Oniromancie: News - Cou de Girafe no Hareng


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Sorties: Space Freakers / News: Maker, mange tes frites pour (...) / News: Concours des Alex d'Or 2017-18: (...) / News: MegaMaker : créez votre propre (...) / News: Test de Tinker Quarry /

Chat  (50 connectés)

Bienvenue
visiteur !






publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

78 connectés actuellement

9216952 visiteurs
depuis l'ouverture

1070 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Make-rpg

Le studio du chat vert

Level Up!

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Cou de Girafe no Hareng

image







Avis aux lecteurs : L'article convient autant aux joueurs qui ont accompli l 'aventure qu'à ceux qui n'ont pas encore découvert ce jeu. Aucun spoiler sur le dénouement ne sera révélé. Vous pouvez donc lire sans inquiétude.

Rédaction et line des arts : gif

Colo des arts : Wanoklox (merci !)







image

Développé par Roi of the Suisse sur RPG Maker XP, Kujira no Hara est un jeu d’aventure qui lie Action-RPG simple et déboussolement complet du joueur. Graphismes et musiques sont originaux et permettent un plus grand attrait pour les potentiels intéressés, les plongeant dans un univers étrange et superficiel, à première vue.



Le joueur débarque donc dans un monde inconnu et rempli d’étrangetés tout en incarnant un personnage insignifiant pour lui. Certes, il a une bonne bouille qui s’accompagne d’un léger désintéressement pour ce qui lui arrive, mais c’est tout sauf ce qui doit préoccuper le joueur pour l’instant. Bref, Kujira no Hara est, au premier plan, un Zelda-like, mais ça serait bien réducteur de s’arrêter là. Bon effectivement, le joueur débarque avec une épée et il cherche des objets à récolter dans les pots et des caisses sans bien réfléchir, mais il découvre rapidement des aspects originaux et le jeu s’éloigne petit à petit du concept initial. De nouveaux styles s’installent au fur et à mesure qu’il progresse durant les premières heures de jeu, laissant l’épée un peu de côté il faut bien le dire, mais j’y reviendrai. Quoi qu’il en soit, il y a beaucoup de choses à dire à propos de cette dernière démo… inégale.











image

Briser des pots, vaincre des monstres, allumer des torches, ok, c’est bien joli mais c’est plus un voile floutant le réel contenu du jeu qu’autre chose. Il ne faut pas s’attarder sur ces aspects concrets pour déterrer le vrai concept. Comme mon introduction le souligne, c’est en progressant que le joueur comprend vraiment vers où l’auteur souhaite le diriger. Il s’imprègne petit à petit d’une longue et étrange histoire qui l’a précédé. Il est dans les boyaux d’une baleine après tout, personne ne sait ce qu’il s’y passe d’habitude ! Le joueur fait donc office d’un relecteur inconnu, parcourant les traces d’un ancien héros. C’est ainsi que les évènements peuvent être perçus.



Sa présence n’a, à priori, pas grand intérêt au sein de cet énorme animal marin. Il ne sait pas qui il incarne (la cinématique d’introduction ne laissant que très peu d’indice), ni comment il réagit mais le personnage qu'il joue doit s’adapter à un univers loufoque (on notera uniquement le design de l’écran-titre, où l’on comprend que le personnage incarné est totalement effrayé par ce mini monde, ce qui contraste avec son comportement en jeu). Il ne présente effectivement pas de signe contraire à ces brusques changements (il est désintéressé, ou plutôt neutre disons, sans aprioris particulier) dans un monde qui fait plus penser à un rêve (à la manière de Yume Nikki, sans le style bien entendu) qu’autre chose. Les personnages principaux de ces 2 jeux se ressemblent légèrement d’ailleurs (voulu ? surement, on note l’inspiration de l’auteur par moment).



Alors oui mais quel est le vrai concept alors ? On ne va pas tourner autour du pot en parlant de pseudo-idées interprétées « alakon ». Non, il faut parler des liens directs et concrets avec ce qui est énoncé au-dessus. Le problème est que le jeu de démarre pas très vite et que la démo n’est pas suffisamment remplie de secrets à découvrir. On notera cependant quelques pistes d'un début de réflexion sur l’identité propre et la tranquillité de l'esprit (ou d’autres grandes idées faciles à caser dans un jeu). Non, vraiment, l’aspect qui appuie mes dires plus haut n’est autre que l’intégration du personnage principal dans la baleine (non pas l’animal en lui-même qui se fait en 2 2 à l’intro, mais plutôt l’architecture que le joueur découvre et qu’il regarde d’un air amusé derrière son écran). C’est ainsi qu’il progresse donc, longeant des lignes et passant de nœud en nœud (à la manière d’un trajet aléatoire sur une grande toile d’araignée). Cette idée de pseudo liberté totale rebute au début mais, à partir du moment où le joueur s’y habitue, elle se renverse car bien trop de connexions apparaissent entre les quêtes et le force à faire des allers retours incessants entre les différents nœuds du jeu.



Bref beaucoup de blabla pour se rendre compte que l’auteur (même s’il le dit) laisse le joueur livré à lui-même en ne lui proposant que des quêtes indépendantes (à première vue soulignons-le), et en rencontrant des personnages qui ne semblent pas vraiment prendre conscience dans quel réseau ils se trouvent. La pilule a juste du mal à passer post introduction, après que le joueur ait été tranquillement bercé par la lente chute du personnage dans les entrailles de la baleine bleue et qu'il débarque tout simplement au milieu de nulle part.











image

Le joueur débarque donc dans la baleine, littéralement parachuté on ne sait où, par le plus grand des hasards. Enfin pas vraiment nulle part après tout, car la première carte sur laquelle il débute présente un imposant halo lumineux (halo que l’on retrouve dans certains endroits particuliers) qui ne semble pas correspondre à la description qui est faite pour justifier la lumière ambiance dans les boyaux de la grosse bête. Un effet de style, ou plutôt une sortie ? L’un comme l’autre est possible en effet, mais pour le moment c’est uniquement un cul de sac, pour démarrer.



Point de départ donc, mais point de départ de quoi ? L’aventure ? La découverte d’un petit monde étrange ? A priori oui… bon, non en fait, car si l’on reste dans la même veine que le style précédemment décrit, on trouve des liens flagrant entre le déroulement et le concept.



Le joueur est d’abord présenté comme un « nouvel arrivant ». Les premiers personnages secondaires rencontrés ne viennent que très peu alimenter le scénario (voulu par l’auteur, certes, mais bon sur 4 ou 5 heure de jeu c’est quand même bien peu). Sans savoir où il va et ce qu’il engendre, le joueur se laisse plus porter par ce petit univers si spécial que par le fil conducteur scénaristique (quasi-inexistant donc). La voix-off rythme correctement la progression mais elle gagnerait à évoluer au fil de la démo afin de garder, dans l’esprit du joueur, un certain intérêt pour ce qu’il risque de lui arriver.



Sans pour autant le faire totalement tomber dans le vide, l’auteur s’arrange pour ne laisser que peu d’indices quant à sa véritable intention scénaristique. Il est fréquent que le joueur résolve des quêtes amusantes ou barbantes mais sans qu’elles n’aient de lien avec sa présence ou son but (je ne parle pas de sortir de la baleine, car ceci est clairement exposé, mais du véritable intérêt de sa présence dans ces immenses entrailles). Finalement, le déroulement, n’est ici rien d’autre que le prolongement du concept d’autonomie forcée, pour le joueur comme pour le personnage qu’il incarne.











image

Prenez le temps de lire des tests de la session 2011 des Alex d’or pour vous donner une idée du contenue, même si cela ressemble parfois à un vol d'oiseau.



Intéressant au départ, mêlant un simple Action-RPG avec quelques énigmes à résoudre, il perd cependant un peu de sa niaque au fil des cartes. Le joueur fini par effectivement chercher l’évolution du gameplay (après quelques heures à pousser des blocs, il souhaite changer d’air), mais l’attente est longue avant de pouvoir profiter de davantage de degrés de liberté. On notera cependant quelques subtilités de jeu mais cela reste ponctuel et il retrouve continuellement les mêmes mécanismes pendant les 2 premières heures. La suite (second chapitre) arrange les choses en proposant d’autres systèmes et ce n’est pas de trop.



Donc oui, si la plupart du temps il va déplacer les éléments du décor pour dégager un passage, il fera cependant aussi l’acquisition d’armes et accessoires (distinguons les deux) qui lui permettront d’atteindre de nouvelles zones (les donjons par exemple). Les armes permettent de dégager des passages (éliminer des monstres, allumer une torche, etc.), alors que les accessoires offrent la possibilité de profiter du gameplay d’un donjon entier (notons le short par exemple, ou les bottes, un peu plus tard) ou d’une zone complète en extérieur. Ces divers équipements dont certains n’apparaissent pas aux yeux des PNJ (personnage non joueur), laissent de nouveau le joueur seul face à l’environnement, sans pouvoir partager avec d’autres certaines de ses trouvailles, si « spéciales ». Il est intéressant de noter que malgré cette autonomie, le joueur est rapidement considéré comme le seul à pouvoir résoudre les énigmes et les quêtes, à croire qu’il n’y ait, en fait, vraiment personne dans cette baleine.



Concernant la difficulté, elle peut être qualifiée d’oscillante, variant entre le frustrant et l’évidence. Le défi n’est pas relevé dans la mesure où le joueur fini soit par abandonner la résolution d’une énigme (mention spécial pour l’entrée du premier donjon, ridicule), soit il ne fait même plus attention, tentant de résoudre le problème le plus rapidement possible pour passer à la suite.











image

Avec un certain rythme (porté par la voix-off notamment), le joueur progresse malgré tout à travers les cartes. La naïveté qui règne au sein de la baleine rend les quêtes bien mignonnes. Dans la même veine, l’humour ponctuel lors des dialogues et de certaines quêtes favorise le joueur à s’intéresser davantage, c’est certain. L’écriture des textes se calque presque sur un conte de fée, avec les tout gentils qui parlent au joueur comme s’il était un héros avant l’heure, en même temps que les mini-méchants qui s’offusquent de toujours le voir revenir dans leurs pattes.



À cela s’ajoute les thèmes musicaux bien sûr. Originaux, ils offrent un certain cachet (modeste cela dit) aux nombreuses scènes du jeu. Cela manque peut-être de recherche et reste un peu trop joyeux. Le joueur ne s’attendra certes pas à un changement d’ambiance comme le promet l’auteur pour la suite du scénario.



Mis à part ces assez bons points, le jeu se veut aussi intéressant dans la recherche du character design, notamment pour les PNJ. Beaucoup d’homme et très peu de femme pour le coup (bien qu’une fillette semble porter un rôle important).



Il est finalement intéressant de noter d’où les styles sont inspirés, tout au long de la démo (Zelda, Yume Nikki encore une fois, ou Caves dont l’auteur souligne justement l’inspiration).













image

Cette démo est un vrai casse-tête, et il est difficile d’imaginer le joueur donner autant d’effort pour en atteindre le bout sans s’enrager sur le contenu proposé (tantôt agréable et mignon, tantôt frustrant et énervant). D’un côté, le joueur peut très bien être attiré par l’étrangeté et l’absurdité de certaines situations, alors que d’un autre, ce début de jeu le pousse dans des problèmes bien délicats à résoudre (énigmes mal tordues, aller-retour incessants entre les cartes renouvelées de monstres, informations très légères sur la marche à suivre, etc.).



Un projet cependant plein de promesses qui reste pour l’instant dans la case « incertitude ». En effet, on a beau exposer des points les uns après les autres, il vaut mieux une preuve concrète que de multiples hypothèses et angles de vue (c’était plus simple avec Yume Nikki, le jeu était complet il faut dire). À l’auteur de montrer que son projet va réellement évoluer pour le joueur, en l’incitant à jouer de manière plus intéressé et non si superficielle.







image

Le topic du projet

Posté par gif le 18/03/2012 à 15:45:49.


Ephy - posté le 18/03/2012 à 15:46:44. (27090 messages postés) - honor

Mort vivant. Pas de drama SVP.

Merci à AVM pour la blague du titre de la news.

Bravo gif pour ce test même si ce fouigre de Suisse ne le méritais pas :zutre

Power Level: 1 148 355,38|Mystic Slayer|Le monde d'Adélaïde|Reikon no Yume|★ H-Project|Toho Danmaku Arena|Loli versus Ponies|Mes vidéos|Ma galerie|Débuter sur VX:10, 11|Tuto: Importation de ressources|Mapper avec les RTP VX|Touhou|Fan de Omenides|Fan de Estheone|Eph'ille: 14


gif - posté le 18/03/2012 à 15:58:57. (3885 messages postés)

Ah kewl.

Mes excuses pour les fautes restantes :F.


Troma - posté le 18/03/2012 à 16:36:40. (5393 messages postés) - grincheux

Il a payer combien ?
Sinon d'accord avec la conclusion , on a envie de joué mais ca devien vite trop difficile. le "maker" moyen ne joue aux productions des autres juste pour "voir" , juste pour "comparé" , combien même si l'on décide d'y mettre de la bonne volonté , en ce tape trop tôt la tête contre les murs.


Nemau - posté le 18/03/2012 à 17:22:07. (29891 messages postés) - admin

En toute amitié

Bon jeu, bonne news !

Trombinoscope ~ Calli ~ Polaris 03 ~ Le Famas ~ Level Up! ~ Les Forges


Le Docteur - posté le 18/03/2012 à 17:47:54. (5227 messages postés) - bocauxharam

Le Docteur x Sans = Best character ever

Cay nul.
=>[]

Doctor Sans to the rescue ! After the break.


gif - posté le 18/03/2012 à 18:54:49. (3885 messages postés)

Z'avez pas d'autres idées de jeux à fouiller ?


Zeus81 - posté le 18/03/2012 à 19:49:08. (11072 messages postés) - bocauxharam

Lumen.
Ah non, il est toujours pas sorti. image


sriden - posté le 18/03/2012 à 20:10:46. (15535 messages postés) - roi

Citation:

Merci à AVM pour la blague du titre de la news.

Le hareng ça c'est moi mais le cou-de-girafe je ne pourrais plus trop dire, il me semble que c'était pendant un livestream et que c'était soit moi soit avmeuh.
Il faut que ce dernier confirme parce que niveau copyright c'est extrêmement important pour tous les millions qu'on va se faire quand on va sortir notre version 8-bit portant ce titre.

Citation:

image
image

Bien résumé. =>[]

Edit : lulz et la transparence c'est pour les chiens ? :irate

Forum du FAMAS | Escapade | La 7e porte (jeu multimaker complet) | Vader Ou La Fin des Haricots | Polaris 03 | Ma zyk : Diaphanous Horizons


gif - posté le 18/03/2012 à 20:43:16. (3885 messages postés)

chut.


Ephy - posté le 18/03/2012 à 20:48:22. (27090 messages postés) - honor

Mort vivant. Pas de drama SVP.

Citation:

Le hareng ça c'est moi mais le cou-de-girafe je ne pourrais plus trop dire, il me semble que c'était pendant un livestream et que c'était soit moi soit avmeuh.


J'ai juste repris le titre de sa participation au screen de la semaine. Après l'origine je connais pas.

Power Level: 1 148 355,38|Mystic Slayer|Le monde d'Adélaïde|Reikon no Yume|★ H-Project|Toho Danmaku Arena|Loli versus Ponies|Mes vidéos|Ma galerie|Débuter sur VX:10, 11|Tuto: Importation de ressources|Mapper avec les RTP VX|Touhou|Fan de Omenides|Fan de Estheone|Eph'ille: 14


Amalrich Von Monesser - posté le 18/03/2012 à 21:21:48. (6074 messages postés)

J'avoue, je crois que le cou de girafe est de moi et le no hareng de sriden (et repris pour mon screen oui).
On fait 50/50 sur le milliard qu'on va gagner tkt.


sriden - posté le 18/03/2012 à 21:28:30. (15535 messages postés) - roi

Ah oui moi c'était clou de girofle, mais c'est ça qui t'a fait penser à cou de girafe. Donc viens dehors gringo, on va régler ça au colt.

Forum du FAMAS | Escapade | La 7e porte (jeu multimaker complet) | Vader Ou La Fin des Haricots | Polaris 03 | Ma zyk : Diaphanous Horizons


Amalrich Von Monesser - posté le 18/03/2012 à 22:00:06. (6074 messages postés)

De toute façon je disais déjà cul-girafe depuis avant ce live.

Nous règlerons plutôt ça au K'TOH *sawte*.

Spoiler (cliquez pour afficher)



PS : sinon la news je suis pas d'accord avec de nombreux points de l'analyse et pas convaincu par le style (par moments c'est un peu fouillis) ni l'orthographe mais c'est une initiative sympa et ça a une bonne gueule, illustrée et tout...


gif - posté le 18/03/2012 à 22:10:07. (3885 messages postés)

Je vais reprendre le temps d'écrire, après tout celle-ci fait aussi office de redémarrage, donc j'suis plutôt rouillé.

Bah j't'écoute sinon.


Nemau - posté le 18/03/2012 à 22:25:45. (29891 messages postés) - admin

En toute amitié

Notez comment la justification du texte dans le test de Gif rend très bien. (hein sriden ! >xD si si tu sais très bien pourquoi je dis ça !)

Trombinoscope ~ Calli ~ Polaris 03 ~ Le Famas ~ Level Up! ~ Les Forges


Amalrich Von Monesser - posté le 18/03/2012 à 22:34:20. (6074 messages postés)

Citation:

Bah j't'écoute sinon.


Faudrait que je rejoue bien à Kujira et que je compare mon feelingue à ton test pour bien faire et j'ai pas trop le courage, là maintenant.

C'est juste que j'ai pas eu le même ressenti que toi de superficialité, difficulté abusée, vide, etc. J'ai aussi l'impression qu'on part parfois des mêmes postulats mais qu'on aboutit pas toujours aux mêmes conclusions.

Mais je ne vais pas te faire changer ton test, hein, si déjà tu repasses un petit coup sur la rédaction et l'orthographe, j'aurai RIEN à dire (je ne pourrais que faire mon propre test/analyse si tu préfères).


gif - posté le 18/03/2012 à 22:48:42. (3885 messages postés)

Je tâcherais de l'améliorer si j'ai du temps ouais pas con :sourire2.


Wanoklox - posté le 18/03/2012 à 23:50:25. (6966 messages postés)

Bubu

nice news, GG Gig !

Femme de Karel.


gif - posté le 18/03/2012 à 23:59:24. (3885 messages postés)

Au plaisir, Wanoob.


germinion - posté le 19/03/2012 à 07:52:30. (74 messages postés)

bonne description ;) si on continue de faire la meme chose a pousser des décors ceci ne va pas être divertissement. Mais a premiere, mon avis ne sera fondé qu'après le test ;) il est interessant ce jeu.


Tampaxor - posté le 20/03/2012 à 12:17:55. (10269 messages postés) - bocauxharam

Ca parle même pas du poisson au trou cul fragile, chuis déçu...

Chaîne Youtube | Twitter | Facebook | Blog | Fruity Loops, nouvelles bases | Fruity Loops, les VST | SoC | Flickr


gif - posté le 20/03/2012 à 12:33:34. (3885 messages postés)

Trop facile, pas intéressant.

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis