[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Tutoriels - Créer un arbre


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Astuces
Making-of


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: Inexistence / Tutos: Faire de la neige facilement en (...) / Jeux: ARCH ULTRA / Sorties: ARCH ULTRA / News: Alex d'Or 2019 : Les Vainqueurs ! /

Chat  

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

90 connectés actuellement

10276891 visiteurs
depuis l'ouverture

99 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

BloGecko

ConsoleFun

Eclipso

Au hasard

New RPG Maker

Le Temple de Valor

Eclipso

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Créer un arbre
Ecrit par Florent

Arbres
Ici nous allons apprendre a faire un arbre (d’où le titre), avec photoshop, mais comme d’habitude, The gimp, paint shop pro, ou n’importe quel logiciel gérant les calques ou la transparence sont appropriés (mais bon quand même photoshop et psp sont les plus sympathiques).
Le tutorial a été fait à la sourie pour que tous puissent le refaire.

Démarche à suivre, démarche de l’artiste.
Alors par quoi peut on commencer lorsque l’on désire dessiner un arbre ? Nous savons tous a quoi ressemble un arbre et l’imaginer ne pose pas de problème, cependant des qu’il s’agit de le représenter sur le papier (ou en l’occurrence sur l’ordi) c’est déjà plus compliqué.
Hé bien c’est simple il ne faut pas chercher a le représenter de tête, mais il faut faire une interprétation de la réalité de cet arbre.
Pour cela il y a un secret : le modèle.
Vous pensez que les plus grands artistes font leurs œuvres comme ça cash sans qu’il n’y ait de recherches derrière ? Vous pensez que les artistes maîtrisent l’anatomie sans l’avoir étudiée ?
Non évidemment, c’est la même chose pour un arbre, un modèle semble nécessaire d’autant plus lorsque l’on débute.
Donc vous tacherez de faire un tour sur google image pour récupérer des images d’arbres.
On ne vous demande pas de le recopier, mais d’en faire une interprétation, ça vous aidera beaucoup (où peut être pas en fait).
Cependant vous pouvez utilisez comme modèle les images que j’ai fait, ça vous permettra de faire le tutorial de façon plus aisée, mais que cela ne vous empêche pas d’aller chopper des images sur le net pour bien observer comment sont les arbres.
Bon commençons, Créez une nouvelle image de grande taille pour avoir du confort, sur le background des calques choisissez une couleur grisée bleu pour éviter de travailler sur du blanc. Importez des rtp de base un arbre quelconque pour vous donner une idée de la taille ou bien importer un charset pour se représenter l’échelle, puis collez l’élément dans votre image (copier/coller donc).
Puis sur un nouveau calque nous allons commencer a tracer, pour cela choisissez une couleur marron saturée (vers le orange) puis descendez un peu vers le noir. Toutes les couleurs qui se trouvent à droite de la palette de couleur sont celles qui s’éloignent du gris, c’est celles que l’on choisira le plus pour donner un peu de vie.

image

Puis avec l’outil trait (ou l’outil crayon comme vous voulez mais c’est plus dur) tracez les contours de votre arbre comme en vous basant sur les modèles que vous avez (ou ce que je fais comme je l’ai dit plus haut) pour obtenir un résultat proche de celui-ci :
image

Comment ça je vais trop vite ?
Bon a priori, il n’y a pas d’étapes pour faire un arbre, on fait tout d’un coup en partant des racines pour terminer sur les branches, je vais donc plutôt expliqué ce qui se passe zone par zone.

Les racines

image

Bon les racines ne sont pas obligatoires, les racines sont souvent enfouies sous la terre et ne sont donc pas visibles, parfois elles sont mêmes recouvertes par la végétation (ce qui n’est pas simple à faire si l’on fait des tilesets, mais n’en pose aucun si on travaille en panorama)
Ici la principale difficulté est d’essayer de rendre l’effet de perspective et de vue de dessus.
Mon propre arbre est encore trop sur un plan vue de face, en fait le problème est du aux racines qui se raccordent à l’arbre de façon horizontale au lieu d’être courbées, voila ce qu’il aurait fallu faire :

image

Les cercles bleus représentent le tronc de l’arbre vu légèrement de haut. Cela permet de s’apercevoir (enfin je ne sais pas pour vous) qu’il est impératif que le raccord des racines se fassent de manière arrondie.
Il n’y a pas grand-chose à dire d’autres sur les racines, n’oubliez pas simplement que de toute manière elles s’enfuissent dans le sol et qu’il faudra les faire fusionner d’une manière ou d’une autre avec son terrain…

Les branches

image

Qu’est ce que c’est qu’une branche ? (D’un point de vue purement visuel hein !)
C’est un espèce de cylindre un peu cabossé dont la base est plus large que l’extrémité, pas tout à fait un cône car c’est surtout la base qui est large après il existe une régularité jusqu’à la prochaine jonction de la branche.
Les branches partent de n’importe où sur le tronc principal, pas la peine de chercher, faites ça n’importe où. Mais n’oubliez pas justement de le faire partout et non pas seulement dans un seul angle.
Comme pour les racines il faut donner un minimum de perspective donc pensez aux cercles bleus, les raccords doivent être assez arrondis contrairement a ce que j’avais fait au tout début.

Une fois la branche faite qui est assez rigide, elle se retrouve divisée en d’autres branches de la même manière, plus la branche est mince (pas forcement petite, mais mince) plus elle se retrouvera inclinée, ainsi les branches d’extrémités se doivent d’être courbées.
Essayez de le faire encore plus que dans mon exemple un peu trop rigide.


La coloration

Enfin on passe au truc moins chiant, la coloration, ici étant donné que c’est le bo**** et surtout que nous avons tracé des lignes à l’intérieur de l’arbre qui pourront nous être utiles, nous allons éviter d’utiliser l’outil pot de peinture, mais on aurait pus.

Hop prenez l’outil crayon, opacité 41% et une taille de 3 (si vous ne comprenez rien de ce que je dis, regardez les tutoriaux précédents à savoir : premier pas à photoshop ou the gimp, créer une table et créer un mur) et avec la même couleur commencer a remplir en faisant plusieurs passages là où il y a du relief (les jonctions entre les branches et les troncs par exemple).
De façon naturelle, on repasse plusieurs fois sur certains endroits ce qui donne des endroits foncés et d’autres plus clair, cela va permettre de commencer la texture de l’écorce.
Donc ne cherchez pas à faire l’écorce a tout prix, logiquement sans chercher à le faire, grâce a l’opacité a 40% cela devrait se faire naturellement.

Cette fois on passe aux choses sérieuses, il est obligatoire d’avoir fait les tutos précédents pour bien comprendre la technique (et surtout pour éviter que je ne me répète).
Nous allons utiliser la technique de la pipette.
Rappelez vous, le doigt sur la touche alt, nous allons changer de couleur pour obtenir un subtil dégradé, commencez avec une couleur plus sombre et toujours dans la palette des couleurs vers le coté droit sous photoshop, donc vers les couleurs saturées).
Avec cette couleur sombre disais je donc, renforcez les jonctions entre tronc et branches, placez les ombres à chaque endroit ou c’est courbé. Là c’est plus de l’ordre de la sensibilité même si il doit bien y avoir des règles scientifiques sur l’endroit où l’on place les ombres.

image
image
image
image
image
ici l'image n'est pas terminé, le contraste est insuffisant

En augmantant fortement le contraste, en diminuant la limunosité en diminuant la saturation par de simples reglages (donc sans outil) on obtient cela :
image


sochana - posté le 03/09/2008 à 13:03:48 (49 messages postés)

❤ 0

quetion de suoerdébutante ; pour l'importer que faut-il faire : taille? pixels? etc. merci bien!

sans l'Autre, c'est l'enfer


Killer-de-rpg - posté le 23/12/2010 à 11:58:19 (191 messages postés)

❤ 0

http://www.ClaraVenger.com/?id=567577 siou plaît un clic =D

Ouaip j'aime bien tes tutos FLorents mais là j'ai pas envie de tester l'arbre j'edit quand j'ai tester

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Communauté: Accueil | News | Forum | Flash-news | Sorties | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Articles perso | Screen de la semaine | Palmarès | Livre d'or | Recherche | Interviews | OST | L'Annuaire | Divers
Apprendre: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis