le train et arriva dans le sas du centre. Aujourd'hui non plus, n'étant pas dans ses horaires habituels, il ne reconnaissait personne. Une femme lui fit une réflexion désagréable, qui lui passa par dessus la tête. Elle insista un peu et alerta la sécurité.

C'était une première, pour lui. Jusque là, il n'avait jamais été retenu dans le sas. Deux agents le poussèrent dans un réseau de couloir qui était une copie conforme de son étage à la différence près que les murs et le sol étaient en béton, sans revêtement. Il connaissait un peu l'un des deux type, le plus âgé. Un gars assez sympa. Très pragmatique. Parfois, ils prenaient un café ensemble. Richard était à la fois soulagé de tomber sur lui et honteux car il savait qu'il risquait de le recroiser au café plus tard.

Le trajet jusqu'à leur bureau paru interminable. Les deux gars soutenaient Richard par les bras et lui imposaient une allure soutenue. Il imagina se coller contre les cloisons, se faire râper par les vigiles contre les murs de pierre, laissant derrière lui des lambeaux de peaux rose pour retrouver son chemin s'il devait s'échapper. Sans intérêt. Il l'emmenèrent dans un petit bureau.

"Pourquoi t'étais rose comme ça Richard ?, lui demanda l'agent qu'il connaissait vaguement en s'asseyant face à lui.
-Les restes de la veille. J'ai capsulé hier soir et elle s'est débranchée pendant la nuit."

La sonde de son interlocuteur était verte très foncée. Difficile à lire. Celle de son jeune collègue, debout contre la porte, était violette. Très sérieux, très impliqué. Il ne perdait pas une miette de l'interrogatoire, lui.

"C'est la première fois non ?
-Oui."

L'homme vérifia dans ses fichiers, ce qui rassura curieusement Richard. Ainsi, il verrait que c'est la vérité. Il ferma le dossier et lui posa une colle :
"Tu es quoi, là ? Sans regarder.
-Orange ?
-Pas loin. Tu as changé 3 ou 4 fois depuis que tu es arrivé ici.
-C'est la première fois que ça m'arrive... Je sais pas quoi penser.
-Tu clignotes comme une boîte de nuit. Franchement j'ai jamais vu ça. Tu penses que tu peux nous donner un beau vert ou un beau violet ?"

Richard hésita.

"Je ne te force pas. Personne n'a le droit de te forcer. Mais ici on attend du vert, du bleu, et on fait du violet voire du jaune. Certainement pas du rose.
-Je sais.
-Alors ?
-Je suis pas sûr."

Ils restèrent quelques minutes à se regarder.
"Tu veux rentrer chez toi ?
-J'ai un lancement aujourd'hui.
-C'est important ça un lancement ?" Il n'attendit pas de réponse, se pencha vers Richard. "Tu es presque rouge. Rentre chez toi, ça ira mieux demain. Ne m'oblige pas à te mettre dehors."

IV
Rouge. Ce n'était pas une très bonne couleur à arborer en pleine rue. Richard ne comprenait même pas pourquoi il était rouge. Il se dirigeait vers la gare par habitude mais savait que c'était impossible de prendre le train avec cette couleur. Impossible d'entrer nulle part.
Il longea la voie ferrée, puis monta sur un pont piéton et resta quelques instant à regarder les voies. Il avait une vague envie de sauter à pieds joints sur un train pour l'écraser. Ridicule. Il descendit.
Un peu plus loin, la vieille rotonde désaffectée où étaient auparavant stockées les locomotives. Le portail complètement rouillé, prêt à tomber. Tout à coup, il donna un coup de pied furieux dans le métal, laissant ainsi exploser une rage qu'il ne savait même pas qu'il avait en lui.

Surpris, il jeta un oeil à sa Sonde : rouge vive. Il eu presque honte. C'était une couleur d'adolescent. Autant l'enlever, pensa-t-il. C'est un coup à se faire arrêter. Il porta sa main à son bras quand une pensée lui vint. Il avait toujours les capsules roses d'hier dans sa poche. Et une journée de libre, maintenant. Pourquoi pas les prendre ?
Mais où ?
Juste devant, le portail désormais entrouvert semblait l'inviter dans la rotonde. Les fleurs jaunes lui faisaient signe d'entrer en se balançant doucement. Là dedans, il serait tranquille.

Le coeur battant, Richard se glissa entre le portail et les mauvaises herbes. Il s'approcha du bâtiment et essaya une première porte, fermée. Fit demi-tour, pour passer par l'ancienne voie ferrée presque invisible sous la végétation. Une porte était ouverte donnant sur des ateliers oubliés. A l'intérieur, des débris divers, du papier toilette usagé, des vieux cartons, des bouteilles abandonnées... Evidemment, ça avait servi de squat. Il avança à l'intérieur avec prudence, dans un silence qui n'était troublé que par le craquement du verre sous ses pieds. Finalement, il tomba sur une pièce en meilleur état que les autres. On avait repeint la porte. Décoré les murs. Amené des chaises, disposées autour d'une vieille bobine en bois qui servait de table.

Il hésita à rentrer. La salle avait un certain côté sacré, comparée aux autres. La laissant derrière lui, il reprit son exploration. Rien de notable au delà. Il revint en arrière. Cette fois-ci, la pièce lui était devenue familière, même si ce n'était que la deuxième fois qu'il la voyait. Richard ferma la porte, pris une des chaises et la plaça contre un mur d'où il pourrait surveiller à la fois l'entrée et la fenêtre extérieure. Il ouvrit sa Sonde, éjecta la capsule usagée, qui roula dans la poussière. Pour la première fois, il remarqua les restes d'autres capsules près de la bobine. Il s'injecta une rose, pensant qu'il n'était pas le seul à venir capsuler ici.
Et justement, il entendit aussitôt quelqu'un qui approchait. Peu lui importait d'être seul ici maintenant, au contraire. Il serait heureux de le rencontrer. Pourquoi pas se poser sur la table avec lui. Boire un coup, manger un morceau, à la bonne franquette, comme dans son enfance.

Une main timide poussa la porte. Elle tenait justement une bouteille de vin. La personne portait également un sac d'où dépassait une baguette de pain.

"Richard ? Tu es là ?", demanda-t-elle en souriant doucement.

Quel plaisir ! C'était sa femme.




Saka - posté le 17/07/2018 à 01:40:20 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Nouvelle semaine !

Semaine n°6 :

image
Demain le monde perdra tout son sens, alors clique "like".



Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


Saka - posté le 26/07/2018 à 13:58:30 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Dans l'obscurité, seulement éclairé par l'écran de son ordinateur, Anthony cliquait, encore et encore. Le corps d'Anthony avait acquis au fil des années la forme d'une pomme de terre. Ses seuls contacts humains se résumaient aux livreurs de pizzas. Mais aujourd'hui, quelque chose se produisit. Quelqu'un tambourina à sa porte, de plus en plus violemment. Sans se lever de sa chaise de bureau à roulettes, Anthony se dirigea vers la porte et l'ouvrit avec appréhension. Un homme chauve en panique se trouvait derrière.
"C'est la fin du monde monsieur !! Dès demain tout prendra fin !!"
Il jeta un flyer à la figure d'Anthony et courut tambouriner à la porte de l'appartement voisin. Anthony ferma la porte. Il se fit rouler jusqu'à son ordinateur et regarda le flyer. Il indiquait une page facebook "démoniaque" à ne surtout pas visiter. Curieux, Anthony se rendit quand-même sur la page de "Kevin la menace". La photo représentait un enfant d'à peu près 11 ans, et une seule publication y figurait : "10 000 like et j'atomise la terre lol". Le compte était presque atteint. Anthony écrabouilla le flyer, et dans un ricanement cliqua sur "like".
Le lendemain 712 ogives nucléaires explosèrent dans les plus grandes villes du monde.



Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


brikou - posté le 27/07/2018 à 13:08:25 (282 messages postés)

❤ 0

Elodie scrollait en continu, sans s'arrêter. Ses yeux vides regardaient défiler les selfies, le food porn, et les gifs qui se moquent des vegans. Elle s'engoufrait de plus en plus dans les profondeurs. Mais elle ne prenait pas l'ascenceur, elle y allait marche par marche, épuisée, faisant inlassablement glisser son pousse du bas vers le haut sur son smartphone. Jusqu'au jour où elle fut incapable de descendre plus bas. Elle était arrivée à la toute première publication, le post original :
"Félicitations, tu as scrollé jusqu'au bout ! Mets un like si maintenant tu sais plus quoi faire de ta vie."

Chromochimi (Arcade / Terminé) ||| La Question (Mini-jeu narratif / Terminé !) ||| Blade Converter (A-RPG ~ Beat them all / En cours !) ||| Des mini-projets Unity !


trotter - posté le 30/07/2018 à 12:40:19 (10569 messages postés)

❤ 0

Du balcon, le coeur suspendu
A l'affut d'une apparition
Première venue, attendue
Dans mon ventre, des papillons

Là, au sommet des escaliers
Cette passion te réclame
Je n'attends sur mon palier
Que toi, pour partager ma flamme

Demain, enfin, nous nous verrons,
Pour embrasser nos vérités
Après des nuits à gazouiller,
Et des journées à se twitter

Alors plus rien n'aura de sens
Nous deux unis en tandem
Bien sûr, en toute innocence
Sauf si tu cliques sur "j'aime"


Saka - posté le 30/07/2018 à 15:44:44 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Semaine n°7 :

image

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧


Nemau - posté le 31/07/2018 à 08:34:12 (52415 messages postés) - honor -

❤ 0

The Inconstant Gardener

Nemau était sur son appli Facebook et tentait de survivre au visionnage des publications malaisantes de Saka.

=>[]



Quel RPG Maker choisir ?Ocarina of Time PCPolaris 03 • Le matérialisme c'est quand tu as du matériel.


NanakyTim - posté le 31/07/2018 à 09:49:37 (23817 messages postés)

❤ 0

Leader Bocaliste Floodeur Légendaire

C'est l'histoire d'un schtroumpf qui tombe et qui se fait juste un bleu. Il a survécu.

Héros ou Fléau ? Devenez le Roi de Quineroy ! ~ Plongez dans l'univers sombre du Darkans ! ~ Dimens Reis... Allez y faire un tour. ~ Rangez votre chambre ! ~ Avez-vous peur du noir ? ~ Sauvez le futur, en allant dans le passé: BOCALATOR...


Saka - posté le 31/07/2018 à 11:45:19 (17941 messages postés) - modero -

❤ 0

Réalisateur de chez Lidl

Citation:

Nemau était sur son appli Facebook et tentait de survivre au visionnage des publications malaisantes de Saka.

 XD

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Saka ressuscite les angles morts. | Gloria Papoum 1, 2, 3 | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | L'avenir se demande ce que Saka lui réserve. | Père Clochard | Saka a dépucelé la forêt vierge. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ 囧

Aller à la page 1 2 3

Index du forum > Concours > [L'histoire de la semaine] Semaine n°10

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers