Oniromancie: Tutoriels - Caractéristiques d'un grand méchant de RPG


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: Monster World RPG / Jeux: Pif et Hercule / News: Mise à jour de RPG Maker 2003 / Tutos: Création de charset / Jeux: FAYLINAWA /

Chat  (29 connectés)

Bienvenue
visiteur !








Statistiques

Liste des
membres


Contact

94 connectés actuellement

9262698 visiteurs
depuis l'ouverture

871 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Level Up!

Final RPG

Nebula-Académie

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Caractéristiques d'un grand méchant de RPG
Ecrit par yakzawik


J'ai pu lire une grande partie des autres et constater que la création du "Grand Méchant" n'est jamais très approchée, et cela est bien dommage, car c'est très certainement le point que je trouve le plus important dans un jeu vidéo, a fortiori d'un RPG !

Qu'est ce que le Grand Méchant à de si important vous demanderez vous ?
C'est ce que nous verrons ici bas.

Chapitre I =De la création d'un monde ..

La Némésis n'est pas un personnage comme un autre. Il est celui pour qui le monde entier ressens une profonde aversion. Il est haï.
C'est en général le cas (Dans Final Fantasy 9, personne ne connait Kuja mis à part quelques rares personnes).
Ainsi la création d'un tel personnage ne se fait pas sans mal.
Mais comme vous l'avez deviné. avant de créer cet être infâme (il n'est pas méchant pour rien), il faut déjà lui créer une histoire, et le lier à notre scénario.

Les PNJ doivent avoir conscience de l'existence de cet être (ou non) ... Et c'est là toute la complexité de la création de ce personnage.

Son comportement sera différent selon qu'il soit connu de tous, même des quidam ... ou non.
Ainsi avant même de créer ce personnage censé être charismatique, créez votre monde, et imaginez sa notoriété !

Chapitre 2 = ... A l'hégémonie d'un Dieu

Le méchant est un être particulièrement agaçant.
Habituellement, les monstres se dressant sur notre routes sont des "méchants" aussi ... Mais en 2 temps 3 mouvements ... Kapout !
Mais le vrai méchant lui, résiste jusqu'à la fin ... Nous le combattons et le poursuivons sans relâche. Et si il est poursuivi par nos soins dans cet univers peuplé de créatures diverses, cela veut dire que lui aussi les tue. Et s'il arrive chaque fois dans les diverses lieux avec un train d'avance, cela signifie qu'il est plus fort que nous.

Là où je veux en venir, c'est que cet ennemi doit être en quelque sorte un semi dieu, un roi de la baston, mais pas une crevette atrophiée des bras.

De plus, si nous le poursuivons, il ne faut pas oublier de le faire passer par les villes (S'il n'est pas connu uniquement, sinon l'histoire perd tout son sens).
il faudrait donc dans ce cas que les PNJ parlent de lui.

Avant de créer son némésis, il faut donc situer l'action, voire s'il est réputé ou non. Connaitre le chemin que lui suivra (empruntant ou non les viles ...).
Ensuite il faut être logique, et lui créer une force supérieur à tout ce qui existe, sinon ça n'a plus de sens.

Chapitre III = Gentil un jour, méchant toujours ?

Maintenant que nous avons quelques données sur notre "méchant", intéressons-nous davantage à sa personnalité.

Il faut dans un premier temps que celui-ci aie un but !
Il ne va pas tuer de nombreux innocents et parcourir le monde pour le plaisir (Quoique, dès fois ...). Et même si tel est le cas, il faut qu'il aie un but, un point c'est tout, sinon ce personnage n'a aucune utilité.

Il faut surtout qu'il y ait un élément déclencheur à tout cela.
Si vous dites que celui ci était originellement "gentil", alors c'est bien qu'il y a eu un élément déclencheur, un évènement qui a créé ce tournant dans sa vie, son existence.

Ce dernier va alors poursuivre un but, pour redessiner sa destinée.
Mais le fait que notre groupe de héros lui mette des bâtons dans les roues fait que ce dernier va finir par nous abhorrer nous plus que d'autres.

Mais bien sur si nous nous dressons devant lui, c'est évidemment parce que ses actes sont vils, ou alors son ambition est digne de grands "mégalomanes" ...

Maintenant, vous savez que le méchant doit avoir une histoire, et un but ... Et le tout doit rester cohérent avec notre scénario.
De plus, il doit avoir une personnalité ... Et voila ce que nous allons aborder.

Chapitre IV = Méchant, mais intelligent

Le méchant n'agit pas par amour (sinon il ne tuerai pas). Et sa "méchanceté" l'amènera à ne plus vraiment voir la différence entre le bien et le mal.
En découle un pseudo-(voire totale) folie ...
Se croyant roi du monde et tout le bataclan, votre méchant se devra d'être un être à part entière dans le monde, comme on en voit rarement.
Pour être apprécié un "méchant" devra se targuer d'être "classe" !

Il faudra donc, pour lui, trouver les phrases choc, les scènes montrant sa grandeur, et la musique d'accompagnement qui ne doit pas être en reste.

Les méchants on les aime ainsi : Sephiroth (Bon je sais c'est pas le "vrai méchant" de l'histoire), Kefka pour ne citer que ces 2 grandes références.

Ils sont ceux qui n'apparaissent que tardivement dans le jeu (voire uniquement "symboliquement", c'est à dire qu'il n'apparaissent que sous un forme rappelant son statut, mais ne le montrant pas sous sa forme première et réelle).

Mieux vaut que ce dernier soit anthropomorphique (A l'apparence humaine pour les "nuls en français"), sinon c'est pas très intéressant.

Les phrases type, philosophiques ou non, sont souvent proférées par cet être machiavélique.

"Je vais mourir, mais vous ne mourrez pas seuls" ... Faut pas être très net ni très altruiste pour dire cela.

Il doit donc apparaitre succinctement. On doit en entendre parler.
Ce dernier, lors de ses apparitions doit être stylisé à souhait ... Ne lésinez pas sur les phrases classieuses ... Ce personnage est le plus amené à pouvoir les proférer.

Mais qu'est-ce qui caractérise réellement un méchant, en plus de sa quête et de sa personnalité fortement marquée ?

Chapitre V : La classe jusqu'à la mort

Les méchants sont comme ça ... Ils aiment être en dessous de la lie de la société ... haïs de tous et marchant sans cesse de lieux en lieux afin d'accomplir sa destinée.
Mais ils sont assez bizarres.
Jusqu'à la fin ils resteront méchants, ou presque.
Le repentir semble être leur dernier acte en général. Le pardon, même s'il n'est pas sincère, est généralement la dernière chose à laquelle ils pensent.

Et si tel n'est pas le cas, ils se mettent à rire, puis à disparaitre ...
Encore une fois, il existe réellement 2 types de méchants.
tout dépend de leurs origines. S'il était à la base "gentil", il fera u repentir correct. Si tel n'est pas le cas, alors il partira ricanant comme un hyène.

Il est presque inéluctable que les méchants meurent (Comme n'importe quel être sur cette terre).
Lorsque nous faisons notre jeu, nous savons qu'il y a 95 % de chances que ces derniers soient annihilés par nos soins à la fin de l'aventure.

Ne jamais réduire son némésis au rang de simple personnage.
S'il est classe et méchant tout le long du jeu, il ne doit pas perdre son identité à la fin du jeu, uniquement parce qu'il s'est fait détrôner par notre bande héros.

Chapitre VI = Conclusion

Un méchant est censé être charismatique, un personnage passionnant à l'histoire captivante et torturé à souhait.
C'est un personnage à part entière nécessitant une analyse complète afin de décerner qui il est.
Evitez tous clichés comme : Il veut devenir le roi du monde, annihiler toute forme de vie ... C'est du vu et revu, à force on en a marre !


Ainsi voila un petit récapitulatif pour faire son ennemi principal.

1/ Lui créer une origine / une histoire

2/ Lui créer un but, qu'il ne tue pas plein de gens pour rien, c'est inutile.

3/ Lui créer une notoriété dans le monde : Inconnu ? Célébrité ? Et le relier à sa personnalité, ainsi qu'au scénario

4 / Lui créer une personnalité : Vicieux ? Mystérieux ? Psychopathe ?

5 / Lui trouver un style spécifique se détachant de celui des autres personnages : Look. Dialogues.

6 / Représenter exactement sa folie/ schizophrénie / verve destructrice ...
7 / L'intégrer à des moments opportuns de l'aventure, surtout pas dès le début, ce serait gâcher le plaisir !!

8 / Laisser planer le doute et le mystère. Faire croire aux joueurs que tel personnage est le grand méchant, alors qu'il ne l'est pas ... (D'où le fait que le faire apparaitre trop tôt n'est pas intéressant).

9 / Lier tous les éléments le concernant au scénario, il ne faut surtout pas en sortir.

10 / Sa mort doit être "poétique". On doit presque regretter qu'il ne soit plus, tout en le montrant toujours aussi vil.

11 / Les dialogues de ce dernier doivent être peu éloquents, cachant de nombreux mystères.
Les PNJ doivent en avoir connaissance si jamais il a une certaine notoriété : Cependant, tous ne doivent pas en parler.

N'oubliez pas cependant qu'il existe 2 types de méchants :

Les "à la base gentils" et les "méchants de naissance" ...

Tout ce que vous ferez concernant ce personnage aura des répercussions sur le jeu ... N'oubliez pas de les faire se représenter ...

Ce tuto n'a pas pour but de vous apprendre des choses (Il n'y a d'ailleurs rien à apprendre), mais sachez qu'il relate les éléments à ne pas oublier pour créer un méchant en cohérence avec notre scénario, et cohérent en lui même (en gros, qu'il ne soit pas un coup sympa, un autre coup vil, puis après familier et ensuite courant dans son langage).

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à, si ce n'est pas dejà fait, essayer de vous imaginer un vrai méchant en cohérence avec le monde dans lequel il vit.

Sur ce, bonne continuation aux éventuels lecteurs




yakzawik - posté le 20/03/2009 à 20:30:44. (1131 messages postés) - heberge

Ce n'est pas à proprement parler un tuto, mais plus une façon de construire les choses ^^
C'est comme ça que j'agis.

Après libre à vous de critiquer si vous n'aimez pas ^^"


Vlad - posté le 20/03/2009 à 20:46:40. (294 messages postés)

Mais qu'est-ce que c'est un "némésis" ?? :F

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi sur les points que tu évoques, la classe joue un rôle important, il faut qu'il aie une raison (plus ou moins plausible) de tout détruire sur son passage...
Lorsque le personnage est ambigu, c'est à dire qu'il n'a pas tort mais pas raison non plus, la réflexion est d'autant plus profonde.

Bon tuto ;)


kmi81 - posté le 20/03/2009 à 21:12:53. (103 messages postés)

Buvez, c'est mon sang. Mangez, c'est mon corps. Touchez pas c'est mon cul.

C'est vrai que la question de la psychologie des méchants est primordiale! Très bon tuto car c'est bon de le rappeler!

Commence tout, ne fini rien...


Ephy - posté le 20/03/2009 à 21:53:03. (27090 messages postés) - honor

Mort vivant. Pas de drama SVP.

Très intéressant ce tuto. C'est une bonne chose de rappeller ce que doit et ne doit pas être un méchant, ça évite de se retrouver avec des cliché lamentables (à condition qu'on lise le tuto et qu'on l'applique un minimum bien sûr).

Power Level: 1 148 355,38|Mystic Slayer|Le monde d'Adélaïde|Reikon no Yume|★ H-Project|Toho Danmaku Arena|Loli versus Ponies|Mes vidéos|Ma galerie|Débuter sur VX:10, 11|Tuto: Importation de ressources|Mapper avec les RTP VX|Touhou|Fan de Omenides|Fan de Estheone|Eph'ille: 14


azerty2006 - posté le 20/03/2009 à 21:57:18. (193 messages postés)

Citation:

Les PNJ doivent avoir conscience de l'existence de cet être (ou non) ... Et c'est là toute la complexité de la création de ce personnage.


Dans le fond peu de PNJ connaissent Kuja dans FF9. Je ne pense que cela soit une condition.


Citation:

Là où je veux en venir, c'est que cet ennemi doit être en quelque sorte un semi dieu, un roi de la baston, mais pas une crevette atrophiée des bras.


Exemple PAIN dans Naruto Shippudden (putain la référence -_-)



Citation:

Chapitre VI = Conclusion

Un méchant est censé être charismatique, un personnage passionnant à l'histoire captivante et torturé à souhait.



Je ne pense pas que cela aurait du être la conclusion mais justement le préambule ^^

Exemple : Kuja et Ultimecia sont pour moi beaucoup plus intéressant que Sephiroth.

Kuja a un look très androgyne, il est mégalomane et veut détenir un pouvoir sans limite afin de pouvoir assouvir ses désirs. Seulement après avoir obtenu le pouvoir, il est condamné à mourir sous peu. Imaginez : vous voulez devenir l'être le plus puissant du monde, mais après avoir obtenu le pouvoir on vous dit "tu meurs demain" haha les boules non ^^
Du coup Kuja est pris d'une peur primaire, la peur de la mort.

Ultimecia... Bon là je m'aventure sur un terrain glissant. Je suis partisan de ceux qui pense qu'Ultimecia n'est autre que Linoa. Une Linoa torturée héritière du pouvoir d'Adel. La mort de Squall l'a transformée en Ultimecia.
Bon là étant donné que c'est une polémique qui reste encore à jour (je crois o_O) je ne m'attarde pas trop sur le sujet. J'ai pas envie de me prendre encore la tête avec les gens pour ça ><



Mais tout ça pour dire qu'un méchant doit être HUMAIN avant tout. C'est le personnage le plus complexe, le plus intéressant et le plus difficile à faire dans un jeu (si on veut que le jeu tienne la route évidemment). Car je pense que le "némésis" est la base pour faire son scénario. En tout cas c'est comme ça que je fais à titre personnel.




Tutoriel intéressant ^^ gg


ZeT - posté le 21/03/2009 à 01:23:27. (15 messages postés)

De passage.

Pourquoi les gens prennent tout le temps Final Fantasy pour référence -_-

On fait quoi de ceux qui trouvent que ces jeux, bah c'est du caca ?


azerty2006 - posté le 21/03/2009 à 02:03:08. (193 messages postés)

Parce que Final Fantasy est une référence dans son genre, à plein de point de vue différent.

Après si tu n'aimes pas c'est pas grave, tu peux toujours donner ton exemple perso ?


ZeT - posté le 21/03/2009 à 14:29:02. (15 messages postés)

De passage.

J'ai touché un point sensible Azerty2006 :x ?

Ce que je voulais dire, c'est qu'un tuto qui ressemble à "Vous voyez les méchants de Final Fantasy ? Bah prenez les mêmes mais changez le nom", je trouve ça lourd. J'ai toujours préféré Dr. Robotnik comme méchant.


Pet007 - posté le 21/03/2009 à 15:12:28. (820 messages postés)

Loser ? oui, définitivement et forever \m>

Euh, je vois pas trop le charisme de Robotnik, voir, un peu dans Sonic Heroes et encore.

Bon tuto je trouve mais j'approuve entièrement Azerty2006.

Ok, je sors...


azerty2006 - posté le 21/03/2009 à 15:17:57. (193 messages postés)

Je me suis mal exprimé ^^

Ce que j'aurais du dire c'est que les commentaires sont plus utiles s'ils ne sont pas un jugement mais une critique.

Citation:

On fait quoi de ceux qui trouvent que ces jeux, bah c'est du caca ?



C'est un jugement. Le jugement est réservé à Dieu. Nous, humains ^^ nous ne pouvons que critiquer et débattre.

Dans tout les jeux il y a du bon et du mauvais. Bon je suis d'accord que certains jeux ne contiennent que du mauvais -_- . Après il y a une histoire de goût.

Ce tuto n'est pas là pour dire

Citation:

Vous voyez les méchants de Final Fantasy ? Bah prenez les mêmes mais changez le nom

mais pour expliquer les bases (selon le point de vue de l'auteur) de la conception d'un méchant dans un jeu vidéo. Libre aux makers de faire un méchant sans personnalité après, s'ils le veulent. Les méchants des FF sont des références, des exemples.

Certains vont trouver que Sephiroth est LE méchant de tout les FF, moi je ne suis d'accord. Je ne le trouve pas charismatique du tout (ou alors je ne dois pas être réceptif) mais plutôt excentrique (ce que j'ai horreur).Je le trouve un peu en décalage par rapport aux autres persos du jeu. Par contre dans FF9 Kuja s'intègre bien à l'univers SD d'FF9 donc ça passe. Pourtant je suis le premier à chier sur le SD et les graphismes 'chibi'.

Aucun tuto n'est complet, parce que nous ne pouvons penser à tout les détails, et avoir la juste parole. C'est pour ça que je pense que tu devrais plutôt poster un commentaire argumentatif en corrélation avec le sujet abordé que dire simplement

Citation:

Pourquoi les gens prennent tout le temps Final Fantasy pour référence -_-

On fait quoi de ceux qui trouvent que ces jeux, bah c'est du caca ?



Désolé si je suis passé pour quelqu'un d'agressif ce n'était pas mon objectif ^^'


Vlad - posté le 21/03/2009 à 15:33:32. (294 messages postés)

Pour suivre l'exemple de ZeT, y'a d'autres méchants sympa qui ne s'appellent pas Sephiroth :p

Je citerais l'exemple de Shadow dans les derniers Sonic, qui possède une histoire assez bien conçue etc.

On peut en citer d'autres, mais ils est vrai que les FF sont quand même relativement bien fournis en bons scénarii et méchants stylish...


yakzawik - posté le 21/03/2009 à 19:19:27. (1131 messages postés) - heberge

Arf, voila une polémique qui se lanceXD
Si j'ai pris les persos des FF, c'est parce que comme ça, je suis sur que la plupart des gens connaissent, et qu'ls représentent malgré tout des symboles forts ^^"

Citation:

Dans le fond peu de PNJ connaissent Kuja dans FF9. Je ne pense que cela soit une condition.



Je sais, je l'ai écrit au début de tuto entre parenthèses ^^"

Citation:


"Vous voyez les méchants de Final Fantasy ? Bah prenez les mêmes mais changez le nom"



Ce tuto est là pour évitez que vous tombiez la dedans ^^" Votre but, en créant un némésis, c'est de le rendre "à part" et d'éviter d'en faire un stéréotype ...

Après, Robotnik ... Il n'a pas d'histoire, ni de réel but ^^" Donc ce n'est absolument pas un exemple.

Après Aezerty2006, il est tout à fait normal que tu apprécie FF9, toi qui semble aimer la philosophie et toutes les réflexions Humaines ^^
(Metaphysique ...).

Voila, je pense bientôt refaire un tuto, mais plus exhaustif que celui ci ^^ J'y songe ^^


mtarzaim - posté le 21/03/2009 à 20:34:10. (2926 messages postés)

Anaxagoras -500 BC

Heu ... c'est pas UNE némésis ?
Ensuite, une némésis, c'est d'abord le rival mortel du héros, généralement le bras droit du grand méchant, supérieur au héros dans tous les domaines, et sachant exploiter les faiblesses du joueur à la perfection.
Un exemple bateau : l'eau est la némésis du feu.

Ensuite, pour créer un grand méchant (et non pas une némésis servant d'épreuve finale pour le héros), il suffit tout simplement de le construire comme un persoonage principal.
Hé oui, un grand méchant est aussi un grand héros, ayant triomphé de quantité d'obstacles et ayant dépassé ses propres limites pour atteindre son but.
Ex : Ban le Dieu du mal dans FLY (dai no Daiboken).

Conclusion rapide : créer votre grand méchant comme un héros ayant un peu d'avance sur le joueur, et ce sera bon.

Projets terminés : DIX Life Precious - TheFrogStudio.Net


deathblade - posté le 21/03/2009 à 21:02:10. (59 messages postés)

I'm back, bitches!

Robotnik a un but:créer robotnikland!...bon d'accord ca fait boulet comme commentaire mais falait que je le dise!
sinon mtarzaim a raison!
une nemesis est plus un rival chiant qu'un grosméchantdujeu(Seifer de FF8 par exemple)


azerty2006 - posté le 22/03/2009 à 09:10:32. (193 messages postés)

Citation:

Il peut également s'appliquer à une personne : un punisseur de torts ou un vengeur[5], ou bien un ennemi, un rival personnel[5].



Source wikipedia


Citation:

némésis féminin invariable

1. Ennemi juré, qui revient constamment contrer les plans de quelqu’un.

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935) (némésis), mais l’article a pu être modifié depuis.



Source wiktionnaire





Vous cherchez la petite bête vous...


yakzawik - posté le 22/03/2009 à 10:15:39. (1131 messages postés) - heberge

Y'a pas de soucis ^^
C'est vrai que c'est UNE némésis. Je ne sais pas pourquoi j'ai marqué UN à chaque fois -_-

Après, dans tous les cas, je dois avouer que c'est la petite bête que vous cherchez, puisque j'ai tout de même marqué qu'il existe plusieurs types de "méchants" dans la mesure où "on peut faire croire aux joueurs que tel ennemi est le vrai méchant alors qu'il ne l'est pas", donc qu'il existe plusieurs méchants, et qu'il ne faut pas se restreindre à 1.

Et le titre "un vrai némésis" vous permet de créer un ennemi^^ Mais dans un même jeu, où il peut y avoir jusqu'à 3-4 ennemis, vous pouvez appliquer de tuto.

Citation:

créer votre grand méchant comme un héros ayant un peu d'avance sur le joueur, et ce sera bon.



Le méchant ne peut pas être créé comme un héros, puisque leurs convictions sont différentes, et il leur faut chaque fois une psychologie propre en à part. Ils se doivent d'être différents, voire même très différents, et c'est ce qui fait que l'on repèrera qui est "méchant" et qui ne l'est pas ;)

Citation:


une nemesis est plus un rival chiant qu'un gros méchant du jeu (Seifer de FF8 par exemple)



Expliqué juste au dessus.
Il existe plusieurs types de méchants. C'est dans le tuto.
Les vrais méchants, et les méchants pas forcément toujours méchants mais aussi d'autres..


Monos - posté le 22/03/2009 à 11:00:09. (56317 messages postés) - admin

Vive le making libre

A quand le tuto: (Le faux némésis)

=>[]

Pixner|Offgame | Le comptoire des clikeurs


azerty2006 - posté le 22/03/2009 à 11:06:33. (193 messages postés)

Je pense que les méchants, même si très différents, doivent aussi avoir un lien avec le héros.

FF7 : Clad -> Sephirot (bon là la relation est à chier vu que Sephirot est contrôlé par Jenova)
FF8 : Squall -> Ultimecia (Ultimecia = Linoa)
FF9 : Djidane -> Kuja (De la même espèce, et Kuja cherche à l'origine à devenir le maitre de 2 mondes)
FFX : Tidus -> Jecht (Père/Fils)
Star Ocean 3 : Fayt -> Luther (Luther étant le créateur de l'Eternal Sphere, et envoie les Executioners faisant office d'anti-virus dans la Voie Lactée). Il faut avoir des sentiments envers le méchants. Que ça soit de la haine ou la compassion.


mtarzaim - posté le 22/03/2009 à 22:31:18. (2926 messages postés)

Anaxagoras -500 BC

Le méchant ne peut pas être créé comme un héros, puisque leurs convictions sont différentes, et il leur faut chaque fois une psychologie propre en à part. Ils se doivent d'être différents, voire même très différents, et c'est ce qui fait que l'on repèrera qui est "méchant" et qui ne l'est pas

Je pense que c'est là où tu fais une erreur d'approche. ;)

C'est quoi un bon méchant ?
Un gars qui a une histoire, un passé, des objectifs, une psychologie, des amis et des ennemis, des "pouvoirs spéciaux".
Bref, c'est un héros.
Tu le dis toi même dans ta conclusion.

Mais gentil ou méchant n'est qu'une affaire de point de vue.
Le big boss du jeu est un héros pour les monstres : il s'attaque au monde des humains pour le bénéfice des non-humains.

Un big boss qui ravage le monde parce qu'il n'a rien à faire d'autre de son éternité, ça sonne creux.
Mais un big boss qui ravage le monde car les humains sont en train de le détruire et qu'il faut mieux sacrifier une espèce que toutes les espèces vivantes, c'est déjà plus intéressant.
On lui rajoute un passé touchant, une volonté remarquable et des alliés fidèles, et on obtient un vrai grand méchant, beaucoup plus intéressant à combattre pour le joueur, car le mettant face à un dilemme ( "je suis le gentil ou le méchant, au final ? " ).

Un grand méchant doit donc être construit comme si c'était un héros. Sauf que le héros contrôlé par le joueur sera dans l'autre camp. Le grand méchant est lui "dirigé" par le développeur.

Un jeu vidéo (et encore plus RPG), se résume à mon sens à un combat entre le joueur et le développeur, par avatar interposé.
Le joueur doit triompher du développeur, qui lui envoie son meilleur élément, le big boss (Repensez à Matrix et à ses agents boostés lvl99 + cheats), qui aura tissé tout un monde pour le mettre game over.

Bien sûr, ce combat n'en est pas un, puisque le développeur veut que le joueur finisse son jeu, et en éprouve du plaisir à travers les épreuves qu'il aura traversées. :)

Mais l'analogie reste valide dans l'approche qu'un créateur doit avoir de son méchant principal. Le grand méchant est le meilleur représentant du développeur dans l'univers du jeu. Il doit donc être un minimum héroïque pour mériter son statut.

Azerty2006 a raison sur le point des sentiments que l'on ressent envers son grand méchant.
Je pense qu'on ne peut pas construire un bon méchant si on ne l'aime pas. Dès lors, il faut vraiment le concevoir comme on concevrait un héros qu'on aimerait jouer/vaincre. Sinon, sa cohérence même au sein du jeu sera étrange, comme si une main divine l'avait posé là parce qu'elle n'avait pas d'autre endroit où le mettre.



La différence entre un grand méchant et la Némésis, c'est que le premier marque la fin du jeu, alors que le second n'est que l'épreuve finale dont le joueur doit triompher pour marquer son passage à l'age héroïque. C'est à dire qu'il a dépassé ses faiblesses, et est réellement devenu un héros à part entière.

Ex :
Seifer est la Némésis de Squall.
Pas parce qu'ils sont rivaux, mais parce que Seifer est ce que Squall deviendra s'il continue à se détacher des autres.
Squall et Seifer partagent la même aversion pour autrui, ils sont tous les deux forts à l'épée-gun et ont chacun la "classe".
Mais là où Squall est indifférent aux autres, Seifer est passé au stade suivant : il déteste le monde entier, et agit uniquement par intérêt propre.
De ce point de vue, Seifer est l'alter ego maléfque de Squall.
Tant que Seifer sera, Squall ne sera pas un héros à part entière, car il aura toujours cette part d'ombre en lui qui pourra le faire basculer vers le Mal.
C'est en cela que Seifer est la Némésis de Squall, et non un big boss du jeu. Le vaincre ne signifie pas la fin du jeu, mais marque l'évolution de Squall vers le héros, vainqueur de ses propres faiblesses et de ses propres doutes.
Ce n'est qu'une fois devenu meilleur, que le Héros peut prétendre se mesurer au Big boss, généralement le dieu de service, face auquel la Némésis s'est soumise à cause de sa propre faiblesse.

On peut avoir un big boss qui est aussi une Némésis (Sephiroth est le big boss ET la Némésis de Cloud, de même que Ganondorf est la Némésis ET le big boss de Link). Mais ils peuvent très bien être séparés, voir dans des camps opposés (Mullen est la Némésis de Justin dans Grandia, de même que Dias est la Némésis de Claude dans Star Ocean 2, mais tous deux restent des gentils à part entière).

Il est généralement plus intéressant d'avoir deux ennemis mortels à affronter plutôt qu'un seul, car cela permet de varier les affrontements (deux boss qui viennent vous mettre des batons dans les roues au lieu d'un) et les péripéties (la Némésis qui sauve le héros d'un piège mortel du big boss pour pouvoir l'affronter plus tard), voir les moments grosse-baffe-dans-la-gueule-du-joueur-ça-t-apprendra-a-te-croire-le-cador-de-service-pti-con (la petite amie qui s'éprend de la Némésis après un séjour forcée en sa compagnie -> Bahamut Lagoon).

En plus court, mélanger Big boss et Némésis est à mon avis une erreur, car bien que complémentaires, ces deux rôles sont d'abord séparés et ne doivent pas être confondus sans bonne raison.

Je pense que ce tuto serait plus complet si Big Boss et Némésis était plus clairement séparés au lieu d'être abordés comme un seul personnage.
ex 1 :
Chap 2 -> le personnage Némésis est toujours agaçant, mais pas le big boss, qui lui ne doit apparaitre que rarement et toujours de façon "intouchable" (avec une grosse armée de fidèle et/ou une puissance écrasante pour le groupe de Héros).
Cf Seifer la Némésis qu'on rêve d'écraser et Edea, la grande méchante qui semble invincible.
Ex 2 :
Chap 2 toujours -> Le big boss peut très bien être faible mais doit toujours être charismatique/visionnaire/intelligent, rassemblant quantité de gens pour son projet, et laissant le rôle du roi de la Baston à la Némésis.
Cf Gun x Sword, 3x3 Eyes, Chrono Cross, Lodoss.

On peut aussi avoir des big boss manipulés par la némésis, mais cela fait vraiment cliché je trouve. Un big boss ne peut être devenu big boss s'il n'était pas déjà charismatique/fort/courageux/intelligent avant sa rencontre avec la Némésis.
Dans ce cas là, on tombe dans le schéma "Némésis qui est aussi le big boss", mais qui crée un big boss de toute pièce pour leurrer les héros potentiels.
Pourquoi pas, mais j'ai du mal à croire que personne dans l'entourage du big Boss ne voit la supercherie ... Et ne s'en serve à son avantage. :demon

Projets terminés : DIX Life Precious - TheFrogStudio.Net


yakzawik - posté le 22/03/2009 à 22:50:48. (1131 messages postés) - heberge

C'est exact.
ben qu'ayant cité les 2 types de "méchants" (que je hais ce terme ^^"), je ne les ai pas pour autant distingués ^^

Après, il faut avouer qu'il ne faut pas chercher trop loin non plus ;)

La Némésis est méchante aussi, après tout.
Le méchant est méchant (sinon je dirai pas le méchant).

Donc comment les deux sont nos ennemis.

Ainsi ce tuto parle de comment créer un mec qui va te faire chier tout le long du jeu, pour finalement mourir bêtement tout à la fin.

Donc il peut s'appliquer au big boss et à la Némésis.

Après, le fait que j'ai ajouté le terme Némésis dans l'intitulé du tuto, c'est surtout parce que, comme 'la bien cité Azerty2006, ça correspond à ma vision des choses sur les méchants en général.


azerty2006 - posté le 23/03/2009 à 01:09:36. (193 messages postés)

Il faut différencier aussi que dans tout les cas la némésis est l'incarnation d'un concept.

Le combat est/ doit/reste symbolique malgré l'issue.

Je m'expliquer :

Citation:

Seifer est la Némésis de Squall.
Pas parce qu'ils sont rivaux, mais parce que Seifer est ce que Squall deviendra s'il continue à se détacher des autres.


Citation:

De ce point de vue, Seifer est l'alter ego maléfque de Squall.
Tant que Seifer sera, Squall ne sera pas un héros à part entière, car il aura toujours cette part d'ombre en lui qui pourra le faire basculer vers le Mal.


Squall se bat donc contre son alter ego qui incarne sa déviance sociale.
Mais le vrai boss est Ultimecia, la Linoa du futur, torturée par la mort de Squall. Un amour passionnel brisé ayant amener Linoa à devenir Ultimecia.



Kuja obtient la puissance suprême mais se retrouve devant le fait accompli : sa mort est imminente. Il veut alors emmener le plus de monde possible. Malgré tout à la fin du combat Kuja ne meurt pas, non il envoie sa magie, et il sera sauver plus tard par Djidane.
Dans FF9 le vrai boss est Darkness. Bon ok ce nom est super mal choisi je trouve. Mais ce n'est pas ce qui nous intéresse. Darkness est l'incarnation de la mort. Rappellez vous quand même que c'est le thème principal d'FF9.
Les héros se battent donc contre Darkness est remporte une victoire. La victoire est encore plus symbolique.
On peut vaincre l'incarnation de la mort, mais la mort en elle même ne peut disparaitre. C'est par définition qui veut que toute chose qui vie, meurt. C'est un fait. La vie immortelle n'existe pas.
Par le simple fait que nous vivions, nous pouvons nous considérer déjà mort. Ce qui est vrai, le temps étant aussi une conception. Nous sommes déjà. Remettez ça donc dans le contexte d'FF9.



Voyez Sin dans FFX qui incarne les péchés de l'Homme. Se repentir n'efface pas nos péchés. Vaincre Sin est symbolique, l'utilisation d'une chimère est une condition pour la victoire. Mais les Hommes continuent à pécher, et ils doivent se repentir à nouveau.
Mais si l'on veut détruire cette notion de péché, il faut détruire la religion. Le péché est un concept religieux. Détruire la religion veut dire détruire Yu Yevon.
D'où ce voyage symbolique à l'intérieur de Sin, le combat contre Jecht, contre les chimères, et la destruction de Yu Yevon.


Mais ce qui est primordiale c'est l'aboutissement d'un idéal, et la victoire contre le boss final. Et ça, ça ne peut l'être qu'après le voyage initiatique qu'entreprend le héros.
Au fond si on ne peut pas battre le boss final dès le début, ce n'est pas vraiment parce qu'on est un péon lvl1 avec une épée en bois, mais parce que le héros est immature, inconscient, ignorant, ne connait pas le monde dans lequel il vit.
L'idée c'est donc que le héros se pose des questions est y réponde. Mais ces questions doivent toucher le joueur. C'est là la subtilité. Amour, mort, religion, etc. Ces sujets touchent tout le monde, mais il faut savoir en parler.


Citation:

Mais un big boss qui ravage le monde car les humains sont en train de le détruire et qu'il faut mieux sacrifier une espèce que toutes les espèces vivantes, c'est déjà plus intéressant.
On lui rajoute un passé touchant, une volonté remarquable et des alliés fidèles, et on obtient un vrai grand méchant, beaucoup plus intéressant à combattre pour le joueur, car le mettant face à un dilemme ( "je suis le gentil ou le méchant, au final ? " ).


Voilà aussi une façon de voir intéressante. une vision manichéenne voudrait que l'on voit le combat contre le Bien et le Mal dont l'issue serait évidemment la victoire des "gentils".
Mais nous savons que le Bien et le Mal n'existe pas. Il y a ce qui va l'encontre du bien-être de la communauté, et le reste.
Ce qui est intéressant d'exploiter c'est l'idée que la victoire ne peut être aussi que "physique".
Si vous battez le super vilain qui veut détruire le monde, vous serez le héros.
En serait-il de même si le héros se rend compte que c'est son peuple, ceux qu'il défend, ceux à qui il sauve la vie, et lui même qui souille la Terre et ne souci plus de la nature par exemple ? Ça ne vous dit rien ?



Bref tout cela pour en venir au fait qu'un "méchant" ça se travaille ^^


yakzawik - posté le 23/03/2009 à 18:29:08. (1131 messages postés) - heberge

Citation:

Si vous battez le super vilain qui veut détruire le monde, vous serez le héros.



Et si le méchant vainc le héros ? :lol:


azerty2006 - posté le 23/03/2009 à 18:40:46. (193 messages postés)

Citation:

Et si le méchant vainc le héros ? Rit:



Bah une victime de plus.


Yurina - posté le 16/09/2010 à 04:54:25. (3801 messages postés)

Humeur Nutella

Chacun sa façon de voir..
Le méchant peut très bien être juste un assassin, il peut très bien faire ça par amour (Fraust de Shaman King). Il peut avoir n'improte quelle raison ou se faire plaisir à tuer tout le monde (ds ce cas là c'es de la folie), ptêt même que le méchant sait pas qu'il est méchant!!XD

Certains méchants me font rire car ils peuvent faire n'importe quoi juste pour enquiquinner le héros, genre Robotnic :D

Ensuite, l'apparence, aucune importance particulière, ça peut très bien être un monstre. Un monstre c'est déjà plus imposant.

Un méchant? Les méchants sont bêtes et méchant! Enfin, surtout les bras droits :D


Ultimecia m'a intriguée c'est vrai, mais j'ai vu aucun rapport spécial avec Linoa. J'ai trouvé que la fin de FF8 était bof :( se retrouver dans un manoir pour battre ché pa trop qui....

Eh oui, faut donner une importance au méchant ou on se fout de le battre ou pas :D

On ne va pa donner de type pour les méchants, faites du neuf!! Moi Sephiroth je le trouve bof :( le seul méchant ke j'aime c, après réflexion, aucun :D Ah, ptêt un mec dans Tekken mais bon ils st tous ennemis... Nah je vois pas. J'attends toujours le Grand Méchant...

Je me sens sournoise aujourd'hui, hystérique, abominable, agressive, enfin bref...insupportable!!


pokeymon - posté le 24/05/2011 à 15:53:17. (310 messages postés)

Chiantologue du 33eme degré. Anciennement Pokeymon

Mais...mais y'a un EXCELLENT exemple de Nemesis pas charismatique, avec un but bidon (devenir le plus beau le plus riche etc) et qui pourtant TUE TOUT : Pokey (aka Porky dans Mother 3)!

Tout y est, l'effet de surprise, intrigue qui tue etc.
Sans compter Giygas qui est quand même hors norme tout le monde en conviendra :)

Un fps bah tu vois , tu fonces dans le tas et tu dégommes tout , t'as pas une équipe de gi avec toi et des séances de conduite de buggy pour jacky dedans. Voilà.


winterskill - posté le 22/08/2016 à 23:23:22. (856 messages postés) - geniesdumal

Empereur des bons gros meuh

Très bon tuto.
Le seul point sur lequel je ne suis pas d'accord est le suivant :

Citation:

Là où je veux en venir, c'est que cet ennemi doit être en quelque sorte un semi dieu, un roi de la baston, mais pas une crevette atrophiée des bras.


Ce que je veux dire, c'est qu'un Grand Méchant n'est pas nécessairement un savateur de tronches surdéveloppé.
Il peut aussi être tout le contraire, ne pas savoir se battre physiquement. Et dans ce cas là, il saurait par exemple manipuler les gens, si bien qu'il se serait entouré de bagarreurs de première, dont il se servirait dans le seul but d'atteindre ses objectifs, et qu'il n'hésiterait pas a se débarrasser si jamais ils se révèleraient incompétents, ou simplement si ils ne lui étaient plus utiles. Ce genre de Grand Vilain pourrait par exemple ne pas avoir d'allure particulièrement repoussante au premier abord, et peut-être même paraitre sympathique (toujours au premier abord). Car le méchant bien classe avec une voix grave, des bros biceps et une maitrise du combat exeptionnelle ne serait en réalité qu'un sous-fifre, servant le vrai vilain, ce dernier bien caché sous le nez de ses ennemis.
Ce genre de vrai méchant peut être bien plus difficile à réaliser de manière crédible mais a mon avis le jeu en vaut la chandelle, et un Méchant Ultime camouflé de cette manière donnera plus de fil à retordre au héros (ou héroïne).

"pommes de rainette et pommes d'API, API API Rest-e" | "A combattre sans périls, on triomphe sans gloire" - le cid ; (oui mais on gagne quand même non?...) | à soutenir absolument : https://www.kickstarter.com/projects/1264023666/bushido-the-way-of-men


Élise - posté le 28/08/2016 à 17:28:43. (129 messages postés)

Citation:

"Un Grand Méchant n'est pas nécessairement un savateur de tronches surdéveloppé.
Il peut aussi être tout le contraire, ne pas savoir se battre physiquement. Et dans ce cas là, il saurait par exemple manipuler les gens, si bien qu'il se serait entouré de bagarreurs de première, dont il se servirait dans le seul but d'atteindre ses objectifs, et qu'il n'hésiterait pas a se débarrasser si jamais ils se révèleraient incompétents, ou simplement si ils ne lui étaient plus utiles. Ce genre de Grand Vilain pourrait par exemple ne pas avoir d'allure particulièrement repoussante au premier abord, et peut-être même paraitre sympathique (toujours au premier abord). Car le méchant bien classe avec une voix grave, des bros biceps et une maitrise du combat exeptionnelle ne serait en réalité qu'un sous-fifre, servant le vrai vilain, ce dernier bien caché sous le nez de ses ennemis.
Ce genre de vrai méchant peut être bien plus difficile à réaliser de manière crédible mais a mon avis le jeu en vaut la chandelle, et un Méchant Ultime camouflé de cette manière donnera plus de fil à retordre au héros (ou héroïne)."



Citation:

"Ce qui est intéressant d'exploiter c'est l'idée que la victoire ne peut être aussi que "physique".
Si vous battez le super vilain qui veut détruire le monde, vous serez le héros.
En serait-il de même si le héros se rend compte que c'est son peuple, ceux qu'il défend, ceux à qui il sauve la vie, et lui même qui souille la Terre et ne souci plus de la nature par exemple ? Ça ne vous dit rien ?"



Ça pourrait donner d'autres types d'ennemis et de scénarios intéressants, en effet.
:sourire2

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis