Night.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Sorties: Star Trek: Glorious Wolf / Jeux: Pillar Town / Sorties: Dread Mac Farlane - Complet / Sorties: "Dread Mac Farlane", (...) / Tutos: Checklist de la composition (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

498 connectés actuellement

29698840 visiteurs
depuis l'ouverture

1941 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Blog Alioune Fall

Fairy Tail Constellations

Guelnika & E-magination

Hellsoft

Planète Glutko

ConsoleFun

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



The Borderline
Ecrit par DarkRPG

❤ 0

The Borderline


->Auteurs: El Diablo et Cornemuse
->Groupe: RPG-Dimension
->Aucun site
->Plate-forme: RM2k
->Poids: 17,23Mo en .rar et 26,39Mo extracté et 133,13Mo avec les mp3 convertis en .wav
->Durée: Environ 2 heures
->Année: 2003
->Download: Ici

image

Rah ! The Borderline… chef-d’œuvre du making francophone. C’est avec son ambiance sombre, sale et futuriste, ses dialogues délicieux, son scénario rempli de rebondissements et ses graphismes soignés, que cette création d’El Diablo et de Cornemuse s’est vu se faire attribuer les prix de « Meilleurs graphismes », « Meilleur scénario » et « Meilleur jeu argent » aux Alex d’Or 2002-2003. Débuté en août 2002, le projet The Borderline est un projet malheureusement inachevé par ses deux créateurs. Finalement, deuxième chapitre qui a bouclé l’histoire du jeu est sorti le 29 avril 2003. Sans plus tarder, commençons immédiatement le test de ce fameux Borderline. ^^

Le scénario est un point fort du jeu. Cela raconte qu’une cité d’êtres sans histoire réside dans un immense dôme agissant en bouclier qui serait censé protéger ses habitants d’une chaleur mortelle. Comme dans la plupart des conflits, une résistance s’est créée. Baptisée les Anti-Citoyens, cette résistance s’oppose au Conseil Suprême qui oblige les gens à travailler sans cesse et sans savoir pourquoi. Tout au long du jeu, nous incarnerons trois différents personnages. Le premier est Haze Wander, accompagné de son acolyte Jahr Coal, ils devront tenter d’arrêter le Conseil Suprême. Nous les contrôleront qu’au début, durant l’introduction. Par la suite il y a Freyen Reos, jeune homme qui a uni son destin à celui des Anti-Citoyens. Finalement, il y a Ilios Glenao, puissant homme qui voue également sa vie aux Anti-Citoyens mais qui, pour s’approcher de plus en plus du Conseil Suprême, travaille pour ce dernier. Je n’ose pas vous en dire plus histoire de ne pas vous dévoiler trop de rebondissements mais le scénario du jeu est incroyablement captivant et nous donnera l’impression que notre siège nous retient au jeu. Le tout soigneusement ficelé de dialogues parfois vulgaires mais qui sont tous plus percutants les uns que les autres. 5/5

image
Cette image représente la dure réalité des citoyens sous l’emprise du Conseil Suprême, obligés de travailler.

Côté systèmes, nous sommes servis: CBS, CDS et CMS. En effet, le jeu dispose d’un système d’Action-RPG où l’on a le choix entre une épée et un fusil (ayant un nombre de balles limité je vous préviens =P). Aucuns bugs ne sont à signaler à ce niveau, on peut dire qu’El Diablo a fait du bon boulot ^^ La boîte de dialogues et très jolie. Les personnages principaux auront des facesets retouchés aux couleurs du jeu à gauche. Également, à chaque fin de message, une petite flèche bien discrète orientée sud-est vous indiquera lorsque le message sera terminé. Le CMS est bien réalisé également. On y dispose de 4 différents choix. Le premier est de voir l’inventaire de ses objets. Une fois arrivés dans le menu de l’inventaire, vous pouvez choisir quelle arme entre l’épée et le pistolet vous voulez. Il y a également des médipaks si vous êtes affaiblis. Note importante: la seule façon de voir votre état de santé est dans le menu de l’inventaire. Votre état est indiqué en haut à gauche alors faites bien attention Clin d'oeil Deuxième option, mode combat. Le mode combat vous permet d’effectuer des déplacements plus rapides que ce que le mode normal vous propose. Bien entendu, lorsque vous appuierez sur la touche « Enter » de votre clavier, le personnage attaquera. Troisième option du CMS, le mode recherche. C’est en fait le mode de base du jeu: les déplacements sur les cartes du jeu sont plus lents et il vous permet d’examiner les objets du décors. Quatrième et dernière option et celle permettant de changer de personnage. Vous aurez beau l’essayer plusieurs fois, elle ne fonctionne pas dans les deux premiers chapitres (par conséquent tout le jeu). Malheureusement, l’encadrement au niveau du système de combat n’est pas très présent: il faut savoir qu’on indique l’état du héros dans l’inventaire sinon et bien on meurt plus souvent qu’autrement :P 4.5/5
image
L’image de gauche représente un combat avec l’épée et celle de droite avec le fusil.
image
Screenshot montrant le menu du jeu.

Sur le plan musical, c’est une grande réussite. Elles nous plongent à fond dans le jeu. Certaines sont jazzy et d’autres sont plus axée sur les émotions et les sentiments que véhiculent les personnages et collent parfaitement au jeu. L’enchaînement des musiques est remarquable: par exemple, lors d’une cinématique, on attaque la chanson « Wanna be Free » qui nous rappelle un certain Wh… ?! avec toute l’émotion qu’émane cette cinématique et par la suite, on peut entendre la chanson thème du jeu qui a un aspect jazzy avec sa contrebasse. Le tout donne une ambiance un peu ironique à la chose. On peut également y étendre deux pièces du groupe techno/lounge francophone St. Germain dans la ville et un son qui vous rappellera le bruit d’ouverture de Makers Far Place en musique sur l’écran titre. Bref, les musiques orchestrent remarquablement les différentes situations tout au long du jeu. C’est un plaisir de les réécouter une fois le jeu terminé. Malheureusement, il n’y a pas de custom et connaissant les habilités de Cornemuse dans ce domaine, le jeu n’aurait que grimpé sa cote. 4.5/5
image
C’est une musique mêlant le jazz au lounge faite par St. Germain que l’on peut entendre dans la ville pauvre. On dit que la musique apaise l’âme ? Lorsqu’on sort du bâtiment où réside Ilios, on ressent qu’une certaine lourdeur s’affaisse: une telle ambiance est rare dans un jeu amateur.

En effet, comme vous venez de le lire sous le screenshot ci-dessus, l’ambiance est un important point dans ce jeu et les graphismes en sont d’une importante part. Les graphismes du jeu donnent en majeure partie l’aspect sale et dérangeant du jeu. Quelques effets de lumières restent bien discrets durant les chapitres et les effets de brouillards donnent un rendu graphique fort joli et apprécié par le jury aux Alex d’Or 2002-2003 puisque le jeu s’y est valu le prix pour les meilleurs graphismes. Malheureusement, en connaissant El Diablo et son travail graphique dans son majestueux projet Dark Soul, on sent que le côté esthétique du jeu aurait pu être encore poussé davantage. 4.5/5
image
Habile effet que nous propose El Diablo à la fin de son chapitre: une superposition de deux scènes. Le rendu graphique est réussi en plein écran contrairement à ce que ce screenshot vous montre ^^’

Finalement, The Borderline est un jeu important qui mérite d’être joué par tout les makers puisqu’il y a des trucs à apprendre ici pour eux Clin d'oeil Bref, un incontournable du making francophone à jouer dès maintenant. ^^

18.5/20



image
Screenshot de l’introduction où l’on peut voir Haze Wander.
image
C’est ici que l’on commence notre bout d’aventure avec Freyen Reos.
image
Mini-game fort sympathique qui détend l’atmosphère lourde de ce passage. ^^
image
Je vous préviens, certains dialogues contiennent des propos vulgaires, vous en serez avertis =P
image
Cinématique forte en émotions par Cornemuse, fidèle à celles présentes dans le chapitre précédent.

DarkRPG
Vous retrouverez The Borderline dans la section "Jeux" d'Oniro.


Télécharger le jeu


Sylvanor - posté le 09/01/2006 à 01:55:26 (24628 messages postés) - webmaster

❤ 1

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Je reste fan inconditionnel de ce jeu encore aujourd'hui. Le gameplay est moins lourd que celui de Dark Soul où on attend souvent durant les combats, l'histoire est toujours aussi cruelle et sordide, la mise en scène est irréprochable. Un énorme tour de force avec un scénar qui nous pousse toujours plus loin dans l'horreur. Il n'y a qu'El Diablo pour réussir ce genre de choses avec de petits boûts de pixels (et Cornemuse dont la partie est à mes yeux du même niveau). J'adore.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Saturnome - posté le 09/01/2006 à 04:48:45 (2507 messages postés)

❤ 0

-

C'est vrai, les gens qui disent que la partie de Corn est inferieure peuvent aller manger des guimauves jusqu'à ce qu'ils s'étouffent :O


neuro - posté le 09/01/2006 à 14:20:47 (2507 messages postés)

❤ 0

Oui d'ailleurs à l'époque ou j'avais joué je ne conaissais qu'El Diablo de nom et la prtie de Cornemuse m'avait surprise, je l'avais préferée^^ .


Pagno - posté le 13/01/2006 à 13:48:14 (21 messages postés)

❤ 0

Tiens, moi c'est plutot le contraire, j'avais préféré la partie d'ElDiablo, sans doute car elle posait l'univers et les bases du jeu (j'avais particuliérement adoré l'intro). Mais la partie de Cornemuse reste très bonne aussi.


Grade - posté le 11/02/2007 à 23:44:25 (905 messages postés)

❤ 0

Très jolie test !

Le jeu est super aussi !

MMORPG 2D Amateur | http://www.shinsekaionline.com

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers