Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Forstale
Par Ødd Clock

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Lije
Par Gaetz

LoveMaster
Par Cuddlefox

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: (6) / Tutos: Programmer la Master System. (...) / Tutos: Programmer la Master System. (...) / Tutos: Programmer la Master System. (...) / Tutos: Programmer la Master System. (...) /

Chat  (24 connectés)

Bienvenue
visiteur !






Désactiver
la neige



publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

40 connectés actuellement

9388663 visiteurs
depuis l'ouverture

572 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires




TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Le studio du chat vert

Pixelandgame

Tashiroworld

HeyMakeGames

Au hasard

FF Dream

Skaaz - Création de MMORP

Ton-PC

Les deux derniers

Famas

Lunae, le baz'arts d'Emz0

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




forums

Index du forum > Généralités > L'écriture de scénar', cet enfer : vos méthodes ?


Saka - posté le 13/02/2018 à 18:06:46. (13018 messages postés) - modero

Réalisateur de chez Lidl

Ne touchant plus trop RPG Maker depuis un petit moment, mon activité actuelle conserve cependant un point commun avec le making, et pas des moindres : le scénario.
Oui, le scénario, cet enfer par lequel nombre d'entre nous sont passés, passent, et passeront. Allant de l'écriture des personnages jusqu'à la composition de l'histoire, écrire un scénario est un calvaire pourtant quasi indispensable pour pouvoir pondre un bon projet. Une étape nécessaire, qui peut être très agréable lorsqu'on est inspiré, tout comme elle peut devenir une séance de torture quand ce n'est pas le cas.
Là je travaille sur l'écriture d'un long-métrage, j'ai le déroulement global mais entrer dans le détail est très dificile, bien plus qu'un court-métrage dans lequel il se passe moins de choses (par définition). C'est pour ça qu'au lieu de travailler dessus, alors que la page word est ouverte sur un écran, je fais ce topic sur l'autre :feu

C'est quoi vos méthodes à vous pour être inspirés ?
Comment travaillez-vous vos scénarios ?

Ma méthode perso, moyennement efficace :
Pour travailler j'ai 3 documents :
- Une fiche Excel recensant tous les personnages avec une brève description de leur caractère.
- Un document général listant un peu en vrac les idées générales, des scènes particulières, le déroulement global, et des commentaires.
- Et le scénario lui-même, racontant l'histoire dans l'ordre et dans le détail. (Puis quand celui-ci est terminé, un 4e document : le script final, bien propre)

J'ai tendance à écouter de la musique pendant que j'écris, mais je me rends compte que ça capte plus mon attention que le scénario. Je devrais peut-être arrêter mais j'aime pas le silence.

Et vous, vous vous y prenez comment ?

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Quand Saka viole la loi, elle en redemande. | Père Clochard | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | Saka peut appuyer sur F13 | Viens jouer au Chat-bite ! | Saka est l'ange gardien de Joséphine. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ


NanakyTim - posté le 13/02/2018 à 18:30:07. (20925 messages postés) - staff

Leader Bocaliste Floodeur Légendaire

Ça dépend de l'envergure de ton projet.

Pour le Darkans j'ai les grandes lignes sur papier et je peaufine en makant.

Pour mon projet top-secret, j'ai juste un pitch car l'histoire est au final assez secondaire. Néanmoins je me suis bien amusé à écrire les quêtes (juste les objectifs pour l'instant, les dialogues je les ferai en makant). Tant que l'inspiration est là je pense que c'est bon :D

Cela dit je m'aide de fichiers excel, perso j'ai "PNJ", "Quêtes" et "Bestiaire / Inventaire". Ça fait redondant avec la BDD mais au moins je sais ce qu'il y a :F

Plongez dans l'univers sombre du Darkans ! ~Une dictature, mais une dictature juste... Votez Bocaux Haram ! ~ Sauvez le futur, en allant dans le passé: BOCALATOR... ~ Dimens Reis... Allez y faire un tour. Rangez votre chambre ! Avez-vous peur du noir ?


François Berhn - posté le 13/02/2018 à 18:36:51. (4601 messages postés)

Tonton Hellper

Parfois consommer des histoires m'aide à écrire.

La liste des raisons pour lesquelles le making se meurt, la cinquième va vous étoner


Hyvenos - posté le 13/02/2018 à 18:51:20. (556 messages postés)

Il existe pas mal de bouquins qui expliquent la manière de s'y prendre pour écrire un scénario, après je ne sais pas ce qu'ils valent.

En général je pars de mes idées de base: de quoi va parler mon projet (c'est l'embryon d'histoire, son thème, l'idée de base quoi)
Derrière ça je rajoute les idées que j'ai déjà: c'est un peu la poubelle là; idée de personnage, nom d'une ville, idée de gameplay, de mise en scène ou de séquence. En plus de ça c'est en général bien d'arriver à cerner le problème moral central de ton récit c'est vraiment l'essence même de ce que ça raconte et c'est parfois difficile à dire en tant que spectateur . Par exemple le problème central de Batman pourrait être: jusqu'où aller pour combattre le crime?

Ça fait déjà un premier document qui rassemble tout ce que tu as avant de commencer sérieusement le projet.
Ensuite l'idée de l'Excel pour les personnages est une bonne idée. Tu peux multiplier les cases pour cerner plus de choses à leur sujet.
C'est Sylvanor qui m'a montré cette façon de faire, c'est une liste de case à remplir pour les personnages. C'est parfois difficile à faire mais ce sont des questions dont tu dois être capable de répondre pour bien cerner tes personnages. C'est surtout valable dans le jeu-vidéo mais ça doit pas être incompatible avec le cinéma. Quelle fonction il a vis a vis du héros, son archétype dans l'histoire, ses faiblesses, son besoin psychologique et moral, son desir, ses valeurs, ses pouvoirs/son statut et sa réponse a la question morale de ton histoire.

Ce fichier Excel je le rempli en général en parallèle d'un second fichier Word avec le gros du script. De mon point de vue le plus efficace c'est de travailler en entonnoir: tu commences par un résumé très succinct de ton récit (5-10 lignes ça peut suffire), ensuite j'essaie de décrire les événements de façon très générale: Intro et élément déclencheur, moment fort dans les péripéties, dénouement de façon a avoir une vue d'ensemble de ce qui se passe.

Ensuite à toi de voir: le mieux je pense c'est de faire encore un script plus précis, ou tu décris l’intervention de tous les personnages, les lieux de l'action et tous les éléments de l'intrigue. Sinon tu passe directement à ton script final qui va décrire stricto sensu ce que le spectateur va voir/pouvoir faire à l’écran (plan de caméra, détails du décors, dialogues ...). En général je crois que dans le cinéma cette partie est surtout appuyée par le storyboard, je ne sais pas si tu en fait?
Le coté entonnoir permet d'éviter de se perdre dans son récit, d'avoir une meilleure vision de l'histoire et donc d'éviter les incohérences et aussi la panne d'inspiration. Parfois c'est beaucoup plus simple de poser les petites briques de scénario quand on sait déjà grosso modo ou on va.

Je jongle beaucoup entre ces deux docs, je passe sur l'Excel quand je rajoute un personnages ou que je me rend compte qu'un personnage n'est pas assez développé, est flou. Le premier doc me sert aussi a remplir mon scénario avec mes idées de bases, les scènes que je voulais caser. Le but n'est pas bien sur de tout caser mais de prendre ce qu'on juge pertinent, quitte à jeter à la poubelle certaines idées ou certains personnages.


Pour la musique j'ai aussi beaucoup de mal à m'en passer et c'est vrai que ça peut-être ennuyeux. D'après ce que j'ai lu et d'après mon expérience perso les musiques que l'on connaît déconcentrent moins que celles que l'on découvre. Les paroles dans les musiques ont aussi tendance à déconcentrer surtout si on les comprend, le must étant les musiques uniquement instrumentales. En général je me passe des OST de vieux jeux que je connais bien, comme Secret of Mana.


CuddleFox - posté le 13/02/2018 à 19:30:56. (640 messages postés) - staff

Relax.

Pour moi le scénario a pour objectif d'exposer les personnages et l'univers, un bon scénario, c'est obligatoirement un bon univers et des bons personnages dans le sens où c'est les réactions des personnages vis à vis de ce qu'ils savent de l'univers et du background qui va alimenter leur choix et permettre à ton histoire d'avoir plus ou moins de rebondissements intéressants. A toi de trouver des concepts, personnellement mon dada c'est de construire le scénario sur une suite de combats entre différents pouvoirs, le but des personnages est alors de trouver la faille dans le pouvoir de l'autre pour le vaincre tout en se battant idéologiquement, j'écris souvent des personnages qui donnent leur point de vue sur des sujets que je connais et que j'aime aborder, comme le veganisme, l'attirance, la beauté, etc.
Si tu arrives à captiver le joueur/le lecteur tu as un bon scénario, puisque c'est ça qui constitue un scénario. Les combats idéologiques donnent une base sur laquelle tu peux écrire des dialogues qui mêlent plusieurs points de vues, et le boulot en écrivant ça, c'est de faire en sorte que ce soit pas chiant. Une histoire qui fait réfléchir, c'est sûr que ça donne envie de dire que c'est une bonne histoire.

Pour écrire un personnage ou un univers par contre c'est chiant et chacun a sa méthode à lui, moi j'écris des personnages et un univers en me disant qu'il faut absolument que j'en sois fan moi-même et quand j'ai une idée qui me plait pour un personnage je l'écris dans un tableau en listant toutes les occurences où ce trait de caractère se voit sur lui dans mon histoire.

Drake il a une colonne "c'est un vantard" une colonne "Il aime les proies" une colonne "Relation avec Mim" etc... un bon personnage, c'est aussi un personnage qui évolue, pour montrer ça, ce que je fais, c'est que je fais s'alterner les passages où je montre plus un trait de caractère d'un personnage et les passages où j'en montre un autre et ainsi de suite jusqu'à ce que j'ai fait le tour. Et en écrivant le scénario, je me dis qu'il doit être prétexte à l'évolution des personnages telle que je les imagine, je me demande quel situation permettrait à la fois de montrer Drake non conciliant des proies et Ever qui a peur de Drake pour montrer une situation où les deux s'éloignent qui paraisse logique aux yeux du joueur, qu'il se dise "ça vient pas de nulle part, ils ont vécu ça, ça, ça, ça et ça".

Et quand j'ai fait le tour d'un personnage, si je ne trouve pas d'issue qui fait qu'il ne pourra plus revenir, soit je termine cette partie de mon histoire et j'en commence une autre si le personnage est très important, soit je le fais mourir.

Bref, grosso modo, si toi-même en écrivant tu te demandes ce qu'il va se passer ensuite et que ça te brise le coeur de choisir de faire mourir un personnage, t'as un tupain de scénario dans la poche. Car si tu y penses, d'autres le penseront forcément aussi.

Après il y a des choses auxquels on est tous plus ou moins sensibles, par exemple on est souvent plus tolérant vis-à-vis d'une histoire qui parvient à nous faire pleurer, après tout, les plus grand auteurs d'avant étaient des dépressifs. ^^

Btw pour les musiques, si vous en cherchez pour écrire, je vous conseille de prendre des musiques qui correspondent à l'ambiance que vous voulez transmettre même si vous ne lez connaissez pas beaucoup, vous serez d'autant plus inspiré d'écrire sur des truc sque vous trouvez originaux, et si vous n'avez pas d'idée, je vous conseille l'ost de DBZ legacy of goku sur gba qui a l'habitude de mettre beaucoup de variantes au sein d'une même musique, ce qui fait qu'après l'avoir écoutée deux trois fois vous avez l'impression de la connaître par cœur sans pour autant la trouver ennuyeuse. Quelques exemples :





Ce qui compte, c'est le ventre, le ventre et rien que le ventre !


Saka - posté le 13/02/2018 à 21:30:17. (13018 messages postés) - modero

Réalisateur de chez Lidl

Merci de vos réponses, je vois qu'on a pas mal de points communs dans nos démarches, ça me rassure un peu, d'une certaine façon.

Hellper a dit:

Parfois consommer des histoires m'aide à écrire.

C'est souvent devant une fiction (film, série, jeu scénaristique, bouquin...) que j'ai mes meilleures idées.
Après le problème d'avoir une idée en se basant sur une œuvre déjà existante est d'en faire quelque chose de nouveau.

Hyvenos a dit:

C'est Sylvanor qui m'a montré cette façon de faire, c'est une liste de case à remplir pour les personnages. C'est parfois difficile à faire mais ce sont des questions dont tu dois être capable de répondre pour bien cerner tes personnages. C'est surtout valable dans le jeu-vidéo mais ça doit pas être incompatible avec le cinéma. Quelle fonction il a vis a vis du héros, son archétype dans l'histoire, ses faiblesses, son besoin psychologique et moral, son desir, ses valeurs, ses pouvoirs/son statut et sa réponse a la question morale de ton histoire.

Intéressant, j'essayerai de faire ça, c'est plus complet que "Nom / caractère / description" :doute5

Hyvenos a dit:

Ensuite à toi de voir: le mieux je pense c'est de faire encore un script plus précis, ou tu décris l’intervention de tous les personnages, les lieux de l'action et tous les éléments de l'intrigue. Sinon tu passe directement à ton script final qui va décrire stricto sensu ce que le spectateur va voir/pouvoir faire à l’écran (plan de caméra, détails du décors, dialogues ...).

Je fais un truc un peu bâtard, un genre de script mais sans mise en forme, avec des descriptions viteuf, c'est ce que j'appelle le script alpha, ça me permet d'avoir le déroulement de l'histoire avec des descriptions sans que j'aie à m'emmerder directement avec les mises en forme conventionnelles. En gros j'écris en vrac. Une fois la version alpha finie je recommence au propre, un beau script avec une belle mise en forme, en suivant l'histoire complète.

Hyvenos a dit:

En général je crois que dans le cinéma cette partie est surtout appuyée par le storyboard, je ne sais pas si tu en fait?

Pour mon tout premier film on a utilisé un storyboard, mais au final ça n'a pas servi à grand chose, le résultat n'avait rien à voir. Pis je suis une quiche en dessin, c'est quelqu'un d'autre qui s'en était chargé.

Cuddlefox a dit:

moi j'écris des personnages et un univers en me disant qu'il faut absolument que j'en sois fan moi-même

On est bien d'accord, la règle n°1 pour faire une bonne histoire est de soi-même aimer la raconter et de prendre du plaisir à l'imaginer.

Réalisateur ça veut dire que je fais des films. Viens les voir si tu l'oses. | ༼ つ ◕_◕ ༽つ | Quand Saka viole la loi, elle en redemande. | Père Clochard | ( ͡° ͜ʖ ͡°) | Saka peut appuyer sur F13 | Viens jouer au Chat-bite ! | Saka est l'ange gardien de Joséphine. | Viens découvrir les coutumes Oniromanciennes. | (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง | Coucou, tu veux voir mon site ? | ꀎ


Verehn - posté le 14/02/2018 à 01:00:47. (7135 messages postés) - admin

vhehrhehn

Hyvenos a dit:

En plus de ça c'est en général bien d'arriver à cerner le problème moral central de ton récit c'est vraiment l'essence même de ce que ça raconte et c'est parfois difficile à dire en tant que spectateur . Par exemple le problème central de Batman pourrait être: jusqu'où aller pour combattre le crime?

This.
Ça peut être assez difficile mais je crois que c'est vraiment important de capturer l'essence du scénar qui va donner une direction à tout le reste. Parce que quand on a une question / une morale / un thème on peut imaginer un univers / des persos / des évènements qui y répondent naturellement. Ça aide à la fois à trouver des idées, et à donner au récit une cohésion et une puissance supplémentaire.

Je suis assez triste de ne pas m'en être aperçu plus tôt et d'avoir construit une grosse partie de mon plus gros scénar avant de le raccorder tant bien que mal à un tel principe. Mais maintenant je me base là-dessus pour commencer et je trouve que ça fonctionne très bien.

Eldrao (mon RPG) ~ PakuPaku ~ Winged Light ~ Ruin ~ Ma galerie ~ LTDAD ~ Pack plateforme 2D

Index du forum > Généralités > L'écriture de scénar', cet enfer : vos méthodes ?

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Livre d'or | Recherche
Télécharger: Jeux | Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Collection Oniro | Tutoriaux | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers | Palmarès
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Forstale | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Lije | LoveMaster | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis