Oniromancie: Tests de jeux RPG Maker - 1 RPG sans nom - Episode 7


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

News: Concours des Alex d'Or 2017-18: (...) / News: MegaMaker : créez votre propre (...) / News: Test de Tinker Quarry / Sorties: Leave the Room / Jeux: Leave the Room /

Chat  (19 connectés)

Bienvenue
visiteur !








Statistiques

Liste des
membres


Contact

80 connectés actuellement

9174755 visiteurs
depuis l'ouverture

532 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Final RPG

Ton-PC

Adventure Games Studio fr

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs





1 RPG sans nom - Episode 7
Ecrit par Tyroine



Trois heures du matin. Le regard dans le vague, je secoue mon verre d'eau d'où crépite mon aspegic se dissolvant lentement mais sûrement, un peu comme mon cerveau. Je déteste ce truc mais je me force à l'avaler d'une traite comme pour oublier l'expérience traumatisante que je viens de vivre. Je me pince les yeux en fixant le sol... l'espèce de discothèque fluorescente qu'est devenu mon écran secoue toujours mon cerveau, et bien que mes yeux m'implorent de ne pas y retourner, je ressens une sorte de plaisir sadomasochiste en reprenant clavier en main et replaçant grossièrement mon casque sur mes oreilles d'où tourne en boucle une parodie audio du pudding à l'arsenic version québécoise depuis 10 minutes. Non, je ne me suis pas drogué.

J'ai fait pire... j'ai joué à 1 RPG sans nom épisode 7.

image



Quoi, vous connaissez tous 1RPGSN ? Pas moi. J'en ai toujours plus ou moins entendu parler sans oser passer le pas car fut un temps les jeux parodiques et débiles me provoquaient des crises d'urticaire. Mais je ne sais pas... après avoir regardé toutes les saisons du "cœur a ses raisons", j'ai soudainement ressenti une affection pour ces dégénérés de québécois, et c'est sans vraiment réfléchir ni en sachant trop à quoi m'attendre que j'ai lancé ce jeu, armé d'une bouteille fraîche de sirop d'érable et de pâté de caribou. Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant un 7ème opus (premier pour moi), certes débile comme je m'y attendais mais d'une richesse, d'une densité de programmation et d'un humour des plus séduisants. Si tout comme moi vous n'avez jamais touché à 1RPGSN jusque-là, n'ayez pas peur de risquer votre santé mentale sur ce 7ème opus, le scénario étant quelque chose d'assez relatif.

Quand je dis que l'histoire est relative, c'est qu'elle ne nécessite pas d'avoir joué aux précédents opus pour profiter de cette aventure complètement barrée, bien que j'imagine qu'on manquera quelques clins d'oeil et l'origine de cette impressionnante clique de personnages. Le pitch est le suivant : Chaos a programmé un nouveau jeu (oui le 4ème mur on l'explose d'entrée) avec un méchant extrêmement vilain dedans. Problème, il est tellement machiavélique qu'il envoie balader son créateur et prend en otage 1RPGSN Advanced, ce qui va provoquer la colère démentielle de Hypnodisc qui le développait, et suite à un un tour scénaristique qu'un mort-vivant bourré au sang pas frais ne saurait improviser, Chaos, le méchant pô fin et toute une armada de personnages (dont d'anciens ennemis) vont entrer dans ledit jeu afin de rétablir l'ordre et... 'fin on s'en fout en fait.

imageimageimage



Cette introduction permet de confirmer plusieurs choses : l'humour est omniprésent, débile sans être trash et pas si grossier (il ne plaira pas aux insensibles du genre certes mais si vous vous laissez happer par cette ambiance folle vous aurez du mal à en décrocher) et le travail apporté sur la mise en scène de cette myriade de dégénérés est remarquable. Des emotes à tout va, les persos bougent tout le temps dans des chorégraphies souvent absurdes donc drôles... bref, le rythme ralentit rarement et on se demande à chaque dialogue quelle connerie ils vont nous sortir une fois la touche entrée pressée (ou la touche espace, vous faites comme vous voulez). Et là, on entre dans le jeu. Changement total de décor, on quitte cet espèce de sketch interactif pour se frotter à un A-RPG qui tient franchement la route et a le mérite de proposer des pouvoirs originaux pour chacun des 8 personnages interchangeables à tout moment.

Oui mais ce système de A-RPG, ce n'est que la base du jeu qui en vérité recèle une multitude de séquences délirantes, stupides et ingénieuses à la fois au travers de nombreux chapitres qui sacrifieront 5 heures de votre vie au détriment de vos neurones. Enigmes, labyrinthes, phases de SHMUP sur le toit d'une calèche armé d'une mitraillette (oui oui) ou à dos de dragon, combats de boss avec des pattern et des petites voix enregistrées renvoyant parfois à The Country Walk of a Black Dressed Autistic de Seb Luca, infiltration à la MGS version testostéronée, simulation de Capture The Flag ou encore parodie de Slender, cette aventure épileptique vous fera voir du pays et payer de franches tranches de rigolade. Seules petites ombres sur le tableau : des fautes d'orthographe disséminées un peu partout (bien qu'on n'y prête plus vraiment attention vu le ton du jeu) et points de sauvegarde parfois frustrants car mal placés.

imageimageimage



De très maigres défauts qui ne vous poseront pas beaucoup de problèmes avec un peu de persévérance. Je reste impressionné par le nombre de systèmes et de séquences de jeu variées tout au long de ce jeu déjanté qui se classe sans grand mal dans les jeux humoristiques cultes de la communauté française à mon humble avis. Et si vous êtes un peu maso, vous pouvez même augmenter la difficulté de chaque chapitre pour... vous infliger toujours plus de mal. Pourquoi pas, je ne juge pas ! Il me semblait judicieux de mettre 1RPGSN sous le feu des projecteurs violacés d'Oniromancie, car cette série semble avoir un certain succès que j'ignorais. Ci-dessous des chiffres lâchement copiés / collés du site qui semble être le repaire officiel de ces joyeux lascars.

____________________



Épisode 1
Téléchargement : Près de 11000
Commentaires posté :Près de 250
Durée de vie : environ 45 minutes

Épisode 2
Téléchargement : Près de 6300
Commentaires posté :Près de 130
Durée de vie : environ 2 heures

Épisode 3
Téléchargement : Près de 4700
Commentaires posté :Près de 140
Durée de vie : environ 2 heures

Épisode 4
Téléchargement : Près de 3900
Commentaires posté :Près de 320
Durée de vie : environ 2 heures

Épisode 5
Téléchargement : Près de 3700
Commentaires posté :Près de 440
Durée de vie : environ 2 heures

Épisode 6
Téléchargement : Près de 2800
Commentaires posté :Près de 300
Durée de vie : environ 8 heures

Épisode 7
Commentaires " à quand l'épisode 7" posté : Over 9000
Durée de vie : environ 5 heures

____________________

imageimageimage



A peine posté dans la liste des jeux d'Oniromancie il y a 4 jours, il a dépassé les 500 téléchargements sans support de news. On peut donc affirmer que la communauté attendait ce nouvel épisode au tournant, sachant qu'en plus de cela quasi tous les pnj du jeu portent des noms de fans de la série, certains appartenant à Oniro et dont la présence m'a étonné (cc kilam et sahone). Bref, libre à vous de bousiller votre cerveau sur cet appétissant mais dangereux divertissement qu'est 1RPGSN épisode 7 !

Cliquez ici pour le télécharger, tabarnak !!




RoxasHeartsXII - posté le 13/07/2015 à 18:52:16. (327 messages postés)

Revolte !

Énorme !

La flemme et moi,une longue histoire,mais j'ai la flemme de vous la raconter...

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis