Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Packs de ressources: Monstres des RTP / Jeux: Projet-Z / Packs de ressources: Tilesets médiévaux (...) / News: Et le grand gagnant est... (...) / Scripts: Texte ondulant et texte (...) / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

63 connectés actuellement

26592301 visiteurs
depuis l'ouverture

1199 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Tashiroworld

RPG Maker Détente

ConsoleFun

Le Comptoir Du clickeur

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Liste des messages insérés dans des blogs

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39


Sylvanor - posté le 23/12/2017 à 03:05:29 (23572 messages postés) - webmaster -

❤ 1

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

C'est la mode des remakes HD, alors... je me suis dit tiens et si j'en faisais un?
J'ai donc pris un de mes vieux dessins que j'aimais bien mais pour lequel je me disais "oui bon, si je le refaisais à la tablette graphique aujourd'hui...", et puis après une éternité, ben voilà.

image
(Rha ça rentre pas, je suis obligé de le mettre en balises spoilers, ce site est vraiment naze. :barbu)

Edit: test de réduction automatique des images trop grandes par le site, normalement ça devrait passer - par contre il faudra faire clic droit et afficher l'image pour voir la version taille réelle, ou cliquez sur ce lien.

Pour les curieux, j'ai fait un petit gif "avant/après". L'original datait de 2006.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 07/12/2017 à 18:28:04 (27883 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Felwynn a dit:

C'est bien de choisir son camp entre Merluchon et Macron, mais bon pendant que l'un fait de l'écologie de comptoir et caresse son électorat en mettant le focus sur des ennemis qui n'ont pas lieu d'être (bonjour Monsanto et le glypho, je cherche encore le rapport dans un contexte contemporain), c'est quand même l'autre qui s'emploie à transformer la pyramide du pouvoir Français (déjà bien déséquilibrée de base au niveau des pouvoirs présidentiels) en un cercle autocratique.

Tu ne peux pas mettre sur un pied d'égalité celui qui modifie les institutions pour transformer une démocratie en semi-dictature et qui n'en a rien à faire du réchauffement climatique, et celui qui veut agir drastiquement contre le réchauffement climatique mais qui a le malheur d'invoquer le principe de précaution sur une molécule controversée.

Concentration de glyphosate dans le corps humain :
Le glyphosate est retrouvé dans le corps humain à environ 0.009 +- 0.015 ppm, mais presque 0.100 ppm chez certaines personnes. Les personnes présentant des maladies chroniques ont significativement plus de glyphosate dans le corps. Les personnes qui mangent bio ont deux fois moins de glyphosate dans le corps.
https://pdfs.semanticscholar.org/78f1/ca9c4e4db7a404c58dff82b5e8822dad7b42.pdf
C'est deux fois plus chez les agriculteurs (max : 0.233 ppm).
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1241861/
Les enfants sont plus vulnérables que les adultes car ils ont la peau davatange perméable.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Glyphosate#Absorption_du_glyphosate_par_les_humains_et_les_mammif%C3%A8res
Dans les pays en voie de développement, sans normes de protection, les agriculteurs sont fortement exposés. Il est important de surveiller les normes, car les intérêts des industriels sont autres.
http://www.scielo.br/scielo.php?pid=S1415-47572007000300026


Effets sur la santé :
On observe des troubles des fonctions endocrines à 0.5 ppm et une dégradation de l'ADN vers 5 ppm.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0300483X09003047
On observe une dégradation de la respiration cellulaire et de l'intégrité de la membrane cellulaire entre 1 ppm et 3 ppm.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0300483X12003459
On observerait un dérèglement enzymatique, notamment au niveau du placenta pour des doses 100 fois inférieures aux doses recommandées en agriculture.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1257596/
À partir de 10 ppm ça devient vraiment le zbeul, mais ça je n'apprends rien à personne.
http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/tx800218n

On n'est pas si loin des doses aux effets toxiques. Il y a peut-être d'autres effets toxiques pas encore observés à des doses inférieures. On manque également d'études sur le long terme. Ça ne me semble pas complètement déraisonnable d'invoquer le principe de précaution, ou de vouloir baisser le seuil autorisé. Il faut garder un œil là-dessus, ce n'est pas un sujet anodin.

Mais surtout, il faut rappeler que les adjuvants contenus dans les pesticides sont bien plus toxiques pour la santé et l'environnement que le principe actif (glyphosate). Donc oui le Roundup (et consorts) sont dangereux, indépendamment du glyphosate. Tu as raison de préciser qu'il ne faut pas faire une fixette sur le glyphosate.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0300483X12003459
https://www.hindawi.com/journals/bmri/2014/179691/

Le glyphosate est un des pesticides les moins pires. Quand bien même le bio ne permettrait pas d'assurer la production nécessaire pour nourrir tout le monde (ce qui reste à prouver), il ne serait pas utile d'interdire complètement cette molécule.
En tout cas, il faut surveiller attentivement la législation autour des doses autorisées, contrôler régulièrement les doses effectives dans les produits alimentaires (peut-on faire confiance à un industriel dont la seule incentive est le profit ?), et légiférer sur des normes de protection pour les agriculteurs (lunettes, gants, masques à gaz, combinaison...) car ils sont les plus exposés.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Sylvanor - posté le 23/11/2017 à 19:09:28 (23572 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Ben oui comme je le disais la vidéo était là en attendant. Les liens... Ben ils sont là!

Bon, eh ben voilà.
J'avais prévu un an de développement pour cette version, et il en aura fallu plus de deux. Mais je pense que ça en valait la peine, ce segment de jeu est désormais beaucoup plus complet qu'à l'époque de sa toute première version.
La nouvelle version 9.8 est là, et j'ai envie de croire que vous serez nombreux à l'essayer.

Ci-dessous, vous trouverez les liens de téléchargement. L'archive est toujours plus volumineuse... Pardonnez ce poids déraisonnable!

image
image
image



(Je recommande la version archive, même si je sais que certains sont attachés à une version installée.)

Je remercie très vivement tous les beta-testeurs qui ont donné de leur temps (beaucoup de temps pour certains!) afin de rendre ce jeu plus stable. Heureusement qu'ils sont là!
Merci bien entendu aussi à tous les musiciens, ainsi qu'à Aurore Pupil, la nouvelle bruiteuse du projet, qui m'a accordé beaucoup de temps et a comblé une place restée vacante trop longtemps.

Et merci à vous aussi qui me lisez et, parfois, me transmettez vos encouragements et vos commentaires positifs qui m'aident à avancer.

C'est la tradition désormais, la sortie de chaque démo est accompagnée d'un petit poster, et le nouveau est au format fond d'écran, pour les plus mordus d'entre vous (laissez-moi croire qu'il y en a). Aucun copier-coller dans les prêtres, juré!! :wouah

image
(Cliquez pour afficher en grand)



Le site a été mis à jour et bien entendu, la soluce du nouveau segment est disponible. Les chapitres précédents ont également été corrigés pour que la soluce soit conforme aux changements appliqués: cliquez ici pour y accéder.
Il y a aussi les nouveaux morceaux de l'OST, les clins d'oeil, etc.

Avec cette nouvelle version, j'en ai fini avec cette longue refonte du jeu qui aura duré 10 ans. Tout ce qui sortira après cette démo sera du nouveau contenu. Et on se rapproche de la fin, logiquement (je vous dis ça, mais il y en a donc pour quelques années de développement supplémentaires).

Bon jeu à tous!

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Sylvanor - posté le 23/11/2017 à 17:26:30 (23572 messages postés) - webmaster -

❤ 0

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

Eh bien merci beaucoup. :)

Bon, on y est, c'est le grand jour!
Pour patienter avant la publication de la démo, je vous propose de visionner le trailer de lancement, généreusement réalisé par notre star Youtube locale, Tyroine:



Un grand merci à lui!

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 16/11/2017 à 15:30:57 (27883 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Pour aller plus loin sur la question de la foi en l'existence du genre, on peut rappeler que rien n'est fondé. Je veux signaler par là que tout raisonnement (en tant qu'arbre de justifications) est basé sur : soit une suite infinie de justifications (on ne peut pas énoncer un tel raisonnement dans la pratique), soit une boucle (raisonnement circulaire), soit un postulat (non justifié). Et c'est précisément où je veux en venir : je pense qu'au sein de la théorie du genre, l'existence du genre peut être vue comme un postulat.
Toute science ou branche mathématique repose sur des postulats ou des axiomes. La science de manière générale repose sur la croyance en l'intelligibilité du réel (si jamais le monde ne peut pas être compris/modélisé/prédit par l'esprit, alors la science toute entière est une démarche absurde). Et ce besoin d'intelligibilité se retrouve dans tous les postulats d'une manière ou d'une autre. Par exemple, dans le premier principe de la thermodynamique, on parle de conservation de l'énergie d'un système, certes, mais on postule tout d'abord l'existence d'une fonction d'état extensive capable de décrire le système.
Dans la théorie du genre, on peut postuler l'existence d'une fonction d'état sur la population, et appeler cette fonction "genre". Plus exactement, le postulat est le suivant : "a) le genre existe ; b) le genre d'un individu ne peut être déterminé que par lui-même ; c) le genre n'est pas sexiste".
b) implique que le genre n'est pas mesurable par un protocole expérimental, car sinon on pourrait connaître le genre d'un individu sans lui demander son avis (avec un test ADN par exemple).
c) implique que le genre n'est pas non plus une adéquation au stéréotype de genre, car il serait alors sexiste.

La question importante n'est pas de savoir si le genre existe ou non, si le postulat est vrai ou faux. La question importante est de savoir si cette fonction d'état est utile, c'est-à-dire si elle est nécessaire pour comprendre certains aspects du monde. Tout comme l'énergie interne d'un système thermodynamique. Peut-être même que l'énergie interne d'un système thermodynamique n'existe pas, mais en tout cas on arrive à fabriquer des voitures en utilisant cette notion.
Est-ce qu'il y a des phénomènes qu'on ne peut expliquer qu'en supposant l'existence du genre ? Si oui, c'est une notion valide. Si non, il n'est pas utile d'y croire.
Indépendamment de sa véracité, une théorie est validée à l'aune de sa capacité prédictive. Le genre est-il plus proche de Dieu ou de l'énergie interne d'un système thermodynamique ?

Non seulement cette nouvelle question est bien plus décisive, mais il est cette fois possible d'y répondre. Envoyez 1 ou 2 par SMS.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Nyce - posté le 27/09/2017 à 11:35:50 (6 messages postés)

❤ 0

Aventurier

Dernière Mise à jour : 13/03/2021

Poste mis à jour 4ans plus tard. (2017) => (2021)

image




Titre: Cursed Legacy
Type de jeu : ( RPG ,Drame, Aventure , Humour )
Logiciel : RPG Maker VX ACE
Créateur : Nyce (BlackCrow)
Année : 2021
Etat actuel : DEMO

Discord : https://discord.gg/f6H3UJJ



Instagram: https://www.instagram.com/blackcorvustory/



Lien de téléchargement : https://blackcrowgames.itch.io/cursed-legacy




Synopsis :




Durant son sommeil un jeune homme nommé Jock se retrouve téléporté dans le NEANT, un univers qui lui est totalement inconnu.

Une démone du nom de Nella, acceuillit ce dernier et lui annonça une nouvelle qui allait dorénavant changer sa vie.

Un tatouage représentant un symbole maudit, avait pris place sur le front de notre héros, condamnant celui-ci à choisir entre sa survie, en restant à jamais en ces lieux, ou la rencontre de prés ou de loin avec la mort en retournant chez lui.

Refusant catégoriquement l'isolement et au final, rentré chez lui, Jock décida de prendre le risque de partir à la recherche d'un guérisseur afin de briser sa malédiction quitte à risquer non seulement sa vie mais celle de ses amis ainsi que le reste du monde.








Note du créateur :

28/02/2021



Bonjour/Bonsoir à tous ! Me revoilà 4 ans plus tard pour vous envoyer ma nouvelle version du jeu Cursed Legacy anciennement sous le nom de "FAYLINAWA".


A l'époque (2017) j'avais posté sur ce forum et surtout dans ce Topic une très vieille version du jeu.
Aujourd'hui à l'heure ou j'écris ce message (13/03/2021) la 1ere page ainsi que le jeu tout entier à
dans la joie et la bonne humeur été fortement amélioré.

J'espère que ce jeu vous plaira, pour ceux qui n'ont jamais joué à la version de 2017 :vieux et qui
découvre la version 2021.

Et pour ceux qui ont connu cette ancienne version, j'espère avoir réparé toute les erreurs que j'ai pu faire auparavant, j'espère que la version de 2021 saura vous surprendre par sa transformation :jimmy.

BON JEU à TOUS !



N'abandonne jamais si tu sais pourquoi tu veux le faire.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


HuLijin - posté le 23/09/2017 à 21:08:31 (897 messages postés)

❤ 0

Yeoun, mage-archère-louve

Comment équilibrer son jeu





Ce qui suit est une méthode pour arriver à équilibrer son jeu. Il en existe plusieurs, des plus simples, des plus compliquées que celle-là. La méthode que je vous présente, je l'ai créée à partir de mon expérience en JDR (Jeu De Rôle, sous-entendu sur table). C'est du sur-mesure pour mon jeu Forgotten.

Il y a des choses que je vais expliquer qui sont applicables à toutes sortes de systèmes. Il y en a d'autres qui seront spécifiques à Forgotten. Plus qu'un tutoriel, cet article est en fait une sorte de making-of. Je vous laisse lire et faire le tri de ce qui vous sera utile.



Un petit sommaire pour aller aux parties qui vous intéressent

image Choix des statistiques
image Minimum, maximum et valeurs-clés des statistiques
image Utiliser à bon escient les valeurs-clés
image Ancien article





image Choix des statistiques

La première étape dans tout RPG quand on s'intéresse à l'équilibrage, c'est toujours la même : se demander ce qu'on veut équilibrer.

Par défaut, le logiciel RPG Maker propose les statistiques suivantes (exemple pris sur RPG Maker MV, onglet Classes) :

image

(HP max, MP max, Attaque, Défense)
(Attaque magique, Défense magique, Vitesse, Chance)


Si vous reprenez le système de combat par défaut du logiciel, vous pouvez tout à fait avoir besoin d'équilibrer toutes ces statistiques. En revanche, si vous faites vos propres formules de combat ou que vous utilisez votre propre système de combat, il y a de fortes chances que vous deviez redéfinir les noms de ces statistiques et leur utilité dans votre système.



Un exemple avec le jeu Forgotten : il est issu d'un JDR où on joue habituellement avec 7 caractéristiques principales : la Force, la Constitution, l'Agilité, la Vivacité d'esprit, la Mémorisation, la Volonté et enfin le Charisme. J'ai donc choisi pour mon système de jeu de reprendre ces statistiques.

Petit problème inhérent à mon système, RM propose 6 statistiques et j'en ai 7. J'ai donc décidé de supprimer la Mémorisation. Je peux le justifier par deux éléments : en premier lieu, l'effort de mémorisation est souvent fourni par le jeu lui-même dans un jeu-vidéo, sous forme de carnet, de journal des quêtes ou encore de PNJ qui répète à volonté la dernière direction à prendre. En second lieu, les deux personnages que le joueur contrôle ne sont pas très savants. Ils ont peu de choses à retenir et par conséquent, il est facile de se rappeler de nouveaux éléments. La statistique Mémorisation n'a donc pas vraiment de raison d'être dans ce jeu (par rapport à la version papier).

Je me retrouve donc avec 6 statistiques. Et elles vont servir à calculer tout le reste dans mon système de combat et mon système d'interaction avec les PNJ, y compris les PV max, les PM max, même les PT max ! En contrepartie, je vais devoir réécrire certaines parties du code du jeu, mais ça c'est un problème de programmation, pas d'équilibrage.




Par conséquent, je n'ai pas 8 statistiques à équilibrer dans mon jeu, mais seulement 6, qui sont :
- FOR : la Force (Attaque sur RM)
- CON : la Constitution (Défense sur RM)
- AGI : l'Agilité (Rapidité sur RM)
- VIV : la Vivacité d'esprit (Attaque magique sur RM)
- VOL : la Volonté (Défense magique sur RM)
- CHA : le Charisme (Chance sur RM)

À noter que je vous donne les noms que j'utilise personnellement quand j'équilibre et entre parenthèses les noms sous lesquels je stocke les valeurs sur RM, mais ça ne veut absolument pas dire par exemple que VIV est équivalent à l'attaque magique, bien loin de là !


image Il est absolument indispensable de bien identifier les statistiques que VOTRE jeu utilisera. Ce n'est pas parce que le logiciel vous propose 8 statistiques par défaut qu'il faut que vous les utilisiez toutes.

Dans l'exemple que j'ai donné, on constate que je n'ai que 6 statistiques à équilibrer, vu que les PV max et les PM max sont calculés à partir de mes autres statistiques. Voilà pourquoi il faut définir à l'avance les statistique que vous voulez utiliser dans votre jeu, ça évite de faire du travail pour rien. De plus, chaque statistique que vous équilibrez doit avoir un sens pour vous. Si vous l'utilisez pour la seule raison qu'elle est fournie par le logiciel, ce n'est pas une bonne raison.



Étape facultative : afficher les bons noms de statistiques au joueur

Ça se passe dans l'onglet Lexique/Termes (ou Système sous XP) du logiciel. En général, c'est le dernier onglet.

image

Sur mon projet, je n'affiche pas directement ces statistiques, mais des statistiques dérivées
(via un plugin), du coup je me sers de cet onglet comme pense-bête.


C'est donc ici que vous pouvez renommer vos statistiques. Elles seront visibles à plein d'endroits étriqués dans les menus du jeu, donc il vaut mieux garder des noms courts ou même écrire des abbréviations. Si vous conservez le système par défaut, vous pouvez tout de même modifier les noms pour que ça colle mieux à l'ambiance de votre jeu.






image Minimum, maximum et valeurs-clés des statistiques

Une fois qu'on a défini les statistiques avec lesquelles on veut travailler, il faut à présent leur attribuer des valeurs qui ont un sens. J'insiste vraiment sur ce point.

La plupat du temps, dans un RPG, les chiffres associés aux caractéristiques ne font que croitre jusqu'à obtenir des valeurs totalement démesurées, mais sans que ça ait un véritable sens. Souvent, les valeurs maximales sont fixées par des limites technologiques (par exemple, les statistiques vont jusqu'à 255 dans Final Fantasy X). Mais une limite technologique n'a pas de sens aux yeux du joueur !



Comme je suis une joueuse de JDR papier, j'ai redécouvert la signification des chiffres derrière les statistiques. Parce que très souvent, dans les JDR papiers, on vous indique quelles sont les valeurs moyennes pour une population donnée, quelles sont les valeurs maximales et minimales et à quel point ces extrêmes sont éloignés de la moyenne. Le mot-clé ici est : population. J'y reviendrai plus bas.



Définir proprement un minimum et un maximum

Grâce aux jeux de rôle papier, j'ai aussi redécouvert qu'il est inutile d'avoir des nombres à cinq ou six chiffres (c'est surtout très peu pratique lorsqu'on doit faire des calculs de tête). Certains jeux utilisent des nombres à un seul chiffre, d'autres des pourcentages, quelques uns s'octroient le privilège de monter à trois chiffres (et ceux-là, je me dis qu'ils seraient plus adaptés en jeu-vidéo...). En résumé, ce qui fait la signification d'un nombre, ce n'est pas le nombre de chiffres qui le compose.

J'aime beaucoup l'idée des pourcentages et j'ai décidé de la conserver pour ma méthode d'équilibrage. Ensuite, j'ai souhaité que ces pourcentages me parlent, et voici l'échelle que j'ai fabriqué :
- la moyenne, qui me sert de référence, est à 0% (0 parce que c'est la neutralité absolue)
- l'amplitude maximale de mes statistiques par rapport à la moyenne est de +/- 100% (parce que c'est simple à comprendre et à retenir)
-> ceci définit une échelle qui va de -100% à 100%

J'ai également décidé que l'appliquerai la même échelle à toutes mes statistiques. Ça ne sera peut-être pas possible pour votre propre système.

Un avantage de cette échelle, c'est qu'elle est très facile à représenter visuellement sans chiffres, sous forme de jauge. Et c'est beaucoup plus parlant pour le joueur de constater les effets d'un changement d'équipement ou d'un up de niveau sous forme de jauge. Petit soucis en revanche, on ne peut pas entrer des nombres décimaux dans l'éditeur de base de données RM (toutes versions) et on peut encore moins entrer un nombre négatif... Du coup, au lieu d'utiliser une échelle qui va de -100% à 100%, j'utilise une échelle qui va de 0 à 100.

image Le but de cette étape est de définir un intervalle centré autour d'une valeur moyenne qui a une signification forte pour vous, c'est à dire de définir un minimum et un maximum par rapport à cette valeur moyenne. Il est possible de créer autant d'intervalles que de statistiques.

En résumé
Valeur minimale : -100% (0 unités en base de donnée RM)
Valeur moyenne : 0% (50 unités en base de donnée RM)
Valeur maximale : +100% (100 unités en base de donnée RM)
-> Écart entre les extrêmes et la moyenne : 100% (50 unités)

À partir d'ici, je raisonne avec les unités au lieu des pourcentages, parce que c'est ce que je vais finalement rentrer dans la base de données.



Définir des valeurs-clés

image Cette étape est très importante ! Sans elle, il sera très difficile de créer vos premières classes, quelques objets et vos premiers monstres. Elle vous permettra d'avoir une idée des valeurs adaptées pour vos premiers tests.

Une valeur-clé, c'est une valeur seuil que vous pouvez faire correspondre à un adjectif qui caractérise votre statistique (mauvaise, moyenne, exceptionnelle, par exemple). Il est plus facile de créer une classe, un monstre en se disant que sa force est assez exceptionnelle, mais que son endurance est faiblarde, plutôt qu'en attribuant des nombres. Et surtout, ça permet d'avoir des collections d'objets homogènes en base de données : par exemple, toute arme forgée en mithril apportera un bonus fort, alors que toute arme forgée en cuivre apportera un bonus faible. Il sera toujours possible plus tard de préciser la valeur numérique exacte qui permet de dire qu'unne épée à deux mains en cuivre offre un bonus un petit peu plus élevé qu'une dague en cuivre.



Quand je détermine mes valeurs-clés, je procète toujours en deux temps.

Dans un premier temps, je reprends l'échelle créée à l'étape précédente et je lui ajoute des paliers intermédiaires, auxquels j'associe toujours un adjectif ou une petite phrase. Je fais toujours des palliers symétriques, mais ce n'est pas obligatoire.

Par exemple, sur Forgotten, j'avais défini les valeurs-clés suivantes à partir de ma moyenne 50 :
0 = incapacité totale
10 = lacunes/difficultés sévères, capacités d'un bébé
25 = grosses lacunes, manque d'expérience, capacités d'un enfant
40 = en dessous de la moyenne, dû à un retard, une faiblesse...
50 = état normal, capacités d'un adulte en pleine possession de ses moyens
60 = au dessus de la moyenne grâce à un entrainement acharné ou beaucoup de volonté
75 = état d'un athlète de haut niveau, d'un scientifique émérite, d'un général de guerre...
90 = vraiment exceptionnel, dans le top mondial de sa catégorie
100 = totalement inhumain


Des fois j'en reste là, ça me convient. Mais souvent, et c'est le cas de Forgotten, j'aime raisonner en termes de population pour m'assurer que mes valeurs-clés sont bien choisies.



image Attention, la suite fait intervenir des notions de statistique. J'essaie de me concentrer sur la méthode plutôt que sur les explications mathématiques. Si le sujet vous intéresse, j'ai glissé des liens wikipedia ou vers des images dans mon article.

À présent, je ne vais plus voir simplement des valeurs-clés, mais une répartition de ma population derrière ces chiffres. La méthode la plus naturelle, je pense, pour appréhender cela, c'est de subtiviser mon échelle en tronçons qui font tous la même taille et de considérer que j'ai autant de personnes dans chaque tronçon.

Pour avoir une idée de la répartition, je consifère mes valeurs-clés, et je regarde combien de tronçons je peux caser entre mes valeurs-clés.

Application sur Forgotten : mon intervalle est [0;100] et mes valeurs-clés sont 0 - 10 - 25 - 40 - 50 - 60 - 75 - 90 - 100. Mes valeurs-clés sont toutes multiples de 5, je décide donc de définir des tronçons de 5 unités de alrge. Je peux diviser mon échelle en *(100-0)/5 = 20 tronçons. Chaque tronçon représente 1/20ème de ma population, ou 5%.

Ensuite, je regarde simplement combien j'ai de tronçons entre deux valeurs-clés (moyenne exclue) pour avoir une idée de la répartition de ma population :
- de 0 à 10 : deux tronçons, soit 10% de ma population
- de 10 à 25 : trois tronçons, soit 15% de ma population
- de 25 à 40 : trois tronçons, soit 15% de ma population
- de 40 à 60 : quatre tronçons, soit 20% de ma population
- de 60 à 75 : trois tronçons, soit 15% de ma population
- de 75 à 90 : trois tronçons, soit 15% de ma population
- de 90 à 100 : deux tronçons, soit 10% de ma population

* Formule = (maximum - minimum) / (largeur d'un tronçon)




En fait, sans le dire, je viens d'appliquer un modèle statistique à ces valeurs-clés. Ici, il s'agit d'une répartition uniforme, ce qui veut dire que la population est répartie de manière uniforme équilibrée entre chaque tronçon.

Je n'aime pas vraiment la répartition uniforme parce qu'elle est un peu trop équilibrée à mon goût. En particulier, je trouve qu'on n'obtient pas assez de personnes moyennes (ou que si on veut plus de personnes moyennes, il faut des valeurs-clés qui s'éloignent un peu trop de la valeur moyenne à mon goût). Pour un jeu vidéo ce n'est pas bien grave, en réalité. Mais je lui préfère malgré tout la répartition de la loi normale : on trouve davantage de personnes au sein d'une population avec des valeurs proches de la moyenne et les valeurs extrêmes sont très rarement atteintes.

Il existe plein d'autres lois en statistiques, vous pouvez choisir celle que vous préférez ou ouvrir le spoiler pour voir comment j'utilise la loi normale et comment vous pouvez adapter cette méthode à votre échelle.



Définir des valeurs-clés à l'aide de la loi normale

Spoiler (cliquez pour afficher)



Voici le résultat final pour Forgotten

image

de 0 à 10 : ≈0.1% de ma population a une statistique non viable
de 10 à 25 : ≈2.5% de ma population a une statistique vraiment très basse
de 25 à 35 : ≈10% de ma population a une statistique limitée
de 35 à 41 : ≈12.5% de ma population a une statistique plutôt basse
de 41 à 46 : ≈12.5% de ma population se situe dans la moyenne basse
de 46 à 54 : ≈25% de ma population se situe dans la moyenne (valeur moyenne = 50)
de 54 à 59 : ≈12.5% de ma population se situe dans la moyenne haute
de 59 à 65 : ≈12.5% de ma population a une statistique plutôt bonne
de 65 à 75 : ≈10% de ma population a une statistique élevée
de 75 à 90 : ≈2.5% de ma population a une statistique qui lui confère le statut d'élite
de 90 à 100 : ≈0.1% de ma population a une statistique de nature divine

Par comparaison avec la répartition uniforme, les catégories "non viable" et "nature divine" n'existaient pas vraiment ; les catégories extrêmes et limitées/élevées sont plus proches de la moyenne et une nouvelle subdivision a fait son apparition ; l'ensemble des catégories "moyenne basse" + "moyenne" + "moyenne haute" s'étend toujours entre 40 et 60 à peu près, mais elles englobent 50% de la population contre 20% auparavant.





image Utiliser à bon escient les valeurs-clés

On a donc défini une échelle de valeurs et des valeurs-clés le long de cette échelle qui permettent de la scinder en intervalles. Chaque intervalle associé à un adjectif ou une petite phrase. Et enfin, on a une idée de la façon dont ces intervalles de valeurs/adjectifs sont répartis dans la population.

À présent, on va pouvoir réfléchir à l'équilibrage. En guise d'illustration, je vais prendre la classe Guerrier de Forgotten.
Le Guerrier est un... combattant. Il est donc habitué à donner et à recevoir des coups. Son long entrainement l'a rendu plus résistant que la moyenne. Par ailleurs, spécialiste du corps à corps, il a la capacité de manier de lourdes armes, témoignage de sa grande force. Le Guerrier est également un meneur d'hommes, charismatique. En revanche, si un entrainement régulier permet d'améliorer les réflexes et la justesse du mouvement, il ne stimule pas vraiment les capacités de réflexion du Guerrier. Cela dit, un Guerrier qui ne fait pas preuve d'une certaine promptitude à l'analyse ne fait pas long feu.

De ce petit texte, on en déduit que ses statistiques principales sont la Force et l'Agilité. Suivent la Constitution et le Charisme. Rien n'est indiqué sur la Volonté, on peut supposer qu'elle se trouve dans la moyenne. Sa Vivacité d'esprit est un peu à la traine d'après cette description, mais pas trop non plus. Voilà ce que je propose pour cette classe :
- Force : élite
- Constitution : supérieure à la moyenne - élevée
- Agilité : élevée
- Vivacité d'esprit : moyenne inférieure
- Volonté : moyenne
- Charisme : moyenne supérieure - supérieur à la moyenne

Ceci est le coeur de la démarche : pas de chiffres encore, il suffit juste d'apposer des adjectifs à vos statistiques. À présent, deux problèmes se posent. Comment équilibrer des classes entre elles ? Comment gérer la montée de niveau ?



Équilibrer des classes entre elles






Ancien article, que je garde en mémoire parce que c'est comme ça que je ne dois PAS rédiger... Je l'élague au fur et à mesure que je le réécris.

Spoiler (cliquez pour afficher)



Edit : article de CuddleFox sur un sujet similaire : http://www.rpg-maker.fr/index.php?page=forum&id=26654

M.V.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


kingdommangas - posté le 24/08/2017 à 11:06:57 (374 messages postés)

❤ 0

Youtubeur/Scenariste

yahallo,

Je suis l'heureuse propriétaire d'une chaine youtube qui a pour principe de tester des jeux RPG Maker ainsi que de faire une critique vidéo à la fin.
Je compte faire pour le moment 2 types de vidéos, tous d'abord les tests puis ensuite une vidéo critique du jeu avec le recul.

:cool:



Si vous êtes intéresser pour que je teste votre projet faites le loi savoir par MP ou sur ce post.
La diffusion se fait du lundi au vendredi à partir de 17h

Vous trouverez la chaine tutube
>>>ICI<<<





Liste de mes Let's play:
La Lettre à Elise
Broken Soul
Sins of Era
Nowhere
Hop Drop
Trap


Ma dernière critique



Mes derniers let's play

Le Mercredi à 17h



Le Jeudi à 17



Sur ce, image



Mes jeux: Astyria~Ouroboros~Chaine Youtube: RM Test| Inscription Chaine Youtube

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 09/05/2017 à 13:10:11 (27883 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

AzRa a dit:

Le problème c'est le fait que le gouvernement soit de connivence avec les riches et protège leurs intérêts.. Ça ne fait toujours pas des riches des enfoirés mais ça crée un gros problème de justice qui pourrait être réglé très simplement en retirant son pouvoir/monopole au gouvernement. On en revient au fait que le problème est le gouvernement.

Tu dis beaucoup de choses raisonnables, mais je pense que tu devrais faire très attention lorsque tu passes de "le gouvernement (actuel)" à "le gouvernement (en général)". Le gouvernement actuel est de connivence avec les riches pour instaurer une inertie du pouvoir, mais on ne peut pas conclure de cet exemple que toute forme de gouvernement est mauvaise. Cela nécessiterait un argument de nature essentielle.

Ce qui distingue un bon gouvernement d'une mafia, c'est la question de la légitimité. La mafia impose un pouvoir illégitime (on pourrait ici adapter la blague du bon chasseur au gouvernement). C'est fait notamment par la violence, mais c'est aussi ce que fait le gouvernement quand il veut faire passer une loi majoritairement indésirable avec des CRS et des matraques. L'échelle mise de côté, je suis d'accord avec le fait qu'il existe une grande similarité structurelle entre ces deux types d'institutions.
Il faut alors définir certains critères pour qu'un gouvernement soit sain, non corrompu, donc légitime. Et tant que ces critères ne sont pas constitutionnalisés (séparation des pouvoirs, contrôle des pouvoirs, contre-pouvoirs...), il y aura des abus.

Je ne pense pas qu'il soit possible faire disparaître complètement le pouvoir / la concentration du pouvoir sur une personne / les inégalités de pouvoir (qui conduisent inéluctablement à des abus). Par contre, on peut constitutionnaliser des contre-pouvoirs.
La constitution, qui organise les contre-pouvoirs en institutions, est aussi une différence entre la mafia du gouvernement : la mafia, en interne, n'a pas de contre-pouvoirs constitutionnalisés. C'est sûrement une piste pour lister les critères de légitimité. La séparation des pouvoirs a déjà été théorisée il y a bien longtemps, mais elle doit être mise à jour pour inclure les pouvoirs économiques et médiatiques. On a vu tout récemment que les médias pouvaient faire élire un parfait inconnu président de la république, selon la volonté d'une petite poignée de milliardaires.


Que proposes-tu comme société sans gouvernement ? Ça m'intéresse de savoir si de telles utopies (au sens neutre du terme) ont été théorisées jusqu'au bout.
Il me semble qu'on peut démontrer la nécessité d'un gouvernement pour une société. La société est fondée par le contrat social, c'est-à-dire le renoncement d'un individu à certaines de ses libertés (respect de lois arbitraires : tuer, voler, violer...) pour accroitre son espérance de vie par la collaboration sociale rendue possible par cette même renonciation. Cela implique de créer des lois, de juger les actes vis à vis des lois, et de les faire respecter. Cela implique des législateurs, des juges, et des policiers. Au sens large : on pourrait imaginer une société ou chacun est à tour de rôle législateur, juge, policier...
Ces structures de pouvoir nécessaires doivent être cependant institutionnalisées de manière à éviter les abus de pouvoir.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers