Oniromancie: News - The Country Walk of a Black Dressed Autistic


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Sorties: Space Freakers / News: Maker, mange tes frites pour (...) / News: Concours des Alex d'Or 2017-18: (...) / News: MegaMaker : créez votre propre (...) / News: Test de Tinker Quarry /

Chat  (20 connectés)

Bienvenue
visiteur !








Statistiques

Liste des
membres


Contact

73 connectés actuellement

9219692 visiteurs
depuis l'ouverture

755 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Le Comptoir du Clikeur

RPGold

Le Blog d'Exaheva

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




The Country Walk of a Black Dressed Autistic

Suite directe de BDA ou encore appelé " Le tueur " réalisée par Seb Luca, The Country Walk of a Black Dressed Autistic est un jeu d'aventure bourré d'humour et aux allures de GTA-like Point'n Click. Oui je sais, ça fait beaucoup de genres mais il faut bien ça pour décrire la variété composant cet excellent jeu à l'ambiance déjantée et fortement humoristique. La particularité de cette série est qu'elle est intégralement doublée en français, bénéficiant des voix de makers mais aussi des têtes d'affiche de la "sagasphere" telles que Durendal, PenOfChaos (le créateur de Naheulbeuk), Reflets d'Acide et quelques autres ! Un casting de rêve pour de très bons doublages, cela ne peut qu'augurer un jeu très prometteur.



Dès les premières minutes du jeu, on se rend compte qu'on a là un jeu à l'esthétique et aux graphismes très soignés et parfaitement maîtrisés. Des cinématiques façon dessin-animé aux petits personnages qui vous parlent en gesticulant, jusqu'aux dialogues encore une fois façon DA quand vous êtes en face d'un personnage important; on ne peut qu'admirer et sourire au travail de Seb Luca qui donne vie à toute cette flopée de curieux citoyens dans une fluidité d'animation remarquable et un design cartoon du plus bel effet. Quelle que soit la situation précédemment décrite, elle sera toujours accompagnée de très bon doublages aux dialogues truculents et baignant dans le second-degré et l'imbécillité.

Globalement les doubleurs sont tous très corrects, certains évidemment meilleurs que d'autres (je pense notamment à la scène mythique où John Lang, le créateur de Naheulbeuk, est derrière le micro) mais même les moins convaincants s'en tirent sans problème. Petit point dommageable pour quelques doubleuses dont les micros ne sont parfois pas de la meilleure des qualités, mais on s'en accommode sans grand mal car vous aurez rarement l'occasion de parler des heures durant avec vos interlocuteurs. Car au cas ou vous ne le sauriez pas encore, vous êtes un tueur en série amené en ces lieux par un contrat, et rien ne vous empêche quelques excès de zèle !



Après avoir fait la rencontre de la vieille Giselle qui s'occupera de vous expliquer les différents mécanismes de jeu, vous serez alors lâché dans le village local où vous chercherez votre commanditaire tout en effectuant un tas de quêtes secondaires. Pour vous aider dans votre tâche de psychopathe ambulant, vous bénéficierez donc de plusieurs armes dont deux déjà acquises en début de partie. En fouillant les décors et en dégommant vos cibles, vous gagnerez de précieux Florins (monnaie du jeu) qui vous permettront de faire un tour au magasin pour admirer les miches de la vend... je veux dire, d'acheter des armes s'ajoutant à votre panoplie du parfait petit tueur. Vous pourrez switcher d'arme à l'aide de différentes touches de votre clavier (j'ai personnellement opté pour shift droit).

Selon l'arme dont vous serez équipé, une animation différente s'effectuera lorsque vous déciderez d'occire le badaud ne se méfiant visiblement pas de votre allure un tantinet soupçonneuse et de votre couteau en main. Vous aurez donc droit à des résultats amusants et sanglants, doublés de cris de douleur plutôt désopilants. Couteau, batte de base-ball, dynamite lance-flamme et caetera... tout cet arsenal sera utilisé avec légèreté et joie par votre petit personnage qui ne se privera pas quelques exclamations satisfaites ou amusées. Car oui, si notre tueur national n'a pas de "véritable" doublage, il bénéficie toutefois d’onomatopées hilarantes vacillant souvent entre les " Mhu! " et " Mhihihi " . Si vous craigniez que ce flood auditif finisse par vous faire mordre vos chaussettes, il n'en est rien et on s'attache plutôt vite au charme de ce doublage assuré par Seb Luca lui même.



Le mapping global allié aux graphismes custom de l'ami Seb sont mignons et franchement attrayants. Bien que le tout soit globalement très campagnard et vert, vous aurez l'occasion de passer par des égouts, un monastère, un manoir, une forêt des grottes et j'en passe ! Il sera bien rare que dans chaque environnement vous n'ayez personne à dézinguer, et ce pour votre plus grand plaisir car si vous voulez finir le jeu à 100 %, il vous faudra remplir certaines conditions qui vous prendront 2 à 3 heures. La durée de vie peut sembler courte, mais cela dit vous êtes pleinement actif pendant ces 3 heures et vous ne vous ennuierez pas une seule seconde. La complexité de l'évolution dans le jeu est toute relative, rien d'insurmontable et tout se suit de façon très logique. Mais vous n'êtes pas à l'abris de bloquer sur quelques détails ou d'avoir oublié une chose importante, la vitesse à finir le jeu sera donc variable d'une personne à l'autre.

Trouver des bibelots, finir la quête secrète dont vous n'aurez la connaissance qu'après l'avoir terminée (c'est vicieux ça!), trouver les Todd cachés en fouillant tous les décors et en trouvant les coffres, abattre toute la population... bref ! Finir le jeu en ligne droite serait fort dommage car tout son intérêt réside justement dans l'exploration de l'environnement somme toute plutôt vaste et de faire absolument tout ce qui va des objectifs secondaires au massacre de civils. Quelques véhicules seront mis à votre disposition à un moment donné pour faciliter votre progression, notamment à la fin du jeu si vous cherchez à finir le jeu à fond et que la marche à pied vous prend un peu la tête. A noter que les différents bibelots à équiper vous confèrent des caractéristiques allant de l'inutile (chapeau de paille améliorant votre charisme) au ridicule (lunettes de soleil grisant l'écran).



Bref ! Vous l'aurez compris, BDA2 est un jeu au charme indéniable. Drôle, beau et faisant un minimum appel à votre réflexion et votre habileté d'explorateur, il serait dommage de passer à côté d'une telle perle ayant en plus l'avantage du doublage ô combien réussi. Vous ne manquerez pas de sourire et rigoler devant les répliques débiles et parodiques des pnj, d'apprécier les sons grotesques de votre petit tueur en série et de l'accompagner à voix haute tandis qu'il éviscère une vieille peau du coin à l'aide d'une tronçonneuse ou qu'il arrache la tête de ses épaules d'un paysan qui n'a rien demandé en chantant joyeusement. Encore une fois un grand bravo pour la scène où John Lang est au doublage, elle m'a véritablement faite éclater de rire !

Je ne me suis pas attardé sur la musique mais elle s'en tire également avec les honneurs : il n'y en a pas beaucoup, et vous entendrez bien souvent le thème principal du jeu balançant entre le guilleret et la monotonie, un thème pas trop envahissant et qui ne tape pas sur le système (heureusement vu qu'on l'entend quasiment tout le jeu). Pour finir on regrettera seulement un petit problème technique sur certaines configurations qui fait que les deux seules cinématiques du jeu ne fassent apparaître qu'un écran noir. Plusieurs solutions sont proposées dans le fichier d'aide du jeu, n'hésitez pas à vous renseigner ou même de réagir sur le topic d'Oniromancie pour vous sortir de cette fâcheuse situation. En attendant prenez votre pied sur BDA2 et n'oubliez pas : Une personne déguisée en tueur à gage quand ce n'est pas Halloween, c'est suspect !



Téléchargez le jeu en cliquant ici

Posté par Tyroine le 27/01/2014 à 12:00:26.


verehn - posté le 28/01/2014 à 07:53:58. (6946 messages postés) - admin

vhehrhehn

Les graphismes sont assez déroutants, surtout les artworks des personnages en fait, mais tous ceux qui testent ce jeu en disent du bien. Au passage bravo à Seb Luca pour la diffusion de son clip fait maison sur nolife TV ^^

Eldrao (mon RPG) ~ PakuPaku ~ Winged Light ~ Ruin ~ Ma galerie ~ LTDAD ~ Pack plateforme 2D


Maelstorm - posté le 28/01/2014 à 19:05:16. (3800 messages postés)

Une chance sur un million

les artworks ont un petit coté Zelda CDI mais en beaucoup plus beau
le doublage est tres soigné, et l'ambiance loufoque y est particulièrement géniale !

Gloire au grand Banhammer !|power lvl :2 449,69 | Dynablade | MegaMike | Etre fou n'est pas obligatoire pour maker, mais ça aide| ne cliquez pas ici| My cabbages !! |


Elekami - posté le 29/01/2014 à 17:33:33. (1854 messages postés) - bocauxharam

Très bon jeu, et bon article Tyroine !

Mes contributions sur Xbox-Mag, Legendra et Archaïc | Suivez-moi sur Twitter !


Tyroine - posté le 31/01/2014 à 19:22:34. (8770 messages postés)

Narcissique psychopathe

Merci pour la lecture et les commentaires, jouez-y c'est un des jeux les plus aboutis de ces dernières années :)

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.


Seb Luca - posté le 02/03/2014 à 17:20:50. (1307 messages postés) - bocauxharam

MEMO : racheter des bloc-notes ...

Merci à tous, et encore aussi à Tyroine pour cette critique <3

Attention, cependant : notre ami n'est pas tueur "en série" mais "à gage" :p


Poutou :wouah

Disponible après trois ans de suage : Le Tueur 3 ! :D


Tyroine - posté le 04/03/2014 à 23:52:56. (8770 messages postés)

Narcissique psychopathe

Oui mais selon comment se comporte le joueur il devient un tueur en série à travers ses actions, mihihi!

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis