Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Tutos: Traduire son jeu du français (...) / Tests: SPZ : Déclarations / Scripts: MV Core Script / Jeux: Proud To Be A Vile / Programmes: Générateur de mots / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

118 connectés actuellement

10953793 visiteurs
depuis l'ouverture

93 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Offgame

Kingdom Ultimate

New RPG Maker

ConsoleFun

Le Studio du Chat Vert

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Blog de --Baptiste--

1 publications

Aller à la page 1


--Baptiste-- - posté le 22/02/2021 à 22:48:53 (49 messages postés)

❤ 0

Bonjour, aujourd’hui je voulais poster une review/test, appelez ça comme vous voulez, inutile puisque sur un jeu sorti il y a dix ans, Dragon Age 2. Pour remettre dans le contexte, je venais de finir Dragon Age : Origins et ses DLC plus éclatés les uns que les autres (Awakening qui est sympa mais trop court, Les Golems d’Amgarrak et sa difficulté abusée, et Chasse aux Sorcières qui est vraiment un DLC en mode «balec », beaucoup trop simple cette fois-ci et très court) et même si je savais que DA 2 était le moins bon et le moins réputé de la trilogie je me disais que ça ne pouvait pas être si mal et que c’était peut-être exagéré. Bon, je lance donc le jeu en espérant vivre une bonne surprise, et au début ce n’était pas trop mal. Attention, pavé en approche :P


///



Dragon Age 2, le rétro-test



Déjà, le jeu est beau, franchement. Evidemment c’est un peu facile de dire cela en 2021 sur une config bien supérieure à ce que demandait le jeu à l’époque, avec en plus un pack de textures HD (DLC gratuit) par-dessus, mais tout de même. Les décors sont tout à fait honnêtes, les personnages aussi même si les PNJ ont une fameuse tendance à tous se ressembler. Rien à dire sur les effets de lumière ni quoi que ce soit, de toute façon ce n’était pas bien difficile de faire mieux visuellement qu’Origins (qui en soit n’était pas si laid, juste répétitif). Sauf que bon, de bons graphismes ne suffisent pas pour faire un bon jeu. Dès le début du jeu, on se heurte à l’un des principaux défauts du jeu : le doublage. Tout est plat, sous-joué, aucune émotion ne se dégage de la plupart des dialogues. C’est d’autant plus dommage qu’ils ne sont pas trop mal écrits et que le jeu bénéficie de la même interface que Mass Effect pour ces phases, bien plus agréable et digeste que le « pavé » d’Origins.

Sauf qu’en fait … ce n’est pas aussi simple. De trop nombreuses fois, les choix de dialogue ne reflètent que peu fidèlement la réplique que le personnage que vous incarnez, Hawke, débitera sans émotion (je précise que pour mon playthrough j’ai choisi un Hawke masculin, son pendant féminin est peut-être mieux doublé même si j’en doute). Les dialogues étant bien sûr une composante importante d’un RPG, c’est assez regrettable … et cela l’est d’autant plus que plus ma découverte du jeu avançait, plus je trouvais de défauts à ce Dragon Age 2.

En premier lieu, et pas des moindres, le scénario. Je n’en dévoilerai aucun élément ici (entre autres parce qu’il n’y a pas grand-chose à dévoiler …) mais sachez qu’on est loin d’une quête épique aux enjeux capitaux comme pouvait l’être DAO. Pas question de sauver le monde ici. En soit, ce n’est pas un défaut, cela a le mérite d’être un peu original et pour modeste que soit l’ampleur de ce scénario il aura son importance dans la suite de la trilogie, Dragon Age : Inquisition. (Du moins, je l’espère …) Non, le problème ici est que l’intrigue tarde à se lancer. Genre, vraiment. Le premier acte du jeu, qui fait bien une quinzaine d’heures, fait office de grosse introduction à l’univers et aux personnages. De longues, de très longues heures pendant lesquels on enchaîne les quêtes plus ou moins importantes sans savoir pourquoi elles sont importantes ni même pourquoi on les fait, on recrute nos compagnons (dont je reparlerai plus tard), on s’attend à ce que quelque chose se passe, que l’intrigue décolle, mais rien. De manière générale, le scénario du jeu ne comporte aucune surprise. Tout est convenu, facile, sans originalité. Et une fois le long premier acte du jeu passé, ça ne s’arrange malheureusement pas. Certes, on commence à voir les conséquences de nos actions du premier acte, les choses s’emballent un peu et la situation à Kirkwall, théâtre de nos aventures, escalade … mais tout reste plat. Personnellement, je ne suis pas réellement senti impliqué ni même réellement immergé dans l’histoire que ce jeu essaye de me raconter.

Deuxième défaut du jeu, la musique, ou plutôt sa quasi-absence. Les scènes d’exploration se font dans un silence quasi-complet que seule une musique monotone, réutilisée de Dragon Age : Origins, vient interrompre. Les cinématiques, même les scènes d’action, sont étrangement calmes, les quelques musiques présentes, oubliables. Evidemment, difficile de créer une bande son mémorable à un jeu d’une telle ampleur mais à la durée de développement si court (merci EA), mais tout de même … Les bruitages s’en sortent mieux (même si le bruit des mabaris, les chiens de combat de l’univers Dragon Age, sont je trouve assez ridicules), les sons d’ambiance sont corrects. Les doublages, comme je l’ai déjà dit, sont globalement tous assez mauvais (dédicace au personnage du vicomte, sans doute le personnage le plus mal doublé qu’il m’ait été donné de rencontrer au cours de ma vie de gamer), pires qu’Origins qui n’était pas toujours impeccable sur ce point. Ce n’est pas une question de texte, mais vraiment de mauvaise direction des acteurs et/ou de mauvais choix artistiques. On peut peut-être aussi mettre ça sur le dos du temps de développement très court, peut-être d’un manque de moyens ? mais ce n’est qu’une hypothèse.

Et pourtant, pourtant … ce jeu avait tellement de potentiel. Il a des qualités, c’est indéniable. Premièrement, même si tout le monde ne trouvera pas qu’il s’agit d’un bon point, les combats sont beaucoup plus nerveux et dynamiques, se rapprochant presque du hack’n’slash. Fini de galérer cinq ou dix minutes sur quatre ou cinq pauvres ennemis comme dans DAO. Ici les flèches et les sorts fusent, les barres de vie se vident rapidement, les ennemis déboulent par vagues entières et les combats ont réellement un côté impressionnant. Pas tout le temps, évidemment, mais ce n’est pas si mal. Bien sûr, on pourrait reprocher à Dragon Age 2 le manque de l’aspect tactique dans les combats, élément important d’Origins, mais honnêtement, qui jouait en mode tactique à DAO, à part dans les modes de difficulté les plus élevés ou certains combats retors ? de plus, cet aspect est bel et bien toujours présent dans Dragon Age 2, juste simplifié. J’en profite pour parler de la difficulté globale du jeu : non, il n’est pas moins difficile que son prédécesseur. Certains boss peuvent poser problèmes de même que certains combats qui s’éternisent avec parfois des dizaines d’ennemis en même temps.

Une autre qualité du jeu est ses personnages. Les compagnons de Hawke sont tous attachants et intéressants à leur manière. Même s’ils peuvent être résumés en quelques mots, ils ne sont pas clichés et simplistes pour autant. Entre autres, on retrouve une femme pirate sulfureuse, une jeune elfe d’apparence innocente, un esclave en fuite (à l’esthétique vaguement emo), un mage possédé par un esprit de la Vengeance qui prend de plus en plus de place, le petit frère ou la petite sœur de Hawke (selon un choix de début de jeu), tous les deux avec leur propre personnalité assez différente … Certains personnages secondaires sont aussi très intéressants. Bons ou mauvais, visage familier ou nouvelle tête, on parvient à s’attacher à eux et à leur histoire. Malgré le mauvais doublage, malgré le scénario qui ne décolle jamais, malgré leur manque d’évolution parfois.

Pour conclure ce test, j’aimerais rajouter qu’à l’heure actuelle je n’ai pas encore terminé le jeu, mais que j’en suis très proche de la fin (littéralement à une ou deux quêtes de l’épilogue) et que même s’il me reste les DLC à faire je sais que le jeu ne pourra pas drastiquement changer en qualité et que mon avis ne changera pas. J’hésite d’ailleurs à faire ces DLC ou non, étant pressé d’en finir avec Dragon Age 2 pour passer à Inquisition, même si je sais que ces DLC sont relativement importants pour la suite.

Points positifs :
- les graphismes et les effets visuels
- le dynamisme des combats
- les compagnons

Points négatifs :
- le doublage
- les musiques et les effets sonores
- la quête principale, lente, décousue et qui ne décolle jamais
- les quêtes secondaires souvent inintéressantes
- la monotonie globale du jeu

Note :10/20


Dix sur vingt, la note la plus neutre qui soit, la note de l'indifférence, parce que c'est ce que je ressent vis à vis de ce jeu : de l'indifférence. Ce n'est pas un chef d'œuvre, ce n'est pas non plus une foirade totale, ce jeu est juste ... "OSEF" en fait. Il existe, c'est tout. Il avait tellement de potentiel pour devenir inoubliable, mais non ... c'est juste un jeu un peu chiant, qu'on se sent obligé de faire pour bien faire les choses, et qu'on aura oublié rapidement. Quel gâchis ... :/

Vient de retrouver mon mot de passe.

Accéder au message sur le forum

Aller à la page 1

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Jeux complets | Tous les jeux | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers