Day.png);">
Apprendre


Vous êtes
nouveau sur
Oniromancie?

Visite guidée
du site


Découvrir
RPG Maker

RM 95
RM 2000/2003
RM XP
RM VX/VX Ace
RM MV/MZ

Apprendre
RPG Maker

Tutoriels
Guides
Making-of

Dans le
Forum

Section Entraide

Jeux: Le secret de vanoiseau / Sorties: Happiness Adventure / Tutos: [RM 2003] Tuto CBS Zelda 2D - (...) / Packs de ressources: Ressources midi / Programmes: TileD / Chat

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

254 connectés actuellement

25983032 visiteurs
depuis l'ouverture

93 visiteurs
aujourd'hui



Barre de séparation

Partenaires

Indiexpo

Akademiya RPG Maker

Hellsoft

Planète Glutko

Le Temple de Valor

New RPG Maker

Leo-Games

RPG Maker - La Communauté

Level Up!

Tous nos partenaires

Devenir
partenaire



Blog de Kno

2 publications

Aller à la page 1


Kno - posté le 08/08/2022 à 19:55:59 (4049 messages postés) - staff -

❤ 1

Partyck Balkany

Au sujet de Cigéo je viens de lire Le Droit du sol : Journal d'un vertige d'Étienne Davodeau

image

C'est un bédéaste qui raconte son pèlerinage symbolique entre Pech Merl (dont les dessins rupestres sont vieux de dizaine de milliers d'années) et Bure (où les déchets de Cigéo vont rester radioactif pendant des centaines milliers d'années).
Son parti pris est ouvertement anti-Cigéo et j'ai trouvé assez agaçant ses envolées lyrique sur la randonnée qui lui permet de communier avec la Nature et avec l'homme de Cro-Magnon qui a laissé un gentil dessin aux générations futures, alors que l'homme moderne il a perdu le contact avec la nature et il va laisser de la méchante radioactivité aux générations future.
J'exagère un peu, c'est jamais présenté de façon aussi manichéenne, mais on tombe souvent dans cette approche New Age/Appel à la Nature.
La (face)palme revient à une sémiologue interrogé qui invoque Freud pour expliquer que l'enfouissement des déchets, c'est un peu comme un refoulement dans l'inconscience et que les pensées refoulements finissent par toujours par refaire surface tmtc.
Quand, au détour d'une case l'auteur évoque une autoroute qu'il a emprunté souvent pour rejoindre les pistes de randonnées du Massif Central, même si c'est de l'ad hominem un peu mesquin je ne peux pas m'empêcher de m'interroger sur le bilan carbone et énergétique de ses communions avec la nature.
Et à côté de ça les sujets qui pourraient être "à décharge" (sans mauvais jeu de mot :tirlalangue2) du projet Cigéo ne sont pas abordés. La question de ce qu'on fait des déchêts si on abandonne Cigéo n'est évoqué que très brièvement. L'expert interviewé reproche à Cigéo de présenté trop de risque par rapport aux déchets qui émettent de la chaleur et de l'hydrogène pouvant causer des incendies ou des explosions si jamais la ventilation tombe en panne (mais d'après la vidéo de Osons Causez, le problème fait l'objet d'une attention spécifique et d'autres solutions sont à l'étude), et selon lui il vaudrait mieux enfouir les déchets à flanc de colline pour pouvoir les garder à l'oeil et les évacuer en cas problème, et aussi parce que ça permettra de les avoir sous la main si on arriva à développer une technologie qui permet de les neutraliser et de les recycler.
Proposition qui me laissent franchement perplexe. D'une part on a aucune garantie qu'une technologie pour neutraliser les déchets puisse voir le jour. De l'autre on sacrifie toutes les sécurités offertes par le projet Cigéo uniquement sur la base du problème d'émission de chaleur et d'hydrogène sans pour autant proposé de véritable solution à ce problème, juste "on pourra mieux surveiller".
Et surtout, déjà que les gens sont réfractaire à l'idée d'un enfouissement à 500 mètres près de chez eux, ça m'étonnerait qu'ils soient enthousiasmés par une stockage en surface. Donc au final ça ne résout aucun problème.

Par contre la façon dont l'Andra essaye d'imposer le projet et la répression que subisse les opposants sont assez scandaleuse. Les témoignages de militants qu'il a recueilli sont consternant.
L'Andra a fait en sorte que les discussions avec le conseil municipal et le vote du projet se fassent en huis-clos en postant des gorilles à l'entrée de la mairie, malgré une ferme opposition des habitants. Et tandis que ceux-ci lançaient des recours juridique contre ce vote, l'Andra a commencé déboisé une partie du bois Lejuc qui se trouvent sur le site du projet, sans avoir d'autorisation. Ils ont quand même du s'arrêter quand le vote a été invalidé, mais ils continuent d'occuper le site, et ils ont commencé à arroser la ville de subvention pour leur tavaux de voirie, bien indiqué par des panneaux "Cet équipement a financé par le laboratoire de traitement des déchets radioactif".
Et l'Etat a pas hésiter à utiliser les dispositifs antiterroriste pour réprimer les militants, les mettre sur écoute, les assigner à résidences, les poursuivre pour crimes en bande organisée, et a envoyer des régiments de gendarmes pour déloger ceux qui occupent le site.
Maintenant le coin ça à l'air d'être Vichy, avec des policiers de partout, tu peux plus t'approche du bois de Lejuc sans te faire contrôler (ce qui arrive à l'auteur à la fin de la BD, vu que le bois Lejuc est l'objectif de son périple).

L'auteur a aussi des réflexions plus personnelles et plus touchantes sur le temps que perdurera son œuvre à lui (par rapport à la durée de vie du papier, des livres imprimés...) et aussi du rôle qu'il pourrait jouer en tant que dessinateur dans un projet comme Cigéo, vu que sur la question des avertissements qui puissent être compris par des générations éloignés, les experts en charge du sujet opteraient plutôt pour des dessins et des pictogrammes. Personnellement j'aurais préféré qu'il approfondisse plus ses sujets-là.

Et sinon ses dessins de paysages sont sublimes, on peut pas lui enlever ça.

Je suis venu ici pour corriger des bugs et botter des culs, et chez moi ça marche.

Accéder au message sur le forum


Kno - posté le 27/06/2022 à 01:29:45 (4049 messages postés) - staff -

❤ 1

Partyck Balkany

Tadjélé, Récits d'exil
de Léo Henry, Jacques Mucchielli, Laurent Kloetzer et Stéphane Perger


image

Un recueil de nouvelles un peu disparates mais qui ont toute pour point commun la ville de Yirminadingrad, située dans les Balkans, quelque part sur la côte de Mer Noire (ou sur une île peut-être), qui a été rasée ou mise à sac à cause de l'instabilité politique de la région, forçant ses habitants à fuir. On passe d'une décennie à l'autre et d'un pays à l'autre à la rencontre de ces exilés ou de leurs descendants, des marginaux, des parias, des déracinés en quête d'identité.
Au fil dans nouvelles, on recueille des informations sur la ville de façon parcellaire et souvent contradictoire, ce qui lui donne un dimension mythologique, une sorte de Babylone des temps modernes avec sa numérologie cryptique (les nombres 7, 19 et 21 reviennent régulièrement dans les textes), ses légendes - un mythe fondateur, mais aussi des légendes urbaines qui lorgnent du côté des creepypasta (un vidéo viral, capturant un crime de guerre, qui change à chaque visionnage) ou de SCP foundation (un bunker sous le désert de Bara Yare où est retenu et étudié le patient 0 d'un virus qui détruit la mémoire).

J'étais un peu perplexe au début vis à vis de la succession un peu décousu, même si la première nouvelle, qui se passe juste après la destruction de la ville et raconte la fuite d'un petit groupe de rescapés à travers l'Europe de l'Est et la Sibérie jusqu'à États-Unis, est une bonne entrée en matière. Mais le recueil gagne en cohérence à mesure qu'on saisi le contexte, et l'impression qu'il laisse sur les dernières nouvelles et après l'avoir terminé est vraiment singulière.

Au final c'est un gros coup de cœur et je le recommande chaudement.

Je suis venu ici pour corriger des bugs et botter des culs, et chez moi ça marche.

Accéder au message sur le forum

Aller à la page 1

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site

Communauté: Accueil | Forum | Chat | Commentaires | News | Flash-news | Screen de la semaine | Sorties | Tests | Gaming-Live | Interviews | Galerie | OST | Blogs | Recherche
Apprendre: Visite guidée | RPG Maker 95 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker MV | Tutoriels | Guides | Making-of
Télécharger: Programmes | Scripts/Plugins | Ressources graphiques / sonores | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Au hasard | Notre sélection | Sélection des membres | Tous les jeux | Jeux complets | Le cimetière | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Proposer
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis
Archives: Palmarès | L'Annuaire | Livre d'or | Le Wiki | Divers