Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

News: News de presque été / Sondage: votre navigateur / Jeux: Tetryl Bizarre Adventure: Dragon (...) / Sorties: Clarent Saga: Chronicles / Jeux: WOYO!! / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

57 connectés actuellement

21904610 visiteurs
depuis l'ouverture

98 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Zarok

Level Up!

Offgame

Eclipso

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



forums

Index du forum > Débats > Déterminisme, essentialisme... Notre place dans l'univers !

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8

Reprise du message précédent:

Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 11:27:27 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

trotter a dit:

l'animal et la simulation informatique, les 2 se superposent et coïncident parfaitement !

Tu penses que, dans ton exemple, l'animal a une conscience subjective ?
Même question pour le programme informatique ?

Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Suite du sujet:

trotter - posté le 29/05/2020 à 11:28:56 (9736 messages postés) -

❤ 0

Citation:

La notion de responsabilité, il faut complètement l'abandonner. C'est une notion de droite, d'origine religieuse. Elle est caduque, archaïque, obsolète.



Je vois ce que tu veux dire, peut être qu'on a pas la même définition, voici les définitions du Larousse :
-Qui doit rendre compte devant une autorité de ses actes ou des actes de ceux dont il a la charge : Les parents sont responsables des dommages causés par leurs enfants mineurs.
-Qui est l'auteur ou le coupable de quelque chose, et doit en supporter les conséquences : Être responsable de la mauvaise gestion du service.
-Qui est à l'origine d'un mal : Ce virus est responsable de nombreux cas mortels.
-Qui a la charge d'une fonction : Il est responsable du ravitaillement.
-Qui est réfléchi, sérieux, qui prend en considération les conséquences de ses actes : Ce n'est pas une attitude responsable.


Un serpent est bien l'auteur de la morsure, un voleur (arrêté) va bien rendre compte de ses actes devant une autorité.

Sont-ils "à l'origine" du mal, c'est toute la question mais on coche quand même 2 définitions sur 5.


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 11:38:37 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

trotter a dit:

-Qui doit rendre compte devant une autorité de ses actes ou des actes de ceux dont il a la charge : Les parents sont responsables des dommages causés par leurs enfants mineurs.

"Devoir rendre compte de ses actes devant une autorité" => ça suppose déjà l'existence (voire ça légitime) d'un système punitif.

"Rendre compte" => ça veut dire quoi ?

Citation:

rendre compte
Décrire, détailler, rapporter ce qu’on a fait, ce qu’on a vu

La définition est très étrange !
Un criminel raconte le crime qu'il a commis et ok on le laisse partir ?
Il y a un sous-entendu derrière.
L'obligation de purger une peine. De rembourser. Être redevable.

Le fait d'employer cette expression et sa définition n'est pas neutre. C'est politique. C'est déclarer médiévalement "je pense que les auteurs d'un préjudice doivent être punis de 18 coups de bâton".


La définition de "responsable" comme "principal auteur d'un évènement" est bien plus neutre. Mais le mot étant ambigu, porteur de thèses politiques fortes, il vaut mieux ne pas l'utiliser du tout (à moins d'adhérer pleinement à ces thèses politiques et d'être pleinement conscient de ce que l'utilisation du mot implique), et le remplacer par un mot plus précis. "Auteur" au lieu de "responsable".

Utiliser le mot "responsable", c'est colporter (généralement à son insu) des idées de droite, nocives pour l'intérêt général, insérées dans notre cerveau dès la plus petite enfance via les apparitions répétées sur BFMTV des politiciens obscurantistes de l'UMP.
Paradoxalement, ce sont ces affreux jojos, à coup de story telling sur un honnête commerçant, une fausse larme à l'oeil, qui viennent nous parler de responsabilité, alors qu'eux même refusent d'être punis pour les crimes qu'ils commettent, souvent des crimes bien plus graves et bien plus préjudiciables à la population (voire à l'international pour les plus gratinés d'entre eux) que le vol à l'étalage d'une orange.



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


harusame17 - posté le 29/05/2020 à 12:22:32 (717 messages postés) -

❤ 0

Du coup vous faites quoi avec le chauffard qui tue votre enfant/femme/parent en rentrant ivre à 7h du matin.

Si ça se trouve, cette personne était tout a fait respectable et quelque chose dans sa vie personnelle a fait que ce jour là, il a fait une énorme connerie. (rupture, mauvaise nouvelle, il a bu et fait n'importe quoi). Il sera peut être traumatisé pour le reste de sa vie et ne représente pas un danger pour la société. La faute l'aura 'éduqué" comme dit ROTS.


Mais la famille de la personne tuée, comment elle peut accepter ça ? Ok le coupable ne représente pas de danger pour la société, il ne fera surement plus jamais ça. Mais ça ne soulage absolument pas la famille. De plus il faut "éduquer" le coupable mais également le reste de la société pour éviter au maximum que cette situation se reproduise. Donc dans ce cas, avec vos modes de pensées qui interdisent toute notion de "punition/réparation". On fait quoi ?

« Close the World, Open the nExt »


trotter - posté le 29/05/2020 à 12:33:09 (9736 messages postés) -

❤ 0

Roi of the Suisse a dit:


trotter a dit:

l'animal et la simulation informatique, les 2 se superposent et coïncident parfaitement !

Tu penses que, dans ton exemple, l'animal a une conscience subjective ?
Même question pour le programme informatique ?



Je ne sais pas... Je ne suis même pas sûr qu'un animal comme un chat ait une conscience subjective (un chat a le même nombre de neurones qu'un estomac humain).

Si c'était un humain qui était simulé, je dirais que oui.


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 12:35:12 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

harusame17 a dit:

le chauffard qui tue votre enfant/femme/parent

Appel à l'émotion.
Ce sont là des sujets bien trop importants pour être laissés en pâture aux passions.

harusame17 a dit:

Il sera peut être traumatisé pour le reste de sa vie et ne représente pas un danger pour la société. La faute l'aura 'éduqué"

Le problème de l'éducation est donc résolu de son côté.
Reste évidemment, à la charge de la société, la réparation dans la mesure du possible du tort causé et l'accompagnement des victimes ET de l'auteur.
Et, plus fondamentalement, chercher à réduire à l'échelle nationale l'apparition de tels évènements par la légifération.

harusame17 a dit:

Mais ça ne soulage absolument pas la famille.

Le point principal de ce que j'ai dit au dessus, est que cette notion de défoulement préhistorique était à abandonner.

harusame17 a dit:

qui interdisent toute notion de "punition/réparation".

Faux ! Relis mieux :) Il s'agit bien de réparation. De solutionner le problème, tant à l'échelle individuelle qu'à l'échelle nationale.



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


trotter - posté le 29/05/2020 à 12:46:06 (9736 messages postés) -

❤ 0

Ah, ça y est, c'est parti la baston ! On pointe du doigt les techniques argumentatives et on balance du "Faux !" "Relis mieux" avec le petit smiley kivabien image

La baston ! La baston !


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 12:48:13 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Yay !!! :sonic:sonic:sonic

Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Sylvanor - posté le 29/05/2020 à 12:50:37 (23313 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Du coup vous faites quoi avec le chauffard qui tue votre enfant/femme/parent en rentrant ivre à 7h du matin.



C'est un argument classique opposé au déterminisme.
Mais il faut considérer l'action de la justice comme un élément prenant part au déterminisme, comme un élément... déterminant.
Si la justice sanctionne les actes dangereux, alors cela aura pour effet sur la société de réduire leur nombre.
Même si l'on peut considérer que l'individu coupable, du point de vue déterministe, n'est pas responsable de la causalité qui l'a poussé à commettre un tel acte: sa punition sert de manière causale à renforcer la sécurité.

Nos sociétés utilisent ce que les sociologues appellent la "norme d'internalité", c'est-à-dire un processus psychologique et social qui consiste à considérer que nous sommes responsables de nos actes et de ce qui nous arrive. C'est pratique, réconfortant lorsque l'on est en situation de domination, et très moralisant.
Maintenant si on raisonne de manière utilitariste, la présence des lois et des tribunaux continue de se justifier non par la norme d'internalité qui voudrait punir les vilains coupables, mais tout simplement parce qu'ils sont nécessaires à une société désirable du point de vue utilitariste, minimisant par exemple les violences, les injustices, etc (en supposant que ces lois répondent correctement à ces besoins cela va de soi).

Maintenant sur la question de la responsabilité je ne sais pas si c'est forcément une notion de droite.

Si je fais un enfant, je suis responsable de lui.
Si je suis un élu et que je suis corrompu, que je dirige le pays n'importe comment, que je trahis mes promesses, j'en suis responsable.
Si je dirige une entreprise qui exploite les enfants, si je fais un plan de licenciement massif, si je pollue la planète, j'en suis responsable.

Ce sont des choses plutôt revendiquées par la gauche il me semble. Pas toute la gauche mais une bonne partie.
Je ne sais pas exactement comment il faut aborder la chose je n'y ai pas encore assez réfléchi mais je pense que la notion de responsabilité reste importante.
Est-ce parce que, comme le dit Spinoza lui-même, bien que nous ignorions les causes de nos actes, nos effectuons ces actes de manière consentie?

Il y avait un épisode de Monsieur Phi sur la responsabilité qui était tout à fait brillant tiens j'y pense:



(voir à partir de 6:31)
Quelques pistes évoquées parmi d'autres dans la vidéo:
- La responsabilité, ce serait "pouvoir répondre de..." (une sorte d'équivalent de "assumer" ou "rendre des comptes"). Pouvoir répondre de, ça signifie avoir le souvenir de, pouvoir dire de bonne foi "c'est moi qui ai fait telle chose".
- La responsabilité, ce serait lié à la continuité du corps.

Maintenant je pense qu'il ne faut pas avoir la responsabilité de manière excluante. Elle ne se polarise pas forcément sur une personne.
Si je persuade mon voisin d'aller voler un coffre fort à la banque et qu'il le fait, il est responsable de ses faits et gestes, mais moi en l'ayant convaincu de le faire, je porte une part de la responsabilité.
Nul doute que pour chaque incident, événement d'une vie, drame ou bonheur, les causes sont innombrables. Cela dit, les responsables sont certainement bien moins nombreux que les causes si l'on considère qu'un responsable doit pouvoir répondre de ce qu'il a fait, et qu'en quelque sorte il est une cause consciente.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 13:31:48 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Sylvanor a dit:

Maintenant sur la question de la responsabilité je ne sais pas si c'est forcément une notion de droite.

Si je fais un enfant, je suis responsable de lui.
Si je suis un élu et que je suis corrompu, que je dirige le pays n'importe comment, que je trahis mes promesses, j'en suis responsable.
Si je dirige une entreprise qui exploite les enfants, si je fais un plan de licenciement massif, si je pollue la planète, j'en suis responsable.

Pose-toi la question : quand tu dis "responsable", ça signifie quoi ? Ça signifie qu'il faut punir. Personne ne l'utilise dans le sens "dire que c'est moi qui l'ai fait". Être responsable, répondre de ses actes, rendre compte de ses actes, assumer, ça suppose des conséquences plus lourdes que devoir avouer sa faute.
Quand Edouard Philippe a pris un avion privé aux frais expensifs du contribuable, il a juste répondu "j'assume", sans qu'il n'y ait de conséquence pour lui. C'est ça "devoir répondre de ses actes" ? Son "j'assume" était un synonyme de "allez vous faire foutre". Le Stagirite a fait une vidéo là-dessus, tu le sais bien.

J'ai l'impression que, dans tes exemples ci-dessus, tu dis "responsable" uniquement pour alerter sur l'existence d'un préjudice et d'un auteur principal à ces préjudices. Le travail des enfants, la pollution etc. ce sont des préjudices. Des torts faits à la population, à l'intérêt général.
Le concept de responsabilité est superfétatoire ici. Il me semble que tu utilises un mot à la place d'un autre.

Ce qu'il faut vraiment, c'est modifier le fonctionnement du système pour que de tels cas n'arrivent plus. Que le politicien corrompu ne soit pas contrôlé par l'élection tous les 5 ans, mais puisse être destitué en cours de mandat. La responsabilité, ça ne sert à rien.
(En plus de n'avoir absolument aucun sens dans un cadre déterministe tel que la réalité macroscopique de notre univers.)



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Gari - posté le 29/05/2020 à 13:45:21 (5060 messages postés) - honor -

❤ 0

Pour arriver à ce genre de cas idéal où il n'y aurait plus de cas de euh... disgression à la loi, seule cette responsabilité là me paraît importante :

Citation:

Si je fais un enfant, je suis responsable de lui.


C'est un peu primaire, mais c'est l'un des critères les plus importants. Après, la politique du pays en elle-même joue pas mal (ça se voit dans les pays où le port d'arme est autorisé ou non).
Après, la notion de responsabilité appelle forcément un pendant négatif : si tu violentes ton môme régulièrement, peut-être qu'il réussira sa vie, ou peut-être pas. Mais dans les deux cas, tu seras responsable de ce qu'il sera devenu et de l'affect qu'il aura envers toi. Il n'y a pas besoin de punition pour ressentir la culpabilité (sauf si un problème de type psychique/physique t'empêche de ressentir la culpabilité).
Après, si un gosse est schizophrène, je pense pas qu'un parent puisse être tenu pour responsable. Mais selon votre conception de devoir annuler la responsabilité, que fait-on du gosse malade ? La logique voudrait qu'on l'élimine immédiatement pour éviter tout futur risque (responsabilité sur la vie) ou qu'on le traite, ce qui induirait une prise de risque car il pourrait un jour arrêter le traitement (responsabilité sur la liberté).


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 13:50:01 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Gari a dit:

si tu violentes ton môme régulièrement, peut-être qu'il réussira sa vie, ou peut-être pas. Mais dans les deux cas, tu seras responsable de ce qu'il sera devenu et de l'affect qu'il aura envers toi.

Tu seras l'auteur (partiel) de ce qu'il est devenu, nuance !
Si tu utilises le mot "responsable", c'est que tu sous-entends qu'il est bon pour l'intérêt général qu'une punition soit infligée par un système pénal. Ce qui est fort probablement faux au vu des dernières études sur la question.



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Sylvanor - posté le 29/05/2020 à 14:01:33 (23313 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Pose-toi la question : quand tu dis "responsable", ça signifie quoi ? Ça signifie qu'il faut punir. Personne ne l'utilise dans le sens "dire que c'est moi qui l'ai fait". Être responsable, répondre de ses actes, rendre compte de ses actes, assumer, ça suppose des conséquences plus lourdes que devoir avouer sa faute.
Quand Edouard Philippe a pris un avion privé aux frais expensifs du contribuable, il a juste répondu "j'assume", sans qu'il n'y ait de conséquence pour lui. C'est ça "devoir répondre de ses actes" ? Son "j'assume" était un synonyme de "allez vous faire foutre". Le Stagirite a fait une vidéo là-dessus, tu le sais bien.



Ce qui s'est passé à mon sens, c'est simplement qu'Edouard Philippe s'est défaussé de ses responsabilités, parce que la structure sociale qu'est la justice tient compte de manière imparfaite du principe de responsabilité (soit en estimant qu'il n'en est pas responsable, soit en estimant qu'il n'a rien commis de préjudiciable).

Mais c'est bien parce qu'il en est responsable que ça a choqué tout le monde.
Autrement dit: l'impunité de certains individus n'entraîne pas le fait qu'ils n'aient pas de responsabilité.

Citation:

Pose-toi la question : quand tu dis "responsable", ça signifie quoi ? Ça signifie qu'il faut punir.



Non là je pense que tu vas trop vite dans le raisonnement.
Ta question c'est: qu'est-ce que ça entraîne de dire responsable? Ca entraîne qu'il y aura des punitions.
Mais lorsque je définis un terme, les conséquences de sa définition ne sont pas le problème. Sinon, je me retrouve à refuser la définition de ce terme parce qu'elle ne m'arrange pas, ce qui ne serait pas une démarche intègre.

Qu'il faille punir celui qui est responsable, c'est quelque chose sur quoi il faut réfléchir dans un second temps, on peut décider de ne pas punir le responsable, d'ailleurs, pour un tas de raisons, sans nier sa responsabilité.
Pour essayer de le formuler autrement: définir le terme, ce n'est pas dire ce qu'il faut faire ensuite. C'est uniquement se mettre d'accord sur ce dont on parle pour être sûrs de parler de la même chose.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Gari - posté le 29/05/2020 à 14:03:06 (5060 messages postés) - honor -

❤ 0

Citation:

Tu seras l'auteur (partiel) de ce qu'il est devenu, nuance !



Dans le sens où il y a un facteur choix de l'enfant (qui décide de ce qu'il veut faire de sa vie), peut-être.
Je comprends pas le deuxième argument par rapport à ce que j'ai écrit (la responsabilité est de toute manière en lien avec le système sociétal, si ce dernier n'existe pas la responsabilité n'a pas lieu d'être, et nous serions tous des carnassiers en train de se taper dessus pour avoir la plus grosse part de viande, sans que ça n'ait aucune incidence).


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 17:07:26 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Sylvanor a dit:

Qu'il faille punir celui qui est responsable, c'est quelque chose sur quoi il faut réfléchir dans un second temps, on peut décider de ne pas punir le responsable, d'ailleurs, pour un tas de raisons, sans nier sa responsabilité.

Qu'est-ce que c'est du coup, dans ce cas, un "responsable", en plus d'un "auteur principal" ? :pense



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Sylvanor - posté le 29/05/2020 à 17:45:01 (23313 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Je dirais que c'est un auteur qui a conscience de l'être, et qui a agi de manière consentie?

Par exemple, si on me menace de mort moi ou ma famille pour j'aille attaquer une banque, ou qu'on me met un flingue sur la tempe pour corriger des bugs d'Oniro, je suis l'auteur principal de mes actions mais je n'en suis pas responsable.
C'est une piste hein. Avec une vision plutôt englobante peut-être qu'on pourrait dire que je suis responsable dans la mesure où j'ai consenti à accéder à la demande pour fuir les conséquences du refus.

La question de la mémoire joue aussi.
Un amnésique par exemple, qui aurait tué quelqu'un avant de perdre la mémoire, n'est pas responsable de ce qu'il a pu faire. Il ne peut pas *en répondre*, même s'il en est bien l'auteur principal.
Ca me rappelle la terrible pièce d'Anouilh d'ailleurs, "Le voyageur sans bagages", que j'aime beaucoup.

Je pense que l'effet papillon est également une piste. Le fait qu'un papillon ait été à tel endroit plutôt qu'un autre et ait battu des ailes aurait pu changer le monde. Il est donc l'auteur de ce changement de monde, mais n'en est pas conscient: il n'en est pas responsable.
C'est encore une piste hein j'évoque ces choses comme ça, là, je sais qu'on peut sans doute les contester.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 18:00:02 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Je ne suis pas du tout d'accord avec la condition d'avoir conscience de ses actes !
Un trader peut parier à la hausse su le prix du riz en Afrique, faire monter les prix, créer une famine, faire mourir des milliers de gens, et pourtant sur son ordinateur il ne voit que des chiffres dans un tableau Excel, il a gagné beaucoup d'argent, il est content de sa journée, il ne sait pas du tout qu'il a tué. Il est pourtant l'auteur principal, et il me semble que dans votre vision des choses, il devrait être "responsable".

L'effet papillon est bidon, enfin, surtout cette histoire de papillon qui provoque des tornades, mais si c'était le cas, il serait l'auteur principal de la tornade, et donc "responsable" dans votre mode de pensée.



Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


mamie - posté le 29/05/2020 à 18:11:28 (3437 messages postés) -

❤ 0

Citation:

qu'on me met un flingue sur la tempe pour corriger des bugs d'Oniro


Maintenant on connaît la marche à suivre


Gari - posté le 29/05/2020 à 18:23:23 (5060 messages postés) - honor -

❤ 0

Citation:

Je ne suis pas du tout d'accord avec la condition d'avoir conscience de ses actes !


Sauf si on définit la responsabilité comme non liée à la conscience ? Je pourrais prendre comme exemple Raoult, mais cela ferait monter des vagues de contestations parmi certains.

Du coup, on va dire que X prend une décision sensée agir pour le bien commun (dans n'importe quel domaine) :
- Cette action agit positivement sur l'échantillon A de la population, à hauteur de 43%.
- Il n'a aucun impact sur l'échantillon B, à hauteur de 27%.
- Et enfin, il a un effet négatif sur l'échantillon C, qui constitue le reste de la population (40%).
La gravité de l'effet dans les deux sens importe peu, X est quand même responsable de ces effets, même s'il n'en est pas conscient et même s'il considère avoir agi pour le bien du plus grand nombre. Cela ne veut pas forcément dire qu'il doit y avoir punition, mais que l'échantillon C sera forcément mécontent. (Et je m'arrête là pour pas que ça vire au fragile équilibre qui fait que certains de nos politiques sont élus, ou pas.)


Roi of the Suisse - posté le 29/05/2020 à 18:27:24 (27335 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Tu complexifies le problème avec un auteur qui cause à la fois du bien et du mal. Je ne penses pas que ça clarifie le problème. Est-ce que ça aide à répondre à la question de la différence entre un responsable et un auteur principal ?

Tout n'est qu'affaire de définitions, mais si je définis la responsabilité comme un séquoia nain de Paouasie du Sud-Est, ça ne va pas faire avancer le schmilblik.

Plante 300 arbres et tu ne pollues plus ! | Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko


Gari - posté le 29/05/2020 à 18:44:31 (5060 messages postés) - honor -

❤ 0

Oups, pardon.
Pour l'auteur principal, je n'ai pas d'idée de ce que tu englobes dedans (un responsable principal ? Le premier responsable, celui qui a entraîné tous les autres choix ? un responsable conscient de sa responsabilité/du problème ?).
Je n'ai jamais croisé ce terme.

Mais de ce que j'ai lu (en diagonales), j'avais l'impression que vous partiez un peu sur une vision en noir et blanc du monde. Si cela existait, les rendus de justice ne seraient pas contestables, tout serait simple. C'est justement à cause des améliorations de ces derniers siècles dans les domaines de la justice/religion/sciences/autres que les rapports humains se sont complexifiés et que la notion de responsabilité a émergé. Après, est-ce que c'est mieux avec ou sans, cela engage de révoquer notre mode de pensée/fonctionnement en société actuel.


Sylvanor - posté le 29/05/2020 à 19:51:43 (23313 messages postés) - webmaster -

❤ 1

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Citation:

Je ne suis pas du tout d'accord avec la condition d'avoir conscience de ses actes !
Un trader peut parier à la hausse su le prix du riz en Afrique, faire monter les prix, créer une famine, faire mourir des milliers de gens, et pourtant sur son ordinateur il ne voit que des chiffres dans un tableau Excel, il a gagné beaucoup d'argent, il est content de sa journée, il ne sait pas du tout qu'il a tué. Il est pourtant l'auteur principal, et il me semble que dans votre vision des choses, il devrait être "responsable".



En effet il semble qu'il faille ajouter la condition d'avoir conscience des conséquences de ses actes, ou du moins d'en entrevoir la portée.

Deux possibilités ici: soit il connaît son métier et sait quelles seront les conséquences de ses actes ou les risques au moment où il parie. Dans ce cas il est responsable.
Soit par exemple il débute, ou se fie à de mauvais renseignements sans s'en rendre compte, est mal renseigné etc, et donc il n'est pas responsable.
Evidemment le premier cas est plus probable que le second mais j'essaie de tout envisager.

Citation:

L'effet papillon est bidon, enfin, surtout cette histoire de papillon qui provoque des tornades, mais si c'était le cas, il serait l'auteur principal de la tornade, et donc "responsable" dans votre mode de pensée.



Le papillon en effet du coup n'est pas responsable, parce qu'il a beau avoir conscience de battre des ailes, il n'en perçoit pas les conséquences.

Ca rapproche par exemple de ce qu'on dit quand on estime qu'un enfant n'est pas encore un individu responsable: il ne mesure pas la portée que peuvent avoir ses actes.

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ


trotter - posté le 29/05/2020 à 21:18:25 (9736 messages postés) -

❤ 0

Deux exemples tirés du bouquin image

"
La responsabilité et la faute apparaissent souvent liés, mais ce n'est pas pareil.

1. Si je te rentre dedans en voiture, je suis en faute ET légalement responsable. Même si c'était un accident, je dois compenser d'une façon ou d'une autre. Si on fait de la merde, on doit réparer. Mais ya aussi des problèmes où on est pas en faute mais quand même on a une responsabilité...

2. Trouver un bébé abandonné sur le pas de notre porte. C'est pas de notre faute, mais c'est quand même notre responsabilité.
Il faut choisir quoi faire (le garder, l'ignore, s'en débarrasser, l'amener à l'hopital, le donner à manger à un pit bull), ce qui va entrainer des conséquences et des nouveaux problèmes associés à notre choix.
"

Ce sont ces 2 définitions de responsable :
-Qui doit rendre compte devant une autorité de ses actes ou des actes de ceux dont il a la charge : Les parents sont responsables des dommages causés par leurs enfants mineurs.
-Qui est l'auteur ou le coupable de quelque chose, et doit en supporter les conséquences : Être responsable de la mauvaise gestion du service.
-Qui est à l'origine d'un mal : Ce virus est responsable de nombreux cas mortels.
-Qui a la charge d'une fonction : Il est responsable du ravitaillement.
-Qui est réfléchi, sérieux, qui prend en considération les conséquences de ses actes : Ce n'est pas une attitude responsable.


Falco - posté le 29/05/2020 à 21:24:55 (18329 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

trotter a dit:


Deux exemples tirés du bouquin image

La responsabilité et la faute apparaissent souvent liés, mais ce n'est pas pareil.

1. Si je te rentre dedans en voiture, je suis en faute ET légalement responsable. Même si c'était un accident, je dois compenser d'une façon ou d'une autre. Si on fait de la merde, on doit réparer. Mais ya aussi des problèmes où on est pas en faute mais quand même on a une responsabilité...

2. Trouver un bébé abandonné sur le pas de notre porte. C'est pas de notre faute, mais c'est quand même notre responsabilité.
Il faut choisir quoi faire (le garder, l'ignore, s'en débarrasser, l'amener à l'hopital, le donner à manger à un pit bull), ce qui va entrainer des conséquences et des nouveaux problèmes associés à notre choix.


Ce sont ces 2 définitions de responsable :
-Qui doit rendre compte devant une autorité de ses actes ou des actes de ceux dont il a la charge : Les parents sont responsables des dommages causés par leurs enfants mineurs.
-Qui est l'auteur ou le coupable de quelque chose, et doit en supporter les conséquences : Être responsable de la mauvaise gestion du service.
-Qui est à l'origine d'un mal : Ce virus est responsable de nombreux cas mortels.
-Qui a la charge d'une fonction : Il est responsable du ravitaillement.
-Qui est réfléchi, sérieux, qui prend en considération les conséquences de ses actes : Ce n'est pas une attitude responsable.



Putain je l'ai commencé hier ce livre ! Ma copine m'en a parlé et ça m'a intéressé du coup elle me l'a filée.

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio


trotter - posté le 29/05/2020 à 21:28:48 (9736 messages postés) -

❤ 0

Ah !

Il a écrit Models aussi, un bon bouquin pour apprendre à pécho :
image


Falco - posté le 29/05/2020 à 21:41:44 (18329 messages postés) -

❤ 0

Indie game Developer

Pas le genre de livre qu'elle lit j'imagine :F
Mais je crois qu'elle m'en a montré un autre du même mec, qui ressemble pas mal à "L'art de s'en foutre" mais avec une couverture bleue... parait qu'il est bien aussi.

Inexistence Rebirth - Inexistence - Portfolio

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8

Index du forum > Débats > Déterminisme, essentialisme... Notre place dans l'univers !

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers