Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

News: Les hébergés de retour ! / Jeux: Darkness Rising: a two-sided (...) / Jeux: Le Myst Noir : La 3ème guerre (...) / Jeux: Le dernier des Xanten / Jeux: Les Ombres d'Ymirs / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

194 connectés actuellement

24412271 visiteurs
depuis l'ouverture

997 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Alex d'Or

RPG Maker Détente

Le Temple de Valor

Eclipso

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Liste des messages insérés dans des blogs

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38


Roi of the Suisse - posté le 22/11/2020 à 00:38:47 (27495 messages postés) - admin -

❤ 2

Alerte neige !

Le risotto de butternut

image

Pour 1 repas de 4 personnes (ou bien 2 repas de 2 personnes, ou encore 4 repas de 1 personne).


Ingrédients

Huile : un peu
Eau : beaucoup
Poivre
Sel
Oignon : 1
Ail : 2-3 gousses
Riz : 2 louches
Courge butternut : 1

image
La butternut : légume automnal par excellence


Procédure

Dans une casserole qui n'attache pas (téflon cancérigène), mettre un peu d'huile, voire une goutte d'huile d'olive aussi. Chauffer à feu moyen-fort. Y mettre l'oignon coupé en tout petits morceaux. Bien touiller.

Quand l'oignon commence à dorer, mettre l'ail coupé en tout petits morceaux.

Quand l'ail commence à dorer aussi, mettre le riz et un volume équivalent en eau. Bien touiller. Rajouter régulièrement de l'eau pour ne pas que ça crame.

Éplucher la courge butternut. Retirer les pépins. La couper en petits dés de 8mm. Poser les dés sur une plaque avec papier sulfurisé dans le four à 180°C.

Quand les dés de butternut sont mous à la fourchette, et que leurs coins commencent à noircir, les retirer du four.

Quand le riz est enfin cuit (il n'est plus dur sous la dent), mélanger les dés de butternut au riz, qui n'a pas cramé puisque vous avez bien mis de l'eau régulièrement n'est-ce pas ?

Saler, poivrer. Les rigolos déposeront une feuille de romarin ou de sauge pour décorer le bouzin.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Sylvanor - posté le 21/11/2020 à 14:12:04 (23372 messages postés) - webmaster -

❤ 2

Le gars chiant qui rigole jamais (il paraît)

J'ai enfin fini Mass Effect Andromeda.
C'était globalement complètement naze.

Bon, on avait tous vu passer les images et vidéos des expressions faciales foireuses et des bugs...

image
Je-je-je-je vois pas du t-t-t-tout de q-q-quoi tu parles...?

Mais ça avait été corrigé par les patchs successifs dont j'ai bénéficié.
Donc ce n'est pas à cause de ça que c'était complètement naze.

Les dialogues sont inintéressants et semblent avoir été écrits en mode automatique, aucune personnalité ne se dégage des PNJ, les réponses proposées ne se distinguent l'une de l'autre généralement que par quelques mots mais ne sont en réalité jamais différentes (vous avez le choix entre "oui" et "si tu veux", en gros), les quêtes annexes sont une insulte au bon goût, il n'y a que du Fedex sans intérêt, avec des quantités d'allers retours surréalistes (des fois vous venez de quitter une zone qu'on vous demande d'y retourner, et vous devez vous retaper les cut-scene d'atterrissage et décollage du vaisseau). Les "tâches" ont toujours été nulles dans les ME mais là ça bat tout les records, il y a de quoi se sentir insulté.

Tout est fini à la pisse, les Angaras ont tous la même tête, les Galariens aussi d'ailleurs, et les Krogans aussi d'ailleurs, il n'y a que les humains (et les Asari de façon plus timide) qui ont des têtes différentes. C'est juste un scandale.
La mise en scène avait déjà été pointée du doigt, il ne se passe rien, c'est l'encéphalogramme plat, champ contre champ avec les persos qui s'adressent un regard vide les bras ballants, ça va mieux dans la quête principale mais c'est pas fou.
Il y a quelques choix d'importance dans cette quête principale mais pas grand chose.

image
- Salut copain, t'es qui déjà, le prends pas mal mais j'ai du mal à te reconnaître?

On a encore un système complètement nul avec toutes les planètes de la galaxie à "analyser", aucun intérêt, long, plein de chargements déguisés par des travellings qui durent une heure, bon ME a toujours eu un système de ce genre assez raté mais celui-là fait partie des pires.

On a encore ce défaut des choix de dialogue qui annoncent mal leur contenu, on fait un choix et quand le perso le formule on se dit mince c'est pas du tout ça que je voulais dire! Déjà dans le 1 ça m'avait fait rater la romance avec Liara, ben c'est toujours un problème.
Maintenant les choix de dialogues sont accompagnés de petites icônes pour t'indiquer "tiens ça c'est un choix logique, ça c'est un choix gentil, ça c'est un choix basé sur l'émotion" (des fois qu'on soit trop bêtes pour comprendre le sens des mots) mais en fait ils reviennent tous à dire la même chose.

image
Ah, merci, j'avais un peu de mal avec les résumés en 3 mots de mes choix de dialogues, maintenant même avec un niveau CE2 je peux faire mes choix: je n'ai plus qu'à regarder les icônes, sans rien lire! Les RPG sont enfin accessibles aux dysdlexxyikues!
De toute façon, tous les choix reviennent au même, c'est ça la révolution de la next gen.


Moi euh moi je suis... Casual. Ouais, voilà, c'est ça mon roleplay, je suis casual. Quand on me demande ce que je suis, je réponds les mecs, pas de panique, je suis casual!

Certains choix de la quête principale ont leur importance (que l'on voit il me semble notamment vers la fin) mais ils sont rare, la plupart sont des illusions de choix.

Le jeu est long, long juqu'au dégoût, mais on passe son temps à courir après des objectifs sans intérêt sur la carte et à tuer en boucle des adversaires qui sont toujours les mêmes, le bestiaire est très limité. Les zones sont toujours très génériques avec des copiers-collers d'avant-postes et de salles, c'est presque plus procédural qu'un Assassin's Creed, c'est un fps mais sans la variété des niveaux nécessaire aux bons fps. Et toujours ces grandes salles à n'en plus finir, ces environnements gigantesques qui font qu'on ne croit pas aux lieux fermés que l'on visite (les lieux naturels ça va), ces intérieurs de logements auxquels on ne croit pas parce qu'ils se ressemblent tous, parce qu'il n'y a aucun objet personnel laissé en plan, juste deux bricoles sur des étagères vides, des tables vides, bref y a pas de vie, c'est creux.

La partie fps en elle-même n'a pas grand intérêt donc, ceci provenant d'un level design sans intérêt, d'objectifs et d'ennemis répétitifs. Et le jeu est tellement facile que le système de craft, qui permet de créer des centaines d'armes et d'équipements, se révèle complètement inutile, surtout qu'il n'y a en réalité pas vraiment une arme meilleure qu'une autre à niveau égal, chacune n'est qu'un équilibrage différent des autres. Donc quand on a fait son choix... C'est fini.

image
Non, moi je pense qu'il faut que vous arrêtiez de faire des jeux. Ca vous fatigue, déjà. Pis pour les autres, vous vous rendez pas compte de ce que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse...

Le jeu passe à côté de plein de choses qui auraient pu être intéressantes, les Angaras par exemple qui sont d'une autre galaxie ou les Kert auraient pu avoir une architecture totalement différentes, auraient pu ne pas être humanoïdes, mais non il n'y a aucune originalité, tout est banal, les installations Angaras auraient pu être humaines, ils ont les mêmes ordinateurs, les mêmes écrans, etc. Et bien sûr aucun problème pour communiquer tout va bien on se cause sans problème alors qu'on vient de deux galaxies différentes.

On a encore ce délire de tous les RPG occidentaux récents avec 3000 e-mails à lire dans les ordinateurs qui n'ont AUCUN intérêt, c'est genre "ouais salut mec merci pour la boîte de sardines que j'ai reçu hier", "t'inquiète poto on se voit jeudi pour la partie de poker".
Et bien sûr, comme dans Death Stranding, on a une boîte mail et TOUTE LA FOUTUE GALAXIE PASSE SON TEMPS A NOUS ECRIRE AAAAAAAH MAIS QUI A FILE MON MAIL A TOUT LE MONDE!??? QUE FAIT LA CNIL!?? ET LE RGPD!?

Et bien sûr comme pour tous les trucs écrits avec les pieds, on va passer du temps à collecter des "données", ah les données, les fameuses données, tout le monde collecte des données (ce qui fait un excellent prétexte pour aller partout et n'importe où) et résoudre les plus grandes questions de l'univers grâce à ces données, c'est magique la science.

Quant à l'ordinateur, "SAM", il est capable de tout faire, celui-là, c'est tellement pratique. Hacker des systèmes, décoder des langues inconnues en dix secondes, trouver des itinéraires de sortie instantanément, bref demandez-lui tout ce que vous voulez y a plus qu'à tirer dans le tas c'est bon.
Mais par contre il faudra réussir des Sudoku à la main pour activer les caveaux reliquats. SAM a ses failles: il n'est pas bon au Sudoku.

Le doublage, hormis pour certains compagnons, est franchement bas de gamme, mais bon les dialogues sont tellement mauvais que ça aurait été difficile de faire un chef d'oeuvre.

Même le scénario a de gros problèmes, comme les ennuis de santé du frère/de la soeur au début, qui sont un suspense gratuit puisqu'il finit par guérir et en fait ce sera comme s'il ne s'était rien passé, laissant le sentiment d'une intrigue avortée.

Quasiment rien à sauver dans ce jeu si ce n'est les beaux panoramas sauvages des différentes planètes, avec quelques plantes rigoulottes et du dépaysement, et quelques éléments du scénario pas trop mal (comme la raison cachée du départ vers Andromède).

image
- Plus jamais ça! Non! Plus jamais ça!

Les croissants croâssent en croix, s'ancrent ou à cent croîssent sans crocs à sang. Crois! Sens! ౡ

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Tyroine - posté le 21/11/2020 à 00:28:10 (10071 messages postés)

❤ 4

Hystérique modéré.

J'ai fini Chrono Trigger





Et bien voilà... J'ai fini Chrono Trigger, un des J-RPG les plus cultes, en approximativement 23 heures sur la version Steam (patchée pour être au plus proche de l'expérience SNES / Nintendo DS).

J'avais initié cette partie en 2018, et je disais que c'était sympa mais que ça me transcendait pas après 8h de jeu. J'ai décidé de faire un effort et de le finir, je pensais en avoir pour 15h au total mais finalement je n'ai pas tout rush, j'ai fait la plupart des quêtes secondaires... et bon au final j'ai beaucoup aimé.

La partie 2 était vachement intéressante, peut-être même plus que la première. J'ai aimé la montée en puissance des personnages à la fin de chaque arc et j'avais même esquivé un spoil majeur pendant toutes ces années, j'aurais jamais cru lol. Ca reste globalement assez classique mais il y a pas mal de petits rebondissements et les voyages entre les différentes époques pour avancer les quêtes secondaires m'ont offert un bon sentiment d'exploration, un peu façon Zelda Oracle of Ages.

L'OST est une dinguerie, franchement. Y'a beaucoup de musiques cultes pour moi désormais, je retiens surtout le thème de Frog qui est super héroïque :wouah

Les combats m'avaient gonflé à mi-chemin, j'ai une patience assez aléatoire vis à vis des combats tour par tour des vieux J-RPG et si j'apprécie beaucoup l'absence de transition entre la map et le combat, les attaques combinées à deux / trois qui changent selon les persos, ça reste quand même assez répétitif. Heureusement les boss ont toujours une petite stratégie intéressante, j'ai même mangé quelques gamer over en étant mal préparé.

Techniquement pour de la SNES ça devait être franchement dingue, y'a des tas de passages où graphiquement en terme de mise en scène ça envoie du lourd. Le boss final par exemple avec cet espèce de vortex qui se remplit des images des décors du jeu... Bref y'a plein de petites idées çà et là qui rendent le jeu moins plat.

Je vais pas m'éterniser plus que ça, au final je suis content de l'avoir fait et j'ai pas spécialement envie de faire le NG+ donc je vais passer à autre chose avec un classique en plus dans ma besace :vieux

Quel jeu pour repasser derrière maintenant ? Et si on enchaînait avec la plus grande déception de ma vie répondant au nom de FF12 ? :F

Oui je retente l'aventure 14 ans après avoir ragequit le jeu au bout de 24h. Je sais pas, j'ai envie de lui relaisser une chance.

~ Ma chaîne youtube sur les jeux-vidéos divers zévariés.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 20/11/2020 à 13:54:17 (27495 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Fate/Kaleid Liner Prisma Illya: Oath Under Snow
(j'ai copié/collé le titre, en vrai je ne sais pas le réciter par coeur)

C'est un film de 1h30 paru en 2017.

Il constitue une histoire parallèle aux histoires Fate, Unlimited Blade Works, Heaven's Feel. Cependant, cette quatrième histoire n'est qu'un spin-off, elle ne fait pas partie du Visual Novel Fate/Stay Night originel. Pour être honnête, j'ai eu l'impression que le film tout entier était une publicité pour un jeu de cartes sur mobile... Mais ce film est en fait une préquelle de la série spin-off Fate/Kaleid Liner Prisma Illya (qui, on ne va pas se mentir, est un magical girl un peu louche dont je me demande qui est le public, enfin bon c'est pas mes oignons).

image

Il est correct, c'est pas le truc du siècle, mais ça se laisse regarder (on est clairement pas au même niveau que la trilogie Heaven's Feel). On a vraiment l'impression en le regardant qu'il est le résumé en 1h30 d'un manga ou d'un jeu de cartes sur mobile. Notamment parce que la partie centrale avec les différents adversaires combattus est passée en accéléré sur fond musical...

Les règles de la guerre du graal sont assez différentes : grosso modo les combattants se transforment temporairement en héros légendaire en utilisant sa carte magique. Je trouve ça moins intéressant, surtout qu'aucun aspect stratégique n'est développé dans le film autour de cette nouvelle règle. Cela dit, je pense que ce concept pourrait bien fonctionner dans un jeu vidéo.

L'intérêt n'est donc évidemment pas les combats ni les stratégies, mais uniquement de fonder scénaristiquement la timeline dans laquelle se déroulera la série animée Fate/Kaleid Liner Prisma Illya.
Dans cette timeline, Kiritsugu Emiya élève Shirô Emiya et sa petite soeur adoptée Miyu. C'est donc très différent des trois autres routes parallèles, dans lesquelles Kiritsugu est mort (et Shirô n'a pas de petite soeur lolz). Un aspect intéressant est que dans cette histoire, Shirô est beaucoup moins idéaliste et beaucoup plus égoïste. Il y a clairement une gradation de l'idéalisme suivant les routes : Fate > Unlimited Blade Works > Heaven's Feel > Oath under snow.

On voit vite fait Sakura Matô au début du film, de quoi la mettre en gros sur l'affiche du film et rameuter le chaland. Je pense que d'un point de vue marketing, le but de ce film est de capturer des fans de la série canonique en proposant une 4e route parallèle et en montrant des vieux personnages bien connus comme Shirô, Kiritsugu, Sakura... pour les amener vers la série Fate/Kaleid Liner Prisma Illya. C'est un pont entre les deux univers.

Bref, à regarder si on est fan de l'univers Fate, ou qu'on compte regarder la série Fate/Kaleid Liner Prisma Illya par la suite. Sinon, ce film est assez dispensable.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 12/11/2020 à 23:06:01 (27495 messages postés) - admin -

❤ 2

Alerte neige !

Danganronpa

J'ai continué à regarder le let's play de Danganronpa, et c'est plutôt cool. Je comprends qu'il soit considéré comme un des meilleurs Visual Novels.

Il est en fait, à ma grande surprise, très axé sur les enquêtes. Je pensais que ça allait juste être un Visual Novel avec des variantes scénaristiques dark et gores en fonction des choix pris. Il y a un meurtre en huis clos à chaque chapitre, puis il faut collecter des preuves, et enfin il y a un tribunal où il faut reconstituer le déroulement du crime.

image

Dans la vidéo ( https://www.youtube.com/watch?v=x0fPPuKMRwI ), les Youtubeurs ont trouvé ça un peu évident (c'était le premier meurtre du jeu, qui servait de tutoriel) et ont trouvé ça pénible d'expliquer tout le déroulement du crime. Les personnages ont l'air idiot à ne pas comprendre sans qu'on leur explique chaque détail méthodiquement. Mais l'auteur du jeu est obligé de passer par là pour 1) s'assurer que le joueur a bien résolu l'enquête 2) pour éviter toute contradiction possible. J'espère que les chapitres suivants comporteront des meurtres moins évidents à résoudre, et que donc la phase de reconstitution sera moins ridicule/ennuyeuse.
En tant que game designer, la leçon à retenir ici c'est qu'il faut vraiment éviter que la résolution de l'énigme dans le jeu soit plus lente que la résolution de l'énigme dans la tête du joueur : plus la différence est grande, plus le joueur s’ennuiera.


Il y a plusieurs mécaniques de gameplay utilisées lors du tribunal :
- on peut contredire une affirmation de la délibération avec une des preuves collectées ; ça ressemble beaucoup à Phoenix Wright
- il y a des questions et il faut répondre juste parmi 3 réponses possibles
- il faut retrouver un mot dont des lettres ont été retirées... mouais
- il y a un jeu de rythme à la fin du tribunal
:wtf

image
Contredire une affirmation

image
Collecte d'indices

image
Reconstitution du crime

On sent qu'ils se sont beaucoup creusé la tête pour que ça ne soit pas juste un Visual Novel où la seule interaction offerte soit les questions à choix multiples. Mais bon, le mot à trous et surtout le jeu de rythme c'est un petit peu ridicule. Le gameplay ne colle pas trop avec ce qui se passe vraiment. Il y a une dissonance ludonarrative.

Le jeu reprend le trope de la mascotte mignonne mais diabolique, je ne suis pas hyper fan de ça. Je comprends maintenant ce qu'a essayé de faire Virtue Last Reward (la suite de 9 gens, 9 heures, 9 portes) avec le lapinou, c'est sûrement une référence à Danganronpa.


Mais globalement le scénario est cool, les meurtres sont bien fichus, il y a des twists, le tribunal pourrait être parfait sans le jeu de rythme. Je pense que c'est un très bon matériau à étudier pour quiconque souhaite faire un Visual Novel, a fortiori un Visual Novel d'enquête ou de mystère, c'est un incontournable.

S'il était disponible sur Nintendo Switch j'y jouerais. Je n'aime pas trop jouer sur PC... Enfin, je vais y réfléchir quand même.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Nemau - posté le 07/11/2020 à 04:52:18 (49168 messages postés) - admin -

❤ 1

To be polaire

Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson, 1956) : Un résistant français est arrêté par les Allemands et emprisonné. Se sachant condamné à mort il prépare son évasion.

image

Il s'agit de l'adaptation de l'autobiographie d'André Devigny. Au début du film un texte nous informe que la mise en scène est volontairement dépouillée, pour rendre le film le plus fidèle possible à la réalité. Je déplore ce choix car ça rend le film ennuyeux. Les acteurs ne jouent pas, ils récitent leur texte avec des voix monotones. Quant à la préparation de l'évasion et à sa mise en pratique ce n'est pas très intéressant non plus.



Top secret ! (ZAZ, 1984) : Une star du rock américain est envoyée représenter son pays en RDA à l'occasion d'un festival culturel, qui s'avère être une diversion du gouvernement ouest-allemand dans le but de masquer une grosse opération contre l'OTAN.

image

Il s'agit d'un des films du trio ZAZ, composé de David et Jerry Zucker et de Jim Abrahams. On leur doit entre autres la série des Y a-t-il (débutée avec Y a-t-il un pilote dans l'avion ?) et les deux Hot Shots!. Top Secret! est donc un film parodique, dans le style humoristique propre au trio. Je ne sais pas si ce style fonctionne avec tout le monde mais pour ma part j'ai beaucoup aimé, sans surprise puisque j'avais apprécié les deux Hot Shots!. Je recommande.



Le Bon, la Brute et le Cinglé (Kim Jee-woon, 2008) : Dans la Mandchourie des années 30, trois hommes se disputent la possession d'une carte menant vers un mystérieux trésor.

image image

image image

Ce film est un hommage aux westerns spaghettis de Sergio Leone. Le film comporte peu de temps calmes, il y a un peu trop d'action, au point qu'on s'en lasse un peu (il y a des longueurs durant les phases d'action). Malgré tout, ce film est assez sympa. La mise en scène est dynamique (comme le montrent les screens ci-dessus) et relativement créative. Avec en prime un petit twist final qui fonctionne pas mal. Je l'ignorais en le regardant, mais il s'agit du film le plus cher de l'histoire du cinéma sud-coréen.



Proposez vos news !TrombinoscopePolaris 03Planète Glutko • Doom Doom Doom Doom! I want you in my tomb!

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


harusame17 - posté le 29/10/2020 à 22:46:50 (717 messages postés)

❤ 4

Ludum Dare 47 : Stuck in a loop
Hello :)
On s'est réuni virtuellement avec 3 autres personnes de la communauté E-magination (la dernière communauté making aussi ancienne qu'Oniro :) ) pour participer le temps d'un week-end au Ludum Dare 47 (game jam) puis quelques heures de plus pour améliorer un peu le jeu et participer au concours d'automne d'E-m. (Concurrent du jeu de Ccd-tof)

image

Vous incarnez un mage du temps puissant mais novice et sans un contrôle complet de ses pouvoirs : être touché ne vous tuera pas, mais cela vous ramènera dans le temps.
Collectez des pièces, achetez de l'équipement et battez le diable Drax Voder et ses serviteurs pour ramener la paix sur ces terres déchues.

image

image

C'est un jeu d'action d'une quinzaine de minutes (plus ou moins selon votre niveau) où la mort est impossible mais ou chaque coup encaissé vous ramène un peu en arrière. 3 armes sont disponibles et quelques améliorations vous permettrons de battre le boss et ses patterns assez vicieux :)
On a profiter de ce concours pour tester la création d'un jeu mixant la 2D et la 3D (un peu comme Octopath Traveler).

Déplacements: WASD / ↑←↓→
Attaque: X / K
Interactions : V / M
Dash (après achat) : C / L

Manette XBOX :
Déplacements: ↑←↓→
Attaque: X
Interactions :B
Dash (après achat) : A


LIEN DU JEU (Windows uniquement) : https://vuesubjective.org/NGLAaA.zip

Jeu fais avec Unity par Garywiss, Dragongaze13, Arista et harusame.

Le jeu participe au concours Ludum Dare 47 qui avait pour thème "stuck in a loop" (avec quelques éléments en moins par rapport à cette version).
Lien de la page : https://ldjam.com/events/ludum-dare/47/never-gonna-lose-again

« Close the World, Open the nExt »

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Roi of the Suisse - posté le 23/10/2020 à 19:37:31 (27495 messages postés) - admin -

❤ 0

Alerte neige !

Doki Doki Litterature Club

image

C'est un Visual Novel à la mode, à tel point qu'y ont joué même des gens qui ne s'intéressent généralement pas aux Visual Novels.
Je suppose même que des Youtubeurs à la mode ont dû le streamer.

Si vous comptez jouer à ce jeu, ne lisez pas mon retour, car je risque de spoiler un peu.
Je ne pense pas énormément spoiler en disant ça, étant donné que le jeu commence par un disclaimer comme quoi il serait choquant pour les personnes sensibles, mais c'est un jeu qui se présente à la base comme un Visual Novel de romance en lycée ultra classique et gnangnan, et se termine en jeu d'horreur méta.

Il est gratuit, mais vous pouvez faire un don aux créateurs sur leur site.
Il est très court. Ça se finit bien en 2 soirées.


Originalité

Il y a des trouvailles sympa :
- le gameplay central de branchement scénaristique est basé sur un mini-jeu de composition de "poème" par choix de mots susceptibles de plaire à tel ou tel personnage. Ça change des habituels simples menus de choix. Très belle trouvaille, je salue l'invention. C'est difficile d'inventer un bon gameplay de branchement scénaristique. Il y a par-ci par-là quelques tentatives ratées, mais surtout une immense majorité qui se contentent du classique choix textuel... et pourquoi pas. Le gameplay doit sous-tendre le propos, sinon il est vain, il n'est pas artistique, il est en dehors de l’œuvre, comme une étiquette collée sur un fruit. Autant ne pas avoir de gameplay dans la plupart des cas.
- je ne suis pas fan des brisures de 4e mur en général, mais il y a des choses sympas malgré tout

Spoiler (cliquez pour afficher)

Ça peut rappeler un peu Undertale sur ces point là.


Structure

Vu qu'il a une structure très inhabituelle, on ne peut pas vraiment juger l'arbre scénaristique. Il me semble que quels que soient les choix qu'on fait, les évènements du jeu sont grosso modo les mêmes, juste quelques lignes de dialogues qui vont être modifiées. En fait à bien y réfléchir, on peut donc le classer parmi les Visual Novels linéaires ou quasi-linéaires.
Ou plus exactement, il y a deux structures : la structure du jeu qu'il prétend être dans un premier temps (une branche par personnage), et la structure réelle résultant de l'effondrement du jeu (linéaire).

image

Conclusion

C'est une expérience sympa, intéressante, plutôt mémorable. Je pense que Doki Doki Literature Club sera une borne kilométrique dans l'histoire du genre. Il montre l'état de l'art à un instant t. Il va probablement entrainer derrière lui une petite mode des Visual Novels comme une queue de comète, coïncidant de surcroît avec une ère de démocratisation du Visual Novel qui est celle de la parution récente d'outils de création comme RenPy et Visual Novel Maker.
RenPy est encore en plein développement cela-dit, ça n'est pas encore un produit fini, il manque des fonctionnalités importantes. Les développeurs s'y attèlent.

Bref, je recommande, c'est sympatoche, surtout pour les gens peu familiers avec le format VN, c'est accessible.

Cela dit, j'ai du mal à le considérer comme un grand classique. Il n'est pas classique justement. C'est un jeu à "truc". Et un jeu à truc est vite consommé. C'est un one-trick-pony. C'est marrant une fois, mais on ne revient pas dessus. Il n'a pas cette profondeur dans laquelle on peut creuser indéfiniment. Une grande oeuvre outrepasse ce qu'un cerveau humain peut contenir comme quantité d'informations.
D'autant plus que c'est un jeu méta, qui ne se prend pas au sérieux. Je suis convaincu que les fictions qui suscitent la fascination sont des oeuvres très premier degré, dans lequelles à la fois l'auteur et les lecteurs sont sincèrement impliqués.



Es-tu une star ? | Kujira no Hara | Polaris 03 | Planète Glutko

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


trotter - posté le 20/10/2020 à 22:59:38 (9776 messages postés)

❤ 2

Bon je révise mon jugement sur Genshin Impact une fois dépassé le tuto et l'impression de mmorpg fade.
Pour l'instant j'ai genre 5h (?), pas encore débloqué le multi.

-mouvements sympa : planer, escalader n'importe quoi, nager, dash... j'aurais aimé un peu plus d'endurance.

-ennemis variés : blobs, gobelins (avec bouclier/arc), gobelins shaman, ogres, trucs élémentaires, ennemis mécaniques de divers types, géants, bandits... et des variantes, par exemple blob de feu/glace/électricité...

-les bastons sont bien dynamiques avec des ennemis qui cherchent à nous écraser ou des projectile qu'il faut esquiver et faut switcher entre 4 persos pour jouer aux faiblesses élémentaires façon pokemon (et des combinaisons entre les éléments !). Un tir à la tête ou dans le corps n'a pas le même impact. Les impacts sont bien rendus d'ailleurs, quelle jouissance d'envoyer voler un sorcier en dispersant le bouclier de feu qu'il était en train d'invoquer.
image

-les persos se jouent assez différemment : dégâts à distance/dégâts de groupe/vitesse de l'attaque/distraction etc. 4-5 attaques par perso (coup fort/coup faible/magie forte/magie faible), pas de multiples techniques/magies comme un RPG.

-sentiment d'exploration excellent avec une carte qui parait immense et plein de trucs utiles planqués partout, des animaux à suivre, des trucs à activer.

-effets sur l'environnement par exemple on peut tirer une flèche enflammée puis utiliser notre pouvoir du vent pour propager le feu (et sauter dans l'eau pour s'éteindre).
image


-la difficulté monte très progressivement, ça devient bien balèze par la suite (en gros jusqu'au niveau 20 c'est le tuto).

-un peu de variété (pas renversant mais bon) : épreuves de planeur, enquête, infiltration...
image

-pas obligé de faire de longues session, on peut y jouer 20min et arriver à avancer.

-vraiment super beau, les effets visuels magnifiques, le mapping est très soigné. D'ailleurs tout est soigné de façon générale.

Ces nuages sérieux, on dirait un anime... et ils se déforment, se séparent etc, comme des nuages quoi !
image

Pour l'instant les donjons durent pas plus de 10min et plus on avance, plus ils sont sympas :
image

C'est quand même pas dégueux :
image

Pas dégueux du tout :
image

Le scénar a le mérite d'exister... ça oscille entre des anciennes légendes racontées avec style et des intrigues politiques. Pas vraiment de cohérence avec le gameplay (par ex on recrute un super paladin mais il est niveau 3...).
image

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum


Cocon_masqué - posté le 18/10/2020 à 04:14:06 (18 messages postés)

❤ 1

Mon identité est secrète!

Hello à tous,

Après avoir découvert Rpg Maker il y a 20 ans, malgré l'existence de moteurs incroyables comme Unreal ou Godot, j'ai toujours eu en moi cette frustration de ne pas avoir fait LE RPG que j'aurais toujours voulu faire.

J'ai toujours cette étincelle qui m'a fait réfléchir pendant de longues années, à trouver l'idée, le truc, qui ferait que ce serait pertinant que je fasse mon jeu avec RPG Maker et pas un autre moteur.

Ce truc là, je l'ai trouvé, et j'ai hâte de le partager avec vous ! Mais avant de faire chauffer RM, j'ai du travail d'écriture. Et actuellement je suis en train de développer mes personnages :ange2

Je compte sur cette communauté pour m'accompagner sur ce dernier essai. L'envie de raconter une histoire pour tous les makers et fans de RPG !!! Un sincère hommage à vous, à moi et aux autres anciens disparus.

Je finis ce message par un partage de connaissance: ce qui fait la force de votre histoire, c'est vos personnages.
J'utilise l'application mobile Character Story Planer 2 comme base de template pour construire mes personnages (qualités, défauts, passé, enjeux court terme, enjeux long-terme, etc...)

Bisous :salut

Il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves.

Accéder à son blog - Accéder au message sur le forum

Aller à la page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers