[RPG-MAKER.FR] Oniromancie: tout l'univers de RPG Maker en français - Articles personnels - Réflexions sur le néo-making

Oniromancie: Articles personnels - Réflexions sur le néo-making


Comment ça marche?

Aëdemphia
Par Sylvanor

Fighting Robots Quest
Par Boulon

Geex
Par roys

Inexistence
Par Falco

La Légende d'Ibabou
Par Zaitan

Nylu
Par NanakyTim

Sarcia
Par Kaëlar

Super Mario RPG - Lost Souls
Par Omegabowser

Jeux: The Best Game In The World / News: Le samedi, c'est best of des (...) / Sorties: Superstar Hero / Tutos: Event-scripting001 - (...) / News: 10 000 000 /

Chat  (85 connectés)

Bienvenue
visiteur !




publicité RPG Maker!

Statistiques

Liste des
membres


Contact

Mentions légales

120 connectés actuellement

10018664 visiteurs
depuis l'ouverture

1128 visiteurs
aujourd'hui

Groupe Facebook

Barre de séparation

Partenaires






TOP
GAMEMAKING


Les 5 plus
visités

Akademiya RPG Maker

Alex d'Or

Blog of Chaos17

BloGecko

ConsoleFun

Au hasard

Le Studio du Chat Vert

RPG Maker - La Communauté

Blog of Chaos17

Les deux derniers

Zarok

Akademiya RPG Maker

Nos autres partenaires

Devenir
partenaire


Barre de séparation

Un site du réseau
War Paradise

Annuaires référenceurs




Réflexions sur le néo-making

Neothor - posté le 10/02/2009 à 21:20:56. (61 messages postés)

Mesdames et messieurs, le making est mort.

J'en entend déjà qui s'insurgent, mais le fait est que le making tel que je l'ai connu il y a quelques années a laissé place à quelque choses de nouveau, et à mon avis de bien moins intéressant.

Revenons tout d'abord quelques années en arrière. C'est en 2004 que j'ai découvert cette fabuleuse manière de créer un jeu à partir d'un petit logiciel, rpg maker. A l'époque, le 2000 venait de sortir, et je l'ai découvert suite à une discussion enflammée. Un collègue de lycée me disais qu'il existait un Zelda Solarus, étant fan de la série je m'acharnais donc à lui dire que je connaissais tous les épisodes et que celui-ci n'existait pas. Puis finalement, il a fini par m'expliquer que c'était un épisode crée par des amateurs. Curieux de ce fait étrange, j'étais allé vérifié sur internet et surprise, un lien me permettait de télécharger le fameux logiciel qui me permettrait de créer un jeu moi aussi. Une fois le logiciel installé, notre créativité passe de 0 à 10000 en quelques secondes, des milliers d'idées fusent, on se sent le maître du monde. Au départ, je pensais qu'il fallait faire tous le jeu sur 1 seule map, j'ai d'ailleurs perdu ce fichier emplit de nostalgie dans un formatage.
Contrairement au phénomène de newbies-boulets-emmerdeurs (rayer la mention inutile), j'ai réglé mes premiers problèmes seul, parceque quand on prend le temps, on a pas besoin de pourrir les forums en demandant comment on crée une map par exemple. Ou en ne comprenant pas qu'un premier projet fait en 10 minutes ne sera pas le prochain FF.
Bref, j'ai appris dans mon coin les bases, et je me suis ensuite intéressé au communautés pour apprendre en jouant ou en lisant quelques tutoriaux (oui, on a besoin des autres pour avancer aussi). A l'époque, le making était en pleine expansion, les communauté étaient très actives, et seule deux plate-forme prédominaient : rpg maker 2000 et 2003. J'ai d'ailleurs rapidement opté pour le 2003 que je n'ai plus quitté. Poster un projet sur un forum, c'était avoir des tonnes de commentaires, des gens qui testaient, qui vous rajoutaient dans leur banque de données. Aujourd'hui, très rares sont les gens qui prennent la peine de tester un jeu et d'en faire le commentaire. Car avant, même si la communauté étaient extrêmement productive, les commentaires accompagnaient cette tendance. C'était un peu l'âge d'or du making.
J'ai cette particularité de présenter un projet similaire depuis mes premier pas dans le making, je me suis servi à chaque fois de ce que j'ai appris pour le remettre profondément à jour, avec mes moyens et le temps que j'ai pu y consacrer. Cependant, aujourd'hui, la sortie du nouvel opus a été ignorée, ce qui m'a fait prendre conscience que tout avait bel et bien changé. Un petite projet comme le mien n'a plus sa place. L'arrivée de rpg maker xp a remplacé peu à peu le superieur rpg maker 2003 (c'est mon avis) et seul les jeux du 2003 les plus aboutis techniquement et graphiquement suscitent encore l'intérêt. C'est bien dommage, car sans ce moteur qu'était l'apogée de rpg maker 2003, de nombreuses communauté ont fermé leur porte, les alex d'or ont même été annulé l'an dernier pour une sombre histoire de flemme...où va le making ?
C'est donc un petit état des lieux que je vous propose, de mon point de vue, j'espère que certains d'entre vous pourront compléter ou nuancer cette idée que le making, le making tel qu'on l'a connu il y a quelques années, est mort.


Pixhell - posté le 10/02/2009 à 22:26:46. (926 messages postés)

Pouêt

Je vois qu'en ce moment, y'a beaucoup de nostalgie sur Oniro. T'aurais peut-être dû poster ça dans le forum, y'a un débat où ça a tout à fait sa place.
Moi je dis, si vous n'êtes pas content de cette génération, faites repartir la communauté, en créant de nouveaux sites, en amenant plus de membres, ou tout simplement en makant de bons jeux qui resteront dans les mémoires.

Pix, sa vie, son oeuvre.


Monos - posté le 10/02/2009 à 23:24:56. (56870 messages postés) - misteroniro

Vive le making libre

Citation:

C'est en 2004 que j'ai découvert cette fabuleuse manière de créer un jeu à partir d'un petit logiciel, rpg maker. A l'époque, le 2000 venait de sortir, et je l'ai découvert suite à une discussion enflammée. Un collègue de lycée me disais qu'il existait un Zelda Solarus, étant fan de la série je m'acharnais donc à lui dire que je connaissais tous les épisodes et que celui-ci n'existait pas. Puis finalement, il a fini par m'expliquer que c'était un épisode crée par des amateurs. Curieux de ce fait étrange, j'étais allé vérifié sur internet et surprise, un lien me permettait de télécharger le fameux logiciel qui me permettrait de créer un jeu moi aussi. Une fois le logiciel installé, notre créativité passe de 0 à 10000 en quelques secondes, des milliers d'idées fusent, on se sent le maître du monde. Au départ, je pensais qu'il fallait faire tous le jeu sur 1 seule map, j'ai d'ailleurs perdu ce fichier emplit de nostalgie dans un formatage.



Idem c'est en 2004 que j'ai connus RM.
ET 2006 que je suis arrivé sur le net.

Moi c'était un CD d'un ami qui me disais on à un log pour créer des jeux.
RM 2000 + des tutos à gogo et des projets pour analyser et apprendre.

Pour moi le net c'était le midi chez mon oncle pour faire le plein de ressource.
Voila donc la base du log c'est débrouille toi pas fofo pour moi.

Des projets mais rien de vraiment bon.
Mais j'étais plus productif avant le net que après.

J'ai du avoir 4-5 départ de projet. Donc les bribes de scénario m'ont servit pour Saigo et son remake que je suis en train de réalisé.

RM2003 est vraiment le "log" de la créativité pour les nulls en progue comme moi.
Mais bon moi j'ai connue qu'oniro donc je ne peux pas jugée sur le passé qui est pour moi une "légende."

Mine de rien des personnes comme moi ou scrapi à beau gueuler sur les projets cacas qui sortent à la va vite, mais bon ses personnes la sont passionnés, je trouve même que c'est eu qui en font le plus par apport à moi.

Ce qu'on rêve tous c'est de jouer à un super jeux. Que cela nous face rêver comme les bon vieux rpg.
Mais des fois je me dis on est peut être trop dure et qu'on recherche l'impossible. *

Enfin bref, comme disais mon ami lolow, non le making ne meurt pas, on est dans une période de transition.

Les nouveaux arrivent, faut bien qu'il se forme.
Perso je dit que l'année 2009 sera pas trop bonne en production mais en 2010 les jeunes qui arrivent (et si ils tiennent le coup) sera apte à nous pondre des jeux de qualité pour des jeux amateurs.

Pixner|Offgame | Le comptoire des clikeurs


kilam1110 - posté le 11/02/2009 à 10:17:45. (9159 messages postés)

Bah TG.

tout a fait d'accord avec toi neothor. Maintenant il y'en a plus que pour XP et VX, quand les nouveau voient rm2k ou rm2k3 :

Citation:

Aahhh ! C'est moche ! ça doit etre tout pourris je prefere largement me mettre a VX !


Ensuite toujours avec les nouveaux :

Citation:

Comment on fait parler un personnage ? Comment on fait un magasin ? C'est quoi les switchs ?

Nan mais franchement; ils ont la flemme de chercher par eux memes, dès qu'ils bloquent, boom, de l'aide. Ils n'ont qu a chercher 2 minutes, et pourtant ils polluent les forums. Qu'ils se démerdent comme on s'est démerdés ! :fache1

New RPG Maker - Forum traitant du logiciel RPG Maker tout en français ! | SURVIVE V2.5 - Dégommez du zombie !


Vlad - posté le 11/02/2009 à 11:42:56. (294 messages postés)

:lol On sens que tout les sentiments noobophobes remontent à la surface pour certains ^^
Il ne faut pas pour autant que cette article devienne un exutoire contre les noobs et autres dérangeurs importuns qui sont légions dans les forums de 2009. C'est le choc des générations mes amis. Les vieux, c'est vous (et un peu moi), et on a du mal à voir disparaître cet âge d'or comme tu dis.

Je suis d'accord avec toi Neothor, plus personne ne se donne la peine de participer aux autres projets simplement en donnant leur avis. C'est un peu chacun pour soi, celui qui se fera le plus mousser avec son bout de projet plus ou moins aboutit. Il existe des exceptions bien sûr, et les plus intelligents d'entre eux se reconnaîtront, mais il est vrai qu'il faudrait réagir, quitte à rajouter des règles (?) qui forceraient inciteraient à poster un peu plus sur les projets des autres. C'est un peu radical, mais vu comment nous sommes partis, un retour à la normale prendrait du temps, beaucoup de temps...
Il faut éviter de tomber dans le "chacun pour soi" mais tout le monde doit y mettre du sien.

Que pensez vous de faire un petit débat là-dessus ?


Gaetz - posté le 11/02/2009 à 12:01:49. (2266 messages postés) - heberge

...passe...

Je ne partage pas du tout votre point de vue.

Si les "anciens" ne sont pas contents du making actuel, il n'ont qu'à s'en prendre à eux-même. Où sont les jeux géniaux, brillant d'expérience et de maîtrise, qui justifient la suffisance qu'ils montrent à l'égard des plus jeunes ? Disparus, pfuit, emportés par le manque de temps, le mépris, et toutes les raisons qu'on se trouve quand on a plus la force de créer.

Ca, c'était une remarque totalement gratuite. De manière plus analytique.

Il y a aujourd'hui beaucoup plus de gens, et notamment de jeunes (9-12 ans), qui ont accès aux rpgs. Ce n'était pas le cas il y a dix ans. D'où une démocratisation de l'envie de making, et un rajeunissement. Alors forcément, les plus vieux sont déboussolés.

Les jeunes commencent plus tôt à utiliser rpg-maker. Ils ne sont plus ados, comme nous l'avons été, mais encore enfants - beaucoup sont au collège. Quand on est un enfant, qu'est ce qu'on fait ? On demande comment ça marche, parce que c'est ce qu'on est habitué à faire avec ses parents. Un peu d'indulgence.

(Bon, cette analyse est un peu courte ^^. On peut y rajouter le fait qu'internet et les forums sont beaucoup plus utilisés par les jeunes aujourd'hui. On peut aussi parler des éditeurs de jeu vidéo qui simplifient parfois à outrance les produits qu'ils distribuent, ce qui rend rpg-maker étrangement complexe.)

Sinon, il y a un truc un peu contradictoire dans ta position Neothor. Pas forcément par ta faute mais...

Tu critiques la position techniciste (plus de graphique, plus de systèmes...) qui a fait passer ton jeu inaperçu, et en même temps tu conspues les ti jeunes. Or la position techniciste a été adoptée par la génération montante de making (la génération des admins de ce site), d'une part parce que c'est l'ordre des choses - quand on grandit, on peut faire des trucs plus complexes -, d'autre part pour se distinguer de la production newbie-rtp. Alors le conflit d'intérêt est peut-être un conflit vieux-vieux, mais n'a rien à voir avec les jeunes.

Maintenant, tu peux regretter qu'un jeu classique ne bénéficie pas de toute la popularité que mériterait sa qualité, parce que personne ne prend la peine de le tester. Bon. Faut juste revoir ta campagne marketing :)

Lije : démo 0.5 | Powered by Geex


Thanos - posté le 11/02/2009 à 12:17:01. (8841 messages postés)

kthxbye

Mis à part le fait que les admins du sites ne font quasiment pas partie de la "jeune" génération, mais plutôt de la "moyenne-haute" (arrivées vers 2003-2004), je suis entièrement d'accord avec ton post Gaetz. ;)

Pas envie de développer davantage... mon avis, tout le monde le connaît.^^

Achetez le tome 1 de Guêpe-Ride!, bande de PD.


Neothor - posté le 11/02/2009 à 12:37:23. (61 messages postés)

Le fait est que la question n'est pas de savoir si les vieux sont supérieurs aux nouveaux, mais bien que certaines choses ont changé. Des noobs, il y en avait beaucoup quand je commençais le making, et j'en faisais évidemment parti à mes débuts. Sauf que je n'allais pas poster sur les forums pour un oui ou pour un non. Beaucoup de jeunes d'aujourd'hui veulent tout immédiatement, sans se donner la peine et les moyens, ce n'est pas une attitude que je cautionne. Il y a une différence entre ceux qui savent à peine écrire et qui posent des questions évidentes et ceux qui sont réellement face à un problème et qu'il faut aider. J'avais monté en 2005 une mini-communauté qui servait à former (je parle de l'acquisition des bases) quelques jeunes makeurs motivés et qui n'ont pas peur de bosser pour arriver à un résultat.

Ta première remarque, volontairement exagérée, n'est pas exacte à mon avis. En tout cas je pense que la créativité était très largement plus encouragée il y a quelques années. Aujourd'hui, on est face à une vague de fan-game, soit la mort de la créativité (il y a des exceptions bien entendu, et pas des moindres). A l'époque, chaque projet (bon ou mauvais) me donnait une envie folle de faire mon projet aussi. Aujourd'hui, les jeux rpg maker 2003 sont rares, et vu qu'ils ne suscitent plus d'intérêt, comment être motivé ? J'ai passé un temps fou sur mon projet, et personne ne l'a encore testé. A titre de comparaison, les anciennes versions recevaient les premier commentaires le jour même de la sortie.Trop de versions de rpg maker ont désorganisé la production, et trop de nouveaux venus qui cherchent le tout-cuit pour la plupart ont parasité la créativité d'antan, certes plus communautaire mais bien plus efficace.

Pour le dire moi aussi sans retenue aucune : Putain mais quand t'as dix ans, apprend déjà à écrire et à réfléchir par toi-même et après tu viendras faire du making ! (PS: je connais un makeur d'âge bas qui programme infiniment mieux que moi, mais lui il sait écrire, s'exprimer, et ne pollue pas les forums). C'est peut-être injuste, mais non, n'importe qui n'est pas capable de faire un jeu intéressant. Il faudrait que les nouveaux commencent à apprendre seul et après viennent chercher de l'aide, ça éviterait bien des ennuis des deux côtés, et ça permettrait à la créativité d'être beaucoup moins diluée dans des tonnes de projets inintéressants.

Autre donnée : le fait que j'ai débuté le making dans une période où l'on découvrait le 2003, ce qui évidemment apportait une toute autre dimension à la créativité.

Bref, en gros, quel qu'en soit les raisons (celle que j'évoque sont celles que je cois vraie, mais c'est entièrement subjectif), je ne me retrouve plus dans le making d'aujourd'hui, j'ai des tonnes d'idées mais chaque nouveau projet devient vite un échec car il est ignoré s'il n'atteint pas un certains degrés de qualité très supérieur à avant (car à faire du moyen, sur XP ça passe bien mieux, aujourd'hui le RTP et Rip sur 2003 est banni...).

Encore une fois, c'est mon avis, je comprends qu'on soit ou ne soit pas d'accord.


Gaetz - posté le 11/02/2009 à 12:38:32. (2266 messages postés) - heberge

...passe...

(Oui oui Thanos : c'est justement ce que je faisais valoir à la fin de mon post : Neothor critique les jeunes, alors que la source de son problème est plus un conflit de génération haute/moyenne-haute.)

Edit - Désolé pour le timing.

Citation:

Putain mais quand t'as dix ans, apprend déjà à écrire et à réfléchir par toi-même et après tu viendras faire du making !



Là tu peux que t'en prendre au gouvernement français pour sa politique d'éducation, et au reste de la société pour la place qu'elle accorde à la culture, à la lecture, à l'orthographe et à la littérature. Tu peux insulter le président de la république quand il ose parler de ce dont il n'a aucune idée. Tu peux corriger les gens qui font des fautes de français, quitte à passer pour un gros lourd. Mais ce phénomène n'a rien à voir avec le making : il touche toute la société.

C'est aussi une conséquence sociale de la démocratisation. Un peu de sociologie de comptoir : aux personnes "naturellement" créatives (créativité caractéristique des couches hautes/cultivées de la société) et adeptes des rpg, se sont adjointes des personnes d'origines plus modestes, et plus jeunes. Ces personnes portent souvent le prénom de Kévin, n'y peuvent rien, et n'ont pas eu la chance de recevoir une éducation du niveau de celle des anciens makers.

Alors quoi : il faut refuser l'accès à la créativité aux jeunes sous prétexte qu'ils viennent d'un autre milieu/n'ont pas eu une éducation qui a assez insisté sur l'importance du français ?

Je ne crois pas. Je pense que Rpg-Maker est une chance pour tous : pour ceux qui veulent développer leur créativité "naturelle", et pour ceux qui ont besoin de passer par le fan-game pour se sentir légitimes. Je pense que notre boulot - à nous qui développons nos propres univers - est de montrer aux autres qu'ils peuvent faire la même chose.

Citation:

A titre de comparaison, les anciennes versions recevaient les premier commentaires le jour même de la sortie.



C'est vrai que ton jeu n'a pas eu énormément de commentaires. Tout comme HEI de aura, qui jusqu'à il y a quelques jours se situait dans le même créneau (depuis qu'il a changé les graphismes, le nombre de commentaires a doublé : intéressant non ?). Tu ne peux qu'admettre que le genre de jeu que tu développe intéresse a priori moins de personnes. Mais ce n'est pas une fatalité.

Si ton jeu est complet, tu peux décider de le faire sortir de la communauté rpg-maker, et aller par exemple le présenter sur jeuxvideo.com. Tu peux créer un site. Tu peux organiser une présentation originale sur le forum. Tu peux faire en sorte qu'on en parle indirectement, comme dans ce débat. Tu peux changer le titre, pour qu'on le remarque mieux. C'est du marketing, mais à un moment où il y a 2/3 nouveaux projets en cours par semaine, c'est une nécessité.

Lije : démo 0.5 | Powered by Geex


Thanos - posté le 11/02/2009 à 13:32:50. (8841 messages postés)

kthxbye

Précision: les RPG plus "classiques" intéressent moins de personnes dans la commu du making francophone... ou plutôt sur Oniro.
De plus, catégoriser HEI dans les jeux de noob, c'est vraiment abusé lol.

Achetez le tome 1 de Guêpe-Ride!, bande de PD.


Gaetz - posté le 11/02/2009 à 13:49:31. (2266 messages postés) - heberge

...passe...

Citation:

De plus, catégoriser HEI dans les jeux de noob



Oulaa :) J'dois vraiment mal m'exprimer. HEI est certainement ce qu'on fait de plus ancien et de plus fondamental niveau rpg. (Avec tout le respect que je te dois, ancêtre aura ^^.)

Lije : démo 0.5 | Powered by Geex


Pixhell - posté le 11/02/2009 à 14:19:29. (926 messages postés)

Pouêt

Citation:

Aujourd'hui, les jeux rpg maker 2003 sont rares, et vu qu'ils ne suscitent plus d'intérêt, comment être motivé ?



J'suis pas tout à fait d'accord. Sur Oniro en tout cas, je vois beaucoup plus de projet RMXP se faire descendre que de projet RM2k3 ou même RM2k.

Citation:

Si ton jeu est complet, tu peux décider de le faire sortir de la communauté rpg-maker, et aller par exemple le présenter sur jeuxvideo.com.



Non mais attends, déjà qu'il se plaint de la mentalité des p'tits nouveaux, alors si en plus tu l'envoie sur un site dont les membres trouvent Chrono Trigger moche, t'as toutes les chances de l'envoyer en dépression !
Plus sérieusement, si je sortais un projet (pas encore fait mais pour bientôt d'ailleurs), je ne le présenterais que sur des forums de making ( ou peut-être sur des forums que je fréquente souvent). Parce que je sais que c'est uniquement là que mon jeu sera vu tel que je l'ai conçu.
Et puis le making, c'est surtout le développement. Le suivi du développement d'un jeu est presque plus importante que le jeu final. Je suis plein de jeux en développement, mais je n'en essayerai (ou du moins n'en finirai) aucun. C'est eux qui ont le plus de succès, ceux dont on a vu l'évolution, et pas ceux qui nous ont été donné comme ça, après un développement passer sous silence. C'est peut-être pas clair et même un peu HS, mais je tenais à le dire. C'est peut-être pour ça que ton jeu n'a pas si bien marché, Neothor (après je sais pas, en ce moment j'ai pas pris le temps de regarder dans Projet en cours).

Pix, sa vie, son oeuvre.


Neothor - posté le 11/02/2009 à 14:26:04. (61 messages postés)

Oui, bien sûr que ce problème ne vient pas du making, je pense que tu en identifies bien la source. Mais le making est touché comme beaucoup d'autres domaines.

Ensuite non je ne dis pas qu'il faut refuser la créativité aux plus jeunes, mais la motivation et la réelle envie sont des choses qui se sentent. Pas juste l'effet "je vais refaire le monde avec mon logiciel", mais l'effet "j'ai là quelque chose qui va me permettre de m'exprimer". Parce que se mettre à rpg maker, c'est prendre du temps et de l'investissement, voilà pourquoi j'estime que tous le monde ne peut pas.

En ce qui concerne mon jeu, je n'ai pas envie de l'imposer, de le crier partout, de faire du marketing sur un produit gratuit. S'il n'intéresse pas les gens, c'est mon problème. Mais je sais qu'il aurait intéressé plus de monde à l'époque. Le problème est peut être là, les jeux comiques et juste pour le fun, sans prise de tête graphique ou technique (même si j'ai passé énormément de temps à mapper mais rien n'est custom) n'ont plus de succès, on cherche de plus en plus dans le making ce que l'on cherche chez les professionnels. Alors que pour moi, le making c'était se marrer sur les Rutipa's Quest, jouer à quelques jeux comiques bien foutu et se divertir des quelques projets sérieux qui valent le coup. En gros, ce qui n'est pas proposé dans le commerce. Si le making se dirige vers des oeuvres à part entière, tant mieux, mais si c'est au détriment des délires qu'il permettait, alors tan pis pour moi, et d'autres sûrement.
Enfin, trêve de nostalgie teintée d'aigreur, les choses sont comme elles sont.

Edit:
Cela fait un moment que mon projet est posté avec des screens et autres infos, ça n'y change rien dans mon cas, j'ai eu quelques bon commentaires, mais personnes n'a encore testé vraiment, sauf quelques connaissances.


Grade - posté le 11/02/2009 à 18:10:01. (901 messages postés)

Très juste cher ami ;).

En ce qui me concerne j'ai découvert le making en 2005 (fin 2005 je crois...). Et je peux dire qu'en 2006 ça pouvait encore être pas mal, mais comment ça se fait qu'on ai basculé aussi vite que ça ?

Perso quand je vois un vieux jeu qui n'a pas plu, je le trouve meilleur que la plupart des projets actuels. Faudra m'expliquer un jour...

C'est pour ça --->Go C++ :D.

MMORPG 2D Amateur | http://www.shinsekaionline.com


Alex RoiEsper - posté le 12/02/2009 à 14:05:55. (583 messages postés)

Whololo

L'histoire du "making c'est mort" tous les makers le sortent au bout de 4/5 ans d'utilisation du programme, et ce depuis la sortie de RPG Maker 95. <3

Moi ce que je vois c'est de nouveaux sites, de nouveaux logs, beaucoup de jeux qui sortent (peut-être pas sur Oniro, je sais pas), des nouveaux membres en masse.

C'est pas ce que j'appelle être mort. :sourit

Bref, on en reparle dans 10 ans.

Alex d'or c trop fort | RMXP prog yolo | AlexZone | Ah, ça sent le roquefort


dawn - posté le 12/02/2009 à 22:41:49. (343 messages postés)

legal age?

Si je peux me permettre d'jouter mon petit grain de sel, je pense que tu as raison dans une certaine mesure mais que tu ne cernes pas bien le problème, qui est en réalité double.

D'un côté, il est indéniable que des petits jeunes se lancent n'importe comment et posent des tas de question/font des projets de piètre qualité. Je pense que vous avez amplement discuté ce projet et je suis dans l'ensemble d'accord avvec vos conclusions.

Là où selon moi le bât blesse, c'est dans le lien avec tout le reste de tes conclusions: ce n'est selon moi pas parce que les forums sont envahis de noobs que les projets comme le tien sombrent dans l'abandon et les Alex sont annulés.

Le problème me semble plutôt résider dans un contraste trop fort entre les stars du making français (Ae surtout, et je pense que, malgré tout le bien que je pense de Sylvanor, son jeu a un effet très néfaste sur toute la communauté du fait de sa trop grande qualité, mais c'est la même chose avec Kaliban de Benben sur RMXP studios par exemple) et les jeux sans prétention mais travaillés et bien réalisés, comme le tien mais même un Sword Legend ou un HEI. Ces derniers, du fait qu'ils sont réalisés sans grands renforts de panoramas superbes et autres graphismes merveilleux finissent par comparaison très près des jeux des noobs. La différence entre ton jeu et satan attak lé kristo 8, quoique très grande, perd son importance vue du haut d'Ae.

La preuve de ce que j'avance est sans appel: 90% des projets sérieux de nos jour se rangent dans une de ces deux catégories (enlevons par exemple Nivalis, dont la durée de vie en fait un hybride réussi), ceux qui sortent mais ne reçoivent qu'une ou deux réponses et aucun test parce que personne ne les regarde, projet qu'on prend pour un truc de noob, et ceux qui tentent d'atteindre des sommets pour rivaliser avec Ae et finissent par s'arrêter car l'investissement demandé est trop énorme.

La solution serait alors de parvenir à trouver de nouvelles stars: des jeux parvenant à utiliser les ressources de base ou du RTP-like et qui par la mise en scène, le gameplay et le scénario rivalisent avec Ae. Pour le mettre autrement, il nous faut une bonne dizaine de Terres Lointaines (sans les musiques, parce qu'elles sont trop belles ;)). Après comment y parvenir, c'est une autre histoire, mais déjà on sait vers quoi il faut tendre et quels projets il faut soutenir. (allez Gaetz, allez Krosk, allez aura... et je vais essayer :p).

Le making anglais en import nous ferait je pense énormément de bien: des jeux comme Legend of the Philosopher's Stone (tout simplement immense, mon CBS préféré et un scénario plutôt bien ficelé, le seul jeu auquel j'ai rejoué plus de deux fois dans le making amateur) ou Quintessence: the Blighted Venom (un talent de mise en scène vraiment grandiose, et des moyens vraiment à la portée de presque tout le monde si on excepte les panoramas et le CBS) sont exactement le genre de star aptes à donner envie de maker car pas impossibles à reproduire et pourtant au niveau de bien des jeux console.

L'autre nouvauté à mon sens, et c'est peut-être très subjectif car c'est ce que personnellement je ressent, c'est qu'une partie du making, notamment celle des jeux d'humour, est en train de s'effondrer. La communauté se tourne de plus en plus vers des jeux plus complexes et au scénario travaillé. J'y vois plutôt une maturité nouvelle qu'autre chose et j'en suis personnellement assez satisfait, même s'il est vrai que ça risque de se faire au détriment de jeux comme le tien (j'ai fermé l'onglet de ta présentation en lisant le nom du village du héros, désolé).

Dans l'ensemble, je vois donc une double évolution, à la fois vers la maturation mais aussi vers une attitude blasée à l'encontre des projets aux ambitions moyennes: depuis Ae on joue à un jeu RM en s'attendant à ne pas trouver mieux sur sa Snes. On risque d'être déçu encore un certain temps mais je pense qu'avec un gros travail au niveau des techniques de mise en scène et de dialogues (peut-être des concours spécialisés aideraient-ils?) on risque de passer ce cap sans grands encombres et de finir avec une communauté où des projets vraiment custom cotoieront des projets faits avec le logiciel de base mais suffisamment travaillés et fouillés pour faire de l'ombre aux premiers.

CBS:http://www.rpg-maker.fr/index.php?page=jeux&id=369


Chaos64 - posté le 13/02/2009 à 00:02:41. (2423 messages postés)

C'est vrai que le making a bien changé. Ce sont les vieux jeux bien programmé qui m'ont toujours le plus plu sur Rm2000/2003. Les jeux RMXP ne m'ont jamais plu, pas un, les graphismes de RM2003, m'ont toujours rappelé les bon vieu, FF, Chrono Trigger, etc, mais le making se transfert de plus en plus vers XP et VX et je trouve platte de voir le making changer à ce point vers des petit jeu sans but de 10 minute sans histoire présenter par des newbie maker sans talent qui veulent faire connaitre leur jeu où il y a un bug au 2 minute, pas de scénario, aucun plaisir à y jouer, mais où ce maker capote en ce disant <<YEAH! Je peu créer mon jeu, je vais faire un jeu sur ça pi bah le héros onva dire que c'est lui pi bah on met des arbre un peu partout>> en plus des dialogue toujours aussi pourri...

C'est mon opinion, le making a bien changé, je ne dit pas que le changement est du à l'arrivé de RMXP, mais je n'est du plaisir qu`à joué au jeu Rm2000/2003.

À vous de choisir votre logiciel RpgMaker, mais faite un jeu minimalement interressant avant de publier cest jeu partout en plus qu'il manque la moitié des ressources du jeu parce que vous ne savez pas comment sa fonctionne.


[ce message visait les maker newbie]

mon site : Tashiroworld | Suivez-moi sur Twitch : Twitch.tv/tashiroworld | Suivez-moi sur Youtube : youtube.com/tashiroworld | mon plus récent jeu RM2003 : Pixel Challenge


Felwynn - posté le 13/02/2009 à 02:16:19. (7109 messages postés) - honor

mais pas trop.

Et où cesse-t-on d'être un newbie?

Dawn parlait de jeux humoristiques, perso tous ceux de cette catégorie ou presque ne m'ont laissé que l'effet "blague au stade anal". Autrement dit, si je vouyais encore des jeux soi-disant humoristiques toutes les deux semaines, je serais autrement plus blasé que ça.

Galerie Oniro | | | Topic Création | | | DeviantArt


Grade - posté le 13/02/2009 à 18:05:45. (901 messages postés)

Citation:

L'histoire du "making c'est mort" tous les makers le sortent au bout de 4/5 ans d'utilisation du programme, et ce depuis la sortie de RPG Maker 95. <3

Moi ce que je vois c'est de nouveaux sites, de nouveaux logs, beaucoup de jeux qui sortent (peut-être pas sur Oniro, je sais pas), des nouveaux membres en masse.

C'est pas ce que j'appelle être mort. :sourit



Effectivement, on peut pas dire que le maker est mort.
Mais si on se dit qu'il y a des nouveaux jeux qui sortent et pleins de nouveaux membres et ça qui rend le making encore mieux. Bah de mon point de vue c'est totallement faux. Le taux de CBS et de CMS programmé en event à énormement baissé. Il y a de moins en moins de bonne programmation evenementielle. Les jeux sont devenus tous les mêmes. Non le making n'est pas mort, mais il a changé. C'est un peu, "la crise du making", il y a trop de jeux et des jeux pas forcément terrible :s.

Voila c'est mon avis :).

MMORPG 2D Amateur | http://www.shinsekaionline.com


Neothor - posté le 13/02/2009 à 19:50:18. (61 messages postés)

Citation:

L'autre nouvauté à mon sens, et c'est peut-être très subjectif car c'est ce que personnellement je ressent, c'est qu'une partie du making, notamment celle des jeux d'humour, est en train de s'effondrer. La communauté se tourne de plus en plus vers des jeux plus complexes et au scénario travaillé. J'y vois plutôt une maturité nouvelle qu'autre chose et j'en suis personnellement assez satisfait, même s'il est vrai que ça risque de se faire au détriment de jeux comme le tien (j'ai fermé l'onglet de ta présentation en lisant le nom du village du héros, désolé).



Oui, les jeux d'humour s'effondrent effectivement. Ensuite, un jeu humoristique peut à la fois être mature et complexe scénaristiquement. (C'est avec ce genre de réaction qu'on avancera pas. Un jeu se teste. Comme un film se voit. Après on en tire des critiques.)


Troma - posté le 14/02/2009 à 16:13:21. (5400 messages postés) - grincheux

les problèmes je pense :
o les projets sont d'abord juger sur leurs aspects graphique puis sur leurs système custom.
o l'arrivée de rmxp as eu son lot de débutants dans lequel je fait partie et qui as dégouter des rtp de ce log.
o le making est devenu plus un logiciel ou chacun ce regarde le nombril et crache sur le voisin parfois par jalousie pour descendre son projet.
o suite a la qualité graphique de certains projets , la démotivation de certains les ont fait ce tourner vers le jeux humoristique ou dans certains autres cas dans le style dit "old school" histoire que graphiquement ceux-la ce sentent sauvée.

Vouloir faire un jeu c'est bien , mais si l'unique but c'est de le partager et attendre des commentaires comme un ados qui fait un skyblog avec deux images et un "lol" en texte , et qui dit "mettais des comm's " c'est pas la peine.
Si c'est pour "tester" une demo , c'est pas la peine non plus , si l'on part pas dans le but de jouer sérieusement a une demo ça sert a rien.
Alors oui après c'est aux sujets de ce casser le cul a faire un bon projet et quelques années après une présentation qui donnes envie , mais si après ça ont nous dit "c'est de la merde","c'est des rtp donc c'est nul" faut pas venir pleurer.
Faut dans un premier temps arrêtez de rechigner le petit pixel rouge dans l'angle d'une map et comprendre que rpg maker est un logiciel de partage de passion , non une profession.
Si vraiment les gens veulent le dernier ff comme tu le dis , alors ils ne viennes pas emmerder les makers , ils vont a leclerc.


RPG-Man - posté le 14/02/2009 à 18:38:41. (812 messages postés)

Rubyste, C#iste, 17 ans, over-booké.

Effectivement, les gens ne prennent pas la peine de tester, et ça me déçois, moi.
J'ai vu des bons jeux ignorés, (enfin, moi je les trouvais bien), et ça m'a dégouté.
Ensuite, à force de tester et de revoir la même chose, c'est vrai que ça gonfle, mais il faut laisser des chances aux débutants... sinon, il ne vont jamais progresser.
Ensuite, moi, je m'en fous que personne ne joue à mon jeu, si personne ne s'y intéresse je le garde pour moi, et je m'éclate dessus avec mes amis (c'est un jeu de plate/formes tir, donc, c'est vachement amusant :D).
Bien sûr, il y a des bugs, mais, faut-il laisser passer des moments de rigolade pour 2-3 problèmes qui ne dérangent même pas?

Moi, je pense qu'il faut aussi tester les jeux pourris faits par les débutants (oui, j'ai déjà créé un jeu, et avec le recul, j'ai vu qu'il était pourri), de façon à ce qu'ils reçoivent des critiques constructives...
Mais, faire un bon RPG c'est très dur : le jeu peut lasser, et il faut être très fort, pour réussir à accrocher des gens. Le scénario est important, mais il ne faut pas oublier l'aspect principal du jeu vidéo, à savoir : le jeu! On a déjà vu des bons jeux aux scénarios pas extrèmement poussé (The Legend of Zelda : Phantom Hourglass est un excellent jeu de part son gameplay, malgré que son scénario ne soit pas... le meilleur du monde).
On a vu des jeux au bon scénario, mais chiants à mort à jouer!
Il faut trouver le juste milieu d'après moi.

Citation:

Faut dans un premier temps arrêtez de rechigner le petit pixel rouge dans l'angle d'une map et comprendre que rpg maker est un logiciel de partage de passion , non une profession.
Si vraiment les gens veulent le dernier ff comme tu le dis , alors ils ne viennes pas emmerder les makers , ils vont a leclerc.


Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Effectivement, c'est une passion, c'est pour ça qu'il faut aider les débutants, et leur donner notre passion!
Rares sont ceux qui arrivent à faire des jeux de qualité professionnelle!

Citation:

L'arrivée de rpg maker xp a remplacé peu à peu le superieur rpg maker 2003 (c'est mon avis) et seul les jeux du 2003 les plus aboutis techniquement et graphiquement suscitent encore l'intérêt.


Supérieur?? Ca dépend ce que tu veux faire avec, il faudrait faire un mix des 2 pour avoir le meilleur (je hais RM2003, mais j'aime bien son système de combat).
Effectivement, RM2003 a de bonnes capacités mais est un peu limité (256 couleurs, pas de scripts pour ceux qui veulent programmer...).
Mais ce n'est que mon avis.

Blog de l'Usine en Folie| Vous l'attendez tous impatiemment ! | Geex


Pixhell - posté le 14/02/2009 à 18:49:44. (926 messages postés)

Pouêt

Citation:

o le making est devenu plus un logiciel ou chacun ce regarde le nombril et crache sur le voisin parfois par jalousie pour descendre son projet.



Alors là carrément pas d'accord. J'en suis d'ailleurs le premier surpris. Je ne vois aucune jalousie des uns envers les autres sur Oniro, et personne n'est que concentré par son jeu, tout le monde est plus ou moins ouverts.

Pix, sa vie, son oeuvre.


Troma - posté le 14/02/2009 à 20:38:15. (5400 messages postés) - grincheux

C'est en tous cas mon points de vue , les jeux sont dans un premier temps juger selon les screens , j'en conclu donc comme déjà dit qu'un jeu beau avec une histoire bien rédiger séduiras.
Je prends exemple pour "The conspiracy of the congregation" par exemple , il a fallu que je test la demo pour être le premier a dire a son auteur qu'il manquer une ressources pour que le jeu fonctionne.
Chose qu'il aurait du être dit en premier lieu plutôt que "des screens ?", "j'aime pas le nom du jeu".
Maintenant a savoir si certaines critique son faite pour faire avancer ou si c'est du foutage de tronche voir de la méchanceté , jalousie...je sais pas.
Après je dis ça aussi parce que quand je vois certains travaux magnifique et qu'il a toujours de quoi dire , je me dis mais qu'est ce que vous attendez de plus ?
c'est vrai quoi , un screen il y auras toujours de quoi en redire si ont le veut bien, surtout un screen fixe auquel in game ont ne ferait peut être pas vraiment attention au détails.
Ont joue quelque part je pense tous un peu les détectives avec un screen fixe non ?!
Alors si ont s'arrête aux screens d'un projet ...


RPG-Man - posté le 15/02/2009 à 08:07:54. (812 messages postés)

Rubyste, C#iste, 17 ans, over-booké.

Ouais, c'est vrai... mais d'un côté les screens sont les choses qui montrent un avant goût du jeu, cependant, les graphismes ne font pas forcément le jeu!
Moi, je pense que l'important dans un jeu c'est de prendre plaisir à jouer, c'est tout, pas de savoir si il y a de beaux graphs (bien sûr, plus c'est beau, plus c'est agréable) ou quoi.

Citation:

Le taux de CBS et de CMS programmé en event à énormement baissé. Il y a de moins en moins de bonne programmation evenementielle.


Oui, mais ça existe toujours. Et il n'y a pas que ça en programmation évènementielle! Regarde, j'ai fait un jeu de plate formes/tir sur RMXP (Super Bouboule Bros), il contient maintenant plus de 80 évènements communs tous très longs (pour le système, les armes...)! Il y a d'autres systèmes complexes qui peuvent être programmés en events. Et ça existe toujours, sauf qu'il y a de plus en plus de jeux baclés, donc on voit de moins en moins de jeux bien faits...
Mais il y en a toujours des bons!;)

Blog de l'Usine en Folie| Vous l'attendez tous impatiemment ! | Geex


Grade - posté le 18/02/2009 à 18:49:24. (901 messages postés)

C'est bien ce que je dis. Je dis pas que ça a disparu, je dis qu'il y en a de moins en moins :p.

MMORPG 2D Amateur | http://www.shinsekaionline.com


Jesus 1 - posté le 22/02/2009 à 17:59:00. (771 messages postés)

Ralf, déterminé.

Mouais... le making est mort... commencer direct par ça, c'est marrant je trouve, tellement que c'est faux !

http://www.rpgmakervx-fr.com/scripts-rgss2-f27/

Allez voir les script d'un certain Berka et autre sur ce fofo ! Vous verrez que... ouais ok y a moin d'event, et alors ? Vous croyez que y a des générateurs de script ou quoi ?! Des gens ce casse en deux pour faire des script excellent. Où est le mérite pour eux ? C'est du making, ça a évolué, mais ça en est.

Après j'ai vite fait vu les commentaires sur les projets humoristiques. Bon pas beoin d'en refaire une couche, énormément de gens font leur petit jeux pour le délire et le post vite fait au milieux de gens qui créer un univers et font un jeu qui pète la baraque. Un peut comme une merde de chien posé sur un paquet de lingot d'or... ouais ça le fait pas j'avoue.
J'ai fait un projet comme ça, ouais j'ai fait partit de ces gens, mais j'ai toujours voulu créer un univers, je le fais, je partage pas tout pour le moment. En tout cas plus ici, pas de commentaires, les gens lisent pas, ils regardent les images et les titres en gros je pense. Et ils testent peux et parle parle parle...
C'est bien dommage ! Ca tu le making ça par conte.

Après c'est bon le making est pas mort. Tant qui reste des gens à écrire, imaginer, programmer, dessiner, mapper... le making est pas mort, et tant qu'ils le font bien et avec plaisir.

Ouais non c'est pas mort, en tout cas moi j'en ferais toutes ma vie tant que j'aurais le matos. Cela est certains. Je le fais par plaisir. En fait ce topic me fait presque penser aux gens qui parle de la fin du monde en 2012 ou autre époque !XD On est sur son ordis et on parle de la fin de quelques choses qui n'est pas finie et qui finiras peut être jamais. Juste qu'il évolue, comme tout ouais... Mais bon ça doit être dans la nature humaine de parler de la fin de quelques chose qui nous importe j'ai l'impression.

SITE de Kipatord - Kipatord - Le Mal s'emballe (demo)


minusc - posté le 25/02/2009 à 23:54:30. (239 messages postés)

Citoyen de Rapture

Tiens, ça me fait penser à ces discoure conservateurs qui disent que les jeunes c'est tous des racailles rebelles ratées. Ben non, c'est faux, le monde change c'est tout, c'est plus ce que tu connaissais, non, c'est plus non plus ce que je connaissais, mais c'est du nouveau, le monde tourne ainsi, et il faut voir ça du bon côté.

Tout évolue ainsi, par chute abrupte et violente. Le classicisme, c'était que des règles, le romantisme, pas du tout, le post-classicisme, à profusion, l'art contemporain, encore moins. Ça fait toujours des zigs-zags haut-bas, et ceux de la période précédente râle comme des trou-du-cul en disant "c'était mieux avant, on savait ce qu'on faisait, rha, à l'époque c'était bien mieux". Ben non, c'était différent, voilà tout.

ps : Ha, et l'excuse bidon du "y a de + en + de noob qui viennent poser des questions stupide, y en avait autant avant, c'est juste qu'ils osaient pas parler.

http://www.hordes.fr?ref=Minusc


Jesus 1 - posté le 26/02/2009 à 21:32:57. (771 messages postés)

Ralf, déterminé.

Voilà un très bon commentaires ! ;)

SITE de Kipatord - Kipatord - Le Mal s'emballe (demo)


fistandantilus - posté le 28/02/2009 à 00:10:59. (6142 messages postés) - honor

[base d'avatar par Mael - merci m'sieur :) ]

Bon bah maintenant que j'ai tout lut, je vais ne profiter pour me fendre de mon commentaire...

Première chose, concernant les noobs. Il n'y en a pas moins, mais je ne pense pas qu'il y en ai plus, cependant, il y a une chose de très claire : on remarque plus facilement les torts que l'on a eu quand on les a plus, autrement dit, c'est si facile de critiquer au jeunes... d'être jeunes, alors que l'on a été nous aussi, plus jeunes. Ma première intervention sur un forum -et j'en ai encore honte ^^"- était une intervention de noob bien en règle, que je ne citerais pas. C'était vers 2002... y'a longtemps donc. la différence avec maintenant, c'est qu'netre temps internet s'est étendu dans le sens de la connexion illimité dans le temps et le débit, et les jeunes passent devant leur ordinateur bien plus de temps qu'il n'est raisonnable, dans ce sens, il est possible qu'ils soient plus "visibles".

Ça ne veut pas dire, pour autant, que le making soit "mort", pour la simple et bonne raison qu'il est tout ce qu'il y a de plus vivant : des gens travaillent sur leur projet, en discutent, les présentent.

Alors on lit souvent "les projets ne sont pas testés T.T". Ma foi... c'est assez vrai, et c'est vrai aussi que c'est souvent une question d'emballage. Mais hé, je rappelle que fut un temps, des screens mal mappés et en RTP non étendu, ça n'attirait pas plus les foules que maintenant :F Il faut bien comprendre qu'un projet doit donner envie de le tester : la plupart des gens ne parcourent pas ces communautés pour tester tester tester mais pour découvrir d'autres choses, des choses qu'ils ne trouveraient pas de le commerce courrant, des choses différentes... ou pour certains des choses qui leur rappelleront la nostalgie d'un bon titre, bref.

Comme partout ailleurs aussi, la production dans le making aussi a besoin de se renouveler de temps en temps. Oui, Neothor, je n'ai pas testé ton dernier jeu, et pourtant j'ai testé les premiers. Je ne l'ai pas fait parce que, justement, j'ai vu plusieurs de tes jeux, puis des présentations de tes jeux, et finalement j'ai comme une entrée de catalogue "jeu neothor" - ce n'est pas péjoratif, au contraire, ça signifie que tu as un style personnel, qui m'a marqué, mais simplement, je n'ai plus rien qui me pousse à aller voir parce que j'ai toujours l'impression que tes jeux se répètent (sachant que je ne suis pas fan du tout des jeux humoristiques en général).
Cet exemple donc pour dire que si on revois, et revois, et revois les même choses, on ne les testes plus. Qui plus est, personnellement, j'ai plus trop le temps. Mais nous sommes, ça a déjà été dit, à un passage de génération (en caricaturant). Et tout ces jeunes, là, et bien il y a des chances qu'ils renouvellent un peu la production (d'une manière ou d'une autre), et qu'ils s'intéressent à ce qui sort de manière peut être plus systématique.

Et c'est aussi à cause de se changement de génération que ça change. Les "anciens" (tout ces termes sont relatifs, des biais utilisés pour qu'on se comprennent, bien sûr) ont été bercé par les RPGs de la NES, de la Super NES et des autres consoles de ce temps, mais aussi du temps d'avant. Les "nouveaux" eux n'ont plus les même sources, les mêmes bases, ils ont grandi pour bonne part dans la phase la plus acharnée de la course aux graphismes, au niveau commercial, qui pousse à désirer ce qui aujourd'hui se fait de mieux. Certes, il y a quelques sources communes aux deux "époques", mais que de gouffres aussi ! Le rôleplay, dans les jeux qui se font aujourd'hui, autant dire que ça n'a rien à voir avec ce qui se faisait il y a 10, 15 ans : nous sommes dans l'aire de la description visuelle (plutôt de que de la suggestion : on vous montre CE QUE vous devez être en train d'imaginer, on ne vous donne pas des éléments qui vous permettent de vous en faire une idée propre) avec des trames dirigistes (des indices, des objectifs... les marqueurs de quête de Fallout3 par exemple). Ce sont des conceptions de jeu très différentes, et ça produit un public différent, c'est normal. "Anciens" et "nouveaux" ont donc forcément des attentes un peu différentes.

Où je veut en venir ? j'aimerais en venir à dire qu'il ne faudrait pas, justement, faire les "vieux de la vieille" en s'éternisant sur "avant". Tout évolue, et se complaire dans le passé, c'est faire de l'immobilisme, vouloir s'enfermer dans une bulle : rien ne peut durer éternellement, un milieu à tendance artistique est en perpétuelle mutation, et de nos jours c'est d'autant plus rapide que les recherches artistiques les plus importantes ont déjà été entreprises.

Je vais faire doublon avec d'autre pour ma conclusion, mais tant pis.
Pour conclure donc, je dirais qu'il faut faire ce qu'il a toujours fallut faire : ce que l'on a envie de faire. Mais il faut aussi se dire que désormais, on parle plus à un public conquis d'avance quand on pose en référence la "grande époque des consoles 16 Bits". Et si c'est là, dans ces jeux fouillés et profonds malgré leur aspect pixel, que se trouve notre passion, et bien il faut la communiquer, exprimer par nos création la puissance que peuvent revêtir ces jeux, leur donner corps et personnalité... pour convaincre de l'intérêt de ces jeux. Mais il ne faudrait pas non plus s'enfermer à la nouveauté : pourquoi par exemple refuser les fan-game ? bien travaillé, un fan game peut s'avérer tout aussi intéressant qu'un Aëdemphia, un Urbi et Orbi ou un Rutipa's Quest. Et parfois, ce travail à besoin d'un accompagnement.


Enfin voilà, j'espère que j'ai réussi à m'exprimer clairement sur ce que je voulais dire :p au pire pour synthétiser, une petite phrase de fin : ce n'est pas le making qui meurt, c'est l'image légendaire et/ou utopique que certains se faisaient de lui :)

Suite à de nombreux abus, le post en invités a été désactivé. Veuillez vous inscrire si vous souhaitez participer à la conversation.

Haut de page

Merci de ne pas reproduire le contenu de ce site sans autorisation.
Contacter l'équipe - Mentions légales

Plan du site:

Activité: Accueil | News | Forum | Flash-news | Chat | Commentaires | Galerie | Blogs | Screen de la semaine | Sorties | Articles perso | Palmarès | Livre d'or | Recherche
Télécharger: Programmes | Scripts | Packs de ressources | Midis | Eléments séparés | Sprites
Jeux: Index jeux séparés | Top Classiques | Top Originaux | Les autres | Collection Oniro | RPG Maker 95 | RPG Maker 2000 | RPG Maker 2003 | RPG Maker XP | RPG Maker VX | RPG Maker VX Ace | RPG Maker MV | Autres | Jeux complets | Proposer
Rubriques: Le Wiki | Tutoriels | Guides | Gaming-Live | Tests | Making-of | Interviews | Articles perso | OST | L'Annuaire | Divers
Hébergés: Aëdemphia | Fighting Robots Quest | Geex | Inexistence | La Légende d'Ibabou | Nylu | Sarcia | Super Mario RPG - Lost Souls
Ressources RPG Maker 2000/2003: Chipsets | Charsets | Panoramas | Backdrops | Facesets | Battle anims | Battle charsets | Monstres | Systems | Templates
Ressources RPG Maker XP: Tilesets | Autotiles | Characters | Battlers | Window skins | Icônes | Transitions | Fogs | Templates
Ressources RPG Maker VX: Tilesets | Charsets | Facesets | Systèmes
Ressources RPG Maker MV: Tilesets | Characters | Faces | Systèmes | Title | Battlebacks | Animations | SV/Ennemis