Oniromancie: Tutoriels - Bases d'harmonie


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: Monster World RPG / Jeux: Pif et Hercule / News: Mise à jour de RPG Maker 2003 / Tutos: Création de charset / Jeux: FAYLINAWA /

Chat  (14 connectés)

Bienvenue
visiteur !








Statistiques

Liste des
membres


Contact

66 connectés actuellement

9265407 visiteurs
depuis l'ouverture

667 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Guêpe-Ride! - Webcomics

Console Fun

Lunarisblog

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Bases d'harmonie
Ecrit par minusc

Petite base d'harmonie

Introduction

Alors, l'harmonie, en musique, qu'est-ce que c'est ?

"Dans son acception la plus courante, relative aux simultanéités dans la musique, l'harmonie a suscité une abondante littérature, depuis Platon et Aristote, jusqu'à Hindemith ou Messiaen. Cependant, même dans ce domaine précis, le terme peut revêtir différentes significations — historiquement liées — depuis la plus large — composante musicale intégrant des simultanéités —, jusqu'à la plus étroite — science des accords —, en passant par les différentes évolutions du concept au XXe siècle."
Merci mr Wikipédia.

En bref, l'harmonie, c'est la théorie de la composition. C'est ce qui vous dit quel accords utiliser, de quel manière, dans quel ordre, pourquoi. Grâce à l'harmonie, vous saurez composer des petits morceaux sans chercher pendant des heures sans savoir ce que vous faites. Il existe de nombreuses astuces pour ne pas trop se fouler et obtenir un résultat globalement sympathique sans pour autant avoir suivit 10 ans de cours d'écritures dans un conservatoire universitaire. C'est l'idée de ce tuto, passer toute cette théorie barbante pour vous expliquer le nécessaire. Comme ça, après, y aura plus que Sylvanor qui aura une musique composée juste pour son jeu.

Attention, ce tuto ne peut être compris que par ceux qui ont déjà fait du solfège. Les notions de tierce et de tonalité sont super importante, et je pense que si vous ne savez pas ce que c'est, vous aurez beaucoup de mal à comprendre quoi que ce soit.

1. Les fonctions. (ou degrés)

Durant toute la durée de cette partie du tuto, je ne parlerais qu'en DO majeur, où la note tonique (la première et la plus importante des note) est do. Pourquoi do ? Parce que c'est la tonalité la plus simple, où il n'y a aucune altérations (des dièses ou des bémols).


Les fonctions sont la base de l'harmonie. Chaque accords qu'on va jouer a une fonction, qu'on distingue par un chiffre romain situé entre I et VII. Il existe trois fonction dites principale et trois fonctions dites secondaires. Le septième fonction est une exception, ne l'utilisez pas, on s'en fou. Chaque fonction (attention) se rapporte à la note fondamentale de son accords. Si vous ne comprenez rien, c'est normal. Petit schéma.

image

Pour comprendre tout ça, il faut installer quelques notion, dont la notion d'accords. Un accords c'est une superposition de tierce, et en harmonie, ça ne peut être rien d'autre. Do-Mi-Sol est un accords, Ré-Fa-La en est un aussi. Do-Sol-Mi est aussi un accords, mais son ordre a changé. EN effet, les notes qui la compose peuvent par contre être inversée (par exemple Do-Mi-Sol peut devenir Mi-Sol-Do ou Do-Sol-Mi, ça reste le même accords) Dans n'importe quel accords, on peut retrouver son état fondamental, c'est à dire, l'état dans lequel il était lorsqu'il était encore une superposition de tierce. (Sol-Ré-Si doit être compris comme étant à l'origine un Sol-Si-Ré renversé, tout comme Mi-Do-La est un La-Do-Mi renversé.) On donne comme nom à l'accord la première note de son état fondamental.

Exemple : L'accord Mi-Sol-Do est un accords de Do car à son état fondamental il était basé sur la note do : Do-Mi-Sol : Do-(ré)-Mi (tierce) Mi-(fa)-Sol (tierce). A l'état Mi-Sol-Do, il est composé d'une tierce et d'une quarte : Sol-(la-si)-Do (quarte).

Autre exemple : L'accord Mi-La-Do est un accords de La car dans son état fondamental, il était basé sur la note la : La-Do-Mi : La-(si)-Do (tierce) Do-(ré)-Mi (tierce). A l'état Mi-La-Do, il est composé d'une tierce et d'une quarte : Mi-(fa-sol)-La (quarte).

Donc, l'accord La-Ré-Fa est un accords de Ré, Mi-Si-Sol de Mi; La-Fa-Do de Fa et La-Do-Mi de La.

Remarque : On peut multiplier la même note à des octaves différent un nombre de fois qu'on le souhaite. Par exemple, l'accord Do-Mi-Do-Sol-Mi-Do-Sol-Do est un accords de Do, tout comme Do-Mi-Sol ou Sol-Do-Mi-Sol-Mi-Do.

Vous remarquerez que je ne parle que d'accords de trois notes différentes. C'est parce que ce sont les accords les plus simples, qui fonctionnent le mieux sans se fouler plus que ça.
Bon, je sais que ça parait compliqué tout ça, mais une fois que c'est ingéré, ça coule tout seul.

Donc, les fonctions se basent sur les fondamental des accords (la note qui commence la superposition de tierces).

Chacun de ces accords est basé sur une note différente. Dans l'ordre, Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La et Si. On les numérotes ensuite de I à VII dans la même ordre, tout simplement. I est donc en Do majeur l'accord de Do et V est l'accord de Sol. Si on était en Fa Majeur, on partirait de Fa (Fa serait donc I et Do serait V).

Les fonction I IV et V sont les fonctions principales, c'est celles qu'on croise le plus souvent
Les fonction II-III et VI sont les fonctions secondaires, c'est celles qu'on croise un peu moins, mais donnent plus de subtilité que les trois autres.

Résumé :
Un accords est une superposition de tierce, Il peut être inversé, on peut doubler certains notes, mais on peut toujours retrouver son état fondamentale, lorsqu'il était une superposition de tierce.
Exemple : La-Ré-Fa-La-Fa est un accords de Ré car son état fondamentale est Ré-Fa-La.

Chaque accords a une fonction qui correspond à sa place dans la tonalité. Il en existe 7.
En do, les fonctions sont :

image

Il y a trois fonctions principales (I-IV-V) et trois secondaires (II-III-VI)

Il est très important de bien ingérer ça pour arriver à comprendre la suite.

2. Et maintenant ?

Maintenant, on va enfin rigoler un peu. Il est enfin de temps de composer un peu de musique. On ne va, en premier temps, utiliser que les trois fonctions I-IV-V, les trois fondamentales. Avec eux, on peut déjà faire pas mal de truc. L'intérêt avec ces trois là, c'est que, tant qu'on revient à I à la fin, on peut faire ce qu'on veut, ça marchera toujours. Par exemple, faisons I-IV-I-V-I-IV-V-I
http://img222.imageshack.us/img222/9476/exemple1.jpg" alt="image" />

Bon, si vous avez un instrument de musique polyphonique, genre guitare, piano, ou n'importe quel programme qui permet d'écrire des partitions et de les écouter, je vous conseille d'essayer un peu. C'est chouette et c'est vite vite exaltant.

Revenons à nos fonctions. C'est joli tout plein, et même si c'est rythmiquement minable (noir noir noir noir, ben ouais), on a quelque chose qui tient. On a peut être que trois accords, mais au moins, ils fonctionnent. Vous remarquerez que la fin sonne très "Fin". On effet, on a ce qu'on appelle une cadence. Un cadence, c'est facile, c'est un truc qui permet de finir une phrase. C'est un peu comme quand on parle et qu'on descend un peu plus dans le grave à la fin. En musique, on utilise une série de fonctions spécifique pour terminer. Ici, on a utiliser une cadence qu'on appelle "parfaite", composée des fonctions "I-IV-V-I", dans cet ordre et pas un autre. Donc, dans un morceau, à chaque fois que vous ferez "I-IV-V-I" vous aurez l'impression de terminer une phrase. Il existe pas mal d'autres cadence, mais celle-ci est la plus simple, la plus utilisée et la plus clair.

Bon, à présent, vous pouvez vous amuser à jouer I-V-IV-I-IV-I-V-I-V-IV-I-IV-V-I tant que vous voulez. Quelques remarques cependant pour que tout marche le mieux possible.
- Il est intelligent de faire des phrase ayant un nombre de mesure paire, voir même un exposant de 2 (genre 4-8-16, rarement plus), pour que ça sonne mieux.
- Il est intelligent de mettre comme basse (la note la plus grave de l'accord) la note fondamental, même si les tierces ne suivent pas après (par exemple Do-Sol-Mi-Do-Mi comme accords de do), ça donne encore plus de solidité aux accords.
- On est pas obligé de plaquer un accords tel quel, les notes peuvent être toutes séparées pour obtenir plus de légèreté (on appelle ça un arpège) ou partiellement pour donner plus d'énergie.
- Si vous voulez obtenir encore un petit plus lorsque vous utilisez la fonction V, vous pouvez à la place utilisez la fonction V7. En gros, on va rajouter le 7eme en plus des autres notes de l'accord. Par exemple, dans l'accord Sol-Si-Ré (le V de do majeur), on va rajouter le Fa pour obtenir Sol-Si-Ré-Fa (hooo, quatre notes !). Pourquoi Fa ? Parce que Sol-(la-si-do-ré-mi-)Fa (ça fait 7). Bien sur, toutes les autres règles fonctionnent, on peut changer l'ordre, la doubler, etc.
- Si vous voulez composer en mineur, genre en La mineur ou en Ré mineur, il y a une petite subtilité en plus. Je ne vais pas approfondir la question, mais globalement, si vous utilisez la fonction V, vous pouvez augmenter la 1ere tierce afin d'obtenir un accord un poil différent. Par exemple, en La mineur, l'accord V est Mi-Sol-Si. Et bien vous pouvez, et même vous devez généralement utiliser à la place Mi-Sol#-Si. D'ailleurs, Sol, qui est la sensible, 7eme note de la tonalité, est souvent diésée (augmentée) en La mineur, tout comme Do en Ré mineur, etc. Mais un autre tuto en parlera mieux.


Exemple global :

image

On arrive doucement à la fin du tuto, la suite dans un futur à la date inconnue. N'hésitez pas à poser des questions, en espérant malgré tout avoir été clair jusqu'au bout. Si vous êtes prof d'harmonie et que vous voulez m'insulter pour avoir oublié de parler des quinte et des octaves parallèle, des sixte et quarte et de la cadence interdite V-IV-I, allez y, ce sera sympa.


minusc - posté le 07/02/2010 à 18:10:30. (239 messages postés)

Citoyen de Rapture

Et voilà ce que donne l'exemple globale :
http://img25.xooimage.com/files/1/b/6/exemple2-186d94b.mid

C'est du midi au piano nul, mais ça montre l'idée.

http://www.hordes.fr?ref=Minusc


Alegreto - posté le 07/02/2010 à 20:50:27. (60 messages postés)

Devinez qui est mon avatar...oui c'est Alex Mercer il n'a pas peur des helicopter xD

Bah ça poura peut etre aider des petit qui test les musiques home made ^^

Vive AIRBOURNE !! rocks yourself http://street-fightor.labrute.fr inscrivez vous


Golden - posté le 09/02/2010 à 15:23:54. (410 messages postés)

Imbécile heureux

Bien résumé, des fois j'aimerais bien que certains essayant de composer quelque chose aillent se renseigner sur des trucs basiques comme ça. C'est le minimum à savoir... Je dis pas que je fais ça dès que je compose, au contraire, mais de le savoir est un minimum, comme ça, ont fait pas n'importe quoi en se disant "personne va se rendre compte que c'est nul au fond".

Golden | Call to Arms Studios


sriden - posté le 09/02/2010 à 16:28:53. (15535 messages postés) - roi

J'ai pas tout lu vu que je suis pas très solfège et tu dis que dans ce cas il faut passer son chemin, mais.. Ce que t'appelles l'harmonie, c'est les accords en fait non ?

Forum du FAMAS | Escapade | La 7e porte (jeu multimaker complet) | Vader Ou La Fin des Haricots | Polaris 03 | Ma zyk : Diaphanous Horizons


minusc - posté le 09/02/2010 à 22:52:41. (239 messages postés)

Citoyen de Rapture

Oauis, en gros l'harmonie c'est le plan du morceau que t'écris, c'est la ligne d'accords quoi, ouais. Connaitre les règles de l'harmonie, ça aide à fond pour composer quoi que ce soit, parce que sans ça tu dois avancer à l'aveuglette, sans savoir quel accords mène à quoi. Puis, une fois que t'as compris le truc, c'est pas si compliqué...

http://www.hordes.fr?ref=Minusc


² - posté le 10/02/2010 à 10:22:15. (7268 messages postés) - grincheux

Veille prolongée.

Citation:

Si vous êtes prof d'harmonie et que vous voulez m'insulter pour avoir oublié de parler des quinte et des octaves parallèle, des sixte et quarte et de la cadence interdite V-IV-I, allez y, ce sera sympa.



Prof d'hamonie j'ai encore jamais croisé cet oiseau rare. :p
Mais...

Citation:

Il est intelligent de faire des phrase ayant un nombre de mesure paire, voir même un exposant de 2 (genre 4-8-16, rarement plus), pour que ça sonne mieux.



... et quoi tu fais de la valse à trois temps ? le 2/4 bien agencé c'est classieux mais le 3/4 en bande son d'un jeu c'est plus rare et m'est avis que ça doit pas être vilain.

En dehors de ça pour une base y'a pas grand'chose à redire, c'est bien vu.

Ko!N


sriden - posté le 10/02/2010 à 11:58:47. (15535 messages postés) - roi

Ah ok c'est la gamme de notes à utiliser le long du morceau, plutôt que celles utilisées pour un accord isolé, d'accord (d'où l'appellation 'harmonie').. xD

Ça vient aussi un peu naturellement quand on écrit un morceau au fur et à mesure de l'expérience, même si on a jamais étudié la théorie sur papier (enfin, avec des instruments IRL en tout cas).

Forum du FAMAS | Escapade | La 7e porte (jeu multimaker complet) | Vader Ou La Fin des Haricots | Polaris 03 | Ma zyk : Diaphanous Horizons


Roi of the Suisse - posté le 10/02/2010 à 14:34:53. (19858 messages postés)

top kek

C'est juste le B-A-BA pour éviter les grosses dissonances, mais utiliser ces
harmonies là ne permettent que de faire des morceaux joyeux et plats en
majeur :-/

Il y a également le cas des gammes mineures à traiter de la même façon, mais
ça ne serait toujours pas lister toutes les harmonies, mais seulement les
harmonies "pures" ! Il existe beaucoup plus d'harmonies beaucoup plus
complexes qui utilisent justement les degrés de dissonance pour créer des
esprits/ambiances musicales particulières !

Il faudrait faire un tuto qui liste toutes les harmonies et l'effet qu'elles
donnent sur l'ambiance, l'esprit général du morceau. Comme ça il suffirait de
piocher dedans pour faire à la demande un morceau triste, heureux,
anxieux, malsain, mélancolique, amusant, burlesque, tendu, léger, lourd...

Mais les harmonies des gammes n'expliquent pas à elles seules les émotions musicales,
on peut également jouer sur les modes, qui ont un grand impact sur l'ambiance,
mais aussi travailler avec d'autres gammes que les gammes classiques occidentales
comme avec les gammes pentatoniques ou les gammes couscous.

Parce qu'avec uniquement les harmonies majeures pures données dans ce
tuto, on est extrêmement limité en atmosphère musicale.

Mais détailler véritablement tous les procédés musicaux, pas seulement
harmoniques, mais aussi rythmiques, mélodiques, et instrumentaux, pour rendre
telle ou telle sensation, ce serait réécrire la fameuse et imbuvable théorie
de l'orchestration
de Rimsky-Korsakov (ici pour ceux que ça intéresse)...

Donc bonne initiative, mais si tu le peux, rajoute un paragraphe sur la gamme de la mineur au moins.

Es-tu une star ? | Kujira no Hara (meilleur jeu du monde) : télécharger les 5 premiers chapitres, topic du jeu


minusc - posté le 10/02/2010 à 20:54:18. (239 messages postés)

Citoyen de Rapture

Entièrement d'accords avec toi, c'est pour ça que ce tuto s'appelle "base d'harmonie"... C'est juste les grandes règles qu'on apprends quand on commence l'écriture. Évidemment qu'il en existe bien plus auxquels on rajoute leur amis 6eme 7eme majeur et mineur 9eme 11eme 13eme diminué augmentés et tous le reste. Je n'ai ni parlé de modulations, ni d'instrumentalisation, ni de rythmique juste pour simplifier au maximum et expliquer comment l'idée général (très très général) fonctionne.

http://www.hordes.fr?ref=Minusc

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis