Oniromancie: Tests de jeux RPG Maker - Ayask


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

News: Concours des Alex d'Or 2017-18: (...) / News: MegaMaker : créez votre propre (...) / News: Test de Tinker Quarry / Sorties: Leave the Room / Jeux: Leave the Room /

Chat  (50 connectés)

Bienvenue
visiteur !






publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

77 connectés actuellement

9180191 visiteurs
depuis l'ouverture

1262 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Final Fantasy VII Origin

Pokemon A/C

Condado Braveheart

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs





Ayask
Ecrit par Samarus

/// Ayask ///


Le voilà, le test que vous attendiez [pas] tous, celui de Ayask. S’agissant de mon tout premier Test RM, j’aimerais un peu d’indulgence de votre part, même si la critique n’est pas proscrite, et si quelques détails vous choque, essayez de développer un peu ce qui ne va pas, pour pouvoir m’améliorer



Merci bien, et maintenant, le Test !



/// Fiche Technique ///



Ayask
Créé par l’équipe Peterium
RPG classique en tours par tours
Support - RM 2000
Sortie - 2009



/// Le Scénario ///



Pour commencer, un petit retour sur le scénario s’impose:

Vous incarnez Misk, un capitaine de vaisseau [spatial], partit à la recherche de sa sœur, et, qui, au cours de son voyage, est attiré par une force gravitationnelle et s’écrase sur une planète mystérieuse, nommée Ayask. Sur cette planète se livre une guerre sans merci entre 2 camps : la rébellion et Flanoir, qui est la région nord d’Ayask. Flanoir est dirigé par un Roi diabolique du nom de Hasford.

Voilà les bases de l’histoire, à savoir que le monde d’Ayask dispose d’une histoire propre qui est révélée quelques temps après le début du jeu, mais je vous laisse la découvrir par vous-même, je ne suis pas là pour tout vous raconter.




/// Un jeu pourvu de très bons atouts… ///



En effet, lorsque l’on touche au jeu pour la première fois, dès la cinématique, dur de s’empêcher de songer à Star Ocean pour peu que l’on connaisse un minimum la série. L’inspiration est présente, ce qui n’est pas un frein en soit [a titre indicatif, je n’ai jamais tâté à un Star Ocean, donc les similitudes ne me dérange pas]. Le scénario, bien que classique de prime abord, se laisse agréablement suivre, l’action étant bien dosée, certains moment avec une action assez soutenue, et d’autres plus calmes, comme lorsque l’on explore les différents lieux.



Du point de vue graphique, le jeu s’en sort plutôt bien, le mapping étant dans l’ensemble bon. Seul petit reproche que je pourrais faire, certains bâtiments sont un peu vide à l'intérieur.



image


Le village de Zoak



Quant à la bande son, elle est globalement très bonne, certaine musique venant d’après ce que j’ai compris des jeux vidéo Star Ocean et Suikoden. Bien que tournant en boucle dans les différents lieux, elles varient d'un endroit à l'autre, et les musiques des cinématiques sont bien choisies, et renforce l’ambiance dégagée, comme avec les musiques tragiques lors de certaines scènes.

En ce qui concerne la durée de vie, cette dernière semble raisonnable, puisqu’elle est estimée à 8-10 heures de jeu, ce qui est plutôt pas mal pour un jeu amateur [quand on voit que certains jeux pro se terminent en 5-6 heures]. Les possibilité offertes semblent également concourir à la bonne durée de vie du jeu puisque 3 fins différentes sont possible, des guerres peuvent être menées [je n’ai pu essayer car je n’y suis pas encore], 53 personnages jouables et j’en passe. Bref, vous l’aurez compris, Ayask propose des foules de choses a faire, ce qui devrait faire plaisir aux Hardcore-Gamers, s'il y en a.

Au niveau de la difficulté, cette dernière est correcte, la progression en terme de lvl [niveau] est assez rapide, ce qui est appréciable. Les combats ne sont ni trop dur, ni trop facile, juste ce qu’il faut, idem pour les Boss.

Quant au système de combat, celui-ci est Customs, ce qui ravira surement les amateurs de CBS. Il consiste en une amélioration du système de combat de base de RM2000. Les personnage apparaissent sur la droite lorsqu'ils attaquent et se mettent à niveau de la cible. Cela donne parfois des effet un peu étrange, comme lorsque l'on a l'impression que nos personnages sont sur un mur, mais rien de bien méchant.



image


Le système de combat se présente de cette manière.




Enfin, les dialogues, qui sont vraiment très drôles par moment. Le jeu n’a pas pour prétention d’être un jeu humoristique mais il faut bien avouer que certaines répliques arrachent un sourire.




/// …Mais qui est hélas ternie par des défauts évidents ///



Bien que le jeu soit doté de très bon points, Ayask n’est pas exempt de défaut, certains inhérents aux RPG qui plus est.

D’ailleurs, lorsque vous lancerez Ayask, au bout de quelques minutes de jeu, vous ne pourrez passer à côté des fautes d’orthographes qui arpentent le jeu. Certes, elles ne sont pas légions [encore heureux], mais ils s’agit généralement de fautes de langues assez graves [par exemple, aux cristaux de sauvegarde, parmi les choix proposés, l’un d’eux est orthographié Restoration]. Malgré cela, le plaisir de jeu n’est en rien gâché, disons simplement que c’est dommage.

Autres petit défaut, lié au système de combat, la proportion entre les ennemis et les personnages, qui est un peu surréaliste, mais même s’il s’agit de détails, cela a son importance.



image


Et voilà la fameuse disproportion, ainsi que la mise à niveau, dont je parlais.



Dans le même genre, les déplacements sur la mapmonde sont, à mon goût, un peu lourd, dans le sens où l’on se déplace assez lentement, mais à ce niveau là, on peu s’imaginer que cela a pour but de ne pas faire traverser la carte en 30 secondes

Enfin, dernier petit défaut, mais comme je l’ai déjà dit, inhérent au genre, les situations un peu cliché. Néanmoins, ce genre de choses s’excuse, du fait que de nos jours, il est dur d’innover en terme de situation, comme par exemple le passage par la prison, qui est repris dans moult RPG.




/// Appréciation Générale ///



On approche de la fin du Test.



Personnellement, malgré mon avancée rapide, je n’ai pas encore fini le jeu, donc impossible de vous donner un avis à 100% sur tout ce dont regorge Ayask, néanmoins, pour un premier projet, ce dernier se révèle vraiment très intéressant, pourvu de qualité et de défaut, mais les qualités sont largement présentes pour contrebalancer les petites imperfections. En somme, un projet à la hauteur des attentes, et il serait vraiment dommage de passer d’un jeu comme celui-là.




/// La note de la fin ///



J’ai tout d’abord hésité à mettre une note en me basant sur ma progression dans le jeu, mais certaines mauvaises langues risqueraient de me reprocher cela [oui, mettre une note alors qu’on a même pas finis le jeu, cela paraîtrait étrange], alors il n’y en aura pas.

Autre petite chose, le développement de la psychologie des personnages, qui j’espère, sera présente, car il y a matière a faire des personnages vraiment intéressant, c’est-à-dire en apprendre d’avantage sur leurs histoires personnelles, etc…



Lien de téléchargement : [urlhttp://www.megaupload.com/?d=4UCEYIW4]Ayask 1.1[/url]



Test 1 : Ayask






Télécharger le jeu


Samarus - posté le 27/12/2009 à 21:41:14. (856 messages postés)

Tiens, je constate quelque petit problème au niveau de la dernière balise, j'ai oublier le "=".

Lien de téléchargement : Ayask 1.1

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis