Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Jeux: Where the Moon Goes at Night / News: Un haricot dans la tete, des (...) / Jeux: Cure Seekers / Jeux: Princesse Emmentale / Interviews: Ccd-Tof / Chat

Bienvenue
visiteur !





Désactiver
la neige


publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

141 connectés actuellement

10848122 visiteurs
depuis l'ouverture

7 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

RPG Fusion

Level Up!

New RPG Maker

RPG Maker Détente

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Urbanisme

Tutorial théorique sur le town mapping, que je prefere appeler Urbanisme, on parle français tout de même! ^^

Ecrit par Jewok

Il y a plusieurs manières de faire une ville. Il y a la technique fantaisiste, qui laisse libre court a votre imagination et mise beaucoup sur l'esthétisme, et le réalisme, pas moins imaginatif mais nécessitant de respecter quelques critères. Je ne dit pas qu'une technique est mieux de l'autre, les deux ont autant de charmes. Mais c'est des critères minimaux à respecter pour faire quelque chose de réaliste que ce tutorial va parler.

Commençons par nous mettre d'accord sur les termes:

Hameau: 2/3 maisons sur une map, sans organisation précise, au milieu d'un environnement sauvage.

Village: Une Map d'une dizaine de bâtiments rassemblés avec un semblant d'organisation et d'urbanisme, entourés de nature (champs, bois, généralement en rapport avec la spécialité du village: un village d'agriculteur ne se trouvera théoriquement pas au milieu d'un bois)

Ville: 2 ou 3 quartiers minimums, axés autour d'un centre militaire/économique/politique (rayer les mentions inutiles)
Des quartiers relativements semblables, c'est surtout les bâtiments qui changent de forme, d'aspect, d'architecture...

Citée: plusieurs quartiers (4/5 minimum), chacun axés autour d'une notion similaire: le quartier administratif, le quartier marchand, le quartier pauvre, le quartier riche, etc...
On trouvera généralement des faubourgs autour, et au centre les quartiers plus importants, peut être même un bastion/château/citadelle.

Je vais plus me baser sur la notion de ville/citadelle, mais ces conseils peuvent aussi être appliqués sur des rassemblements plus faibles...ou plus grand, après tout la limite demeure votre imagination...

Donc déjà, il est important de se demander pourquoi la ville (j'utiliserai ce terme générique dans ce tuto) est ainsi. Si elle est grande, c'est forcement que quelque chose à attiré la population. Les gens en sont pas venus et restés sur demande, ce qui aura donc des répercussions sur le mapping de la ville.
Par exemples, il sont venus ici pour l'emploi, ce qui veut dire qu'il y aura nombreuses possibilités d'emplois: magasins, échoppes, usines, institutions...
Il sont peut être aussi venus pour les conditions de vie, plus simple.
Ou alors peut être qu'on les y a obligé, auquel cas la présence policière/militaire sera très importante.
Voila quelques exemples, on peut imaginer des centaines de raisons.

Comme je l'ai dit, il faudra prendre en cause ces raisons dans votre mapping, mais aussi lors du peuplement des maps. Ces raisons interfèrent forcement avec le moral de la population, ce qui va donc changer le champ d'options de dialogues.

Pensez aussi que si vous voulez donner une impression d'importance à votre ville, il est judicieux de prévoir plusieurs maps différentes, chacune étant un quartier.
ET pour ne pas casser cette impression, donnez un caractère à chaque quartier: un thème, et surtout un chipset différent:
L'ambiance générale de la ville devra rester la même, mais les bâtiments seront différents, en fonction de la richesse des habitants du quartier notamment.

Pensez aussi à donner un centre à votre citée, ainsi que des axes qui y mènent. Ce centre, c'est souvent ce qui à inciter les gens à venir s'installer ici, la ville s'étant développée tout autour au fur et à mesure des vagues de peuplements.
Généralement, les autorités ont dégagé des axes menant jusqu'à ce centre, pour des raisons diverses. Prévoyez donc de large rues, des boulevards, menant jusqu'à ce centre. Pensez que c'est par là que passeront les voyageur, il est donc fort possible que ce soit des endroit soignés et décorés.

Parallèlement, derrière ces axes se trouve les reste de la citée, celle que l'on cache généralement : les taudis et les ruelles, la ville pauvre en somme. Donc pensez à faire des ruelles débouchant sur ces axes, et menant aux faubourgs de la ville.

Bon tout ça c'est bien, mais tout ce monde doit vivre. Donc pensez à prévoir des institutions, des échopes, des commerces, des usines, pour faire vivre tout ce monde. Une ville, ce n'est pas qu'une masse de murs, c'est aussi des gens qui y vivent, ou y survivent, à vous de voir.

Et pour finir, pensez aussi aux alentour de cette ville. Il y a forcement une influence sur l'environnement proche. Des défenses militaires, des champs, ... en tout cas des traces de la présence humaine.

Voila, ce n'est pas LA manière de faire des villes, mais ça me parait être le minimum à respecter si vous désirez faire une ville réaliste. Mais attention, une ville n'est pas obligée d'être réaliste pour être intéressante, pensez à vous faire plaisir, et à faire original.


Je vous ai parler d'urbanisme réaliste. Maintenant parlons d'urbanisme Fantaisiste. Obscur ? C'est normal, je viens d'inventer ces deux termes pour ces tutoriaux ^^



Qu'est ce que j'appelle urbanisme fantaisiste? C'est l'opposé du réalisme, mais en restant dans le concret, par opposition à un maping abstrait. Le mapping abstrait, c'est le mapping denué de logique visible (attention, ça ne veux pas dire que c'est dénué de logique tout court Clin d'oeil.



Donc restons dans des teintes qui semblent plus ou moins logiques à notre oeil. Là je peux discerner deux courants dans l'urbanisme. Réalisme et Fantaisisme. Réalisme fait déjà objet d'un tutorial, je me penche sur le fantaisisme.



Un mapping fantaisiste, c'est ce que vous voyez généralement dans un jeu. C'est lorsque l'auteur recherche quelque chose de lisible et d'agréable a parcourir au joueur, et met l'accent dessus, au détriment si il le faut du réalisme, qui lui mise au contraire justement sur un réalisme le plus pointu possible.



Dans un mapping fantaisiste, vous aurez souvent de jolies petites citées, toutes mignonnes toutes décorées, sans distinction essentielles de quartiers, de populations et autres. Généralement le découpage par quartier n'existe pas, et si c'est le cas, il demeure à des fins pratiques, en somme les quartiers restent fortement similaires.



Vu que je me base plutôt sur les oppositions entre les deux principes, inutile de faire un long tuto: lisez les deux et vous comprendrez.



Enfin en guise de synthèse, retenez que le mapping fantaisiste cherche l'esthétisme, et mise beaucoup dessus, au détriment éventuel d'autres principes. Contrairement au mapping Réaliste, qui est plus technique, social je dirait même, et cherche un maximum le realisme, au détriment si il le faut de l'oeil.



Il n'y en a pas un mieux que l'autre, mais sachez jongler entre les deux pour que vos citées, qui sont généralement des lieux importants, puissent coller un max avec l'ambiance que vous voulez donner à votre jeu.


bakka - posté le 05/09/2008 à 10:33:28 (34 messages postés)

❤ 0

:hurle:hurle:hurle
KWAAAAAAAAAAAAAAAA
quelqu'un a le même avatar que moi ?


Death 60a - posté le 07/11/2008 à 22:18:56 (158 messages postés)

❤ 0

1 an de rpg maker

C'mon avatar aussi!!!

Have phun!


Starky53 - posté le 06/12/2008 à 15:30:11 (9 messages postés)

❤ 0

Noob de service

C'est quoi, ça, c'est un bug ou quoi ????
Moi, aussi quelqun à le même avatar que moi ! ! ! !
C'est quoi ce bins !


Monos - posté le 06/12/2008 à 15:31:11 (56931 messages postés) - misteroniro

❤ 0

Vive le making libre

C'est rien c'est bug. La c'est le mien mais il prend l'apparence des avatars de celui qui est connecté, fin mot de l'histoire.

Pixner|Offgame | Le comptoire des clikeurs

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Articles perso | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Jeux complets | Tous les jeux | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers