[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Tutoriels - Création théorique d'une équipe

Oniromancie: Tutoriels - Création théorique d'une équipe


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Astuces
Making-of


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

News: Game design: ouvrir son jeu aux (...) / News: Des jeux et des screens / News: Alex 2019 : tests et nominations (...) / Jeux: Wendy Whedon / Sorties: Wendy Whedon /

Chat  

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

62 connectés actuellement

10212521 visiteurs
depuis l'ouverture

977 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

Blog of Chaos17

BloGecko

ConsoleFun

Au hasard

Le Comptoir du Clickeur

Lunae - le bazar d'Emz0

RitoJS Blog

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Création théorique d'une équipe
Ecrit par Nemausus

Création théorique d'une équipe
Tutorial original pour Oniromancie


Ceci est un tutorial basé sur une grande recherche fait il y'a déjà un certain temps.

!! Attention, contient du spoiler concernant Final Fantasy IV, VII, VIII, et X (mais capital pour mon explication de certains passages de ce tutorial) !!


Vous décidez de commencer un projet. Vous avez peut être un début de scénario, mais voilà, il vous manque vos personnages, leur caractère etc. ...Je vais vous aider ! Dans ce tutorial nous allons voir la manière logique pour créer une équipe bien équilibrée.


I) Tout d'abord les caractères
II) Voici ce que ça donne dans un tableau
III) Voici les 8 caractères expliqués
IV) Inverse du caractère habituel d'un personnage
V) Nombre de personnages dans l'équipe
VI) Personnages passagés
VII) Le sexe des personnages
VIII) L'âge des personnages
IX) Bonus : jumeaux et non humains
X) L'amour
XI) Les méchants
XII) Armes et tenues
XIII) Pour finir


I) Tout d'abord les caractères :

Il n'existe pas vraiment de caractère bien définie (par exemple on peut avoir des moment de calme et d'autres d'énergie, des moments de tristesse et d'autres d'euphorie etc.) ...sauf dans les RPGs ! En effet, pour ne pas lasser le joueur, il vous faut des personnages ayant chacun un caractère bien particulier.

Oui, mais quel sont les caractères particuliers ?

Une multitude de choses peut composer un caractère, mais de manière simple et générale, il se compose, dans un RPG, de 3 éléments :

- Un tempérament triste (A2) ou heureux (A1). Pour bien le savoir, il vous suffit de déterminer si le personnage aura plutôt une tendance à garder un visage sérieux ou bien à sourire. Par exemple, Cloud (FF7) a un tempérament triste et Tifa (FF7) a un tempérament heureux.

- Un tempérament énergique (B1) ou calme (B2). Là, il faut déterminer si le personnage sera du genre à sauter partout pour porter un coup à son ennemi ou bien à ne pas bouger (personnage muni d'un arc par exemple, dans ce cas-là). Cloud et Tifa ont tous-deux un tempérament énergique, Vincent (FF7) lui possède un caractère calme.

- Un tempérament porté sur le social (C1) ou porté sur l'intelligence (C2). Ca n'a l'air de rien comme ça, mais c'est important. C'est pas évident à déterminer, mais voici un bon moyen : réfléchissez à quel va être la réaction de votre personnage si il voit un autre personnage avec une mine tristounette. Va t-il le consoler (Hé bien qu'est-ce qu'il y'a mon p'tit Cloudinou ?) ou va t-il plutot essayer d'analyser et de la raisonner (Hum... Ressaisit-toi, nous avons encore une bataille à achever). De manière générale, la personne porté sur le social va être plus instinctive, la personne porté sur l'intelligence va plutot raisonner. Tifa, Barret (FF7) et Yufi (FF7) ont un tempérament porté sur le social, Cloud et Vincent ont un tempérament porté sur l'intelligence.


II) Voici ce que ça donne dans un tableau :

(je me sert tout le temps de celui-ci quand je doit composer mon équipe)

image

Magie, on obtient 8 caractères, donc 8 personnages !

Ouais, mais par exemple A2 B1 C2 (heureux/énergique/porté sur l'intelligence) ça donne quoi comme genre de personnage ? Parce que là ça ne me parle pas beaucoup !

Ne vous en faites pas, je suis là !


III) Voici les 8 caractères expliqués :

A1 B1 C1 : Voici le type Souvent héros car sérieux, dynamique, déterminé. Il peut très bien, cependant, être attribué à quelqu'un d'autre que le héro(ïne). Exemple : Cloud, Squall (FF8) mais aussi (très bon exemple) Van de la série Vision d'Escaflowne.
A1 B1 C2 : Brutal et instinctif mais gentil. Le genre raleur et j'agit je réfléchit après. Il est souvent additioné avec un tempérament de gros nounours voulant protéger les plus petits que soit. (ou gros barbare si il s'agit d'un méchant, mais nous verrons ça plus bas) Exemple : Barret.
A1 B2 C1 : Sombre (et souvent mystérieux). Caractère très facile à appliquer : il s'agit d'un personnage calme, qui réfléchit et mes ses émotions de côté. C'est souvent le "cerveau" de l'équipe. Contrairement au type Souvent héros etc, ce n'est pas le genre à foncer sur ses ennemis en gueulant un truc, ni même à foncer sur ses ennemis tot court. Exemple : Vincent et Shadow (FF6).
A1 B2 C2 : Faible, Triste, Timide. Le personnage peut être qu'un seul de ces 3 trucs, ou 2, ou les 3 (mais pour une équipe vraiment diversifié je vous conseille de lui appliquer les 3). C'est le genre de personnage qui ne parle pratiquement jamais. C'est aussi le genre qui aime éviter l'action, mais qui suivra le groupe s'en oser donner son avi. Exemple : heu... là je n'ai que Shinobu de Love Hina pour bien illustrer mon exemple ! n_n° (c'est un personnage peu courant, et pourtant essentiel ! - d'ailleur si il apparait dans Love Hina, c'est que dans cette série les scénaristes ont concentrés leurs efforts sur une étude très poussée des caractères)

(volontairement, je continue (pour la deuxième colonne) mais de bas en haut, pour que les 8 caractères présentés ici aillent d'un extrême à l'autre)

A2 B1 C1 : Voici le type que j'appelle Craneur Charmeur. Il s'agit du même genre que le héros, sauf que là il va pas "faire la tronche" et en général va plutot utilisé son énergie à plaisanter et/ou à draguer. Il reste un personnage très intelligent cependant, c'est d'ailleur ça différence avec la catégorie qui suit. Exemple : Irivine (FF8), c'est vraiment l'exemple type. (si on oublie le passage où il craque - d'ailleur il faut l'oublier, j'en reparlerai plus bas)
A2 B1 C2 : Catégorie Exité (ou Suréxiter). Là, il s'agit probablement du type de personnage le plus simple. Ca peut être par exemple une petite fille qui court tout le temps et qui parle tout le temps (Su Koala dans Love Hina par exemple), ou un mec qui se fout du gel dans les cheveux et Yeah on va se faire des monstres ! Exemple : Zell (FF8) (Selphie (FF8) aussi remarque) et bien sûr Yufi.
A2 B2 C1 : Intelligent et malicieux. Si c'était un méchant, ce serait un personnage sadique ! (j'en reparle plus bas dans la partie consacré aux méchants) Ce type de personnage peut également être le cerveau du groupe, si jamais vous n'avez pas de Sombre (et souvent mystérieux) dans votre équipe. C'est le genre de personnage à faire un humour bien noir, à être ironique tout le temps, à froncer les sourcils en souriant (tout en faisant partie des gentils à part entière). Intelligent, et plutot du genre calculateur, magouilleur. Exemple : Baalat Sophon/Hiera/Philadelphe. (je suis sérieux ! Bon pour ceux qui ne la connaissent pas c'est une personne qui s'amuse à défoncer les jeux RMs pourries en les critiquants à fond et avec humour)
A2 B2 C2 : "Gentil", souvent le genre "Héroïne (petite amie du héros)". (mais pour ce qui est de l'amour c'est dans une partie plus bas) C'est l'opposé du type Souvent héros etc, c'est un personnage calme, compréhensif, mettant son humanité (ses sentiments) en avant, avant ses interêts. Exemple : Heu... Linoa (FF8). Un exemple vraiment pertient est Hitomi de la série Vision d'Escaflowne. Ca lui arrive de s'énerver, mais toujours dans cet esprit d'humanité.


IV) Inverse du caractère habituel d'un personnage :

Un petit plus : inverser sur un personnage son caractère habituel peut être un très bon effet comique ou dramatique (à utiliser avec parsimoni cependant). Exemple une personne toute timide se mettant tout un coup à soulever une pierre de 10 tonnes et à l'écraser sur la tête d'un coéquipier qui vient de la chambrer. Ou bien, une personne qui se la pète mais qui renferme un lourd secret sérieux (comme Irvine dans Final Fantasy VIII, qui fait style Z'inquiétez pas j'assure ! mais qui craque quand il doit tirer sur Edea). Un autre exemple, une personne de type Intelligent et malicieux que quelque chose de puissant boulverse (une mort par exemple) et qui se met à être plutôt triste, et gentille.


V) Nombre de personnages dans l'équipe :

Je dirais au pif... 8 ? n_n En fait les caractères à prendre sont à déterminer en fonction de l'équipe finale (celle qui ne changera plus - et c'est souvent dès le milieu du jeu qu'elle apparaît, par exemple Aerith (FF7) ne fait pas partie de l'équipe finale). Exemple d'équipe finale : Final Fantasy VIII, avec Squall, Linoa, Zell, Selphie, Quistis et Irvine. Là, la répartition des sexes (voir plus bas) et des caractère c'est fait dès le début de la construction du scénario à partir de ces 6 personnages.

Ouais, mais viens-en au fait, combien de personnage doit comporter mon équipe ?

Tout dépens de quel genre de jeu vous voulez vous rapprocher. Ca peut être un RPG que je qualifie de pokemoniesque, tel Final Fantasy VI, ou il y'a plus de 14 personnages et où beaucoup sont secondaires (ce sont ceux où vous pouvez terminer le jeu sans jamais les avoir rencontré, tel Vincent et Yufi dans Final Fantasy VII). Alors je vais faire simple ! Pas de personnages de type secondaires !! Si le concept a fini par être abandonné dans la série Final Fantasy, c'est qu'ils ont du finir par comprendre qu'un personnage jouable doit être un évenement clé de l'histoire (même si il intègre l'équipe juste parce qu'il possède un Airship !). Bon, mais si vraiment vous voulez faire ce genre de personnage allez-y, mais sachez que c'est bien plus compliqué. n_n°

Revenons à nos moutons ! A commencer par l'équipe finale, la plus importante : le nombre de personnage dans votre équipe finale varie en fonction de la durée de votre jeu et du nombre de personnages que vous pouvez avoir en même temps (dans les combats par exemple). Dans tous les cas, ce nombre va de 6 (comme FF8) à 10 (FF4). Pour ces 2 exemples, les créateurs ont choisit de mettre dans l'équipe finale pil pol le double de personnage pouvant être dans un combat en même temps (oui, on peut bel et bien combattre à 5 dans Final Fantasy IV). Je vous recommande de faire de même, et c'est très pratique quand on veut faire un système d'interaction comme à la fin de Final Fantasy VIII (l'équipe est divisée en 2 et vous controlez les deux équipes en alternance).

Admettons que vous vouliez faire des combats à 4 (pratique, c'est le système par défaut de RPG Maker 200O, 2003 et XP n_n). Vous allez avoir 8 personnages finaux (c'est bien suffisant et c'est la moyenne dans les jeux pros). Ca tombe bien, on a découvert 8 caractères principaux ! Vous n'avez plus qu'à créer vos personnages...

Si vous avez plus ou moins de personnages que 8, il n'y a pas de recette magique, si ce n'est s'inspiré de jeux pro (juste pour les caractères hein !) ayant le même nombre de personnages finaux. Dans tous les cas, veillez bien à garder un bon équilibre, et si 2 personnages doivent avoir la même catégorie de caractère veillez à ce qu'ils soient très différents sur tout le reste (sexe, arme, tenue, etc.).


VI) Personnages passagés :

Il s'agit des personnages ne faisant pas partie de l'équipe finale. C'est très simple, il y'a 4 types de personnages passagés :

- Le gentil qui meurt : bon bin Aerith quoi (ainsi que Palom et Porom dans Final Fantasy IV - mais n'ayant pas terminer le jeu j'ignore si ils réssucitent n_n°)
- Le gentil qui meurt pas : un personnage aidant l'équipe à un moment donner, comme Edea dans Final Fantasy VIII.
- Le traître : Un personnage qu'on croit gentil mais qui passe du côté obscure au cours du jeu. (Seipher dans Final Fantasy VIII ou bien encore Seymour dans le X)
- Le flashback dans le passé (ou dans le futur mais c'est plus rare) : un personnage qu'on contrôle souvent très peu de temps, voir parfois quand pour un seul combat, comme Sephiroth dans Final Fantasy VII ou Laguna dans le VIII.

Leur caractère à chacun se choisit en fonction de leur rôle dans le jeu mais aussi de l'équipe en cours quand il intègre cette dernière.

Il ne faut pas surabuser des personnages passagés, 1 de chaque sorte (donc 4 en tout) c'est bien suffisant je trouve. Voir aucun si vous n'en avez pas l'utilité, après tout on peut faire nun très bon scénario sans en avoir besoin.


VII) Le sexe des personnages :

Rangez vos idées cochones pré-pubères car ce point aussi est très important. Il y'a 3 genres de répartition homme/femme dans une équipe :

- Le genre classique : Il y'a plus de garçon que de filles, car un garçon combat plus qu'une fille (en général) et parce que le joueur est souvent un garçon, donc avec toujours un tout petit peu de mysoginie... n_n (ce n'est pas péjoratif, c'est un choix en fonction du public cible).
- Le genre parité homme femme powa ! : autant d'homme que de femme. Dans notre société actuelle ce n'est presque plus dérangeant. Il n'y avait que des mecs dans Final Fantasy premier du nom, il y'en a autant que de fille dans le VIII.
- le genre FF X-2 alacon : que des filles dans la team parce que oRit mon jeu il va être sexy !

J'ai bien une préférence pour le premier genre, mais c'est assez subjectif, à vous de chosir ! n_n


VIII) L'âge des personnages :

Là encore sans dépent beaucoup du reste du scénario. Vous pouvez prendre des personnages du même âge pour garder une certaine unité (comme dans Final Fantasy VIII) ou de toutes sortes pour une plus grande diversité.

Il y'a 4 type de personnages récurrent dans les RPGs classiques, je vous conseille d'y prendre exemple : (par ordre d'âge)

- Le jeune : un enfant (entre 8 et 14 ans), tout simplement, rajeunissant l'équipe. Il faut en utiliser très peu par contre ! (sinon vous allez affronter des monstres avec le fan-club de teletubies) Exemple : Gau (FF6), Relm (FF6), Palom et Porom (FF4)...
- Le normal : entre 17 et 22 ans, c'est souvent l'âge du héros, et de la plupart des autres personnages (afin que le héros ne soit pas trop à l'écart). Exemple : Squall, Cloud, etc.
- Le vrai adulte : entre 25 et 30 ans. il se distincte de la catégorie précédente par une vraie maturité. Exemple : Edea, Barret (bon pour lui la maturité est à revoir, m'enfin)
- Le vieux : + de 60 ans. Le vieux de l'équipe, souvent avec une longue barbe blanche. Exemple : Tellah (FF4). Là encore, évitez d'en abuser en nombre !

Vous avez du remarquer qu'il y'a des intermédiaires entre les catégories, mais il n'existe pas de vrai catégorie attribuée à ces âges. C'est comme pour les caractères, il faut aller dans l'exagéré (soit très jeune, soit très ado, soit très adulte, soit très vieux, pas de mélange de 2 catégories quoi).


IX) Bonus : jumeaux et non humains :

Voilà des petits bonus, des choses qu'on voit assez souvent mais qui apportent un plus à la diversité de l'équipe :

- Les jumeaux : A N'UTILISER QU'UNE SEULE FOIS ! Ils peuvent avoir un caractère bien différent, dans ce cas là leur vêtements et leur coiffure sont différentes également. Exemple : Edgar et Sabin dans Final Fantasy VI. Ils peuvent aussi être complémentaire, genre le débile gentil et l'intelligent méchant (voir la partie sur l'amour pour les questions de complémentarité) dans ce cas là ils ont les même habits pour mettre en valeur leur complémentarité, c'est à dire qu'on ne voye que leur grande différence de caractère (cependant les couleurs des habits doivent changer). Exemple : Palom et Porom (l'un est un garçon l'autre une fille, mais ça ne change strictement rien, tout ce que j'ai dit marche avec eux).
- Les animaux (Red XIII dans FF7), robots (Cait Sith dans FF7) et autres non-humains (comme Kimahri dans FFX) : TRES IMPORTANT : ils doivent avoir un caractère déterminé autant que les autres ! Et surtout, il doivent avoir un caractère sexuel, c'est à dire que même un robot doit pouvoir être classé en "garçon" ou "fille" (comme C3PO, clairement un garçon en grande partie à cause de sa voix), sauf cas extrême ou le robot est vraiment neutre (je pense à Cait Sith, mais qui est en réalité un jouet controlé à distance par Reeve). Tout comme les jumeaux, les non-humains sont à utiliser avec parsimoni...


X) L'amour :

Qu'est-ce qu'un RPG sans une belle histoire d'amour telle celle de Squall et Linoa dans Final Fantasy VIII ? (Un mauvais RPG ! n_n) C'est à utiliser avec parsimoni (2 maximum dans une équipe finale de 8 personnages) Il faut également mettre à l'écart des histoires d'amour tous les jumeaux et les non-humains : ils sont déjà bien assez spéciale, ils se démarqueraient beaucoup trop. Le héros est souvent l'un des 2 impliqués avec le 2ème personnage le plus important (souvent une fille donc), car une histoire d'amour ajoute du coup en côté plus Conte de fée. Mais voilà, quel type de caractère va avec tel caractère ? La réponse en image !

image

Oui, vous ne revez pas, il s'agit bien des opposés ! Dans la réalité c'est souvent moins beau, mais justement le scénario de RPG veut montrer le paysan combattif épousant la douce princesse. J'exagère un peu, mais l'idée est là : montrer que 2 personnes ayant les caractère opposés peuvent s'aimer. C'est quasiment devenue une convention, il faut la respecter ! (vous pouvez aussi casser le style et faire un couple homosexuel, mais risque d'être trop marquant et que votre jeu sorte trop du rang car trop original).

En fait, ce n'est pas un point mais 4 points à respecter :

- Le caractère, comme nous venons de le voir.
- Les deux doivent avoir le même âge (ça va de soi).
- Ils doivent être du sexe opposé.
- Ils doivent être issus d'un milieu différent (exemple : riche et pauvre), toujours dans l'optique du c'est beau et magique l'amour.

Un exemple parfait est l'histoire d'amour entre Squall (le soldat orphelin vivant dans une université) et Linoa (la princesse vivant dans un somptueux manoir).

Je termine par l'inverse, la rivalité, qui marche entre gentil et méchant mais aussi entre gentils et entre méchants. Les rivaux ont le même sexe, le même caractère, le même âge, la même arme (sinon c'est déloyal), et sont issus du même milieu. (Exemple : Squall et Seipher - en plus ils flashent sur la même fille, donc c'est nickel !)


XI) Les méchants :

J'aborde maintenant la partie sur les méchants, car les parties suivantes s'appliqueront aussi bien aux gentils de l'équipe qu'aux méchants. Tous ce qui est écrit précedemment s'applique pour les 2, à part ce qui suit :

- Il n'y a pas de caractère méchant bien définie, je veut dire par là qu'un méchant peut posséder n'importe quel caractère tant que celui-ci est tournée de manière méchante (une personne qui fait de vilaines choses, c'est aussi simple que ça - et de toute façon je ne vais pas détailler plus car ce n'est pas le but original de ce tutorial).
- Le méchant n'a pas d'histoire d'amour, sauf si ça compagne lui ressemble beaucoup, en fait il faut prendre les même règles qu'avec les jumeaux (Exemple : Nosfe et Ratu dans Illusion of Time).
- Les méchant peuvent être 2 jumeaux (en respectant la règle des jumeaux), ou un non humain.
- Le vrai grand méchant final est un humain normal (si le héros est un humain), il est intelligent, il a la même arme que le héros, tout comme le sexe, et si il peut être issu du même milieu c'est encore mieux (Exemple : Sephiroth et Cloud ou bien Tidus (FF10) et son père).
- Il y'a d'abord (au moins) un méchant qu'on croit être l'ultime puis le vrai méchant ultime (Exemple : Edea puis Ultimecia dans Final Fantasy VIII)

Exemples de méchants :

- Souvent héros car sérieux, dynamique, déterminé : Seipher
- Brutal et instinctif mais gentil : Général Grievous (Star Wars)
- Sombre (et souvent mystérieux) : Dark Maul (Star Wars)
- Craneur Charmeur : Kadaj (FF7AC)
- Exité (ou Suréxiter) : Loz (FF7AC)
- Intelligent et malicieux : Yazoo (FF7AC)
- "Gentil", souvent le genre "Héroïne (petite amie du héros)" : J'ai bien un exemple, mais c'est dans le manga Shaman King et trop peu de gens vont connaître (c'est juste pour dire que ça existe quoi - et j'ai tout rayé parce que le nom donné à la catégorie devient peu pertinant dans ce cas là)


XII) Armes et tenues :

Ca ça se travaille surtout sur une feuille blanche, mais je peut vous aider pour les grandes lignes.

- Souvent héros car sérieux, dynamique, déterminé : tenue légère, épée si c'est le héros, en tout cas pas une arme à projectile car c'est un énergique.
- Brutal et instinctif mais gentil : si c'est un gros costaud on peut lui mettre une grosse armure bien lourde pour mettre en valeur sa force, ou pour le même résultat on peut au contraire ne rien lui mettre pour montrer ses muscles. Il ne porte pas une arme à projectile car c'est un énergique.
- Sombre (et souvent mystérieux) : une tenue très légère mais qui recouvre tout son corps, et il aura généralement les cheveux long, pour cacher son visage (mais une cape avec capuche marche aussi). Une arme à projectile pour qu'il puis combattre sans bouger, car c'est un calme.
- Faible, Triste, Timide : avec des lunettes ça rend bien, et une tenue consenssuel et pas forcément hyper adaptée au combat (une tenue légère en tout cas). Une arme à rpojectile si possible.
- Craneur Charmeur : comme le héros, mais avec une coupe plus original (les cheveux longs de beau gosse par exemple).
- Exité (ou Suréxiter) : une coupe shtarb, un vêtement hyper léger et une arme genre griffe ou coup de poing.
- Intelligent et malicieux : Comme le sombre, le visage caché en moins (les couleurs de l'habit peuvent être plus joyeuses aussi).
- "Gentil", souvent le genre "Héroïne (petite amie du héros)" : Tenue légère et arme à projectile.


XIII) Pour finir :

3 petites choses en vrac pour terminer :

- Je vous ai déjà conseiller de prendre des personnages de JV existant... mais le mieux est de prendre des personnages existant ! Et si possible qui se connaissent ! Pourquoi ? Pour pouvoir créer des caractères vraiment réalistes (il suffit juste d'éxagérer certains côtés de la personne existante), et surtout pour que les relations entre vos personnages soient naturelles, réalistes.
- Héros ou héroïne ? A vous de voir ! Une héroïne c'est plus originale, mais bien plus difficile à créer si on est un garçon, et le scénario se complique (il y'aura plus de difficulté si vous voulez par la suite vous inspirez de RPGs existants).
- Quand est-ce que les personnages doivent arriver dans l'équipe ? Le héros doit rencontrer l'héroïne et le premier méchant assez rapidement, sinon on va se dire mais qui c'est ceux-là ? Il est bien que le héros connaisse dès le début un ou 2 autres personnages, sinon l'arrivée successive de trop de nouveaux personnages risque de faire redondant.


Voilà ! C'est terminé, j'éspère que ça vous a plu et que ça vous sera utile ! n_n


Silvara (visiteur non enregistré) - posté le 06/08/2008 à 06:04:26.

Saloutch,

Grande amatrice de gribouillage de mon état, j'aime énormément ce système qui s'avère très utile pour organiser mon bordel créatif. ^^;

Par contre, à mon plus grand désespoir *pleure* ta première image n'affiche pas pour moi : celle du chapitre II. Peux tu faire quelque chose, s'il te plait? ;___;

Merciiiiiii, d'avance ! *bise*


Aveyond06 - posté le 25/08/2008 à 15:24:51. (66 messages postés)

♀Linoa06♀

C'est le meme que l'image du chapitre X sans les cœurs :)

BLA!


Ulquiorra - posté le 03/05/2009 à 15:22:22. (1913 messages postés)

" Nosfe et Ratu dans Illusion of Time). "
HS : sapré jeu de mot, tiens ! ce sont des chauves souris ? parce que Nosferatu = chauve-souris en jap.


tek-make - posté le 18/01/2010 à 18:42:09. (235 messages postés)

B.K.A. Tekniv

dibouki a raison, Barret a un bras-canon,
saviez vous d'ailleurs que le barret est un fusil?(sniper, avec une jolie lunette de precision)

Parallel-Thinking, mon blog... | Le coca c'est juste quand on est malade...


Gosun - posté le 06/06/2010 à 18:55:26. (12 messages postés)

Un très bon tuto!:D
Grace à ça, je peux approfondir mes persos^^
merci beaucoup:F

[URL=http://www.ff-fan.com][IMG]http://www.ff-fan.com/chartest/banners/tifa.jpg[/IMG][/URL] Which Final Fantasy Character Are You? Final Fantasy 7


skymaker - posté le 04/06/2011 à 10:19:16. (6 messages postés)

Très bon tuto que j'ai lu de haut en bas avec le sourir telement que ça va m'aider.
Mais ne te serais-tu pas trompé aux caratères. Je crois que tu as interchanger social et intelligent. Je vois mal une personne malicieuse faire du social ou encore moins le type "petite amie du héros" à aller resonner. J'ai vérifier et je crois que c'est pareil pour tout les personnages. Ne serait-ce pas plûtot Intelligent C1 et Social C2 ?

En tous cas merci énormément pour ce sujet qui aidera je pense pleins de maker.


Cama Papa Dapyon - posté le 07/07/2012 à 01:10:21. (24 messages postés)

Dix-huit biscuits inuits !

Ulquiorra a dit:


" Nosfe et Ratu dans Illusion of Time). "
HS : sapré jeu de mot, tiens ! ce sont des chauves souris ? parce que Nosferatu = chauve-souris en jap.



Necro post, mais quand j'ai vu ça, mon sang n'a fait qu'un tour !

Nosferatu, c'est le nom d'un vampire légendaire (ou qui sort d'un roman, là, m'enfin bref) absolument pas japonais, déjà.

Ensuite, "chauve-souris", en japonais, ça se dit "komori".

Mais bon, je veux pas avoir l'air de me la péter, surtout ne prenez pas ça pour une remarque d'un mec qui se vante, j'y connais pas grand chose non plus alors bon. Et je ne voulais vexer personne. Pardon.

Lama lama !

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Communauté: Accueil | News | Forum | Flash-news | Sorties | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Articles perso | Screen de la semaine | Palmarès | Livre d'or | Recherche | Interviews | OST | L'Annuaire | Divers
Apprendre: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis