Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Annonces du mois d'octobre / Jeux: Happiness Adventure / Jeux: Digital Shadow / Sorties: [RMVXACE] Digital Shadow - (...) / Jeux: Landstalker 2 : Le retour du roi (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

105 connectés actuellement

11745111 visiteurs
depuis l'ouverture

981 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Tashiroworld

Zarok

Le Studio du Chat Vert

Eclipso

RPG Fusion

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Réaliser un Platformer avec RM2003 - Partie 2

Deuxième partie d'un tutoriel qui explique comment développer un platformer sur RM2k3.

Ecrit par Qb!k le 04/07/2021


❤ 9

image



Version RM2k3 utilisée : V1.09b fr
Nombre d'Events : 4 (+2)
Nombre de Variables : 21 (+12)
Nombre de Switchs : 3
Difficulté : moyenne

Avant propos : Ca tutoriel reprend directement où s'arrêtait la partie précédente. Dans cette partie nous allons voir comment gérer les collisions avec des événements et comment changer de map pour réaliser un petit jeu d'obstacle.


1. Introduction

Dans la précédente partie nous avons réalisé un prototype simple et fonctionnel. On peut se balader librement sur la carte, mais l’intérêt pour le joueur est encore assez limité.
Dans cette 2nde partie nous allons ajouter la gestion des pièges, et la sortie vers d’autres tableaux.

Les variables :

Dans cette 2ème partie nous avons besoin de 12 nouvelles variables :

Citation:

011 : Map X 012 : Map Y 021 : DépartX 022 : DépartY
023 : HB1X+ 024 : HB1X- 025 : HB1Y+ 025 : HB1Y-
023 : HB2X+ 024 : HB2X- 025 : HB2Y+ 025 : HB2Y-




2. Des pièges mortels

a. Avant d’ajouter des pièges (On utilisera les carrés rouges), nous allons modifier le programme afin de définir le point de départ en cas de mort soudaine du personnage. Si le héros touche une tile rouge, il reviendra au point de départ de la carte. Pour ce prototype j’ai créé la carte ci-dessous :

image

Si le « Point de départ » sous RM sera toujours placé en Haut à gauche, nous allons utiliser l’event Moteur comme « point de départ principal » pour notre héros en « picture ». Notez que j’ai ajouté des tiles vertes pour la sortie. Mais nous y reviendrons plus tard.

Nous allons donc commencer par modifier le programme principal du moteur, pour que le héros commence toujours sur la map aux coordonnées de l’Event « Moteur ». Il va nous falloir 2 nouvelles variables que j’ai nommé DépartX et DépartY. Au début de la map, les coordonnées du héros deviennent celle du point de Départ (Qui correspond à la position de l’Event « Moteur »).

image


b. Dans la gestion des chipsets vérifiez les numéros utilisés pour les Tiles de couleur :


image

Notez que j’ai jouté un type de terrain (4) supplémentaire nommé ici « Exit » pour la sortie vers une autre Salle.
La valeur 3 correspondra donc à un piège qui nous ramènera au point de départ.
Pour ce qui est de la sortie ou des pièges, les tests de collision seront exécutés en fin de cycle, après actualisation de la position du personnage (Pour éviter d'alourdir inutilement le processus).

En page 2 de l’event, j’ai copié (en grande partie) la page 1 pour créer une 2ème routine de détection des collisions (Pour bien séparer la détection des murs et des pièges) :

image

Celle-ci sera donc appelée en fin de cycle, après actualisation de la position du héros. Selon le résultat on retournera au point de départ, ou on se téléportera sur la map suivante. Sur la page du programme principal de ce même "Event" (La plus à droite), en fin de page nous ajoutons les lignes ci-dessous :

image


Si la routine que nous avons ajouté précédemment (On appelle la page 2 de l’Event) renvoie 1 comme valeur pour l’ID du terrain, alors nous téléportons le héros à la position qui correspond au départ de la Map.
Cela fonctionne, admirons le résultat !

image


3. Des pièges mouvants !

a. Dans ce paragraphe nous allons voir comment utiliser des Events pour créer des pièges mouvants ! J’ai commencé par importer le charset « Charset_Prototype.png » (Pour l’instant juste une planche de carrés rouges).
Pour créer un piège, j’ai simplement créé deux Events que j’ai nommé « Piège 1 » et « Piège 2 », avec comme mouvement un cycle Haut/ bas. Comme il s’agit d’un Event, il est important de bien paramétrer le chipset (Noir= croix, Bleu clair=rond).
Nous allons ensuite créer deux routines (2 sous-programmes) dans le programme principal qui permet de tester les collisions entre nos « events » et notre héros en « picture ».
Nous allons avoir besoin de 8 variables ! Chacune correspond à une position extrême de l’une des Hitbox, sur X ou sur Y (Voir ci-dessous).

image

Le principe est assez simple nous allons faire les 4 tests suivants :
- Si HB2X- est supérieur à HB1X+ : pas de collision
- Si HB2X+ est inférieur à HB1X- : Pas de collision
- Si HB2Y- est supérieur à HB1Y+ : Pas de collision
- Si HB2Y+ est inférieur HB1Y- : Pas de collision

Si aucun de ces tests n’est vrai alors « collision »=Vrai comme dans l’exemple ci-dessus. On active alors l’interrupteur « collision ».

b. Nous allons donc créer deux sous-programmes dans l’Event Moteur. Le premier permet de réaliser les tests ci-dessus.

image

Dès qu’un test est vrai, on ignore les autres en sautant à l’étiquette 1. SI tous les tests sont faux, alors l’interrupteur Collision est activé.
J’ai écrit cette routine sur la page 3 de l’Event « Moteur » qui est libre. En page 4 nous écrirons une routine qui permet de charger les HitBox.

c.
Chargement des Hitbox :

En page 4 de l’event « Moteur », je crée une nouvelle routine/ un nouveau sous-programme (Qui sera appelé en fin de programme principal, page la plus à droite).

image

On charge les valeurs de la Hitbox du héros (Les variables HB1), puis on charge la Hitbox du 1er piège (Les variables HB2). Attention ! pour définir les valeurs extrêmes de la hitbox du héros il faut tenir compte du fait que l’image est affichée au centre.
Même remarque pour la hitbox du piège, sauf que cette fois les coordonnées relatives correspondent au centre sur X, et en bas sur Y. La taille des Hitbox est de 16x16 pixels.

Après avoir chargé les Hitbox on appel donc notre routine de collision (Voir 3b).

Si la routine de collision fait passer l’interrupteur Collision sur « ON », on le désactive et applique le processus souhaité. Ici, si le héros touche une boite rouge il retourne au point de départ. On recommence pour le piège 2 (Mais il n’est pas utile de charger à nouveau la Hitbox du héros).

Il ne nous reste plus qu’à appeler la page 4 depuis le programme principal (En page 5). A noter qu’il possible d’appeler la page avant les 2 wait 0.0s.

image

C’est fonctionnel (Voir ci-dessous) !

image


4. La Sortie du Niveau

La dernière étape de notre tutoriel consiste à programmer une sortie pour accéder au tableau suivant. La sortie est représentée par des carrés de couleur vert (Voir 2b).
Je commence par créer le tableau suivant avec un simple copié/collé (On gagne beaucoup de temps, puis je modifie le tableau. Au besoin je peux ajouter de nouveaux pièges mouvants).
Sur le premier tableau il me reste à ajouter la ligne ci-dessous :

image

image

C'est fini pour cette partie du tutoriel ! C'est déjà bien suffisant pour réaliser un petit jeu d'obstacle. A vous de jouer.

Lien vers le prototype de cette partie : Cliquez ici


(Encore) Merci pour votre attention !





anthonyP - posté le 19/07/2021 à 00:44:41 (78 messages postés)

❤ 0

Super Tuto j'ai testé le prototype marche a merveille :sourire2 super travaille, par contre :

Attention !
J'ai repéré un seul soucis en testant ton tutoriel et c'est une erreur que j'ai fait par le passé et que tout le monde fait quand on débute en programmation de jeu plateforme ou que l'on a déjà un bon niveau sur pas mal de choses mais que l'on a jamais pris le temps de s'en rendre compte, je te rassure c'est hyper simple a résoudre :

Le problème c'est que :
Quand on appuie sur Gauche et Droite en même temps le cube se déplace dans une direction privilégiée "Du coup c'est pas très très propre "L'évenement placé le plus bas dans ta fenêtre d’événement pour certains cas sera prioritaire. C'est pas propre il y a d'autres techniques.

Si le dernier événement qui gère l'activation du déplacement vers la "Droite" est plus bas c'est la droite qui sera prioritaire quand on appuie sur gauche et droite en même temps.

Si le dernier évènement qui gère l'activation du déplacement vers la "Gauche" est placé en bas c'est le même principe et même problème çe sera la gauche qui deviendra prioritaire.

Pour ce problème ça n'est pas l'ordre qui est important mais plutôt la technique utilisé :) la logique.

Ce problème est très bien connue c'est pour ça que j'en parle c'est sans doute très facile a résoudre je l'ai déjà corrigé dans mes projets récents " pas sur rpgmaker " mais si tu comprend l'idée tu peux sans doute le corriger et prendre les bonnes habitudes sur quasiment n'importe quel logiciel.:sourire3

C'est un problème de logique que je n'aurais peut être jamais deviné si je n'étais pas tombé par hasard sur une vidéo qui traitait du sujet.

Il y a plusieurs techniques ça dépend quel type de variables tu utilise
Une technique qui fonctionne bien consiste a créer une variable " peut importe le logiciel " Cette variable stockera soit -1 soit 0 soit 1

Après c'est pour donner une idée tu pourrais très bien mettre 2, 3, 4 a cette variable plutôt que "-1,0,1" si Rpgmaker n'aime pas les valeurs qui passent en dessous de zero.
C'est toi qui choisis le but c'est de ce servir de cette variable pour donner des limites.

Comme une variable ne peux pas être a la fois sur une valeur ou sur une autre mais passe d'une valeur a une autre il est là l'intêret justement d'utiliser une variable, ou une chaine de caractère si Rpgmaker le permet.

Voit plus ça comme de la programmation en général j'ai déjà
fait ça sur plusieurs languages de programmations il n'y a pas de raison
que ça bloque sur rpgmaker.
________________________
-Quand elle est a -1 :
Le déplacement vers la gauche démarre ou est en train de boucler.

-Quand elle est a 0 :
Soit le cube est et reste immobile soit il est en train de freiner sa course.

-Quand la variable est sur 1 :
c'est qu'il démarre ou est en train de boucler son déplacement vers la droite.
____________________________
Je ne sais pas si Rpgmaker permet d'utiliser des Chaines de caractères pour gérer de la logique mais tu peux remplacer aussi cette fameuse variable par une chaine de caractère par exemple :

Soit elle est :
Etat = "immobile"
Soit elle est :
Etat = "Va_vers_gauche"
Soit elle est :
Etat = "Va_vers_Droite"
_____________
Si appuie sur gauche et Droite en même temps Alors :
Etat = "immobile " // Si on appuie sur gauche et droite en même temps le personnage se bloquera en position immobile.

Si appuie sur gauche mais n'appuie pas sur Droite :
Etat = " Va_vers_Gauche".
// Le joueur ne doit surtout pas appuyer a droite quand il veux se déplacer vers la gauche.

Si appuie sur Droite mais n'appuie pas sur gauche :
Etat = "Va_vers_Droite".
// On veux pouvoir se déplacer vers la droite du coup même principe on bloque l'accès si le joueur appuie sur la gauche.

Si n'appuie pas sur Droite et n'appuie pas sur gauche :
Etat = "immobile"
// Si on appuie pas sur gauche et droite, sur gauche tout seule, sur droite tout seule le personnage se prépare a freiner ou est déjà immobile parfaitement stable.


voilà l'idée :) j'espère que ça te donnera des idées.
Sinon ton tutoriel avec tout la logique est vraiment génial super tuto tout le reste fonctionne a merveille ;)
______________________

https://www.artstation.com/anthony-philippeau

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Ressources | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers