Night.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

News: News de presque été / Sondage: votre navigateur / Jeux: Tetryl Bizarre Adventure: Dragon (...) / Sorties: Clarent Saga: Chronicles / Jeux: WOYO!! / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

123 connectés actuellement

22232853 visiteurs
depuis l'ouverture

6 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

RPG Maker - La Communauté

Le Comptoir Du clickeur

RPG Fusion

RPG Maker Détente

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Liste des messages insérés dans des blogs

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39


Roi of the Suisse - posté le 24/04/2020 à 11:23:46 (27366 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Je viens de terminer Gris !

image

C'est un jeu de plateforme indépendant, "ah !" vous allez me dire, "comme tous les jeux de plateforme indépendants qui pleuvent par milliers chaque année" et sur lesquels je crache habituellement car ils sont responsables de l'actuelle inondation indie, mais celui-ci est vraiment très joli.
Il ne réinvente pas du tout le genre par ses mécanismes (ce qui est généralement la raison d'être des jeux de plateforme indépendants "on peut faire un double saut sur les murs qui inverse la gravité olala mon jeu est trop original hurrr durr").
Il est juste très joli, très épuré, et dessiné à la main.
C'est fait par des artistes espagnols. Le jeu est une métaphore de :

Spoiler (cliquez pour afficher)


image
image
image
image

Le jeu est plutôt facile. Bien plus facile qu'un Celeste par exemple.
Un seul petit bémol qui m'a gêné, c'est que, très souvent, le chemin se coupe en deux (un chemin pour obtenir un bonus facultatif, et le chemin principal pour continuer l'aventure) et qu'il est impossible de savoir lequel est lequel ! Ca m'est arrivé plein de fois de penser emprunter le chemin facultatif pour le bonus et de me retrouver à continuer l'aventure et de ne pas pouvoir revenir en arrière, donc de rater le bonus qui était en fait dans l'autre chemin. Très frustrant.

Je recommande, c'est une expérience vidéoludique très agréable.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Trotter - posté le 22/04/2020 à 09:32:21 (9743 messages postés)

❤ 0

Un son bizarre entendu en France :



https://twitter.com/Raphazap/status/1252697909411356673

https://www.reddit.com/r/france/comments/g5ncvx/énorme_bruit_dans_le_ciel/

Le son en question :

https://youtu.be/-1IIUcNI0cw?t=20

https://www.notre-planete.info/actualites/4403-hum-bruit-non-identifie-Terre

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hum_(son)#Quelques_explications_possibles

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hum_(son)

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Sylvanor - posté le 20/04/2020 à 00:58:00 (23321 messages postés) - webmaster -

❤ 4

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Attention spoilers!

Vous savez, je suis un mec plutôt gentil en temps normal.
Je dis bonjour aux petites vieilles, je dis merci quand on me rend un service, j'ai un respectable métier d'enseignant et je vote à gauche.
J'ai un tempérament plutôt calme. J'ai lu Cicéron, Marc Aurèle et Epictète, la faim dans le monde bien sûr je suis contre, tout comme les guerres, mais je dors quand même bien la nuit.
Parfois, mes collègues qui en ont gros viennent même me voir pour trouver du réconfort.

Pourtant, c'est le coeur plein de rage et l'écume à la gueule que j'écris ce message.
Car j'ai terminé Final Fantasy VII Remake ce soir.
Il y a désormais deux choses qui me font perdre possession de mes moyens dans la vie: il y avait Manuel Valls, maintenant il y a FFVII Remake.

Il faut que j'extériorise un peu.
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRGHGHGHGHGHGHGH AAAAAAAAAAAAAAAAHHH.
Voilà ça fait du bien. Pardon.

Certains ont des femmes de leur vie. Moi il y a quatre jeux de ma vie: Planescape: Torment, Final Fantasy VII, Fallout 2 et Starcraft.
Fallout a été saccagé par ses suites. Starcraft a été saccagé par ses suites.
Ce qu'ils ont fait à Final Fantasy VII est peut-être pire que ce qu'ils ont fait à Fallout et à Starcraft.
Je prie pour qu'il n'y ait jamais de remake de Planescape: Torment!!

Bon...
Alors oui il y a des qualités à ce remake: les combats sont cools, et c'est super beau.
D'accord.

Mais souvenez-vous de cette citation de FFVII (l'original) qui parlait de Jénova: "Il s'approchait des Cetras avec des manières amicales, ...les trompant et finalement... leur transmettant le virus".
Eh bien, FFVII Remake c'est un peu comme une métaphore de Jénova. Et les fans ce sont les Cetras.

Ca commençait bien pourtant, sous les meilleures hospice, avec ce réacteur Mako n°1, dispo dans la démo, qui est en fait le meilleur moment du remake et le plus fidèle.
Petit à petit, les choses se ternissent, le rythme ralentit, il reste de bons moments quand le jeu reste fidèle.

Au fond, le secteur 5 aurait dû me mettre la puce à l'oreille déjà bien plus tôt.
Le nouveau secteur 5 est certes superbe et plein de vie, aucun problème là-dessus, mais si on le compare à l'ancien, l'ambiance est très différente. Le secteur 5 du jeu d'origine est beaucoup plus sombre. On le suppose peu éclairé par la lumière du jour, écrasé par le plateau de Midgar, car les éclairages artificiels sont allumés en continu; les gens n'ont pas l'air heureux. Il y a ce mec qui a perdu la raison dans l'espèce de gros tube installé en habitation, on soupçonne les problèmes d'alcoolisme, de violence, de malnutrition, chacun a l'air de vivre dans son coin, d'ailleurs y a pas grand monde dans la rue, la musique est menaçante. Avec ses teintes de rouille, on pouvait presque palper la crasse, l'insalubrité des lieux.
Bon, le nouveau secteur 5 vous avez la Maison Feuillue, une école pleine de petits enfants trop mignons, qui ont d'ailleurs un coin où il n'y a qu'eux qui peuvent entrer et ils rendent des services aux habitants avec une espèce d'épée en bois trop choupette et puis les gens ont l'air heureux de vivre tous ensemble. Quant à la musique on a l'impression d'être sur un air de vacances, paisible, limite un peu jazzy.
Quelle misère!! Trop de bonheur je défaillis!!
Et pourtant, c'est si bien fait, si beau, si impressionnant de relief, de détail, qu'on se laisse avoir, berner par les illusions, alors qu'on commence déjà à se faire un petit peu voler notre âme!

Le secteur 5 avant:

image

Le secteur 5 maintenant (bon ok y a des endroits moins champêtres mais quand même):

image

Au passage ne croyez pas ce qu'on vous dit sur les musiques c'est une véritable déception, tout a été refait en mode gros orchestre hollywoodien, ils ont abandonné les synthés fragiles et frémissants de l'original, qui pour le coup se justifiaient entièrement car ils faisaient écho à cet univers futuriste chaotique et dystopique: il y avait cohérence entre le fond et la forme, les sons racontaient quelque chose, que ce fût lié ou non à la contrainte technique. Eh ben c'est terminé. Les thèmes ont perdu de leur caractère, les sons employés n'étaient pas anodins et participaient à leur identité. L'espèce d'harmonica pleurant qui intervenait pendant les crédits au début sur le morceau Prélude a disparu. C'ETAIT UN SIGNE!!

Arrivé à la fin du labo d'Hojo donc, où j'en étais rendu la dernière fois, la déconfiture s'accélère.
Qu'est-ce que c'est que ces séquences avec Sephiroth? Bon maintenant il faut expliquer y en a marre. Mais des explications tu n'en auras point mon pauvre naïf.
Sephiroth on le voit apparaître beaucoup, beaucoup trop souvent, ça vire au running gag...

Mais après le labo d'Hojo, quand on commence à penser que le pire est derrière nous, c'est là que le jeu commence lui à nous prendre en traître.

Donc l'ambiance de mort de la Shinra massacrée par Jénova (et le fictif Sephiroth qui l'emporte) a plus ou moins disparu, là c'est juste vide y a personne on sait pas pourquoi. Puis le président mort est remplacé par un président vivant et encore un scandale.
Alors que Barret pourrait le tuer, ou le laisser mourir (il s'accroche à un rebord du toit), devinez quoi, EH BEN NON il le sauve! Bah ouais Barret c'est un héros c'est un gentil, comme Wedge, les gentils ils tuent pas les gens! Sauf dans les combats qui font qu'on doit avoir rempli 4 ou 5 cimetières complets de soldats de la Shinra à ce stade du jeu, MAIS BON je suppose que les soldats de la Shinra ça compte pas (c'est de droite en fait ce jeu, les riches on peut pas les tuer). Donc Barret le sauve et lui demande de laver la réputation d'Avalanche mais il se fait avoir parce que le président va à son bureau et sort un PISTOLET OH MON DIEU PANIQUE A BORD!!!!
Et là Barret il est comme un con oh mince il a pistolet je fais quoi j'ai terrassé des bestioles géantes des machines de guerre de la Shinra qui font la taille d'une maison, des hordes d'animaux et de bandits mais là c'est trop je perds mes moyens.
Et donc là le président se fait tuer par Sephiroth (ou Jénova?) et on se dit BON OK là le scénario retombe sur ses pieds on retrouve l'original. Et puis Sephiroth/Jénova TUE BARRET!!
Surprise!!
Bon moi j'ai dû ravaler mes larmes avec l'épisode Wedge donc je me dis allez s'ils me tuent Barret je veux bien ça fait vases communicants!! Mais je me méfie quand même.
On se tape ensuite un combat contre Jénova (évidemment ils pouvaient pas s'en empêcher et j'avoue il est cool), et puis après eh ben devinez quoi, les espèces de serpillères qui sont nouvelles dans l'histoire elles ressuscitent Barret!
Alors arrêtons-nous deux minutes parce qu'il faut faire un point important.
Ceux qui nous font des fausses morts pour ressusciter leurs personnages (ou faire genre en fait non) plus tard dans l'histoire ça devrait être puni d'écartèlement, arrachage des ongles on les accroche à une charrette tirée par des chevaux et on les fait courir à toute vitesse comme dans les westerns, oui ça c'est bien.

Donc Barret ressuscite et là on nous dit que ben les "protecteurs du destin" (ou un truc comme ça avec le mot destin dedans) ont pas voulu qu'il meure, oh bien sûr.
Pratique tout ça.
La mort c'est pas bien, ça fait mal, chez Square Enix la mort on aime plus trop ça depuis quelques temps. Ca tombe mal parce que dans FFVII il y avait plein de morts.

On continue, on trouve Rufus peu de temps plus tard avec le fameux combat sur le toit. Mais la mise en scène tombe un peu à l'eau car on ne sait pas qui est Rufus! Alors que dans le jeu original, on nous le présente très vite, il fait son premier discours devant les héros, et on comprend qu'il est le fils du président de la Shinra et sera bien pire que son père. Là... Non.

Ensuite on retrouve les héros en bas de la tour, combat de boss clin d'oeil aux combats dans les ascenseurs du jeu original, puis Heidegger débarque avec ses troupes et les héros sont embêtés mais Cloud débarque à moto et roule sur tout le monde (enfin, les fait balancer sur les côtés en leur fonçant dessus) et sauve la mise. Cool mais... Mais il épargne Heidegger!? Et ensuite tout le monde se tire!?
QUELQU'UN PEUT-IL EXPLIQUER CETTE SCENE AAAAAAAHHHH!!?
Vous avez eu trop peur de montrer les héros tuer quelqu'un? Vous pouviez pas faire mourir Heidegger parce qu'il sert plus tard? BEN FALLAIT PAS LE MONTRER LA ALORS, DE TOUTE FAÇON IL ETAIT PAS LA DANS LE JEU ORIGINAL!!
C'est quoi le délire? On vient juste d'éclater une cinquantaine de gardes de Shinra, mais Heidegger on peut pas le toucher ce serait trop choquant?
Heidegger c'est le Goebbels de la Shinra, un groupe comme Avalanche ne pouvait QUE profiter de la situation pour lui régler son compte, mais non. Il y a juste cinq minutes c'était ça avec le président, et ça recommence!
Donc là déjà c'est la haine qui monte en moi très fort très fort.

Puis on se retrouve dehors, la moto et le camion bleu on se dit bon allez ça va quand même être bien.
Puis on s'aperçoit que la Tour Shinra est encerclée de serpillères volantes bon bizarre on comprend pas trop mais ok.

Passage en moto, sympa, retranscription agréable de l'original.

Et après... Après c'est la descente aux enfers.
Il y a des moments, vous savez, dans votre vie, qui vous rappellent votre fragile condition d'être humain, impuissant face à la nature, impuissant face à la géopolitique, au destin de l'espèce humaine et du monde.
Impuissant face au carnage d'un de vos plus grands amours vidéo ludiques. Impuissant face au nouveau Belzébuth du jeu vidéo. Le mal incarné a un nouveau nom: Square Enix.

Donc là on se dit normalement c'est fini hein, adieu Midgar.
Ben non. Y a une espèce de grosse boule d'énergie bizarre, plein de serpillères volantes qui s'y engouffrent, Sephiroth qui arrive encore pour dire viens me voir, Aerith qui nous dit "en fait Sephy c'est un gentil il veut sauver la planète mais il est prêt à tout pour ça même au pire" DE QUOI MA VIEILLE TU DÉRAISONNES J'ESPERE!? PARCE QUE C'EST PAS DU TOUT CA C'EST MOI QUI TE LE DIS!! T'ÉTAIS PAS LA EN 1997!?

Et donc on s'engouffre dans la brèche lumineuse et là ça devient du délire complet on affronte des espèces d'esprits fantômatiques gardiens du destin je t'en foutrais moi du destin, y en a des petits et puis un géant et puis quand on les a buttés Sephiroth apparaît en disant "Cloud tu viens dis poto je t'attends" (mais je suis là crétin tu veux quoi de plus?) et puis on bute Sephiroth et puis boum boum plaf explosions tornades et puis on se retrouve seul face à Sephiroth il demande à Cloud de faire une alliance et DE QUOI DE QUOI!? TU TE PRENDS POUR DARK VADOR!? Evidemment Cloud il dit non on sait pas trop pourquoi mais bon il sait que le côté obscur c'est mal et on bute encore Sephiroth (c'est un running gag?).

image

- Rejoins-moi!!
- Gnoooon je veux pas!!!!
- Allez quoi y a plus beaucoup de temps (je te dirai pas pourquoi)!
- Je vais te tueeeeer!!!


Voilà à la fin boum plaf explosions tornades on comprend rien on se retrouve sur la fin de l'autoroute (il a l'air entier c'est bizarre mais bon on est plus à ça près vous me direz, et d'ailleurs ça n'a l'air d'étonner personne alors que juste avant on avait des trains qui volaient) au soleil couchant et on a un plan sur Biggs qui se réveille EN FAIT IL ETAIT PAS MORT!!!!!!!!!!!
AAAARGHHGHGHGHGRGHRGH Tu ne tueras point on a dit, non je dois poser ce couteau pose ce couteau mon vieux ça ne sert à rien, ils sont trop loin ils sont au Japon et puis ça servirait à quoi tu ne veux pas aller en prison, le monde a besoin de toi pour savoir et se souvenir du vrai Final Fantasy VII.

image
- Alors ça fait depuis la PS3 qu'on te vend du rêve avec un remake, et genre 5 ans qu'on a annoncé le jeu, ça t'a plu?

SCANDALE! HAUTE TRAHISON!!! INFAMIE!!!
L'OPPROBRE SUR SQUARE ENIX POUR MILLE GENERATIONS!!
Vous aviez de L'OR entre les mains et vous en avez fait DU PURIN!!!
Ce jeu c'était SACRÉ vous n'aviez PAS LE DROIT DE FAIRE ÇA!!
Tous coupables, TOUS!! Même les petits exécutants, même les petites mains!! Vous avez collaboré à ce projet ignoble!! Il fallait démissionner!! Il fallait poser des bombes se révolter COMME AVALANCHE DANS LE JEU!!!

JE LES HAIS!! TOUS AUTANT QU'ILS SONT!!

Après le jeu, on s'attend à se retrouver dans le secteur 5 pour se promener et faire des quêtes annexes (le jeu nous fait vaguement comprendre petit à petit qu'il reste des trucs pour plus tard) mais en fait non, on y retourne pas, on a juste la sélection des chapitres qu'on peut rejouer, ils disent qu'il y a des trucs à faire dedans en mode difficile mais ça signifie se retaper toute la progression, les cut-scenes etc, revoir des lieux déjà parcourus quinze fois chacun pour les quêtes (annexes et principale) MERCI BIEN LES GARS! C'était déjà bien trop long!

Alors la note? Quoi tu veux une note!? On ne note pas les traîtres.
-7777/20 (les vrais comprendront.)

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Kenetec - posté le 19/04/2020 à 14:32:51 (12583 messages postés)

❤ 2

#News 1 - 19/04/2020
_________________________________________________

Ça avance doucement mais sûrement. :sourire2
. J'ai ajouté un petit système "d'ombre chinoise" quand on passe derrière un immeuble.
Dans la version d'avant, on pouvait tout simplement pas passer derrière les immeubles.
Et si je met le chipset en position "étoile" (pour que les éléments soient au dessus du joueur) on ne voit plus son personnage, et je trouve ça perturbant.

image

Je trouve que c'est le meilleur compromis entre rendu, praticité et travail nécessaire.
Pour info je me suis inspiré de Darksiders Genesis qui utilise la même technique : 1 et 2
_________________________________________________

.J'ai bien avancé sur un passage qui m'a pris pas mal de temps.
Je suis assez content du résultat.

J'en montre pas plus car les screens seuls ne permettent pas de bien se rendre compte du truc.
Faudra voir ça in-game avec l'ambiance sonore, les pictures, les charsets etc.

image

_________________________________________________

.A la suite de ce passage il y aura une phase de gameplay, assez simple, en principe mais avec un "twist" pour ajouter un peu de piment. :p
Merci à Anton et Hellper pour leur conseils en programmation. :sourire2

image

_________________________________________________

.J'ai pas mal hésité pour les lumières du Metro sous marin.
Jaune, blanc, bleu ?

J'aime bien comme ça, en bleu.
On verra plus tard si je change ça.

image

_________________________________________________

.Sinon j'ai participé au screen de la semaine avec ceci :

image

Map complète extraite avec "lmu2png", un outil fort pratique.
Il manque quelques PNJ, sinon je dirais que c'est finalisé à 90%

_________________________________________________

:avert2 Pour rappel tous les screen que vous voyez peuvent être amenés à être modifiés par la suite :avert2

A plus tard pour de prochaines news ! :)

Le Miroir de Philéas (Jeu complet)

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 14/04/2020 à 13:57:12 (27366 messages postés) - admin -

❤ 1

Alerte neige !

La théorie de Digibro sur les caractères/personnalités :



- Selon lui les catégories de caractères de Myers Briggs ne sont pas fondamentales pour écrire une personnage, puisque contextuelles : une personne sera dans une catégorie ou l'autre selon le contexte. Il donne l'exemple d'un introverti qui est potentiellement juste quelqu'un qui n'a pas encore trouvé les amis qui lui conviendraient (parce qu'ils sont rares).
- Il définit deux axes bien plus fondamentaux selon lui : la capacité à verbaliser les concepts, et d'autre part la capacité à réfléchir à plusieurs choses en même temps.
- Cela l'amène à différentes catégories de caractères, dans lesquelles il range des personnages célèbres issus d'animés japonais.

image

- La "pensée complexe" en haut, la "pensée simple" en bas, l'"abstraction" à gauche et l'"impression" à droite.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Tyroine - posté le 13/04/2020 à 18:16:02 (10050 messages postés) -

❤ 0

Hystérique modéré.

(Je tente une mise en page plus digeste pour écrire ce genre de pavé et séparer les paragraphes, dites moi si c'est bieng ou trop lourd).

Bon, j'en suis à 28h de jeu donc voici mon ressenti global, pas encore définitif sur FF7R.

Pour moi le jeu jongle entre le très bon et le "bif bof". Trêve de suspense : j'aime le jeu. Des fois je l'aime bien, des fois je l'aime beaucoup, des fois je l'aime pas trop; mais je suis sûr d'une chose : c'est un bon jeu. Mais à quel prix (beaucoup trop cher pour n'adapter qu'une première partie d'un jeu, ça c'est sûr) ?


Les +

+ L'OST réochestrée est dingue avec je sais pas combien de pistes différentes pour les musiques de combat. C'est génial. MAIS... Il y a deux ou trois déchets qui donnent envie de s'arracher les oreilles (tout ce qui est electro / dubstep en général, ou le thème du Wall Market qui... a été remplacé ?? Ou alors je reconnais pas le remix. Mais il y a bien le thème PENDANT les combats (façon electro), trop bizarre).


+ La mise en scène (bien que parfois trop explosive d'après Kenetec) est épique, haletante, on ne s'ennuie jamais dans les cinématiques et quand on est dans de simples échanges avec Aerith qui est toute poupi ou des passages plus calmes, ça marche super bien. On se croirait devant un film d'animation encore plus beau qu'Advent Children. C'est bieng... et évidemment, les scènes cultes de FF7 sont ici sublimées. Je confesse cependant ne pas être non plus subjugué par le jeu. J'ai jamais été très fan de FF7... mais j'apprécie davantage grâce à cette version modernisée.


+ Tout le développement de la team Avalanche pour donner plus de corps à ces personnages, mieux s'y attacher, passer davantage de temps dans la cité et entendre les réactions des centaines de pnj sur la situation, vos actions... se rendre compte que vos actes ont un réel impact sur leur vie avec tout l'aspect (bien plus appuyé) de la Shinra qui contrôle l'information. Même si les quêtes secondaires FEDEX sont pas folles, le simple fait de "rester" dans un district avant d'avancer l'histoire pour... simplement aider les habitants dans leur misère de tous les jours, c'est pas si mal parce que la ville est ultra vivante.


+ Le système de combat ne plaira pas à tout le monde : moi, j'aime beaucoup. Ne croyez pas les gens qui disent qu'il suffit de mash le bouton carré comme un gogole, c'est faux. Enfin tu peux contre les trashmobs mais tu mettras beaucoup plus de temps, et très vite il y a des monstres assez vnr et il faudra exploiter leurs faiblesses (en les analysant avant) pour les occire bien plus efficacement. Il y a aussi une jauge de "protection" à faire péter pour les mettre en "choc", évitant justement de devoir se contenter de bash sans se prendre la tête.

Les boss peuvent être assez difficiles et font exploiter correctement tout le gameplay en incitant à mettre le jeu en pause pour utiliser des soins, des sorts, les capacités de chaque personnage, parfois simplement changer de personnage pour s'adapter à la situation (Barret pour les ennemis volants par exemple) est bien pensé, fluide et permet de varier le gameplay. La caméra est parfois assez foireuse, mais rien de trop cancer non plus. Même en normal il y a du challenge, c'est pas toujours une balade de santé. Bref... tu fais tout ce que tu faisais dans le jeu de base, sauf que c'est bien plus dynamique et ça rend les affrontements "osef" du tour par tour contre les trashmobs (spamer attaquer) plus divertissants.

Je connais pas assez le jeu de base mais j'ai vu des gens se plaindre qu'on ne pouvait pas faire des compos de matéria qui influent sur les stats comme avant; perso ça m'a pas choqué, il faut en tout cas souvent changer ses matérias pour s'adapter aux combats du coin ou des boss, elles évoluent au fur à mesure que vous vous en servez... il y a aussi l'espèce de mini "sphérier" propre à chaque arme. Pas ultra intéressant parce que tu vas avoir tendance à tout "prendre", par contre le fait que chaque arme puisse rester viable jusqu'à la fin en les faisant toutes évoluer est une très bonne idée.

Chaque arme a une compétence spéciale attribuée, et à l'instar de FF9 une fois que vous avez fini d'apprendre une compétence, vous pouvez changer d'arme et garder cette compétence... c'est des petites idées que moi j'aime bien.

Les boss sont épiques et plus variés avec différentes phases, quand tout roule bien dans ta "stratégie" (garde, esquive, détruire les éléments annexes, mettre en choc l'ennemi, balancer la sauce...) c'est franchement grisant.


+ Les doublages japonais sont irréprochables, je sais que la VF a quelques bonnes voix mais de ce que j'ai entendu, le reste m'insupporte. La VA semble être un entre-deux correct mais ne m'intéresse pas. Bref les doublages sont convaincants et donnent vie à des personnes superbement animés, on retrouve des mimiques inspirées du jeu sur PS1, tout est toujours en mouvement (surtout les yeux, très expressifs) et je trouve à titre personnel que les designs de TOUS les personnages principaux (et des persos du jeu d'origine en général) sont extrêmement réussis. Surtout Barret... qui était probablement le plus difficile à réussir. Je suis pas mega fan de Tifa, sa tenue, son caractère... mais ça c'est dans le jeu de base. Pour moi la vraie waifu c'est Jessie <3 ça fait partie des changements qui énervent les fans je crois, parce qu'elle est ultra rentre-dedans et drague Cloud, moi je trouve ça mignon et ça la rend super attachante. Je pensais pas accrocher plus que ça à Aerith, mais... elle est si mignonne tout compte fait :sriden Et Marlène est tellement poupi. Nonor sera comblé !


+ La modélisation / animation des personnages, le panorama global et les jeux de couleurs de Midgar, le fait qu'on voie toujours le plateau au dessus des bidonvilles, les effets... c'est super beau voire bluffant, ça capture bien aussi l'aspect décharge des bidonvilles, le jeu ne se rate pas là dessus. Mais...


Les -

- J'ignore si un patch doit arriver, mais bon nombre de textures sont vraiment immondes, ça tourne pas mal sur internet. Ça noircit le tableau mais honnêtement... faut juste éviter de vouloir zoomer sur chaque élément et faire avec, ça ne flingue pas non plus le jeu.


- Comme on pouvait s'y attendre, il y a aussi beaucoup de passages de rallonge dont on se serait franchement passés. Quand le jeu raconte son histoire, c'est très bien. Quand il prend UNE MAP du jeu d'origine (la map pour aller vers le Wall Market avec des grues effondrées, suffit juste de marcher dessus pour traverser) qui se traverse en 30sc pour en faire une séquence de quasiment une heure (active les grues, tourne les dans le bons sens, fais-ci, fais ça, c'est pas très clair alors tu perds du temps)... ça fait un peu chier. Et on se fait un peu chier. Dans ces moments de jeu on est franchement circonspect, je savais pas trop quoi penser du jeu parce que malheureusement, le rythme est extrêmement inégal d'un chapitre à l'autre. Mais où j'en suis, j'ai davantage de recul pour constater que... la majorité du temps, le jeu offre bien plus de positif que de négatif.


- Les ajouts Nomuresques... c'est... je sais pas, je suis pas encore à la fin et je sais que les fans s'arrachent les cheveux, mais j'ai très peur. Que ça soit les espèces de fantômes qui parasitent des scènes d'origine (je vois vraiment pas où il veut en venir avec ça), les hallucinations de Sephiroth qui se tape un caméo 6 ou 7 fois dans le jeu ça en devient ridicule, le putain de motard du SOLDAT tout droit sorti de Kingdom Hearts 2 au design Nomuresque dégueulasse et au comportement cliché infernal, Cloud qui danse de la putain de K-POP au WallMarket... non, c'est trop, ça va trop loin. S'il s'avère effectivement que Nomura veuille foutre sa même merde que KH dans le scénario, même moi qui connais pas si bien que ça FF7 je vais râler. Et s'il s'avère que c'est bien plus un reboot qu'un remake comme j'ai cru comprendre... aie aie aie... mais faudra attendre de voir ce qu'ils vont développer dans les suites.


- Oui, effectivement les quêtes secondaires c'est du vieux FEDEX, c'est pas passionnant. Honnêtement une fois sur deux ça t'envoie buter du monstre donc... je trouve pas si mal parce que j'aime bien les combats. Et la ville n'est pas non plus ouverte, mais là dessus ben ça respecte le jeu de base j'ai envie de dire... C'est aussi très TRES couloir, et si au début ça me gênait, je me suis dit qu'au final c'était pas si différent d'un FF10, qu'il y avait quand même beaucoup d'occasions d'aller chercher des coffres dans des recoins, et arrivé dans les différents districts avec les quêtes FEDEX, les zones s'ouvrent davantage. Au chapitre où j'en suis, je peux revenir dans tous les districts (sauf le 7, évidemment) avec un voyage rapide avec la calèche de chocobo. C'est donc plus aéré... probablement juste pour ce chapitre-ci. Je vais attaquer la tour Shinra après ça.


- Ce truc insupportable de faire passer le perso entre deux murs très fins, marcher sur une poutre en hauter, comme dans FF15, avec une animation super lente... Je sais pas si c'est pour un semblant d'immersion / réalisme, mais des fois t'en as vraiment TROP et ça sert à rien à par saboter le dynamisme du jeu.




Maintenant j'attends de lire l'avis d'un fan hardcore comme Sylvanor, notamment vis à vis du respect du matériau de base. A mon avis ça va être quitte ou double :F

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Tyroine - posté le 09/04/2020 à 02:33:15 (10050 messages postés) -

❤ 0

Hystérique modéré.







Blasphemous première run finie en 14h35.

Que dire... C'est indéniablement un bon jeu, mais derrière le fun que m'a procuré The Messenger, ce fut un véritable chemin de croix. Le jeu est dur... pas insurmontable loin de là, mais il y a des petits détails qui m'ont gêné.


Les +

+
Une direction artistique géniale baignant dans un christianisme sanguinolent.
+ Le pixel-art est incroyable et les animations rendent très bien.
+ Les design des boss sont, quasi sans aucune exception, extrêmement réussis.
+ Le gameplay est bon mais n'évolue pas énormément. C'est un peu lourd quand même... et l'absence de double-saut est dommage.
+ Un lore qui a l'air extrêmement dense et cohérent, on sent que tout est logiquement pensé.
+ Le lvl-design est bon. C'est un metroidvania assez classique quoi, pas mal inspiré de Dark Souls.
+ Un contenu qui a l'air très conséquent pour faire le 100%, avec beaucoup de secrets.


Les -

-
L'OST est... sympa, sans plus. Au contraire des Souls desquels il s'inspire beaucoup, dans les niveaux on est plutôt dans un Castlevania sur ce point-là puisqu'il y a toujours de la musique. D'ailleurs quelques pistes renvoient directement à une ou deux musiques de SoTN. J'hésite à mettre l'OST dans les points négatifs parce qu'il y a quand même une ou deux bonnes musiques, et si tu les écoutes indépendamment sur youtube c'est quand même assez réussi. Mais aucun thème ne m'est rentré dans la tête... ça ressort aussitôt, sans parler des thèmes de boss qui manquent franchement d'épique. Mais leur intention était ailleurs... je comprends la direction qu'ils ont prise, mais pour moi les trois quarts du temps l'ambiance musicale pêchait.


- La plupart des boss sont des putain de sacs à PV, c'est épuisant. Quand le combat est pas trop cancer, ça passe... mais il y a plusieurs graves erreurs de game-design parmi deux-trois boss, et ça c'est difficilement acceptable parce que ça m'a pas mal énervé et pourri mon expérience de jeu. Mention spéciale au boss bébé, au design incroyable mais qui est l'un des boss fights les plus foireux que j'ai pu faire de toute ma vie. Les coups sortent au PIF en une frame sans te donner le moindre indice visuel pour esquiver, les collisions sont aux fraises parfois, le point faible du boss SORT DE L'ECRAN incroyablement frustrant et injuste... et le boss final comporte la même aberration (l'épée qui se barre oklm hors écran). Bon... ça reste un jeu indépendant, pas très cher et fait avec passion... mais ça n'empêche pas. Je suis bien content d'avoir fini le jeu, je suis vraiment pas sûr de le relancer un jour (même si c'était bien).


- On ne peut pas passer les monologues ou cinématiques de certains boss... au secours.


- La map, encore une fois. Qu'il est difficile de jouer à des metroidvania qui assument autant leur inspiration d'un Symphony of the Night (pour ne citer que lui) jusqu'à copier les mêmes défauts. Qu'il est difficile pour ces jeux, surtout qu'ils se veulent volontairement cryptiques et difficiles, de passer après le confort de jeu d'un Ori 2. La carte n'est pas assez détaillée pour moi, pour te forcer à backtracker constamment. A part quelques rares salles spéciales, rien d'autre n'est indiqué. Vous avez vu dans une salle des traces magiques qui nécessitent de revenir avec le bon item pour sauter dessus ? C'est bien, mais démerde toi, on va pas te rappeler où c'est. Tu te souviens où tu as trouvé la map du marchand ? Non ? Tant pis. Des pnj spéciaux dans une certaine salle ? T'avais qu'à noter sur un papier. Etc etc... Alors je suis probablement de mauvaise foi parce que Dark Souls, que j'adore, n'a même pas de map. Mais bon... J'ai plus de mal à me repérer dans un metroidvania en 2D que dans un univers en 3D.


- Ses inspirations beaucoup trop évidentes et probablement assumées lui retirent malheureusement un peu d'identité, alors que son identité graphique est absolument unique. On retrouve les mêmes salles de téléportation des Castlevania (et dieu qu'elles sont rares), les mêmes mini cinématiques entre deux passages importants comme dans Hollow Knight (la porte qui s'entrouvre à chaque boss battu ou le masque qui s'effrite), le même genre de thématique / fin que Dark Souls, y'a la fameuse "Pas Anor Londo", certains mobs renvoient directement à SoTN (l'épéiste fantôme, il faut parer l'épée), le même concept de sonner les cloches / tuer les seigneurs que dans Dark Souls... bref, les références prêtent à sourire mais au final on a quand même vachement l'impression qu'ils n'ont pas pu, ou voulu, se détacher de leurs modèles. Et ça va évidemment jusqu'au lore ultra cryptique comme dans les Souls... mais bon, ça fait aussi le sel et l'intérêt de ces jeux. Mais j'avais pas envie de m'y intéresser.


Bref... c'est un bon, voire un très bon jeu, mais il se situe mal entre mes expériences de jeu récentes. J'ai apprécié mais au prix de beaucoup de soufflement de nez, donc soyez prêts à souffrir.

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Tyroine - posté le 06/04/2020 à 22:50:56 (10050 messages postés) -

❤ 0

Hystérique modéré.







The Messenger fini en 12h50.

Incroyable découverte que ce jeu indé québécois. En période de confinement j'essaye de sortir de ma zone (lol) de confort. Ça commence comme un Ninja Gaiden, je ne joue jamais à ces jeux... puis au final on se rend compte que c'est une grosse parodie qui se moque des clichés du genre avec des centaines de dialogues cyniques, extrêmement drôles et bien écrits... puis après des rebondissements meta dans tous les sens, le jeu se transforme en metroid-like. Complètement fou.

Les +

+
Une OST chiptune orgasmique en deux versions pour chaque niveau (ère 8bits/16bits).
+ Un pixel art impeccable et une transition instantanée entre graphismes 8bits/16bits.
+ Gameplay impeccable, très bonnes sensations et contrôle du perso irréprochable. C'est nerveux à souhait, les boss sont plutôt cools et c'est dur sans être impossible.
+ Très bon level-design qui va de pair avec des idées de game-design super cools (la transition présent / futur 8bits/16bits).
+ Une durée de vie très honnête, honnêtement je pensais n'en avoir que pour 6-7h.
+ Les dialogues sur l'armoire du marchand à crever de rire.

Les -

-
La deuxième partie du jeu se troque en metroid-like ce qui nuit relativement au dynamisme et rythme du jeu. On avançait tout droit sans trop se poser des questions, puis d'un coup faut ouvrir une map, faire du backtracking (décidément j'y échappe pas en ce moment)... Le jeu reste bon, très bon même. Mais il est possible de se "perdre", ne plus savoir comment avancer et donc pédaler dans la semoule, refaire les niveaux... Jusqu'à ce qu'on reprenne le jeu en mains et le rythme redevient bien.

- J'aurais vu davantage de boss utilisant la mécanique présent / futur en plein combat, finalement il n'y en a qu'un ou deux c'est un peu dommage.
- Si vous êtes allergique à l'humour meta, c'est assez poussif. Mais moi ça m'a fait rire.

Très, très gros coup de cœur. J'amorce le DLC.

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Tyroine - posté le 03/04/2020 à 19:10:27 (10050 messages postés) -

❤ 1

Hystérique modéré.

Un petit récap des jeux lancés dernièrement :


image
Castlevania - Aria of Sorrow sur GBA.

Les +

+
Le gameplay est calqué sur Symphony of The Night mais est beaucoup plus réactif, se traîne moins le cul. Les âmes des monstres qui deviennent notre capacité secondaire est une bonne idée.
+ Quelques pistes cultes dans l'OST malgré quelques déchets.
+ J'aime bien les sprites et les anims même si c'est loin d'être le plus beau jeu de la GBA.
+ Les menus et l'interface globalement infiniment meilleurs que SoTN.

Les -

- Une ambiance qui fait moins mouche que SoTN.
- Des personnages et dialogues risibles. SoTN n'était pas un chef d'oeuvre d'écriture mais le côté médiéval un peu cliché fonctionnait pas trop mal côté répliques.
- La qualité des musiques de la GBA... c'est très dommage. Ça reste écoutable mais juste derrière SoTN, aouch.
- J'en ai marre de backtracker toutes les demi-heures de jeu. Je sais que c'est le concept de la série, mais c'était sans doute trop tôt pour moi pour lancer un nouveau castlevania... c'est prise de tête.

Je sais pas si je vais le finir, je n'ai que 2h30 de jeu pour le moment.






image
Legend of Mana sur PS1.

Les +

+
Des décors sublimes et enchanteurs. Les animations sont stylées.
+ Une direction artistique mignonne, poétique avec des artworks serious-business qui contrastent étrangement bien.
+ Une OST de dingue. La préférée de l’aveu de sa compositrice, Yoko Shimomura elle même (Kingdom Hearts, FF15).
+ Un gameplay plutôt sympa qui varie selon les armes.
+ Une ambiance onirique et extrêmement bizarre, très chill...

Les -

- On assiste qu'à des mini-histoires qui n'ont pas l'air d'avoir beaucoup de corrélation entre elles. C'est sympa, mais on a pas vraiment le sentiment "d'avancer", il n'y a pas d'histoire principale à proprement parler. Il paraît que ça change au bout d'un moment, mais mon ressenti est mitigé après 5 heures de jeu. C'est le Octopath Traveler avant l'heure, 21 ans avant. J'hésite à le mettre en point négatif parce que... c'est audacieux et original.

- Après 5h de jeu j'ai toujours strictement rien compris à l'utilité de mes items, certains systèmes sont extrêmement obscurs, le gameplay devient quand même très vite répétitif.

- Les dialogues sont... étonnants pour être gentil, incohérents et incompréhensibles la plupart du temps pour être honnête. J'ai cru tout d'abord que ça venait de la trad' fr amateur au début, mais en switchant sur la version anglaise d'origine, ce n'est pas beaucoup mieux. On est dans un monde enchanteur et onirique mais pas mal de persos te parlent ou parlent à d'autres pnj de façon... assez injurieuse et méprisante. Étonnant. Des fois deux, trois phrases s'enchaînent sans trop de cohérence. Mais ça donne lieu à de petites crises de rire de "wtf ?".






image
Sword of Mana sur GBA.

Les +

+ Très beau pour de la GBA, encore une fois de supers artworks aussi.
+ Excellentes musiques, certaines franchement cultes.
+ Le jeu te balance direct dans une histoire pleine de dialogues et de rebondissements.

Les -

- Histoire quand même extrêmement banale et aux dialogues... plutôt ronflants et ultra convenus. J'ai du mal à me sentir investi dans une histoire aussi clichée.
- Le gameplay est sympa et relativement dynamique mais beaucoup trop vite limité comparé à Legend of Mana, normal c'est une console portable...
- Un lvl-design insupportable, en 2 heures de jeu j'ai passé au moins 30mn le nez dans la soluce parce que je comprends pas où aller ou comment avancer tellement la réponse est obscure.
- Je déteste l'écran qui freeze à chaque putain de transition de map juste pour afficher le nom du lieu... Imaginez qu'on fasse ça dans les Zelda 2D ! Quel cauchemar, ça casse le dynamisme.

J'en gardais de bons souvenirs mais c'était sans me rappeler que j'étais effectivement bloqué aux premières heures de jeu déjà à l'époque.







image
Sea of Thieves sur PC.

Les +

+
Super DA cartoon et colorée, c'est charmant et ça tourne bien. Les effets météorologiques et l'animation de la mer sont extrêmement impressionnants. Sous ses allures simplistes, le moteur de jeu offre assez souvent des panoramas beaux à se damner.

Spoiler (cliquez pour afficher)



+ Probablement le meilleur jeu en coop que tu puisses faire. C'est très fun à plusieurs, il faut gérer les voiles, la direction de ces dernières, la barre, l'ancre, réparer les trous dans le bateau, écoper l'eau en pleine panique (rassurez vous c'est arcade plus que simulation)... TOUT va plus rapidement et plus efficacement en se mettant ensemble sur les mêmes taches (monter / tourner les voiles, écoper, lever l'ancre à plusieurs) donc ENFIN un coop qui ne se focalise pas sur la compétition ou le DPS mais sur les vraies interactions à plusieurs.

+ Aucune amélioration de personnage, d'équipement ou de bateau. Tout est cosmétique, et c'est tant mieux... parce que tout le monde reste constamment au même niveau, c'est un jeu de "skill" et de coordination si tu le prends au sérieux, mais personne n'aura jamais d'avantage injuste sur toi. Et surtout, tes copains ne te tireront pas la gueule si tu as joué sans eux puisqu'à part gagner de l'or pour le cosmétique, tu n'auras pas pris d'avance sur eux. Du coup les affrontements restent toujours équilibrés, à moins d'être un noob et de tomber sur des vétérans... et encore, ça ne garantit rien.

+ Super sentiment d'immersion en pleine mer et en pleine bataille. C'est jouissif et drôle. Tu coures dans tous les sens, tu charges les canons, tu tires sur l'ennemi pendant qu'il te tire dessus, tu répares et tu écopes pour essayer de ne pas couler, tu rentres dans le navire averse et tu hurles "A L'ABORDAGE :irate" en sautant sur le bateau de l'autre, en oubliant évidemment de gérer la barre ce qui fait que tu as une chance sur deux de rentrer dans une île ou un rocher. Au début c'est le bordel et tout le monde rigole, ensuite quand chacun comprend son poste et que tout le monde travaille de concert, il y a un vrai sentiment d'évolution et d'organisation, ça devient plus "tactique" et c'est cool.

+ Les instruments sont drôles à en crever. Déjà les quelques musiques jouables par les joueurs (via l'accordéon, le banjo, le tambour et la vielle à roue) rentrent direct dans la tête et on se lasse pas de les jouer, mais EN PLUS la musique se synchronise en temps réel si tu joues seul, qu'un autre pote se met à jouer avec un autre instrument ajoutant alors une piste sonore, puis un autre pote... ça devient un véritable concert, et c'est très drôle. Tu peux jouer sous l'eau ce qui est encore plus marrant avec la déformation du son sous l'eau, et pareil si tu joues en ayant bu une choppe de grog... ton perso se met à jouer faux. Bref... c'est drôle, j'insiste.

+ Pendant un abordage j'ai lancé une banane à flamber sur la poêle du bateau de nos adversaires sans qu'ils s'en rendent compte, et 10 minutes plus tard après des manœuvres en pagaille pour se couler l'un l'autre, ils ont commencé à prendre feu. On était hilares. 20/20

+ Les quêtes à base de recherche de trésor et de "réflexion" sont plutôt chouettes et incitent, encore une fois, à la coopération pour recherche plus efficacement dans un groupe. Il y a aussi les événements visibles dans le ciel : un nuage en forme de tête de mort pour un fort squelette qui vient de s'activer, il faut essuyer des vagues d'ennemis mais aussi se méfier des autres équipages qui viennent pour le magot. La formule PVP / PVE marche super bien.

+ La customisation est plutôt sympa et on peut facilement faire un pirate stylé ou au look de rat de fond de cale, comme le mien.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Les -

- On est obligés de générer un personnage aléatoirement. Pour un jeu dont la récompense se concentre sur l'apparence... c'est quand même ballot. Plus tard tu peux payer une potion pour créer de A à Z ton perso... monnayant argent réel. Pas glop, c'est un jeu que t'as déjà payé à la base.

- Certains détails évidents d'immersion manquent cruellement : on peut tendre sa choppe vers un pote mais on ne peut pas faire frapper les choppes... c'est tout con mais ça marcherait tellement bien. Un peu plus "dommage", on peut harponner un navire ennemi, mais on ne peut pas glisser sur la corde pour faire un abordage extrêmement stylé... ça a pourtant été mon premier réflexe, et je suis bêtement tombé à l'eau.

- Certaines quêtes secondaires de trésor caché sont insupportables, du genre à tourner en rond pendant une heure sur une petite île pour trouver un indice qui paraît évident mais qui est en fait extrêmement pénible à trouver. Les quêtes en elles-même sont d'ailleurs rapidement "limitées", mais on a pas encore touché aux quêtes principales donc je ne jugerai pas trop vite, ça a l'air autrement plus sympa.

- Des fois tu peux pas prévisualiser certains cosmétiques sur ton perso, et vu leur prix (or en jeu), ça fait drôlement chier de claquer au pif.

- Le microsoft game store où se procurer le jeu est une immonde merde. Après une fois que t'as le raccourci sur le bureau ça va, donc c'est pas tant un défaut du jeu à proprement parler. Le jeu débarque sur steam très bientôt apparemment.






Mount and Blade 2 - Bannerlord.

Les +

+
Le plaisir de retrouver Warband en un peu plus beau.

Les -

-
Le contenu est exactement le même que dans Warband sorti il y a 10 ans.

C'est une early-access. Je me prononcerai donc pas plus pour le moment.






Dragon Quest VIII - L'odyssée du Roi Maudit sur (émulateur) 3DS.

C'est un des jeux préférés de mon adolescence sur PS2, j'avais malheureusement cassé ma carte mémoire au boss de fin. De superbes souvenirs qui n'attendaient que d'être vécus à nouveau. Mais le choix du support a été un gros casse tête, parce que :

* La version PAL (européenne) PS2 tourne à 50hz, ça manque franchement de fluidité.
* La version NTSC (américaine) PS2 tourne à 60hz, c'est mieux. Mais franchement DQ en anglais... Y'a trop de dialogue pour moi, j'ai la flemme.

Je me suis donc tourné vers la version 3DS sortie en 2016 pour les raisons suivantes :

+ On peut accélérer les combats, youpi ! Vue la quantité de grind dans ce jeu, c'est nécessaire pour une expérience de jeu actuelle (pour moi).
+ On peut voir et donc esquiver les mobs sur la carte. Youpi ! L'exploration est donc moins cancer, plus aérée... mais vous devrez quand même retourner grind au bout du compte :F
+ J'ai trouvé une ROM avec les voix japonaises... ce qui n'est pas le cas dans la version 3DS européenne, mais bon. Je note en point positif quand même, parce que même si j'aimais bien la VA de DQ8 (alors que je déteste celle de DQ11), ça change et ça fait du bien d'avoir les voix japs.
+ Du contenu supplémentaire entre anecdotique et sympa, genre prendre des photos de personnages et décors comme quête secondaire. J'aime bien, ça détend.
+ Le deuxième écran qui apporte des infos pratiques comme avoir constamment la map ouverte plutôt que de passer par le menu.

Les -

-
C'est plus moche que sur PS2. C'est pas forcément flagrant, mais des textures prennent cher, la végétation et les arbres se font bien plus rachitiques avec en plus du clipping pour les éléments les plus lointains, les couleurs sont beaucoup plus vives / saturées pour coller à "l'esprit Nintendo"... Bon. On finit par s'y faire malgré tout, c'est pas non plus hideux. Maiiiis des fois franchement ça arrache la gueule. Sans parler des cinématiques pré-rendues de l'époque PS2 qui n'ont pas été améliorées.

- Il n'y a pas les musiques orchestrales de la version PS2... incroyablement décevant. Mais bon là encore on finit par s'y faire, ça me fait découvrir l'OST non symphonique, qui reste très belle.

- Les menus de la version japonaise d'origine alors que la version européenne bénéficiait de superbes menus bien plus clairs, lisibles et jolis. C'est austère... mais comme toujours, on s'y fait.

Au final j'en suis déjà à 15 heures de jeu, le plaisir est toujours au rendez-vous. J'ai pas réussi à accrocher à DQ11 même après 20 heures de jeu, et j'ai cerné pourquoi en rejouant à DQ8 (qui était ma seule expérience DQ) :

* Il y a beaucoup plus d'humour, c'est franchement amusant.
* Les personnages s'engueulent, ne s'entendent pas forcément toujours, il y a une vraie dynamique de groupe pour le meilleur ou pour le pire, là où dans DQ11 tout le monde semble... franchement plat, sans trop de développement.
* Le drama de DQ8 fait davantage mouche je trouve, c'est plus profond et ça n'hésite pas à être triste. Dans DQ11 ça semble bien plus superficiel et "tout juste sympa", dans le 8 la féerie et le drame me touchent davantage.

Ouf, j'ai écrit tout ça ! :fou3 Désolé, et bravo à ceux qui ont tout lu.

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers