[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Tests de jeux RPG Maker - Mon humble avis sur "School Urban Legends"


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Astuces
Making-of


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: Inexistence / Tutos: Faire de la neige facilement en (...) / Jeux: ARCH ULTRA / Sorties: ARCH ULTRA / News: Alex d'Or 2019 : Les Vainqueurs ! /

Chat  

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

76 connectés actuellement

10289031 visiteurs
depuis l'ouverture

9 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

BloGecko

ConsoleFun

Eclipso

Au hasard

Offgame

Tashiroworld

RPG Maker - La Communauté

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Mon humble avis sur "School Urban Legends"
Ecrit par Slivan de Naro

Bonjours.
Comme vous me l'avez demandé, voici mon avis sur votre jeu ''School Urban Legends'' (Ou S.U.L. pour faire plus simple.)

Pourquoi j'ai joué à S.U.L. :

Si j'ai décidé de m'interresser à S.U.L. c'est pour plusieurs raisons:
Tout d'abord je suis un grand amateur de RPG d'horreur. J'ai touché à pas mal de choses allant des titres les plus célèbres (Ib, Corpse Party etc...) à des jeux qui le sont moins (The Mermaid Swamp, The Boogieman etc...) et j'était près à en découvrir de nouveau.
J'ai également été attiré par le projet depuis que je l'ai vu dans le Forum d'Oniromancie par son style graphique maîtrisé et par son idée qui m'ont tout de suite séduit. De plus, j'était à la recherche d'un jeu venant de la communauté francophone de RPG-Maker.
Et pour finir, je suis un grand fan de la mythologie fantastique et macabre: Des Légendes urbaines aux Creepypastas, de Edgar Allan Poe à H.P. Lovecraft, de X-Files à Twin Peaks, de Hanako-San à Jack l’Éventreur et j'en passe.

Alors lorsque j'ai vu que ce jeu était terminé je me suis précipité dessus.

Avant-Propos :

Faire un jeu RM, c'est pas facile. et e le sais car je suis en train d'en faire un.
De ce fait, je tient à faire cet avant-propos pour lister les points que je ne considère pas comme des problèmes dans le jeu:

1) Les petits et les gros bugs:
On ne peux pas tout vérifier surtout quand on est seul à créer le jeu alors évidemment, des bugs s'infiltre dans le a version finale. Ce n'est pas un problème surtout quand on peut facilement communiquer avec le créateur pour trouver un moyen de les contourner.

2) Les Fautes de français diverses et variées:
Et oui, même si parfois ces erreurs sont grossières, je ne les considèrent pas comme de VRAIES erreurs car je sais qu'il n'y a pas de correcteur automatique sur RPG-Maker et que le créateur est Algérien rendant sa tache on ne peut plus difficile.

Maintenant que j'ai exposé ce que je considère comme de faux problême, attaquons nous à la critique en elle même.

I/ La Réalisation :

Commençons par ce qui saute au yeux: La Réalisation.
Procédons par ordre:

-Les Graphismes sont de très bonne facture. Il y a une vrai maîtrise de XP et de son style visuel. Notons également un certain soucis du détail comme les objets derrière lesquels on peut passer, les ombres en temps réel, la grand diversité de Tileset utilisé etc...

-Le Son est exactement comme il devrait l'être: Il sert l'ambiance parfaitement
bien, que l'on parle des musiques ou des bruitages: Tout fonctionne (Ou presque).
Et la boucle musicale que l'on entend partout dans l'école n'est pas désagréable, même à la longue.

-Et pendant qu'on en parle, L'Ambiance est très bonne. Je ne dit pas que c'est la meilleure ambiance du monde mais elle marche bien et arrive à créer un vrai sentiment de malaise quand il le faut.

Bon pour ne pas vous mentir, les panneaux au lancement du jeu qui durent 35 secondes (j'ai compté) c'est un peut chi*** lorsqu'on les voit pour la 15ème fois.

Mais en bref: la Réal est plutôt bonne et sert bien les propos du jeu.

Mais comme disait l'Autre: ''Il ne faut pas juger un livre que sur sa couverture'' et c'est pour cela que nous allons parler du ...


II/ Le Gameplay :

Alors là c'est un peu délicat: Le Gameplay alterne successivement entre des phases absolument délicieuse à jouer et des phases d'une lenteur extrême.

Je m'explique: Il y a des moments dans le jeu où je me suis retrouvé bloqué, à ne plus savoir quoi faire. Et attention, je ne parle pas d'une énigme un peu dure que laquelle je bloque ! Je parle de TRES longues périodes durant lesquelles j'essayais désespérément d'interagir avec chaque murs, chaque objets, chaque lattes de parquet parce que je ne savais pas du tout quoi faire ! Le jeu attendais de moi quelque chose pour avancer mais ne me disait pas lequel, je n'avais presque aucun indices ou bien ces rares derniers n'était pas assez clairs.
Bref, ce fait est une résultante de la construction de certaines énigmes qui n'était pas toujours très bien réalisées.

Par exemple: Le moment où il faut attraper le rat: Dans mon esprit je me dit: ''Nous somme deux Yasmine et Makoto, on se place chacun à un trou et on attrape le rat comme ça.'' Non. Alors je me dit ''Peut être faut-il trouver quelque chose comme un fromage ou de la mort-au-rat.'' Je cherche en vain. Alors je me dis ''Même si ça ne fait aucun sens, peut-être faut-il bloquer un trou avec quelque chose. Heureusement il y a plein d'objets pouvant remplir cette tache: Un table, un tricot, une bibliothèque etc...'' Encore raté. Alors je me dis que je doit avancer dans le jeu pour pouvoir finir cette énigme mais non. Alors je tourne en rond pendant 30 minutes sans que rien ne se passe. Et 30 minutes c'est long. Très long. Puis je trouve la solution et je suis plus énervé que enthousiasme.

De plus, l'absence d'autre élément de Gameplay font qu'être bloqué dans ce jeu n'est pas ''fun''. Prenons un exemple connu: ''Ao Oni'': Dans Ao Oni il y a des énigmes mais il y a également un monstre qui peut apparaître aléatoirement rendant l'exploration de la maison plus ''intéressante''.

Dans S.U.L., il n'y a pas ce genre de ''gameplay secondaire'' ce qui fait que le jeu semble vide lorsque l'on tourne en rond dans le bâtiment.

MAIS comme je l'ai dit plus haut, il y a des moments de bravoure dans le gameplay, rien de transcendant cela dit mais de quoi être comblé et intéressé.
(Comme le passage Yume Nikki pour ne citer que lui.)

En résumé, le Gameplay est assez inégal mais rien de catastrophique et ce n'est pas le pire point du jeu, ce dernier celon moi étant...

III/La Narration :

Par où commencer...

Je pense que parler du positif dans la Narration est un bon points de départ:

La Narration individuelle des histoires d'horreur est diablement efficace: Je ne pensait pas être aussi dérangé et effrayé par des histoires racontés via un jeu RPG Maker.

Malheureusement, le jeu a également de gros problème narratifs.

-L'Intro ne sert à rien. Je pensait au début que le jeu nous présentait les créatures que nos héros allait affronter tout au long de la partie mais je me trompais. J'ai également pensé à la légende urbaine du Conteur (un esprit qui peut donner vie au récits qu'il raconte.) mais là encore, non. Et une fois que j'ai finis le jeu, cela m'as sauté au yeux comme un Facehugger: L'Intro ne sert ABSOLUMENT à rien: Le scénario ne tourne pas autours de la disparition des élèves qui nous sont présentés, elle ne sert pas à présenter l'école et ses mystères, elle ne met même pas en scène les héros ou les antagonistes de l'histoire. D'où ma question: A quoi sert l'Intro ?

-Les personnages sont creux. Yasmine et Makoto ne sont, celons moi, que des fonctions: Makoto ne sert qu'à être contrôlé par le joueur et Yasmine n'est là que pour faire de l'exposition. Je serais incapable de dire s'ils sont courageux, peureux, timides, naïfs, ou quoi que ce soit car il n'y a presque aucun développement de leurs personnalités. Leurs réactions sont même illogiques: Exemple au pif: Ils rentrent dans une pièce avec des fantômes qui les invite à les rejoindre pour le jeu des 1000 bougies. Que disent les héros ? ''Oh pourquoi pas ! Ça peut être marrant !''. CE SONT DES FANTÔMES !
LA PREUVE ULTIME DE L'EXISTENCE DU PARANORMAL ET DE LA VIE APRES LA MORT ! TU ES SÛR DE N'AVOIR AUCUNES QUESTIONS !? Parce que moi j'en ai ! J'en ai même plein !

Et enfin, le dernier clou du cercueil:

-Le plus gros problème avec cette narration, c'est qu'elle ne nous narre rien: Il n'y a pas de fil rouge logique entre les histoires racontées si ce n'est ''l faut qu'on sorte d'ici.''.
Jamais on ne saura ce qui est arrivé aux adolescents de l'Intro. Jamais on ne saura pourquoi cette école est autant hanté. Jamais on ne saura le pourquoi du comment du parce que.
Et là on pourrait me dire: ''Mais dans Ao Oni aussi il n'y a pas de scénar développé et pourtant ça marche bien !'' Oui mais dans Ao Oni les personnages ont peur pour leurs vies et celles de leurs amis, ils ont une vraie consistance qui font que tout ce qu'on veut c'est les voir sortir en vie de cet enfer et on s'en fout complètement d'où vient l'Oni et ce qu'il veut. Dans S.U.L. comme dit plus haut, ni le Gameplay ni le scénario, ni les personnages ne peuvent porter le jeu à eux tout seul.


IV/Mais si il a autant de problème, pourquoi j'aime autant ce jeu ? :

Alors d'accord, ce n'est pas le meilleur jeu du monde.
D'accord, il m'a de temps en temps fait péter un câble voir ennuyé.
D'accord, sa narration n'est pas incroyable et ses personnages ne sont pas ouf.
D'accord, d'accord, D'ACCORD !

Mais même si je pense que School Urban Legend est loin d'être parfait, l'hommage qu'il rend est excellent !

Ce jeu transpire l'amour pour les légendes urbaines et le paranormal: Il est rempli à ras bord de références et de clins d’œil.
Bon sang, il possède également des phases dans l'univers de Ib et Yume Nikki. On peut croiser Hiroshi, l'Oni et Aya Drevis au détour d'un couloir. On peut rencontrer Hanako-San et on peut découvrir de nouvelles légendes incroyables !

Et je vous invite à un petit flashback du vingtaine de lignes, dans la première partie de cette critique je m'exprimais en ces mots: ''Je suis un grand fan de la mythologie fantastique et macabre: Des Légendes urbaines aux Creepypastas, de Edgar Allan Poe à H.P. Lovecraft, de X-Files à Twin Peaks, de Hanako-San à Jack l’Éventreur et j'en passe.''

Et c'est pour ça que j'aime ce jeu: parce qu'il me parle, parce que j'adore son délire, parce qu'il a été crée par un passionné et que ça se voit.

Alors pour cela je suis près à pardonner toutes les fautes d'orthographes, tout les jumpscares, tout les problèmes narratifs, je suis près à oublier tout cela juste pour apprécier ce jeu et son univers qui me parle.

Et si par le futur Hassen veut refaire un jeu, je serai là pour y jouer.

J'espère que ma critique n'était pas trop crue ou violente et qu'elle aura permit de mettre en lumière les points positifs et négatifs du jeu.
Sur-ce je vous dit à la prochaine fois.

Et comme disait l'Autre: ''Au revoir.''


Verehn - posté le 16/10/2016 à 17:52:39 (8481 messages postés) - honor

❤ 0

vhehrhehn

Bel article, n'hésite pas à nous en proposer d'autres. Dans l'idéal il faudrait un peu d'images. :clindoeil4

Faudra que j'essaye ce jeu.

Eldrao ~ PakuPaku ~ Winged Light ~ Ruin ~ Ma galerie ~ LTDAD ~ Don de graphismes plateforme 2D


nerem1991 - posté le 02/11/2016 à 21:11:36 (151 messages postés)

❤ 0

Squich...squich...

Cool ce test, il en faudrait d'autre comme ça :elusun

Tous critiquer et tous remettre en cause !

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Communauté: Accueil | News | Forum | Flash-news | Sorties | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Articles perso | Screen de la semaine | Palmarès | Livre d'or | Recherche | Interviews | OST | L'Annuaire | Divers
Apprendre: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis