Oniromancie: Interviews - FJV


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: Monster World RPG / Jeux: Pif et Hercule / News: Mise à jour de RPG Maker 2003 / Tutos: Création de charset / Jeux: FAYLINAWA /

Chat  (25 connectés)

Bienvenue
visiteur !






publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

58 connectés actuellement

9257943 visiteurs
depuis l'ouverture

444 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

Citadelle d'Hyrule

CrazyCollec RPG Maker

La maison des Makers

Les deux derniers

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




FJV
Ecrit par Saturnome

Bon eh bien déjà bravo pour avoir accompli ce petit exploit, spécialement à Dragonsquall qui a initié le projet.












LE STAND



- Comment était l'achalandage en gros? Beaucoup de gens? Un trois quart de makers ou plusieurs curieux?



Sylvanor : Beaucoup de professionnels le vendredi et beaucoup de joueurs le dimanche. Le samedi a été essentiellement "bouché" par les makers qui sont venus en grand nombre nous voir, mais qui du coup occupaient la place et les machines. C'était très chouette, mais les gens hésitaient à venir nous voir avec cet attroupement qui rendait le stand peu accessible. La meilleure journée était pour moi le dimanche: là où il y a eu le plus de monde et où le stand était le plus disponible pour les accueillir.


Jewok : Globalement, le vendredi c'est transformé en journée "interprofessionnelle", de manière non officielle. Les gens des autres stands passaient visiter les autres, pas mal de pros venaient visiter le salon. Également, des gens en recherche d'emploi visitaient le salon et montrait leurs créations.

Le Samedi, ce fut LA grosse journée. Le salon était blindé de visiteurs, de grands, des petits, des geeks...

Le dimanche fut plus chiant j'ai trouvé, de nombreux joueurs... du dimanche, des familles ... Cela dit, la fatigue et la lassitude commençaient peut être à jouer, d'où mon ressenti sur cette journée.


Dragonsquall : Vendredi était vraiment la journée de rencontre avec les autres exposants et professionnels. On a fait des rencontres et échanges très intéressants. Samedi était vraiment une journée remplie ! Beaucoup de monde, et essentiellement des membres des trois communautés présentés. Dimanche fût une journée calme mais animée de temps en temps par quelques joueurs (des vrais !), et la presse qui venait nous questionner sur l'événement et notre stand.


MastaKillah : En effet, on a eu pas mal de contacts "sérieux" vendredi : des équipes qui travaillent sur des jeux indépendants, un groupe de presse important, des professionnels du milieu du jeu vidéo... Le samedi, il y avait énormément de monde, ça grouillait de partout. On a eu beaucoup de makers sur le stand, pas loin d'une cinquantaine je pense. Beaucoup de gens aussi, même si peu ont pu jouer aux démos à cause du nombre de makers présents (certains doivent se rappeler que j'ai un peu insisté pour qu'ils libèrent la place, à plusieurs reprises ^__^). Quant au dimanche, on a vu beaucoup moins de makers, mais quelques-uns sont passés quand même. Il y avait globalement moins de visiteurs que la veille, mais on a pourtant réussi à inviter un grand nombre de gens à tester les démos, ce qui est selon moi le plus important.






- Quelle était l'ambiance sur place? (Chaotique? Calme?)



Sylvanor : Beaucoup de bruit, on avait un peu de mal à s'entendre mais c'était supportable. Tout le monde s'entendait très bien. Le samedi, avec tous les makers, c'était un peu le bordel. Le vendredi en revanche, très calme.

Jewok : Au début, c'était assez chaotique. On ne savais pas trop s'organiser, on hésitait sur l'agencement des tables/ordis, on ne savais pas quel discours tenir...


En plus, lorsque le salon à ouvert, à midi le vendredi, le stand n'était pas encore fini d'installer...

Mais petit a petit, nous avons pris confiance en nous, chacun à trouvé le discours à tenir pour intéresser les gens. Ce qui fait que dès le vendredi soir, je me sentais prêt à affronter les visiteurs.


Dragonsquall : Au départ, vu qu'on a eu peu de temps pour monter le stand, il y a eu un certain stress. On était aussi pour la plupart peu initié à tenir un stand avec la visite quotidienne de tant de personnes. Il a fallu à peine une après midi pour s'habituer et trouver notre rythme. On s'entendait tous très bien.

MastaKillah : [On a débarqué là tous perdus (on n'avait même pas encore récupéré nos badges, personne n'avait vérifié notre arrivée) peu avant onze heures le vendredi matin, alors que le FJV ouvrait à 12h. On a trouvé le stand Relite, vide avec en vrac deux tables et quelques chaises posées par terre. On a donc du s'organiser assez rapidement, mais au final on s'est pas trop mal débrouillés je trouve. Ensuite, on a petit à petit pris l'habitude et laissé notre timidité de côté pour mieux parler aux visiteurs, on a eu moins de scrupules à monter le son du PC qui diffusait les vidéos quand on a compris le vacarme qui régnait sur les autres stands... Globalement l'ambiance était très bonne car on a vite pris nos marques, et on s'est tous super bien entendus.


eXaHeVa : On s'est bien organisé je trouve, surtout pour le peu d'expérience dans la matière. On a faisait tourner les gens présent au stand par exemple, afin qu'il n'y aie pas trop de monde.





- Sur quoi le stand était surtout basé, les jeux produits avec RPGmaker, ou aux logiciels de création?




Sylvanor : Sur RPG Maker et sa communauté principalement: montrer aux gens qu'ils peuvent facilement créer leurs jeux et qu'il existe des sites recensant les logiciels et leur permettant de recevoir de l'aide ou faire connaître leur travail. Les jeux avaient aussi leur importance, mais en général servaient plus d'appui à nos arguments pour montrer qu'on peut faire des trucs bien. D'habitude, on commençait par leur parler un peu du jeu amateur et on terminait par un "venez donc les essayer!".

Jewok : Le stand présentait les jeux. Mais notre discours était basé autour des logiciels, RPG Maker en tête mais pas celui-ci. En gros on expliquait aux gens que nous étions des amateurs, sans études ou expériences pro, et finalement on concluait notre speech en les invitant à s'installer devant les démos.


Dragonsquall : On avait mis en avant surtout le logiciel RPG Maker, sûrement le plus simple pour attirer les néophytes et autres créateurs en herbe. On n'hésitait pas à invoquer l'existence de logiciel plus spécifique ou parler de programmation dès que le visiteur semblait plus expérimenté ou était motivé à commencer la création sur une base plus solide.


MastaKillah : Pour ma part je n'évoquais pas vraiment les noms des logiciels de création ou des langages utilisés, sauf si on me le demandait. J'expliquais plutôt que nous faisions du jeu amateur, en précisant qu'il existait de multiples méthodes de création et de multiples genres réalisables. Le plus important pour moi était que les gens se rendent compte par eux-mêmes, et donc testent les démos. Je leur parlait donc assez rapidement de ce que nous faisons, puis les invitait à tester les jeux. Après en regardant le stand, c'est clair que beaucoup de jeux RM tournaient, il faut dire que c'est ce que nous avons en majorité. Et les RPG ont eu beaucoup de succès auprès des gens. ^__^


eXaHeVa : Certaines personnes étaient intéressées exclusivement à la création, et poser des nombreuses questions à ce sujet. On avait installer un ordi avec RPGMaker. J'ai fait de nombreuses petites démos afin de montrer le système de création du logiciel.



- Quels étaient les jeux jouables sur place?




Jewok : Je me permet de commencer une réponse: Aedemphia, Par Delà les Nuages, Noradrénaline, Ragnarök Tales, IceWolf, Dirty Conscience. De nombreux autres jeux étaient disponibles, mais n'ont finalement que peu tournés.

Dragonsquall : Les autres jeux présents hors ceux cités par Jewok étaient: Scavenger, Mexican Motor Mafia, Dread Mac Farlane, Heroquestbeuk, Kaliban, Chemin de croix et surement quelques autres que j'ai surement oublié. Certains étaient beaucoup moins montré que d'autres, selon son accueil avec le public.


MastaKillah : Je crois que tout a été dit. J'en place une juste pour préciser qu'Ice Wolf et Dirty Conscience ont eu énormément de succès.

eXaHeVa : Dommage que nous avions si peu de place et si peu d'ordinateur...










D GEN



- Comment étaient les gens en général? (Réceptifs? Silencieux? Critiques?)



Sylvanor : Beaucoup de gens passaient en jetant quelques coups d'oeil furtifs et repartaient sans rien dire, mais on a discuté avec de très nombreuses personnes et je n'ai pas souvenir d'en avoir vu qui ne soient pas emballés, bien au contraire! Il y avait beaucoup de questions, de jeunes qui avaient envie de créer leurs jeux, de pros qui se demandaient ce qu'on pouvait bien avoir pu faire avec ce logiciel... Il y a eu des échanges très intéressants avec tous types de personnes.


Jewok : Contrairement à Nonor, j'ai trouvé les gens très réceptifs. La plupart passaient devant le stand, intrigué. Mais le concept était de les aborder. La classique question "Bonjour, puis-je vous renseigner?". ça suffisait bien souvent à délier les gens, souvent curieux de savoir ce que signifiait notre slogan "Créez VOS jeux".


Dragonsquall : Je pense que le stand a attiré beaucoup de curieux, et même parmi ceux qui passaient leur chemin, sûrement quelques uns n'avaient pas compris le but de notre stand. Les gens une fois à l'écoute étaient tous très emballés. Je n'ai vu aucune réaction négative.

MastaKillah : Comme le dit Jewok, une fois qu'on a su prendre confiance pour les aborder, c'était facile. Car dès que les gens comprenaient qu'il s'agissait de jeu 100% amateur, sans argent en jeu et fait uniquement sur temps libre, ils s'intéressaient. On devenait à leurs yeux de purs passionnés et non des responsables communication & marketing payés pour attirer du consommateur. Dans l'ensemble ils étaient vraiment très réceptifs et intéressés.


eXaHeVa : Pas mieux à dire. Les petits slogans intriguaient les gens, beaucoup sont venu vers moi en me demandant "Comment ça "Créez vos jeux" ? ". C'est vrai que c'était un stand pas comme les autres, de ce fait les gens étaient interressés. Je n'ai entendu personne faire des critiques sur ce que l'on faisait en tout cas.



- Croyez vous avoir intéressé plusieurs personnes (d'avantage qu'un "ah oui ça a l'air bien") au logiciel RPGmaker?




Sylvanor : Oui, j'en ai la certitude. Au début, le stand marchait pas franchement bien, et puis on a eu l'idée de rajouter des pancartes "Créez VOS jeux!" et "Jeux amateurs gratuits" en gros à l'entrée du stand. Et là les gens se sont vachement intéressés à nous, si bien qu'un stand pas loin a repris l'idée. Les cartes de visites partaient comme des petits pains quand les gens nous avaient écouté, il y avait plein de gens qui voulaient se lancer dans la création, des mères qui écoutaient pour tout répéter à leurs enfants absents, on a même eu un compositeur amateur qui a proposé ses services pour se lancer (j'ai sa carte de visite, j'espère vraiment qu'on pourra faire quelque chose, même si rien n'est encore certain !). Les jeux lui avaient bien plu.


Jewok : Bien souvent, les gens repartaient après notre discours, en prenant dans les mains les flyers.

Mais une majorité me semblaient vraiment intéressés, posaient des questions, et s'en allaient avec le sourire.

Dragonsquall : Oui, je suis convaincu que certains ont déjà visité un des trois sites des communautés représentés, au moins téléchargé quelques jeux, et peut être avoir ouvert un logiciel à la suite de cet événement. On sentait comme une sorte d'envie ou d'espoir de savoir qu'ils pouvaient ainsi créer facilement leur propre jeu vidéo.


MastaKillah : Dans l'ensemble une très grosse majorité des gens à qui j'ai parlé se sont montrés vraiment intéressés, certains me posaient beaucoup de questions et semblaient emballés à l'idée de créer leurs jeux, je me souviens d'un en particulier qui m'a vraiment promis deux fois de suite qu'il passerait sur le stand.


eXaHeVa : Quelqu'un m'a dit que c'était ce style de stand qu'il cherchait et que c'était un des plus intéressants du salon pour lui.



- Quels commentaires avez vous eu sur les jeux ou les sites web ?



Sylvanor : Les sites n'étaient pas en démonstration, donc on a pas pu en avoir. Au niveau des commentaires, que du positif, voire du très positif (genre "- mais purée vous êtes combien sur ce jeu?" "- Je suis tout seul/on est deux ou trois" et le type restait béat). Bien sûr, il y en avait beaucoup qui partaient après quelques minutes sans rien dire, je pense que ça n'a pas fait l'unanimité. Mais pour ma part, je pense que ma démo était mal préparée, dans la mesure où j'aurais mieux fait de proposer des passages "au milieu du jeu" avec un peu de tout pour montrer tout ce qu'on pouvait faire dans mon jeu. Beaucoup de gens lançaient l'intro de 10 minutes et partaient avant la fin ou juste après. Malgré la pancarte que j'ai rajoutée par la suite ("Essayez les sauvegardes pour un meilleur aperçu du jeu!"), ils préféraient lancer le début. Je retiens ça pour la prochaine fois! Ce premier festival était très instructif.


Jewok : Personnellement, j'ai eu assez peu de commentaire. Généralement, j'envoyai les gens jouer, et retournait m'occuper des autres visiteurs. Cependant, des réactions que j'ai pu entendre, les gens étaient intéressés ou emballés. Ma plus grande satisfaction à été lorsqu'un professionnel s'est écrié "wow la vache!" en prenant en mains Dirty Conscience.


Dragonsquall : Oui, beaucoup de commentaires très positifs alors que j'avais peur qu'à la vision de jeux pas forcément très avancés graphiquement entre autre, puisse les amener à rire doucement. Certains professionnels étaient très étonné par la patience, et la qualité de certains projets. Je crois que je suis surement le plus surpris d'entre tous !


MastaKillah : J'ai été vraiment surpris aussi, j'avais des doutes sur certains jeux qui utilisent un peu de RTP ou ce genre de choses, et qui ont quand même énormément plu. J'essayais toujours d'obtenir un retour d'impression une fois que les gens avaient terminé de jouer. Et globalement, tous ceux que j'ai interrogés ont été satisfaits, voire très emballés. Certains ont testé tous les jeux présentés !


eXaHeVa : Les gens ne connaissant pas le RTP, rip ou autre Custom, y'avait pas de problèmes là-dessus. J'ai eu très peur de remarques comme "Mais c'est en 2d, c'est moche!" ou autre choses dans ce genre. Finalement y'en a même pas eu!



- Vous avez rencontré plusieurs makers, vous avez eu des réactions intéressantes de leur part, ou des visites surprises? : D



Sylvanor : Quelques visites auxquelles je ne m'attendais pas oui, mais c'était très bien, on s'est tous bien entendus, aucun problème. Niveau réactions, peu de choses à relever de mon côté mais il me semble que tout le monde était très content. En même temps, difficile de ne pas l'être quand on voit où une communauté comme la nôtre s'est retrouvée propulsée.


Jewok : La plupart ayant annoncés leur visite, pas de grosses visite pour ma part. ça m'a bien fait plaisir de voir tout ce monde, même si j'ai regretté le coté un peu envahissant. Parfois, le stand en était tellement plein que les visiteurs n'osaient plus approcher. C'est mon gros regret. Cela dit, cette masse, lorsqu'elle ne bouchait pas les accès aux stands, avait l'avantage de faire vivre le stand et d'attirer les gens, au grand dépit des stands voisins, dépités de voir ce monde sur un stand comme le notre.

Dragonsquall : J'attendais quelques personnes, et j'en ai vu débarquer plusieurs dizaines ! J'ai trouvé toutes ces personnes sympathiques, et ça m'a réellement fait plaisir de rencontrer certaines personnes que j'avais l'habitude de côtoyer sur les forums. L'attroupement était tel que les visiteurs se demandaient vraiment ce qu'il pouvait se passer sur le stand. Malgré le fait que l'attroupement attirait et repoussait à la fois les visiteurs, ma plus grande satisfaction était ce "Wow ! Il y a du monde ici !" que lancez les visiteurs une fois proche du stand.


MastaKillah : J'ai vu débarquer Karnath en plein milieu du stand avec un vieux masque à gaz de l'époque 1re Guerre Mondiale et un vieil imper géant... C'était vraiment génial, de rencontrer tout ce monde, et surtout de constater que l'ambiance était bonne et que tout le monde s'entendait bien. Je craignais franchement une ambiance assez froide entre nous car nous ne nous connaissions pas vraiment "physiquement", eh bien je peux dire que j'ai été très agréablement surpris !


eXaHeVa : La plus grosse IRL réalisée dans le making francophone. Se balader dans les rues de Paris le soir avec autant de maker me paraissait surréaliste. J'ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer tout ces gens qui me sont à la fois si proche et inconnu.



- Il parait que des professionnels du domaine ce sont pointés. Qui étaient-ils et que vous ont-ils dit?




Sylvanor : Je n'ai pas retenu beaucoup de noms. Mais bon nombre d'entre eux étaient intrigués par ce qu'on pouvait bien pouvoir fabriquer en étant amateur et sans connaissances en programmation. Il y avait aussi des membres de studios indépendants ou d'autres amateurs comme ceux du Games Creators Network. C'est DragonSquall qui a le plus parlé aux pros.

Jewok : Beaucoup de pros sont passés en effet. Des gros et des moins gros. Personnellement, j'ai pu parler avec Jerôme Duhamel, Directeur Marketing chez Hydravision -Obscure-, Stephane Hanser, chef de projet chez Omegames (cerberus? haha) -650km-, ainsi que Pierrick Le Nestour, Level Designer chez Steumon Studio -E.Y.E-

Voici ceux qui m'ont laissés leur carte de visite, d'autres sont passés, mais je n'ai pas retenu leur nom, voir même ne leur ai pas parlé.


En tout cas, a chaque fois ils m'ont semblés très intéressés par le milieu amateur. Il faut dire que la plupart sont passés par ici pour arriver là où ils sont aujourd'hui. Généralement, ils nous disaient de croire en nos rêves et de continuer sur cette voie. Le jeux vidéo amateur est une porte d'entrée sur le milieu professionnel, et notre travail possède une réelle valeur sur un CV, et peu même avoir la même valeur qu'une expérience professionnelle.


Dragonsquall : Certains professionnels sont venus nous voir, et certains nous proposaient effectivement de belles choses, très intéressantes. Je pense effectivement au représentant de Japan Expo qui m'a offert l'opportunité de récidiver éventuellement l'action de ce stand, mais cette fois au Chibi Japan Expo en Novembre. J'ai eu aussi la visite de plusieurs professionnels dont une dame qui avait besoin de jeux gratuits pour garnir son magasin, un sound designer qui recherchait du travail, un programmeur spécialisé Java qui cherchait également à rejoindre notre communauté, et également plusieurs représentants de presse.


Les autres contacts, ce fût de ma démarche personnelle ou celle de mes partenaires (notamment MastaKillah). J'ai reçu en tout plus d'une vingtaine de contact divers et variés, et certaines actions qui peuvent être très importantes et décisives pour le making ensuite sont en cours de négociation.

MastaKillah : Pour ma part j'ai pris une demi-douzaine de contacts auprès d'autres indépendants, je m'y suis pris bien plus tard que Dragonsquall, mais ça reste très positif. Quant aux gens passés sur le stand, on a eu un représentant d'une boîte d'impression 3D qui nous a proposé leurs services pour "imprimer" des figurines à partir de modèles 3D. J'ai discuté assez longuement avec deux autres représentants avant qu'ils me sortent des cartes d'Allopass, après quoi je leur ai expliqué que même si leurs services pourraient être utiles dans certaines situations précises, notre milieu a la volonté de rester amateur...






- Il y avait la presse aussi? Que s'est-il passé à cet égard ?



Sylvanor : Exa, Sochronos et moi avons été interviewés par Ecrans (www.ecrans.fr), puis Dragonsquall et moi par Canal-onet (www.canalonet.com) et enfin Jewok a eu la chance de l'être par Arte! Les échanges étaient très intéressants et les journalistes vraiment super sympa. C'était vraiment fort, on avait du mal à y croire!


Jewok : Plusieurs journalistes sont aussi passés. Ecran, Canal O Net et Arte, mais aussi un photographe indépendant, mais qui m'a dit que ses photos seraient "sûrement pour Libération" (rien vu depuis ceci dit). Un journaliste d'un site sur les jeux vidéos est également passé.

En tout cas, 3 interview ont étés faites, également pas mal d'informations échangées


Dragonsquall : Oui ! J'ai eu le plaisir d'être filmé avec Sylvanor pour la chaîne Web Canal-O-Net. J'ai pensé qu'il serait ensuite plus sympathique de laisser la place aux autres exposants pour les futurs enregistrements, et notamment Jewok et son équipe pour la chaîne Arte. Une équipe (Qi Design, ex FJM publication) de RPG Online, et RPG Magazine est passé prendre des renseignement pour un article sur leurs magazines. J'en ai profité pour dire à l'équipe que Relite avait déjà "travaillé" pour eux dans le passé (pour près de 6 magazines).






- Avez vous des anecdotes à partager sur certaines rencontres ?



Sylvanor : Masta est juste reparti avec les pneus crevés mais c'est parce que je l'aime bien.

Jewok : Masta n'a même pas les yeux crevés.


Dragonsquall : On m'a "volé" ma cannette de Coca qui était posée sur la table (alors que j'avais très soif !). Du coup, j'ai "volé" une cannette d'Ice Tea qui était posé sur une autre table plus loin (j'ai quand même demandé à qui elle appartenait. A personne ? bon....) Bien fait ! ^^'

MastaKillah : Je vais manquer d'humour mais je crois qu'il faut que ça soit dit : je ne me suis même pas battu avec Sylvanor et Jewok. Nous nous sommes plutôt entendu à merveille, et ceci est un message aux membres des équipes de nos sites respectifs : peace'n love ! Explose de rire


eXaHeVa : Les coupures de courant qui reste à relever. La pre

mière, le vendredi, a plonger l'entier du festival dans la pénombre... Sauf Noradrénaline, qui tournait sur un PC portable. Le lendemain, rebelote, mais uniquement dans notre zone. Amusant, mais pas toujours très pratique! (Qu'est-ce qu'on aurait fait si la presse s'était raboulée à ce moment?)












LE FESTIVAL



- Outre votre stand à vous, avez vous visité le reste ? Comment est le FJV en général ?



Sylvanor : C'est très grand, il y a un monde incroyable. Beaucoup de bruit, des animations, un concours de Bomberman sur écran géant (Volaille a gagné un jeu!)... Mon préféré reste le stand rétro, avec Pong et la Virtual Boy, un grand moment! Les stands les plus impressionnants étaient probablement le colossal GOA et Conan avec ses rondins de bois, ses filles en cosplay du jeu, son écran géant et le game designer qui présente le projet avec une doubleuse. Square-Enix, par contre, étonnamment, m'a paru relativement en retrait.


Jewok : Pour ma part, je n'ai quasiment pas bougé du stand. J'ai quand même énormément apprécié le stand de Retrogaming, été intéressé par un concept de Space Invader se jouant uniquement en attendant sur une chaise (mais pas testé malheureusement, je voulais repassé mais la place était toujours prise). J'ai apprécié l'omniprésence du millieu indépendant et amateur sur ce festival, ainsi que le coté Retro. Pour ce qui est des grosses boites, rien ne m'a vraiment intéressé. Pas beaucoup de nouveauté, mais beaucoup de gens sur ces stands.


Par contre, l'organisation du festival était vraiment foireuse. Seul 3 pass VIP ont étés donnés, ce qui fait que moi, eXaHeVa et Hyvenos nous sommes retrouvés à payer nos places (sauf le vendredi, où nous sommes parvenus à passer par la porte arrière.

De la même maniere, ayant le statut de visiteur, nous devions degager à la fermeture, ce qui poussait du coup DS, Nonor et Masta, détenteurs des pass, à nous suivre.


Dragonsquall : Moi, personnellement. Je faisais des petites pauses toutes les heures soit pour trouver des contacts professionnels, soit pour faire un petit tour dans le festival, et éventuellement prendre quelques photographies. Je n'ai pas beaucoup joué, car il y avait toujours beaucoup de monde, et je ne voulais pas laisser tout seul trop longtemps mes camarades restés au stand. J'ai quand même pas mal passé de temps sur le coin retro, moi grand fan des jeux de mon enfance.

J'ai quand même fait quelques parties du jeu Conan, Lapin encore plus crétins, ou même de nos voisins Lettriq, Globulos, ou même Motion Twin.

MastaKillah : Je suis un peu déçu de ne pas avoir passé plus de temps sur les autres stands, qui étaient très bien animés et décorés... Mais je me suis beaucoup occupé de notre propre stand, ou de communiquer directement avec des visiteurs dans les allées. Mais globalement, c'était vraiment très impressionnant et très flatteur de se retrouver au milieu de tout ça.


eXaHeVa : Impressionnant par sa taille, ce festival. Les stands étaient en effet très bien présenté, mais j'ai pas trouvé de nouveauté intéressante. J'ai donc passé un bon moment sur le rétrogaming avec Nonor (superbe partie de Pong!). Je restais plutôt au stand à vrai dire. J'ai du manquer pas mal de chose.




- Avez vous assisté à des conférences ou des choses similaires?



Sylvanor : Non, j'avais décidé de rester m'occuper du stand pendant que d'autres y étaient allés.


Jewok : Je n'ai malheureusement pas eu le temps de me déplacer aux conférences, trop pris par le stand.

Dragonsquall : Je n'ai assisté en partie qu'à celle concernant l'auteur du jeu Alone in the dark avec Hyvenos, car personne ne pouvait y aller à ce moment. Généralement, j'envoyais toujours quelqu'un (Benben, Fistandantilus) pour faire quelques photographies et prendre quelques notes. J'ai maintenant un récapitulatif très complets des conférences qui nous intéressent et je les placerai en ligne très bientôt.


MastaKillah : Je suis allé à celle sur le jeu indépendant. C'était pas évident car on n'entendait pas grand chose, le stand d'à côté faisait vraiment beaucoup trop de bruit... Mais je me suis rapproché et j'ai pu mieux écouter, et même poser quelques questions aux intervenants. Globalement le sujet a tourné autour du passage du statut d'amateur à celui de professionnel indépendant. Beaucoup de questions en rapport avec le monde professionnel donc, ce que je regrette un peu. Les logiciels de création (RPG Maker, The Game Factory, Game Maker, etc) n'ont pas été abordés, mais le bilan reste très positifs. Beaucoup d'encouragements à persévérer, à continuer, de la part de gens qui sont passés par là. En gros : oui, le jeu amateur peut ouvrir des portes. Oui, le jeu amateur peut être crédible. Oui, le jeu amateur peut devenir du jeu professionnel indépendant. Il faut simplement de la passion, de la confiance, beaucoup de patience, et parfois être prêt à faire quelques sacrifices. Je crains toutefois que cela ne s'applique pas directement à l'usage des logiciels de création, avec lesquelles il faut se montrer légèrement plus réservé. Pour en avoir discuté après conférence avec l'un des intervenants, son avis reste globalement le même, malgré que le sujet soit plus délicat : il faut essayer, aucune porte n'est fermée, et dans le milieu du jeu vidéo, un jeu réalisé même sous RPG Maker reste toujours plus convainquant qu'un diplôme sans réalisation.












LE MEETING



- Alors ce 22 septembre au soir est sûrement le plus gros meeting jamais organisé entre makers francophones, quelques mots à dire sur ce qu'il s'est passé? Et j'aimerais bien la liste complète des gens huhu.




Sylvanor : De tête... Jewok, Exaheva, Hyvenos, Volaille, Masta, Lünn, Sochronos, Perséphone, Lakitorai, Sugar, Fil Razorback, NSM, Majinseb, Saheyus, Schoum, Cyberia, Kenetec... Et probablement plein d'autres, j'avoue que ça me revient pas, désolé pour les non cités. Ah, et j'étais là aussi Rit.

Jewok : Il y avais trop de gens. Tellement que du coup, je n'ai pas adressé la parole à certains (MajinSeb, Lakitorai, ...). C'est dommage. Mais malgré ça, et la grosse impro que ce fut, j'ai apprécié. J'ai préféré cependant le verre qu'on à pris, en comité réduit, par la suite.


Dragonsquall : Je n'ai pas pu être présent malheureusement car je devais rentrer assez tôt, sinon j'étais enfermé dehors (prêt de clef à ma famille) !

MastaKillah : On a eu du monde à organiser ça, et j'ai presque failli m'énerver. :P


Mais au final, ça s'est très bien passé. En sortant du métro, on était plusieurs à avoir compté 27 personnes, mais après réflexion il me semble qu'on était plutôt 21 ou 22 à investir le Quick à Nation... mémorable. Nous sommes tous d'accord que c'est la plus grosse rencontre de makers qui n'ait jamais eu lieu !


Je ne me rappelle plus de tous les noms, et j'ai vraiment la flemme de chercher... Mais je vous montrerai les photos !



eXaHeVa : Oui, ce fut incroyable. Il y avait tellement de monde, qu'on a pas eu le temps de parler vraiment à tout le monde... Un très bon souvenir en tout cas.







AUTOUR DU FJV



- Comment et pourquoi tout cela a débuté?




Dragonsquall : Un beau jour, le responsable du site m'a contacté et a trouvé intéressant qu'on présente nos jeux, et expliquer la façon de créer un jeu vidéo autour d'un stand. J'ai réfléchis près d'un mois avant d'accepter car il fallait une somme conséquente au paiement du stand.






- Quels ont été les difficultés?



Dragonsquall : Au départ, le financement. Les dons des membres ont permis de vraiment m'aider en m'allégeant presque la moitié de la somme requise. L'autre difficulté pour moi, était la façon de ravitailler sans problème tout ce matériel, de pouvoir venir tous de façon régulière, de trouver un hébergement pour certains membres n'habitant pas la région parisienne, de tenir les délais au niveaux des démonstrations à placer sur le stand, et ma plus grosse difficulté fût la possibilité de décorer le stand comme je le voulais (panne d'imprimante, j'ai dû en emprunter une au dernier moment). Ce que je regrette, est qu'il y aurait pu y avoir un meilleur organisation, mais c'était vraiment la première fois que j'organisais une telle chose dans un événement de cette taille. Maintenant, on peux dire que j'ai une certaine expérience. ^^'






- Les autres, quand avez vous rejoins le projet et qu'avez vous organisé ? Quel était votre intérêt dans la chose ?



Sylvanor : Au départ, le stand FFVII Origin m'avait proposé de participer à un stand avec eux, pour présenter Ae. J'ai dit que j'étais partant et j'en ai parlé à Dragonsquall de façon anecdotique dans un MP, et j'ai découvert avec surprise qu'il y pensait sérisuement. Finalement, FFVII Origin a dû décrocher à cause de l'interdiction pour les fangames de se présenter et je suis resté "accroché" à Dragonsquall et son stand Relite. Au départ juste pour présenter Ae, mais ensuite pour parler d'Oniro quand j'ai vu qu'il proposait à IeN et Oniro d'occuper une partie du stand.


Jewok : Je sais plus quand est-ce précisément que j'ai été mis au courant. En tout cas, j'en fut informé par Nonor, et dès ce moment là j'ai eu envie de frapper fort. Je regrette que nous ne soyons parvenus à nous organiser plus tôt. Je regrette également de ne pas avoir été plus impliqué dans la préparation du stand en lui même, j'espère cependant que ma présence à rattrapé tout ça.


En tout cas, pour une première fois, on s'est pas trop mal démerdé. Vivement la prochaine!

MastaKillah : J'ai été mis au courant par Sylvanor trois semaines avant ! Je pensais vraiment que c'était mort pour moi... Et puis j'ai foncé, j'ai fait comme j'ai pu et me suis arrangé pour tout préparer. Au final, je suis énormément satisfait du résultat, ça en valait la peine !


Au niveau de ce que j'ai organisé, j'ai apporté quelques idées comme la webcam, de plus j'étais le seul d'entre nous à avoir une voiture sur place, et je crois que ça a bien aidé pour transporter le matériel... Même si la Région Parisienne n'est pas toujours simple à parcourir... Explose de rire


eXaHeVa : Hé bien j'ai été informé par Jewok. Je suis la personne qui a sans doute le moins apporté au stand, vu la distance à laquelle j'habite... C'est vrai que l'organisation aurait pu être meilleure en s'y prenant plus tôt. Mais je crois qu'on s'en est vraiment tiré avec brio. Merci encore à Jewok pour l'hébergement.




- Quel était l'organisation une fois sur place? Beaucoup d'imprévus, d'improvisation?



Sylvanor : Quelques surprises de dernière minute mais je laisse à Dragonsquall la joie d'évoquer les merveilleux souvenirs qu'il a dû avoir avec l'administration du FJV. Sinon on a eu que 3 badges pour tous les exposants du stand, très galère pour sortir chercher de la mangeaille ou du matos.


Jewok : Beaucoup d'imprévus et d'improvisation au début, pour finalement etre assez rodé au fur et à mesure que progressait le Festival.

Dragonsquall : Oui, en fait sûrement à cause du festival approchant à grand pas, l'équipe et notamment le responsable ne pouvait plus me répondre par mail. Du coup, j'étais dans le noir et j'avais peur que tout tombe à l'eau alors qu'on étais à quelques jours (voir quelques heures) de l'ouverture du festival. On n'avait d'ailleurs aucun badge à notre arrivé (une heure avant l'ouverture, rien n'était monté !) mais heureusement tout s'est bien terminé, et j'ai pu discuter ensuite tranquillement avec le responsable qui m'a bien rassuré ! Merci à lui. ^^


MastaKillah : C'est vrai que c'était un peu hasardeux au départ... Puis certaines choses n'ont pas été faciles, j'ai couru après les organisateurs pendant trois jours pour qu'on puisse enfin avoir une connexion internet qui fonctionne, ils doivent encore se souvenir de moi ! Le samedi matin, je suis arrivé dans le parking exposant tout comme la veille, sauf qu'il me fallait un pass qu'on ne m'avait pas donné ! J'ai du aller le chercher à pieds à l'intérieur du festival... Il y a eu beaucoup de moments comme celui-ci, mais au final on s'en est très bien sortis.






- J'ai vu des posters à vendre sur une photo. En avez-vous vendu? Était-ce pour financer votre participation au festival ?

Jewok : Non. En fait, mon idée était que chaque visiteur reparte avec un maximum de chose, pour qu'il n'oublie pas le jeu. J'avais donc fait imprimer beaucoup de cartes de visites, et une 40aine de posters. Le coût était tout simplement celui de production, histoire d'éviter de se retrouver ruiner. Cependant, ça m'a coûté plus chère à faire que prévu, et de toute façon, personne n'aurait acheté ça, même à 50 centimes. J'ai donc decidé, plutôt que de repartir avec, de les refiler gratuit vers le samedi Midi.


ils sont partis très rapidement, plusieurs personnes étaient vraiment admiratives du travail de Truk. Je suis très content d'avoir fait ça, je pense que ça se perd moins qu'une carte de visite, et permet au visiteur de mieux retenir le nom du jeu comme ça!

Volaille avait également imprimé des affichettes, et a décidé tout comme moi de les refiler gratuitement. Là aussi c'est parti vite.


eXaHeVa : Des gens étaient tellement interloqués par le fait que ces posters fut gratos, qu'ils me demandaient confirmations.



Masta, il parait que tu as fait beaucoup de publicité dans le but d'attirer les gens? Tu as réussi?

MastaKillah : En fait j'ai constaté le vendredi que si nous n'abordions pas les gens de nous-mêmes, ils ne s'intéressaient pas assez au stand, alors qu'en allant vers eux, ils pouvaient se retrouver à tester les démos, garder les adresses des sites, et se montrer très réceptifs !


Donc les deux jours suivants j'ai adopté une nouvelle approche : j'ai passé plusieurs heures dans les allées à arrêter des gens pour leur expliquer ce que nous faisons, et les diriger vers le stand Relite. En insistant bien pour qu'ils testent les démos, et en leur filant des flyers et cartes de visites à la fin. Globalement ça a très bien fonctionné.

Perséphone a essayé de m'aider et m'a dit qu'elle avait plus de mal, pourtant en ce qui me concerne je n'en ai vu que très peu qui m'ont refusé deux minutes d'attention. Et au contraire, un grand nombre s'est montré intéressé et motivé pour aller tester les démos.


De la même manière, lorsque les gens qui passaient devant le stand s'attardaient quelques secondes, je m'approchais et en profitait pour placer un simple "Bonjour, je peux vous renseigner sur ce qu'on fait ici ?", et ça fonctionnait.

Finalement je ne dirais pas que j'ai fait de la publicité, mais plutôt que j'ai établi le contact avec les visiteurs, et que j'ai réussi à en faire jouer un grand nombre aux démos, surtout le dimanche. Et à leur faire savoir que le jeu amateur existait bel et bien, et qu'il était à leur portée.






- Est-ce que le making est d'avantage du "serious buisness" comparé à autrefois ?



Sylvanor : Cette expression me fait bien rire, mais y a un peu de ça. Le making est bien sûr un loisir qui peut être pris très à la légère mais dans ce genre de situation, il faut vraiment agir de façon sérieuse, la plus professionnelle et efficace possible, et ça demande un énorme investissement, à la fois en efforts et en argent (pour financer le stand et sa décoration). Ça a demandé une organisation très lourde et il a fallu se mettre d'accord sur beaucoup de points. Quand on parle du "making" dans un festival comme celui-ci, il faut éviter de rentrer dans les habitudes et termes de la communauté (termes comme "custom", "rip", "cbs"...), ça n'intéresse personne. Il faut faire du "grand public", aller à l'essentiel, et surtout montrer le meilleur que la communauté a à offrir pour attirer des gens.


Jewok : Je ne pense pas qu'on puisse parler de "Business". Personne n'a gagné d'argent, par contre je crois que chacun est repartis avec une bourse plus légère.

Par contre, j'ai l'impression que nous soignons mieux notre communication qu'avant, en tentant d'aller au delà des gens, comme ce week end. Et ça ne peut être que bénéfique, pour les créateurs comme pour les joueurs.

Dragonsquall : Je pense que le terme "Business" n'est pas vraiment adapté, mais le "serious" oui ! La création de jeu en général, même amatrice est sérieuse et intéresse plus qu'il n'y parait beaucoup de professionnels. Je remplacerai le mot "business" par "communication" car le business, c'est pour nos éventuels partenaires, nous, nous avons surtout besoin de plus d'audience, plus de reconnaissance pour avoir plus de poids à coté des géants et faire reconnaître comme aux états unis que le jeu amateur et indépendant est aussi un marché très porteur et peu permettre à certaines personnes de vivre de cela, sans ruiner les clients friands de ces jeux à l'univers unique et non édulcoré.


MastaKillah : Le business, c'est simplement mon compte bancaire qui l'a joué avec les différents frais... Et il a perdu. ^__^

Nous avons tous fait cela en tant que bénévole, et ce n'est pas prêt de changer. Par contre comme l'ont dit les autres, c'est sûr qu'il a fallu se montrer sérieux, savoir communiquer efficacement et être convainquant. Ma veste de costard a du aider...Clin d'oeil





- Qu'en retirez vous personnellement ?




Sylvanor :Non seulement une expérience inoubliable et énormément de bonheur, mais ça a aussi été très instructif. Et puis, j'en retirerai peut-être un compositeur, mais ça ça reste à confirmer. *fait sa petite prière*


Jewok : Beaucoup d'espoir et de motivation, et une plus grande confiance en moi. J'ai l'impression d'avoir mieux saisi comment fonctionne le milieu professionnel. Je suis bien plus motivé à finir Nora au plus vite, car ce FJV m'a donné envie de m'essayer à autre chose ...

Dragonsquall : Une très bonne expérience humaine, qui m'a permis pendant plusieurs jours de vraiment rencontrer et faire partager ma passion à des centaines de personnes. Je fût aussi ravi de l'entente parfaite avec mes camarades du stand, et j'ai commencé à réellement les apprécier. Le contact avec les professionnels m'a permis de franchir des limites dans la communication qu'un email ou un coup de téléphone ne pouvait forcément pas reproduire. Une expérience inoubliable !


MastaKillah : Comme le dit DS, le contact physique est beaucoup plus efficace qu'un échange de mails. J'ai donc pu établir le contact avec quelques indépendants, qui donneront peut-être suite à des partenariats pour IeN (à voir). Mais cela n'est pas le plus important, en comparaison de la satisfaction générale : une expérience vraiment unique, une entente exemplaire avec les autres, trois journées très agréables et enrichissantes. Bref, à refaire, à rerefaire et à rerererefaire !Clin d'oeil


eXaHeVa : Trois jours qui resteront inoubliables. Si j'avais pu imaginé finir au FJV quand j'ai téléchargé RPGMaker... Ça m'a bien motivé, donné du courage, et l'envie d'avancer.



- Qu'est-ce que le making en retirera ? (et vos sites web ?)




Sylvanor : J'espère qu'il y aura un large flot de nouveaux et que le "making" continuera de s'etendre, mais aussi qu'il bénéficiera d'un regard moins méprisant vis-à-vis de tous ceux qui considèrent RPG Maker comme un jouet avec lequel on ne pourra jamais rien faire de bien.

Jewok : L'avenir nous le dira. Sans doute une meilleure visibilité, peut être plus de visiteurs. Également, une meilleure connaissance de la part des pros. C'est une réelle chance de nous faire connaître auprès d'eux. D'ailleurs, des contacts ont étés échangés, reste à voir sur quoi cela débouchera.


Dragonsquall : Oui, Relite a eu environ 210 inscriptions depuis le festival ce qui représente environ 1 à 2 mois de vie du forum à l'habitude. Les visites quotidiennes ont également explosé pour atteindre 25 000 par jour le samedi du festival. On est repassé actuellement à un rythme normal d'environ 9000/10 000 visites par jour. Malgré tout cela, ce qui me plaît est que à présent les professionnels savent qu'on est là, et que les visiteurs ont découvert qu'on pouvait à présent créer son jeu sans forcément être un programmeur ou graphiste de talent. Je ne fais pas trop attention à l'actuel, mais je préfère envisager le futur.


MastaKillah : Il n'y a pas eu de réel pic de visites jusqu'à maintenant sur IeN, malgré le grand nombre de flyers distribué. Le nombre de visite est maintenu à un bon niveau et ça reste agréable, mais j'espère encore voir débarquer des nouveaux inscrits très bientôt, peu importe sur lequel des trois sites, tant que cela amène de nouveaux cr&eacu


Rostam (visiteur non enregistré) - posté le 04/10/2007 à 19:30:46.

Commentaire hacké pour poster la suite de la news :




- Qu'est-ce que le making en retirera ? (et vos sites web ?)




Sylvanor : J'espère qu'il y aura un large flot de nouveaux et que le "making" continuera de s'etendre, mais aussi qu'il bénéficiera d'un regard moins méprisant vis-à-vis de tous ceux qui considèrent RPG Maker comme un jouet avec lequel on ne pourra jamais rien faire de bien.[/color]


Jewok : L'avenir nous le dira. Sans doute une meilleure visibilité, peut être plus de visiteurs. Également, une meilleure connaissance de la part des pros. C'est une réelle chance de nous faire connaître auprès d'eux. D'ailleurs, des contacts ont étés échangés, reste à voir sur quoi cela débouchera. [/color]


Dragonsquall : Oui, Relite a eu environ 210 inscriptions depuis le festival ce qui représente environ 1 à 2 mois de vie du forum à l'habitude. Les visites quotidiennes ont également explosé pour atteindre 25 000 par jour le samedi du festival. On est repassé actuellement à un rythme normal d'environ 9000/10 000 visites par jour. Malgré tout cela, ce qui me plaît est que à présent les professionnels savent qu'on est là, et que les visiteurs ont découvert qu'on pouvait à présent créer son jeu sans forcément être un programmeur ou graphiste de talent. Je ne fais pas trop attention à l'actuel, mais je préfère envisager le futur.[/color]


MastaKillah : Il n'y a pas eu de réel pic de visites jusqu'à maintenant sur IeN, malgré le grand nombre de flyers distribué. Le nombre de visite est maintenu à un bon niveau et ça reste agréable, mais j'espère encore voir débarquer des nouveaux inscrits très bientôt, peu importe sur lequel des trois sites, tant que cela amène de nouveaux créateurs ![/color]


eXaHeVa : Je pense que c'est un tournant important pour le making. Pour la première fois, il sort vraiment de sa bulle, pour aller vers les inconnus. J'espère que plus de gens auront connaissance du logiciel et de ses possibilités.[/color]





- Une expérience à retenter ? Que changeriez-vous ?




Sylvanor : Bien sûr, à retenter absolument! C'est extrêmement enrichissant et ne peut qu'apporter à nos communautés un grand bol d'air frais.
Il reste selon moi pas mal de chose à changer. Il nous faudra, si prochaine fois il y a, absolument au moins un poster et un écran géants pour donner "de la gueule" au stand. C'est très important, il faut absolument que les gens en arrivant sachent tout de suite où ils sont (nom du stand) et ce qu'on fait (des jeux amateurs). On aura aussi besoin de pancartes pour expliquer ce qu'est RPG Maker et d'autres "détails" de ce genre. Je pense aussi que certaines vidéos (diffusées sur l'écran à l'entrée du stand) manquaient de dynamisme (longs plans fixes) ou contenaient trop de zones noires, chose qui, dans le jeu, passe bien mais peine à accrocher le passant lambda dans un festival bondé de monde où on s'entend pas et où il y a des dizaines de stand. Les gens restent rarement plusieurs minutes et il faut qu'à chaque seconde on en ait plein les mirettes! A mon avis il faudra en revoir quelques unes. Mais bon, il ne faut pas faire les enfants gâtés non plus : pour une première fois, c'était super et avec nos petits moyens il était difficile de faire mieux. [/color]


Jewok : Sans aucun doute, dès que c'est possible je retente. je n'ai pas encore assez de recul pour savoir ce que je changerais. [/color]


Dragonsquall : Je ne rajouterai rien de plus que ce qui a été dis par Sylvanor, je pense également exactement la même chose ! Si c'est possible, bien sur ! Je retenterai avec plaisir.[/color]


MastaKillah : A refaire dès que possible. Avec l'expérience, on sait ce qui doit être changé. Et en effet, il faut améliorer la présentation générale : écran géant ou vidéoprojecteur si possible, mais au moins posters, affiches et panneaux visibles de loin. Un peu plus d'espace serait également très bénéfique, on était légèrement à l'étroit. Et puis, la prochaine fois il faudra mieux s'organiser pour le partage des données entre nous. Monter un réseau dès le premier jour, comme on l'a fait le dimanche, et utiliser un poste comme serveur serait l'idéal. Ça nous permettrait de mettre toutes les données sur ce poste et de tout récupérer dessus depuis les autres : vidéos, démos, etc.
Enfin moins important, la webcam était toutefois une bonne chose pour tous les makers n'ayant pu venir, mais elle ne pouvait pas filmer grand chose. Il faudrait voir à en apporter deux ou trois la prochaine fois.[/color]


eXaHeVa : J'espère pouvoir retenter l'expérience malgré le prix que cela peut me coûter. Rien à ajouter sur les choses à améliorer, une meilleures présentations peut en effet apporter quelque chose...[/color]




- Des mots doux à vous échanger entre vous ?





Sylvanor : Mastakillah et moi on s'est déjà dit tous nos mots d'amour, inutile d'étaler notre relation publiquement.[/color]


Jewok : Eh bien, je tiens à adresser un énorme remerciement à DS, qui a accomplis un travail formidable, aussi bien lors de la préparation que lors du festival lui même. Je crois que ça a été le veritable porte parole du making et du millieu amateur en général, il a très bien fait son travail et j'en suis admiratif.
Je voudrais aussi remercier deux oubliés, Exa et Hyvenos, qui n'appartenaient à aucun site, et étaient pourtant présent et efficaces pendant 3 jours.
A Sylvanor, pour sa présence également, et aussi, d'un point de vu nombriliste, pour m'avoir permis d'etre présent.
A Masta, pour avoir courru nous pubber dans le salon, tract en mains.
Et enfin, à Sochronos, l'inconue du Salon, qui a apportée un peu de vie sur le Stand. [/color]


Dragonsquall : Je voudrais d'abord remercier MastaKillah, qui grâce notamment à son véhicule, au dernier moment, nous a permis de transporter la quasi totalité du matériel. Sans lui, rien n'aurait pu se faire. Je remercie également Sylvanor, Jewok, Hyvenos, eXaHeVa qui m'ont beaucoup aidé par leur présence, leur aide physique et leur soutien jusqu'au bout ! Je remercie également les makers qui sont venus nombreux nous voir. Ça faisait chaud au coeur. Certaines personnes étaient même là tous les jours pendant le festival pour nous donner un coup de main. C'était vraiment sympatique de leur part.[/color]


MastaKillah : Eh bien tout d'abord merci à DragonSquall, pour l'initiative, l'organisation et l'ensemble des services qu'il rend à la création amateure. A Lünn pour m'avoir si bien accueilli durant trois jours. A tous les autres organisateurs également pour leur boulot, ainsi que tous les makers qui sont venus, rien que pour leur présence. D'une certaine manière, tout le monde a aidé et ils méritent tous leur part de remerciements : Perséphone pour m'avoir aidé à distribuer quelques flyers dans les allées, Shaman Eterney et Cyberia pour m'avoir aidé à charger ma voiture à la fin, tous ceux qui nous ont aidé à replier et nettoyer le stand le dimanche soir... sans oublier tous les makers qui ont fourni vidéos et démos, sans qui on n'aurait rien pu présenter. Et dans l'ensemble, à toutes les personnes présentes pour leur sympathie.
Quant à Sylvanor, il est chauve à présent (avec quelques brûlures sur le dessus du crâne).


eXaHeVa: Encore une fois, DragonSquall, vraiment, mille merci pour toute cette organisation, et tout ce que tu as donné pour permettre à ce stand de prendre vie. Merci encore à ce cher Jewok pour l'hébergement, merci infiniment! Merci à Hyvenos, Sylvanor et Masta pour la bonne entente qu'on a eu sur le stand et l'entraide qu'on a fourni, ce fût un plaisir d'oeuvre à tout ça avec vous! Merci à Sochronos et à tout les maker qui sont passés
au stand, trois jours ou moins, merci pour votre présence!





- Quel était ce truc "élevez votre nain" à côté de vous? Est-ce que cela vous a fait perdre beaucoup de public?




Sylvanor : Je saute la question, j'ai regardé tous les autres stands partout autour mais comme un con j'ai pas visité celui-là. Je crois qu'en fait ils font des jeux amateurs comme nous. J'aurais dû y aller, et merde.[/color]


Jewok : C'était les créateurs du célèbre Nainwak. J'ai l'impression qu'ils n'avaient pas grand succès, c'est dommage.Néanmoins, ces enfoirés nous ont piqué le truc du panneau au marqueur noir sur papier machine !
Qu'ils soient pendus ![/color]


Dragonsquall : Je n'ai pas eu le temps de discuter avec eux, pourtant j'adore leur jeu web. J'ai essayé de visionner un peu le stand, mais ils avaient l'air fachés. Je suis admiratif de leur travail. L'idée du retroprojecteur était fabuleuse. On l'échangera contre le coup du marqueur. (PS : Qui a dit: "Maintenant, c'est du RPG Marqueur ?" sur le stand ? ^_____^)[/color]


MastaKillah : MDR, je ne sais pas qui a dit ça. ^__^
En ce qui me concerne j'ai discuté un petit moment avec eux, on a fait des échanges de flyers et ils m'ont renseigné un peu sur ce qu'ils font. Ils ont créé le jeu Nainwak mais sont aussi hébergeurs de jeux amateurs jouables online. Ce qui fait qu'ils présentaient plusieurs projets, tous hébergés par leurs services. Ca peut peut-être en intéresser certains... ;) [/color]








Commentaire : Superbe simplement :D


Sill Valt - posté le 04/10/2007 à 20:26:20. (1516 messages postés)

Très intéressant. :hihi
Dommage pour la mise en place du texte...
Edit: corrigé, cool.


Lolow - posté le 04/10/2007 à 22:15:09. (5642 messages postés)

Homme a tout faire...

Cava etre corrigé...


Kirk - posté le 04/10/2007 à 23:35:25. (1064 messages postés)

Même chose que Sill Valt!:)


Saturnome - posté le 05/10/2007 à 00:33:28. (2507 messages postés)

-

Ce sera corrigé un jour ou l'autre, la tâche me revient mais je ne comprends absolument rien. là j'en suis à un problèmes d'accents...


Saturnome - posté le 05/10/2007 à 01:16:24. (2507 messages postés)

-

réussi -_-


Sill Valt - posté le 06/10/2007 à 12:10:24. (1516 messages postés)

;)
Bien. C'est tout de suite plus clair, plus lisible.


verehn - posté le 07/10/2007 à 01:14:47. (6958 messages postés) - admin

vhehrhehn

Sympa. Ca fait un peu condensé d'infos qui évite de faire les 50 topics séparés sur le FJV.

Eldrao (mon RPG) ~ PakuPaku ~ Winged Light ~ Ruin ~ Ma galerie ~ LTDAD ~ Pack plateforme 2D


Saturnome - posté le 07/10/2007 à 07:44:25. (2507 messages postés)

-

GIEHEYNVIOAEUWH

Mon article était décidément trop long, il a coupé.
Tant pis, voilà la suite et fin ici:

MastaKillah : Il n'y a pas eu de réel pic de visites jusqu'à maintenant sur IeN, malgré le grand nombre de flyers distribué. Le nombre de visite est maintenu à un bon niveau et ça reste agréable, mais j'espère encore voir débarquer des nouveaux inscrits très bientôt, peu importe sur lequel des trois sites, tant que cela amène de nouveaux créateurs ![/color]
eXaHeVa : Je pense que c'est un tournant important pour le making. Pour la première fois, il sort vraiment de sa bulle, pour aller vers les inconnus. J'espère que plus de gens auront connaissance du logiciel et de ses possibilités.[/color]

- Une expérience à retenter ? Que changeriez-vous ?

Sylvanor : Bien sûr, à retenter absolument! C'est extrêmement enrichissant et ne peut qu'apporter à nos communautés un grand bol d'air frais.
Il reste selon moi pas mal de chose à changer. Il nous faudra, si prochaine fois il y a, absolument au moins un poster et un écran géants pour donner "de la gueule" au stand. C'est très important, il faut absolument que les gens en arrivant sachent tout de suite où ils sont (nom du stand) et ce qu'on fait (des jeux amateurs). On aura aussi besoin de pancartes pour expliquer ce qu'est RPG Maker et d'autres "détails" de ce genre. Je pense aussi que certaines vidéos (diffusées sur l'écran à l'entrée du stand) manquaient de dynamisme (longs plans fixes) ou contenaient trop de zones noires, chose qui, dans le jeu, passe bien mais peine à accrocher le passant lambda dans un festival bondé de monde où on s'entend pas et où il y a des dizaines de stand. Les gens restent rarement plusieurs minutes et il faut qu'à chaque seconde on en ait plein les mirettes! A mon avis il faudra en revoir quelques unes. Mais bon, il ne faut pas faire les enfants gâtés non plus : pour une première fois, c'était super et avec nos petits moyens il était difficile de faire mieux. [/color]
Jewok : Sans aucun doute, dès que c'est possible je retente. je n'ai pas encore assez de recul pour savoir ce que je changerais. [/color]
Dragonsquall : Je ne rajouterai rien de plus que ce qui a été dis par Sylvanor, je pense également exactement la même chose ! Si c'est possible, bien sur ! Je retenterai avec plaisir.[/color]
MastaKillah : A refaire dès que possible. Avec l'expérience, on sait ce qui doit être changé. Et en effet, il faut améliorer la présentation générale : écran géant ou vidéoprojecteur si possible, mais au moins posters, affiches et panneaux visibles de loin. Un peu plus d'espace serait également très bénéfique, on était légèrement à l'étroit. Et puis, la prochaine fois il faudra mieux s'organiser pour le partage des données entre nous. Monter un réseau dès le premier jour, comme on l'a fait le dimanche, et utiliser un poste comme serveur serait l'idéal. Ça nous permettrait de mettre toutes les données sur ce poste et de tout récupérer dessus depuis les autres : vidéos, démos, etc.
Enfin moins important, la webcam était toutefois une bonne chose pour tous les makers n'ayant pu venir, mais elle ne pouvait pas filmer grand chose. Il faudrait voir à en apporter deux ou trois la prochaine fois.[/color]
eXaHeVa : J'espère pouvoir retenter l'expérience malgré le prix que cela peut me coûter. Rien à ajouter sur les choses à améliorer, une meilleures présentations peut en effet apporter quelque chose...[/color]

- Des mots doux à vous échanger entre vous ?

Sylvanor : Mastakillah et moi on s'est déjà dit tous nos mots d'amour, inutile d'étaler notre relation publiquement.[/color]
Jewok : Eh bien, je tiens à adresser un énorme remerciement à DS, qui a accomplis un travail formidable, aussi bien lors de la préparation que lors du festival lui même. Je crois que ça a été le veritable porte parole du making et du millieu amateur en général, il a très bien fait son travail et j'en suis admiratif.
Je voudrais aussi remercier deux oubliés, Exa et Hyvenos, qui n'appartenaient à aucun site, et étaient pourtant présent et efficaces pendant 3 jours.
A Sylvanor, pour sa présence également, et aussi, d'un point de vu nombriliste, pour m'avoir permis d'etre présent.
A Masta, pour avoir courru nous pubber dans le salon, tract en mains.
Et enfin, à Sochronos, l'inconue du Salon, qui a apportée un peu de vie sur le Stand. [/color]
Dragonsquall : Je voudrais d'abord remercier MastaKillah, qui grâce notamment à son véhicule, au dernier moment, nous a permis de transporter la quasi totalité du matériel. Sans lui, rien n'aurait pu se faire. Je remercie également Sylvanor, Jewok, Hyvenos, eXaHeVa qui m'ont beaucoup aidé par leur présence, leur aide physique et leur soutien jusqu'au bout ! Je remercie également les makers qui sont venus nombreux nous voir. Ça faisait chaud au coeur. Certaines personnes étaient même là tous les jours pendant le festival pour nous donner un coup de main. C'était vraiment sympatique de leur part.[/color]
MastaKillah :Eh bien tout d'abord merci à DragonSquall, pour l'initiative, l'organisation et l'ensemble des services qu'il rend à la création amateure. A Lünn pour m'avoir si bien accueilli durant trois jours. A tous les autres organisateurs également pour leur boulot, ainsi que tous les makers qui sont venus, rien que pour leur présence. D'une certaine manière, tout le monde a aidé et ils méritent tous leur part de remerciements : Perséphone pour m'avoir aidé à distribuer quelques flyers dans les allées, Shaman Eterney et Cyberia pour m'avoir aidé [...] (NDLR: la fin de la réponse manque, dû aux limites des forums Oniromancie)
eXaHeVa: Encore une fois, DragonSquall, vraiment, mille merci pour toute cette organisation, et tout ce que tu as donné pour permettre à ce stand de prendre vie. Merci encore à ce cher Jewok pour l'hébergement, merci infiniment! Merci à Hyvenos, Sylvanor et Masta pour la bonne entente qu'on a eu sur le stand et l'entraide qu'on a fourni, ce fût un plaisir d'oeuvre à tout ça avec vous! Merci à Sochronos et à tout les maker qui sont passés
au stand, trois jours ou moins, merci pour votre présence!

- Quel était ce truc "élevez votre nain" à côté de vous? Est-ce que cela vous a fait perdre beaucoup de public?

Sylvanor : Je saute la question, j'ai regardé tous les autres stands partout autour mais comme un con j'ai pas visité celui-là. Je crois qu'en fait ils font des jeux amateurs comme nous. J'aurais dû y aller, et merde.[/color]
Jewok : C'était les créateurs du célèbre Nainwak. J'ai l'impression qu'ils n'avaient pas grand succès, c'est dommage.Néanmoins, ces enfoirés nous ont piqué le truc du panneau au marqueur noir sur papier machine !
Qu'ils soient pendus ![/color]
Dragonsquall : Je n'ai pas eu le temps de discuter avec eux, pourtant j'adore leur jeu web. J'ai essayé de visionner un peu le stand, mais ils avaient l'air fachés. Je suis admiratif de leur travail. L'idée du retroprojecteur était fabuleuse. On l'échangera contre le coup du marqueur. (PS : Qui a dit: "Maintenant, c'est du RPG Marqueur ?" sur le stand ? ^_____^)[/color]
MastaKillah : MDR, je ne sais pas qui a dit ça. ^__^
En ce qui me concerne j'ai discuté un petit moment avec eux, on a fait des échanges de flyers et ils m'ont renseigné un peu sur ce qu'ils font. Ils ont créé le jeu Nainwak mais sont aussi hébergeurs de jeux amateurs jouables online. Ce qui fait qu'ils présentaient plusieurs projets, tous hébergés par leurs services. Ca peut peut-être en intéresser certains... ;) [/color][/color]


MastaKillah - posté le 08/10/2007 à 16:49:29. (395 messages postés)

Trop de texte ? huh... c'est un réglage à changer dans la BDD ça... j'ai eu besoin de faire pareil sur IeN y'a quelques temps. ^__^

Expression libre : articles, actualités, blogs, créations, débats... C'est sur braiSNtorming !

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Scripts | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources: Jeux | Programmes | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis