Night.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Sorties: "Dread Mac Farlane", (...) / Tutos: Checklist de la composition (...) / Sorties: Dread Mac Farlane - episode 8 / Sorties: Dread Mac Farlane - episode 7 / Jeux: Ce qui vit Dessous / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

402 connectés actuellement

29409382 visiteurs
depuis l'ouverture

1921 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

RPG Maker - La Communauté

Kingdom Ultimate

Offgame

Level Up!

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Le patch Maniacs ne mord pas ! Partie 1

Installation et présentation des modifications de fonctions du patch.

Ecrit par Soul le 20/06/2023


❤ 2

Le Patch Maniacs ne mord pas !

Partie 1 : Changements de fonctions basiques


image





Note : Ce tutoriel est une traduction libre, c'est-à-dire que certains éléments ont pu être volontairement omis, et d'autres ajoutés maintenant ou par le futur selon les nouveautés du patch.

Bonne lecture !

image


Le patch Maniacs constitue l'une des nombreuses tentatives d'extension des fonctionnalités de RPG Maker 2003 par des passionnés.


Introduction

Première information importante : le patch Maniacs ne fonctionne qu'avec la version officielle de RPG Maker 2003, plus particulièrement Steam. Celle du magasin Degica étant protégée par DRM, vous ne pouvez donc pas utiliser le patch avec !

Qu'est-ce que le patch Maniacs ? Tout d'abord et avant tout, il s'agit d'un puissant outil et les possibilités qu'il offre égalent presque celles du Ruby ou javascript. Et de toute manière, qui utilise toutes les fonctionnalités de ces langages ? Il y a certains problèmes que le patch Maniacs ne résoud pas, du moins pour le moment. Ainsi, l'auteur (BingShan1024) a tenté de modifier la résolution de jeu, mais il y avait des soucis de performances. Il a travaillé avec persévérance à l'ajout d'un nouveau type de variable : en plus des variables numériques, il y a maintenant les variables à lettres (string variables). Le patch aide ceux qui le souhaitent à créer des mécaniques de jeu complexes, comme un système de combat ou des menus. Et pour les systèmes plus simples, la quantité de travail est très largement réduite par rapport à ce qu'il aurait fallu faire avec la version normale de RM 2003.

Dans l'esprit, le patch est plutôt dédié à des utilisateurs confirmés de RM2003, dans le sens où l'usage des ces nouvelles fonctionnalités pourra ne pas paraître intuitif de prime abord.

Dans cet article, nous couvriront les problèmes d'installation et les fonctionnalités que le patch modifie. Le prochain article abordera les nouvelles fontionnalités et le troisième présentera un exemple utilisant les mécaniques du patch. Cette première partie peut paraître la moins intéressante, mais il s'agit d'un point de départ, que vous pouvez voir comme une compilation de règles.

Installation

Premièrement, vous devez télécharger le patch sur le site de l'auteur.
image

image
Après avoir décompressé le fichier, votre dossier devrait approximativement ressembler à ceci. Vous n'avez pas à vous soucier de copier des fichiers ou utiliser un logiciel tiers comme d'autres patchs. Vous avez juste à lancer utility.exe.

La fenêtre s'affiche comme suit :
image


Les changements

Un regain d'utilité dans les choses anciennes
Dans un premier temps, j'aimerais mentionner la correction d'un bug bien embêtant : on peut créer des boucles à l'intérieur d'autres boucles, ce qui évite l'usage omniprésent des sauts d'étiquettes.

Changer une variable
Le premier gros changement est le réarrangement de la fenêtre Control Variable. Il s'agit d'une version bien plus complexe.
image

image
Sélectionner Other révèle un certain nombre de nouvelles options. Par exemple, vous pouvez obtenir l'heure et la date de votre ordinateur. La date est sauvegardée au format AAMMJJ, où AA constituent les deux derniers chiffres de l'année. Le temps est écrit en HHMMSS. Ca peut être utile si vous souhaitez suivre le temps réel ou inclure des événements spéciaux (Halloween, Noël).

image
La deuxième page d'Operand ajoute l'accès à beaucoup d'autres éléments du jeu.

image
La troisième page permet d'utiliser des opérations mathématiques directement sur deux variables et ensuite assigner le résultat sur deux variables. Dans l'exemple ci-dessus, on dit que la variable Player Coords est égale à la somme des variables Player X et Player Y. Les options non binaires du menu déroulant fonctionnent ainsi :
- Pow : retourne la valeur de Arg1 puissance Arg2 (Arg1 ^ Arg2)
- Sqrt : retourne la racine d'un nombre, fonction unaire (seulement avec Arg1)
- Sin : calcule la valeur sinus des degrés (Arg1/Arg2)
- Cos : calcule la valeur cosinus des degrés (Arg1/Arg2)
- Atan2 : retourne l'angle entre la ligne du départ du système de coordonnées jusqu'au point (X = Arg1, Y = Arg2) et la partie positive de l'axe X du système de coordonnées.
image (source : Wikipedia)
- Min : retourne le nombre le plus petit des deux donnés.
- Max : retourne le nombre le plus grand des deux donnés.
- Abs : retourne la valeur absolue d'un nombre (seulement pour Arg1)
- Random : retourne un nombre aléatoire entre Arg1 et ARg2 (inclus)

Pour quelques fonctions mathématiques, Multiplier est aussi disponible : le résultat de l'opération est multiplié par sa valeur avant d'être assigné à la variable.

image
Enfin, la quatrième et dernière page de Control Variable permet d'accélérer le processus de modification d'une variable en assignant sous condition une valeur à une variable, là où normalement il aurait fallu mettre la commande Conditional Branch.

Les conditions
image
La fenêtre de la commande Conditional Branch a aussi été un peu réarrangée. Vous pouvez maintenant référer un interrupteur ou une variable par son ID. La seconde page de Conditional Branch montre le reste de la fonction, avec trois nouvelles conditions :
image
- Right after load : vérifie si le jeu a juste été chargé ou démarré. Utile pour créer son propre système de sauvegarde. Cependant, il faut vérifier à la frame près après le chargement, de préférence dans un processus parallèle et sans Wait, sinon ça ne fonctionnera pas.
- Enable Joypad : vérifie la présence d'une manette.
- Window is active : vérifie si la fenêtre de jeu est en premier plan.

Les boucles
Le patch Maniacs rapproche les boucles de leur fonctionnement dans les langages de programmation. Si vous en avez déjà utilisé for, while et do-while, vous ne serez pas dépaysé.

image
Infinity : fonction standart de RPG Maker, où la boucle tourne jusqu'à être terminée.
X Times : la boucle tourne un certain nombre de fois avant de s'arrêter.
Comme d'habitude, la boucle seule ne sert à rien, il faut mettre qulque chose dedans.

Afficher une image
image

La commande Picture Settings a été renommée Effect, et présente un certain nombre de nouvelles options.
Angle : l'image peut maintenant être affichée à un certain angle.
Blend Mode : détermine comment l'image se superpose aux autres graphismes. Multiply et Addition sont utiles pour créer des effets de lumière.

Déplacer une image
image

Move Picture
a aussi reçu une option supplémentaire. Vous pouvez maintenant entrer avec une variable le temps que l'image met à changer/se déplacer.

Effacer une image
image
Comme les autres fenêtres, vous pouvez utiliser les variables pour indiquer l'id des images à supprimer. Il y a aussi All, qui permet de tout effacer d'un coup et permet de simplifier les choses.

Appeler un événement
image
Le patch permet maintenant de pointer un événement commun ou sur carte par leur id.

Gestion des touches
image
Il s'agit de la cerise sur le gâteau : Key Input Processing permet maintenant de vérifier les contrôles de la souris (scroll, click). Le patch ajoute également la commande Key Input Processing EX (expliquée dans le prochain article), qui est une version plus complexe de la commande ci-dessus.


Conclusion

Pour ceux qui sont arrivés jusque là, félicitations ! Peut-être que cet article convaincra de tester le patch ou motivera à faire un projet qui n'aurait pas été possible à cause des limitations techniques de RM.
Il est important de comprendre comment le référencement de variable fonctionne avec Variable ID pour utiliser le patch Maniacs efficacement. Presque partout vous le trouverez sous le nom de Variable ID, sauf dans Control Variable, où il s'agit de Variable. Voici une petite explication pour clarifier.
image

Si on prend que la variable "Variable ID" était précédemment à 5.
image
Ici, on dit que Variable ID SomeNumber = SomeNumber + Random(entre 3 et 5)

Ainsi, on ne modifie pas le montant de "Variable ID" mais la variable à l'id 5 "SomeNumber". Au-dessus, vous voyez que 5 a été ajouté aléatoirement à la variable SomeNumber de valeur 2 (c'est le hasard :p).

image
L'id d'une variable est juste le nombre affiché à gauche du nom de la variable que vous voyez dans la fenêtre Variable.

Pour les curieux
https://twitter.com/BingShan1024 : le twitter de l'auteur en japonais, où il poste des mises à jour des fonctionnalités sur lesquelles il travaille.

https://bingshan1024.github.io/steam2003_maniacs : le site de l'auteur pour le patch, aussi en japonais. Il contient une description de toutes les fonctionnalités du patch et les différentes versions.


image

Cet article a été traduit et publié avec l'autorisation de Michu, qui a traduit l'article du polonais en anglais.
Source : Soul, "Maniacs Patch Won't Bite You # 1 - Basic Feature Changes", in RMteka, 24 mai 2022 [consulté le 10 mai 2023], https://www.rmteka.pl/maniacs-patch-wont-bite-you-1-basic-feature-changes/.



BlisterB - posté le 21/06/2023 à 10:06:33 (750 messages postés)

❤ 0

Ancien pseudo : BlisterB, Kyo

Super initiative cette traduction, ça permettra de donner + de visibilité à ce patch supporté en grande partie par EasyRPG. ;)


plonkarchivist - posté le 12/01/2024 à 03:33:51 (2 messages postés)

❤ 0

C'est une excellente initiative que cette traduction, elle contribuera à accroître la visibilité de ce patch, largement soutenu par EasyRPG.

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers