Oniromancie: Tutoriels - Un jeu c'est quoi ?


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

News: Concours des Alex d'Or 2017-18: (...) / News: MegaMaker : créez votre propre (...) / News: Test de Tinker Quarry / Sorties: Leave the Room / Jeux: Leave the Room /

Chat  (36 connectés)

Bienvenue
visiteur !








Statistiques

Liste des
membres


Contact

79 connectés actuellement

9170812 visiteurs
depuis l'ouverture

1064 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

RPG Maker Vision

RM Land

Console Fun

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs





Un jeu c'est quoi ?
Ecrit par azerty2006

Après "conception d'un module" me revoilà avec un tutoriel qui n'en est pas vraiment un.


Comment se définit un jeu vidéo ?


L'idée est partie d'une question que je me suis posé. Est-ce que c'est le scénario qui dépend du type du jeu, ou est-ce que c'est du type de jeu que dépend le scénario ?

Je m'explique. Lorsque Crytek a fait FarCry, est-ce qu'ils se sont dit "On va faire un FPS et le scénario ça sera ÇA!" ou "On a le scénario, on doit l'adapter en tant qu'FPS !"

L'idée m'est venu aussi d'une discussion avec mon demi frère :
- Geof je vais téléchager rpg maker j'i envie de faire un jeu video.
- Tu sais ce que tu veux faire comme jeu ?
- Non pas exactement.
- Mais t'as une idée du scénario ?
- Non.
[...]


Je reviens donc à ma question initiale "comment se définit un jeu vidéo".

Je pense qu'on peut parler tout d'abord du type de jeu.



ÉTAPE N°1 : TYPES DE JEUX


Depuis la naissance des jeux vidéos, plusieurs types de jeux on vu le jour.

Il y les jeux...

d'ACTION : où on fait appel aux réflexes et à l'habileté du joueur
d'AVENTURE : où l'on se focalise sur la recherche, l'exploration, la résolution d'énigmes
les BEAT'EM ALL : où le principe est de tout défoncer
de COMBAT : où on se frite en appuyant comme un dingue sur les boutons
de COURSE : où on fait des courses
de SPORT : où on fait semblant de faire du sport
de INFILTRATION : où on s'infiltrationne et on tue les gens par derrière avec son schlass
de REFLEXION : où on réflexionne
de GESTION : où on gestionnise
de STRATEGIE : où on stratégise
de SHOOT'EM UP/PFS : où on tire sur tout ce qui bouge
de SURVIVAL HORROR : où on avance la merde au cul tellement on a peur T_T
de PLATE-FORME : .........
les CLICK&POINT : où on click and point (huhuhu j'voulais la faire celle là)
les GTA-LIKE : où on tire sur tout ce qui bouge aussi... et des fois on fait des missions, avec une certaine liberté d'action
les WARGAME : où on stratégise, on gestionnise et où on fait la guerre EN MÊME TEMPS
les MMOG : où on vous coupe du monde
et enfin les RPG : où vous incarnez un personnage et où vous évoluez dans un univers.


Après avoir fait son choix il faut l'adapter sur un support.


ÉTAPE N°2 : le SUPPORT


Bon là le problème c'est que l'on fait de la conception amateur, on doit se contenter de logiciels disponibles sur internet de manière légalle (ou pas). Cela peut aussi bien être Game Factory, Multimedia Fusion, Adventure Game Studio qu'RPGMaker. Et il y en a d'autres mais ce sont les principaux logiciels.

Pour ce qui est d'RPGMaker on peut dire que 3 versions s'offrent à vous :

- la version 2k3 : les graph de bases sont assez old school, mais comme peut nous le montrer Sylvanor avec Aëdemphia, on peut faire de très jolies choses. Les possibilités sont énormes grâce aux évènements. Il est de mon point de vue plus adapté aux débutants. Les tutoriaux sont légions et les ressources disponibles en masse.

- la version XP : Il aurait pu être vraiment intéressant s'il ne fallait pas un minimum de connaissance dans le langage 'Ruby' pour suffisamment personnaliser ses jeux.

- la version VX : si on aime RMXP avec des fonctions en moins et des graphismes "chibi"... Le temps nous démontrera son potentiel. Ou pas.


Après avoir choisit le type de jeu et le logiciel avec lequel le concevoir il vous faut faire le scénario. L'univers dans lequel se déroulera l'histoire sera d'un genre particulier.



ÉTAPE N°3 : DÉFINIR LE GENRE


Une œuvre, qu'elle soit littéraire, cinématographique ou jeu vidéoludique se définit par un genre.


la SCIENCE-FICTION : c'est un genre dans lequel l'histoire se déroule dans un futur hypothétique. De nouvelles planètes et de nouvelles civilisations peuvent donc avoir été découverte, et la technologie y est plus développé. La SF regroupe plusieurs SOUS-GENRE. On y décerne :
- la hard SF : les détails concernant la technologie et les sciences sont plus poussées (exemple : la trilogie de mars)
- le time travel : basé sur l'idée du voyage dans le temps (exemple : la machine à voyager dans le temps)
- l'uchronie : où une situation historique réelle dont l'issue modifiée et les effets sont visibles dans le temps (imaginer par exemple la victoire d'A.Hitler)
- le cyberpunk : où le futur est devenu un monde dystopique (exemple : blade runner)
- le space opera : où l'histoire se déroule à une échelle interplanétaire (exemple : la BD Kookaburra)

le FANTASTIQUE : genre où des faits surnaturels se produisent dans un monde réel. (Exemple : La peau de chagrin de Balzac)

le FANTASY : Genre où l'histoire se déroule dans un monde imaginaire où la magie (ou tout du moins des faits surnaturels pouvant parfois être qualifiés de merveilleux) y est omniprésente.
C'est un genre complexe où, d'un de vue personnel, j'y décerne 3 grands sous-genre :
- la dark fantasy : univers fantasy à l'ambiance sombre, noire, glauque, pouvant aller jsuqu'à l'horreur (exemple : les chroniques de la lune noire, les oeuvres de lovecraft)
- la high fantasy : le seigneur des anneaux. Je crois que comme définition ça suffit. A savoir que la high fantasy met en action un groupe de personnage (notion importante quasi fondamentale de ce sous genre).
- l'heroic fantasy : sous genre qui se différencie par la présence d'un seul héros (exemple : Conan le barbare).




Je n'ai pas osé trop rentrer dans les détails car je n'ai pas les connaissances nécessaires que cela soit en matière littéraire ou cinématographique. Le fantasy par exemple dénombre beaucoup plus de sous genre mais j'ai exprimé là mon point de vue ^^. J'espère néanmoins avoir éclairé votre lanterne.

Je ne voulais pas parler du jeu vidéo comme moyen d'expression ou un truc dans le genre. Plutôt de l'essence du jeu vidéo.

Je ne sais pas si le tuto sera accepté il est 2h du matin je suis fatigué j'ai l'impression d'avoir fait un travail bâclé et dénué de sens. Pleure



Prochain tuto : conception d'un univers cohérent. Mais avant dodo...


Monos - posté le 08/03/2009 à 11:15:03. (56267 messages postés) - admin

Vive le making libre

Citation:

Pour ce qui est d'RPGMaker on peut dire que 3 versions s'offrent à vous :



Il n'y a pas que trois versions sur Rpg Maker.
Tu oublies Rpg Maker 95 et 2000.

Pixner|Offgame | Le comptoire des clikeurs


azerty2006 - posté le 08/03/2009 à 11:33:52. (193 messages postés)

Citation:

Il n'y a pas que trois versions sur Rpg Maker.
Tu oublies Rpg Maker 95 et 2000.



C'est vrai. J'ai hésité à en parler car je ne sais pas si leurs usages est encore très répandu dans le making.
Mais si je me met à la place d'un débutant, un nouveau venu dans l'univers de la conception amateur de JV, je doute qu'il se cantonne à l'utilisation de aux versions 95/2k. Je pense que ce sont surtout "les vieux d'la vieille" qui les utilisent. Mais il doit bien y avoir des exceptions qui font que j'ai tort ^^.


Tsuika - posté le 08/03/2009 à 12:04:43. (814 messages postés)

J'aime le café.

Je trouve ce tutoriel bien arrêté sur ses idées reçus. Tu n'as qu'énoncer les différents types de jeu, on les connaît tous déjà. De plus, type de jeu et genre de jeu correspondent à la même idée : tu confonds avec les genres littéraires. Par ailleurs, un jeu peut très bien s'en passer, dire que Pong est un jeu de science-fiction c'est un peu tiré par les cheveux.

Quand j'ai lu le titre du tutoriel je m'attendais à une réflexion beaucoup plus profonde. Car jouer c'est avant tout une activité où on prend du plaisir. Mais comment peut-on prendre ce plaisir ? Seul ou à plusieurs ? En lisant un livre-jeu ou face à un ordinateur ? Peut-on jouer sans support (là la question du support devient intéressante) ?

Par ailleurs, chaque partie de jeu se termine par une fin : " j'ai gagné " ou " j'ai perdu ". Ce sont les règles du jeu qui déterminent cette fin. Doivent-elles être strictes ou libres ? Complexes ou simples ? Présentes ou absentes ?
Si un jeu n'a plus de fin, quelles en est ses conséquences ? Il y a-t-il toujours un intérêt à jouer sans le goût du risque et l'esprit de compétition ? ou bien l'intérêt est ailleurs, plus dans la contemplation et la sensibilité ?

Je ne pense pas qu'un bon scénario fait un bon jeu. Ni une bonne musique. Ni de bons graphismes. Ca ne doit être que des petits plus pour élever le plaisir du jeu.

Ce sont à ces questions auxquelles j'aurais voulu que tu donnes ton avis. J'espère ne pas avoir été trop cru, mais c'est le sentiment que j'ai eu en lisant ce tutoriel. Je n'espère pas avoir lancé un nouveau débat, mais au moins proposé un sujet de discussion intéressant :kirby .


sriden - posté le 08/03/2009 à 12:55:58. (15532 messages postés) - roi

Citation:

Si un jeu n'a plus de fin, quelles en est ses conséquences ? Il y a-t-il toujours un intérêt à jouer sans le goût du risque et l'esprit de compétition ? ou bien l'intérêt est ailleurs, plus dans la contemplation et la sensibilité ?

Je ne pense pas qu'un bon scénario fait un bon jeu. Ni une bonne musique. Ni de bons graphismes. Ca ne doit être que des petits plus pour élever le plaisir du jeu.


Je dirais que ça dépend du genre de jeu que le joueur veut faire.

Si le joueur veut jouer à un jeu à l'ambiance prenante et au scénario ultra-béton à la place d'aller au cinoche parce qu'en ce moment 'ya que des trucs miteux :F, ce n'est plus le gameplay, l'esprit de compétition etc. qui intéresse le joueur, c'est un univers, une histoire etc. à découvrir (avec "l'interactivité" en plus cette fois).

Je sais bien que c'est pas le cas pour la majorité des joueurs, qui vont zapper toutes les cut-scenes (et qui vont se lasser très vite), mais heureusement il y a encore des joueurs comme moi qui cherchent autre chose dans les jeux. Perso moi c'est plutôt le contraire de la plupart des joueurs, j'ai parfois hâte d'avoir terminé la phase de gameplay pour arriver à la prochaine cut-scene... :F

Je dis heureusement parce que c'est peut-être grâce à ça que les jeux pros essaient encore (parfois) d'avoir du scénario et du background derrière. Bref le but d'un jeu peut varier à l'infini, tout dépend de ce que le joueur veut en allumant sa console (/PC etc. osef)

Forum du FAMAS | Escapade | La 7e porte (jeu multimaker complet) | Vader Ou La Fin des Haricots | Polaris 03 | Ma zyk : Diaphanous Horizons


azerty2006 - posté le 08/03/2009 à 13:06:22. (193 messages postés)

Citation:

Je trouve ce tutoriel bien arrêté sur ses idées reçus. Tu n'as qu'énoncer les différents types de jeu, on les connaît tous déjà. De plus, type de jeu et genre de jeu correspondent à la même idée : tu confonds avec les genres littéraires.



Hélas il semblerait que beaucoup confonde encore fantastique et fantasy, et simplifie "science-fiction" par la présence de vaisseaux et de pistolets laser. Ce n'est peut être qu'une minorité mais elle existe quand même.

Je ne confond pas avec les genres littéraires. La science-fiction est un genre narratif auquel le scénario et l'univers d'une œuvre s'apparente. Que ça soit un livre un film ou un jeu vidéo. Évidement si l'on prend l'exemple de Pong qui est un jeu d'arcade ça ne tient pas la route mais c'est une des (nombreuses) exceptions ^^ étant donné qu'il n'y a aps de scénario.

Citation:

Car jouer c'est avant tout une activité où on prend du plaisir.



La problématique est différente. Qu'est-ce qu'un jeu ? Qu'est-ce que jouer ? 'Le jeu' est un sujet philosophique que je n'avais pas envie d'aborder car trop complexe.

Citation:

Par ailleurs, chaque partie de jeu se termine par une fin : " j'ai gagné " ou " j'ai perdu ".



Je prend l'exemple de Final Fantasy 9. A la fin Djidane et son équipe vainc la mort. Ou plutôt l'incarnation de la mort. C'est un combat pour la vie mais il n'en reste pas moins le fait que la mort existe encore. Par la suite on observe le happy end quelques peu mielleux avec les retrouvailles de Djidane et de Sheila. Personnellement je ne me suis pas demandé à la fin "j'ai gagné ou j'ai perdu". Gagner est en soi une nécessité si on veut continuer à jouer. Mais cela ne concerne évidemment pas tout les jeux, ce n'est pas le principe régissant le RPG. Gagner c'est le principe des jeux de course de combat d'arcade etc. Pas d'un RPG.


Citation:

Il y a-t-il toujours un intérêt à jouer sans le goût du risque et l'esprit de compétition ? ou bien l'intérêt est ailleurs, plus dans la contemplation et la sensibilité ?



Je reprend l'exemple d'FF9. On peut très bien choisir de finir le jeu en - de 24h (pour le défi d'avoir l'excalibur II l'épée ultime de Steiner) ou de prendre son temps, passer des heures et des heures à avoir un équipe lvl99. Ça c'est le joueur qui a l'esprit d'un grosbill j'dirai. A titre personnel je ne recherche aucunement à finir avec une équipe surpuissante, ni à avoir les armes ultimes, je cherche seulement à poursuivre l'aventure, pour arriver au terme du jeu, l'aboutissement du scénario. J'aime y rejouer plusieurs fois pour y comprendre toutes les subtilités, les petits détails qui échappent aux premiers coups d'oeils. Je cherche à comprendre le jeu vidéo, son essence même.
J'aime FF9 car il aborde un thème qui m'a beaucoup intéressé : la mort. J'aime les personnages qui se posent des questions existentielles, on les voit mûrir non pas parce qu'ils se retrouvent avec des objets surpuissants et des techniques de barbares, mais parce qu'ils se posent des questions métaphysiques et y cherchent une réponse (comme dans la vie réelle). Et c'est comme une œuvre philosophique. L'auteur ne nous donne pas LA réponse, il nous donne sa réponse, sa conception des choses. Personnellement je n'apprécie ni le SD ni le fury et pourtant FF9 contient tout ça. Bref je m'égare peut être un peu.


Citation:

Je ne pense pas qu'un bon scénario fait un bon jeu. Ni une bonne musique. Ni de bons graphismes. Ca n'a doit être que des petits plus pour élever le plaisir du jeu.



C'est un ensemble. Xenogears par exemple (disponible en français sur playstation paradize). La musique est bien mais très répétitive et ça devient vite chiant, les graphismes font vomir car dépassés, cependant l'univers, les thèmes abordés et le scénario sont très recherchés et c'est ce qui fait de ce jeu l'un des meilleurs RPG (ce n'est pas moi qui le dit). Je n'y joue pas par plaisir (ça ne veut pas dire non plus que ça me fait chier d'y jouer) j'y joue car j'éprouve un intérêt particulier pour l'univers de Xenogears. Je ne suis pourtant pas fan des mechas. Gundam Wing ça me saoule par exemple. Mais Evangelion je trouve ça super.

Tout ça ça dépend aussi des personnes, de la raison pour laquelle ils jouent. Et ça c'est à chacun de se poser la question et se connaître.

Citation:


J'espère ne pas avoir été trop cru, mais c'est le sentiment que j'ai eu en lisant ce tutoriel



Non ne t'inquiète il n'y a aucun problème ^^ toute critique est bonne à prendre.
J'espère faire un bon tutoriel en abordant la problématique "comment créer un univers cohérent". Tout ça en rapport évidemment avec la conception amateur de jeux vidéos, et plus précisément des rpg conçu avec rpg maker. Cela permettra peut être de faire comprendre aux gens que la conception d'un rpg c'est pas seulement ouvrir RMXP, faire en sorte que le bonhomme aille chercher un cristal qui sauvera le monde de l'empereur du mal, tout ça dans un monde vide, sans background, mal mappé et j'en passe.


Sonara Phényx - posté le 08/03/2009 à 15:52:52. (2846 messages postés)

aka Pendrel

Citation:

- la high fantasy : le seigneur des anneaux. Je crois que comme définition ça suffit. A savoir que la high fantasy met en action un groupe de personnage (notion importante quasi fondamentale de ce sous genre).



Il faut remarquer que ce style a cela de "supérieur" (avec des guillemets ET des pincettes) que les héros, notamment dans Tolkien effectuent une quête pas parce qu'ils sont Elus, ou pour l'argent, la gloire ou quoi que ce soit dans le genre, mais parce qu'ils DOIVENT le faire, et ce même contre leur grès (notamment Frodon dans le Seigneur des Anneux).

A l'origine, le commentaire ci-dessus devait être intelligent, drôle et créatif. Finalement j'ai changé d'avis.


tamtammort - posté le 08/03/2009 à 16:52:07. (376 messages postés)

Très beau tuto, mais en regardant le titre dans le flash news

Citation:

Un jeu c'est quoi


j'ai rigolé un moment mais c'est bien défini.


Reenow - posté le 08/03/2009 à 19:04:50. (769 messages postés)

Bon tuto, ça aide. :)


azerty2006 - posté le 08/03/2009 à 20:33:15. (193 messages postés)

Merci pour les compliments... ou alors c'est ironique et j'm'en rend pas compte ^^

J'ai pondu un nouveau tuto (celui sur la conception d'un univers cohérent) j'espère qu'il sera mieux et que vous le trouverez plus utile.


Grade - posté le 09/03/2009 à 16:29:08. (890 messages postés)

Oulala, il y a un point très très vague :

Citation:

Bon là le problème c'est que l'on fait de la conception amateur, on doit se contenter de logiciels disponibles sur internet de manière légalle (ou pas). Cela peut aussi bien être Game Factory, Multimedia Fusion, Adventure Game Studio qu'RPGMaker. Et il y en a d'autres mais ce sont les principaux logiciels.



Tu dois te tromper sur le terme "amateur". Car là j'ai l'impression que amateur veut dire créé avec un logiciel. Non, amateur=inverse de professionnel, donc un jeu amateur peut très bien être codé en C++ ou autre.

Les amateurs n'ont certes pas les même chose que les professionnels (l'argent :D), mais ils ne se servent pas forcément de logiciels :).

MMORPG 2D Amateur | http://www.shinsekaionline.com


azerty2006 - posté le 09/03/2009 à 17:03:54. (193 messages postés)

Mon dieu j'ai fais une faute à "légalle" j'avais même pas remarqué, même après relecture... En fin bref.

Grade, ne t'inquiète pas j'ai très bien intégré la différence entre la notion d'amateur et de professionnel. Je parle ici de conception.
Il faut remettre mes dires dans le contexte du RPGMaking qui est le thème du site Oniromancie à l'origine.

Le C++ est un langage de programmation qui permet effectivement de concevoir un jeu vidéo mais le principe d'RPG Maker c'est justement de concevoir un jeu sans notion de programmation.


mtarzaim - posté le 10/03/2009 à 15:07:48. (2926 messages postés)

Anaxagoras -500 BC

RPG Maker est un éditeur de niveau.
C'est le logiciel que tout développeur de jeux vidéo crée avant même de créer son vrai jeu vidéo.
Si vous faisiez un tour chez Square Enix, vous verriez certainement plein de RPG maker dédié FF ou Chronicles ou DQ ou divers.

Enterbrain, au lieu de créer un jeu vidéo, a juste vendu son moteur de jeu au grand public.

Il faudra toujours des notions de programmation pour concevoir un jeu (si ça alors ça sinon ça = programmation). RPG Maker permet en plus de se passer de toute la conception graphique et sonore, en filant du clé en main. Ca fait gagner du temps, sauf si on veut personnaliser son bébé. :p

Sinon, de manière plus générale, Guardian Heroes, c'est quoi ?
Un RPG ? Un Beat'em up ?
GTA, c'est un GTA-like ? Mais les Elders Scrolls fonctionnent sur le même principe, non ?
Et les shoot'em up avec des stats et des levels up + choix des niveaux, c'est toujours des shoot'em up ou bien des rpg ?
Et les diablo ? Et les RPG Plateforme ? Et les Mario & luigi RPG ?

Un RPG est une mécanique, pas un type de jeu !
On peut mixer n'importe quoi avec n'importe quoi (Puzzle Quest). C'est justement de ça que vient l'originalité et le plaisir de la découverte.

Ne vous demandez pas quel type de jeu vous voulez faire, mais quelles mécaniques vous semble amusantes à jouer !

Même logique pour le genre.
Pas besoin d'être pur SF ou pur HF ou pur contemporain, il faut juste savoir mixer un peu de tout pour obtenir un résultat agréable à jouer/vivre.
Chtuluh (désolé pour l'ortho :ange ), Alone in the Dark, FFVII ... On peut très bien mélanger les genres sans rater son coup.

Projets terminés : DIX Life Precious - TheFrogStudio.Net


azerty2006 - posté le 10/03/2009 à 17:09:52. (193 messages postés)

Citation:

Chtuluh (désolé pour l'ortho Ange ), Alone in the Dark, FFVII ... On peut très bien mélanger les genres sans rater son coup.



Je suis d'accord avec toi. Ce que j'expose ici est très généraliste.

Cependant encore beaucoup de personnes ne font pas la différence entre une œuvre fantasy et une œuvre fantastique. C'est pour ça que j'ai voulu faire ce 'tutoriel'.


yakzawik - posté le 10/03/2009 à 22:55:54. (1131 messages postés) - heberge

Citation:

Mon dieu j'ai fais une faute à "légalle" j'avais même pas remarqué, même après relecture... En fin bref.



Des fautes, t'en fais plein [\HS]

Sinon, bon tuto.
Bien que connaissant tout ce qui a été énoncé, je dois avouer que c'est avec joie que j'ai pu redécouvrir ceci. Et je suppose que les autres seront ravis, -s'ils ne connaissaient pas- de découvrir cet univers "merveilleux" ^^"
(Attention à l'acception du terme ^^").

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis