[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Les forums - Topic de la politique


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace

Apprendre
RPG Maker

Guides
Tutoriels
Astuces
Making-of


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Sortie: RME 2.0.0 pour VX Ace / Tutos: Game design: ouvrir son jeu aux (...) / Guides: Cinq derniers conseils (...) / Guides: Cinq nouveaux conseils (...) / Guides: Cinq conseils généralistes pour (...) /

Chat  

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

58 connectés actuellement

10240846 visiteurs
depuis l'ouverture

861 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

Blog of Chaos17

BloGecko

ConsoleFun

Au hasard

Tashiroworld

ConsoleFun

Le Temple de Valor

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




forums

Index du forum > Débats > Topic de la politique

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74

Reprise du message précédent:

Nova_Proxima - posté le 06/07/2017 à 14:30:03 (3168 messages postés)

Neo_Sephiroth

Citation:

Actuellement on compte 62 assignations, soit «un usage très ciblé et très pertinent» d’après lui. Quelque 4.400 perquisitions ont été menées au total, permettant de saisir 600 armes. Dix-sept attentats ont été évités en 2016, et 7 au moins depuis le début de l’année, selon le ministre


http://www.liberation.fr/societe/2017/07/06/collomb-demande-aux-deputes-de-soutenir-la-prolongation-de-l-etat-d-urgence_1581940

Plus d'un attentat déjoué par mois, je trouve ça plutôt efficace perso.


Suite du sujet:

Luxnox - posté le 06/07/2017 à 15:03:06 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

Selon le ministre de l'intérieur, autrement dit, le principal intéressé.
Je ne dirais pas qu'il n'y a eu aucun gros attentats qui a été déjoué depuis 2015, loin de là.
Seulement, en quoi cela justifie l'état d'urgence? Rien n'indique que ces 17 attentats on été déjoué grâce aux 4400 perquisitions. À part, bien sûr, le fait de placer cette information juste après l'autre, histoire que le lecteur fasse un lien artificiel entre les deux informations, une technique de manipulation bien connu.
En plus de cela, reste à savoir la nature de ces 17 attentats, combien, parmi eux, sont de gros attentats qui aurait pu faire des centaines de victimes et combien de simple attaque contre des policiers ou des prêtres commis par quelques radicalisés isolés?


TLN - posté le 06/07/2017 à 15:17:37 (16017 messages postés) - honor

Architecte d'Outre-Mondes

Konnie a dit:

Par contre ils ont aussi le discours "non mais on va faire avec ce qu'on a, vous avez vu l'état dans lequel le gouv précédent à laisser la France?" qu'on nous sort depuis Chirac. Fin les temps évoluent et ce serait bien de faire des avancées sur certains domaines, et d'arrêter de nous casser les couilles avec l'austérité.

Après faudrait que les mots soient des actions, mais les réformes sur l'éducation (en particulier les universités), semblent cool. Je pige pas trop pourquoi certaines écoles publiques peuvent faire une selection à l'entrée alors que l'Université est obligée d'accepter n'importe qui qui sort du bac. Donc oui au concours d'entrée, et je serais même content qu'ils augmentent un peu le prix pour les élèves non boursiers (style 100e en plus). Ptet que ça relancerait les universités parce que là c'est l'enfer.



Ouai enfin quand le gouvernement t'annonce qu'il va "prendre des mesures" pour rester en dessous des 3% du PIB, notamment via le gel du point d'indice, augmentation de la CSG, mais sans augmenter l'impôt ni baisser le CICE, mais en baissant les charges sociales, moi j'appelle ça une politique d'austérité (aka rien de nouveau sous le soleil).

Quant aux universités, sachent quand même que même si elles acceptent beaucoup de gens au niveau de la L1, il y a quand même une sélection sur dossier pour les niveaux L2 et +. Quant aux grandes écoles ou à la plupart des écoles qui ont un concours d'entrée, elles recrutent à niveau bac+2 ou bac+1 aussi. Je vois pas en quoi c'est fondamentalement différent.

Pour ce qui est du libéralisme vs libéralisme économique, tu as sans doute raison Kenetec. Pour moi c'est tellement évident qu'au 21e siècle on devrait être libre de penser, de croire en ce que l'on veut ou de se marier comme on veut, que j'associe libéralisme à un libéralisme économique.

Enfin sur l'état d'urgence, faut arrêter de croire que la justice et la police vont arrêter de pouvoir faire leur travail s'il est levé. Des perquisitions il n'y a pas besoin de l'état d'urgence pour en faire. Plusieurs ONG comme Amnesty International ont dénoncé les dérives de l'état d'urgence qui était utilisé essentiellement à l'encontre de militants écolo et reprochent au gouvernement de s'asseoir sur certains points de la déclaration universelle des droits de l'homme de part certaines mesures prises par cet état d'urgence, ce qui justement me semble assez grave.


Bon sinon je constate également que le groupe LREM compte bien s'asseoir véritablement sur le débat parlementaire et escamotter le rôle de l'Assemblée au profit d'un sectarisme grégaire et une confiance aveugle accordée au gouvernement :
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/droit-du-travail/videos-reforme-du-code-du-travail-sur-les-120-amendements-etudies-en-commission-120-ont-ete-rejetes_2271357.html

120 ammendements rejetés en bloc, sans aucune justification d'un député LREM, avec pour seul motif "on fait confiance au gouvernement et au dialogue social". Ok donc l'Assemblée elle sert plus à rien quoi. Et les syndicats sur qui on fait pression sur d'autres points ne sont évidemment pas en position de force dans ce rapport avec le gouvernement. Tout cela est bien triste ...

Apôtre du Grand Kirby tkt.


Konnie - posté le 06/07/2017 à 15:56:09 (3971 messages postés)

TLN a dit:

Ouai enfin quand le gouvernement t'annonce qu'il va "prendre des mesures" pour rester en dessous des 3% du PIB, notamment via le gel du point d'indice, augmentation de la CSG, mais sans augmenter l'impôt ni baisser le CICE, mais en baissant les charges sociales, moi j'appelle ça une politique d'austérité (aka rien de nouveau sous le soleil).


Oui c'est ce que je disais, mais au moins on nous le rabâche pas.

TLN a dit:

Quant aux universités, sachent quand même que même si elles acceptent beaucoup de gens au niveau de la L1, il y a quand même une sélection sur dossier pour les niveaux L2 et +. Quant aux grandes écoles ou à la plupart des écoles qui ont un concours d'entrée, elles recrutent à niveau bac+2 ou bac+1 aussi. Je vois pas en quoi c'est fondamentalement différent.


:flaco J'ai deux parents prof et j'ai déjà bossé à l'université donc je sais de quoi je parle.
Le "sur dossier" *kofkof* en L2 et + c'est une blague, non ce n'est pas sur dossier. Si tu as ton année tu passes, tout simplement. Alors oui, des sections très prisées feront une selection (médecine/droit), mais le reste y a pas de sélection.
Il y a plein d'écoles publiques d'ingénieur qui recrutent à la sortie du bac et sur concours d'entrée/dossier. Ce qui est INTERDIT pour l'université dites "généraliste" (par la loi). Donc si, c'est fondamentalement différent. Parce que beaucoup d'université ne sont même pas en droit d'accueillir autant d'étudiants, par mesure de sécurité. Quand t'arrives en amphi et que t'as nulle part où t’asseoir et que 100% des places sont prises, t'as envie de te tirer une balle. C'est pas des conditions acceptables dans lesquelles étudier.
Avec un examen d'entrée et un prix plus élevé il y aurait :
- De meilleur condition de travail pour les élèves et les profs (pas d'amphis qui débordent, plus d'argent).
- Moins d'élèves qui iront par défaut à l'université, ça donnerait peut être une valeur aux diplômes universitaires mais ça encouragerait aussi certains à se diriger vers une filière technique, plutôt que de "faire comme tout le monde". Surtout que les diplomes à l'université servent clairement à rien, hormis te déconnecter complètement du monde du travail et d'une quelconque expérience professionnelle. Qu'ils continuent à enseigner "la théorie" pendant ce temps là t'as des écoles supérieures publiques qui forment à des vrais jobs.

Après il y a plein d'autres mesures à prendre pour améliorer l'éducation, et le gouvernement va (encore une fois) aller dans une direction inutile.

TLN a dit:

Enfin sur l'état d'urgence, faut arrêter de croire que la justice et la police vont arrêter de pouvoir faire leur travail s'il est levé. Des perquisitions il n'y a pas besoin de l'état d'urgence pour en faire. Plusieurs ONG comme Amnesty International ont dénoncé les dérives de l'état d'urgence qui était utilisé essentiellement à l'encontre de militants écolo et reprochent au gouvernement de s'asseoir sur certains points de la déclaration universelle des droits de l'homme de part certaines mesures prises par cet état d'urgence, ce qui justement me semble assez grave.


Merci, au moins un qui ne vis pas dans un monde de bisounours communistes :lol

cf:

Luxnox a dit:

Je ne dirais pas qu'il n'y a eu aucun gros attentats qui a été déjoué depuis 2015, loin de là.
Seulement, en quoi cela justifie l'état d'urgence? Rien n'indique que ces 17 attentats on été déjoué grâce aux 4400 perquisitions. À part, bien sûr, le fait de placer cette information juste après l'autre, histoire que le lecteur fasse un lien artificiel entre les deux informations, une technique de manipulation bien connu.
En plus de cela, reste à savoir la nature de ces 17 attentats, combien, parmi eux, sont de gros attentats qui aurait pu faire des centaines de victimes et combien de simple attaque contre des policiers ou des prêtres commis par quelques radicalisés isolés?


ooouhhh on nous manipule :bob les pyramides et les aliens :lol

Sinon on sort de l'état d'urgence tkt pas, en octobre. Et il y a pas de raison de le repousser pour l'instant. Sinon tes arguments c'est de la merde. Ca passe du pouvoir juridique à l'executif... J'ai envie de dire, et alors? C'est des mesures exceptionnelles et ça va pas être activer toutes les 2 semaines. En vrai ça ne change rien à rien. Vous dites vous même que c'est une mesure exceptionnelle, qu'elle vienne du chef de l'armée ou de la justice ça change quoi? Jveux dire, j'adore les films d'anticipation comme vous mais on est pas dans un bouquin de George Orwell donc stop la paranoïa.

cf:

Citation:

Mais sérieusement? Pourquoi ils se borneraient à recourir à ces mesures que dans des cas extrêmes alors que la loi leur permet de le faire tout le temps, sans aucun contrôle préintervention, sous des raisons aussi floues que : "motifs sérieux de dangers" et autres conneries. Et bien évidemment on peut aller faire un recours pour se faire indemniser des préjudices physiques et moraux des perquisitions ou assignation: je doute que ça aboutisse et même si c'est le cas: dans combien de temps?


Sans The Skeleton - posté le 06/07/2017 à 16:03:10 (5407 messages postés)

Le Docteur x Sans = Best character ever

Je confirme, vu le niveau des L2 en science ici, c'est pas sur dossier qu'ils sont acceptés :F (bonjour je sais pas faire le tableau de variation d'une fonction linéaire :D Ni un tableau d'avancement pour une réaction de collège :D)

Doctor Sans to the rescue ! After the break.


Hyvenos - posté le 06/07/2017 à 16:06:02 (591 messages postés)

L''état d'urgence autorise des mesures exceptionnelles oui (qui durent depuis deux ans mais passons) , ces dernières peuvent être appliquées n'importe quand tant qu'on est dans l'état d'urgence.
Le problème c'est qu'en fin d'année la plupart de ces mesures sois-disant exceptionnelles passent dans le droit commun, donc que l'on sorte de l'état d'urgence ou pas ça ne change rien. Ces mesures qui devaient être utilisées uniquement en période de crise vont pouvoir être utilisée tout le temps, état d'urgence ou pas.

Le fait que l'on passe du Judiciaire à l’Exécutif c'est déjà assez grave pour moi, si ya séparation des pouvoirs c'est pas pour rien. Bonjour la partialité de l'exécutif, et ce n'est de toute façon pas leur taf.

En plus personne n'a parlé de chef de l'armée sérieux: C'est sous décision du préfet en se passant des formalités qui visent à vérifier qu'une perquisition/assignation à residence/etc n'est pas abusive.

T'es sur d'avoir bien compris de quoi il retourne?


Konnie - posté le 06/07/2017 à 16:09:03 (3971 messages postés)

Citation:

POUVOIR EXÉCUTIF. Branche de l'État qui a pour fonction de mettre en oeuvre -d'exécuter- les lois adoptées par le pouvoir législatif. L'exécutif correspond au gouvernement, tout comme le législatif correspond au parlement.



Citation:



Son rôle est vaste, il est essentiellement chargé d'exécuter les lois et les décisions de justice :

il dirige la force publique (police) ;

le plus souvent, il représente l'État auprès des juridictions à travers le parquet (sauf dans les pays où celui-ci est indépendant) ;
il dirige la force militaire ;
il dirige l'administration (services publics) ;
il dirige la diplomatie, négocie les traités ;
il nomme les fonctionnaires ;
il édicte des règlements.
En pratique, dans beaucoup de pays, le pouvoir exécutif détermine l'ensemble de la politique car :

Il a une influence importante sur le pouvoir législatif :
dans un régime européen (dit « parlementaire »), cette influence est considérable, car il est à l'initiative de la plupart des lois, fixe l'ordre du jour du Parlement et contrôle le vote des parlementaires à travers les partis politiques ;
dans le régime américain (dit « présidentiel »), les membres du Congrès sont autonomes, mais le président dispose du droit de veto.
Le pouvoir judiciaire est surtout là pour appliquer les normes produites par les deux autres pouvoirs, et non pour y faire obstruction.


:fou3


Hyvenos - posté le 06/07/2017 à 16:14:23 (591 messages postés)

Bon je pense que je vais pas insister avec toi.


Luxnox - posté le 06/07/2017 à 16:18:43 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

C'était des mesures exceptionnelles, mais quand ces mesures sont appliquées pendant plusieurs mois, elles perdent de leur exceptionnalité et deviennent banale. Et elles finissent par devenir la norme quand elles sont inscrites dans le droit commun. Je ne sais pas si tu te rends compte, on est en train de mettre dans le droit commun, c’est-à-dire dans le droit de tout les jours, des mesures qui donne des pouvoirs juridiques énormes à l’exécutif.
Il n'y aucune garanti que ces mesures resteront exceptionnelles une fois rentré dans le droit commun, à part la parole de nos dirigeants, et on sait très bien ce qu'elle vaut, cette parole.


Konnie - posté le 06/07/2017 à 16:31:16 (3971 messages postés)

Hyvenos > N'insiste pas alors, si c'est pour que tu portes pas ta cravate tu peux rester chez toi =>[]

De toute façon le pouvoir juridique a approuvé l'état d'urgence et l'approuvera tant que le pouvoir législatif et exécutif le voudra. Je défend pas l'état d'urgence, bien sûr que c'est de la connerie. Mais que ce soit le pouvoir juridique ou exécutif qui choisisse de l'appliquer NE CHANGE RIEN.

Oui l’État d'urgence c'est de la merde, en attendant ils ont quand même fait des arrestations. La menace terroriste existerait même pas en occident si nos pays ne s'étaient pas mêlés d'affaires au moyen orient. Si on se sentait pas obliger de s'impliquer dans les dictatures du monde entier alors on se ferait pas attaquer.
Comme d'habitude en France on est contre le changement (c'est un on royal hein) mais la raison pour laquelle on doit mettre court à certaines libertés c'est parce que dans un premier temps, on a pas empêcher le pays de s'impliquer dans des conflits extérieurs. C'est joli de se plaindre en tapant derrière un clavier mais ça m'étonnerait qu'il y ait un député qui vienne lire vos posts sur Oniro. Si vous êtes pas content sortez les fourches et allez manifester :bocal


TLN - posté le 06/07/2017 à 16:44:28 (16017 messages postés) - honor

Architecte d'Outre-Mondes

Citation:

J'ai deux parents prof et j'ai déjà bossé à l'université donc je sais de quoi je parle.
Le "sur dossier" *kofkof* en L2 et + c'est une blague, non ce n'est pas sur dossier. Si tu as ton année tu passes, tout simplement.

Mais tu sais, en école aussi si tu as tu années tu passes au niveau suivant. Les universités recrutent sur dossiers pour les extérieurs à niveau L2 ou +. Les écoles recrutent sur concours à niveau bac+2 également. Tu as même certaines écoles qui ont des prépas intégrées. Je contredis pas le fait qu'il y ait un engorgement des effectifs en université, mais à mon avis si tu mets un concours d'entrée partout en université tu vas te retrouver avec un désequilibre encore + grand entre les "bonnes" universités, et les autres université qui auront un niveau d'entrée moins élevé, et devront faire face à des effectifs encore + important.

Citation:

Sinon on sort de l'état d'urgence tkt pas, en octobre. Et il y a pas de raison de le repousser pour l'instant. Sinon tes arguments c'est de la merde. Ca passe du pouvoir juridique à l'executif... J'ai envie de dire, et alors? C'est des mesures exceptionnelles et ça va pas être activer toutes les 2 semaines. En vrai ça ne change rien à rien. Vous dites vous même que c'est une mesure exceptionnelle, qu'elle vienne du chef de l'armée ou de la justice ça change quoi? Jveux dire, j'adore les films d'anticipation comme vous mais on est pas dans un bouquin de George Orwell donc stop la paranoïa.


Honnêtement le bouquin d'Orwell je trouve qu'on s'en rapproche de plus en plus. C'est l'indifférence de masse qui permet au totalitarisme de s'installer. En France on en est pas encore là, mais il suffit de regarder la dérive qui s'installe aux Etat-Unis sous Trump:
https://medium.com/@Amy_Siskind/week-33-experts-in-authoritarianism-advise-to-keep-a-list-of-things-subtly-changing-around-you-so-a9315863b6cd
https://public.tableau.com/profile/aaron2159#!/vizhome/AmySiskindWeeklyListOfChanges_0/AmySiskindDashboard

Donc bon, faut pas non plus s'endormir sur ses laurriers, on vit pas dans un monde de bisounours comme tu dis.


Ce qui est paradoxal c'est que le gouvernement nous annonce qu'on va sortir de l'état d'urgence en Octobre, mais doit voter aujourd'hui poru sa 6e prolongation ... Comme quoi ils ont bien l'intention d'en faire entrer certaines mesures dans le droit commun.

Quant à la séparation des pouvoir Konnie, je pense que tu fais fausses route. Si elle existe c'est bien pour que la justice puisse exercer un control sur l'exécutif et éviter les dérives d'un régime qui deviendrait "totalitaire" (au sense où la totalité des pouvoirs est concentré dans l'exécutif). Déjà que le gouvernement escamote le pouvoir législatif avec sa volonté de passer des ordonnances à tout va, je trouve que ce n'est pas une bonne chose d'encourager ce genre de dérive.

Apôtre du Grand Kirby tkt.


Konnie - posté le 06/07/2017 à 16:56:37 (3971 messages postés)

Oui c'est grave aux Etats-Unis. L'indifférence de masse ça a toujours existé, je crois pas qu'elle grandisse au fil des années. Si il y a pas une figure du changement alors il n'y a pas de changement.

Perso j'ai toujours été partisan d'un 4e pouvoir, le pouvoir du peuple. Le principe ce serait de choisir tous les mois 100 personnes (par tirage au sort) et de leur demander de voter sur les lois qui ont été votées par le pouvoir législatif. Les deux pouvoirs auraient la même valeur et donneraient donc une vision plus réaliste des envies et besoins du peuple.

Mais honnêtement, on parle là, mais on est une minorité. J'ai pas d'affiliation politique mais au moins je suis politisé. Quand tu vois le nombre de gens qui ne vont pas voter parce que ça n'a "pas d'importance", parce qu'ils pense que donner du pouvoir sur notre personne à d'autres individus que nous même n'est pas important.

Le système démocratique c'est de la merde. L'humanité c'est de la merde. Vivement la fin du monde pour que je puisse enfin vivre librement.

image

:F

Ps: Le pouvoir executif a une majorité absolue ce qui pour pas mal de personne est considéré comme une monarchie ou du totalitarisme. Que je sache Macron n'est pas président par droit de sang donc je comprends pas la comparaison. Pour le totalitarisme, tu remarqueras que c'est pas le genre de chose qui arrive dans les pays occidentaux. Même si Trump est un président de merde toutes ses lois ont été bloquées pour l'instant, et les juges ainsi que les démocrats se donnent à coeur joie de lui mettre des bâtons dans les rues. Même Trump c'est pas du totalitarisme, c'est un président de merde certes, mais il ne va rien achever.


Luxnox - posté le 06/07/2017 à 16:58:48 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

Citation:

De toute façon le pouvoir juridique a approuvé l'état d'urgence et l'approuvera tant que le pouvoir législatif et exécutif le voudra.


Le pouvoir juridique n'a pas son mot à dire dans l'application de l'état d'urgence, celui-ci est appliquer via un décret en Conseil des ministres.

Citation:

Mais que ce soit le pouvoir juridique ou exécutif qui choisisse de l'appliquer NE CHANGE RIEN.


Le pouvoir juridique et législative appliquer l'état d'urgence?
image
Tu me fais peur là. Tu as au moins compris ce que c'est l'état d'urgence?

Citation:

en attendant ils ont quand même fait des arrestations.


Des arrestations à l'utilité contestable, cf précédent commentaire.


Fistan - posté le 06/07/2017 à 17:02:43 (6180 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Citation:

Avec un examen d'entrée et un prix plus élevé il y aurait :
- De meilleur condition de travail pour les élèves et les profs (pas d'amphis qui débordent, plus d'argent).
- Moins d'élèves qui iront par défaut à l'université, ça donnerait peut être une valeur aux diplômes universitaires mais ça encouragerait aussi certains à se diriger vers une filière technique, plutôt que de "faire comme tout le monde". Surtout que les diplomes à l'université servent clairement à rien, hormis te déconnecter complètement du monde du travail et d'une quelconque expérience professionnelle. Qu'ils continuent à enseigner "la théorie" pendant ce temps là t'as des écoles supérieures publiques qui forment à des vrais jobs.


Ouais non désolé j'suis pas d'accord.

Oh, sur le côté "l'univ a une image de merde en France, et de ce fait sert de poubelle, et de ce fait ne propose pas nécessairement de bonnes conditions d'étude", oui, c'est vrai. Mais je suis pas d'accord sur le remède.


Déjà en ce qui concerne d'y mettre un prix, ça ne filtre rien du tout. L'université a déjà un coût, comme pourra te le confirmer tout parent qui habite en province, et il y a déjà pas mal d'étudiants qui n'ont pas la chance de pouvoir se consacrer pleinement à leur études, ils sont relativement nombreux a avoir un job à côté pour soulager la comptabilité familiale.
Tout ce que ferait l'augmentation du prix des formation, c'est de creuser le gouffre entre les familles les plus et les moins aisées. Sur le plan de la qualité des études, ça n'a aucun intérêt. Le fait que l'on ait, en France, des formations supérieures à des prix extrêmement bas c'est une force !

Ce qui serait pertinent par contre en termes financiers, ce serait d'harmoniser les financements entre les différentes branches du post-bac public. Ça a peut être changé, j'ai pas vérifié, mais y'a 10ans quand on regardait les chiffres les classes préparatoires (qui soyons clairs ne forment à rien d'autre qu'à passer des concours) étaient nettement plus financées par élèves que les facs (c'était de l'ordre de +5€/élève en prépa par rapport à la fac).

Bien sûr comme je disais ça c'est y'a 10 ans donc ça a pu bouger, mais j'en doute... par qu'à la racine de ça, le problème c'est pas la qualité de la formation universitaire, c'est cette idée tordue qu'on a eu, et a parfois encore, qu'aller à l'uni' c'est un échec. Les problèmes de l'univ' en France viennent de cette image de merde.
Je me souviens très bien, quand j'étais lycéen, en S, très clairement, le but des profs c'était de nous faire aller en prépa. Et je parlerais pas des conseillers d'orientation, parce que eux, faut pas leur poser de questions hors des parcours battus, ils comprennent encore moins que les élèves >.<"
Forcément, le lycéen qui derrière est refusé dans telle formation, parce qu'il fallait *forcément* faire telle formation, il finit en fac par dépit, et arrive là avec un sentiment d'échec. Il a raté la première sortie, il prend l'issue de secours.


Oui, c'est vrai, ça, tu le remarque aussi. Ce côté "on y va par défaut parce qu'on est sûrs de rentrer". C'est vrai; y'a de ça. Enfin, y'a de ça... en première année. Faut pas croire, y'a une sélection derrière, c'est juste que c'est une sélection fourbe. Va faire un tour dans un amphi d'histoire du lard, en S1 t'as genre un amphi plein (donc 500-800 pécors dans une fac parisienne quoi), arrivé en S3 le nombre est réduit de moitié sinon des deux tiers.

Et c'est BIEN que ça se passe comme ça. Des formations à entrée sélective, il y a en a déjà plein. Pour ce que j'en sais, elles sont basées sur des fonctionnement différents. La fac n'enseigne pas de la même façon. L'uni c'est la jungle : tu t'adapte, ou tu te barre.

Là où je te rejoins, c'est que beaucoup de jeune éviteraient de perdre une année en se viandant à la fac si ils étaient bien orientés dès le départ. Mais c'est un problème de conseil, pas de filtre.



Mettre un examen sélectif avant d'apprendre le moindre truc aux candidats c'est fondamentalement stupide. Bien sûr, il y a des formations pour lesquelles il y a des prérequis à avoir, et dans ces cas là c'est important de contrôler. Cependant ces formations là sont en vérités assez rares, et il suffirait souvent d'une sélection sur dossier.
Tu as des gens qui ne sont juste pas bons dans les situations de compétition, que ce soit un concours d'entrée ou un entretient d'embauche (pour avoir passé des entretiens pour une licence pro' sélective, j'ai vraiment pas vu la différence entre ça et un entretient pour un CDD). Ça ne vuet strictement rien dire sur leur capacité à étudier et/ou acquérir un savoir-faire, ça veut juste dire que ces gens là ne savent pas se vendre pour une raison X ou Y. Pour tout ceux là, c'est important qu'il y ait des formations qui fassent leur tri d'une autre façon, à savoir qui fassent leur tri sur la compétence acquise pendant la formation.


Konnie - posté le 06/07/2017 à 17:23:25 (3971 messages postés)

Noluxx > L'assemblée c'est pas le pouvoir legislatif? le conseil des ministre c'est pas le pouvoir exécutif? Je t'invites à lire le texte de LOI n° 2016-1767 du 19 décembre 2016 prorogeant l'application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence
TL;DR: l'état d'urgence a été voté par le pouvoir législatif (sénat) et exécutif (conseil des ministres+Hollande)
Justement mon commentaire à du sens. Si l'etat d'urgence passe par au droit commun alors comme TOUS LES DROITS COMMUNS (judiciaires) il passera par un tribunal. Donc si Macron voulait appliquer le droit commun a vie il y aurait des gens pour s'y opposer. Mais tes commentaires me poussent vers la science fiction plutôt que la réalité donc j'ai de plus en plus de mal à croire à la probabilité d'un tel scénario.

Citation:

Tu me fais peur là. Tu as au moins compris ce que c'est l'état d'urgence?


Plus que certains on dirait :hihi

Fistan je suis d'accord avec toi dans l'ensemble. Je crois que sur dossier ce serait mieux que les concours (sauf dans quelques cas rares). Il y a pas d'emploi pour les jeunes qui sortent de FAC, je pige pas trop l'intérêt d'avoir 2000 types expert sur la littérature congolaise du XVe siècle au chomage. Il y a beaucoup trop de monde et pas assez de filtrage car beaucoup de ces filières n'offrent pas beaucoup de travail, ce doit donc être des fillières d'excellences car il y a un risque réel pour les diplomés une fois qu'ils sortent de la fac.
Les facs de lettre sont complètement useless pourtant c'est celles où il y a le plus de monde.
Donc, oui, peut-être une meilleure orientation avant le supérieur permettrait de redorer certaines filières plus techniques avec des réelles offres d'emploi.

Sinon j'avais dit un peu plus haut que l'augmentation du prix de la fac se serait pas pour les élèves boursiers. Parce que faut pas abuser quand même :lol

Edit: Chui quand même d'accord pour dire que c'est complètement inutile de faire de l'état d'urgence du droit commun hein. La menace terroriste est tellement minuscule et c'est un petit groupuscule qui fait peur qu'aux faibles. Chui d'accord avec vous dans les grandes lignes, juste pas un extremiste parano. Car si vous continuez à voter Mélenchon (ou Lepen pour Luxnox) alors oui on sera en autocratie totalitaire avec cette loi.


Luxnox - posté le 06/07/2017 à 18:18:41 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

Citation:

L'assemblée c'est pas le pouvoir legislatif? le conseil des ministre c'est pas le pouvoir exécutif?


Justement, tu me dit que le pouvoir juridique à approuver ces mesures, je t'ai répondu que non, que l'état d'urgence rentre en vigueur via un décret du conseil des ministres(donc le pouvoir exécutif).
Tu as dit que le français n'était pas ta première langue, mais j'espère que tu sais ce que signifie le verbe Approuver?

Citation:

l'état d'urgence a été voté par le pouvoir législatif (sénat) et exécutif (conseil des ministres+Hollande)


Ce n'est pas parce l'assemblé national et le sénat on adopter une mesure que ça veut dire qu'il l'on voter, faut pas confondre les deux choses. Toutes les mesures voter par le législatif sont adopté, mais toute les mesures adopter ne sont pas forcément voté. Par exemple, pour la loi travail, même si elle est passée à coup de 49.3(et donc que le parlement n'a pas eux sont mots à dire) on peut quand même voir écrit: «L'Assemblée nationale a adopté, »

Citation:

Si l'etat d'urgence passe par au droit commun alors comme TOUS LES DROITS COMMUNS (judiciaires) il passera par un tribunal. Donc si Macron voulait appliquer le droit commun a vie il y aurait des gens pour s'y opposer.


Encore une fois, justement, c'était vrai jusqu'à là. Mais une fois l'état d'urgence dans le droit commun. Ça ne sera plus le cas, il y aura, aussi bizarre que cela puisse te paraître, des mesures d'exception à l'intérieur du droit commun, des choses qui sont inscrits dans le droit commun qu'un juge juridique ne pourra contester. Pourquoi? Parce ça sera inscrit dans la loi. Et que le but d'un tribunal c'est justement de régler des litiges selon la loi.
Si par exemple demain tu es perquisitionné par la police, tu pourras trouver ça injuste, mais tu ne pourra que fermer ta gueule, parce c'est la loi, et le rôle d'un juge ou d'un magistrat est de faire respecter cette loi.
Et si tu voulais passer devant un juge, celui te répondrais:
« c'est bien joli, coco, mais mon but c'est de faire en sorte que la loi sois respectée, si la loi dit ça, eh bien je peux rien faire, c'est dans la loi, déso »


Fistan - posté le 06/07/2017 à 18:31:32 (6180 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Citation:

Sinon j'avais dit un peu plus haut que l'augmentation du prix de la fac se serait pas pour les élèves boursiers. Parce que faut pas abuser quand même :lol


Y'a plein d'étudiants qui n'ont pas droit aux bourses parce que suffisamment de revenus dans la famille, pour autant ça veut pas dire que leurs études ne sont pas déjà un poids. Imagine un gars d'Auxerre qui doit aller à la fac à Paris, ça veut dire un logement pour genre 9 mois, à mini 500€ de loyer mensuel à Paris - aller, 400 parce qu'il tombe sur une offre du feu de dieu -, ça fait déjà 3600 balles l'année, autrement dit 4000€ une fois compté les frais d'inscriptions + 200€ de sécu (un peu plus quand tu passes en master). A ça tu ajoute les frais de vie courante (notamment les transports, vu qu'on est à Paris, soit genre 30€/mois mini, donc 250+€ l'année, etc. etc.), au final tu arrive à une assez belle enveloppe.
Bien sûr c'est tout à fait dans les moyens de la plupart de ces ménages, mais ce n'est pas une raison pour en rajouter - ou alors faut monter le palier d'attribution des bourses, ce qui au final coûterait plus cher que ce que l'augmentation des frais rapporterait.

Citation:

Il y a pas d'emploi pour les jeunes qui sortent de FAC, je pige pas trop l'intérêt d'avoir 2000 types expert sur la littérature congolaise du XVe siècle au chomage. Il y a beaucoup trop de monde et pas assez de filtrage car beaucoup de ces filières n'offrent pas beaucoup de travail, ce doit donc être des fillières d'excellences car il y a un risque réel pour les diplomés une fois qu'ils sortent de la fac.


Oui, mais c'est très différent de filière à filière. Les lettres ça ne débouche sur rien et c'est normal, pour cause, ça forme soit des chercheurs soit des enseignants. Forcément c'est limité. Si il y a autant de jeunes qui s'y retrouvent, c'est comme en psycho', c'est pas qu'ils pensent faire carrière, c'est qu'ils n'ont pas la moindre idée d'où aller. C'est vraiment un problème d'orientation.

N'oublions pas non plus que la fac n'a pas stricte vocation à former des jeunes pour leur premier travail, sinon dans le cadre des formation professionnalisantes - qui sont des espèces de licences/masters un peu bâtards qui auraient sans doute plus leur place ailleurs que dans des facs. Non, le but de l'uni' avant tout c'est de transmettre des savoirs.
Les filières de science humaines/lettres sont en première ligne à ce niveau là, et doivent rester ouvertes, ne serait que pour ce simple principe : regarde de près dans ces formations, tu verras qu'il y a aussi des "vieux" (des retraités par exemple) qui viennent tout simplement apprendre, se cultiver. C'est pas la majorité bien sûr mais la fac est un système qui permet ça, ce qui est quand même assez beau à sa façon. 'fin, à mon avis, c'est quelque chose à conserver, en tout cas.


Konnie - posté le 06/07/2017 à 18:33:09 (3971 messages postés)

Apprend à citer stp, t'as pas lu mon message précédent? Le pouvoir judiciaire est juste là pour faire la paperasse du pouvoir executif, il a pas vraiment de poids ou de pouvoir.C'était de la mise en situation avec le passage de l'état d'urgence au droit commun. Donc le pouvoir judiciaire serait forcé d'approuver, même si la loi était dans le droit commun, merci de confirmer mes propos. c'est ce que je dis :sourire2

Citation:

Ce n'est pas parce l'assemblé national et le sénat on adopter une mesure que ça veut dire qu'il l'on voter, faut pas confondre les deux choses. Toutes les mesures voter par le législatif sont adopté, mais toute les mesures adopter ne sont pas forcément voté. Par exemple, pour la loi travail, même si elle est passée à coup de 49.3(et donc que le parlement n'a pas eux sont mots à dire) on peut quand même voir écrit: «L'Assemblée nationale a adopté, »


Vidéo LIVE de "l'adoption" de la prorogation d'Etat d'urgence à l'Assemblée
Tl;dw: Oh putain, ils comptent les voix!! Oh putain, mais c'est un vote non? Oh mais c'est l'assemblée non?

plz


Edit : Luxnox, on verra ce qui l'en est pour la nouvelle prolongation mais de toute façon REM a une majorité absolue à l'assemblée donc je vois pas trop l'intérêt de faire du 49.3 quand tu peux faire passer tout et n'importe quoi. Pour rappel la 49.3 dont tu parles c'est le gouvernement Hollande, on a aucune certitude que le PM va faire du 49.3 pour la NOUVELLE loi travail. Continue à te plaindre/partager tes convictions, j'aime ce sentiment de minorités opprimées :F et oublie pas de ne pas mettre de cravate :bocal


Fistan > Ouais bon le prix est ptet pas un bon argument :F

Par contre pour la Fac, heu, quel est l'intérêt de transmettre un savoir inutile en pratique à des milliers d'étudiants chaque année? Honnêtement. Le savoir c'est bien joli mais à part citer des auteurs à des soirées intello ça sert pas à grand chose. Perso j'ai jamais vu/rencontré ma conseillère d'orientation au Lycée.


Fistan - posté le 06/07/2017 à 18:59:23 (6180 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Citation:

Par contre pour la Fac, heu, quel est l'intérêt de transmettre un savoir inutile en pratique à des milliers d'étudiants chaque année? Honnêtement. Le savoir c'est bien joli mais à part citer des auteurs à des soirées intello ça sert pas à grand chose.
Perso j'ai jamais vu/rencontré ma conseillère d'orientation au Lycée.


Oui enfin de manière générale en pratique la culture ça sert strictement à rien. Si on va par là c'est tout aussi inutile en pratique de lire Zola au lycée, ou d'apprendre les bases de la géométrie au collège. Quand j'explique à mes touristes les principes de l'architecture domestique entre le XIIè et le XIIIè je change pas leur vie, pour autant je dois bien leur servir à quelque chose, sinon ils me paieraient pas, si tu vois où je veux en venir :F

La question à se poser n'est pas tant
"Est-ce que c'est bien utile qu'on leur apprenne tout ça ?"
que
"Mais qu'est-ce qu'ils foutent ici sabre de bois ?"
Autrement dit le problème n'est pas le contenu de la formation (une formation de lettres, ça te forme effectivement aux lettres, c'est le but), c'est bien ceux qui la suivent. Et, oui, pourquoi sont ils des milliers ? Bah en bonne partie j'imagine qu'ils ont fait des bac type L, qu'ils savent pas trop quoi faire de leur vie, et que donc ils viennent se chercher en fac, en étudiant les seules matières qui leurs parlent vraiment.

Je serais le premier à être d'accord pour dire que c'est un peu tard d'attendre d'avoir 19ans pour se trouver un projet professionnel mais c'est très, très courant. Je ne prétendrais pas savoir ce que ça fait, perso' je savais déjà où j'allais et comme je devais y aller quand j'avais 14ans... mais je ne crois pas être dans la majorité, du moins pas si ceux et celles que j'ai croisé dans ma vie sont un échantillon représentatif.

D'ailleurs, tu parles de ceux qui viennent en fac pour des nèfles, mais ceux qui se martyrisent en prépa sans savoir pourquoi c'est pas mal non plus. C'est ptêt pas représentatif mais dans mon lycée c'était très net, t'en a qui partaient en prépa parce que "c'est la suite". Pour aller où ils en avaient aucune idée, mais y'avait cette idée que si tu fais pas une prépa tu vas rater ta vie. C'est tout aussi absurde que de venir se poser dans un amphi (à un détail près : la prépa étant plus générale par nature ne te donne aucune compétence*, en soit une prépa ne vaut pas grand chose).



* et par compétence j'entends une spécialisation (dans un domaine de savoir théorique ou de savoir-faire) qui puisse être ensuite valorisée. Mais bien sûr qu'on apprend des tas de trucs en prépa :)


Konnie - posté le 06/07/2017 à 19:15:51 (3971 messages postés)

Ouais il y a aucune orientation pédagogique/scolaire en France c'est un peu scandaleux. Tu compares à l'Allemagne t'es un peu vert quand même. Et je suis totalement d'accord pour les prépas aussi, c'est juste que je suis plus concerné par les universités à cause de mon background.

Il y a des gens qui arrivent à faire un métier de ces connaissances, ils font des recherches, des thèses etc... Il y a certaines filières avec des VRAIS métiers derrière, surtout dans la culture. Mais les Lettres (avec une majuscule) c'est pas top. J'ai jamais dit que mes solutions étaient les bonnes mais j'ai pas l'impression qu'il y ait un réel discours entre les principaux concernés (les profs) et le ministère de l'éducation. Les élèves sont aussi concernés mais moins car (en général) il ne passe pas leurs vies dans le système éducatif*, alors que les profs (en général) si.

T'as plein de recherches et d'écrits sur le pourquoi du comment (que j'ai pas lu) et qui vont même qu'à dire que les méthodes éducatives et de conception de l'éducation en société seraient la cause du problème. Sans aller dans un truc trop meta j'aimerais bien qu'ils fassent des réformes réfléchies plutôt que de faire 20 fois la même chose. Je préfère un ministère avec des couilles qui tente quelque chose de neuf que l'inverse...
Surtout qu'on a plein de voisins avec un système éducatif beaucoup plus fonctionnel que le notre, et dont les diplômes sont mieux reconnus à l'étranger.

Il faut faire une refonte complète de l'Education et sur énormément de niveaux. Rien qu'en prenant mon expérience personnelle : pourquoi en LEA/LLCE on enseigne la littérature étrangère plus que la langue en elle-même? Comment ça se fait que je bosse avec des experts de la langue anglaise qui parlent pas anglais (oui, ça existe) :flaco? Je dis pas que c'est deux axes d'études qui ne peuvent pas fonctionner ensemble mais faudrait un truc équilibré quand même.
J'ai enseigné à des jeunes en Info & Communication/anglais, t'imagines la gueule des gosses qui veulent partir faire de la pub/socio aux USA/UK quand on leur dit "non mais le programme anglais c'est la littérature écossaise de 1945 à 1955"? Faut que les chercheurs qui enseignent arrêtent d'essayer d'enfoncer leurs bites recherches dans la gorge des étudiants :sriden

Autre exemple, une chercheuse que j'avais comme prof, qui dans la matière "Nouvelles Technologies et Société" nous a parlé d'Adibou pendant un semestre parce que c'était son sujet de thèse... T'as envie de te tirer une balle. Après y a des sujets de thèse intéressants, d'autres moins, et ça dépend souvent aussi de la façon dont s'est traité. Quoique, même un remake américain de Adibou avec Schwarznegger je mords pas.

Pour rappel, la France est le seul pays que je connaisse où "intellectuel" est un métier

*Sous réserve des conditions d'utilisation. :F


Luxnox - posté le 06/07/2017 à 19:32:19 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

Tu as raison, il faut que j'apprenne à te citer, donc dans ton précédent commentaire tu disais:

Citation:

Si l'etat d'urgence passe par au droit commun alors comme TOUS LES DROITS COMMUNS (judiciaires) il passera par un tribunal. Donc si Macron voulait appliquer le droit commun a vie il y aurait des gens pour s'y opposer


Et maintenant tu me dis:

Citation:

Le pouvoir judiciaire est juste là pour faire la paperasse du pouvoir executif, il a pas vraiment de poids ou de pouvoir.



En tout cas, merci pour la pertinence de tes conseils, pour ta cohérence par contre on repassera.

Citation:

Vidéo LIVE de "l'adoption" de la prorogation d'Etat d'urgence à l'Assemblée
Tl;dw: Oh putain, ils comptent les voix!! Oh putain, mais c'est un vote non? Oh mais c'est l'assemblée non?


Je te parlais de la mise en place de l'état d'urgence, pas de sa prorogation(qui elle est effectivement soumis à l'assemblé nationale).

Citation:

Luxnox, on verra ce qui l'en est pour la nouvelle prolongation mais de toute façon REM a une majorité absolue à l'assemblée donc je vois pas trop l'intérêt de faire du 49.3 quand tu peux faire passer tout et n'importe quoi. Pour rappel la 49.3 dont tu parles c'est le gouvernement Hollande, on a aucune certitude que le PM va faire du 49.3 pour la NOUVELLE loi travail.


Effectivement, mais... Quel rapport avec le sujet de base? Où j'ai dit que Macron va utiliser le 49.3? Je parlais de la loi El Khomri, pas des prochaines lois travail que Macron va passer pépère avec la majorité à l'assemble


Konnie - posté le 06/07/2017 à 20:35:06 (3971 messages postés)

Non mais tu parles de loi de travail ce qui pourrait prêter à confusion ceux qui ne suivent pas trop. Je sais que tu parles de la loi de Valls mdr. C'est toi qui parle de la 49.3 de Valls dans un premier lieu, donc je réponds juste à ça. Du calme.

Il y a une différence entre le tribunal administratif et LA JUSTICE (caps parce que c'est plus cool comme ça). Même si sur le tribunal administratif peut rien faire il y a d'autres tribunals aptes à agir. Quand tu veux faire des saisies normalement, même si la loi est assouplie pendant l'état d'urgence, toutes les procédures policières sont quand même soumise à un tribunal. Encore une fois c'est deux contextes différents, oui le tribunal administratif fait la paperasse du pouvoir executif, mais la justice elle, est indépendante du l'Etat (et bien heureusement), donc elle est capable de s'opposer si les mesures prises dans l'état d'urgence de droit commun sont trop extrêmes.

Donc soit il faut que tu contextualises les propos quand tu cites, soit je dois apprendre à mieux expliquer, soit on est tous les deux des idiots . Et l'etat d'urgence c'était une 49.3 donc je vois pas très bien ce que tu veux dire, le prolongement c'était quand même une décision législative et exécutive donc ça prouve que le gouvernement voulait (malgré la non majorité du gouv Hollande) un prolongement. Donc on s'éloigne encore et toujours du débat.
Après le prolongement jusqu'à Octobre a pas encore été signé (je crois) du coup je sais pas si ça va être une 49.3 ou si ça va passer à l'assemblée, de toute façon il a la majorité donc voilà.

TL;DR (parce que t'en as besoin) bien heureusement le pouvoir executif n'a pas tous les pouvoirs en société, juste que personne ne peut rien faire pour l'insertion de l'état d'urgence dans le droit commun ( exécutif+majorité législative). PAR CONTRE, dans l'application, la justice à son mot à dire sur les mesures prises par la police/l'armée sous ce droit commun d'urgence, même si son mot est faible ils peuvent quand même foutre la merde si il le souhaite et s'interposer. C'est pas parce qu'on est en etat d'urgence qu'il y a PAS de Justice. (Le pouvoir judiciaire sert à rien par contre on est d'accord; mais c'est juste un tribunal administratif)


Luxnox - posté le 06/07/2017 à 21:45:42 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

Je vois où tu veux en venir… mais ça fonctionne pas comme ça, désolé.
Quand tu parles de la Justice, tu veux parler de l'ordre judiciaire j'imagine(vu que tu l’opposes à la justice administrative).
Mais même cette justice-là elle ne pourra rien pour toi.
Le but de la justice est de faire que la loi s'applique correctement. Que les procédures soient respectées.
Par exemple, un policier ne peut (normalement) pas envoyer quelqu’un en prison sous un coup de tête. Il doit passer par une procédure qui permet à la personne concerné d'obtenir un certain statut juridique qui lui offre des droits. C'est grâce à cette procédure que l'ordre judiciaire peu vérifiée si les accusations sont fondées ou non et déterminé la peine.
Ce que permet l'état d'urgence, c'est de contourner cette procédure via une autre procédure.
C’est-à-dire qu'au lieu de passer de la case innocent → suspect → coupable, tu penses directement de la case innocent à la case coupable, sans avoir ton mot à dire ou passer devant un juge.
La justice c'est pas magique, c'est un ensemble de règle, de loi, de procédure à respecter.
Et l'ordre judiciaire a pour but de faire respecter cet ensemble de lois.
Rien de plus.
Si la loi dit « Les gens accuser de terrorisme vont directement en prison sans passer par un juge », la loi doit être respecté, tu ne passeras pas devant un juge et cela de manière parfaitement légale.
Alors effectivement, de base, pour déclencher ce genre de procédure il faut que la situation remplisse certains critères. Sauf que comme tu as vu, ces critères sont extrêmement subjectifs, et vu que ces critères ne sont jamais vérifiés(parce la loi ne le permet pas justement) on peut facilement la détournée. C'est pour cela que plusieurs centaines de personnes se sont vu interdit de manifester.
Et ne crois pas qu'en rentrant dans le droit commun l'ordre judiciaire va avoir magiquement son mot à dire. Ça sera uniquement si la loi l'autorise, sinon c'est mort. La seule chose que jouera l'ordre judiciaire c'est de veiller au bon déroulement des procédures. Dans ce cas, l'enfreinte à la loi ce ne sera pas de t'avoir emprisonné de manière arbitraire, mais que tu sois passé devant un juge alors que la procédure qui a été lancer contre toi est une procédure « anti-terroriste »(ce n'est pas le nom officiel) qui ne l'autorise pas. Et ouais ça craint.


Et pour le prolongement de l'état d'urgence, je paris que Macron prépare un coup médiatique:il vas demandé au parlement s'il faut prorogation de l'état d'urgence, et se sera un grand "NON!" de la part du parlement. Et cela sera véhiculé dans les médias "Les marcheurs c'est des mecs trop sympa qui nous ont sorti de l'état d'urgence". Même en réalité la majorité des mesures de l'état d'urgence aura d'ici là, basculer dans le droit commun. Vu que Macron semble vouloir contrôler son image, ce qui passe par le parti qu'il a créer de toute pièces, ça ne m'étonnerais guère.


dovakhiin - posté le 06/07/2017 à 22:11:26 (1474 messages postés)

Citation:

Par exemple, un policier ne peut (normalement) pas envoyer quelqu’un en prison sous un coup de tête.

Il ne peux pas désolé tout simplement c'est le juge d'application des peines qui s'en charge. Tu confond aller en prison et aller en cellule.

Citation:

Alors effectivement, de base, pour déclencher ce genre de procédure il faut que la situation remplisse certains critères. Sauf que comme tu as vu, ces critères sont extrêmement subjectifs

Non la loi n'as jamais était subjective et elle est appliqué point. Un doute suffit a faire une demande de fiche S je te signale. T'es sur que tu vies en France?

Citation:

Et pour le prolongement de l'état d'urgence, je paris que Macron prépare un coup médiatique:il vas demandé au parlement s'il faut prorogation de l'état d'urgence, et se sera un grand "NON!" de la part du parlement.

Ou le passer par ordonnance il a la majorité. Ce sera sans vague.

Citation:

Dans ce cas, l'enfreinte à la loi ce ne sera pas de t'avoir emprisonné de manière arbitraire, mais que tu sois passé devant un juge alors que la procédure qui a été lancer contre toi est une procédure « anti-terroriste »(ce n'est pas le nom officiel) qui ne l'autorise pas. Et ouais ça craint.

S'il te plait parle de façon clair. Tu t'exprimes déjà mal et tu ne semble pas comprendre ce que tu racontes par dessus le marché. Mais soit enfreindre la loi te fera faire de la prison façon arbitraire? Hein mais en quoi pourquoi et quelles lois?
Si tu parles pour les actes de terrorisme tu as encore rater il faut la fiche S une dérogation du juge et avoir était pris. tu parles de prison préventive en l'applicant à de la prison punitive. Car oui tu peux être incarcéré en attente de jugement.

Citation:

et vu que ces critères ne sont jamais vérifiés(parce la loi ne le permet pas justement) on peut facilement la détournée. C'est pour cela que plusieurs centaines de personnes se sont vu interdit de manifester.


Les critères de la fiche S sont vérifié par la cour des droit européens. Facilement la détournée détournée une loi ou l'enfreindre? Car détournée une loi c'est par vote pour la faire changer, l'enfreindre c'est pas la respecté. Mais bon abus de langage. Pour l'interdiction de manifester c'est faux elles ont juste reçu une assignation à résidence vue qu'elles était sous arrêt de fiche. Tu ne sais donc pas de quoi tu parles.

dacă înțelegeți că sunteți nebun


Luxnox - posté le 06/07/2017 à 22:26:13 (134 messages postés)

Adorateur des puissances du chaos

Du doit avoir raison, je ne doit savoir pas de quoi je parle.


Konnie - posté le 06/07/2017 à 22:29:48 (3971 messages postés)

oui :lol

=>[]

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74

Index du forum > Débats > Topic de la politique

repondre up

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Communauté: Accueil | News | Forum | Flash-news | Sorties | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Articles perso | Screen de la semaine | Palmarès | Livre d'or | Recherche | Interviews | OST | L'Annuaire | Divers
Apprendre: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis